Obama ne peut pas être élu

Posté le juillet 30, 2008, 12:00
6 mins

Un nouveau Kennedy, dit-on ici. Un charisme supérieur à celui de Martin Luther King, ajoute-t-on là-bas. Et puis qu’il est beau ! C’est ce que précise, extatique, la rédactrice en chef d’un magazine féminin.

Un comité de soutien s’est trouvé formé où on retrouve tout ce qui compte à Saint-Germain des Prés : Sonia Rykiel, le mari d’Arielle Dombasle, l’ex-compagnon d’Yves Saint-Laurent…

Lorsque, fin août en 2004, j’avais publié un ouvrage expliquant « Pourquoi Bush sera réélu », des gens qui ne connaissent les États-Unis que pour avoir séjourné à Manhattan ou à Beverly Hills avaient dédaigné mes analyses avant de s’apercevoir, trop tard, que j’avais raison.

Cela m’a valu de solides inimitiés qui durent jusqu’à ce jour, et une rupture avec mon éditeur d’alors qui, pourtant, aurait pu se réjouir de ma perspicacité.

J’ai choisi, cette année, un livre plus vaste qui s’appellera « L’Amérique et le monde après Bush », et qui paraîtra début septembre.

J’y ai ajouté une postface qui aurait pu prendre les dimensions d’un ouvrage entier, et je l’ai intitulée : « Pourquoi Barack Obama ne sera pas Président des États-Unis ». Et je me tiens à ce que j’ai écrit dans cette postface.

Barack Obama, c’est bien davantage que de l’inexpérience, c’est du vide. Une fois les téléprompteurs et les oreillettes éteints, le discours se grippe et les arguments s’épuisent.
Ou alors, il ne reste que quelques formules, où surnagent les mots « espoir » et « changement », à moins que ce ne soit une combinaison des deux, « l’espoir du changement » qui, bien sûr, implique un « changement dans l’espoir »…

Quand on enlève les téléprompteurs, les oreillettes, le discours des speechwriters, la prestance de gravure de mode teintée d’un zeste de trucs de prêcheur et d’hypnose collective, il reste le contenu du programme, et celui-ci est d’un vide consternant et d’une vacuité socialiste qui trahit le manque d’imagination et l’illusion qu’avec des vieilles recettes moisies, on peut inventer un avenir tout neuf.

Cela plaît aux jeunes gens qui n’ont pas connu les années Carter et la stagflation, mais cela ne peut résister à l’examen pour des membres des classes moyennes qui ne tiennent pas à perdre leur emploi ou à voir confisquer leur épargne, aux fins qu’elle soit gaspillée dans des programmes fumeux où se croisent des éoliennes à n’en plus finir et des emplois publics par tombereaux entiers.

Cela peut plaire aussi à la population noire qui, en l’occurrence, se tourne vers Barack parce qu’il a la peau sombre. Cela peut plaire à la gauche universitaire et aux bobos qui, en votant Barack, peuvent se dire qu’ils font preuve d’une ouverture d’esprit extraordinaire et qui flattent ainsi leur narcissisme et leur certitude absolue d’être antiracistes et de n’avoir rien à voir avec les gens de l’Amérique profonde – ceux que Barack a décrit comme « crispés sur leur Bible et sur leur fusil »…

Pour la politique étrangère, Barack flatte les pacifistes et les compagnons de route du terrorisme et, quand on lui dit qu’il est allé trop loin, il rectifie un peu et propose de bombarder le Pakistan.

Comme si cela ne suffisait pas, il y a les fréquentations de Barack : un pasteur raciste, gauchiste et antisémite dont il vient tout juste de se séparer, Jeremiah Wright ; un ancien terroriste, Bill Ayers ; un islamiste palestinien mal repenti, Rachid Khalidi ; un promoteur véreux qui passe en ce moment devant la justice, Tony Rezko.

Et je n’en ai cité que quelques-uns. Si on se tourne vers les conseillers, c’est à peine mieux. Non, Barack Obama ne peut pas être Président des États-Unis ! Ou alors, le pire serait à craindre… 􀁑

98 réponses à l'article : Obama ne peut pas être élu

  1. Joris

    23/10/2008

    Pourtant il semblerait que la fin du monde approche…

    Répondre
  2. grepon le texan

    28/08/2008

    "AVEC EN PRIME DES PLAGIATS DU MEME CALIBRE "

    Les plagiat ont ete commis par la femme d’Obama lors des addresses cette semaine a Denver, contre Saul Alinsky, auteur du "Rules for Radicals".     Elle disait haut et fort que les principes de ce communiste sont les leurs depuis leur jeunesse, et la salle exlosait la dessus.  Bien sur elle a attribue les paroles a son mari, sans faire attribution au communiste.  Mais, sachez que Obama a passe enormement de temps comme "community organiser" un role definit par Alinsky, etape pour gagner du pouvoir.   C’est un communiste et un anti-americain primaire.   Il ne peut pas gagner l’election ainsi, et il ne peut pas cacher ce qu’il est.    Avec les paroles qu’ils nous offrent, les pubs anti-Obama s’ecrivent d’eux meme.   C’est triste que ce McCain, mec sans suffisamment de principes anti-etat et libertarien ( a mon gout) n’aura pas un candidat plus solide.

    Répondre
  3. Anonyme

    27/08/2008

    Obama montre quIL NA PAS LENVERGURE DUN LEADER; par le choix tres personnel du VP il a deja perdu son election vanat meme detres designe
    Obama montre quIL NA PAS LENVERGURE DUN LEADER; par le choix tres personnel du VP il a deja perdu son election vanat meme detres designe

    Cest un passif agressif, tres ferme sur lui meme, SANS VISION DUN VRAU LEADER

    EN NE CHOISSANT PAS CLINTON, IL A MONTRE SON INCAPACITE A DEPASSER SON COMPLEXE PERSONNEL, CEST UN MEC FAIBLE, COMME BUSH IL A BESOIN DUN TUTEUR EN LA PERSONNE DE BIDEN

    TOUT CE QUIL A DS CES DISCOURS GRADILOQUENT NEST QUE DU VENT AVEC EN PRIME DES PLAGIATS DU MEME CALIBRE QUE SON TUTEUR BIDEN

    NO-OBAMA 2008!

    Cest un passif agressif, tres ferme sur lui meme, SANS VISION DUN VRAU LEADER

    EN NE CHOISSANT PAS CLINTON, IL A MONTRE SON INCAPACITE A DEPASSER SON COMPLEXE PERSONNEL, CEST UN MEC FAIBLE, COMME BUSH IL A BESOIN DUN TUTEUR EN LA PERSONNE DE BIDEN

    TOUT CE QUIL A DS CES DISCOURS GRADILOQUENT NEST QUE DU VENT AVEC EN PRIME DES PLAGIATS DU MEME CALIBRE QUE SON TUTEUR BIDEN

    NO-OBAMA 2008!

    Répondre
  4. Anonyme

    27/08/2008

    Vitruve : " (…) désolé mon cher Mancney , je vis, respire et défèque dans le présent!"
    –      Oui, j’ai vu. Et dans le présent, aussi, vous vous plantez!

    Vitruve : " (…) même en vous re relisant je ne puis que ressortir d’autres horreurs dans la même lignée; (…)"
    –      Monseigneur, vous n’etes qu’un Inquisiteur, rien d’autre qu’un inquisiteur; je me suis déja confessé pour avoir convoité la femme de Daniel et sa Bentley, que vous faut-il de plus?  Pensez-vous etre dans le droit de me reprocher de vouloir défendre et conserver ma race et ma civilisation, de vouloir transmettre a mes enfants l’héritage de leurs ancetres? De ne pas vouloir leur nom écrit en lettres jaunes dans nos mémoires?  Enfin, Vitruve!
    Et please, laissez a d’autres plus c..s que vous cette stupide théorie du complot de 9/11.  Nous en avons longuement parlé, je vous avais fourni qqs explications techniques simples données par des pilotes de ligne.   Vous avez quand meme observé qu’il n’y a pas eu non plus "d’épave", au sens de gros tas de ferraille genre camions ou locomotives, lors du dernier crash du MD 82 Spanair a Madrid. Non? Ah! Vous n’aviez pas rapproché les faits?  too bad, hein?  Plutot que de vous enfermer dans des idées hallucinatoires, vous devriez peut-etre écouter un peu les explications pragmatiques et factuelles que l’on vous offre.

    C’est incroyable de voir combien certaines personnes de qualité, dont Monseigneur Vitruve, peuvent parfois manquer de bon sens, pas de raisonnement ni de culture, juste de bon sens, de sens commun…. Il sont probablement été (trop) battus quand ils étaient gamins… je ne vois que ca.

    Ps : La tanagra n’arrete pas de me demander vos coordonnées pour vous faire part de son sentiment… je n’aimerais pas etre a votre place;  Démerdez vous avec elle.  La Cad reviendra des que sa grille avant sera remontée… quarante ans de crasse a enlever a la brosse a dents….

    Best,

    Mancney

    Répondre
  5. grepon le texan

    26/08/2008

    "….dans la prévision de vous voir vous servir du prochain flingue pas encore acheté, qui dormira sous votre oreiller !"

    Euh, Saddam avait tendance a UTILISER les ADM qu’il a pu obtenir, non seulement sur ses voisins, mais aussi sur ses ennemis politique interieur.  Les experts appellent ca "terrorisme d’etat".   Il a achete, et il a detenu des tonnes de yellowcake, assez pour des douzaines de bombinettes.  Les dernier tonnes ont ete vendu a une boite canadienne tres recemment pour faire du materielle enriche, et c’est sense etre le fin des stock connus en Iraq.  C’est un projet de longue date de Saddam, qui a commence avec Osirak (Oh Chirac!).   Il plus que raisonnable de croire que certains des bombinettes auraient se retrouve plus tard, plante des des ports et villes de ses ennemis, par moyens clandestins.  C.a.d. par moyen de terroristes qu’il avait l’habitude d’entrainer, financer, et harborer chez lui.  Puis, d’autre bombinettes montee sur des missiles aurait prevenu que la dicatature de Saddam, puis des sesc harmant fils sanguinaires, pouvait etre renverser un jour.   Degomme Saddam et son regime a ete le choix a prendre des 1990.   Mille excuses pour ne pas avoir pris ca en charge plus tot.

    Répondre
  6. VITRUVE

    26/08/2008

    AVE

    désolé mon cher Mancney , je vis, respire et défèque dans le présent!

    même en vous re relisant je ne puis que ressortir d’autres horreurs dans la même lignée; 

    un conseil d’ami quand même: ne vous embarquez pas trop dans cette direction des"vérités anticipées", on va être obligé de reparler obligatoirement du 9/11 et des "prévisions" dénoncées par tous ceux qui pensent à la théorie du complot qui cadre à merveille avec vos démonstrations..

    Mais là , c’est vous qui voyez…( nota pour la NSA)

    à par cela , je préfèrais la cad au tanagra…

    VALE

    Répondre
  7. Anonyme

    25/08/2008

    Mancney, opposer la civilisation arabe à l’occident, c’est stupide.

    En toute logique, à l’occident, vous devriez opposer l’orient, pas la civilisation arabe.

    Pourriez-vous me dire ce que vous appelez l’occident, et ce qui le définit ?

    Répondre
  8. Anonyme

    25/08/2008

    Vitruve : " Avec ce rai(é?)sonnement, attendez-vous, ainsi que le brave Grepon,  à ce qu’un de vos voisins vous loge prochainement une praline dans le buffet ( j’aime l’argot des 50’s…) dans la prévision de vous voir vous servir du prochain flingue pas encore acheté, qui dormira sous votre oreiller !"

    –       Et voila, Monseigneur Vitruve a encore oublié une partie de l’énoncé, a négligé une paire de parametres. Etiez-vous bon en maths, Vitruve? Vous manquez de rigueur Monseigneur :
    Bref, Oui, je vais me ramasser "une praline dans le buffet dans la prévision de me voir me servir du prochain flingue pas encore acheté, qui dormira sous mon oreiller" ….    SI j’ai manifesté des velleités d’agressions, SI je bats ma femme, son amant, mon chien et le canari,  SI j’ai voulu piqué le jardin du voisin BenKowette et sa cave a vin (ou a petrol) ,  SI le corps médical psy me considere a risque.   SI ces conditions sont remplis, meme si je suis copain avec un trouduk qui s’appelle Jakrirac qui me promet qu’il ne peut rien m’arriver, alors,  OUI, il existe une possibilité bien naturelle que je me ramasse une bastos.
    (une histoire dans ce genre est arrivé dans une petite ville du Middle West US – moins de 500 personnes -, il y a qqs années.  Le "Bully" de service, qui faisait ch..  tout le monde depuis un bon moment, s’en est pris une réelle dans le ventre, a été enterré, et on n’a jamais trouvé le coupable..  authentique. Superbe Amérique!)

    Vous me décevez, Monseigneur, une fois de plus, a ne pas vouloir comprendre ma "vérité anticipée", qui est parfaitement rigoureuse, des lors que vous acceptez de sortir de votre foutu PRESENT, comme je l’ai posé en hypothese.
    Vous ne voyez pas, Vitruve, que l’on va en crever de raisonner au "présent"?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  9. grepon le texan

    24/08/2008

    les sciences arabes"

    Alors, la, vous faites rire.  Bravo.  A part le Al Chemie (methodes mystiques et non pas scientifiques), les civilisations arabes ont ete peu productives jusquici.   Nous pouvons reconnaitre que dans certain recoins des divers empires sanguinaires et esclavagiste que des ecrits romains et grec ont ete preserve, et que ceux ci avaient une valeur importante pour la rennaissance de l’ouest, meme dans les science, pour ne pas parler d’architecture, art, litterature, medecin…

    Pour le reste de votre liste attibue aux arabes:  "litterature, art, architecture…"…ben, les couleurs et les gouts ne se discutent pas je suppose, mais montrez nous des catalogues entiere de cathedrales, les chef d’oevres, des batiments inspires, etc.   Les accomplissements des civilisations arabes sont minces, merci a l’islam, culte abetissante, invention d’un sociopath archi inculte qui s’appellait Muhammed.  Muhammed etant "le beau modele", etre inculte et devenu un but personnelle de tout fidele soumis au religion qui veut dire "Sousmission".  Les resultats (les degats plutots) sont evidents.

    Répondre
  10. Anonyme

    24/08/2008

    Mon pauvre Jojo! C’est vrai que de se presenter comme "Jojo", ca ne fait pas "plouc", hein? Ca fait tres "Versailles".

    Jojo : " Bon, sinon, je vous ai (un peu) lu. Pas dans le détail – en diagonale."
    –      Merci de m’avoir lu… on croirait presque que vous venez sur ce forum pour "lire" les posts des commenteurs. Vous leur faites un honneur, right? Un honneur en diagonale.

    Avez-vous aussi lu "en diagonale" les réalisations Occidentales des cinq siecles derniers? Pourtant, c’est assez facile : deux colonnes, dans la premiere vous notez les réalisations arabes, dans la seconde vous notez celles de l’Ouest. Just do it. Ok?

    Mais, soudainement, je me sens ingrat; je pense que je devrais remercier chaleureusement les arabes de bien vouloir envahir ethniquement l’Occident et ainsi de nous permettre de jouir bientot de leur formidable et avancée civilisation, et de leur chaleureuse religion en prime.
    Merci ce citer Callicles, qui, je crois, s’opposa a Socrates, en ventant l’égoisme et l’élitisme. Bingo, vous ne pouviez pas etre plus dans le mille; pas pour moi, bien sur, mais pour d’autres envahisseurs et pillards :  N’est-ce-pas Callicles qui prone que "le "Superior" doit prendre par la force ce qui appartient a l"Inferior" ?

    Oui, "Jojo", que cela vous plaise ou non, les arabes sont mals dans leur peaux car leurs racines ne sont pas tres belles. Meme les moins extrémistes, tout en jurant le contraire, souhaitent et encouragent une victoire de l’Islam sur l’Occident, juste par revanche, juste pour se construire une histoire glorieuse qu’ils n’ont pas aujourd’hui.     Comment sont vos racines, Jojo?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  11. Anonyme

    24/08/2008

    AVE

    Mancney, là vous faites fort!:

    Je cite: "  Je maintiens, jusqu’à ce que quelqu’un puisse me démontrer le contraire, que le prétexte des ADM n’est PAS un mensonge, mais simpement une VERITE anticipée."

    Avec ce rai(é?)sonnement, attendez-vous, ainsi que le brave Grepon,  à ce qu’un de vos voisins vous loge prochainement une praline dans le buffet ( j’aime l’argot des 50’s…) dans la prévision de vous voir vous servir du prochain flingue pas encore acheté, qui dormira sous votre oreiller !

    * à l’attention de la NSA qui lit tous nos posts:

    "c’est sans fin ce truc! l’extinction de la race humaine a été programmée ce samedi 23 août à 06H37 par Mancney, Vitruve n’y est pour rien! Notez-le!" 

    VALE

    Répondre
  12. Anonyme

    24/08/2008

    Grepon : " Quelle surprise, l’Amerique va rester americain!"

    Nice to read that. Just nice.

    On ne change PAS le meilleur Pays au Monde, on l’ameliore.

    "Change? No! Improve? Yes!"

    Best,

    Mancney

    Répondre
  13. jojo

    24/08/2008

    Mancney : "encore une fois, avec ce que les arabes ont apporté a l’humanité depuis 5 siecles, on comprend qu’ils se sentent un peu légers.."

    Voilà une réflexion remarquable. Et argumentée, ce qui est important.

    Ignorer la poésie, la littérature, l’architecture, l’art, les sciences arabes, c’est votre droit et c’est une position qui vous honore, quelque part.

    Bon, sinon, je vous ai (un peu) lu. Pas dans le détail – en diagonale.

    Vous me faites penser à Calliclès. En plus plouc.

    A+

    jojo

    Répondre
  14. grepon le texan

    23/08/2008

    Mancney, l’Amerique est alle s’installer au moyen orient comme ca par principe de prevention.  Nous anticipons.   C’est le role de l’adulte parmi les nations occidentales de veiller, et nous veillions.

    Pour revenir a Obama, si il n’etait pas deja totalement cuit, maintenant avec le choix de Biden comme VP il est car-bo-ni-se.   Point barre.    Commencez a vous conditionnez a entendre dire et a lire "President McCain" beaucoup sur les prochaines annees.    Quelle surprise, l’Amerique va rester americain!   Bonsoir les petits moonbats reveurs.   Sweet dreamsof hope and change!

     

    Répondre
  15. Anonyme

    23/08/2008

    [email protected] : " Effectivement, il fallait la vendre au public, cette guerre, et le problematique des ADM que TOUT LE MONDE A L’EPOCH DISAIT EXISTER OU ETRE EN DEVELOPPEMENT"

    –   Je maintiens, jusqu’a que quelqu’un puisse me démontrer le contraire, que le prétexte des ADM n’est PAS un mensonge, mais simpement une VERITE anticipée.
    Il est clair, et tout le monde le sait tres bien, que Saddam, puissant, riche et malin comme un renard, aurait EU sa bombe, et il est vraisemblable qu’aujourd’hui il l’aurait.
    Il est dommage que ni l’administration G.W.bush, ni aucuns des intellos US n’est souhaité expliquer clairement cette option, en ne se placant pas au "present", mais en considerant "demain".

    Saddam + ADM = Vérité ANTICIPEE.

    C’est pourtant simple, non?  et en plus c’est VRAI.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  16. grepon le texan

    20/08/2008

    "Quelles ont été les sanctions pour les erreurs des informateurs!!!"

    Je ne sais pas forcement ce que vouliez dire avec votre poste, mais je vais dire quelque chose tout de meme.   Je vous demande qui a ete vire au gouvernement apres le debacle total qui s’appelle 9-11?   La reponse, bien evidemment, c’est PERSONNE.

    Le gouvernement federale est bourre de fonctionnaires qui sont systematiquement tenu irresponsables du resultat de leur travail.   C’est le raison pour lequel il faut privatiser au maximum, eviter que Obama et les Demoncrats n’arrivent a socialiser encore des pans de l’economie(sante..), a creer de nouveau postes pour fonctionnaires invirables(qui votent a gauche), de nouvelles reglementations, de nouveaux impots, de nouveaux rigidites, etc.

    Répondre
  17. 20/08/2008

    Effectivement, il fallait la vendre au public, cette guerre, et le problematique des ADM que TOUT LE MONDE A L’EPOCH DISAIT EXISTER OU ETRE EN DEVELOPPEMENT, a etait le problematiquesur lequel tout le monde donc pouvait se mettre d’accord dessus comme argument =supplementaire aux autres=, suffisant a risquer le sang, le tresor, et le credit des allies qui y sont alles.    Perso, je crois que Bush I, devait renverser Saddam et commencer la transformation de l’Iraq dix ans plut tot.   Le moyen orient a ete trop stablement tyrannique, et il l’est toujours.   Le moyen d’en finir avec ca c’est de renverser les dictatures une ou deux a la fois.   L’Iraq et l’Afghanistan, ou disons Saddam et les Talibans, se sont portees volontaires.   La liberation de L’Iraq et d’autres pays va mettre de la pression sur les dictateurs du coin, pression venant de leur sujets opprimes, qui peuvent observer ce qui se passe a cote en V.O.

    Pour revenir a Obama, il s’est couvert de ridicule encore sur le sujet d’Iraq le weekend dernier, en disant que son opposition a la guerre a ete un choix politique super couragieux qui lui a coute, qui lui a fait perdre de sommeil, avoir mal a l’estomac.   C’est ridicule, car Obama n’avait pas a faire aucun choix dans la matiere.  Il n’etait pas au Senat a l’epoch de la vote..il etait dans la legislature d’Illinois!  Apres qu’il et devenu senateur, il a vote pour l’argent necessaire pour maintenir l’occupation.   En 2004 il a meme dit publiquement qu’il n y avait pas de difference important entre lui et W concernant ce sujet.   Aux debats, McCain va rappeller ca avec derision.   Le candidat Neo continue de perdre du terrain le plus il ouvre ca bouche.

     

    Répondre
  18. Daniel

    19/08/2008

    Et encore une fois, Grepon réagit avec bon sens:

    Comment des gens pourraient:

    – d’un côté choisir un statut  protecteur pour les assister jusqu’à la fin de leurs jours au détriment de leurs concitoyens, un statut qui leur permette de pas prendre le risque de penser pour choisir quand il s’agit de leur avenir, 

    – et en même temps avoir de justes appréciations quand il s’agit de comprendre des problèmes qui ne les concernent que beaucoup plus indirectement?

    Quelles ont été les sanctions pour les erreurs des informateurs!!!

    Répondre
  19. Daniel

    19/08/2008

    Mancnez:    mon message du 19 aout  à 00.07h non signé.

    Répondre
  20. Anonyme

    19/08/2008

    Eiff : " (…) oui, sauf que les meilleurs amis du monde en ce moment ce sont les américains qui ont lié leur âme aux miliciens UCK de l’entité mafieuse albano-kosovar, qui ont lié leur âme aux bosno-islamistes, qui ont lié leur âme aux princes saoudiens qui injectent des milliards dans les madrassas et les minarets plantés en Occident."
    –      Comme je l’ai déja dit, les Ricains (et les autres) disposent d’éléments que je n’ai pas, et de pieces du Puzzle que je ne trouve pas. Un peu comme pour Dieu ou pour les WMD/ADM si vous préférez, ce n’est pas parce que Mancney ne voit pas ou ne comprend pas que cela n’existe pas. Autrement dit, je présume que ces "alliances particulieres" et provisoires présentent un intéret; peut etre de l’infiltration, que sais je? Comme vous, je suis surpris et mal a l’aise, mais je donne aux Ricains le bénéfice du doute, car ils sont nos alliés, nos amis et nos cousins; ils sont occidentaux et ont donc forcément le meme objectif que nous… enfin si l’Europe a un objectif de défense, that is..(Pour le moment, la défense de la France me parait tres bien organisée pour résister a … l’Amérique. Je ne suis pas certain que ce soit le chemin du bonheur).  On vit bien mieux en sachant que l’on ne comprend pas tout plutot que en "croyant savoir" et en rejoignant ainsi les pensionnaires de la phrase de Stephen Hawkin.

    Vitruve : " "te absolvo",  vous nous ferez 10 "je vous salue Marie ""
    –        Merci pour le commentaire sympa et pour l’absolution.  Vitruve, j’aime quand vous vous posez en confesseur… C’est vrai que vous tenez parfois des propos d’archeveque… Anyway, je bat ma coulpe pour avoir désiré la femme de Daniel et sa Bentley. Je dirais qqs Ave et Pater. Vous avez aussi raison de relever que certaines discussions vont trop loin; c’est idiot. Quel intéret?

    Grepon le Texan : "  Les gouvernements sont surtout assez cons, plus ou moins suivant  leur taille et leur degre d’hierachie/bureaucratie.  Le plus centralises ils sont, le plus hiearchises ils sont, le plus inefficace ils deviennent. "
    –      Ok, Grepon, 10-4.  Maintenant, on the other hand, moi, je n’assiste pas aux Brieffings de la CIA. Ca m’interesserait bien pourtant.

    Grepon : " Quand vous venex dire que le gouvernment savait qu’il n’y avait pas d’ADM"
    –       Je n’ai jamais dit ca. Je pense, par contre, que l’argument des ADM n’est PAS le plus important.   Autrement dit, quand vous avez un mec, reconnu instable, agressif et impredictable, qui a beaucoup de $$$/Oil, qui cherche la bombe depuis 20 ans (Osirak), et que l’on commence a trouver des bombes au marché aux puces, avez-vous vraiment besoin d’autres raisons pour le virer?   Bon, les ADM? Ok, il est probable qu’il en avait… Alors ils (Gvt) se sont dit : supposons qu’il en ait, alors donnons au public un scénario probable aujourd’hui et parfaitement JUSTE demain. Je repete, "parfaitement JUSTE demain" ; Et ceci est le point important : Saddam AURAIT EU sa bombe, il n’y a aucun doute la dessus. Donc il fallait le virer, et on est bien mieux aujourd’hui sans lui, merci Uncle Sam. Ou est le probleme?

    All the best,

    Mancney

    Répondre
  21. Anonyme

    19/08/2008

    Daniel (Please, signez vos post en bas de votre texte) :  " "Il y aura toujours des confrontations", oui et TANT MIEUX."
    –      Je savais bien qu’on serait d’accord un jour.

    Daniel : " Par contre, la confrontation qui nait d’une différence de points de vue (pour résumer) peut être perçue comme insupportable et devenir la source d’une violence…  "
    –      La confrontation vient toujours d’une "différence de points de vue" et rien de ce qui se passe sur Terre n’est "insupportable"… puisque cela existe (a part le pacifisme… le pacifisme est insupportable… et l’athéisme aussi, parce qu’il est idiot!) . Et, comme déja dit x fois, la violence fait partie du jeu…. Attention a ne pas réver, Daniel, car cela est grave, car le reve est une déconnection et cela est gravissime.

    Daniel : " ou AU CONTRAIRE être perçu comme une chance unique pour comprendre, donc évoluer, donc être plus libre."
    –     Yep, ca fait aussi partie du jeu, mais comme les résultats sont positifs, on ne s’y arrete pas et on revient a la confrontation "qui fache".

    Daniel : " Si l’un des deux n’apprends pas,  c’est généralement parce qu’il refuse, bloqué sur ses certitudes,"
    –      Vous parlez de ceux qui refusent d’admettre la violence? C’est bien ca?  Vous parlez des émotifs hypersensibles et déséquilibrés? (supportent le bien mais pas le mal).
    A propos de violence, l’année derniere, nous avions fait, sur le forum, un petit sondage entre nous sur le deuxieme amendment US, le droit pour le citoyen de posséder des armes : Le résultat a été surprenant, qui, sur une trentaine de personnes, a donné une quasi unanimité de Oui.  Parmi ceux ci, je me souviens de la réponse d’un des votants : "Apres mure réflexion, je vote Oui."  Pourtant le gentleman qui a écrit cela, un des commentateurs les plus respectés des 4V, a bien d’autres armes dans son sac que la vulgaire Kalachnikov chere a Mancney : il s’agit d’Helios.

    Daniel : " Pour la maladie, poussez donc votre raisonnement un peu plus loin: "le problème c’est le virus":  Mais le virus fait son boulot!. Il est à sa place.    L’homme est-il à sa place?…. "
    –     Tout ce qui existe est a sa place, l’homme, le virus, les Talibans, et le reste… mais pas les non-violents. Enfin, si, eux aussi… Catégorie fécale, probablement.

    Daniel : " Chacun est libre d’imaginer qu’il s’est créé lui même"
    –     Ca, Daniel, c’est bien représentatif de VOS idées, individuelles et super-persos : Chacun est libre? Grace a qui, Daniel? Grace a celui qui s’est battu, pas grace a celui qui s’est sauvé, pas grace au non-violent.   "Imaginer ce qu’il s’est créer lui-meme" ?  Bien sur, c’est bon d’imaginer, hein DanieL? C’est bon de ne pas voir ce monde qui vous fait peur…

    Daniel : " Tout cela dans l’interdépendance grace à l’assurance obligatoire qui étouffe le sain d’esprit et de corps dont on ne veut surtout pas voir qu’il devrait être en premier l’objet des recherches scientifiques d’intérêt collectif.  "
    –   Agreed.

    Daniel :"  La maladie est  l’équilibre par la violence"
    –    Pas exactement ca : la maladie est la "reculade" face a l’ennemi : ce qui arrive quand on a remplacé les leucocytes par des non-violents, les blancs par les jaunes.   Le traitement est la confrontation, plus ou moins violente, qui tend a revenir a l’équilibre . L’équilibre, c’est d’un coté les crobes, de l’autre les leucos, aidés par les anti-bios.  Easy, non?

    Daniel : " Nous changeons imperceptiblement d’époque."
    –    C’est ca!  Grace a Barack Hussein?   On est surtout en train de changer de démographie, et cela, tout comme la disparition de la Civilisation Occidentale en Europe, n’est PAS dans l’ordre des choses.

    Daniel : " Le moment venu, l’islamisme implosera comme a implosé le communisme parce qu’ils sont posés l’un et l’autre sur le mensonge et qu’ils sont opposés à la liberté et à l’évolution de l’homme."
    –        C’est ca, Daniel, Bravo! Pourquoi se faire ch.. alors qu’il va tomber de lui-meme? Et pourquoi d’autres ont pris une balle dans la peau en tentant de passer les Pyrénées, hein?  Mon pauvre Daniel.

    Daniel : " L’évolution, c’est l’appel de l’Intelligence à l’intelligence, pas celle du QI, et je ne vois pas de "logique" qui pourrait s’y opposer."
    –        C’est ca, expliquez nous l’évolution… expliquez nous ca en arabe.  J’ai déja écrit plus haut : " (…) qui illustrent leur lamentable trouille avec de grandes théories."  Pouvez vous nous confirmer que cela ne s’applique pas a vous?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  22. grepon le texan

    19/08/2008

    Mancney a ecrit:   "Oui, les gouvernements, et depuis le tout début des Hommes, ont acces a des infos que le public ne possede pas, et, simplement pour cette raison, ils peuvent agir différemment de ce que pense "le public", partiellement sous-informé"

    Grepon se dedaigne de repondre ainsi:    Les gouvernements sont surtout assez cons, plus ou mopins suivant  leur taille et leur degre d’hierachie/bureaucratie.  Le plus centralises ils sont, le plus hiearchises ils sont, le plus inefficace ils deviennent.  

    Pour la question des ADM, au fait, pratiquement tout les gouvernement de la terre avaient des instances de bureacraties "d’intelligence" ou de police ou de la diplomatie, qui nous affirmaient que l’Iraq avait des ADM.   C’etait la surprise de la gauche a la droite, chez les opposants de la guerre, chez les sympatisants de Saddam/Iraq, idem chez les tiers mondistes, les neocons, les moins cons, les faux cons, et al tutti frutti, que l’Iraq n’en avait pas(apparemment, en outre que des stocks massives de yellowcake, des scientifiques entraine que a ca, etc). 

    Quand vous venex dire que le gouvernment savait qu’il n’y avait pas d’ADM, vous les donnez a la fois beaucoup trop de credit (voyons les idioties qui ont empeche CIA et FBI de communiquer sur les maintes incidences et investigations qui ont pu defaire les plans des terrroristes de 9-11, ou bien les idioties bureaucratique qui ont empeche de degommer Ben Laden des annees auparavant)…et vous donnez a manger aux complotistes qui veulent croire que des milliers d’etres peuvent savoir quelque chose de si anti-democratique, de si machiavellique, etc, sans que ca sort.    Les secrets ne peuvent pas etre tenus quand le nombre de gens qui doivent connaitre la verite depasse quelques dizaines de gens(pour etre genereux).  

    Le rasoir d’Occam s’applique ici ainsi.   Les bureacraties hiearchisees pleine a craquer avec des fonctionnaires employees a vie, dont le CIA et FBI, sont tres cons, comme tout les autres bureaucraties gouvernmentaux du meme acabit de partout dans le monde.

    Répondre
  23. Anonyme

    19/08/2008

    Mancney:

    "la violence est un état qui résulte de confrontations" … "ce n’est pas la violence qu’il faut combattre, c’est l’ennemi" … "la violence cesse quand l’ennemi a été vaincu"… "de même que la maladie n’est pas le problème, le problème c’est le virus" … "allez donc expliquer aux antibiotiques qu’ils doivent être non violents,  il va bien se marrer le gonocoque… "

    Voila quelques lignes qui en disent plus que tous vos messages réunis. Pourquoi? simplement parceque ces quelques phrases constituent le fond dont découle l’essentiel de vos idées politiques transmises dans vos messages.  Les malentendus sont à discuter à ce niveau.  

    Pour ma part, je pose le problème de la violence et de la maladie différemment. "Il y aura toujours des confrontations", oui et TANT MIEUX. Par contre, la confrontation qui nait d’une différence de points de vue (pour résumer) peut être perçue comme insupportable et devenir la source d’une violence…  

     ou AU CONTRAIRE être perçu comme une chance unique pour comprendre, donc évoluer, donc être plus libre. Car de qui peut-on apprendre si ce n’est de quelqu’un qui possède ce qu’on n’a pas ou qui est ce qu’on n’est pas ou qui pense différemment? Dans une confrontation , les 2 parties peuvent apprendre mais sur des terrains souvent différents. C’est ce qui rend l’échange difficile: avoir conscience de la compémentarité. Si l’un des deux n’apprends pas,  c’est généralement parcequ’il refuse, bloqué sur ses certitudes, son orgueuil, ou sur des droits aquis, c’est à dire sur un pouvoir douteux.   Valable pour une personne comme pour un pays.

    Pour la maladie, poussez donc votre raisonnement un peu plus loin: "le problème c’est le virus":  Mais le virus fait son boulot!. Il est à sa place.    L’homme est-il à sa place?…. 

    En quoi le virus est-il l’ennemi de gens qui lui ont préparé le terrain, et qui n’ont pas compris que des régles régissent la vie de leur corps dans un équilibre délicat. Chacun est libre d’imaginer qu’il s’est créé lui même,   que tout ce qui l’entoure lui  appartient et qu’il peut en faire ce que bon lui semble au jour le jour. La maladie ne fait que nous renvoyer face à nos erreurs individuelles et collectives mais aussi au citoyen imbêcile de base qui met tout son fric et sa sécurité sociale pour guérir des maladies dont il a favorisé et organisé les conditions de développement.  Tout cela dans l’interdépendance grace à l’assurance obligatoire qui étouffe le sain d’esprit et de corps dont on ne veut surtout pas voir qu’il devrait être en premier l’objet des recherches scientifiques d’intérêt collectif.  

    La maladie est  l’équilibre par la violence mais l’intelligence consiste à agir en premier sur les causes de la bonne santé pour éviter la violence de la maladie qui n’est qu’un rappel à l’ordre, ordre qui ne nous appartient pas mais que nous avons tout intérêt à reconnaitre: la science de notre époque n’est pas encore complètement  d’essence scientifique puisqu"elle a  consacré ses forces à la maladie c’est à dire aux  "rapports" à court terme. Mensonge dont nous commençons à sortir.   

     

      Nous changeons imperceptiblement d’époque. Ne peuvent le voir et le comprendre que ceux qui, malgré leur âge avancé mettent de côté les recettes qui ont marché "avant", et cherchent à percer le mystère des comportements nouveaux.

    Le moment venu, l’islamisme implosera comme a implosé le communisme parce qu’ils sont posés l’un et l’autre sur le mensonge et qu’ils sont opposés à la liberté et à l’évolution de l’homme. L’évolution, c’est l’appel de l’Intelligence à l’intelligence, pas celle du QI, et je ne vois pas de "logique" qui pourrait s’y opposer.

    Répondre
  24. chevalier teutonique

    18/08/2008

    Bravo Millière. Mais Obama sera élu.

    Répondre
  25. VITRUVE

    18/08/2008

    AVE
    mon bon Mancney
    "te absolvo"(comme quand on étaient jeunes),  vous nous ferez 10 "je vous salue Marie " et 10 "notre père" pour cette belle confession…
    mais sans rire, il est bien que des gens responsables et honorables se mettent un peu plus à nu en détaillant leurs arguments et leurs diverses saillies à propos de sujets aussi sérieux que ceux abordés ici.
    bon vent Mancney
    portez vous bien (VALE)

    Répondre
  26. Anonyme

    17/08/2008

    @ Monsieur Godin, vous écrivez  ceci:

    je vais chasser manu militari les voisin de mes parents qui sont juifs, et moi, d’origine normande comme mon nom  l’indique,  je vais m’installer chez eux.  On peut mettre toute la terre à feu et à sang 

    Les voisins juifs de vos parents sont peut être plus ancrés dans cette normande que les normands qui sont déjà les descendants des colonisateurs vikings ( Nord Man).

    Mais vous me donnez l’ occasion de vous battre la coulpe.

    Puisque vous vous voulez chasser les voisins jiufs de vos parents, vous demanderez donc à vous génieteurs d’ allez se mettre à l’ abri chez d’ autres voisins partageants les mêmes idées que les votres, ceci afin de les proteger de dommages colateraux et pouvoir tout à loisirs massacrer les anciens voisins de vos parents devenus vos pires ennemis.

    Mal vous en prie, non seulement vous ne les exterminez pas et encore moins les rejeter à la mer mais vous une raclée mémorable et en plus vous partez la queue entre les jambes, perdant le domicile de vos parents qui sont obligés de vivre en errants chez vos voisins qui ne supportant plus votre descendance, les jettent dehors manu-miltari vers des lieux moins hospitaliers.Malgré l’ assistance de toute la Région et d’ une grande partie des provinces avoisinantes, ceux ci( vos enfant, petits enfants) restent dans une misére organisée par vous ,permettant ainsi de cacher votre propre gabegie et de leurs rendre un peu de fierté et comme vous êtes pourri jusqu’ à la moëlle, le fait que vous vous servez dans la caisse commnautaire, etc……

    Cela ne vous rappelle rien cher monsieur, relisez donc votre histoire et surtout pas la version labellisée par les falsificateurs d’ histoire que sont les gauchistes de tout poils.

    Pour terminer, derriére votre écran, vous prenez vous Guillaume, personnellement , je lui préfère Robert Guiscard  "Terreur du Monde" conquérent de la Sicile et du Sud de l’ Italie .

    Répondre
  27. EIFF

    17/08/2008

    Mancney écrit "la maladie n’est PAS le probleme, le probleme, c’est le virus" , oui, sauf que les meilleurs amis du monde en ce moment ce sont les américains qui ont lié leur âme aux miliciens UCK néo-dirigeants de l’entité mafieuse albano-kosovar, qui ont lié leur âme aux bosno-islamistes, qui ont lié leur âme aux princes saoudiens qui injectent des milliards dans les madrassas et les minarets plantés en Occident.

    Ces mêmes américains qui, via le Mi6 et la CIA, financent en sous main le djihad des talibans contre des tonnes de cocaïne et qui instruisent tous les mouvements séparatistes musulmans du Liban au Kirghiztan pour affaiblir la souveraineté des nations.

    Les américains et les britanniques sont les plus grands artisans du projet Eurabia, le rapprochement soudain avec l’immonde Kadhafi vient encore nous le confirmer (des matières premières contre de l’immigration en Europe) tous les islamistes qui opèrent en ce moment en Afghanistan, dans l’Ouest chinois, au Liban ..etc… ont été formé dans le Londonistan ou bien recoivent leurs ordres des anglo-saoudiens.

    Leur guerre contre le terrorisme n’est qu’une affaire de business, de temps en temps il y a des dérapages comme à New-York ou Madrid, mais le processus d’islamisation se poursuit, en fait, tout cela est plutôt logique, l’islamisme est un mondialisme et le mondialisme nourrit l’islamisme.

    Répondre
  28. Anonyme

    16/08/2008

    Arthur Gohin (qui n’a pas signé son post) : " Ce qui se passe c’est que de temps en temps le modérateur trouve ma prose tellement belle qu’il préfère se la garder pour lui tout seul."
    –     Exactement, cher Arthur, et je le comprends, et cela montre qu’il a bon gout.

    Arthur Gohin : " je ne veux pas croire qu’il applique la doctrine Mancney de cacher quelque chose à ses lecteurs "pour leur bien"."
    –     Arthur, cela n’est PAS la doctrine Mancney : Non-dits, mensonges et tromperies sont dans l’ordre des choses, comme me le disait mon pote l’alligator qui tenait ce matin une loutre dans sa gueule apres lui avoir fait croire qu’il n’était qu’un tronc d’arbre. Tenez, écoutez votre copain Daniel qui cite la Fontaine : ses fables sont un TISSUS d’exemples de mensonges et de tromperies… Ok?  Mancney a simplement dit qu’on avait le droit et le devoir de réfléchir un peu, le droit de ne pas etre trop con ; c’est plutot sympa, non?

    Arthur Gohin : "aujourd’hui déjà la moitié des américains ne croient plus la version Bush du 11 septembre."
    –     Oui, alors la, cette ridicule théorie du complot est la plus belle connerie de la décennie. Dommage que vous y croyez, vraiment. Décevant surtout; vous vous faites du tort en écrivant cela.

    Arthur Gohin : " Je m’inquiète plus pour ces soldats américains qui meurent et ceux encore plus nombreux qui se suicident après avoir vu et commis tant d’atrocités."
    –     Pas mal, celle-la non plus. C’est exact, il y a toujours eu des soldats qui ont "pété les plombs" apres les combats; cela aussi fait partie de l’ordre des choses, depuis longtemps. Mais quand vous tentez de généraliser un épi-phénomene, c’est VOUS qui mentez, bien plus que le président Bush, et qui en plus prenez les gens pour des imbéciles…

    Arthur Gohin : "Alors comme Obama est décidé à mettre une limite à la chose, on est mieux parti avec lui. "
    –      Bravo. Juste, une question: Maintenant que l’on s’est mis d’accord sur la nécessité de ne pas croire "aveuglement" ce que raconte tel ou tel candidat, et que l’on préfere étudier un peu ses actions passées, ma question est : "Sur quoi vous appuyez-vous, a part le discours électoral, pour affirmer qu’Obama est décidé a mettre une limite a la chose" ?
    Par ce que pour ce qui est du retrait d’Iraq Barack Hussein a déclaré le 8 Juiilet dernier :  "I have always said I would listen to the commanders on the ground. I have always said that the pace of withdrawal would be dictated by the safety and security of our troops and the need to maintain stability." Et ceci, grace a l’expression  "the need to maintain stability",  laisse la porte ouverte a un retrait en 2050.  Mais, je suis sur que cela ne vous a pas échappé, n’est-ce-pas? A votre avis, pourquoi a-t-il dit cela?

