L’Occident sophistiqué vulnérable au terrorisme islamiste

Posté le juillet 04, 2007, 12:00
8 mins

Au moment de commémorer les attentats du 7 juin 2005 dans les transports en commun londoniens – 56 morts, dont leurs quatre auteurs – la Grande-Bretagne est en état d’alerte maximale. Les terroristes islamistes sont repassés à l’action, avec des techniques frustres, dans des lieux bondés, comme à l’accoutumée.

Le 29 juin, ils placèrent deux Mercedes bourrées de bidons de carburant et de clous dans le cœur touristique de Londres. La police a trouvé la première près d’une discothèque où se trouvaient 500 personnes. Elle avait été alertée par des ambulanciers ayant cru voir de la fumée sortir du véhicule. La seconde, garée non loin de là, sur un emplacement interdit, a été enregistrée dans une fourrière, un peu plus tard. Les détonateurs devaient être actionnés par portable. L’explosion aurait provoqué une hécatombe.

Peter Clarke, chef de la section antiterroriste de Scotland Yard, estime que ce complot terroriste ressemble à d’autres, qui furent déjoués. Exemple : une tentative d’Al-Qaida de faire exploser, dans plusieurs parkings souterrains du Royaume, des véhicules remplis de bouteilles de gaz et d’essence. Paul Beaver, expert du renseignement, trouve cette action analogue à celles perpétrées par les islamistes en Irak, dans le sud du Liban et les Territoires palestiniens.
Et le nouveau Premier ministre, Gordon Brown, laisse entendre que toutes les attaques seraient liées à Al-Qaida y compris celle du 30 juin : deux fanatiques tentèrent de forcer avec une jeep Cherokee la porte principale du terminal de l’aéroport de Glasgow. Gêné par des bornes de protection, le véhicule s’encastra dans la porte. L’un des hommes l’arrosa d’essence et l’enflamma. Si les terroristes avaient réussi à faire exploser leur voiture piégée dans le bâtiment, il y aurait eu des centaines de morts. Ils ont quand même causé de lourds préjudices. La fumée a infligé de gros dégâts au terminal, qui fut évacué, et tous les vols furent suspendus. Des dizaines de passagers furent bloqués dans des avions au sol, et les routes menant à l’aéroport fermées. Face au terrorisme islamiste, l’Occident est un géant de porcelaine : sa sophistication le rend vulnérable.

L’état d’alerte terroriste a été relevé au niveau « critique », maximum : un attentat est « attendu de façon imminente », comme dit la ministre de l’Intérieur, Jackie Smith.

Le MI5 (services secrets) surveille 1 600 personnes complotant contre la Grande-Bretagne. En novembre dernier, son ex-patronne, Élizabeth Manningham-Buller, a révélé que, depuis les attentats de juillet 2005, ses services avaient détecté près de 30 complots et en avaient déjoué « cinq très importants ». En août 2006, un nouveau 11 septembre a été évité par le démantèlement d’un réseau voulant faire sauter simultanément plusieurs avions de ligne reliant la Grande-Bretagne aux États-Unis avec des explosifs maquillés en boissons. Mais le filet n’est pas étanche : tout comme les attentats de 2005, ceux de la semaine dernière n’avaient pas été prévus.

Qui commet ces attentats ? De jeunes musulmans britanniques, principalement d’origine indo-pakistanaise, de la deuxième génération du « Londonistan ». Fanatisés par les prêches intégristes, brûlant d’une haine antioccidentale, ils détestent l’engagement du Royaume-Uni en Irak et en Afghanistan, l’arrestation de prédicateurs extrémistes, l’ennoblissement de Salman Rushdie…

Ils forment de nombreux groupes peu structurés, disséminés sur le territoire britannique, capables d’agir à tout moment sans avoir été repérés.

La France aussi est visée, comme l’a rappelé notre ministre de l’Intérieur. Malgré sa « politique arabe », les islamistes lui reprochent d’être la patrie de la laïcité et de la loi sur le voile. Ils voient son nouveau président comme un « suppôt » des États-Unis et d’Israël. Le plan Vigipirate reste au niveau 3 (rouge) sur 4. En outre, la France est le théâtre d’une montée des batailles rangées et autres violences perpétrées par les jeunes issus de l’immigration, sur lesquels l’intégrisme étend son emprise. L’État ferme les yeux sur le trafic de drogue, censé être une soupape de sécurité diminuant les tensions.
Mais celles-ci se sont multipliées cette année. En témoignent les violences du 27 mars à la Gare du Nord. Et celles de Cergy (Val d’Oise), le 17 juin : des bandes et la police s’affrontèrent dans un climat de guerre civile, en marge du festival des cultures urbaines. L’État ne veut pas voir non plus les dépôts d’armes (fusils-mitrailleurs, RPG…) dans les banlieues. La politique de l’autruche prévaut, face à la gestation d’un conflit ethno-religieux à la yougoslave.

6 réponses à l'article : L’Occident sophistiqué vulnérable au terrorisme islamiste

  1. R. Ed.

    09/07/2007

    La population française (ou plus exactement la population vivant en France) est comprise entre 60 et 64 millions 500 mille, on ne sait pas exactement.

    Surtout que le recensement de celle-ci est maintenant censitaire (bonjour l’estimation).

    La part de cette population "non officielle" n’est évidement pas tout à fait clandestine, c’est ce que je vais appeler des "semi-clandestins".

    Beaucoup sont venus avec un visa touristique de 3 mois et sont restés ad vitam eternam. Les "zones de non droit", à peu près 800 cents sur le territoire permettent naturellement cette sorte de situation.

    En effet, si les agents de la force publique ne peuvent pas y pénétrer, que dire alors de ceux qui s’occupent du recensement.

    La petite jeune fille de 19 ans, préposée au recensement qui frappe à la porte d’un appartement et qui demande : "Il y a quelqu’un ?                Non !              Elle écrit à l’adresse indiquée, nombre d’habitants :0.

    Et elle se sauve en tremblant de frayeur.

     

    Répondre
  2. EIFF

    07/07/2007

    Des centaines de milliers d’illégaux qui se balladent tranquillement sur le territoire français ( entre 500 000 et 1 million ) en toute impunité, des sans-papiers venant en masse du continent africain qui bénéficient de tous les privilèges qu’offrent le système collectiviste français ( CMU, inscription scolaire, carte orange, allocations logement…etc…), des mosquées et des centres culturels islamiques qui se construisent à vitesse grand V avec la bénédiction des pouvoirs publiques et l’encouragement de la république, la promotion éthnique et la discrimination positive pour mieux couvrir les violences urbaines et le racisme anti-blanc anti-juif anti-chrétien, l’immigration extra-européenne de peuplement qui remplace les populations autochtones dans les grandes villes et les banlieues des villes moyennes….trés bientôt, dans 10 ans, 15 ans, 20 ans, les islamistes n’auront plus besoin de commettre des attentats dans les grandes villes européennes, l’Europe sera dénitivement submergée par les vagues d’immigration massive, l’Europe ne sera plus une entité civilisationnelle mais une zone conquise pacifiquement par la voie démographique et l’immigrationisme aigüe de nos gouvernants incapables.

    Répondre
  3. Jaures

    05/07/2007

    Les "jeunes" étaient cette fois-ci des notables, hauts dignitaires médicaux. Cessons donc nos a priori idéologiques constamment démentis par les faits et cherchons à comprendre le terrorisme pour le combattre autrement que par des anathèmes sur des populations pacifiques et des bombes à fragmentation sur des civils. Ces batailles n’ont fait que créer de nouvelles vocations.

    A Minux 75: Si on vous explique "qu’il faut du social", c’est bien qu’il ne s’agit pas là d’une religion. Une religion vous demande de croire, pas de comprendre.

    A Philippe Druant: En prêchant la torture et la mort vous vous mettez sur le même terrain, la même souille, que ceux que vous prétendez combattre. Les chefs terroristes se nourrissent de tels propos qui leur apportent chaque jour des bataillons supplémentaires de candidats au suicide. Croyez-vous que la torture et la mort eurent effrayé les terroristes de Glasgow qui, encore en flamme, cherchaient à s’en prendre aux policiers qui tentaient de les sauver ?

    Répondre
  4. MINUX75

    05/07/2007

    Bonjour Il existe une différence essentielle entre le péril islamiste et le péril socialise, peu de français croient à l’islamisme comme principe général de vie. Il en va tout différament du socialisme qui est la religion N°1 en france ou tout le monde vous explique qu’il « faut du social ». De ce point de vue la l’islamiste est l’arbre qui cache l’immense forêt du fondamentalisme socialiste qui est beaucoup plus dangereux et violent car générateur de chômage, de pauvreté, d’insécurité et de violence dans notre pays comme nulle autre cause. à bientôt

    Répondre
  5. jean-Pierre LAURENT

    04/07/2007

    Mr Duplessis,     

     

    Comme il n’est pas facile de vous contacter, permettez-moi de saisir cette occasion pour vous faire passer quelques mots. Depuis la parution de votre livre "l’Iran dans la troisième guerre mondiale", que j’ai apprécié, je lis et j’écoute avec intérêt vos analyses concernant cette question géopolitique majeure. Vous avez toujours été très catégorique dans vos propos et avez toujours présenté comme certaine une attaque américaine contre l’Iran… comme sur Radio Courtoisie où, fin 2006, vous avez affirmé par exemple que les bases américaines concernées par une attaque "étaient en effervescence"… Vous penchiez donc également à cette époque pour la relative imminence de l’attaque.

    Bien que je souscrive à nombre de vos arguments, puis-je vous demander si, le temps passant, vous êtes toujours aussi certain qu’une attaque contre l’Iran aura bien lieu, et diriez-vous toujours qu’elle se produira très certainement avant la fin du mandat de Mr Bush ? Vous avez toujours été très affirmatif, l’êtes-vous toujours actuellement ?

     

    Merci à vous,

    Cordialement,

    Jean-Pierre

     

    Répondre
  6. DRUANT Philippe

    04/07/2007

    Voici quelques  causes majeures de ce gâchis:

    a).l’absence d’une politique d’immigration drastique en Europe

    b).La venue d’immigrants par millions pour satisfaire un patronat avide de main-d’oeuvre bon marché à exploiter sans vergogne et désireux de faire pression sur la main-d’oeuvre locale,peu importe après tout que cela déplaise à ces manants d’  autochtones,on ne leur demandera pas leur avis .

    c).une politique de regroupement familial délirante (il est vrai que l’europe est déjà si peu peuplée)

    d).L’acquisition trop aisée de la nationalité dictée par des politiciens à la recherche de nouveaux électeurs potentiels car reconnaissants .

    e).Le laxisme incroyable des politiciens envers les prêches haineux de ces tarés fanatiques

    f).la poltronnerie européenne inhérente à la  démocratie (culture de la compassion et de l’empathie ,angélisme bêlant,repentance perpétuelle ,face à ces pauvres gens du Tiers-Monde.(ces pauvres gens ne sont pas responsables de la misère dans leurs pays, pensez-vous ma bonne dame, seul l’occidental  est responsable de leur démographie galopante et de leurs problèmes) 

    g).Notre culture des droits de l’homme à outrance qui nous empêche de réserver à ces crevures le sort que méritent de lâches et immondes assassins de cet acabit:la torture et la mort.

    Nous avons perdu tout courage et toute dignité!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)