Nigel le Magnifique

Posté le juin 04, 2014, 7:00
2 mins

Le suffrage universel a envoyé au Parlement européen une forte minorité d’opposants à la construction européenne. Que peut-on en espérer ? Au mieux, une meilleure prise de conscience de ce qu’est réellement cette Union européenne et un frein à la théorie du « toujours plus d’Europe ». Les eurosceptiques élus ne seront même pas unis pour affronter l’énorme coalition fausse-droite-vraie-gauche, mais ils seront incontournables et crédibles grâce au talent et à la respectabilité de Nigel Farage.

Le talent, il explose à chacune des interventions de Farage que l’on peut regarder sur internet. Ses diatribes irrévérencieuses, désopilantes, détonnent dans l’assemblée la plus ennuyeuse du monde. Voilà pour la forme et le style. C’est essentiel pour capter et retenir l’attention.

La respectabilité vient du fond. Farage est à la fois libéral en économie et conservateur sur les valeurs. C’est indéniablement un homme de droite. Il veut une Europe des nations sans être « nationaliste ». Il veut pour l’Angleterre, et implicitement pour les autres pays aussi, le respect des démocraties nationales et la restitution des pans de souveraineté confisqués.

Farage est respectable aussi, parce qu’il reste ouvert au monde et confiant dans la capacité du camp occidental à se régénérer de l’intérieur. À l’inverse d’autres leaders européens qui désespèrent de la civilisation occidentale, Farage n’a jamais cherché à racoler à gauche pour grossir sa base, encore moins à s’associer à des négationnistes du 11-Septembre ou encore à rêver d’une alliance avec Poutine. Farage représente le meilleur populisme qui soit, à l’image du Tea Party aux États-Unis.

Enfin, Farage peut être un atout, pour nous Français, dans les débats secrets entre les eurocrates non élus et l’administration écolo-socialiste d’Obama sur le futur partenariat transatlantique, parce qu’il sera sans concession, mais aussi sans hostilité de principe.

Farage pourrait-il décevoir ? Jusqu’à présent, en tout cas, il a fait un sans-faute.

Évelyne Joslain 

10 réponses à l'article : Nigel le Magnifique

  1. druant philippe

    10/06/2014

    L’ orateur Farage critique l’ immigration des polaks en UK mais en aucun cas celle des gnoules et des pakis / indiens / bengalis .
    Le gaillard a travaillé dans la finance : dès lors, achtung minen et personnage peu fiable malgré son talent oratoire !

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10/06/2014

      Evelyne Joslain ne semble pas avoir les mêmes  » repères  » que nous ; encore une ( ? ) americano-nombriliste !

      Répondre
  2. Gabriel

    08/06/2014

    Farage est un agent du système pour tuer le mouvement anti-Europe issu des urnes dans l’oeuf.reveillez vous !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    07/06/2014

    Farage c’est le Sarko … de la City il y a été d’ailleurs trader !

    Répondre
  4. 07/06/2014

    Farage Nigel le Magnifique est un hypocrite qui n’ose pas s’engager . S’engager c’est rendre des comptes , être responsable . Il aboie à Bruxelles et j’aime bien écouter ses diatribes mais après rien ne se fait , c’est le vide .
    Si il osait s’associer avec le FN et d’autres partis de droites il serait responsable de ses idées et les rendrait possibles et devrait rendre des comptes . C’est peut être là son vide rendre des comptes . Farage n’est rien comme moi derrière mon ordinateur à la différence que Bruxelles en fait un homme riche et que moi mes poches sont vides .
    Farage est en vérité un homme lâche , sans convictions et qui surtout ne veut pas que ses idées dominent car il serait incapable de rendre des comptes et de les rendre possibles .

    Répondre
  5. BRENUS

    06/06/2014

    Farage roule avant tout pour lui et pour l’Angleterre. De son point de vue il a raison. Ceux qui attendraient quelque chose de lui se mettent le droit dans l’œil. Les ricains c’est pareil : « right or wrong, my country ». Ceci ne m’empèche pas d’être reconnaissant envers leurs nombreux tués de la dernière guerre en ces « journées anniversaires ».

    Répondre
  6. Christiane

    05/06/2014

    Pour les Anglais, comme pour les Américains, il n’ont ni amis ni ennemis, ils n’ont que des intérêts. Pour ce qui est de Nigel Farrage, il est prêt à former un groupe avec
    Bepe Grillo, mais pas avec le FN; pourquoi ? Eh bien parce que d’après lui, le FN est antisémite. Que pensez – vous de cette déclaration ?

    Répondre
    • Joslain

      12/06/2014

      C’est possible_dissimulé, avec d’autres haines inavouables, derrière le sentiment anti-anglosaxon qui constitue leur raison d’être.

      Répondre
  7. quinctius cincinnatus

    04/06/2014

    croire ( comme Nicolas Dupont – Aignan ) que Nigel Farage a des intérêts qui soient ou seraient communs avec nous Français, c’est ne pas avoir en mémoire que … AUCUN des traités d’alliance avec l’ Angleterre ne nous a été jamais favorable et encore moins profitable …

     » my land first, only my land « 

    Répondre
  8. DA85

    04/06/2014

    Qu’avez vous contre les négationnistes du 11 septembre ?
    Vous croyez vous a la thèse officielle ?
    A l’avion sur le pentagone qui disparaît dans un trou de 5m en repliant ses ailes et ses moteurs ?
    a l’écroulement des tours jumelles en 9 secondes sur leur fondations ? et celui du WTC 7 qui s’écroule par sympathie de la même façon sans avoir été touché par un avion ? au passeport de Mohamed Atta retrouvé au pied de la tour dans laquelle il aurait cramé avec son avion ?
    Vous avez une explication sur l’absence de toute interception de la chasse US ? etc…J’en passe il y a trop de mensonges. La vérité vrai Je l’ignore. Mais avaler la thèse officielle relève de l’angélisme. Tout y est faux.
    Allez faire un tour sur REOPEN911.ça vous éclaircira les idées et vous rendra modeste vis avis de ceux qui doutent

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)