Macron incarne la haine de la France

Posté le avril 06, 2021, 9:12
5 mins

Les crimes qui auront marqué la présidence Macron, qui risque, hélas, de se prolonger, sont très nombreux.

Et leur liste n’est pas close. La gestion monstrueuse de la pandémie née du coronavirus chinois, qui a fait des milliers de morts, en est un, particulièrement grave, et il se poursuit en ce moment.

Outre les morts, les conséquences économiques, sociales et psychologiques de ce crime marqueront le pays pour très longtemps.

Et qu’une majorité de Français semble prête à voter Macron une fois de plus me rend très pessimiste pour le futur.

J’aimerais ne pas penser que la France est atteinte d’une maladie mortelle qui atteint sa phase terminale, mais c’est, malheureusement, ce que je suis enclin à penser.

Mais il est un autre crime commis par Macron qui est tout aussi grave et dont j’ai déjà parlé : la haine de la France, et dès lors l’assassinat politique et culturel d’un pays que Macron est indigne de présider.

Quand ce crime se limitait à des paroles et, quand Macron se contentait de dire que la colonisation française était un «crime contre l’humanité», c’était déjà odieux.

Cela contribuait déjà à inciter des Français de papier détestant la France à pratiquer l’irrespect et la violence, parfois le meurtre, mais cela n’allait pas plus loin.

C’était avant que Macron soit élu.

Depuis qu’il est élu, c’est devenu pire.

Macron a demandé à Benjamin Stora, historien de gauche «anticolonialiste» un rapport sur l’Algérie.

Le rapport est résolument anti-francais et anti-occidental, et inclut la proposition de gestes lamentables, qui vont de la «reconnaissance» de «l’assassinat» par des soldats français d’Ali Boumendjel, membre de l’organisation terroriste appelée FLN, et complice d’attentats sanglants («reconnaissance» effectuée et dont j’ai déjà traité ici, en disant que c’était une insulte impardonnable envers les pieds noirs, les harkis et l’armée française) à la proposition de faire entrer au Panthéon Gisèle Halimi, militante au service du FLN et des réseaux français de soutien aux tueurs de Français en Algérie, avocate dévouée de Marwan Barghouti, chef d’un réseau terroriste «palestinien» coupable de plus de deux cents assassinats barbares.

Macron ne s’est pas arrêté là, et il a demandé à un autre historien de gauche, «anticolonialiste» lui aussi (et qui n’hésite pas à procéder à des approximations et à des falsifications dénoncées par des historiens dignes de ce nom), Pascal Blanchard, de diriger un «comité scientifique» charge de dresser une liste de «héros issus de la diversité».

Le comité n’avait rien de «scientifique», bien sûr, sauf pour ceux qui prendraient encore Trofim Lyssenko pour un «grand scientifique soviétique».

Le résultat est sordide, et montre une volonté destructrice.

La liste est un galimatias où des footballeurs voisinent avec des chanteurs de variétés, des scientifiques et de véritables artistes.

Les noms adoptés par des gens devenus français sont reconduits à leurs noms d’origine, comme s’ils n’étaient jamais devenus français.

On trouve même dans la liste des gens qui ont combattu la France et tué des Français!

Des héros tout cela? Vraiment?

Macron suggère que les noms de la liste deviennent des noms de rue et d’avenues.

Dans un probable deuxième quinquennat, Macron suggérera peut-être les noms de terroristes islamiques pour qu’on les honore.

À quand une avenue Yasser Arafat, qui pourrait, pour l’occasion, être fait citoyen d’honneur de ce pauvre pays?

Au rythme tragique où vont les choses, cela ne me semble pas impossible.

Macron est décidément un abominable et abject personnage! Et certains ne voient pas encore qu’il incarne la gauche dans toute son horreur!

