Libye : un échec militaire, diplomatique et humanitaire

Posté le 06 juillet , 2011, 12:00
8 mins

Le 17 mars, n’écoutant que son courage et Bernard-Henri Lévy, penseur, écrivain et journaliste, Nicolas Sarkozy lança l’armée française contre la Libye du colonel Kadhafi, ce même Kadhafi reçu en grande pompe à l’Élysée 3 ans auparavant.

Il s’agissait de sauver le peuple libyen de l’oppression du colonel. L’opération prendrait fin en 15 jours. Tout était réglé sur ce pari-là. Le 1er juillet, Kadhafi est toujours à Tripoli, malgré des bombardements quotidiens, solidement défendu par sa tribu. Cette décision impulsive et meurtrière du chef de l’État fut une grave erreur. Sarkozy a décidé seul cette opération dans l’ignorance complète d’un dossier complexe. Le ministre des Affaites étrangères ne fut même pas informé. Il s’en indigna publiquement, puis se rallia.

Si le chef de l’État avait pris la peine de s’informer, il aurait appris que la Libye n’est pas la Tunisie. C’est un pays tribal qui compte 140 tribus. Celles de l’Est ont toujours été hostiles à celles de l’Ouest, fidèles à Kadhafi. La Cyrénaïque s’est toujours soumise avec difficulté à la Tripolitaine. Il n’était pas acceptable de faire preuve d’ignorance et d’ingérence à ce point, en soutenant, dans un pays qui nous est complètement étranger, des tribus les unes contre les autres.

De plus, il est une règle fondamentale des relations internationales qui consiste à reconnaître des États et non une organisation insurrectionnelle, le CNT, composé, de surcroît, d’un certain nombre de responsables qui, pendant des décennies, ont mis en œuvre la politique de Kadhafi : arrestations, exactions, assassinats… Enfin, et surtout, il n’a jamais été prouvé que l’armée de Kadhafi voulait massacrer la population de Benghazi.

Au plan militaire, l’aventure a révélé les graves faiblesses, que l’on ne soupçonnait pas, de l’armée de l’air française, à court de munitions, après deux mois d’opérations, avec un porte-avions dont on apprend qu’il doit être à nouveau immobilisé pendant un an et qu’il lui faudra prochainement rentrer au port.

Pour la Grande-Bretagne, ce n’est guère mieux. « L’Air chief marshall » de la Royal Air Force a sonné l’alarme en déclarant que l’armée de l’air britannique était en « surchauffe ». Le « First sea Lord », l’amiral Marc Stanhope, a fait, quant à lui, une déclaration analogue concernant la marine. Il apparaît que la Grande-Bretagne, et surtout la France, ne sont plus en mesure de conduire une guerre, même de courte durée.
Au plan diplomatique, la Russie la Chine, la Turquie, l’Allemagne et plusieurs pays africains ont été, et restent, très réservés quant à l’aventure franco-britannique en Libye. Les États-Unis ont très vite mis fin à leur participation, ce qui n’empêche pas les sévères critiques du Congrès contre le peu qui a été fait par Obama. L’OTAN, elle, s’est en cette affaire divisée et discréditée. Alors que se profile l’abandon de l’Afghanistan aux talibans, l’OTAN n’avait vraiment pas besoin de cette guerre, menée au Machrek, contre des Arabes et des musulmans.

Au plan humanitaire, et c’est un comble, les bombardements franco-britanniques ont évidemment tué de nombreux civils, y compris les petits-enfants du colonel et quelques autres. En quoi de tout jeunes enfants sont-ils responsables de la politique en Libye ? Est-ce cela la protection des populations ci­viles, comme l’a demandé le conseil de sécurité de l’ONU ? La cour pénale internationale va-t-elle alors lancer un mandat d’arrêt contre Sarkozy pour crimes contre l’humanité ? Toujours est-il que la Libye est en partie détruite. Il faudra des sommes considérables pour la reconstruire. Qui va payer ? Le contribuable français ?

J’ajoute que de nombreux Africains, soupçonnés d’être des mercenaires de Kadhafi ont été arrêtés, torturés et exécutés par le CNT, cette organisation qui devait faire régner la paix en Libye et assurer le respect des droits de l’homme ! Il faut savoir aussi qu’un grand nombre d’armes a été distribué à qui en voulait, y compris par la France, ce qui va contribuer à une guérilla incessante en Libye et ailleurs. Al Qaïda au Maghreb islamique pourra faire son marché sans aucun problème.

Enfin, on est en droit de se demander si la protection des populations civiles est le but de l’opération libyenne, lorsqu’on sait qu’en Syrie, Bachar Al Assad a déjà fait tuer 1 400 civils et procédé à 10 000 arrestations. Va-t-on déclarer la guerre à la Syrie ? Et pourquoi pas à la Chine pour libérer le Tibet ? Bref, il était difficile de commettre pire erreur.

17 Commentaires sur : Libye : un échec militaire, diplomatique et humanitaire

  1. Lulu blonde

    11 juillet 2011

    Jaures, faudrait il avoir votre pour choisir un pseudonyme, j’espère que vous n’êtes pas sérieux. Quant à vous appelez Jojo ici nous sommes sur un forum politique mais pas sur meetic. Vous êtes bien mas au courant de la chose militaire, penser qu’avec des opérations aériennes on peut mettre en difficulté un peuple relève de la gabegie. Certains pseudo historiens ont mis en doute le bien fondé des bombardements stratégiques alliés sur l’ Allemagne durant le conflit mondial, ils auraient eu plutôt un effet contraire en resserrant les liens du peuple allemand avec Hitler, alors qu’étaient des centaines de bombardiers , pensez vous que des raids menés avec une escadrille de 3 ou 4 avions peut influer sur ce conflit. Donc nous devrons attendre 6 mois pour faire mes comptes, c’est une plaisanterie de mauvais goût mais une plaisanterie quand même enfin je l’espère. Vous ne voyez pas le rapport, entre deux accusations de viol quelque soit la victime ou le coupable un viol est un viol mais que vous soyez puissant ou misérable le jugement sera différent et un DSK avec ses millions pourra engager les meilleurs avocats et les détectives les plus efficaces pour se disculper ou salir la victime. D’ un côté vous crachez sur la justice américaine mais quand elle est en la faveur d’un ponte du PS, elle est bénie. Bien après cette intermède , je vais vous laisser à vos affabulations les plus diverses car je retourne dans le pays où je demeure la Nouvelle Zélande, mon Dieu que la vie y est plus simple, pas de gréve, pas de syndicaliste occupant des postes fictifs et bien d’autres incongruités qui depuis 2 mois ou pour des raisons familiales je suis revenu, m’ont fait comprendre pourquoi je suis parti. Vous remarquerez cher Monsieur Jaures que je n’ai pas mis au féminin les participe passé, pour une raison simple, je suis du genre masculin et pour Lulu blonde , c’est par amusement, je voulais m’inscrire sous ce nom “Kiri Te Kanawa ” mais pas respect pour cette grande soprano, je n’ai pas osé. Bien à vous Apparemment cela ne vous dérange pas quand ils ‘agit de vos amis en politique.

    Répondre
  2. Jaures

    8 juillet 2011

    Chère Lulu, ce n’est pas moi qui ai choisi votre pseudo.
    Mais vous pouvez m’appeler Jojo.

    L’ONU n’est pas une entité au-dessus des pays mais l’émanation de ces pays. Quand la Chine et/ou la Russie ne vote pas une résolution, c’est l’ONU qui la repousse. La résolution contre Tripoli est passée de justesse, si la Chine et la Russie s’y étaient opposées, l’OTAN ne serait pas intervenue et la Libye serait à l’image de la Syrie. Ce n’est pas moi qui suis cynique, chère ami, mais le Monde.

    On pense toujours qu’on peut gagner une guerre avec deux jours de bombardement mais les choses ne sont pas si simples. Kadhafi dispose de moyens militaires et l’Otan doit faire le moins de bavures possibles et ne perdre aucun soldat. Un seul Français tué serait ressenti comme une défaite. Quelques civils tombés par erreur disqualifieraient l’Otan.
    Kadhafi n’a pas le même handicap.
    Comme je l’ai écrit, la Serbie a tenu 6 mois. Nous referons le point sur la Libye à cette échéance.

    Pour le reste, je ne sais ce qu’est un "sadu" et il n’y a aucun rapport entre l’affaire Loïc Sécher (qui a passé 7 et non 6 années en prison) accusé par sa propre fille et DSK.
    Sur les erreurs judiciaires, la France est un Paradis comparé aux Etats-Unis voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Innocence_Project.
    Je rappelle que la libération sur caution est la règle aux Etats-Unis quand il n’y a pas crime de sang et DSK a été totalement libéré de ses contraintes à la demande de l’accusation elle-même. En l’ occurrence, ses avocats n’ont pas eu grand-chose à faire. On imagine mal ici ce que représente un parjure aux Etats-Unis.

    Répondre
  3. vozuti

    8 juillet 2011

    arcole78: "la guerre pour défendre la paix et la liberté"                    vous claironnez la propagande officielle sans aucun esprit critique.                   en mettant les islamistes au pouvoir on défend  la liberté de qui?             la liberté des barbus?

    Répondre
  4. Lulu blonde

    8 juillet 2011

    Madame Lulu et pourquoi Madame Claude aussi, c’est une obsession chez les socialistes les dames dîtes de petite vertu. Monsieur Jaures, Vous d’un cynisme sans nom car vous admettez que sous la menace de puissance comme la Chine et la Russie, l’ ONU se tait donc le dictateur syrien peut massacrer son peuple sans problème. Selon la puissance de votre protecteur, vous serez libre ou non de faire ce qu’il vous plait. Je ne souhaite pas que la France et l’Angleterre se ridiculisent encore plus en se faisant botter les fesses par l’armée syrienne, leurs forces aériennes ne sont même pas capables de mettre à genoux la faible force militaire de Kadhafi mais simplement que les opprimés dont vous faîtes le chantre soient placés sur le même niveau de valeurs humanitaires. Lire cette phrase : ” Certains pensent qu’on l’est dés lors qu’on fait l’amour pour autre chose que se reproduire.”; la relation particulière qu’ entretienne certains hommes (ici dans le sens humanité) et le sexe. Seriez vous un sadu? Pour DSK, son argent lui a permit de soustraire à la prison, je vous rappelle qu’en France un homme a passé 6 ans en prison pour un viol qu’il n’ avait pas commis mais il est vrai que ce monsieur n’était qu’un ouvrier agricole et non un ténor arrogant du PS.

    Répondre
  5. IOSA

    8 juillet 2011

    Arcole78@….

    Un autre adage conseil ceci ;

    L’ennemi de mon ennemi est mon ami.

    Les faits parlant d’eux mêmes, la conclusion qui s’impose est que les islamistes en Lybie sont les amis du gouvernement fantoche Sarkosy.

    Et du point de vue des anti-islamistes, ce qui se passait en Lybie (avant l’intervention des alliés pro-islamistes au sein de l’ Otan) n’était qu’un "dommage collatéral" et n’empêchait nullement les échanges commerciaux avec la Lybie.

    Donnez moi un exemple fort d’échange commercial qui perdure avec un pays islamiste.

    IOSA

    Répondre
  6. Jean Naymard

    8 juillet 2011

    A la guerre comme a la guerre…

     

    Il etait une fois un petit bonhomme mysterieux et super mariole. Grace a son esprit tres delure, son nom creva brusquement l’ actualite grace a des fonctions qui lui permettaient de developper son gout des archives. Tres organise, seconde par une fidele epouse, il occupa un poste important dans un gouvernement, qui lui permettait comme un aiguilleur du ciel du haut de sa tour de controle, de garder un oeil vigilant sur toutes les complications diplomatiques dont il se gargarisait avec allegresse.

    Epris au plus haut point d’ ordre public, il associa son nom a un outil de nettoyage connu sous le nom de Karcher, dont il eu a coeur de ne jamais se servir. Grace a un baratin professionel, associe a une gouaille populaire qui lui permit d’ escalader une pyramide de laquelle il s’installa sur le faite, profitant d’ une vue panoramique du monde qu’ il entendait modeler a sa facon.  Son autorite progressive lui value toute une cour d’ou l’ on se precipitait pour l’ aduler, buvant ses propos comme du nectar.

    Tout lui reussissait en depit de son physique ingrat. Tous ses fantasmes s’ etaient concretises, mais helas, contrairement a tous ses predecesseurs et ses collegues etrangers, il ne se sentait pas satisfait.

    En effet, depuis quelques decades, les conflits se multipliaient dans le monde: Les Malouines, le Soudan, l’ Iraq, l’ Iran, le Koweit, le Kosovo, les ex- republiques sovietiques, le conflit Belgo-Flamand, l’ Irlande du Nord, le Vietnam, la Coree et j’ en passe.

    Bien que la situation devienne de plus en plus explosive pour des raisons bien connues, notre heros n’ etait pas satisfait. Son reve etait d’avoir sa petite guerre bien a lui. Malheureusement, le stock de guerre etait presque epuise; L’ Allemagne n’ en voulait plus, le soit-disant Printemps arabe se faisait la guerre a lui-meme; Alors, une idée de genie lui vint a l’ esprit.  Il s’ adressa a un cerveau bien superieur, grand philosophe reconnu, de lui degoter dans un fond de tiroir, une gueguerre a declarer ou il pourrait obtenir un succes humanitaire et fulgurant, et d’ ou il sortirait glorieux.

    A force de chercher, ce genie lui suggera une guerre d’ occasion a bas prix ou les troupes francaises ne seraient pas engagees. Sautant a petits pieds joints sur l’ occasion, c’est ainsi que commenca le cas Dafi, ce tiran connu qui percecutait son people. Ayant convaincu sa Perfide Voisine de s’ associer a ce sauvetage nauseabond, ces apprentis va-t’en guerre se heurtairent a un petit probleme: Les civiles de ce pays prirent la mauvaise habitude de se meler aux militaires pour les proteger; Ce qui fait que du haut de ses Mirages, les bombes se mirent a pleuvoir sur les civils provoquant des dommages collateraux effroyables.

    L’ etat major qui avait programme et mitone cette operation sensee etre “éclair”, avait oubliee que le pays puait le petrole, ce qui provoqua une escalade difficilement maitrisable. Ce cas Dafi tournait au desastre international, avec des consequences de mouvements migratoires de population incontrolables.

    Une vitoire est meilleure savouree egoistement, une defaite est moins amere partagee!

     

    Quel est l’ homme providentiel qui va sortir la France et l’ Angleterre de ce merdier?

     

    Et si l’ on demandait l’ avis de DSK?

    Répondre
  7. ozone

    7 juillet 2011

    Jaurés

    Plus fastoche que de bombarder toutes les capitales qui oppriment leurs population,faisons les tous venir chez nous,et que la République pourvoie a tous leurs besoins…..

    ps; Si ça se trouve c’est ce qui est prévu…

    Répondre
  8. Jaures

    7 juillet 2011

    Bonjour Madame Lulu,

    Je ne suis spécialiste que dans mon métier et il est probable que, comme vous dîtes, les arrières pensées existent chez certains qui soutiennent la rébellion. Mais c’est le cas de tout conflit.
    Par ailleurs, l’Otan n’est intervenu qu’après le feu vert de l’ONU. Pour la Syrie, la Chine et la Russie ont d’ores et déjà indiqué qu’elles s’opposeraient à toute intervention.
    Souhaitez-vous que la France interviennent seule et bombarde Damas en faisant un doigt d’honneur à Moscou et Pékin ? Et pourquoi s’arrêter là ? Il existe des dizaines de pays où les populations sont opprimées. Est-ce que parce que nous ne pouvons pas tout faire nous devons ne rien faire ?

    "La Grèce fait la "une" des baveux en ce moment, la note du Portugal vient d’être dégradée. L’Irlande pendant ce temps applique des mesures d’austérité tout comme l’Angleterre.

    Il n’est pas du tout sûr qu’Obama soit réélu.

    DSK est un obsédé sexuel. On va le lui redire s’il rentre en France." dit Hans.

    Tout ce que vous dîtes est juste. On pourrait ajouter que la Grèce et le Portugal ont également engagé des plans de rigueur.
    Sur DSK, je ne sais pas ce que vous appelez un obsédé sexuel. Certains pensent qu’on l’est dés lors qu’on fait l’amour pour autre chose que se reproduire. La seule question est a-t-il commis un acte délictueux et ça, c’est à la Justice de le déterminer, sinon on peut dire la même chose de vous, moi ou n’importe qui.

    Répondre
  9. Arcole78

    7 juillet 2011

    J’apprécie d’habitude les analyses de l’Ambassadeur LAMBERT. Ce n’est pas le cas cette fois ci. Certes ce sont des commentaires diplomatiques sur la "guerre de Lybie" lancée par notre Président inspiré par BHL. Mais incendier le président parce qu’il a pris cette initiative, se lamenter des dégâts colatéraux occasionnés dans les bombardements de Tripoli, nous faire la leçon sur la structure tribale du pays, non, c’est trop!

    Saurons-nous défendre notrer liberté le jour où elle sera menacée physiquement? La vraie question est là. A lire l’ambassadeur, on est en droit penser que ce ne sera pas le cas, comme en 39, où les gouvernements français et anglais ont tergiversé pour n’avoir pas osé faire blocus à l’Allemagne menaçante et provoquante.

    La guerre, pour défendre la paix et la liberté, est un art qui ne saurait ménager la chèvre et le choux. Désolé pour les dégâts sur Tripoli, mais ce fou de KHADAFI doit être éléminé de l’échiqier politique de son pays, y compris par la force s’il le faut. Ce sont les hésitations, la lâcheté, le comfort des leaders occidentaux corrompus et intéressés par le pétrole lybien, qu’il faut dénoncer.

    Sur ce dossier, SARKOSY, s’est peut-être précipité un peu vite, mais mieux vaut tard que jamais!

