Lettre ouverte à M. Philippe Kaltenbach, Président du groupe d’amitié France-Arménie, Sénateur des Hauts-de-Seine

Posté le décembre 01, 2012, 8:19
5 mins

Excellence M. Amirbayov, ambassadeur d’Azerbaïdjan en France, nous a adressé cette lettre ouverte à Philippe Kaltenbach. En la publiant, nous n’entendons pas prendre parti pour les Azéris contre les Arméniens, mais donner un coup de chapeau à ce diplomate doué d’un beau sens de l’humour.

Lettre ouverte à M. Philippe Kaltenbach,

Président du groupe d’amitié France-Arménie, Sénateur des Hauts-de-Seine

Paris, 28 novembre 2012

 Monsieur le président,

J’apprends l’organisation sous votre Présidence, d’une table ronde « Paix et Dialogue au Haut-Karabagh », le jeudi 29 novembre 2012, de 9 h30 à 12 h. Je salue cette initiative pour renouer le dialogue sur un sujet dont vous savez combien souffre l’Azerbaïdjan, que j’ai l’honneur de représenter en France.

Permettez moi de m’étonner de votre conception du dialogue qui ne donne la parole qu’à une seule partie puisque selon le déroulé annoncé, interviennent successivement : Son Excellence Viguen Tchitetchian, Ambassadeur d’Arménie en France, Claire Mouradian, Directrice de recherche au CNRS, Gaidz Minassian, Chercheur associé à la Fondation pour la Recherche Stratégique, Ara Babloyan, Président du groupe d’amitié Arménie-France de l’Assemblée Nationale d’Arménie, puis votre Intervention de clôture. Je suppose que les « parlementaires français et arméniens présents souhaitant s’exprimer » sont sélectionnés selon les mêmes critères.

Ne doutant pas de votre attachement à la démocratie et au respect de l’expression des points de vue divers, je vous propose donc d’y inviter également Abris’s Club, la Djanik de Chatenay-Malabry, l’Amicale Arménienne de Montpellier et de la région Languedoc-Roussillon, l’Amicale des Arméniens de Toulouse Midi-Pyrénées, Air et Vent, le parti Arménien Démocrate Libéral (ADL), l’Association Arménienne d’Aide Sociale, l’Association Culturelle Arménia, l’Association Culturelle Arménienne d’Avignon et du Vaucluse, l’Association Culturelle Arménienne de Marne La Vallée, l’Association des Dames Arméniennes Amies des Ecoles Tebrotzassère, l’Association Educative et Culturelle Arménienne Hamazkaïne, l’Association Machtotz, l’Association Scribe-Paris, Azadakroutioun, le Centre Culturel Alex Manoogian, le Centre Culturel et Artistique Arménien, le Centre de Recherches sur la diaspora Arménienne, le Club Franco Arménien d’Antony (CFAA), les Comités de Défense de la Cause Arménienne, le Collectif VAN (Vigilance Arménienne contre le Négationnisme), la Jeunesse Arménienne de France (JAF), les Maisons de la Culture Arménienne de Paris et province, F.R.A Nor Seround sections de Paris et province…

N’oubliez surtout pas l’Association des Gays et Lesbiennes Arméniens de France ; vous et moi connaissons le pouvoir médiatique de ces populations, une élection se jouant aujourd’hui à peu de voix.

L’Association de Soutien au Haut Karabagh et « le Bureau d’information socio-politique du Haut-Karabagh », qu’il faudrait également inviter, vous donneront certainement un point de vue « dialoguiste » sur la région.

Si votre panel est ainsi composé, les « règles démocratiques indispensables au dialogue » seront respectées.

Étant donné le programme chargé déjà prévu, je comprends que vous n’ayez pas senti le besoin de m’inviter. Je n’aurais pourtant eu besoin que de quelques minutes pour rappeler que plus de 850 000 personnes déplacées et réfugiés chassés depuis maintenant vingt ans du Haut-Karabagh et des 7 régions adjacents occupées par l’Arménie, font de l’Azerbaïdjan un pays classé parmi les premiers dans le monde par l’UNHCR pour le nombre de réfugiés et déplacés par tête d’habitant ; que partout ailleurs sur la planète, cela s’appelle une « épuration ethnique » que la communauté internationale condamne; que ce ne sont pas les forces de Bakou mais celles d’Erevan qui occupent 20% du territoire adverse, et que enfin mon pays n’a rien à voir avec les événements de 1915. Mais ces points de vue ont-ils besoin d’être exprimés dans le cadre d’un «dialogue» ?

Je vous autorise à lire publiquement ce courrier devant l’auditoire si vous le souhaitez.

Veuillez Monsieur le président croire à l’expression de mes meilleures salutations.

Cordialement,

Elchin Amirbayov

Ambassadeur d’Azerbaïdjan en France

 

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Une réponse à l'article : Lettre ouverte à M. Philippe Kaltenbach, Président du groupe d’amitié France-Arménie, Sénateur des Hauts-de-Seine

  1. RAF

    02/12/2012

    Monsieur l’embassdeur,ne dites rien aux personnes de ce bord, vous serez traité par toutes leurs organisations, LDH en tête, de raciste, d’homophobe d’OAS et j’en passe

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)