Les atrocités du califat ne sont qu’un début !

Posté le août 27, 2014, 10:19
6 mins

Les atrocités commises par les miliciens de l’État Islamique dans le Nord de l’Irak conduisent les gouvernements européens et américain à des mesures d’urgence qui, pour l’heure, ne sont que des expédients.

Sans intervention armée plus décisive, les atrocités continueront. D’ailleurs, avant d’avoir lieu en Irak, elles ont eu lieu en Syrie. Avant d’avoir tué un journaliste américain, elles ont tué des milliers de personnes. Elles en tueront d’autres. L’État Islamique n’est plus une simple bande de terroristes, c’est une armée qui a des moyens militaires et financiers, et se dote d’institutions.

Arrêter l’État Islamique plus tôt aurait été envisageable et moins coûteux. L’arrêter maintenant reste envisageable, mais sera plus coûteux. L’Europe par elle-même ne fera rien de plus que ce qu’elle fait maintenant. Les États-Unis pourraient, mais Obama fera sans doute fort peu, malgré les déclarations catastrophistes de Chuck Hagel. Ceux qui se sont réjouis de l’arrivée au pouvoir de Barack Obama en 2008 et de sa réélection en 2012 ont nié l’évidence et gardent, pour la plupart, leurs œillères. La connaissance est décidément inutile.

Ces atrocités conduisent aussi, ça et là, à dire fallacieusement, que tout cela vient de la décision de renverser Saddam Hus­sein en 2003 et que c’est donc la faute de George W. Bush. Il importe de remettre les faits à leur place.

Saddam Hussein était un monstre lié au terrorisme islamique, doté d’armes de destruction massive et des moyens d’en fabriquer davantage. Maintenir la situation de contrôle sur l’Irak, qui existait, était intenable, freinait Saddam sans l’arrêter, réduisait la population à la misère, et alimentait des circuits de corruption planétaire très lucratifs pour certains dirigeants français, mais très nuisibles par ailleurs (sur tous ces points, on peut utilement consulter le rapport Duelfer).

La guerre en Irak en 2003 faisait partie d’un projet d’ensemble destiné, précisément, à éliminer l’islamo-terrorisme au Moyen-Orient. Ce projet était inscrit dans la moyenne durée et impliquait la persévérance et l’union. Il n’y a pas eu union, puisque des Occidentaux (dont les dirigeants susdits) ont choisi le camp de l’islamo-terrorisme. Il n’y a pas eu persévérance, puis­que Bush a été remplacé par un ami de l’islamo-terrorisme.

La guerre a été gagnée en quelques jours. La paix a été gagnée en cinq ans. Des erreurs ont été commises qui ont empêché que la paix soit gagnée plus vite. Al Qaïda s’est acharné sur l’Irak, ce qui a été un lourd obstacle. Al Qaïda a tué beaucoup d’Irakiens, car Al Qaïda ne se battait pas pour les Irakiens, mais pour le djihad.

En 2008, malgré tout, la société irakienne avait fait de grands pas vers la démocratie, le pluralisme et le redressement économique. Il était possible de consolider ces pas en laissant quelques milliers de soldats américains en Irak.

Plutôt que consolider, Obama a choisi de détruire en abandonnant l’Irak à un homme, Maliki, qui s’est aussitôt tourné vers l’Iran des mollahs. Maliki a commencé, dès lors, à purger l’administration et l’armée irakiennes de toute présence sunnite.

En 2008, Al Qaïda en Irak était une organisation vaincue, dont les cadres encore vivants étaient dans une prison militaire américaine en Irak. Obama a fait relâcher ces cadres en 2009, par décret. Ceux-ci ont été rapidement au cœur du soulèvement anti-Assad en Syrie. Ils ont formé l’État Islamique en Irak et au Levant, aujourd’hui État Islami­que.

L’offensive de l’État Islamique en Irak et au Levant a commencé il y a des mois. Nul n’a fait quoi que ce soit pour la juguler.

Arrêter l’État Islamique aujourd’hui sera plus coûteux, disais-je. Si cela n’est pas fait, il y aura des morts encore, par milliers, jusqu’en Europe : des camps d’entraînement pour djihadistes européens existent. Recourir à des expédients n’est pas une réponse. S’aveugler sur Obama n’est pas une réponse non plus. Reconstruire les années Bush en falsifiant les faits est moins encore une réponse.

Guy Millière

64 réponses à l'article : Les atrocités du califat ne sont qu’un début !

