Non, Poutine n’est pas un grand chef d’État !

Non, Poutine n’est pas un grand chef d’État !

À vous, Jean-Marc Mercier (n° 1134, n° 1135 n° 1336), Alain Potrat (n° 1337), Albert Kuhlmann (n° 1338), Jean Chanzy (n° 1138), Michel Garbage (n° 1339), qui considérez Vladimir Poutine comme l’un des meilleurs chefs d’État du monde, qui défend bec et ongles son pays, sa culture, ses compatriotes, et même son Église orthodoxe, je livre mes interrogations :

Vladimir Poutine, Président de la Fédération de Russie, au pouvoir depuis 18 ans, a signé une loi ce 5 avril 2022 lui permettant de rester président jusqu’en 2036, avec immunité à vie. (Où est la démocratie là-dedans ?) Il est riche d’une fortune estimée entre 40 et 200 milliards de dollars, une vingtaine de propriétés, yachts, hélicoptères, montres de luxe, un palais somptueux sur la mer Noire, etc., tandis que le salaire moyen mensuel en Russie est à peine de 596 euros. Pour asseoir son pouvoir, il a fait arrêter, emprisonner, empoisonner exécuter toute personne susceptible de le gêner, y compris des proches.

Pas d’opposants, pas de liberté d’expression, d’association, de réunion. Récemment, interdiction d’employer le mot guerre sous peine de quinze ans d’emprisonnement ! (Un exemple : Boris Nemtsov, ancien ministre, tué de quatre balles dans le dos en février 2015 pour s’être opposé à la guerre en Ukraine. Un exemple parmi combien d’autres ?)

Pour assouvir son rêve de recréer l’URSS, Poutine envahit la Géorgie en 2008 et y occupe deux régions, il annexe la Crimée en 2014, convoite la Transnistrie, le Donbass, anéantit l’Ukraine depuis février 2022 – autant de provinces qui ont obtenu leur indépendance pour fuir le diktat russe ! La Russie s’est créé des peuples et des nations qui ne sont pas bien disposées à son égard ; il faut donc les (re)conquérir par la force.

Pour exterminer plus vite les Ukrainiens, Poutine fait appel à des soldats tchétchènes musulmans. C’est cela, la défense de la religion orthodoxe ?

Il déploie des mercenaires russes composant une armée privée, Wagner, aux méthodes brutales, contre ses « frères ukrainiens ». Plus encore : il embrigade la jeunesse. Le chef du Kremlin a créé « Iounarmia », l’armée des jeunes Russes destinée à enrôler des écoliers de 8 à 18 ans (860 000 membres actuellement pour un effectif prévu de 5 millions en 2025 !).

Et les pauvres conscrits russes envoyés dans le Donbass, en leur faisant croire qu’ils partaient en manœuvre. Combien sont-ils morts ?

C’est ça, un des meilleurs présidents au monde ?

D’accord avec vous, Jean Chanzy, que nombre de politiciens incompétents et corrompus ont contribué au déclin de la France, à ses valeurs éducatives, morales et chrétiennes, et ce n’est pas fini.

D’accord aussi sur le fait qu’une URSS sur une superficie de plus de 17 000 000 de km2 composée de provinces et d’ethnies – 118 peuples différents – qui s’entendent bien, parlent communément la langue russe, se partagent égalitairement les richesses du pays (gaz, pétrole, ressources minières, agriculture, technologie, inventions scientifiques etc.), disposent de toutes les libertés démocratiques (presse, médias etc.), de revenus confortables, de bonne santé, de paix, du respect de leurs frontières, de relations amicales et ouvertes sur le reste du monde, etc., ce serait une reconstruction merveilleuse, pour les Russes et pour le monde !

Mais qu’a fait, que fait Vladimir Poutine ? Quels que soient les griefs, les incompétences, les faiblesses qu’il puisse reprocher au reste du monde, ses crimes de guerre sont-ils justifiés ? Acceptables ? Voire honorables ?

Le sujet est si vaste que les huit pages des « 4 Vérités » ne peuvent les contenir et je m’impose d’écrire une réplique la plus concise possible.

Non, Messieurs, Vladimir Poutine n’est pas un bon président ; il n’a pas l’étoffe d’un chef d’État. Il n’est pas digne. À l’instar de son prédécesseur, Staline, il veut apparaître comme le nouveau tsar d’une Russie une et indivisible. Purge des opposants, famine (par la collectivisation, le « Petit Père des Peuples » provoqua la famine, principalement en Ukraine ; entre 1932 et 1933 cinq millions de personnes moururent de faim ou furent déportées en Russie septentrionale et en Sibérie).

L’histoire, un éternel recommencement ?

À l’heure où je vous écris, des millions d’Ukrainiens fuient leur pays, les bombardements, le froid, la faim. Mais vous, Messieurs, allez-vous émigrer en Russie pour y vivre avec « un si bon président » ? Et … y instaurer les « 4 vérités » ?

M. E.

Par courriel

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Laure Tograf Répondre

    L’auteur parle des crimes de guerre commis par les Russes envers les Ukrainiens, ces saints de tous les jours.
    Qu’il se rince un peu les yeux – et le cerveau – en prenant connaissance du témoignage récent, sur place – pas dans un studio de TV, fait par Adrien Bocquet en divers points de l’Ukraine (coté Ukrainien) : « J AI VU DES CRIMES ABOMINABLES COMMIS PAR AZOV » . cite de Youtube.com/Watch?v=ZoKnhXp-Zk. S’il y a crimes, c’est 1 partout. N.B. les scènes de meurtres des Azov sur des prisonniers Russes ont été filmées par Bocquet, mais ne comptez pas les voir passer sur nos média vendus.

    15/05/2022 à 1 h 21 min
  • Laure Tograf Répondre

    Au moins l’auteur de cet article (M.E.) ne pourra pas se plaindre d’une quelconque obstruction des 4V à ses accusations anti russes. Et, s’il nous invite à aller vivre en Russie, le pays de l’ogre Poutine, je l’invite à mon tour à aller vivre au paradis du pays le plus corrompu d’Europe , l’Ukraine où il trouvera autant de « viande fraiche » qu’il souhaitera avec les Femen. En France, nous avons l’immense avantage d’être menés par Jupiter it-self grand démocrate devant l’éternel et aux petits soins pour le bas peuple : ce ne seront pas les innombrables éborgnés qui vous diront le contraire. Au fait, ça paie bien la propagande US/OTAN ? Attention quand même au Novitchok si on force la dose
    P.S. J’ose espérer que ce commentaire ne rejoindra pas d’autres qui n’étaient pas en faveur de la bien pensance de rigueur.

    13/05/2022 à 0 h 31 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: