Lettre d’un capitaine commandant une compagnie du 2ème REP en Afghanistan, à l’occasion du décès du légionnaire Robert Hutnik (tué le 8 avril 2010).

Posté le juillet 16, 2010, 12:00
7 mins

Cette lettre a circulé sur la toile. Elle nous paraît suffisamment intéressante pour que les 4 Vérités s’en fassent également l’écho.

 

Supplique à un ami journaliste

Cher ami journaliste,

La nouvelle tombe dans les media aussi vite qu’Hutnik est lui-même tombé. C’est le droit à l’information. La France doit savoir que meurent ses enfants, même s’ils le sont d’adoption, comme lui, Slovaque.

Tu le sais, je ne suis pas journaliste mais soldat. Je ne suis pas un professionnel de la communication comme toi. J’ai peu appris à relayer des informations d’une telle portée. C’est pourquoi il faut que tu m’aides. Il faut que tu m’aides, car j’ai le sentiment que dans la précipitation du spectaculaire, on le tue une deuxième fois. J’ai l’impression qu’on bafoue son patient travail avec son bataillon depuis trois mois – et pour lequel il est mort.

J’ai besoin que tu m’aides à faire sentir ce qui se passe réellement ici, à faire comprendre ce qui justifie que je laisse ma femme et mes enfants le long temps de cette mission. Que tu m’aides à proclamer que malgré sa mort ce n’est pas un échec. Que tu m’aides… plutôt que tu l’aides…

Hier après-midi, Hutnik a bravement accompli son devoir, sa mission jusqu’au bout, en bon légionnaire. Ce matin, le poste annonce : « un soldat français du 2ème Régiment étranger de parachutistes est tombé dans la vallée de Tagab en Kapisa, région où les Taliban sont toujours plus virulents ». Voilà. Ces derniers ont gagné. A la face du monde ils sont les puissants, incontrôlables et vainqueurs.

Mais en fait, s’est-on interrogé sur ce qu’il se passe réellement dans la basse vallée de Tagab ? Ce sud Tagab où aucun occidental ne pouvait passer sans de sérieux accrochages. Ce sud Tagab où deux de tes confrères ont été, il y a cent jours, enlevés. Ce sud Tagab que notre armement permettrait de mettre à feu et à sang.

Au contraire, Hutnik et ses camarades ont réussi l’incroyable pari de s’implanter dans la zone, d’y rester, sans heurts, d’y acquérir, progressivement, la confiance de la population, de confier, petit à petit, sa sécurité à l’armée Afghane plutôt que française. A quel prix ? Celui d’une stricte discipline au feu, d’une retenue des coups portés. Celui d’un certain dédain du danger, de ne pas répondre systématiquement et de manière aveugle. Accuser le choc, ne frapper que lorsqu’on est certain, cogner peu, mais taper à coup sûr, fort et ciblé, seulement alors qu’on l’a décidé. Etre sûr pour garder la main, préférer le feu rare mais précis, neutraliser seul celui qui nous tire dessus, en être persuadé et l’accepter.

Ce travail de mesure, de patience d’un Hutnik rongeant son frein à force d’encaisser paie. Les femmes et les enfants, les hommes eux-mêmes, constatent que les seuls coups assenés ne tombent que contre les vrais adversaires. Ils voient nos troupes sans volonté de détruire, maîtresses de leur force.

Alors qu’elle trouvait hier des combattants, Tagab l’insoumise cherche à présent son développement. Le travail du soldat est loin d’être terminé : il faut remonter plus au Nord vers ses camarades de l’autre groupement français, poursuivre son patient travail de pacification.

Derniers tirs sporadiques, Hutnik tombe. Hutnik tombe sous les tirs des derniers groupes insurgés présents. Hutnik tombe car les Taliban sont justement de moins en moins virulents.

Aussi, aide-moi à honorer la mémoire de cet ardent légionnaire. Qu’on ne gâche pas sa dernière tâche, qu’on ne gâche pas sa mort. Qu’on n’offre pas une victoire de communication à l’adversaire fébrile. Au contraire, avec tes confrères, appuyez le dernier combat d’Hutnik. Aidez cette population qui désormais, d’elle-même, dénonce l’insurgé. Je vous en conjure, parlez des projets d’essor qui peuvent et doivent être proposés au sud Tagab, évoquez la culture du safran qui pourrait remplacer celle du pavot, venez compléter l’œuvre de pacification par celle du développement…

et laissez à Hutnik les fruits de son travail.

13 réponses à l'article : Lettre d’un capitaine commandant une compagnie du 2ème REP en Afghanistan, à l’occasion du décès du légionnaire Robert Hutnik (tué le 8 avril 2010).

  1. sas

    14/08/2010

    a boiskamol….spécialité bresiliene…

    ….quand on a des hordes d etrangers qui chient, detruisent, sifflent et crachent sur nos institutions,notre drapeau et nos merdes représentantes d eux mêmes en France……

    …..on fait pas les cons a 10 000 km dans les sables etrangers pour le compte financier de tiers…..

    on reste au delà du périphérique…ET ON DEFEND PIED A PIED CE QUE D AUTRE GENERATIONS SE SONT SACRIFIER A NOUS TRANSMETTRE……point

    ……la bosnie, l afganisthan,l irak, le liban, l iran……CA NOUS RETOMBERA SUR LA GUEULE AVEC FRAIS INTERETS ET ACCESSOIRES…….et ce juste parceque certains de nos generaux et politiques de pacotilles s’achètent avec quelques décoration et 3 hochets…..se corromptent par mariage et alliance douteuses…

    …..tien ca me fait penser aux cons utiles industriels qui se rejouissent de leurs ouverture de marché Halal en france……..c’est bon ils gagnent des part de marché! ! ! ! ! !

    quand on est con c’est pour la vie en général….

    sas qui maintien ses propos sans oter ni retrancher dans un pays chrétien, libre et non marxiste.

    Répondre
  2. kototenta

    14/08/2010

    Ce que nous faisons là bas, c’est simple, nos bidasses s’entrainent pour de futurs « Grenoble »en « Direct-Live »

    Répondre
  3. Akamol

    19/07/2010

     » tu resteras le pantin invité au carnaval des autres’’.  @SAS, la formule est belle mais, hélas, comme à peu prés tout ce que vous dites avec humour et manière sur ce forum, elle est nulle de sens! C’est toujours-ne vous en déplaise- au carnaval des autres que nous évoluons. Dans ce pays regardez autour de vous, regardez ce qui compte, au grattage, plus de la moitié se révèlent à moitié italiens, juifs, catalans, espagnols, portugais etc… Réalité, faut pas enfouir sa tête dans le sable! Richesse et ivresse du carnaval des autres. Le nier vous ramène au niveau de leurs imams.

    Quant à remplacer la culture du pavot par celle du safran c’est ok, beau programme qui pourrait-être contre ?  C’est comme installer tout ensemble Intel, Google, LVMH, Microsoft et l’Oréal à Gaza avec en prime un Casino et une zone franche … j’y croirai quand nous fondrons nos fusils pour en faire des charrues  mais nous n’y arriverons pas avant d’avoir frappé un coup qui leur fera très mal.

    Très, très, mal, @Sas, du genre de celui qui brisa l’idéologie des nazis et des collabo.

    Répondre
  4. IOSA

    18/07/2010

    Depuis la derniere guerre mondiale, les Français n’en finissent plus de payer la dette aux américains et c’est bien là la raison de notre présence sur un sol qui nous interesse absolument pas.

    Mourir pour sauver sa patrie ? Faut il encore que nous soyons effectivement en guerre contre eux et ce n’est pas le cas.

    Donc, nous ne sommes que les larbins de service dans une guerrilla qui perdure par la faute des USA, qui n’ont pas su se retirer lorsqu’il était temps, ce qui bien sur confirme des raisons autres que le terrorisme. 

    IOSA

    Répondre
  5. christian pène

    18/07/2010

    que faisons nous en afghanistan ? odeur de pétrole ? ou quoi ? établir une démocratie illusoire qui n’est pas dans les moeurs islamiques ? ……………….?

     

    Répondre
  6. ozone

    18/07/2010

    N’oubliez pas que ceux qui les envoient nos soldats la-bas sont les mémes qui font rentrer les muzz en masse ici.

    Répondre
  7. Gérard Pierre

    18/07/2010
    @ Marius Letellier
     
    «  … / / Les afghans défendent leur terre. Et ils ont raison. »
     
    De quels Afghans parlez-vous ?
     
    De ceux qui votent, …… ou du moins tentent de le faire à travers le suffrage qui leur est proposé ? …… et aux côtés desquels la coalition internationale tente d’œuvrer, … ou des talibans … DONT 80% NE SONT PAS AFGHANS ?
    Répondre
  8. Marius Letellier

    18/07/2010

    Ce type est mort pour rien. Les afghans défendent leur terre. Et ils ont raison.

    Répondre
  9. Magny

    17/07/2010

    Magnifique témoignage , que voilà un être humain d’une qualité trop rare .

    Mais [email protected] et [email protected] n’aiment pas les vertus au-dessus d’eux , alors ils font la seule chose qu’ils peuvent et qu’ils savent faire : ils polluent par leur verbe . Comme le dit le proverbe : les meilleurs partent en premier , et c’est la plèbe qui s’autorise des jugements posthumes … à sa hauteur .

    Répondre
  10. Anonyme

    17/07/2010

    Gus : " Imaginons une armée afghane, dans Paris et dans notre pays, venue pour nous apprendre à faire un couscous ou mème cuire un oeuf"
    –     C’est en cours, sauf qu’au lieu des Afghans, ce sont des Arabes, des Africains, et des tas de leurs Alliés, et que leurs armées utilisent des pénis au lieu des Kalachnikov (et leur financement vient de vos impôts). Vous n’aviez pas remarqué?
    Sauf que personne ne hurle au colonialisme, et pourtant c’en est un, mais les gens gueulent plutôt contre la religion.

    Gus : "Question. Qu’est ce qu’on fout là bas?"
    –    En premier lieu, on maintient un foyer conflictuel "la-bas" pour s’opposer physiquement aux ennemis de l’Occident, de maniere a éviter a ce que le conflit vienne chez nous (vous avez vu la liste des attentats contre l’Ouest depuis 1970?) et pour que vous puissiez prendre le métro en paix, en principe. Puisqu’il doit y avoir conflit, mieux vaut chez eux que chez nous. Apres tout, c’est eux qui le cherchent.
    Au passage, on leur plante qqs semences occidentales, qui, meme si elle ne poussent pas aujourd’hui, pousseront certainement demain. Pas facile a penser "demain", hein? Remarquez, pour la France, vaut mieux pas!
    Accessoirement, la-bas, on fait aussi notre quote part du boulot auprès de nos amis Occidentaux et des US, qui, eux ont des comptes a régler en forme de Twin Towers, et aussi, si j’ai bonne mémoire, ont su nous depanner quand le peuple de France chantait "Marechal nous voila".
    Egalement, on profite de tout ce bordel pour maintenir qqs unités françaises au combat, et garder un certain aguerrissement; ca peut toujours servir d’avoir une partie de l’armée bien entrainée.

    Le "terrorisme" en France que vous évoquez, n’est rien, mais alors rien du tout, comparé a l’invasion ethno-démographique en cours, sans précédent a ce niveau dans l’histoire du monde. Mais vous n’êtes pas obligé de la voir, et cela ne change rien a sa réalité.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  11. GUS

    17/07/2010

     

         Je l’ai deja dit, mais le censeur n’aime pas que l’on aille iconoclaster, nos dirigeants, depuis Louis-Philippe, ont pour méthode d’envoyer nos légions très au large, des fois qu’il leur viendrait à l’idée de se rebeller contre le pouvoir, et de prendre le pouvoir. Par conséquent, qu’ils aillent se faire flinguer à l’autre bout du monde,tout le monde s’en fout,  ils sont payes pour çà. Dans une démarche parfaitement coloniale, d’ailleurs, ce que personne ne souligne…

    Ce courrier de ce commandant du 2°REP est à la fois touchant, modèle de naiveté, et réverie absolue. Imaginons l’inverse, comme je le pense souvent…Imaginons une armée afghane, dans Paris et dans notre pays, venue pour nous apprendre à faire un couscous ou mème cuire un oeuf: tout le monde hurlerait au colonialisme. Question. Qu’est ce qu’on fout là bas? La propagandastaffel de Sarkosy va nous raconter que c’est pour lutter contre le terrorisme, mais qui, ce jour, est assez crétin pour croire encore à ce laius vertueux ??? quand le terrorisme, il est à Grenoble, ville ou les flics qui ont osé tirer sur des meteques d’importation récente seront, vous verrez, très séverement  punis, il est dans le 9-3, il est partout dans nos villes, dans nos rues…

    J’ajoute, et pour en finir, que je ne vois pas pourquoi des soldats, nos soldats iraient encore se faire flinguer , alors que le retrait des américains , et donc le notre, est programmé, selon Obama… Les talibans le savent, il suffit d’attendre…C’est bien beau l’héroisme, encore faudrait il que celà serve à quelque chose…

    Répondre
  12. sas

    16/07/2010

    HHHoo que c’est beau     ! ! ! ! bravo au guerrier option lettres qui nous sert la soupe habituelle….

    Juste une question : qui a voulu la réintégration à l OTAN ? qui par procuration nous fait envoyer du goyim en 1 ère ligne dans des regions du bout du monde et des guerres economiques ….alors que dans le même temps de la porte de bagnolet a st denis ca crame et on tue du gaulois vieux et malades  à coups de surins…et que lon viole nos femmes chrétienes dans un silence assourdissant et en tournante ????  Comment expliquer l acceuil chaleureux et structuré de milliers de jeune afgan par les associations traitres à la nation et financées sur fonds publics…..et dans des lieux communautaire en france…PENDANT QUE NOS MILITAIRES, ET SE SUBSTITUANT A EUX-MEMES  FONT LES GUIGNOLES DES AUTRES SUR PLACE EN AFGANISTAN POUR MAINTENIR L ORDRE ET LA PAIX……et bientôt au Pakistan , où nos "grands amis" ricains ont bien pris la peine de leur faire acquérir l arme nucléaire…..

    Alors je te répond tout net, hooo capitaine , moi même ancien militaire……même militaire l etre humain est equipé d une conscience et d un libre arbitre….même militaire ils se doit de respecter ethique et ,liberté et démocratie….et même militaire il lui est interdit d être con et de mourrir stupidement…a l autre bout du monde et pour une cause nauséeuse et incertaine…..il se doit de réfléchir et cogiter au risque de contrarier sérieusement ses chefs…

    …..ce qui me rend triste aujourd hui,ce qui me touche et que je plaints, ce sont sont ces familles francaises , femmes et enfants confondus…devenues veuves ou orphelins en temps de paix, dans la cité et sur son propre territoire LA FRANCE ,par la corruption et la lacheté de nos gourvernants et des structures maffieuses qui prétendent régir et diriger nos vies dans des sens et pour des raisons qui ne sont assurément pas les nôtres…

    …..lâche dons ta plume et reprend ton flingue……car de toute evidence tu n’as toujours pas compris…tu resteras le pantin invité au carnaval des autres…

    salut…

    sas

    Répondre
  13. Gérard Pierre

    16/07/2010
    La lettre de ce capitaine, commandant une compagnie du 2ème REP, a beaucoup circulé Dieu merci. Elle a circulé par le biais des réseaux des médaillés militaires, des réseaux des Anciens Combattants, des réseaux des réservistes de toutes les armes, officiers et sous officiers confondus.
     
    Le fait qu’elle apparaisse à présent sur le site des 4 Vérités démontre l’influence non négligeable de la conjonction de ces réseaux au niveau national et ne devrait pas manquer d’alerter les politiques qui se targuent d’un certain intérêt pour Internet : CE QU’ILS NE VEULENT PAS QUE LA PRESSE COLPORTE, …… FINIT QUAND MÊME PAR ËTRE PORTÉ À LA CONNAISSANCE DU GRAND PUBLIC.
     
    Alors, puisqu’ils ne peuvent pas l’empêcher, pourquoi n’ont-ils pas le minimum d’intelligence de feindre d’en être les organisateurs ?
    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)