  1. Magne

    03/09/2014

    Vous avez dit atrocités .
    Les atrocités dont l’article parle , ne date pas d’hier . Dans son ouvrage  » Les Oubliés de la Guerre d’Algérie  » Raphaël DELPARD , éditeur Michel Lafon , l’auteur raconte .
    Nous sommes en Algérie , plus d’une section française patrouille et tombe dans une embuscade tendue par l’ALN ( branche armée du FLN ) .
    Plus de 40 morts , six resteront prisonniers du FLN .
    Après avoir dépouillé Jean Maurice Melous et Claude Gabet de leurs montres , bijoux , papiers , argent les membres du FLN s’occupent des morts qu’ils égorgent , éventrent , émasculent , démembrent , sortent les entrailles des morts et bourrent les ventres de cailloux .
    Puis avant de disparaître avec les six prisonniers français , les fellaghas massacrent les blessés avec une sauvagerie exemplaire .

    Répondre
  2. Magne

    30/08/2014

    Ce que vous appelez atrocités , ne sont que le fonctionnement normal des musulmans radicaux , de ce que l’on nomme l’islamisme et ils n’en sont pas à leurs débuts.

    Répondre
  3. Zèbre Zélé

    29/08/2014

    Monsieur Millière, je suis souvent d’accord avec vos analyses et je suis donc d’autant plus surpris de votre affirmation « Saddam Hussein était un monstre lié au terrorisme islamique, doté d’armes de destruction massive et des moyens d’en fabriquer davantage ». Vous avez fumé la moquette pendant le mois d’Août ?

    Répondre
  4. Jaures

    29/08/2014

    L’article en question m’inspire plusieurs commentaires.
    Tout d’abord, il s’agit du témoignage d’un acteur pris dans une terrible turbulence. Il y est question de faits, mais également d’éléments invérifiables (a-t-il vraiment tenu les propos qu’il s’attribue lors de réunions secrètes, a-t-il réellement fait part de ses craintes ?).
    Il faudrait savoir où est la part d’auto-justification. Mais abordons l’article lui-même.

    – On voit que le parcours ambigüe de Maliki était connu. Il a été pourtant l’unique carte jouée par les Américains. L’auteur dit proposer l’option Mahdi mais bien tard.

    – Maliki semble oeuvrer à sa guise malgré les entretiens quotidiens avec l’Etat Major et hebdomadaires avec la Maison Blanche.

    – La fable d’une « guerre gagnée en 2004, la paix en 2006 » selon Millière est patente. Les batailles continuent entre factions tout 2008.

    – L’auteur dénigre beaucoup Maliki mais aucune alternative n’apparait réellement. Mahdi est évoqué mais avec quelle légitimité ?

    – L’auteur fait montre d’un certain cynisme: les élections fêtées par les conservateurs sont à peine évoquées. Tout se décide dans l’ombre entre leaders selon un rapport de force militaire.

    – Au terme de son analyse, l’auteur en vient à regretter Saddam qui « au moins tenait l’Iran en respect.

    En conclusion je dirai que la faute originelle (et l’auteur le rappelle) est l’invasion « inconsidérée » de l’Irak. Ensuite, l’armée américaine se désengageant (Obama a été élu pour cela), les leaders locaux se sont disputé le pouvoir et Maliki, en place dés 2003, a tiré son épingle du jeu. Enfin, on voit le peu de cas qu’ont porté les Américains sur les élections, jouant dans l’ombre en fonction de leurs intérêts.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29/08/2014

      Vos inspirations sont dignes d’une analyse de Mme Soleil.
      Il ne vous manque que la boule de cristal et vous pourrez ouvrir une officine de voyance.

      « Le Jaures, voyance en tous genres et retour d’affection. »

      Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      29/08/2014

      Il faut espérer que Guy Milliere ne tombera dans le panneau pour répondre à ce condensé d’inepties.

      Répondre
      • Jaures

        29/08/2014

        Nous attendons votre fine analyse de ce texte, cher Hans.
        Vous n’avez tout de même pas besoin de Millière pour penser.
        Si ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          29/08/2014

          Mon analyse rejoint celle du Washington-Post. Cette position était déjà la mienne avant de lire leur article.

          Quant à l’article de Guy Milliere il ne fait qu’ajouter de l’eau à mon moulin.

          À vous de lire l’article du Washington-Post, cela vous évitera de poursuivre votre vain combat de Don Quichotte.

          Who cares about your opinion anyway?

          Répondre
          • Jaures

            29/08/2014

            Vous êtes un virtuose de l’esquive, mon bon Hans.

          • HansImSchnoggeLoch

            29/08/2014

            Vous écrivez pour ne rien dire.
            Beaucoup d’air chaud qui se refroidit très vite à l’épreuve du temps et de l’espace.

            Tous vos derniers posts ayant pour but de provoquer Guy Milliere n’ont servi à rien du tout. Mais vous êtes trop imbu de votre suffisance pour remarquer qu’il vous méprise et il a raison.

          • Jaures

            29/08/2014

            Mais Guy Millière dit ce qu’il veut à qui il veut.
            En écrivant sur un site ouvert aux commentaires il doit s’attendre à des avis contradictoires.
            Libre à lui de mépriser ces avis, mais si c’est le cas, mieux vaudrait qu’il reste sur dreuz où les commentaires sont réservés aux abonnés qui lui servent du « merci M Millière, « bravo M Millière ».
            Je vous suggère d’ailleurs, vu votre peu d’entrain à la controverse, d’y élire domicile.

