Lettre au Président Poutine

Posté le janvier 08, 2013, 4:39
5 mins

Monsieur le Président de la Fédération de Russie,

Monsieur Vladimir Poutine,

Le nom de votre pays est aussi glorieux que celui de la France. Il a porté, pour les peuples du monde, autant d’espérances que le nôtre, et ses armées ont donné à la mémoire du temps les exemples les plus hauts de l’héroïsme et du sacrifice.

Si certains moments de nos destins ont été tragiques et emplis de souffrances, la plupart de nos réalisations n’ont été ni médiocres, ni méprisables. Les regards de nos grands hommes, de nos chefs, de nos artistes, de nos écrivains, de nos penseurs, ont toujours été traversés par les rêves les plus ambitieux, et les desseins les plus nobles. Russes et Français ont partagé le sens de la grandeur.

Nos deux pays, Monsieur le Président, ont allié le souci sacré du peuple, des petits, au sens de l’Etat. Nos rois et vos tsars, nos révolutionnaires, nos Résistants, nos Eglises, orthodoxe et catholique, ont sans cesse eu à l’esprit ce que l’homme cultive de plus beau, de plus généreux, même quand les trajectoires ont pu prendre des directions erronées. Les erreurs mêmes ne furent pas mesquines. Notre foi nous a jetés avec autant de fougue dans le Bien comme dans le Mal.

Mais nos nations, par là même, ont quelque chose qui les singularise et les met à part du reste de l’humanité. Elles se voulurent des géants, et nos chutes ébranlèrent le monde.

Slaves russes et latins français se reconnaissent dans un même tempérament, plein de feu et de joie.

Vous avez, Monsieur le Président, relevé avec brio et courage votre pays qui, à la suite de la désagrégation de l’empire soviétique, menaçait de disparaître. Vous avez empêché les traîtres de lui nuire davantage, vous avez remis en ordre la société, fait repartir l’économie, et replacé la Russie au rang qui est le sien sur la scène internationale. Ses ennemis recommencent à la craindre, et ses amis à espérer.

Notre malheureux pays, la France, est en revanche pris dans une sorte de vertige mortifère. Il semble, trahi par ses élites, s’engager furieusement, presque avec plaisir, dans la voie du déni de soi, de l’autodestruction et de la prostitution. Contrairement à la Russie, qui retrouve le sens des valeurs spirituelles, religieuses, qui renouvelle sa foi patriotique et éduque ses enfants en conséquence, les responsables politiques français, mus par une utopie fanatique, qu’ils soient de droite ou de gauche, font tout leur possible pour noyer la France dans l’informe marécage mercantile que l’Amérique libérale tente d’étendre à l’échelle planétaire.

Monsieur le Président Poutine, les patriotes français connaissent la honte et le découragement. Oui, ils ont la triste et puissante impression de vivre dans un pays occupé par une force étrangère : la propagande est omniprésente; la parole de millions de patriotes est volée, déformée, ignorée; les décisions nationales sont prises au-delà des frontières; les menaces de répressions sont sournoises; la censure s’abat sur celui qui ose s’exprimer; notre mémoire est occultée.

Monsieur le Président de la Fédération de Russie, ce serait un honneur de recevoir, de vos mains, la nationalité russe. Car la Russie est un des rares pays où la Résistance est encore un mot qui a du sens, et où liberté et patrie sont unies dans un même idéal.

Claude Bourrinet

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

7 réponses à l'article : Lettre au Président Poutine

  1. 16/01/2013

    Qu’elle époque ! Les promesses de notre président sont plus hypocrites que celles de son prédécesseur les viles serviteurs de l’empire derrière l’OTAN veulent coloniser le monde en utilisant les africains contre eux-mêmes
    La France quitte l’Afghanistan pour se déployer sur ordre ailleurs en Afrique après la Lybie la Syrie c’est au tour du Mali.
    Où tout ça va s’arrêter, il est grand temps de faire notre Europe, de foutre les ricains dehors de nos territoires en d’en chasser ceux qui trahissent les électeurs

    Répondre
  2. 15/01/2013

    Dans l’état actuel du monde pour éviter les coups tordus de la CIA qui fomentent guerres et révolutions en utilisant les médias et autres moyens d’intoxication des esprits il faut à la Russie un pouvoir fort et juste qui aime et serve son peuple avec une transcendance spirituelle. car l’homme seul ne peut être sage il doit tenir son ego en laisse.
    Mes meileurs voeux au président Vladimir Poutine à la Russie. Soyez ferme et fort pour changer l’ordre mondial en président le G20 et cassez un peu l’autorité du FMI qui est un peu trop inquisitoire

    Répondre
  3. Jaures

    10/01/2013

    Zitvogel, je doute que les Russes partage votre idéal judéo-chrétien. L’antisémitisme est une réalité endémique en Russie. Les Juifs ne s’y sont d’ailleurs pas trompés qui ont émigré pour moitié en Israël et aux Etats-Unis depuis 1990.
    Ce ne sont pas les seuls d’ailleurs. Les jeunes en particulier fuient leur pays: ces 3 dernières années, 1,2 millions de Russes ont quitté leur pays dont 40% de jeunes diplômés (selon institut vtsiom). Un pays plein d’avenir, ravagé par l’alcoolisme, où l’espérance de vie plafonne à 63 ans, qui a perdu 7 millions d’habitants en 20 ans, où le taux d’homicides est plus de 15 fois supérieur au nôtre, où les prisonniers politiques se comptent par dizaines,…
    Voilà de glorieux alliés que je vous laisse.

    Répondre
  4. le gentil

    09/01/2013

    Attention tout de même lorsque l’on parle de liberté dans ce pays! L’opposition y est encore muselée ou arrêtée.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15/01/2013

      la Russie a toujours connu le problème [ Russes contre occidentalisés ]

      Répondre
  5. 09/01/2013

    nos elites sont désesperement coupées du peuple…Alors,à nous de montrer à nos dirigeants fantoches la direction à prendre;et,s’il faut en passer par là,ns le ferons!!!par la force de la rue s’il le faut,pour faire comprendre au monde que l’avenir de la France est avec la Russie et non avec les états unis et le mondialisme efréné..ns devons nous reprendre ,reprendre nos valeurs,reprendre nos fondements,et combatre sans relache ce remplacement de société entrepris avec la bénédiction des states,qui ne rèvent que d’une chose ,remplacer le peuple français,d’obédiance judéochrétienne,par un mélange qui ns conduira droit ds le mur!!! n’ayons pas honte de demander l’aide de la Russie pour cela ;sinon ,c’est la fin de la nation France!!!nous avons avec les russes un avenir commun!! que nos politique le sachent !!

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    08/01/2013

    Lorsque François Hollande avait reçu à l’Elysée Vladimir Poutine ,  » notre Président  » avait humilié publiquement le Russe devant les micros et les caméras en lui  » reprochant  » son aide aux autorités légales de Syrie … je me souviens très nettement la réaction physionomique de Vladimir Poutine … la vengeance à Moscou comme à Rome étant un plat qui se mange froid le Russe vient d’humilier Hollande devant le Monde entier ( les « unes » des journaux américains )
    hourra ! hourra ! hourra !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)