Modèle suisse

Modèle suisse

La mission de tous les États est de protéger les habitants et leurs biens.

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Partager cette publication

Comment (1)

  • DESOYER Répondre

    L’ancien des Finances va vous rajouter quelques détails: à sa connaissance les po seraient plutôt à 47% qu’à 45% du PIB. A cela, il faut rajouter 5 à 6% du PIB de prélèvements ou recettes non obligatoires (ainsi la redevance télé est pno, car vous n’êtes pas obligés d’avoir un poste télé (surtout pour voir les sales gueules de Hollande et Valls tous les jours) chez vous). Ensuite vous avez 3 à 4% de déficits publics, ce qui conduit à des dépenses publiques entre 56 et 57% du PIB (évidemment, vous avez là-dedans les dépenses de Sécu, assurance maladie, retraites (hors systèmes privés), prestations familiales).
    Giscard avait dit: »Au-delà de 40% de prélèvement obligatoires, nous entrons en socialisme ». Nous y sommes entrés sous son septennat en 1980, bien que le budget fût en équilibre, car il augmentait les impôts concommitamment aux dépenses. L’économie pouvait encore le supporter grâce aux bonnes performances gaullo-pompidoliennes (surtout pompidoliennes, à mon avis). Voilà un petit cours gratuit. N’oubliez pas le guide: achetez mon bouquin et adhérez à mon assoc.

    19/01/2016 à 13 h 09 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *