Le terrorisme islamiste relancé

Le terrorisme islamiste relancé

Impavides, les 29 inculpés au procès des attentats de Madrid du 11 mars 2004, qui firent 191 morts et 1 824 blessés – l’attaque islamiste la plus meurtrière en Europe – nient toute implication.

Six nationalités sont représentées : quinze Marocains, neuf Espagnols, deux Syriens, un Égyptien, un Algérien et un Libanais. Parmi les instigateurs présumés, le Marocain Hassan El-Haski, alias Abou Hamza, présenté par l’accusation comme l’ancien chef en Europe du Groupe islamique combattant marocain, affilié à Al-Qaïda. Le GICM, fondé par des anciens combattants marocains d’Afghanistan, serait l’auteur des attentats de mai 2003 à Casablanca (45 morts).

Les inculpés exploitent toutes les ressources du droit occidental. L’Égyptien Rabei Osman, considéré comme le cerveau, a déclaré : « Je ne reconnais aucune accusation ou charge. Je ne vais répondre à aucune question, y compris celles de mon avocat ».
La menace islamiste resurgit en Algérie : le 13 février, en Kabylie, ont explosé six voitures piégées. Responsable : le Groupement salafiste pour la prédication, devenu en septembre dernier « Al-Qaïda au Maghreb islamique », en s’alliant avec l’organisation de Ben Laden. Deux attentats aux camions piégés avaient eu lieu dans les banlieues d’Alger, le 29 octobre. Les véhicules piégés témoignent d’un changement de méthode du GSPC : il s’internationalise, recevant armes et combattants de l’étranger. Déjà, en 2003, l’armée algérienne avait abattu un terroriste yéménite près de Batna. Des prisonniers ont avoué avoir suivi des « stages » en Afghanistan et guerroyé en Irak. Le GSPC qualifie la France d’« ennemi n° 1 ». Six Français musulmans – certains convertis – membres présumés d’une filière de recrutement de djihadistes pour l’Irak, ont été mis en examen en France – et quatre d’entre eux écroués – dans le cadre d’une opération franco-belge ayant permis l’arrestation de vingt personnes soupçonnées de liens avec Al-Qaïda. Les recrues étaient envoyées dans des madrasas (écoles coraniques) égyptiennes apprendre l’arabe et les doctrines salafistes. Ensuite, elles étaient dirigées vers une cellule liée à Al-Qaida en Arabie Saoudite, puis vers l’Irak, via la Syrie, pour y commettre des actes de terrorisme, notamment des attentats suicides.
Le nouveau terrorisme islamiste articule des groupes armés locaux à un réseau transnational. Bien qu’opérationellement affaiblie, Al-Qaida est sa référence idéologique et symbolique, et le conflit irakien, son catalyseur.

sites&blogs
Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

Partager cette publication

(11) Commentaires

  • EIFF Répondre

    La Serbie orthodoxe et fière sort victorieuse du procés que lui faisait subir depuis des années les forces mondialistes hostiles et les suppots de l’UCK-islamiste barbare. En effet, la Cour internationale de justice, la plus haute instance judiciaire des Nations unies, a jugé ce lundi que la Serbie n’avait pas orchestré un génocide en Bosnie durant la guerre de 1992 à 1995.

    Ne cessons pas de réclamer victoire et justice pour nos frères résistants serbes et slaves face aux oppresseurs islamo-européïstes !!!!!

    26/02/2007 à 20 h 50 min
  • Helios Répondre

    Merci Mancney pour votre appréciation. 

    "Les OVNIs, cher Jean Claude,  September 11, c’est des OVNIS, payés par le Président Bush." Merci de dissiper nos derniers doutes, nous savions qu’il y avait anguille sous roche!

    "Ils se massacrent entre eux, n’est ce pas? Si c’est leur truc, hein? Par contre, on ne tient pas a ce qu’ils NOUS massacrent"  Mais non Mancney s’ils se massacrent c’est de la faute des américains, ce sont eux qui ont tué les petits fils du prophète El Hassan et El Hossein et qui ont mis le califat entre les mains des omayades les ennemis jurés de la famille de Mahomet, c’est de cette façon que les américains sont parvenus à diviser les musulmans en chiites et sunnites, vous ne savez donc pas votre histoire sainte islamique?

    Et merci à Gérard Pierre pour son excellent exposé sur la structure des réseaux de terreur islamiste, je tiens à souligner le passage suivant:

    " Les hiérarques, comme les prédicateurs, sont à l’abri dans leurs madrasas et leurs mosquées. Les supplétifs, eux, se sont faits "oubliés". Point n’est besoin d’être un grand clerc de la géopolitique pour prédire que ce procès a toutes les chances d’avoir autant d’impact dans le cours de évènements à venir que quelques coups de bêches dans l’eau de la mer. La conception des démocraties est inadaptée pour lutter contre de tels ennemis."

    Elle est inadaptée à cause de notre carcan juridique et nos chartes de droits et libertés. La primauté du droit est certes un principe à protéger mais il a été établi pour préserver la société de la tyrannie et non pour permettre à la tyrannie de prévaloir.

    Plus que jamais les gens doivent prendre leurs affaires en main. Les représentants politiques, les grands commis de l’état et la magistrature sont une émanation des citoyens mais ils ne sont pas les citoyens et ce sont les citoyens qui doivent avoir le dernier mot, à condition qu’ils le veuillent. 

    Helios

    26/02/2007 à 5 h 15 min
  • Anonyme Répondre

    Excellent exposé de Gérard Pierre, qui s’ajoute aux analyses d’Hélios.
    Maintenant, si tous les lecteurs n’ont pas compris, ils devraient peut etre s’interroger sur leur propres capacités de reflexion.
    By the way, Gérard Pierre, il y a une réponse pour vous, la  :  Archives  /  Année 2007  /   N°579 du mercredi 14 février 2007  /  Les vraies questions de la présidentielle (video)  /  commentaires .  Pas trop dur a trouver pour un routier.

    J.C. Thialet : " on ne résoudrait pas le problème en abattant BEN LADEN. Je me suis déjà posé la question de savoir si l’on a vraîment envie de l’abattre."
    Bonne question. Faut il en faire un martyr?
    J.C.Thialet, : " Par ailleurs, comme cela avait (…) été évoqué pour les "tours" où l’on pense que certains "services" seraient derrière les "kamislamistes … "
    Les OVNIs, cher Jean Claude,  September 11, c’est des OVNIS, payés par le Président Bush.
    J.C. Thialet : " … je comprenais pas que les pays occidentaux acceptent de voir massacrer des dizaines de milliers de civils"
    Ils se massacrent entre eux, n’est ce pas? Si c’est leur truc, hein? Par contre, on ne tient pas a ce qu’ils NOUS massacrent, d’ou l’intéret plus qu’évident de porter la guerre chez EUX, en Islamland, comme cela ils peuvent s’amuser un peu sans deranger les autres; en plus, Saddam, en balancant 17 ONU résolutions, s’était porté volontaire pour accueillir le grand jeu chez lui; mais vous savez bien cela, n’est pas Jean Claude?

    Best,
    Mancney

    24/02/2007 à 23 h 22 min
  • EIFF Répondre

    Avec les vagues d’immigration massive extra-européenne, les colonies afro-maghrébines installées en Europe, le communautarisme conquérant et l’islamisation fulgurante de la société française, les puissances islamistes, les groupes ou gouvernements étrangers francophobes anti-occidentaux ont désormais toutes les cartes en main, tous les relais et tous les leviers pour influencer ou déstabiliser les politiques d’une partie de l’Occident. Le cheval de Troie islamiste importé par les élites gauchistes en Europe, et en particulier en France, engrange les faiblesses de nos gouvernants euro-mondialistes lâches et serviles, le projet d’Union Européenne a été remplacé peu à peu par le projet Eurabia ou plutôt Eurocalifat. Nos enfants, dans les perpectives actuelles de poursuite de l’immigration et d’implantation de communautés non-européennes en Occident, connaitront le destin des enfants du Kosovo ou du Liban, ou bien vivront sous la coupe des mollahs et des wahabites si rien n’est entrepris d’urgence pour stopper l’immigration et la division entre USA-UE et la Russie.

    24/02/2007 à 15 h 04 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    24/02/07    "Les-4-Vérités" –

    Sans mésestimer les dangers latents que font peser sur l’Occident tout entier les menaces du terrorisme islamiste, je ne vois pas comment on peut écrire qu’il est "relancé". Serait-ce par le procès (qui risque d’être interminable) des auteurs de l’attentat de MADRID ? Ou par les actions meurtrières des salafistes en Algérie ? Ou simplement par les articles en tous genres qui sont le "gagne-pain" des experts en tous genres qui auraient peur qu’on les oublie ?

    Quant à AL-QAIDA  – sans nier son existence – je pense qu’il y a pratiquement autant d’AL-QUAIDA qu’il y a de groupes terroristes islamistes potentiels dans différents pays. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle, on ne résoudrait pas le problème en abattant BEN LADEN. Je me suis déjà posé la question de savoir si l’on a vraîment envie de l’abattre. Car il est plus facile, chaque fois que se commet un grave attentat islamiste, où qu’il se produise, de prétendre que "c’est encore la faute à AL QUAIDA ! " et que BEN LADEN est derrière .

    Par ailleurs, comme cela avait (l’est toujours, comme on vient de l’apprendre avec la récente mort "dans son lit" d’un jeune sapeur-pompier new-yorkais qui enquêtait sur les dessous du "9/11") été évoqué pour les "tours" où lon pense que certains "services" seraient derrière les "kamislamistes", un sondage vient de montrer qu’un fort pourcentage d’Espagnols sont persuadés que l’attentat d’ATOCHA, certes réalisé par des islamistes convaincus, aurait pu être manigancé par … l’ETA.

     A mon avis, et je le rappelle, sans nier les dangers d’ "attentats islamistes", il y a, sur notre territoire,  bien d’autres menaces encore plus dangereuses qui sont liées à la présence d’une population allogène déracinée, et inactive qui, vivant de toutes sortes de trafics, est prête à tous les mauvais coups. Ce qui m’amène à penser qu’en agitant l’épouvantail du terrorisme islamiste ("international", of course), les gouvernants veulent faire oubler qu’ils sont les premiers responsables d’une situation … explosive.

    Je me demande aussi si l’agitation qui se fait autour de cette "relance" du terrorisme islamiste ne serait pas la justification d’une attaque contre l’IRAN. Comme si le fait de détruire ce pays suffirait à éradiguer cette sorte de "terrorisme". J’avais écrit – mais mon "post" n’avait pas été publié à l’époque- que je comprenais pas que les pays occidentaux acceptent de voir massacrer des dizaines de milliers de civils (en même temps, d’ailleurs qu’ils acceptaient de voir tuer leurs soldats)(1) en IRAK sous prétexte d’éliminer des dangers hypothétiques, alors qu’ils étaient incapable de condamner à mort, sur leur propre sol, des terroristes avérés qui ont massacré des civils… Mais ceci n’est-il pas une autre histoire dont personne ne veut réellement débattre ?

    Une chose est en tout cas certaine, pour en revenir à l’attentat de MADRID, c’est qu’aucun des accusés ne sera condamné à la peine de mort. Et que, comme certain terroriste basque, ils seront relâché au bout de quelques années. Ce qui leur permttra de revenir en héros (on vient de le voir avec la libération anticipée de Philippe BIDART) parmi les leurs, prêts à défier à nouveau l »ordre…et la paix et l’harmonie qui devraient régner dans un Etat prétendu "de droit" !

         Cordialement, Jean-Claude THIALET 

    24/02/2007 à 12 h 31 min
  • Gérard Pierre Répondre
       Des mouvement, regroupant les courants les plus radicaux de l’islam, veulent simplement le retour aux sources de cette idéologie politique totalitaire basée sur un prétexte religieux. Ils le veulent, non pas en instaurant l’intégrisme islamique (*) , mais en restaurant l’islam intégral par l’application rigoureuse de la charia et la création d’Etats islamiques intransigeants.
     
       Le taylorisme islamiste comporte quatre niveaux :
     
    Ø      les HIERARCHIQUES qui organisent les filières
    Ø      les PREDICATEURS qui suscitent la haine
    Ø      Les CADRES qui organisent les attentats
    Ø      Les PETITES MAINS ( on devrait plutôt dire les PETITES TÊTES ) qui se font exploser.
     
       A ces quatre fonctions, il convient d’ajouter celle des SUPPLETIFS, parfois sympathisants à défaut de partager la croyance, qui mettent à disposition boîtes à lettres, chambres, aides diverses et variées. Ils sont qualifiés d’ IDIOTS UTILES, ayant le sentiment de rendre des services ne prêtant pas trop à conséquence.
     
