Le naufrage de notre politique étrangère

Posté le mars 09, 2011, 12:00
8 mins

La France, depuis longtemps, n’est plus ce qu’elle a été. Ses prétentions à compter encore sur la planète ont reposé sur les réseaux de ce qu’on a appelé la « Françafrique », et ces réseaux sont désormais très largement effilochés.

Elles ont reposé aussi sur la célèbre « politique arabe de la France » née sous le général de Gaulle et poursuivie sans interruption depuis, et qui consistait à entretenir des liens privilégiés avec divers dictateurs, sans prêter la moindre attention à la façon dont ils géraient leurs pays et traitaient leurs populations.

La chute du régime de Saddam Hussein en Irak a été un revers pour cette politique. Les efforts de Jacques Chirac et Dominique de Villepin pour sauver leur criminel préféré se sont révélés vains.

Avec la chute du Liban aux mains du Hezbollah, quasi complète depuis le renversement du gouvernement de Saad Hariri voici quelques semaines et son remplacement par un homme étroitement lié au régime des mollahs, un autre revers a été subi.

La chute de Zine Ben Ali en Tunisie a accentué ce qui a pris dès lors les allures d’un naufrage. Quel que soit le régime qui prendra place en Tunisie, on peut s’attendre à ce que celui-ci ait moins de mansuétude envers un gouvernement français.

La chute de Moubarak a fait voler en éclats le projet d’Union de la Méditerranée : que la tendance qui l’emporte en Égypte soit une tendance nassérienne anti-occidentale, façon Amr Moussa ou une tendance islamiste, façon Youssef al Qaradawi, on peut douter que les projets de Nicolas Sarkozy l’intéresseront.

La situation en Libye, quelle que soit son issue, fait que les accords passés avec les dirigeants du pays seront désormais caducs.
La gauche incriminera, bien entendu, le manque de clairvoyance de ceux qui ont le pouvoir en France aujourd’hui, oubliant qu’elle s’est comportée exactement de la même façon lorsqu’elle était aux affaires, et faisait, dans l’ensemble, exactement les mêmes courbettes aux mêmes gens.
Il est trop tard pour inventer une nouvelle politique étrangère et, symboliquement, le remplacement de Michèle Alliot-Marie par Alain Juppé constitue le remplacement d’un adepte de la realpolitik sans grands scrupules par un autre adepte de la realpolitik sans grands scrupules.

On pourrait dire, à la décharge de ceux qui gouvernent la France, que les autres gouvernements européens suivent des orientations proches, chacun à sa manière, et que l’Union européenne elle-même est porteuse d’orientations similaires.

On pourrait aussi, avec un sourire ironique, dire aux dirigeants européens qu’ils ont détesté George W. Bush, à de rares exceptions près (Aznar, Blair), et qu’avec l’élection d’Obama, ils ont été exaucés : ils ont maintenant les fruits de l’incompétence et du dogmatisme gauchiste d’Obama.
Je ne sais s’ils trouvent que la récolte est bonne et s’ils l’apprécient. Je ne sais s’ils se félicitent toujours de l’attribution du prix Nobel de la paix à Obama. Celui-ci fait, en tout cas, beaucoup mieux que Carter, autre Président des États-Unis très apprécié des Européens. Carter avait seulement perdu l’Iran. Barack Obama a fait que les États-Unis n’ont plus, dans tout le monde arabe et le Proche-Orient, un seul pays ami. Ils y sont méprisés ou détestés, mais jamais respectés.

Détériorant l’armée américaine, Barack Obama fait aussi que celle-ci ne fera bientôt plus peur à personne, ce qui aiguisera bien des appétits.
La France, comme les autres pays européens, devra assumer les conséquences. Le prix du pétrole monte et devrait continuer à monter, ce qui aura des effets certains sur une croissance déjà inexistante, ce qui se traduira aussi par une augmentation du prix des biens de consommation courante et des produits alimentaires.

Le désordre dans le monde arabe devrait durer, voire s’accentuer avec la paupérisation et la faim. Les flux migratoires en direction de l’Europe devraient s’accentuer et s’accélérer.