          • HansImSchnoggeLoch

            29/08/2014

            Je vous suggère de déménager et d’aller planter votre tente ailleurs.

            Les 4V sont un journal papier de Droite, vous n’allez tout de même pas vous imaginer qu’ils vont publier des « torchons de gôche ».

            Guy Miliere est chez-lui lui sur ce site, vous n’êtes qu’un extra-terrestre essayant d’imposer ses vues exotiques en variance avec tout ce qui est établi sur cette planète.

    • vozuti

      29/08/2014

      Après coup,on a tiré 2 leçons de l’intervention en irak :
      1) renverser les dictateurs arabes n’est pas la solution
      2) il faut s’assurer que le pouvoir que l’on a mis en place ne soit pas sectaire.
      @jaurès,vous remarquerez que l’administration bush a mis tout en œuvre entre 2006 et 2008 pour régler le problème N°2 ( ce qui a stabilisé l’irak) et qu’elle a abandonné son projet de renverser d’autres dictateurs arabes.
      Par contre obama a reproduit les 2 mêmes erreurs,en connaissance de cause : 1) renverser kadhafi
      2) laisser à nouveau le pouvoir irakien écraser la minorité sunnite.
      Résultat: guerre civile en Libye et retour de la guerre civile en iraq.
      Le vrai con est celui qui reproduit sans cesse les mêmes erreurs.Le vrai con est donc obama.
      sans parler des autres erreurs grossières d’obama,par exemple laisser l’arme atomique à l’iran;mais c’est un autre sujet.

      Répondre
      • Jaures

        29/08/2014

        Je ne vous suivrai pas sur tous les points, Vozuti.

        1) Renverser un dictateur peut être une solution si une opposition structurée existe et surtout est demandeuse.
        2) Un pouvoir mis en place, surtout en phase révolutionnaire peut évoluer et être renversé. Je vous laisse simplement méditer sur les différentes phases de la Révolution Française de 1789 à 1804. Qui peut prétendre maitriser l’Histoire d’un pays ?

        Je ne crois pas que l’Irak était stabilisé en 2008. D’ailleurs, d’important combats ont eu lieu durant cette année relatés par l’auteur de l’article (bataille de Bassorah). C’est en 2008 que le nombre d’Américains tués en Irak a passé les 4000 et la harangue de Mc Cain prétendant que les Etats-Unis pourraient rester 100 ans en Irak a probablement scellé son sort électoral.

        Pour la Libye, il n’y avait pas de bonne solution. Kadhafi allait perpétrer un massacre. Son pouvoir ne tenait plus à grand chose tant le renverser (sans troupes au sol, avec quelques Rafale) fut aisé.

        Pour l’Irak, Obama a été mandaté pour se retirer. Ne pas le faire l’aurait politiquement coulé. Il est un peu fort de lui faire porter l’entière responsabilités des conséquences d’une guerre contre laquelle il a voté !

        Répondre
        • vozuti

          29/08/2014

          how many times can a man turn his head and pretend he just doesn’t see ?
          jaurès,ce couplet de la belle chanson de Dylan postée par hans,semble s’adresser à vous.
          http://youtu.be/RsjiSfAmEeo

          Répondre
          • Jaures

            29/08/2014

            Ou bien à vous mon cher.
            N’adoptez pas le ton hautain à la Millière genre « j’ai tout compris et les autres ne sont que des ignorants ».
            Concevez simplement que nos analyses et avis divergent et ne prenez pas de paris inconsidérés tels que celui que j’ai relevé dans la littérature de notre universitaire.

          • vozuti

            29/08/2014

            tout comprendre,je suis très loin de cette prétention. essayer de comprendre c’est déja pas mal,et pour cela il faut éviter de s’emprisonner volontairement dans une théorie,une idéologie ou un militantisme.

        • Jaures

          29/08/2014

          D’accord pour l’idéologie (ou religion).
          Par contre, faire valoir et confronter ses idées à celles des autres est ce que j’appelle le militantisme.
          En ce sens, vous êtes ici autant militant que moi.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            29/08/2014

            Ce n’est pas confronter ses idées avec celles des autres qui est le but de @Jaures sur ce site mais plutôt de faire valoir ses idées farfelues.

            Avec le temps on peut s’en lasser, surtout quand on constate que ces idées sont figées dans du béton dogmatique en l’occurence celui du socialisme.

            Socialisme qui a démontré partout où il a pu sur cette planète son incapacité à résoudre les problèmes humains.
            Je ne peux pas m’empêcher de citer des pays qui sont passés sous sa coupe: Urss, Chine, Cambodge, pays de l’Europe de l’Est, pays baltes et une multitude de pays africains et encore aujourd’hui le Vénézuela, la Colombie, Cuba et la Corée du Nord.
            Au Vénézuela on manque de papier hygiénique, un comble pour un pays qui possède une des plus grandes forêts du monde.

