Les élections face à la crise

Les élections face à la crise

Face à la gravité de cette crise, nationale, européenne, mondiale, les luttes partisanes doivent être mises de côté, car la France doit retrouver les vertus de son passé.

Discrètement, mais clairement, les évêques de France interviennent dans la campagne présidentielle en demandant dans un message publié, outre le rappel aux dogmes de la religion, la lucidité et l’ouverture des partis politiques comme des citoyens. Ce message analyse les différents troubles qui touchent notre société, tant sur le plan moral que sociétal.

Parallèlement, le journal Le Monde publie des reportages et des éditoriaux sur l’islamisation des banlieues qui dépasse le cadre religieux pour devenir identitaire. Ce transfert du religieux vers l’identitaire fanatique, va beaucoup plus loin dans la radicalisation depuis une vingtaine d’années avec son point d’ordre d’Al-Qaïda et les attentats suicides.

Que penser des procès en Iran et en Afghanistan demandant la mise à mort de Chrétiens, procès qui se multiplient ?

Que penser des révolutions démocratiques en cours qui réclament la Charia ?

Que penser des guerres d’Irak, et d’Afghanistan dont l’opinion américaine ne veut plus, au point que Washington annonce le retrait rapide de ses troupes ?

Que penser de ce Moyen Orient que nous voyons s’embraser davantage, jour après jour,  avec une Turquie et un Iran en embuscade ?

Certes la crise financière qui ébranle les systèmes bancaires focalise les politiques des deux côtés de l’Atlantique et les élections de 2012 cristallisent les oppositions, qu’elles soient de droite ou de gauche. L’Angleterre se retrouve conservatrice, l’Espagne et la Grèce rejettent leurs gouvernants socialistes, alors qu’en France, au contraire, la gauche et le Front National ont le vent en poupe dans les sondages.

Une crise de civilisation 

Le désarroi des citoyens et des opinions publiques a deux conséquences, l’une d’ordre sociologique et l’autre d’ordre géopolitique.

  1. La morale d’abord avec la renaissance du sentiment national et la volonté de voir renaître ses valeurs. Cela est flagrant aux USA avec les Tea Party et en Europe avec des mouvements nationalistes qui cherchent, quelque fois avec excès, une voie de renouveau et d’espérance.

  1. La géopolitique ensuite, trop souvent mal comprise, avec les bouleversements qu’elle annonce. Ces bouleversements sont peut-être plus graves que ceux issus de la crise financière, car nous n’avons pas de référence historique capable de répondre aux conséquences de l’explosion démographique du monde africain et du monde musulman.

Dans une de nos chroniques, nous rappelions que le sud de la Méditerranée comporte désormais 180 millions d’habitants. Que faire si les révolutions démocratiques aboutissent à la régression de leur maigre PIB ?

Que faire, a fortiori, pour le milliard d’Africains qui privilégient encore la croissance de la natalité à celle de leur PIB, avec comme conséquence ces épouvantables famines ?

Yves de Kerdrel, dans Le Figaro, s’alarme devant le fait : « que plus personne n’émet la moindre idée ou ne fait preuve de conviction sur les grands défis du moment ». Nous répondrons ceci : la crise financière de l’Occident qui touche la France est grave, mais, si le sentiment d’unité nationale que nous espérons se cristallisait, nous pourrions y faire face, car la crise géopolitique est d’une autre ampleur. C’est une crise de civilisation  et il faudra y répondre avec autant de lucidité que de détermination.

Sachons nous préparer en retrouvant les vertus de nos anciens. Faites-le savoir, chers compatriotes.

Hubert Beaufort,

Avec l’aimable autorisation de Radio Notre-Dame

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • Drakkar Répondre

    Ils me font bien marrer les évèques !
    De quoi ils se mèlent et en quoi ont-ils des leçons à donner ?

    Ils passent leur temps à soutenir les allogènes qui nous bouffent l’oxygène et à la laïcité ils préfèrent l’allahicité.

    Tant que les patrons et les cadres de l’entreprise Cathos & Cie n’auront pas compris que nous sommes envahis par une horde nuisible et mortifère qu’il faut combattre, je leur dénie le droit de me faire quelque leçon que ce soit.

    22/10/2011 à 9 h 36 min
  • Pierre Répondre

    C’est bien d’un changement d’une époque qu’il s’agit. Le problème c’est la multiplication rapide des musulmans qui demain seront majoritaires en France. C’est donc une substitution d’une culture par une autre culture. (Livre qui fait état de ce constat « les corps indécents ») Des villes comme Mulhouse, Roubais, Dreux etc sont déjà presque entièrement musulmanes. Il faudra donc s’adapter, se plier à de nouvelles exigences ou quitter le pays. France bientôt Terre d’Islam ?

    21/10/2011 à 22 h 49 min
  • HOMERE Répondre

    A propos du vent en poupe……

    J’écoutais ce matin l’émission des GG (Grandes Gueules) sur RMC avec Maillot,Perry…et Azouz Beghag l’ex sinistré de Sarko , qui pronostiquaient quantitativement ainsi la Présidentielle :

    Premier tour : 1 – Marine The Pen – 2 Flamby Hollande (Sarko médaille de bronze)

    Deuxième tour : 1 Toujours La Marine suivi du flamboyant Porcinet (Sarko pas de médaille)

    Azouz tirait une gueule de cent pieds….Marine Présidente,il dégageait remplacer Kadhafi…express !!!

    Bien sûr ces Messieurs s’empressaient d’ajouter qu’au second tour,les Sarkozistes voteraient Flamby comme un seul homme,afin d’empêcher les nazis de parvenir démocratiquement au pouvoir….Peut être ont ils raison,car ce serait le juste retour du bâton de merde dont le FN a badigeonné Sarko !!Mais d’après eux,rien ne serait moins certain……on délire sec !!!

    Marine Présidente ? avec les voix de l’UMP ?

    Mon Dieu protégez moi, je deviens fou !!!

     

     

    21/10/2011 à 16 h 58 min
  • HOMERE Répondre

    Cher Monsieur,si Hollande dit Flamby le Flambeur,gagne la Présidentielle, il sera le Président des socialistes et je ne veux pas qu’il soit le mien comme de ceux qui n’aurons pas voté pour lui.Il sera le Président de 51% des français Point final…..Il va donc encaisser des coups très rudes et en prendre plein la tronche….

    Comment voulez vous que la France soit unie ? avec 12 millions de musulmans communautaristes,des millions de français importés de pays exotiques,des disparités de cultures exorbitantes, des comportements anti nationaux constants…..

    Belle blague !

    Je profite pour vous narrer ce qui va suivre :

    Savez vous que DSK ,dit la biroute en folie,fait partie de cette nébuleuse nommée Cercle Léon Blum de même que le petit LU de Nantes Ayrault, le spectre Jospin et l’impayable Cambadélis.La tendance nettement sioniste de ce cercle voulue par DSK a conduit à l’éviction de Pascal Boniface lequel pronait une tendance pro arabe pour le PS .On sait très bien que les troskistes Lambertistes ci dessus nommés ont des relations privilégiées avec la CIA qui ont atteint des sommets du temps de GW Bush dont DSK  maintient la relation intime (!) avec Condi Rice elle même soeur adoptive de Madeleine Albright dont dépendait le NDI du Département d’Etat US qui alimentait les caisses du PS…

    Le même DSK est à l’origine de la création du CRAN cette organisation raciste qui bouffe du blanc en longueur de journée,animée par le sympathique Lozès.

    Tout celà pour dire quoi ?

    Beh !! pour dire que le PS est aux manettes pour créer la relation sympathique avec les français……

    Il serait piquant que nos extra urbains des banlieues puissent avoir connaissance de tels faits…..ou nos amis arabes de Tunisie,Maroc,Libye,Egypte…..et Palestinos !! ils seraient ravis !

    Mon Dieu sont ils unis ces Français !!!

    21/10/2011 à 16 h 34 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: