L’ébullition du Moyen-Orient

Posté le février 07, 2011, 12:00
14 mins

Le Moyen-Orient est en train de bouillir à tel point qu’il va faire sauter le couvercle de gouvernements affiliés à l’Occident, dits « modérés », ou même la marmite elle-même, dont la taille s’étendrait sur la région, la Méditerranée ou même le monde, comme le prophétisent et veulent les évangéliques américains : « Lorsque tous les juifs habiteront Israël, ce sera le temps de la bataille finale (Megiddo) qui verra le retour du Christ ». Ils pensent d’ailleurs que dans cette bataille, les deux-tiers des juifs mourront et le dernier tiers deviendra chrétien. Dans leur alliance avec Israël et durant leurs visites fréquentes au théâtre de la bataille, ils se gardent bien de révéler ces espoirs secrets à leur allié, lequel fait semblant de n’en rien savoir et espère, lui, l’arrivée du Messie juif, fondateur du Royaume d’Israël, qui gouvernera la terre éternellement.

Comme on le voit, les musulmans ne sont pas les seuls à avoir leurs fondamentalistes, la civilisation « occidentale », qui a perdu sa qualification laïque, athée, de gréco-romaine, pour la qualification religieuse de judéo-chrétienne, a aussi les siens qui sont encore plus virulents et plus dangereux, car ils se cachent derrière des considérations et des mensonges humanitaires et de « justice internationale », qui n’a de justice que l’apparence.

Dernièrement, les Libanais se sont rappelé la chansonnette « Tout va très bien » et en ont changé les paroles pour les appliquer au « marquis » Hariri, un des malheureux personnages « guignols » utilisés par les alliés d’Israël, pour asseoir leur pouvoir sur le pétrole moyen-oriental et pérenniser l’asservissement de ses peuples, surtout l’injustice faite au peuple palestinien.

Le plus étonnant est que les peuples occidentaux, israélien et les juifs du monde, habituellement intelligents, cultivés et avec un grand sens éthique, se laissent tromper par les machines médiatiques de leurs gouvernements, de leurs multinationales et de certains lobbies confessionnels.

Durant une discussion avec un personnage très cultivé et très religieux, ce dernier mit la faute des agressions israéliennes sur le Liban, au prétexte que ce petit pays n’a pas pu arrêter les coups d’épingle de la résistance palestinienne. Lorsque je lui expliquais que les Palestiniens avaient été chassés de leurs terres, maisons, biens, pays, par Israël, il répondit que c’était la faute des gouvernements arabes qui leur avaient conseillé de partir et promis de les ramener ultérieurement. Ici, on remarque la force de ce que j’appellerai des raisonnements mensongers qui font paraître vrai et juste ce qui est faux et injuste.

Si les gouvernements vous conseillaient de quitter tous vos biens en vous promettant de vous ramener, cela suffirait-il à ce que vous quittiez tout et que vous partiez ? Ne faudrait-il pas que quelque chose vous y ait incité, comme la peur d’être massacré ? Ce qui était d’ailleurs le cas et avec raison, car il y eut beaucoup de villages palestiniens rayés de la carte à ce moment-là.

Est-il suffisant que vous quittiez votre maison pour que vous en perdiez la propriété ?

Tous les gouvernements arabes de ce temps-là étaient encore asservis en 1947-8 à leurs colons occidentaux, dont ils étaient dépendants. Ils pouvaient promettre, sur ordre, pour tromper, ou, sur approbation trompeuse de leurs maîtres et ne pas pouvoir tenir parole.

C’est ici que j’en arrive aux causes de l’ébullition de l’eau de la marmite. Pourquoi, après tant de temps durant lequel les peuples arabes ont semblé si calmes, pourquoi est-ce maintenant que tout saute ? On peut poser la même question quand on met de l’eau sur le feu. Au début elle paraît très calme, puis elle bout et, si la marmite est bien fermée, rien ne fait prévoir le désastre avant que le couvercle ou la marmite ne saute, surtout si le maître est ignorant des lois qui régissent le phénomène.

C’est ce qui s’est passé au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Pourtant, il y eut des signes précurseurs. Les coups d’épingles et les révoltes des Palestiniens, les guerres avec les gouvernements arabes qui n’en pouvaient mais, les défaites de ces gouvernements nationalistes arabes, lâchés par l’Occident qu’ils imitaient, puis l’arrivée au pouvoir de ces gouvernements traîtres, installés par leurs maîtres occidentaux, pour asservir et faire taire toute volonté populaire.

Tout cela a créé, non seulement du désespoir et de la haine dans leurs peuples contre leurs gouvernements, mais aussi une haine inimaginable contre l’Occident, due à la fierté blessée et bafouée qui les a poussés à se révolter et, avant cela, à se réfugier dans le fondamentalisme, comme Al Qaeda, les Frères musulmans[1].