« Le Camp des Saints », de Jean Raspail, vient d’être réédité à point nommé. Bat Ye’or a fait paraître récemment un livre indispensable : « L’Europe et le spectre du califat ». Ce livre, lui aussi, est plus que jamais d’actualité. Une Europe islamisée et pauvre pourrait venir bien plus vite que prévu…

19 réponses à l'article : Le naufrage de notre politique étrangère

  1. grepon

    18/03/2011

    "La quasi totalité sont des gens paisibles, souvent aussi Français que vous, qui vivent leur religion en toute discrétion. "

    …sans se remouer quand leur correligionnaires font se que le Koran leur commande de faire, c.a.d. faire du jihad, traiter leur femmes de betail, s’exploser pour degommer de l’infidel, faire marier leur filles a des cousins pratiquement illetres, j’en passe et des meillieur.    

    Franchement, on trouve des montagnes de juives declamant les activites defensives minimaliste d’Israel, mais ou se trouve les lettre a la redaction venant de musulmans attristee par les celebrations la semaine derniere a Gaza autour de la meurtre par couteau d’un famille, et les parfaites anti-heros reponsables?      Jaures, vos paisibles musulmans vivant leur religion en toute discretion font parti du probleme DE PAR LEUR TROP DE DISCRETION.     On ne peut pas etre civilise sans etre supporteur de la civilisation.    Sinon, c’est au mieux une parisitisme civique, leur complaisance avec le mal et bassesse commis a grande echelle par leur correligionnaires au nom de leur religion et suivant ses commandes a la lettre.

    Répondre
  2. Jaures

    14/03/2011

    François, ce n’est pas en France que les immigrés sont mal accueillis, mais dans le monde entier.
    Dans tous les pays d’immigrants, les nouveaux arrivants sont mal considérés, y compris par ceux qui, eux même immigrèrent une génération plus tôt.

    D’ailleurs, cela concerne également les migrations intérieures. Rappelez-vous comment étaient considérés les Bretons qui montaient sur Paris autrefois, immortalisés par Bécassine.

    Votre caricature des musulmans montre votre méconnaissance totale des personnes concernées. La quasi totalité sont des gens paisibles, souvent aussi Français que vous, qui vivent leur religion en toute discrétion. Je côtoie des dizaines de personnes d’origine arabe, plus ou moins musulmans, aucun ne prie dans la rue, ne fait porter la burqa à son épouse ni ne pratique la polygamie.
    Un peu comme si je vous disais que tous les catholiques sont des abbés Cottard.

    Quant aux musulmans rejetés obligés de quitter leurs quartiers, c’est évidemment ridicule. Toutes les familles évoluant socialement passent du HLM au lotissement mieux situé et, parfois, à la petite maison individuelle.
    Désolé, mais les arabo-musulmans ont les mêmes rêves que vous: la promotion sociale pour eux et leur famille: nous sommes tous faits avec la même boue.

    Répondre
  3. francois

    14/03/2011

    grepon,

    tres bonne remarque…..on en revient à la question qui n’est pas une question sociale

     

    Répondre
  4. grepon

    14/03/2011

    "Il y a à Neuilly/Seine 12% d’immigrés, bien plus que la moyenne nationale, et je doute que leurs enfants mettent le feu aux Mercedes."

    Quelle pourcentage de magrebins???   De musulmans pratiquants?

    Répondre
  5. francois

    13/03/2011

    jaures,

    allez reconaissez :juste un peu la fixette qd meme …..c’st juste  une obsession vous savez c’est comme l’immigration-invasion cela peut exister ds la vie.

    à vous lire la france a toujours rejeté les immigrés mais alors pourquoi les musulmans viennent si nombreux?personne ne les a prevenus que les français etaient d’horribles racistes . ils sont cons ou quoi??? expliquez moi pourquoi jaures ?seriez vous en train de nous parler de la théorie d’inégalité des races????reconnaissez qd meme il faut avoir un deficit de qi pour se rendre en masse ds un pays ou de tous temps on a rejetté le immigrés non?j’attends vos explications eclairées

    ma femme est une fille d’immigrés espagnoles .elle est née en france avec 1 seul smic ds la famille.elle s’appelle elisabeth,elle parle français comme vous et moi,elle travaille et ,exception incroyable ,elle ne fait pas sa prière dans la rue tout en étant monogame(enfin je l’espere).elle ne regarde presque jamais al jazeera,enfin elle ne traite pas les juifs de porcs et respecte son pays et ses coutumes….cela semble ,je sais jaures,assez stupefiant mais je pense que personne ne peux la differencier de n’imprte quel français….je lui ai offert pour noel une jolie burqa mais elle n’en veux pas jaures!!!alors je reprends ma question que vs avez du zapper:pensez vous ,jaures,que les muslmans immigrés souhaitent devenir français????

    pour etre aimé il faut etre aimable il me semble non?

    alors je pense sincerement que votre diatribe perpetuelle sur l’extreme droite est pitoyable.un bref rappelle est necessaire;factuellement l’extreme droite est bien plus democratique que vous et vos amis politiques qui empechent 15p 100 de la population d’avoir des élus alors la aussi les leçons de morale sont de mauvais gouts.vs avez à juste titre critiqué les vacances d’alliot marie.que pensez vous de celles de mitterand pendant la guerre?

    votre perpetuelle explication sociale des evenements est amusante….les musulmans intégrés n’habitent plus ds leur quartier parce qu’ils ont été rejettés cela vous derange bcp mais c’est une réalité mais comme toujours vs allez ds une posture bien socialiste :plutot laisser tomber ces cerniers pour vous coucher devant les integristes.moi j’ai envie de faire le contraire…..

    amitiés.

    Répondre
  6. WatsonCorsica

    13/03/2011

    je ne comprends pas cette soudaine importance que l’on donne à ce gars qui se prend pour Jean jaurès et qui doit se targuer dans les milieux restreints du bobo-gauchisme d’être sur le front des luttes antifachistes parce qu’il feint de débattre avec des individus qui seuls, acceptent de voir la réalité en face, chose que notre pseudo Jaurès n’a jamais su faire – et pour preuve – il n’a jamais répondu à une question simple que je lui ai maintes fois posé – peut-être s’en souvient-il encore ?

    Répondre
  7. Jaures

    13/03/2011

    Cher François, je ne fais pas de fixation sur Millière. Vous avez sans doute remarqué que je renvoie régulièrement à Tremeau ses écrits sur l’Irlande dont il nous a longtemps préconisé de suivre l’exemple.
    Mais il est vrai que Millière ayant la palme de la contradiction permanente et surtout du mépris affiché pour ses contradicteurs régulièrement qualifiés de crétins, cuistres, cerveaux ravagés, islamo-marxistes, relever ses égarements me paraît doublement nécessaire.
    Il semble que mes interventions aient d’ailleurs quelqu’ impact dans son champ d’action.

    En ce qui concerne mes "oeuvres complètes", elles sont dans mon dossier professionnel et je ne juge pas moins valorisant de conduire un chantier de mise en sécurité de machines outil que d’écrire un livre, surtout quand les idées qui y sont développées ne sont ni originales, ni pertinentes.

    Je conteste que les vagues d’immigrés se soient aisément intégrées avant l’immigration maghrébine des années 70-80. On oublie les bidonvilles et les émeutes qui marquèrent l’immigration portugaise. Les Juifs des années 30 furent dénoncés aux autorités sans ménagement sous Pétain (il y eut plus de lettres de dénonciation que d’habitants en France sous l’occupation).
    L’immigration, l’intégration des minorités fût toujours et partout un défi, surtout lors de crises politiques ou économiques.
    Ce que je constate, et c’est la raison des citations ci-dessus, c’est que le discours de l’extrême droite stigmatisant les étrangers pour encaisser les dividendes de la haine et de la peur est une constante de l’Histoire.

    Enfin, toute personne qui évolue socialement, quelle que soit son origine, emménage dans un quartier qui correspond à sa classe sociale. Si la banlieue ouest accueille les population aisées, c’est qu’autrefois elles s’installaient là pour ne pas être importunées par les fumées des usines situées à l’est où s’entassaient les lotissements ouvriers.
    Quand on fréquente les entreprises, on voit que l’ingénieur ne vit pas au même endroit que l’agent d’entretien, même si le premier s’appelle Nabil et le second François.
    Il y a à Neuilly/Seine 12% d’immigrés, bien plus que la moyenne nationale, et je doute que leurs enfants mettent le feu aux Mercedes.

    Par contre, si la police faisait une descente lors d’une partie fine organisée dans un appartement luxueux de cette ville, je ne suis pas persuadé qu’on y découvrirait moins de drogue que dans un HLM de Bagneux.