    Répondre
  10. francois

    7 juillet 2011

    excellent article comme dab monsieur LAMBERT

    effectivement une aventure pitoyable qui consiste à faire la guerre sans jamais l’assumer.votre connaissance de ces dossiers est toujours exemplaire meme si elle est bien sur bcp moins complete que celle de ce "genial " jaures .du reste Monsieur  LAMBERT vous n’aviez pas pensé à comparer l’intervention en libye à dsk non??moi non plus  !!!! la geo_politique est une discipline surprenante !!…….il manque parfois le conditionnel à certains et l’intelligence à d’autres….

    Répondre
  11. IOSA

    7 juillet 2011

    Ce qui fait la différence entre un gôcho et un militant de droite…..c’est que le militant de droite peut ouvertement critiquer son parti ou tout ce qui y ressemble.

    Tandis que pour la gôche molle, il suffit de lire le commentaire de Jaurès@….. pour comprendre l’influence néfaste d’un tel parti qui interdit toute idée contraire à la pensée unique pro-merdico-islamiste.

    Dommage que l’auteur de cet article n’ose pas aller trop loin sur ses critiques…..sans doute parce qu’il sait déjà que nous savons que c’est la mégalomanie Sarkoïste avec un relent de voyou des rues, qui mène cette guerre en Lybie et qui s’en branle complètement des conséquences.

    Nommez Jaurès au poste de Président de la république islamiste française et demain aux insurgés de Lybie…..il leur donnera le feu nucléaire pour abattre Kadaf.

    IOSA

     

     

    Répondre
  12. HansImSchnoggeLoch

    7 juillet 2011

    <<Les soit-disant spécialistes de tout poil qui s’expriment ici au nom de leur compétence et qui ont, selon, annoncé qu’Obama ne serait jamais élu, que l’Irlande était l’exemple à suivre ou que DSK est un délinquant sexuel prétendent encore nous expliquer le Monde tel qu’il advient.>>

    La Grèce fait la "une" des baveux en ce moment, la note du Portugal vient d’être dégradée. L’Irlande pendant ce temps applique des mesures d’austérité tout comme l’Angleterre.
    Il n’est pas du tout sûr qu’Obama soit réélu.
    DSK est un obsédé sexuel. On va le lui redire s’il rentre en France.

    Répondre
  13. Lulu blonde

    7 juillet 2011

    Bonjour Monsieur Jaures Seriez vous un spécialiste en art de la guerre ou un ethnologue car le conflit en Libye ressemble plutôt un rezzou pour mettre la main basse sur les dividendes du pétrole et du gaz de cette région qu’ à une révolution, ici les forces européennes font plus office de mercenaires au service d’un clan. Puisque vous vous inquiétez du sort des populations martyrisées par un dictateur, pourquoi nos forces militaires ne vont en Syrie pour sauver les civils du génocide qui se passe actuellement. La peur d’une grosse colère de la Chine, de la Russie ou de l’ Iran.

    Répondre
  14. ozone

    6 juillet 2011

    Nouvelle affaire de Suez qui sonna le glas de la 4 eme ?

    Répondre
  15. Jaures

    6 juillet 2011

    Comme pour l’affaire DSK, les éditorialistes devraient être enclins à la prudence. M Lambert n’a aucune idée du déroulement des évènements en Libye. Les rebelles seraient ce soir à 50kms de Tripoli, bientôt à portée de canons.
    Les soit-disant spécialistes de tout poil qui s’expriment ici au nom de leur compétence et qui ont, selon, annoncé qu’Obama ne serait jamais élu, que l’Irlande était l’exemple à suivre ou que DSK est un délinquant sexuel prétendent encore nous expliquer le Monde tel qu’il advient.

    Alors, M Lambert, prudence ! Merci d’utiliser la forme qui fait le plus défaut aux 4V: le conditionnel.

    Répondre
  16. vozuti

    6 juillet 2011

    le comble dans cette affaire c’est que la classe politico_médiatique française a critiqué de manière obsessionnelle pendant des années le renversement par la force de sadam hussein,         avant d’inverser completement sa rhétorique pour convaincre le monde de renverser kadhafi ,et mettre à sa place des islamistes notoires.                     par contre je ne suis pas convaincu que juppé n’y est pour rien:  son arrivée au ministère a été marquée par 2 interventions militaires (cote d’ivoire et libye)   et son acharnement maladif tranche avec l’attitude beaucoup plus reservée des américains à soutenir les islamistes de benghasi.       BHL n’est qu’un faire valoir médiatique il ne faut pas trop exagérer son pouvoir réel.

    Répondre
  17. captainmaxime

    6 juillet 2011

      Ex EXPAT en libye avec ma famille ,  concernant votre article  , en effet  une erreur grossiere qui ne restera pas sans consequences.

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)