Les islamistes s’empareront de l’arsenal atomique pakistanais

Posté le juillet 18, 2007, 12:00
7 mins

La semaine dernière, l’armée a conquis la Mosquée rouge, au cœur d’Islamabad faisant 86 morts, dont 75 islamistes. C’était devenu une forteresse islamiste, avec la complicité du service de renseignements, l’Inter-Services Intelligence (ISI). Sa madrassa [école coranique] de 4 000 étudiants se réclamait de l’école de pensée sunnite déobandie, matrice d’un nouveau radicalisme néo-fondamentaliste dans le sous-continent indien. Ses disciples troublaient l’ordre public.

La constitution du Pakistan [« Pays des purs »] privilégie la charia. Toute minorité musulmane importante et unifiée, ayant une large autonomie juridique, culturelle et religieuse, est virtuellement sécessionniste. Le musulman rejette « l’autorité impie ». Dès 1940, les élites musulmanes indiennes voulurent un État musulman. Le Pakistan est né, en 1947, de cet irrédentisme religieux.
Le général Pervez Musharraf, arrivé au pouvoir par un coup d’État en 1999, n’a pu secouer la tutelle des partis religieux. Ces inconditionnels de la charia punissent de mort le blasphème – dont les chiites, les chrétiens et les femmes sont régulièrement accusés – et l’adultère, et maintiennent les mariages forcés.

L’intégrisme islamiste irrigue les masses, l’État – police, services secrets, armée, administration – et la politique étrangère. Musharraf soutint les talibans en Afghanistan pour étendre l’influence pakistanaise. Après leur chute, les combattants d’Al Qaïda se sont ex-filtrés, dans le Nord-Ouest pakistanais, qu’ils contrôlent. Lors de l’attaque américaine en Afghanistan, Musharraf, sur pression de Bush, a lâché les talibans – que les États-Unis avaient soutenus eux aussi – et pourchassé Al-Qaida. D’où son surnom : « Busharraf ».

Après la reddition de la Mosquée rouge, il a proclamé : « L’extrémisme et le terrorisme seront mis en échec dans chaque recoin du pays. Les madrassas [écoles coraniques] qui enseignent la violence ne seront pas tolérées ». C’est une rodomontade. Le Pakistan est la base arrière de deux des plus importantes organisations islamistes du monde. La première, le Tabligh, pro-taliban, envoie des prédicateurs fanatiques jusque dans nos banlieues recruter des volontaires pour le djihad en Afghanistan. L’autre, indo-pakistanaise, est le Jama’at-i-islami. Les écrits de son fondateur, Aboulal’a Al-Mawdoudi, ont influencé le théoricien des Frères musulmans, Sayyed Qutb, qui inspire bien des réseaux terroristes.

Les partis religieux empêchent Musharraf de contrôler l’enregistrement et le financement des madrassas : ils ne tolèrent aucune immixtion gouvernementale dans ce Saint des Saints de l’intégrisme. Mais tous les gouvernements pakistanais les ont utilisées. Islamabad aida les talibans à prendre le pouvoir en Afghanistan pour influencer, à travers lui, l’Asie centrale. Les madrassas y contribuèrent en formant les talibans afghans – comme des milliers d’étrangers venus du monde entier – avec l’appui de l’ISI et l’argent saoudien. Les madrassas fournirent des djihadistes à la guérilla cachemirie contre l’Inde.

Le prosélytisme islamiste a servi la politique étrangère pakistanaise.
Après la chute de la Mosquée rouge, une coalition de six partis religieux approuva l’appel de 13 000 écoles coraniques à manifester. Al Qaïda et les talibans afghans ont exhorté à des attentats contre des objectifs gouvernementaux pakistanais. Samedi dernier, un attentat suicide contre un convoi militaire dans le Waziristan du Nord, à la frontière de l’Afghanistan, a tué 24 militaires et blessé 29 autres. « Le massacre du Lal Masjid [Mosquée rouge] va conduire à une révolution islamique au Pakistan », a lancé Liaqat Baluch, chef de file d’une coalition de partis islamistes, le Muttahida Majlis e Amal (MMA). L’attaque d’une mosquée est, pour un musulman, un acte d’impiété impardonnable. Musharraf, lâché par les partis musulmans, est isolé. Un attentat de plus pourrait lui coûter la vie…

La société civile, qui se développe, a manifesté en faveur de l’ex-président de la Cour suprême, Mohamad Chaudry, limogé en mars par Musharraf pour l’empêcher de contester juridiquement les prochaines présidentielles et législatives, fin 2007-début 2008. L’exilée Benazir Butto, ex-chef de gouvernement, est l’une des figures de proue du courant progressiste, qui pourrait arriver au pouvoir. Mais il en serait chassé par les islamistes, en rapide ascension, au Pakistan comme ailleurs… Arrivés au pouvoir, ils contrôleront l’arsenal nucléaire pakistanais, dont la chaîne de commandement a toujours été opaque : l’industrie nucléaire a été édifiée à toute vitesse, à l’écart de la vie civile, avec des financements saoudiens.

15 réponses à l'article : Les islamistes s’empareront de l’arsenal atomique pakistanais

  1. Brice

    02/09/2007

    Pour MP Hilout,

    Quel qu’en soit sa nature, je ne veux pas d’Islam en France ni en Europe, que l’Islam reste au Sud de la méditérannée pas au Nord. Je veux rester peinard chez moi et j’éprouve une aversion totale pour le monde arabo-musulman.

    Répondre
  2. MP Hilout

    08/08/2007

    Vous titrez "Les islamistes s’empareront de l’arsenal atomique pakistanais".

    Et moi qui croyais que c’était déjà le cas, depuis sa première fabrication !

    Et moi qui croyais qu’un fascisme vert et/ou rouge-vert avec arsenal atomique ne changera rien à l’équilibre de la terreur et qu’il a toujours été de rigueur de rester vigilant 24h/24 !

    Et moi qui croyais que c’est justement cet équilibre de la terreur qui avait permis à notre génération d’avoir quelque paix en Europe, au Japon, en Chine taïwanaise et en Amérique, y compris tout près de Cuba !

    Et moi qui croyais que c’est bien cette terreur atomique qui a endigué la guerre au Cachemire !

    Et moi qui croyais que c’est cette terreur qui permettra de protéger Israel mêm au sein d’un océan d’hostilité !

    Je n’ai donc rien compris au nouvel âge atomique.

     

    Avec tous mes respects

    Mohamed Pascal Hilout

    Initiateur du nouvel islam en France

    Site : http://nouvel-islam.org

     

    Répondre
  3. HansImSchnoggeLoch

    29/07/2007

    Pourquoi toujours prendre New York comme cible potentielle d’un attentat islamiste. Paris présente certains atouts, si ce n’est déjà que la distance la séparant du Pakistan. De plus des éléments suicidaires déjà sur place pourraient augmenter la précision de l’impact en téléguidant les derniers instants du missile.

    Répondre
  4. ozone

    21/07/2007

    Musharraf grillè par Bush,bravo,du bon boulot.

    La plus grosse con……….e de Chirac restera la fin de la conscription,non seulement se sera plus cher mais la tentation d’aventures "off-shore’ le sera aussi,le plus souvent pour des clopinettes,

    Une fois j’ai entendu qu’aux USA le nombre de musulmans serait de six millions pour trois cent millions d’habitants,en France on ne sait meme plus,en tout cas plus qu’au States,voila les donnèes du probleme.

    Répondre
  5. EIFF

    21/07/2007

    A Norbert.

    J’espère qu’il ne t’aura pas échappé que 99,9 % des comploteurs et terroristes islamistes, salafistes, djihadistes sont musulmans et plutôt issus du Maghreb, d’Afrique, du Moyent-Orient et du sous-continent indien, il est donc impératif de contrôler et de durcir strictement les conditions de notre immigration, et de freiner les flux migratoires pour préserver notre sécurité et notre identité.

    Les exemples libanais et kosovar, les attentats de Londres et de Madrid devraient nous avertir des dangers du communautarisme et du multiculturalisme béat, les célébrations du 11 septembre dans certains quartiers et les émeutes de banlieues en France ont été un avertissement des bandes éthniques qui prennent conscience de leur poids et de leur force pour déstabiliser la république et l’équilibre social de la Nation.

    On le voit, certains pays comme le Maroc, la Turquie, le Pakistan ou l’Egypte sont périodiquement disposés à basculer dans l’islamisme radical, la présence de populations musulmanes en Europe toujours plus nombreuses, du fait de l’immigration massive, accroissent constamment les risques de révolutions ou de soulèvements islamistes.

    Affaires des fatwas contre Rushdie, contre Ayan Hirsi Ali, contre Robert Redeker, meurtre de Théo Van Vogh, de Ilan Halimi, affaire des caricatures …etc…revendications constantes des fanatiques religieux de l’islam, révisionnisme historique, remise en cause du mode de vie occidental, complaisance et connivence avec le terrorisme, double nationalité double allégeance, surreprésentation des immigrés dans les violences et la délinquance, réflexe communautaire et rejet du pays d’accueil, procés de l’Occident   …etc…etc….tôt ou tard la France sera confronté à l’islamisme politique qui prendra le relais de certaines factions gauchistes et immigrationismes qui veulent détruire notre identité et notre civilisation pour instaurer une république islamique et s’emparer de l’arsenal militaire et nucléaire français.

    Le pouvoir politique actuel UMP n’a toujours pas pris la mesure de l’échec de l’intégration et de l’assimilation et les objectifs dérisoires de Monsieur Sarkozy en matière d’immigration ne sont pas à la hauteur des enjeux.

    Répondre
  6. DRUANT Philippe

    21/07/2007

    @Jacques et FDG: vous avez sans doute raison et ma naiveté est confondante;il m’est difficile en effet de m’immerger dans la mentalité de ces tarés débiles

    Merci pour l’évocation de la "dirty bomb",j’avais oublié cette possibilité nettement plus accessible à des terroristes  que la bombe A ou H  et permettant une contamination radio-active à l’échelle d’une mégalopole comme NEW YORK;

     

    Répondre
  7. two much

    20/07/2007

    a/ meme si ils ne peuvent pas viser de facon precise une ville precisement (ce qui reste a prouvé), ils ont surement les moyen de viser aleatoirement et dans le cas des bombes atomiques actuelles feraient tres – tres mal.

    b/ ils s’en fichent de la contre attaque. le but ultime est de detruire israel. leurs vie ne vaut rien. au contraire ils pourront mourir tel qu’ils le revent depuis tout petits, en martyr. mais pour cela il faudrait deja que les gouvernement occidentaux osent appuyer sur le bouton. ce dont je doute.

    Répondre
  8. FdG

    20/07/2007

    @ Druant

    " Même en possession de l’arsenal nucléaire,je doute fort de leurs tendances suicidaires."

    Vous plaisantez j’espère ! Se faire exploser avec une ceinture de tnt est sans doute moins suicidaire !

    Le "monde" auquel ils aspirent n’est pas celui dans lequel vous vivez !

    Et pour y accèder, tous les moyens leurs sont bons, y compris le nucléaire !

    Salam  philippe !b

    Répondre
  9. Albert

    19/07/2007

    Depuis le temps qu’on crie au loup, il serait temps qu’on agisse, le loup est parmis nous….!!!

    pourquoi ne dites vous pas "la vrai verité" que l’islam est en train de réaliser avec succés la plus grande épuration éthnique de l’histoire de l’humanité .Dans toutes les terres d’Islam, les "infidèles" ou "non musulmans "se réduisent comme peau de chagrin sous la poussée des intégristes…et les autres!!!, alors que hors des terres d’Islam leur nombre augmente inexorablement,

    Répondre
  10. Norbert

    19/07/2007

    Aucun rapport avec le sujet en cours mon pauvre EIFF, tes oeillères et ton bras levé ne favorise pas ta compréhension du monde.
    Et oui certaine communauté ont leurs quartiers, leurs commerces, leurs lois : les italiens, les arméniens, les chinois, etc, pourquoi faut il le voir différemment lorsque ce sont des maghrébins et des africains.
    Si ces immigrés que tu pointes du doigt n’était pas arrivés en France tout au long de son histoire, qui ramasserait tes poubelles, et bosserait au fond tranchées pour amener l’eau le gaz et l’électricité dans ton petit pavillon ou dans ton grand HLM ?
    Quand aux effectifs de l’armée issus de la seconde ou troisième génération d’immigrés, ce n’est pas la première fois que l’on s’en sert, les premières fois en tant que chair à canon et pour ce qui s’en sont sortis, un billet retour à la maison et une pension honteusement disproportionné.
    Quand au financement de mosquée, je ne vais pas te dire que je suis pour, mais comme les autres religions en profitent aussi pourquoi pas les musulmans, je suis athée, mais aussi égalitaire.
    Je te rappelle que l’info à commenter était :

    Les islamistes s’empareront de l’arsenal atomique pakistanais

    Alors quel rapport avec la France, tu crois que tes militaires islamistes infiltrés dans l’Armée Française pourrait faire pêter une de nos bombes qu’ils aurait dérobé dans l’armurerie ?

    Tous le monde a la bombe et personne n’osera s’en servir, même des fanatiques à la tête d’un pays.
    Fanatique ne veut pas obligatoirement dire con, ils savent très bien que leur geste aurait pour conséquence la destruction de leur pays.

    Le seul danger vient des terroristes qui eux ne viennent pas d’un pays en particulier et donc ne craignent pas de représailles de cette nature.

    Répondre
  11. Montparnasse-Benvenisti

    19/07/2007

    Je partage le point de vue de EIFF.

    Il ne fait aucun doute aujourd’hui, apres la destruction du potentiel irakien, que la premiere bombe arabe -dans 20 ans- sera la bombe francaise a moins… a moins que les savants et chercheurs syriens, egyptiens, algeriens, saoudiens ou libyens ne decouvrent ces lois de la physique qu »Allah refusent de leur reveler !

    La question qui se pose : Dans 20 ans, en France, cette bombe sera-t-elle deja islamique?

    Beaucoup dans mon entourage demeurent  sceptiques.

    Fulgance.

     

    Répondre
  12. jacques

    18/07/2007

    Philippe Druant

    Vous raisonnez comme en 1960 !

    La guerre n’est pas ici entre Etat

    Les islamistes n’ont qu’à s’emparer d’Uranium enrichi ou de Plutonium, convertir ou faire chanter quelques bons physiciens atomiques pakistain ou obtenir l’aide clandestine de l’Iran pour ou bien
    1) construire une petite bombe atomique maison (dont les plans crédibles dessinés par un étudiant en maitrise d’un étudiant américain se sont trouvés sur l’internet pendant un certain temps avant que le gouvernement américain utilise la raison d’état pour frapper d’interdit de publication)
    2) tout simplement entourés une bombe conventionnelle de ces produits en cherchant simplement l’éffet terrorisant et la contamination (ce qu’on appelle "dirty" bomb) radio-active.
    Dans les deux cas, la bombe se place facilement dans un coffre de voiture.
    Vous en faites exploser 5 dans les 5 principales villes américaines en même temps et aucune retaliation est possible quand l’aspect artisanal et l’absence de missile empêche d’en connaître l’origine.

    C’est le PLUS GRAND DANGER que font fasse nos sociétés occidentales.

    Le Pakistan est le point le plus chaud de la planète. Dans les prochains mois, tout l’avenir de nos sociétés risquent de s’y jouer.

    C’était l’erreur capitale de Bush: ignoré l’afganistan et perdre son temps en Irak alors que Saddam y assurait la sécurité et l’absence d’Al Qaeda évidemment beaucoup mieux que les américiains, (et le tout gratuitement!) Si toute l’action américaine s’était concentré dans la région tribale pakistanaise/afganistane (l’Onu aurait suivi, l’Otan elle avait déjà donné son accord, l’alliance internationale aurait donné un poids moral considérable au niveau mondial)  avec pression maximale sur le pakistan quitte à lui déclarer la guerre si le Pakistan refusait de mettre fin à Al Qaeda sur son territoire, non seulement cela aurait été moral (Al Qaeda avait déjà attaqué les USA) et légal (le Pakistan en lui servant de refuge devenait ipso facto un allié d’Al Qaeda) mais cela aurait vraisemblement été la fin d’Al Qaeda et un succès retentissant américain. L’opinion mondiale aurait applaudi et félécité chaleureusement les américains.

    Répondre
  13. nonos14

    18/07/2007

    Il serait peut être souhaitable que le gouvernement Français s’inspire de la démarche engagée par Napoléon 1er,  (qui n’a pas fait que des conneries.) vis à vis de la religion Juive.Cette démarche a consisté à vérifier avec l’aide d’un Sanédrin (assemblée de Rabbins et de sages de religion juive ) que ladite religion ne comportait aucun aspect contraire aux lois de l’époque.

    On entend trop de musulmans prétendre que le Coran prime la loi et qu’il suffira de modifier les lois pour les rendre conforme à celui ci.

    Répondre
  14. EIFF

    18/07/2007

    Si les islamistes n’arrivent pas à s’emparer de la bombe pakistanaise, il leur restera la France. Déjà de nombreuses agglomérations de grandes villes ( Paris-Lyon-Marseille-Lille) ont été colonisées par les différentes vagues d’immigration massive ( objectif 2007-2012 pour Sarkozy : 50 % seulement des entrées des immigrés en France pour raison économique, les 50% restant étant à la charge de la communauté nationale pour favoriser cette nouvelle immigration de peuplement ), certaines communautés ont leurs quartiers, leurs commerces, leurs lois, certaines unités de l’armée sont déjà constituées par au moins un quart d’éffectifs issus de l’immigration arabo-africaine, et tout cela n’est pas prêt de s’arrêter, les pouvoirs publiques mettent le paquet : financement de la construction de mosquées, promotion éthnique, culture arabe et africaine constamment mis en valeur……etc…..

    Répondre
  15. DRUANT Philippe

    18/07/2007

    Une fois Musharraf destitué ou assassiné,il n’est pas certain tout d’abord qu’ un gouvernement islamique se mette en place.

    A supposer qu’un tel scénario survienne,je ne pense pas que le plus fanatique des islamistes puisse

    lancer une guerre atomique contre l’Inde ou Israel car :

    a).il faudrait d’abord disposer de missiles balistiques capables de frapper avec précision des villes de ces pays;cela requiert une technologie très avancée:la possèdent-ils?

    b).La contre-attaque risquerait d’être massive et  terriblement destructrice et rendrait une grande partie du Pakistan inhabitable pour cause de contamination par les radionucléides émis par les explosions nucléaires

    Même en possession de l’arsenal nucléaire,je doute fort de leurs tendances suicidaires.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)