    Répondre
  8. francois

    13/03/2011

    jaures,

     

    d’habitude vs avez des analyses tres orientées mais des analyses qd meme!!!! ce coup la vous avez dsjoncté!!!je persiste et signe vous nous faites un bon syndrome obsessionnel compulsif "milliere"

    tout comme lui,je serais ravi d’etre convié à une de vos multiples conférences au milieu de milliers de groupies en folie….

    vs oubliez un peu vite que la france a TOUJOURS intégré au fil de l’histoire des vagues d’etrangers de cultures variées sauf cette fois !!!!alors pourquoi?

    la SEULE question est:les musulmans veulent-ils s’integrer à la france et ses coutumes?posé comme cela la reponse devient limpide(peut etre meme pour vous !!!).cmme nous avons des politiques incapables de prendre des decisions devant ce naufrage annoncé ils font comme vous :donner des leçons pitoyables de morale à 2 balles et faire les vierges effarouchées devant les sondages !!!

    si vous avez un doute sur la reponse à la question cher jaures,allez demander aux musulmans intégrés (minoritaires ++)pourquoin ils ont du quitter leur quartier????

    nn vient de faire une re bonne etude à ce sujet mais pensez vous que les gens de cnn avaient la peur de l’etranger pour … la france ????

    allez soyez serieurx,sortez ds la rue et regardez un peu ….

    Répondre
  9. R. Ed.

    12/03/2011

    Les " réfugiés ", c’est bizarre mais il n’y a pas de femmes ni d’enfants parmi eux.

    QUE des hommes, jeunes pour la plupart, alors, réfugiés ou déserteurs ?

     

    Hein, Jojo, à ton avis ?

    Répondre
  10. Anonyme

    12/03/2011

    @ Jaures Vos attaques Ad Hominem à l’ encontre de Monsieur Millière n’ apportent rien au débat mais ne font que vous donner de l’ importance. Votre aigreur n’a d’égale que votre recherche de reconnaissance. A propos de l’ Action française, un des pères fondateurs de l’ actuel PS fut membre de la Cagoule et plus tard décoré de la francisque. Les populations arabophones de l’ Afrique du Nord ont mis dehors les vilains colons et ont jetés des habitants juifs vivant depuis des siècles sur cette terre africaine sans ménagement ni d’espoir de retour sur la terre de leurs ancêtres, où sont vos récriminations sur ces évènements. Votre indignation est partiale , vos sanglots sont misérables mais c’est ainsi surtout chez un adepte du mondialisme. Les tyrans dont vous parlez furent souvent cités par des caciques du PS comme un certain Strauss-Kahn qui rendit visite à certain Ben Ali pour le féliciter sur sa gestion du pays dont il était le président, je vous rappelle que Ben Ali fait partie de l’ internationale socialiste tout comme Moubarak et un certain Kadafi et vous nous jouer les pères La Morale. Pitoyable, vous êtes.

    Répondre
  11. Jaures

    11/03/2011

    Cher Troumpeldor, merci d’apporter votre réconfort à Millière.

    Je suis peut-être un "pitre" (je ne suis pas à un sobriquet prêt) mais je sais lire et les violents déchainements de prédictions apocalyptiques sur l’invasion prochaine de nos côtes professées par Mme Le Pen relayée par Millière m’ont amené quelques réminiscences.

    Ainsi qui a écrit:" Le scandale de l’immigration a assez duré, il faut fermer les frontières aux tourbes internationales" Marine ? Guy ?
    Non: Louis Belleau dans "Le Franciste" en 1937

    Qui a écrit: "Nous ne souffrons pas du chômage national, mais d’une crise d’invasion étrangère." Marine ? Guy ?
    Non: Pierre Amidieu du Clos en 1931

    Les exemples abondent mais, heureusement, leur teneur ne seraient plus admise aujourd’hui.
    Pour combien de temps ?

    Evidemment, à l’époque, il s’agissait de stigmatiser les Juifs dont beaucoup fuyaient l’Allemagne ( "le flot pressé des judéo-socialo-germains" lit-on dans "L’Action Française" en 1933)
    On voit que le discours visant à disséminer la peur de l’étranger en lui attribuant la responsabilités de tous les problèmes est vieux comme le monde et la souffrance.

    M Millière, vous dénoncez avec raison, et vous m’avez trouvé à vos côtés en ces instants (voir votre article sur "La Rafle"), toute forme d’antisémitisme. Je ne puis donc lire sans me navrer, sous votre plume, la même rhétorique utilisée cette fois à l’égard des Arabes en ces moments où, au péril de leur vie, ils tentent de se libérer de tyrans monstrueux.

    Répondre
  12. sas

    11/03/2011

    Ah ! Non ! C’est un peu court, jeune homme !