       Aujourd’hui, à Madrid, dans ce que les occidentaux nomment BOX DES ACCUSES, et que les mahométans prononcent COURS D’ HONNEUR , nous trouvons des petites mains et tout au plus un ou deux cadres. Les hiérarques, comme les prédicateurs, sont à l’abri dans leurs madrasas et leurs mosquées. Les supplétifs, eux, se sont faits "oubliés". Point n’est besoin d’être un grand clerc de la géopolitique pour prédire que ce procès a toutes les chances d’avoir autant d’impact dans le cours de évènements à venir que quelques coups de bêches dans l’eau de la mer. La conception des démocraties est inadaptée pour lutter contre de tels ennemis.
     
       Nos contemporains doivent pourtant se fourrer une bonne fois pour toutes dans le crâne que la « guerre sainte » n’a pas été déclarée par l’occident judéo chrétien. Elle est inhérente au coran comme la shoah est inhérente à « Mein Kampf ». Or, une évidence têtue échappe pourtant à toutes les victimes de la désinformation historique nourries au lait de « l’histoire événementielle », à savoir que celui qui décide d’entreprendre un conflit prend trois initiatives déterminantes :
     
    ·        L’initiative du moment : Pour les adeptes de l’intemporalité, ce moment c’est toujours : MAINTENANT
     
    ·        L’initiative du lieu : le territoire des impies, des mécréants, des non croyants, des juifs, des chrétiens, des athées, voire des musulmans mous, qu’ils qualifient de dar al harb par opposition au dar al islam.
     
    ·        L’initiative de la méthode : …… de loin l’initiative la plus déterminante. Ils ont opté en toute connaissance de cause pour le terrorisme, l’égorgement, l’étêtement, l’émasculation, la pulvérisation de masse, l’ombre, le double langage, le couteau dans le dos, la sournoiserie et autres pratiques toutes plus « élégantes » les unes que les autres.
     
       Ces tristes sires se rient de notre verbiage juridique tout en utilisant à fond les arcanes de nos démarches légalistes inadaptées. Nous n’aurions de chance de les vaincre qu’en allant sur leur propre terrain, mais pour s’y rendre il faudrait qu’une volonté politique y consente, et ça ! ! ! ……… chez les beaux esprits qui revirginisent leurs consciences dans le tri des remugles de l’Algérie d’avant 1962 , ce n’est pas prés de se décanter. Nous finirons donc égorgés, pulvérisés, cloutés, ferraillés, mais dans la légalité triomphante. Vive les droits de l’homme !……. oui mais desquels ?
     
       Omar Bakri Mohammed est un PREDICATEUR islamiste libanais, d’origine syrienne, interdit de séjour en Grande-Bretagne depuis août 2005. Il fut subitement touché par la Grâce : il appela tous les musulmans à quitter l’Europe. Malheureusement, peu de « croyants » de par le monde durent prier pour que ses vœux soient exaucés. Nous eussions pourtant aimé que le brave homme parvînt à convaincre ses coreligionnaires qu’Allah avait parlé par sa voix et qu’il était son nouveau prophète.  
     
       Dream, dream, dream, …………………… ET RESQUIESCAT IN PACE .
    *************
     
     (*) " Intégrisme islamique " est une aberration stylistique communément utilisée en double langage pour faire accroître l’idée qu’il pourrait exister, par opposition, un islam light et tout à fait convenable.
    24/02/2007 à 12 h 27 min
  • Anonyme Répondre

    Helios : " Ces trois éléments (absence de sentiment de culpabilité, sentiment de supériorité, mépris pour l’Occident) doivent être présents chez toute personne qui aspire à faire sa place dans ce monde très select de la terreur à outrance."
    Zut, bad luck, il m’en manque un!

    Helios ; " Les inculpés ont le sentiment d’appartenir à une élite et pas n’importe laquelle, de par leur "formation" (lire programmation) ils s’identifient fantasmatiquement aux compagnons de Mahomet qui ont combattu et qui sont morts pour répandre l’islam au septième siècle."
    Voila les explications d’Helios! On devrait payer pour lire ca.

    Helios : " Il ne faudra pas attendre de la part des islamistes et même des musulmans dits "modérés" quelque désaveu que ce soit à l’encontre des inculpés, uniquement le silence (…)  dissimulation islamique mieux connue sous l’appellation de "taquia"."
    Ceci est tres important, repeat, TRES important. Il y a peu ou prou, de Musulmans modérés en Occident, pas meme votre épicier ouvert le dimanche. (ceux qui l’étaient, ou le sont, quittent ou ont quitté l’Islam); il y a des musulmans terroristes, décrits ci-dessus par Helios, et des Musulmans "attentifs" et non-actifs, complices ou avals discrets, Mektoub, qui savent pertinement que la France sera Islamique dans 50 ans ou 100 ans, Inch’Allah, et s’y préparent et préparent leurs petits Mohameds et Rachids; et ils contribuent a la Jihad, en faisant (avec l’aide des French allocations) de nombreux enfants musulmans pour occuper le terrain, ce qui leur vaut l’approbation des Imams et la tranquilité; ceci est d’ailleurs parfaitement compréhensible de leur part, et on ne peut pas les blamer; l’incomprension et le blame sont plutot chez nous et pour NOUS!

    Helios : " Le suprématisme islamique est la réaction à la blessure narcissique qui affecte le coeur des islamistes et dont il faut chercher la cause dans la paralysie mentale et créative qui les affecte et qui les rend incapables de relever les défis de la civilisation et de la modernité."
    Parfaitement exact." blessure narcissique" . Ces gens sont frustrés a faire frémir tout un congrés de psy acclamant Claire Bretécher. Ils n’ont PAS de passé proche glorieux, et rien pour se créer un futur (paralysie créative). Une Ferrari contre un chameau.  Plus frustré, tu meurs, et c’est bien ce qu’ils ont choisis. Et nous, on choisit quoi?

    Merci, Helios, pour ces formidables analyses et explications.

    Best,
    Mancney

    23/02/2007 à 17 h 12 min
  • Anonyme Répondre

    Jean-Charles Duboc : " Il ne faut pas sous-estimer la gravité de la série d’attentats du 11 septembre, ainsi que ceux de Madrid et de Londres, car ils signifient le début de l’HYPERTERRORISME ISLAMISTE auquel nous risquons de faire face"
    Well, pour ce qui est du risque de l’Hyperterrorisme a venir, c’est sur qu’il est dans l’agenda des Jihadistes, et espérons que tout le monde l’a compris. (il parait meme que c’est pour contrer ce "terrorisme" que le président Bush est allé porte la guerre en terre d’Islam!).
    Et si, effectivement, la technologie, et certains appuis financiers, ont permis a nos terroristes de devenir de plus en plus "efficaces", le terrorisme Islamiste a commencé bien plus tot (meme en ne tenant pas compte des attentats associés aux indépendances, qui pourraient éventuellement trouver une sorte de justification nationale). Les attentats de Paris (Orly 1978, rue Copernic 1981, rue des Roziers 1982, puis début de la "voiture piégée" : rue Marbeuf, Avenue de la Bourdonnais, Lycée Carnot  en 1982) étaient de parfaits avertissements de la part des Islamistes, et … il ne leur fut pas apporté de réponses adéquate. Egalement, les Américains, aussi, ont été bien prévenus (Ambassade US a Beyrouth et caserne de US Marines en 1983, Avion Panam 1988, World Trade Center 1er essai 1993, Oklahoma City 1995 , Ambassades US en Tanzanie et Kenya 1998, USS Cole a Aden 2000 … ) et September 11 s’inscrit, hélas, dans une suite logique d’un conflit, plutot d’une JIHAD, a laquelle NUL ne s’était vraiment opposé (ce qui a permis sa progression, evidemment), avant le président Bush.

    Jean-Charles Duboc : "Le PÉRIL ISLAMISTE n’est pas une vaine menace car il entend remettre en cause la base même de nos démocraties … "
    Oui, tres juste, évidemment; ca doit bien faire dix mille fois qu’on le dit, l’écrit, le clame, en attendant de le chanter sur l’air du Chant du Départ (J.B. Mehul), mais bon, ca doit commencer a "rentrer", un peu, dans les chaumieres …

    Jean Charles Duboc : "Les premiers ATTENTAT-SUICIDES, qui nous frapperont un jour ou l’autre, ne seront que les prémices d’attentats beaucoup plus meurtriers qui seront réalisés avec des ARMES CHIMIQUES, BIOTECHNOLOGIQUES OU NUCLÉAIRES."
    Oui, on sait. Merci de le souligner; et effectivement, voyez Beyrouth aujourd’hui, c’est Paris dans vingt ans.

    Jean-Charles Duboc : " En raison de tous ces impératifs, nous devons, pour assurer notre avenir, et celui de nos enfants, non pas réduire les DÉPENSES MILITAIRES, mais les AUGMENTER de 5% à 10% par AN, pendant plusieurs années, de façon à pouvoir faire face à la montée de la menace terroriste islamiste."
    C’est exactement ca.

    Thanks pour votre post responsable et rempli de bon sens. On va aller faire un tour sur votre blog. Lisez bien attentivement les pots d’Helios.

    Best,
    Mancney

    23/02/2007 à 16 h 31 min
  • Helios Répondre

    Le procès des attentats de Madrid permettra au public européen de prendre conscience de certaines réalités:

    • L’absence totale de sentiment de culpabilité chez les terroristes
    • Le sentiment de supériorité morale absolue qu’ils entretiennent
    • Leur mépris à l’égard de la société occidentale

    Ces trois éléments doivent être présents chez toute personne qui aspire à faire sa place dans ce monde très select de la terreur à outrance. Les inculpés ont le sentiment d’appartenir à une élite et pas n’importe laquelle, de par leur "formation" (lire programmation) ils s’identifient fantasmatiquement aux compagnons de Mahomet qui ont combattu et qui sont morts pour répandre l’islam au septième siècle.

    Il ne faudra pas attendre de la part des islamistes et même des musulmans dits "modérés" quelque désaveu que ce soit à l’encontre des inculpés, uniquement le silence que d’aucuns qualifieront de pudique et que d’autres reconnaîtront comme le signe le plus éloquent de cette dissimulation islamique mieux connue sous l’appellation de "taquia".

    Et il ne faudra pas s’y tromper, le procès de Madrid aura des effets secondaires: la fabrication de héros par la mouvance islamiste dont la propagande vise à alimenter (et même suralimenter) le narcissisme des musulmans et leur sentiment d’être des victimes.

    Le suprématisme islamique est la réaction à la blessure narcissique qui affecte le coeur des islamistes et dont il faut chercher la cause dans la paralysie mentale et créative qui les affecte et qui les rend incapables de relever les défis de la civilisation et de la modernité.

    Helios  

    23/02/2007 à 4 h 25 min
  • Jean-Charles DUBOC Répondre
    Il ne faut pas sous-estimer la gravité de la série d’attentats du 11 septembre, ainsi que ceux de Madrid et de Londres, car ils signifient le début de l’HYPERTERRORISME ISLAMISTE auquel nous risquons de faire face, et qui risque de déclencher progressivement la troisième guerre mondiale…
     
    Et il y a de quoi être inquiet sur la lucidité de certains candidats sur cette situation !!!…
     
    Ségo a, en effet, déclaré : "Si la nation est capable de dégager le coût d’un deuxième PORTE-AVIONS, j’en fais ici le serment, cette marge de manoeuvre supplémentaire, cette valeur là, n’ira pas à la Défense nationale mais ira à l’Education nationale".
     
    Tout d’abord, si Ségolène désire une marge de  manoeuvre financière pour l’ÉDUCATION NATIONALE, je signale qu’il suffit de rechercher une très importante somme de 3,5 milliards de dollars, celle des INDEMNITÉS DE LA GUERRE DU GOLFE 90/91, qui, jusqu’à preuve du contraire, semblent avoir mystérieusement disparues de la comptabilité publique, et sur laquelle il est possible d’obtenir des informations dans la note Socialisme et corruption de mon Blog disponible sur :
     
     
    Ségolène, de plus, sous-estime gravement les menaces de la guerre en Irak ainsi que les risques d’un EMBRASEMENT PROGRESSIF du Proche-Orient, déchiré par des luttes religieuses qui nous rappellent nos guerres de religion.
     
    Le PÉRIL ISLAMISTE n’est pas une vaine menace car il entend remettre en cause la base même de nos démocraties fondées, notamment, sur la libre expression des individus, et le débat contradictoire…

    Pour l’avenir de notre civilisation, nous n’aurons pas d’autre choix qu’une EXTRÊME FERMETÉ face au fanatisme religieux qui s’empare progressivement de populations entières détentrices d’importantes réserves pétrolières et ainsi capables de financer des armes de destructions massives.