            Et n’oublions pas la France qui est en train de succomber sous les mauvais coups de la clique socialiste au pouvoir.

            Et avec ce score éblouissant @Jaures a encore le culot de venir nous enfumer sur ce site.

  5. vozuti

    29/08/2014

    @jaurès,entre 2006 et 2008 maliki faisait ce que l’administration bush lui disait de faire. Les dérives sectaires de maliki ont commencées avec l’arrivée de l’administration obama qui a refait les mêmes erreurs du début de la guerre qui avaient menées à l’insurrection sunnite.Par son
    incompétence obama a gâché la victoire obtenue en 2008.
    jaurès vous devriez lire l’article « Why we stuck with Maliki — and lost Iraq »,vous comprendrez une fois pour toute ce qui s’est passé en irak et vous gagnerez beaucoup de temps en cessant de répéter inlassablement les mêmes arguments simplistes et erronés.

    Répondre
    • Jaures

      29/08/2014

      Vozuti, les élections ont eu lieu en mars 2010, pas en 2008.
      Maliki était alors 1er ministre et a été reconduit après des élections dont le camp conservateur (lire ci-dessous les extraits de l’article de Millière d’alors) s’est réjouit.

      Si « Maliki faisait ce qu’on lui disait de faire », vous dîtes que la démocratie en Irak dont se vantait les conservateurs n’étaient pour eux qu’une imposture. Dont acte.

      Enfin, pourquoi lire un article qui me dirait ce que je dois penser ? J’ai lu sur cette affaire des analyses contradictoires et je me fais à présent mon propre point de vue à la lumière des faits. Que mes arguments soient « simplistes » et « erronés » est votre opinion, permettez moi d’en avoir une autre.

      Répondre
  6. Jaurès

    28/08/2014

    Je ne résiste pas à celle là, plus ancienne (24/08/2003). Promis, c’est la dernière pour ce soir:

    « Et je fais un pari : dans moins de dix ans, il ne restera rien de la politique arabe de la France, Israël vivra en paix dans des frontières sûres, le monde arabe aura connu le reflux de l’islamisme et une vague de démocratisation sans précédent. »

    Parié combien ?

    Répondre
  7. Jaurès

    28/08/2014

    Cher Guy, en complément de mon post précédent, je me permets de rappeler vos propos du 11 mars 2010, après les élections en Irak:

    « Un minimum d’honnêteté impliquerait aussi de se souvenir des propos immondes tenus, des années durant, contre George Walker Bush. L’Irak qui se dessine aujourd’hui et qui, malgré les difficultés, est le pays le plus libre du monde arabe, est son œuvre. J’ai été, en France, l’un des seuls à l’expliquer et je ne regrette pas de l’avoir fait…

    L’un des problèmes essentiels de la planète est l’islam radical et ce problème trouve un terreau fertile dans le sous-développement économique, politique, culturel et entrepreneurial du monde mu­sulman en général, et du monde arabe en particulier.
    La démocratie qui prend forme et consistance en Irak est un début de réponse à ce problème…

    Bush n’oubliait pas le danger iranien et avait conçu une stratégie d’endiguement. La guerre en Irak a été gagnée dès 2003 ; la paix a été gagnée en 2008 ; en 2010, la démocratie s’enracine sous les regards de tout le monde musulman et du monde arabe en particulier. La guerre en Afghanistan sera gagnée. Le régime iranien, déjà très déstabilisé, tombera : les lieux saints principaux du shiisme sont en Irak et le peuple iranien voit la liberté qui existe en Irak et dont il ne dispose pas chez lui. »

    Et pour conclure: »Je n’attends pas que quiconque en Europe remercie Bush ».
    Effectivement. Ni en Europe, ni ailleurs.

    Répondre
  8. Jaures

    28/08/2014

    Cher Guy, je ne réponds pas dans le vide puisqu’ à chaque fois je prends un extrait de votre texte avant de le commenter.
    L’intervention de Bush en Irak était bien liée au 11 septembre. Si vous n’y faisiez pas allusion en parlant de « terrorisme international », W l’a invoqué parmi les principales motivations de l’engagement américain.

    Maliki a collaboré avec Bush dés 2003 et est devenu1er ministre en 2006. En 2010, il a été reconduit et à l’époque, ces élections étaient pour vous une victoire de Bush. Encore une fois, qu’aurait dû faire Obama ? Envahir l’Irak pour destituer Maliki ? Evidemment, l’intérêt pour vous est qu’il eût alors été balayé en 2012.

    Si des ADM avaient été trouvées, vous n’auriez pas besoin de me parler de « documents en anglais ». Les preuves auraient fait le tour du monde même en tamoul. Les fausses preuves n’ont-ellespas, elles, été exposées avec ostentation, il n’y avait alors pas besoin de fouiller sur internet. Et accabler ce pauvre Colin Powell n’est pas très magnanime, manipulé qu’il fut, il en garde quelqu’ amertume.

    Je regrette encore une fois votre violent refus du dialogue. Si vous partez du principe que tous vos interlocuteurs sont victimes de « conformisme » et « d’idées reçues », sont « ignorants » et d’une « culture hémiplégique » vous ne pourrez échanger qu’avec vous même et vos amis proches.
    Et je vous souhaite, quand le moment viendra, de profiter pleinement de votre retraite de l’Education Nationale sur les plages de Miami où vous ne trouverez guère de contradicteurs zélés.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      28/08/2014

      @Jaures: …Si vous partez du principe que tous vos interlocuteurs sont victimes de « conformisme » et « d’idées reçues », sont « ignorants » et d’une « culture hémiplégique » vous ne pourrez échanger qu’avec vous même et vos amis proches….

      C’est une bonne description de vous-même que vous venez de faire.

      Répondre
      • Jaurès

        28/08/2014

        Hans, vous êtes attendrissant en courtisan.
        Cette saillie mémorable vous vaudra sans doute une jolie carte postale d’Epcot Center.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          28/08/2014

          Tant mieux!

          Répondre
          • Jaurès

            28/08/2014

            Je vous envie !

    • Guy Milliere

      31/08/2014

      L intervention de bush s est faite dans le cadre global de la lutte contre la terreur, enclenchee apres le 11 septembre, mais la guerre n a pas ete enclenchee en relation directe avec le 11 septembre, le but etait de remodeler toute la region, pour eradiquer le terrorisme islamique en general. Maliki s est adapté aux circonstances. Sous Bush, il etait sous protection et surveillance americaine, apres la decision de retrait total des troupes d obama, il s est mis au service de l iran, ce qui a ete une attitude logique. Les ADM de saddam, c est explique en detail dans le rapport duelferont ete demenagees vers la syrie ou detruites avant l arrivee de l armee smericaine, ce wui ne peut pas dire qu elles n existaient pas, mais qu elles avaient disparu ou etaient ailleurs. De toutes facons, elles n etaient qu un seul des motifs de l intervention, qui etaient plus de vingt dans les documents officiels. Le fait est que, en france, il fonctionne une effroyable verite officielle, qui occulte de nombreux faits. Il suffit de lire la presse britsnnique pour etre immediatement informe de facon plus complete. Je le regrette, et vous devriez le regretter comme moi. Une presse qui informe permet l existence de citoyens lucides et a meme de decider en connaissance de cause. Une presse qui n informe pas detruit la lucidite. Je n en veux bien sur pas a ceux qui ne s informent qu en france. Ce n est pas de leur faute. Ils n ont connu que la presse francaise. Quand, le plus tard possible, mon pere sura quitte ce monde, j irai plutot a las vegas. Si je vous y croise sans masque de jaures, nous pourrons prendre un verre, vous verrez que je suis un homme gentil. Il arrive que vous m irritiez, c est tout

      Répondre
      • Jaures

        31/08/2014

        Cher Guy, malgré sa presse, les opinions anglo-saxonnes, notamment américaine, ont définitivement tourné le dos à la guerre de Bush. Un récent sondage (NBC/WLJ) montre que les 2/3 des Américains estiment que la guerre en Irak était inutile. La même proportion qu’en 2008.

        Sur les ADM, vous pouvez persister à y croire mais, dans ce rapport auquel vous faites allusion, il est bien écrit qu’aucune industrie de production d’ADM n’a été découverte. Il est juste fait allusion à quelques agents chimiques, genre gaz moutarde, susceptibles d’être intégrés dans…des grenades à main.
        Si, comme cela avait été allégué dés 2004, des ADM avaient été transférées en Syrie, pourquoi ne pas avoir envahi la Syrie ?

        Tout cela est absurde. Si l’existence d’ADM n’était pas le seul prétexte, c’était le plus fort et le plus médiatique. Powell parlait alors de capacités de production susceptibles de « tuer des centaines de milliers de personnes » avec la « peste, la gangrène gazeuse, le bacille du charbon ou le virus de la variole ». Comment ne pas effrayer les foules ainsi ?

        Que Maliki se soit adapté aux circonstances n’était pas nouveau, il l’avait fait avant 2003 et c’est bien l’équipe Bush qui l’a mis en place pensant l’utiliser alors qu’il n’avait qu’installer peu à peu son influence.

        Je ne doute pas un instant de votre affabilité. Nous sommes sur un site d’échange. Votre ton est pamphlétaire et j’adopte ici le même par jeu. Je ne suis pas trop à l’aise à Las Vegas, mais nous pourrons peut-être nous croiser à Los Angeles. Nous pourrons sans doute boire une bière au Bottle Room en parlant de la route 66, du cinéma de Cimino, de la musique de Chris Potter et de Kostas Axelos.