    Voilà ce qu’à peu près, mon cher, vous m’auriez dit
    Si vous aviez un peu de lettres et d’esprit :
    Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres,
    Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres
    Vous n’avez que les trois qui forment le mot : sot !

    sas , arf,arf,arf……….

    Eussiez-vous eu, d’ailleurs, l’invention qu’il faut
    Pour pouvoir là, devant ces nobles galeries,
    Me servir toutes ces folles plaisanteries,
    Que vous n’en eussiez pas articulé le quart
    De la moitié du commencement d’une, car
    Je me les sers moi-même, avec assez de verve,
    Mais je ne permets pas qu’un autre me les serve.On pouvait dire… oh ! Dieu ! … bien des choses en somme…
    En variant le ton, —par exemple, tenez :
    Agressif : « moi, monsieur, si j’avais un tel nez,
    Il faudrait sur le champ que je me l’amputasse ! »
    Amical : « mais il doit tremper dans votre tasse :
    Pour boire, faites-vous fabriquer un hanap ! »
    Descriptif : « c’est un roc ! … c’est un pic… c’est un cap !
    Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! »
    Curieux : « de quoi sert cette oblongue capsule ?
    D’écritoire, monsieur, ou de boîte à ciseaux ? »
    Gracieux : « aimez-vous à ce point les oiseaux
    Que paternellement vous vous préoccupâtes
    De tendre ce perchoir à leurs petites pattes ? »
    Truculent : « ça, monsieur, lorsque vous pétunez,
    La vapeur du tabac vous sort-elle du nez
    Sans qu’un voisin ne crie au feu de cheminée ? »
    Prévenant : « gardez-vous, votre tête entraînée
    Par ce poids, de tomber en avant sur le sol ! »
    Tendre : « faites-lui faire un petit parasol
    De peur que sa couleur au soleil ne se fane ! »
    Pédant : « l’animal seul, monsieur, qu’Aristophane
    Appelle hippocampelephantocamélos
    Dut avoir sous le front tant de chair sur tant d’os ! »
    Cavalier : « quoi, l’ami, ce croc est à la mode ?
    Pour pendre son chapeau c’est vraiment très commode ! »
    Emphatique : « aucun vent ne peut, nez magistral,
    T’enrhumer tout entier, excepté le mistral ! »
    Dramatique : « c’est la Mer Rouge quand il saigne ! »
    Admiratif : « pour un parfumeur, quelle enseigne ! »
    Lyrique : « est-ce une conque, êtes-vous un triton ? »
    Naïf : « ce monument, quand le visite-t-on ? »
    Respectueux : « souffrez, monsieur, qu’on vous salue,
    C’est là ce qui s’appelle avoir pignon sur rue ! »
    Campagnard : « hé, ardé ! C’est-y un nez ? Nanain !
    C’est queuqu’navet géant ou ben queuqu’melon nain ! »
    Militaire : « pointez contre cavalerie ! »
    Pratique : « voulez-vous le mettre en loterie ?
    Assurément, monsieur, ce sera le gros lot ! »
    Enfin parodiant Pyrame en un sanglot :
    « Le voilà donc ce nez qui des traits de son maître
    A détruit l’harmonie ! Il en rougit, le traître ! »

    Répondre
  13. Trumpeldor

    11/03/2011

    Mr Milliere, Nous sommes dans dizaines de milliers à lire,avec grand interet,vos articles, sur « les 4 vérités »,drzz et Metulla News Agency. Ne pretez plus attention a des pitres style « Jaures ». La déchéance de la France,que nous avons tant aimée,a été causée,en grande partie ,par ce pitre et ses millions de clones gauchistes bisounoursiens. Il persiste à se voiler la face,sa femme et ses fille lui en seront reconnaissantes, très prchainement ….

    Répondre
  14. Jaures

    11/03/2011

    Cher M Millière, si vous ne lisez pas Céline (ce dont je doute) parce qu’il fût antisémite, Aragon parce qu’il fût communiste ou Proust en raison de son homosexualité, vous vous privez de saines lectures.
    Le génie ne choisit pas ses détenteurs et nombreux furent les géants de l’art ou de la pensée qui furent humainement des nains. N’avez vous jamais ouvert un livre de Heidegger sous prétexte de ses sympathies nazies ?

    Pour le reste, vous ne pouvez écrire et publier des diatribes violentes éminemment contestables et refuser que l’on vous réponde, même sur un ton infiniment moins violent.
    Vous ne souhaitez pas être contredit ? Retirez-vous dans un monastère. Si vous choisissez une vie publique en exposant vos idées, acceptez le débat.

    Je ne suis pas un "archiviste myope", comme vous aimez à le dire sans plus argumenter. Si vous ne trouvez aucune contradiction, aucun revirement dans vos actes et déclarations passées, le fait de les rappeler ne devrait que vous conforter.

    Répondre
  15. guymilliere

    10/03/2011

    Je n’ai évidemment pas le talent littéraire de celui qui me poursuit ici d’une rancoeur pitoyable et qui signe Jaurès, retranché derrière son petit anonymat, et dont j’attends les oeuvres complètes. Nous n’avons pas les mêmes lectures en tout cas, car j’ai personnellement peu de goût pour les auteurs antisémites. Je ne suis pas inconnu en France et pas désavoué aux Etats-Unis où je fais des conférences devant des centaines de personnes. Le dénommé Jaurès, lui, déplace les foules, chacun le sait. Je trouve cet archiviste étriqué risible. S’il n’a rien d’autre à faire que me poursuivre de ses haines minuscules et myopes et si cela donne un sens à sa vie, tant mieux pour lui et grand bien lui fasse.

    Répondre
  16. Jaures

    10/03/2011

    Il y a dans les articles de Millière annonçant l’inéluctable propagation de la misère et de la faim, le débarquement imminent de hordes d’envahisseurs hostiles et malfaisants un dépit, une rancoeur qui n’est pas sans rappeler certaines pages de "Bagatelles pour un massacre",sans le talent littéraire évidemment.

    Seul l’apocalypse pourra consoler Millière d’être inconnu chez lui, ignoré en Europe et désavoué aux Etats-Unis.

    Il y a un côté vainement désespéré chez Millière qui le rend finalement touchant.

    Répondre
  17. sas

    10/03/2011

    LA CONFRONTATION ENTRE ISLAM ET OCCIDENT……accidentelle ?????

    acces aux archives de securité EGYPTIENES

    "Je savais qu’ils me surveillaient, mais je n’aurais jamais imaginé qu’ils avaient toutes ces informations sur moi," dit-elle. « Mes amis ont essayé de me sortir pour dîner cette nuit là. Ils ont essayé de me faire rire, mais c’était impossible. Je leur ai dit que je voulais être seule, alors j’ai pris mon dossier e je suis rentrée à la maison. »

    Le document sans doute le plus controversé à émerger est celui qui tend à montrer l’implication de la Sécurité d’Etat dans un attentat à l’explosif contre une église d’Alexandrie le jour du Nouvel An. L’attentat avait causé la mort de 21 personnes et en avait blessé 80, le pire acte de violence contre la minorité chrétienne Copte d’Egypte depuis plus d’une dizaine d’années.
    La véracité du document n’a pas été établie avec certitude, mais sa publication a déclenché des manifestations de centaines de Chrétiens Coptes ce dimanche au Caire.
    Les Coptes, spécialement ceux d’Alexandrie, avaient soupçonné l’implication des autorités dans l’attentat, et avaient observé que la sécurité renforcée qui était supposée protéger l’église avait disparu un peu avant l’explosion de la bombe.
    D’après ce document, un des huit dont ont dit qu’ils parlent d’attaques contre des églises, la Sécurité d’Etat s’est servi d’un prisonnier islamiste pour participer à l’organisation de l’attentat, dont le recueil de détails sur les issues pour entrer et sortir de l’église. Le document était daté du 2 décembre 2010 et était adressé au ministère de l’intérieur. Il parlait de l’attentat contre l’église comme de la mission N°77.
    Heee oui unnpur hasard ces révolutions nord africaines….
    sas
    Répondre
  18. grepon

    10/03/2011

    Ouwow!   Deux jours sans commentaires.   Ca veut dire je suppose que la politique etrangere de la France est veritablement naufragee.    Voila un article de Milliere sur lequel tout les "Usual Suspects" du forum sont de toute apparences totalement d’accord… sur les gros titres du moins.

    Répondre
  19. Jean-Pierre

    10/03/2011

     

    A peine aussitôt nommé par le calife, le nouvel imam de la mosquée d’orsay est allé faire allégeance aux frères musulmans en égypte.

    Quand est ce qu’on vire toute cette merde?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)