     
    Le refus des enseignements de l’histoire, et la démagogie de Ségolène Royale, reflètent un ANGÉLISME qui pourrait bien être réveillé, un jour, par des HYPER-TERRORISTES MUSULMANS désireux de provoquer une véritable terreur collective afin de prendre le pouvoir et transformer, un jour, la France en république islamiste et de réduire les femmes occidentales en esclaves soumises à leurs maîtres mâles, et islamisés…
     
    Les premiers ATTENTAT-SUICIDES, qui nous frapperont un jour ou l’autre, ne seront que les prémices d’attentats beaucoup plus meurtriers qui seront réalisés avec des ARMES CHIMIQUES, BIOTECHNOLOGIQUES OU NUCLÉAIRES.
     
    Le vieil adage romain SI VIS PACEM, PARABELLUM, « si tu veux la paix, prépare la guerre », est plus que jamais d’actualité, et l’oublier c’est se condamner soi-même, ses proches, ses amis, son pays, à devenir, un jour ou l’autre, la conquête de barbares…
     
    Tout ceci pour souligner que la construction d’un deuxième PORTE-AVIONS doit être maintenue, que cela soit par un effort national, ou européen…
     
    Et si nous devons, nous Occidentaux, placer SOUS TUTELLE un pays peuplé de FANATIQUES HYPER-AGRESSIFS et dangereux, nous devons aussi prévoir la mise en place de moyens attractifs de FORMATION HUMAINE DES JEUNES de façon à les éloigner pacifiquement des structures totalitaires.
     
    Et les auteurs de ces attentats pourraient bien venir de chez nous, de nos BANLIEUES, de nos exclus…
     
    C’est cette deuxième raison, très inquiétante, qui me fait dire que NOUS NE PRÉPARONS PAS LA GUERRE.
     
    Certaines de nos BANLIEUES sont devenues des ZONES de NON-DROIT où les lois de la République ne s’appliquent plus, et où des structures mafieuses, et l’islamisme le plus radical, peuvent y prospérer en toute liberté.
     
    Mais l’ISLAMISME est aussi un refuge pour de nombreux jeunes désemparés, sans avenir, et nous devons admettre que nous sommes les PREMIERS RESPONSABLES de cette situation, par notre incapacité, à donner d’authentiques valeurs humaines, spirituelles, à notre jeunesse…
     
    La faillite du système actuelle, la montée continue de la délinquance, demandent des nouvelles solutions comme le projet EUROCLIPPERS dans lequel je propose de construire plusieurs dizaines de GRANDS VOILIERS, chaque année pour les élèves des grandes écoles, des universités et des lycées, ou encore pour les jeunes marginalisés.
     
    Pour les JEUNES DES BANLIEUES je rappelle que ma proposition consiste à réaliser un programme majeur de formation avec l’aide de la POLICE NATIONALE, et des ARMÉES afin de contrôler d’une manière humaine l’ensemble du territoire français.
     
    En raison de tous ces impératifs, nous devons, pour assurer notre avenir, et celui de nos enfants, non pas réduire les DÉPENSES MILITAIRES, mais les AUGMENTER de 5% à 10% par AN, pendant plusieurs années, de façon à pouvoir faire face à la montée de la menace terroriste islamiste.
     
    Cet EFFORT NATIONAL sera destiné à développer nos capacités d’intervention avec des armements classiques mais aussi à créer de nouvelles structures de formation des jeunes de façon à en faire des adultes libres et responsables.
     
    Tout ceci est développé d’une façon beaucoup plus détaillée sur mon blog, dans la note « Si vis pacem, para bellum… » que vous pouvez découvrir sur : 
     
     
    Bonne lecture et bonne découverte.
     
    Jean-Charles DUBOC
    22/02/2007 à 15 h 34 min
  • Anonyme Répondre

    Merci, Jean Rouxel, pour le suivi de ces affaires.
    En observant la nationalité des terroristes, et en supposant que les neufs "Espagnols" sont des immigrés maghrébins, il apparait que tous ces Muslims, a l’exception, peut etre de l’Egyptien, pourraient etre francophones. Je ne sais trop quoi en penser.
    Je serais curieux de savoir combien d’attentats auraient eu lieu en Occident, si les Ricains n’avaient pas, enfin, mis le hola, contré ces assassins, et porté le conflit en terre d’Islam, la ou il doit se trouver, la ou le terrorisme prend naissance aujourd’hui.
    Best,
    Mancney

    22/02/2007 à 13 h 51 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *