Le Parlement doit enquêter pour savoir si la France achète du pétrole à l’Etat islamique

Posté le juin 01, 2015, 10:52
2 mins

article_Libye2
Le député UMP des Yvelines et président du Parti Chrétien Démocrate (PCD), Jean-Frédéric Poisson a demandé avec cinquante parlementaires l’ouverture d’une enquête parlementaire, après les déclarations de l’ambassadrice de l’Union Européenne en Irak, qui a avancé que le financement de DAECH pourrait s’effectuer grâce à l’achat par les pays européens du pétrole. Le député répond à Valeurs actuelles :

« De tels propos ne peuvent être sans fondement, d’autre part nous savons que la Turquie assume pleinement ses liens commerciaux avec le Kurdistan et sa région. L’organisation terroriste contrôlerait quant à elle onze champs pétroliers dans le nord de l’Irak et dans la province syrienne de Raqqa (ville du centre du pays). Par ailleurs, son expansion territoriale est, malgré les quelques moyens mis en œuvre pour s’y opposer, rapide et efficace. Le faisceau d’indices est réel. Le Parlement doit enquêter pour savoir si la France achète du pétrole à l’Etat islamique ou si elle participe à des échanges commerciaux avec cette organisation terroriste.

[…] Elu de la nation, je considère que la France doit veiller à demeurer l’adversaire de Daech et non son financeur : diplomatie, subventions par des pays du Golfe, moyens affectés à l’armée, renseignement, transmission de notre identité nationale, tout ceci est lié. La traçabilité de notre pétrole est donc un sujet majeur. Notre pays ne peut participer de près ou de loin, que cela soit de manière directe ou indirecte au financement des ennemis de la France. Enfin, si ce financement est avéré, la France devra en tirer les conséquences sur le plan international. On ne peut financer ceux que l’on combat. Les français sont en droit de connaitre la participation éventuelle de certaines grandes firmes nationales au financement de l’organisation terroriste. »

6 réponses à l'article : Le Parlement doit enquêter pour savoir si la France achète du pétrole à l’Etat islamique

  1. BRENUS

    04/06/2015

    Aucun avis et aucune opinion sur le sujet. Seulement une interrogation : comment se fait il que ce daesh et autres pourris du même genre puissent se faire du fric avec le pétrole des régions conquises ou controllées? Avec les moyens militaires balistiques actuels et sans même envoyer un seul homme sur le terrain il n’y aurait aucune difficulté à détruire les puits, les stokages, etc. Et comme ce ne sont pas les arabes qui soient capables d’éteindre ces incendies spécifiques, leur « richessse » volée disparaitrait en un rien de temps. L’argent étant le nerf de la guerre, cette dernière devrait nécessairement s’arrêter.

    Répondre
  2. Nicolas

    02/06/2015

    L’auteur de l’article pose la question dont il a déjà la réponse, comme la plupart d’entre nous. Voir les preuves que le gouvernement a pu laisser passer. La Turquie sert effectivement de faux-nez pour toute l’UE et pour les USA. Que la coalition tente de battre l’EI, ça fait rire tt le monde. Bien au contraire, largage d’armes et de vivres, évacuation des blessés vers les hôpitaux israéliens , renseignement sur les mouvements des armées d’Irak et de Syrie etc… Écoutez Fabius « les gars (Al Nosra » font du bon boulot là-bas (Syrie) ». Al Nosra , filiale d’Al Qaïda , créée par les USA, combat tantôt aux cotes de l’EI, tantôt contre, et de toute façon, contre la Syrie et l’Irak. Écoutez hollande : « ce choix terrible entre un groupe terroriste et un dictateur »… Voir où les cies pétrolières Total, BP et autres, achètent , qui convoie . Les USA ont un très gros pb : faire baisser le cours avec l’aide de l’Arabie saoudite a fait exploser leurs boîtes pétrole de schiste qui ont mis la clé sous la porte. Leur coût de revient était de l’ordre de 56$ le barril. Attendez-vous à de gros problèmes : ces cies se sont assurées contre la baisse du prix du pétrole. Les cies d’assurances ont empoché la prime et ont revendu aux fonds de pensions et assurances-vie . Vous voyez la suite … Un carnage. Les USA ont donc besoin d’un barril qui leur revient à 14$ en direct plus la prime Turquie qd ils veulent un faux-nez. « La France  » doit suivre les mêmes circuits. Il fait dévider la pelote. Officiellement , « la France » achète au cours officiel , mais en réalité ? Et où part la différence ? Je ne demande pas, ni l’essentiel d’entre nous, un bénéfice sur le terrorisme, et nos dirigeants actuels et passés ont fait de notre Pays un état terroriste, il faut le prouver par ce biais. Bon courage, vous et vos familles risquez très gros et avec la loi Renseignement faite pour mettre une chape de plomb sur les crimes.

    Répondre
  3. Feynaud

    02/06/2015

    Florian Philippot a parfaitement raison de dénoncer le Qatar comme étant celui qui œuvre contre notre pays pour ses intérêts !

    Répondre
  4. 02/06/2015

    Ce serait un comble….il est vrai qu’au point où on en est…..aucune blessure, aucune injure ne nos seront épargnées par nos gouvernements successifs de gauche ou de non droite !

    Répondre
  5. DE SOYER

    01/06/2015

    D’accord avec cette déclaration.

    Répondre
  6. Jean sans peur

    01/06/2015

    Cela ne m’étonnerait pas de la part de notre gouvernement qui mange à tous les rateliers et sont avant tout antifrançais… Les poches de nos gouvernants se remplissent allégrement…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)