        Répondre
  9. frei

    28/08/2014

    Que ces atrocités commises par les adeptes de la pseudo religion servent au moins à quelque chose chez nous ! Que les personnages politiques et les medias arrêtent de nous raconter des sornettes sur la religion d’amour et sur le prétendu 3° monothéisme .On ne voit que trop aujourd’hui que cette pseudo religion n’est qu’une invention humaine ,d’inspiration probablement démoniaque .

    Répondre
    • Jaures

      28/08/2014

      Et par qui ont été inventées les autres religions ?

      Répondre
      • Savana

        28/08/2014

        Par 2 autres types qui voulaient imposer leurs vues au peuple ! Moïse qui parlait à un buisson qui ne brûlait pas (?) et Jésus fils d’une vierge avec 3 autres gosses…
        C’est vrai que Gaby parlant en cachette dans une grotte (pas en plein jour) à un analphabète dont il devait connaitre la barbarie, l’hypocrisie et la pédophilie…même un gamin de 7 ans n’y croirait (sauf si on le matraque !
        islam=soumission

        Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        28/08/2014

        Les autres religions, quelles autres religions?

        Répondre
        • Jaures

          28/08/2014

          Je ne sais pas. Frei nous parle de 3 monothéismes. Si l’Islam est une invention humaine, qui a inventé les 2 autres ?

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            28/08/2014

            Consultez vos bases de données wikipédia.fr ou l’insee ils vont fourniront certainement la réponse.
            En dernier recours vous pourrez toujours contacter Julian Assange à l’ambassade de l’Équateur à Londres.

          • Jaures

            28/08/2014

            J’ai suivi vos conseils et reste insatisfait: nulle part on me dit précisément par qui ont été créés les 2 autre monothéismes. Faites donc comme moi: attendez fébrilement que Frei nous explique.

          • HansImSchnoggeLoch

            28/08/2014

            Vou pouvez joindre Sa Sainteté le Pape au +39 11 77 55.
            Bonne chance.

  10. DeSoyer

    27/08/2014

    Très bonnes analyses, Guy.
    Il faudrait que vous alliez jusqu’au bout: par exemple, en disant qu’en France, on est allé beaucoup trop loin en matière d’immigration.
    D’accord sur le fait que la politique de Bush ne soit pas allée assez loin en matière d' »assainissement » au Proche-Orient.

    Répondre
  11. Magne

    27/08/2014

    @Jay
    Je ne pense pas qu’il y aura une vengeance , mais plutôt une revanche , ce qui n’est pas la même chose . Ne pas méditer une vengeance , mais un succès inattendu sera pour nous la plus éclatante des revanches.

    Bien entendu qu’il sera intéressant de savoir pourquoi depuis des décennies tous ceux qui ont eu une responsabilité politique , financière , religieuse , syndicale , la magistrature , etc …du moins pour certains , on agi de la sorte .

    Répondre
  12. vozuti

    27/08/2014

    Le sondage est intéressant car les 16% correspondent à peu près à l’évaluation de 10 millions de musulmans en France. les 27% chez les 18_24 ans montrent l’augmentation rapide de cette population d’origine musulmane. chez les 0_4 ans,cette population se rapproche probablement des 50%, donc en extrapolant, on peut prévoir que dans une vingtaine d’année la majorité de la jeunesse « française » sera favorable aux islamistes.

    Répondre
  13. vozuti

    27/08/2014

    d’accord avec Guy Millière : après un début chaotique en irak,l’administration bush a rectifié le tir fin 2006 et a finalement obtenu un succès en 2008 en permettant la fin de la révolte sunnite. Obama a ensuite tout gâché en laissant tout le pouvoir à maliki,contre l’avis de ses conseillés.l’irak est donc revenu à sa situation de 2006.

    Répondre
    • Jaures

      27/08/2014

      Qu’est-ce que vous racontez !
      Maliki a pris la tête du gouvernement irakien en mai 2006. C’est alors qu’il a eu vraiment le pouvoir en main qu’il a gardé en obtenant un score important aux élections de 2010.
      Obama aurait-il dû faire annuler ces élections et refuser que l’alliance des 2 listes en tête des élections mettent Maliki à leur tête ?

      Répondre
      • vozuti

        27/08/2014

        après les élections de 2010, Maliki manquait de soutiens au parlement.Obama a alors utilisé son influence pour le maintenir au pouvoir,alors que ses conseillés sur place l’on alerté sur les dérives sectaires de maliki et l’urgence de le remplacer.

        Répondre
        • Jaures

          27/08/2014

          Maliki s’est allié avec le parti arrivé en tête aux élections. A eux deux, ils formaient une alliance réunissant plus de 50% de l’électorat.
          Obama pouvait-il refuser une alliance représentant la moitié du corps électoral irakien ? Pour le remplacer par qui ? Représentant qui ?

          Répondre
          • vozuti

            27/08/2014

            Why we stuck with Maliki — and lost Iraq dans cet article (un peu long) du Washington post, Ali Khedery un ancien conseillé de l’administration américaine, explique en détails comment les choses se sont passées.

  14. Jay

    27/08/2014

    Nous serons assez rapidement obligés de mettre de l’ordre en France. De fermer des mosquées et de renvoyer aux pays tous ces minables, parasites, dangereux que nous avons laissé coloniser la France.
    Comme ils ne se laisseront pas faire, cela ne sera pas tendre. La faute à 40 ans de laxisme, d’angélisme et de trahison.
    Et pour commencer il nous faut nous occuper des traîtres. Nous devons rendre la pièce aux magistrats, aux politiques, aux journalistes, aux enseignants qui ont trahi la Patrie.

    Répondre
  15. Jaures

    27/08/2014

    « Saddam Hussein était un monstre lié au terrorisme islamique, doté d’armes de destruction massive et des moyens d’en fabriquer davantage » écrit Millière.
    La manière dont Millière s’accroche à ses croyances à quelque chose d’attendrissant.
    Saddam était en effet un dictateur sans scrupules mais jamais on a pu le lier au 11 septembre et jamais on a trouvé trace des fameuses ADM. On a pu démontrer, et les acteurs comme C.Powell l’ont eux-même confirmé, que les preuves avancées par l’administration américaine étaient des faux grossiers.
    De même, Maliki n’est pas l’homme d’Obama Il l’a trouvé avec l’héritage de Bush qui a travaillé avec lui dés 2003, et a dû faire avec. Il n’a jamais existé de « pluralisme » en Irak. Le pluralisme, c’est la confrontation de projets politiques. L’erreur cruciale de Bush fut d’intervenir alors que n’existait pas une opposition politique crédible. De fait, les élections n’ont fait que mettre au grand jour les divisions ethniques et religieuses du pays comme une sorte de recensement.
    Le problème avec l’EIIL, c’est qu’il est né de la volonté de certains de manipuler les djihadistes: Bachar contre les rebelles (il a vidé ses prisons des islamistes dés le début de la guerre civile), les chiites contre les kurdes. Aujourd’hui leur machine est hors contrôle et, syndrome Frankenstein, la créature se retourne contre les créateurs. Les anciens du parti Baas que Maliki a liquidé avec l’accord des Américains mènent la danse avec le matériel de guerre américain livré avec inconséquence à des incompétents en déroute.
    Si Obama ne se lance pas dans la bataille comme il le devrait, c’est que l’opinion américaine est blasée des interventions au Moyen-Orient. La guerre de Bush les a échaudé et même les atrocités révélées chaque jour peinent à emporter une opinion méfiante et incrédule.
    Bref, Millière qui depuis 2003 s’est totalement fourvoyé sur la question est bien mal placé pour aujourd’hui gesticuler, distribuer les mauvais point et expliquer qui devrait faire quoi.
    Même si nous nous accorderons pour dénoncer le danger de l’existence de l’EIIL et la nécessité de l’éradiquer.

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      27/08/2014

      L’opinion publique américaine est non seulement blasée des interventions militaires au Moyen-Orient mais elle s’en contrefiche royalement.
      Grâce au gaz de schistes les USA vont retrouver leur indépendance énergétique.

      Seuls les Européens devraient se faire du mourron dans les mois à venir. Car chercher des poux à Poutine pourrait coûter cher si celui-ci réduit le débit de ses exportations de gaz et de pétrole durant les mois d’hiver.

      Il ne resterait donc qu’un Moyen-Orient en ébullition pour acheter ce qui manque.

      Répondre
    • jayjay

      28/08/2014

      Tout à fait d’accord avec vous Jaurès. Alors que tout le monde sait que les preuves contre Sadam étaient truquées, Guy Millière continue de s’accrocher à Bush, ce falsificateur criminel, avec un aveuglement qui dépasse les bornes. Ce sont bien les Américains qui par leur imprévoyance et leur acharnement ont ouvert la voie aux islamistes en Irak. Il s’en faut de peu qu’il ne réussissent à réitérer en Syrie en y entraînant une Europe obnubilée par la puissance financière de l’Oncle Sam. Partout les Américains ouvrent la boite de Pandore et partout se retirent dès qu’ils perdent le contrôle de la situation qu’ils ont créée.

      Répondre
    • Guy Milliere

      28/08/2014

      Vous avez une curieuse façon de lire les textes. Vous y voyez des choses qui ne s’y trouvent pas, et vous n’y voyez pas des choses qui s’y trouvent. Vous devriez consulter un ophtalmologiste avant que cela ne devienne plus grave. Je ne relie pas une seule fois Saddam et les attentats du onze septembre: je le relie à l’islamoterrorisme. Discernez vous la différence? Je ne dis nulle part que Maliki a été mis en place par Obama. Je dis ce qu’il a fait quand Obama a laissé le champ libre à l’Iran. Vous vous accrochez aux déclarations de Colin Powell, que je ne cite pas, car il tient des propos sans fondements et a retourné sa veste plus souvent qu’un artiste transformiste. Je cite par contre le rapprt Duelfer qui, outre les armes de destruction massive, porte sur les armes de corruption massive dont ont bénéficié de nombreux Français, Allemands, etc. je peux vous renvoyer sur les ADM à de nombreux documents en anglais, mais je sais qu’ils ne vous intéresseront pas, car votre culture est hémiplégique. Je dialogue avec les gens qui se situent sur le terrain de la connaissance. Je ne peux dialoguer avec vous car vous occultez ou déformez les faits qui vous dérangent. Vous etes un conformiste de gauche à la française. Je connais la position conformiste de gauche à la française sur ce dossier. Elle est la même que la position UMP, car Chirac et Villepin ont beaucoup reçu de Saddam, et quasiment la même que celle du FN, car Jean Marie a lui aussi beaucoup touché. Je vous laisse en cette excellente compagnie. Il y a, sur tous les sujets, un prêt à penser à la française qui mériterait la rédaction d’un dictionnaire des idées reçues. Je l’écrirai quand je pourrai enfin regarder ce pays de loin, le jour, qui viendra, helas, ou mon père n’aura plus besoin de moi et reposera près de ma mère.

      Répondre
      • BobbyFR94

        14/09/2014

        Guy, pourriez-vous nous mettre des liens concernant l’existence d’armes de destructions massives ?

        La version « officielle » est que rien n’a été trouvé, et que les preuves – la fiole montré devant les caméras de journalistes – donc, je suis très intéressé par la lecture d’articles parlant de ces preuves…

        Répondre
      • BobbyFR94

        14/09/2014

        La version « officielle » est que rien n’a été trouvé, et que les preuves – la fiole montrée devant les caméras de journalistes – étaient fausses, donc je suis très intéressé par la lecture d’articles parlant de ces preuves…

        Je sais bien qu’en France, les journalistes MENTENT…

        Répondre
  16. druant philippe

    27/08/2014

    Le chef relativiste du site nous dira que les égorgements islamiques sont à comparer avec les tortures infligées aux hérétiques / sorcières sous l’ inquisition (torquemada , bernard gui,…) mais il oubliera de dire que les muzz pratiquent cela au 21ème siècle alors que les tortures de l’ inquisition appartiennent à un très lointain passé et que l’ église s’ est amendée et a reconnu ses fautes , ce que la muzzerie ne fera jamais .

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      27/08/2014

      Peu importe il vous rétorquera que les prêtres pédophiles agissent encore au 21ème siècle.

      Répondre
  17. HOMERE

    27/08/2014

    Quelqu’un pourrait il confirmer un sondage dont le résultat indiquait que 15% des français approuvait le Califat ?
    Si celà était bien le cas nous aurions de sérieuses raisons à obliger les dirigeants religieux musulmans en France,à se prononcer clairement à ce sujet !!

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      27/08/2014

      Ne vous attendez surtout pas à ce qu’un sondage officiel confirme les chiffres qu’un autre sondage privé avaient révélés.
      Le gouvernement actuel ne l’autorisera jamais.

      Répondre
    • Anomalie

      27/08/2014

      Il s’agit d’un sondage commandé par « Russia Today » (la voix officielle de la Russie en France, ou plutôt la voix officielle du parti Russie Unie de Vladimir Poutine en France…), initialement réalisé pour une enquête de l’agence d’information Rossia Segodnya le 14 août dernier.

      Mais le sondage lui même n’a pas été réalisé par la Russie, mais par un institut britannique ICM Research, qui est est l’institut phare du Guardian, notamment. Le problème est que cette étude ne révèle pas l’échantillonnage statistique utilisé ni la méthode statistique. En outre, le chiffre de 15% mêle les « très favorables » (3%) et les « assez favorables » (13%), ce qui devrait logiquement donner 16% et non 15% !

      Il n’en demeure pas moins que, quels que soient les doutes quant à la fiabilité statistique du sondage, le chiffre de 15 % n’est pas le plus inquiétant, puisque c’est une moyenne… Le même sondage pointe que parmi les 18-24 ans, le pourcentage d’approbation de l’Etat Islamique en France monte à 27 % ! Et il est de 22% chez les 25-34 ans. À titre de comparaison, il est respectivement de 3% et de 4% en Allemagne (selon le même sondage), et de 4 et 6% au Royaume-Uni.

      Mais on connaît tous la fiabilité et la pertinence des sondages…

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        27/08/2014

        La méthodique utilisée par ICM-Research pour ce sondage a été la même en D, F, GB et Gaza.
        Même s’il y avait erreur, il est quand même intéressant de noter les différences relatives entre les quatre pays.

        Voir ici:
        http://www.vox.com/2014/8/26/6067123/isis-poll

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          27/08/2014

          Correction: les chiffres de Gaza ont été relevés par un autre sondage.

          Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)