Le fondamentalisme religieux n’est pas la cause des guerres du Moyen-Orient, mais il en est la conséquence et l’excuse israélo-occidentale. Comment expliquer, par exemple, que le mouvement sioniste athée se soit basé sur une promesse divine pour ramener les juifs européens et américains, dont des milliardaires, en Palestine ?

En tout cas, tout ce qu’on peut dire, c’est que le couvercle de la marmite a sauté avec le renversement de Ben Ali et celui de Hariri, tandis que la marmite elle-même est en train de se fissurer en Egypte, en Jordanie, au Yémen, au Pakistan… D’autres gouvernements musulmans, proches de l’Occident, vont suivre et ce n’est pas seulement parce qu’ils sont dictatoriaux, mais parce qu’eux-mêmes sont asservis à une volonté contraire à celle de leurs peuples, dont la fierté humaine et nationale est bafouée. Le suicide d’un homme maltraité a entraîné une révolte en Tunisie, l’asservissement de Hariri à l’Amérique a détruit sa popularité, l’obéissance de Moubarak aux exigences israélo-américaines dans le siège de Gaza va le forcer à partir. D’autres gouvernements arabes suivront si l’on n’y prend pas garde.

Au lieu de gouvernements asservis, entourant Israël et le protégeant, il y aura des pays plus indépendants avec des résistances ressemblant dans leurs qualités combattives et leur esprit de sacrifice au Hamas et au Hezbollah. Imaginez l’Egypte, avec ses 82 millions d’habitants et la Jordanie, voisine de la Cisjordanie, gouvernées par des démocraties qui se défendraient, non avec des armées régulières, faciles à battre par la cinquième armée du monde, aidée et financée par la première superpuissance mondiale, mais par des résistances, utilisant la guérilla, et fournissant les Palestiniens en armements de toutes sortes, dont des missiles.

Faire justice à la Palestine et au Liban

Imaginez les Palestiniens renversant l’Autorité palestinienne pour la remplacer par un gouvernement plus proche des désirs de son peuple, peut-être Hamas. On peut battre des armées, mais pas des résistances armées de missiles en tout genre (antichars, terre-terre, terre-air…). Il ne faut pas oublier que le temps fournira aux résistances des armes encore plus meurtrières et plus précises.

Que dirions-nous si le Pakistan nucléaire tombait entre les mains de ses fondamentalistes ?

Que faire ? Arrêter de se donner des excuses ineptes pour ne pas faire justice, une justice qui doit s’accompagner de pardon mutuel, surtout un pardon palestinien et libanais, malgré les dédommagements indispensables, car tout ce qu’on leur rendra sera insuffisant, par rapport au mal qui leur a été fait.

Comme début de justice, les résolutions des Nations-Unies, toutes les résolutions de l’ONU, jamais appliquées par Israël, doivent l’être presque tout de suite. A défaut de cela, la marmite du Moyen-Orient va sauter, avec une suite qui fera indubitablement sauter celle du monde.

Sans justice, il n’y aura jamais de paix, mais une guerre éternelle et les accusations de fondamentalisme et de terrorisme ne serviront à rien d’autre qu’à alimenter les haines et les guerres, donnant raison aux prophéties évangéliques de fin du monde. Quant au retour du Messie chrétien ou juif, ou du Mahdi chiite, je vous laisse à vos préférences.

Roger AKL

[1] /blank.htm#_ftnref1>  Il est vrai que les Frères musulmans sont arrivés bien plus tôt au temps du protectorat britannique, mais cela est dû justement à l’asservissement aux étrangers, blessant les sentiments de fierté du peuple égyptien.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

14 réponses à l'article : L’ébullition du Moyen-Orient

  1. Carlo

    09/02/2011

    On dirait du Jôresse à la sortie d’une réunion de bureau Place du Colonel Fabien à Paris…

    Roger qui voile ses origines, nous écrit entre autres : Sans justice, il n’y aura jamais de paix, mais une guerre éternelle…

    Il est évident qu’il n’a jamais lu le coran – le site ci-dessous, il ne l’a jamais consulté. Le compteur affiche aujourd’hui 16 789 attentats commis depuis le 11/09/20001 dans le monde, essentiellement dans les pays musulmans contre des musulmans. C’est ça une religion de paix ?

    http://thereligionofpeace.com/

    Répondre
  2. MdM

    09/02/2011

    J’ai envoyé deux mails pour dire que je trouvais cet article passionnant.  Est-ce censuré au même titre que les articles de Pierre Lance ?

    Répondre
  3. totodu93

    08/02/2011

    1 articles que je vois ici, d une total nullité, rien rien et rien les post au dessus vous on fait des remarques sur ONU en temps que journaliste vous auriez due le savoir et vous posez des questions …..

    0 copie a revoir

    Répondre
  4. centlem

    08/02/2011

     Sommes-nous sur le site des 4 VERITES ou sur celui de ali baba et les 40 mensonges ?

      bref nous avons là un article style Le Pen.

    BRAVO 

    Répondre
  5. jewdocha

    08/02/2011

    Là mon cher ami, vous vous êtes engagé sur un terrain plus que miné. Vous n’etes pas sans savoir ou ignorer  qu’au moyen orient, il y un état tout à fait innocent, blanc comme neige et les autres ignoblement coupables des pires ignominies. Cela dit, pour votre courage, je vous félicite et vous dit que votre article n’est tout de même pas si loin de la vérité hein.

    Répondre
  6. lapatche

    08/02/2011

    Visiblement un libanais tendance Aoun, le vendu du Hezbollah……

    Mes excuses à Mr Bonnal qui a rédigé l’article précédent….

    Répondre
  7. siniq

    08/02/2011

    Article d’une médiocrité sans nom !!!!!!!

    Répondre
  8. G.F.

    08/02/2011

    Machin-Chose,

    Bien d’accord avec vous!

    Naturellement, tout est la faute aux occidentaux, et en premier, bien sûr, aux  méchants Américains!!

    Continuons à nour repentir en choeur!! Les habitants du Moyen-Orient n’ont rien à se reprocher, c’est bien connu: de  povvictimes éternelles!

    Répondre
  9. Jean-Pierre

    07/02/2011

     

    Ce néo con(verti) a choisi le camp d’al caida ,  qu’il le dise clairement.

    Répondre
  10. L' Inédit

    07/02/2011

    Face au péril coranique, mortel pour toute l’ humanité, l’ église à enfilé sa douillette…
    PASSIVITE = COMPLICITE

    Répondre
  11. Jean-Pierre

    07/02/2011

     

    Article nul  minable et affligeant   indigne des 4V.

    Répondre
  12. Françoispremier

    07/02/2011

    remarque citoyenne … "surtout l’injustice faite au peuple palestinien"

    ??!!

    Le peuple palestinien n’est qu’un mythe …pas de langue, le drapeau copié sur celui de la Jordanie…etc….

    le peuple juif par contre… c’est même avant Moïse … c’est pour dire …

    La copie est à revoir

    CQFD

     

    Répondre
  13. la patche

    07/02/2011

    Encore des inepties pro-palestiniennes débitées par le visionnaire monsieur Bonnal !

    La première des résolutions non respectées Mr Bonnal, vous qui semblez adorer l’ONU, cette "technocrassie", est celle qui a officiellement créé l’état souverain d’Israël en 48.

    Cette légitimité, la plupart des peuples et pays de la région la puise aux même sources, idem pour les frontières rectilignes de l’Afrique.

    Cette résolution, première des premières, n’a JAMAIS été respectée par les monstrocraties arabo-musulmanes alentour qui, dès le lendemain de la proclamation touchant le micro-état israélien, attaquaient avec des objectifs génocidaires (nous jetterons les juifs à la mer)

    Mieux que ça, Arafat himself se foutait bien du droit international et de l’ONU en particulier, puisqu’il a été le premier à applaudir à l’invasion du Koweit par Saddam !

    Alors pour ce qui est du pardon dû aux peuples, commençons par le tronc au lieu de démarrer par les branches pourries du conflit  !

    Les palestiniens souffrent surtout d’avoir des chefs (et non pas des leaders, mais bien des chefs primitifs) et un code politico-religieux qui les empêche de construire une société comme a pu aboutir les micro-états de Hong Kong ou Singapour, à surface équivalente.

    Les territoires disputés sont des prises de guerre israeliennes, au même titre que Nice, la Corse, la Savoie, la Bretagne, l’alsace Lorraine, que l’on n’appelle pas la cisrhénanie que je sache !

    Les arabes ont joué, ils ont perdu…. dommage que la naïveté d’une frange gauchiste israélienne aboutisse à l’équation erronée que la paix s’obtiendra en "rendant" des terres conquises.

    La grande chance des peuples arabes de la région, est d’avoir justement des majorités automatiques à l’ONU, et des dollars à gogo pour acheter des faiseurs d’opinion aux diverses tribunes internationales et en France, peut être vous un jour, si vous arrivez à avoir une réelle audience !

    Cette chance, ils ne l’ont pas eu lors de la reconquista espagnole, survenue en 1492, 500 ans avant la reconquista israélienne, sans quoi vous auriez réclamé "PARDON POUR LES PEUPLES MAURESQUES " !!!!!  je ne doute pas que vous auriez fait partie des porteurs de valise de l’époque en vous lisant ce jour !

    Répondre
  14. Machin-Chose

    07/02/2011

    Article assez hallucinant….
    Les occidentaux n’ont pas fini leur mea-culpa et vive la repentance !…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)