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

6 réponses à l'article : Macron incarne la haine de la France

  1. ELEVENTH

    20/04/2021

    Re « bis » et Re « repetita ». : L’ AMOUR DE MACRON POUR LA FRANCE .
    Not’ Seigneur Macron, adorateur de BLM et autres gauchistes vient d’en rajouter une à sa longue (et inépuisable) harangue contre la France et ce aux U.S. à la chaine C.B.S. comme par hasard ( certainement à la solde de ce pouilleux de Trump, hein Q.Q.?)
    Dans un anglo-américain distingué parait il (Millière pourrait nous donner son avis la-dessus), ce barjot vient une fois encore de franchir le mur du çon en déclarant :
    « NOUS DEVONS DECONSTRUIRE NOTRE PROPRE HISTOIRE , POUR NOUS DEBARRASSER DU RACISME DE NOTRE SOCIETE »
    Roulement de tambour, repos.
    Au fait, le barjot poudré parle de quel (quels ) racisme ‘( s) ? :
    – le racisme des racialistes qui tels des Jeanne d’Arc nouveau genre veulent boutter le blancos hors de chez lui et exiger qu’il marche sur les genoux, se taillade les veines et lèche le cul de tous les BLM , après s’être dépouillé comme il se doit.
    – celui des mêmes BLM qui voudraient nous faire croire que ce sont leurs ancêtres qui ont bati la France ?
    – celui des descendants de barbaresques « sarazins » pillant durant des siècles les cotes – et pas que – de notre pays, pour alimenter entre autres le marché aux esclaves européens d’Alger. Tuant les autres et violant les femmes ? – Un million de personnes concernées –
    Il est et je pense qu’il a toujours été totalement dingue – et incapable en plus – mais là, il pête les plombs comme son stipendié Q.Q. qui ne peut plus se retenir et se lache dans ses frocs.
    Allo, l’asile de dingues ? Vite :un cas urgent pour vous…. avant QU IL SE DECONSTRUISE LUI MEME TOUT SEUL COMME UN GRAND.
    Un vrai modèle pour un scénario de film de science fiction où des walking dead se décomposent en marchant ‘ tiens « en marche » ça me dit quelque chose.

    Répondre
  2. ELEVENTH

    11/04/2021

    Pour la haine de la France, Macron la partage avec le gardien de chèvres algérouille (surement un « cousin » de notre Q.Q. qui s’en vante souvent): Hachemi Djaaboud, accessoirement ministre du travail et des caisses de retraites algériennes.
    Le « ministre », en séance a l’assemblée – sénat (ou diwan je ne connais pas le cirque maghrebin) a déclaré la France comme ENNEMIE DE TOUJOURS de son pays, ceci a l’occasion d’un histoire de retraites que se compatriotes faisandent à fond, dès que c’est la FRANCE QUI PAIE ( nombre invraisemblable de retraités de 120 ans dénoncés dans le livre de Charles Prat « le cartel des fraudes »).
    Après que l’Europe se soit fait chier dessus par l’islamiste trurc, voici que la xénophobie algérienne exacerbée par son incurie, déverse sa haine et plus encore depuis que le « poudré » et son chaouche trotskyste Stora sont allés lècher les babouches de gens dont nous n’avons plus rien à foutre depuis longtemps. Inutile de ramasser un baton merdeux : on est sur de s’en mettre plein les doigts.
    Macron : dégage et…fissa…

    Répondre
  3. ELEVENTH

    09/04/2021

    Macron, délaissant la France, s’est entièrement mis dans a main de l’ Europe à laquelle il est prêt a sacrifier le pays.
    Et, quand on voit que la dite Europe va mendier une bienveillance impossible auprès de Erdogan le grand turc, avec cette girouette de Michel et la ravie commissaire, on en reste sur le cul. En fait l’Europe en allant en Turquie s’est rendue à Canossa et à bien avalé l’humiliation et ravalé son indignation.
    Macron doit être très fier de faire partie des promoteurs de cette lâcheté.
    La « commissaire » bientôt sur un strapontin, baissant les yeux devant son maitre. Trop drôle.
    Allo, les féministes , y a t il quelqu’un (e) au bout du fil ? Vous qui ouvrez si facilement vos grandes gueules, on ne vous entend pas. Allo ?

    Répondre
  4. quinctius cincinnatus

    07/04/2021

    Macron veut surtout nous  » incarner  » la société américaine !

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    07/04/2021

     » AUSSI FOU est celui qui se rit de tout, QUE CELUI QUI SE CHAGRINE DE TOUT  »

    ( Baltasar Gracian S.J. )

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/04/2021

       » Aux LARMES citoyens … « 

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)