    Change? No! Improve? Yes!

    Aspidephoros : " (…) Des générations d’Arabes ont travaillé avec ce dico et ont donc appris que la Palestine est la Judée et que, c’est le pays des Juifs. (…)
    –     Je voudrais souligner la qualité de l’intervention d’Aspidephoros, qui remet un peu les choses a leurs places en rappelant encore une fois a "ceux qui croyaient savoir", comme disait Stephen Hawkin, que la Palestine est une partie de l’Etat d’Israel, et ce depuis qqs siecles deja, comme me le disait hier mon grand pote Porcius Festus.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  29. Anonyme

    16/08/2008

    Mancney, vous insistez:
    "Arthur Gohin : " Pour ce qui est d’être fragile, demandez donc à Celui qui me porte s’Il est fragile."
    –    C’est ça, vous avez besoin d’être porté….  Vous ne pouvez pas simplement être croyant sans demander quelque chose a Dieu par le biais de religions fabriquées. Well, have it your way. "
    Je n’ai pas de religion et arrêtez de parler d’un domaine qui vous est étranger.

    Aspidephoros. Je suis votre raisonnement, je vais chasser manu militari les voisin de mes parents qui sont juifs, et moi, d’origine normande comme mon nom  l’indique,  je vais m’installer chez eux.  On peut mettre toute la terre à feu et à sang comme cela. La Palestine cela est de trop, mais apparemment pas pour vous tant que ce n’est pas votre sang qui coule, car pour l’instant vous vous amusez avec un ordinateur.

    Répondre
  30. Anonyme

    16/08/2008

    Ok, Daniel. Thanks d’avoir argumenté; au moins vous avez expliqué, enfin essayé d’expliquer, ce qui est différent des incantations habituelles des pacifistes. Mon week end est un peu chargé, alors voici, rapidement, qqs réponses intercalées au milieu de vos commentaires:

    Mancney,
    "A propos de force: vous parlez de définition, j’ai parlé de comportement et de choix moral personnel. Cela rend caduque votre tentative de démonstration déjà tirée par les cheveux."
    –       C’est vous, Daniel, et non pas moi qui, pour donner une lecon, avait proposé une définition "ca consiste a .."  . Si vous aviez écrit, par exemple :  "L’homme fort sait maitriser sa force", cela aurait été du "comportement".  Quand a ma "démonstration", elle n’a rien d’une démonstration mais tout d’un canular a vos dépends, car il releve le manque de logique de votre propos.

    "Et la brutalité de la guerre en Irak avec les nombreux morts civils est difficilement justifiable (…)"
    –       Sous un certain plan, aucune guerre n’est  "justifiable, ne l’a jamais été, et ne le sera jamais;  la guerre, comme les autres malheurs ( maladie, mort, cocu, etc…) qui accompagnent notre vie sur terre, fait partie du "package naturel", et il est immature et irresponsable de prétendre le contraire.  Please, relisez d’avantage l’histoire des hommes, et please, n’ayez pas l’insupportable prétention de croire que "vous" etes meilleur ou plus malin que nos peres, grand-peres et autres ancetres. Simplement nos moeurs ont un peu évoluées, dans le bon sens, grace a nos anciens, pas grace a vous ni grace a Arthur. Je parle des moeurs de l’occident, pas des moeurs Islamiques, qui elles, ont été tres astucieusement "verrouillées" par le Coran; No change pour elles, No improve non plus.

    "(…) selon les « mensonges » officiels mais encore moins justifiable quand vous tentez de la présenter selon votre éclairage."
    –      Je ne justifie pas la guerre, Dammit, j’essaie, sans succes, d’expliquer les non-dits et les mensonges diplomatiques, que CHACUN d’entre nous ferait si il se trouvait a la place des dirigeants. Pas difficile a comprendre quand meme? Merci pour l’intéret que vous portez a mon "eclairage" (sic).

    "Je vous rappelle que vous n’avez pas apporté d’arguments mais un éclairage à prendre en compte: nous sommes mal informés ou non informés. Exact, et c’est à prendre en compte. Mais bizarre: qui s’en contente? Au moins Florin et vous-mêmes."
    –      Déja répondu, et j’ai donné comme exemple les anciennes relations France/Saddam Hussein.  Une fois suffit.

    "Feriez vous partie de cette catégorie qui préfère «boire son verre de pinard devant la téloche » selon les termes respectueux de Florin? ."
    –     Pas sur, ca ;  j’ai fait une petite traversée atlantique en solitaire a la voile il y a qqs années : je n’ai pas bu de pinard et je n’avais pas la "téloche".

    "Et auriez vous déjà bénéficier de la « dispense de réflexion » que vous-mêmes évoquez pour ceux qui ne voient pas la vie aussi noire que vous?"
    –      Je vois la "vie aussi noire", moi? J’ai juste écrit ca, plus haut, a ce cher Arthur :   Mancney : " (…) car je suis bien installé dans ce monde que j’aime, avec les hommes comme ils sont, (…)".  Ce n’est pas assez clair?
    Quant a la dispense de réflexion, Daniel, je vous assure que votre phrase restera dans les annales des 4 V :  Daniel : "Bush a-t-il vraiment envisagé une autre solution que la démonstration de force facile". 

    "A propos de provocation: il peut y avoir un malentendu. A chaque fois que vous sortez l’argument de la Kalachnicov, il me semble que c’est à classer dans la provocation (verbale, à ce niveau). « avec les 7.62 de métal… qui pourront servir de suppositoires … » , non ce n’est pas de la provocation?"
    –       Non. Juste humour. Du coté "emetteur", c’est supposé etre marrant, maintenant, du coté récepteur, si ca réveille des mauvais souvenirs, et bien l’emetteur n’y peut pas grand chose. Si vous le désirez, et si vous me donnez une adresse, je peux vous envoyer un paire de suppos, mais sans le lanceur.

    "Moi qui croyait que ça cachait une grande gueule au cœur généreux!. Non. C’est bien une menace de mort;"
    –        C’est ca… mort pas suppo de 7.62.

    " Pourquoi reprochez vous à customer/ Suisse de ne pas apporter d’analyse (« site de criminels… » que je n‘ai pas apprécié) quand il ne fait que mettre le mot correspondant à la définition que vous posez et revendiquez?"
    –      Le suisse, contrairement a vous, n’explique rien, il éructe. Aucun intéret pour personne. Exo, le Suisse, exo, le Suisse, exo.

    « suppositoires à tous ceux qui manifestent des velléités pacifistes un peu trop prononcées » : admettons que le pacifisme peut aussi cacher bien des mensonges, dont celui, grave, qui favorise la voie à un Islam conquérant.
    –     Voila. Vous avez tout compris.

    "Mais à celui qui revendique le pacifisme et qui ferait erreur sur la manière d’y parvenir, il est possible d’argumenter et de lui démontrer en quoi il est en désaccord avec la philosophie qui lui est chère.
    –     Bravo.  Just do it.   Je savais pas que le pacifisme était une phi… mais bon, au point ou on en est, hein….

    "Selon votre philosophie, c’est avec un tank et après quelques gros suppositoires qu’il faut régler les différents avec vous. Où sont le courage ou la lâcheté? : c’est selon la place morale qu’on accorde à la force. Il faudra bien arriver à tirer l’Islam (malgré nous…) hors de sa culture du néant par l’attrait de l’intelligence (clin d’œil à Florin) plus que par la contrainte de la force."
    –      Je n’ai pas la meme analyse que Florin et vous sur ce point :  Nous ne tirerons PAS l’Islam hors de sa culture, et la, Guy Milliere, pour certaines raisons, se trompe.   L’islam va nous imposer sa culture, sa civilisation, ses lois, sa religion.   Et je vous promets bien que c’est ce que je ferais a la place des Muslims. Et je trouve qu’ils ont bien raison de poser leurs fesses sur nos tetes, de profiter des richesses de l’occident, et de nous rendre dhimmis.
    Mon probleme, ce n’est pas les Muslims, mon probleme c’est les Frenchies qui refusent de se défendre, parce que ca peut faire mal, et qui illustrent leur lamentable trouille avec de grandes théories. c’est pas nouveau.

    "Excellents vers de La Fontaine à ce sujet rappelés par P.Lance :
    « Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.
    Défions nous du sort et prenons garde à nous »
    –       Ok, good. So what?  Ca va arreter Mohammed, ca?

    "J’éviterai de parler des points de vue différents comme étant des « idioties que vous épanchez sur le forum », "
    –      J’ai donné en exemple votre phrase sur le Président Bush plus haut; c’est vous qui l’avez écrite, pas moi.

    "(…) mais parmi eux, il reste encore une petite affirmation de vous, étonnante à mes yeux mais qui peut être le socle de façons différentes d’analyser les choix politiques pour l’avenir: «Pour qui se prennent ces gens qui voudraient nous faire croire à un monde parfait et sans violence? Qui voudraient nous faire espérer un monde totalement déséquilibré? … sans la haine, l’amour n’existerait pas » … .
    –      Oui, merci de le relever. C’est LA qu’est pour moi le VRAI mensonge que vous déplorez.  Le paradis sur terre… C’est se foutre gravement de la gueule des gens que de répandre ces conneries, c’est bien plus grave qu’un mensonge diplomatique qui a des raisons d’etre.

    « un monde parfait » non: un monde meilleur dés lors que la violence recule (encore faut-il définir les facettes invisibles de la violence)."
    –     Je n’arrete pas d’écrire cela depuis des années : On ne change pas, on améliore, et c’est ce qui s’est fait jusqu’a nos jours, avec qqs cahots.  Pour demain, l’Islam en occident n’est PAS une amélioration, alors on le refuse, et on se bat.

    « un monde totalement déséquilibré » ah! parce qu’actuellement le monde est équilibré grâce à la violence (..)" 
    –      Oui, parfaitement. La violence est un coté de la balance. Trop long a expliquer. Quelqu’un d’autre fera ca mieux que moi.

    "(..) et ceux qui la subissent doivent se taire, ce serait la règle naturelle et définitive?. "
    –      Jamais dit cela, mais comprenez que la "violence est un "état" qui résulte de "confrontations".  Et il y aura toujours des confrontations, toujours : si votre femme me plait, je viendrais vous la prendre; votre Bentley "Azure" aussi. Enfin, c’est un exemple… ne commencez pas a vous barricader. 
    Ce n’est pas la violence qu’il faut combattre, c’est l’ennemi.  La violence cesse quand l’ennemi a été vaincu (provisoirement of course) de meme que la maladie n’est PAS le probleme, le probleme, c’est le virus. La maladie cesse quand le virus a été vaincu. Ok?  Allez donc expliquer aux antibiotiques qu’ils devraient etre "non-violent"… il va bien se marrer, le gonocoque!
    Maintenant, vous devez savoir aussi que ceux qui sont prets a "se défendre" aiment la paix et haissent la guerre au moins autant que vous.
    Allez, on va répéter encore un coup : " La violence cesse quand l’ennemi a été vaincu".

    « sans la haine l’amour n’existerait pas » : parlez pour vous, selon ce que vous avez choisi de faire ou ne pas faire de votre vie."
    –       N’importe quelle femme vous expliquera cela. Vous n’avez jamais lu le courrier des lectrices dans les mag féminins? Vous auriez du, on y apprend des tas de choses.

    "Vous parlez certainement d’un amour possessif, restrictif, le juste inverse de l’Amour qui, lui, vous amènerait à changer toute votre philosophie de vie. "
    –       J’ai dit ca, moi?

    "Vous trouveriez alors que vous étiez nécessairement bien fragile pour devoir être rassuré par la présence d’une Kalach… pour garder quoi? sinon un vide que vos raisonnements n‘ont pas comblé."
    –       Pour garder ma civilisation que j’aime et a qui je dois tout, pour honorer mes ancetres a qui je dois (aussi) tout, pour préparer le futur de nos enfants, parce que je crois que se défendre et se battre sont dans l’ordre des choses, et pour ne pas etre un lache. Ca fait un drole de trou a combler, hein?

    "Vos positions ont tout de même le mérite d’être claires et je suis d’accord avec l’essentiel des arguments que vous développez, surtout quand vous ne vous croyez pas obligé d’en diminuer le sens par un peu de cynisme. "
    –    Thanks.  Il n’y a pas de cynisme. Pas le temps pour ca. Le marché de l’immobilier est tres "hot" en ce moment, je n’arrete pas de chercher des petits terrains pour investir. Vous voulez que je vous en trouve un? Vous ne le regretterez pas.

    Ah, si, comme je le pense, vous pigez un peu l’anglais, vous devriez vraiment vous procurez ca (en plus c’est en solde)  :
    http://www.teach12.com/ttcx/lp_general.aspx?ai=29733&cid=3757&pid=natr&pc=Campaign
    Non, ne me remerciez pas.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  31. Daniel

    16/08/2008

    Mancney

    A propos de force: vous parlez de définition, j’ai parlé de comportement et de choix moral personnel. Cela rend caduque votre tentative de démonstration déjà tirée par les cheveux.

    La force armée américaine étant à la disposition de leur représentant, lequel peut l’utiliser, il y a intérêt à ce que cette personne ait appris sur le plan personnel à maîtriser toutes les situations ou la force physique (loi de la jungle en pire) permettrait de laisser croire qu’il s’agit d’une « bonne » solution. C’est tout au plus la moins mauvaise dans des cas qu‘on espère de moins en moins fréquents. Et la brutalité de la guerre en Irak avec les nombreux morts civils est difficilement justifiable selon les « mensonges » officiels mais encore moins justifiable quand vous tentez de la présenter selon votre éclairage. Je vous rappelle que vous n’avez pas apporté d’arguments mais un éclairage à prendre en compte: nous sommes mal informés ou non informés. Exact, et c’est à prendre en compte. Mais bizarre: qui s’en contente? Au moins Florin et vous-mêmes.

    Feriez vous partie de cette catégorie qui préfère «boire son verre de pinard devant la téloche » selon les termes respectueux de Florin? .

    Et auriez vous déjà bénéficier de la « dispense de réflexion » que vous-mêmes évoquez pour ceux qui ne voient pas la vie aussi noire que vous?

    A propos de provocation: il peut y avoir un malentendu. A chaque fois que vous sortez l’argument de la Kalachnicov, il me semble que c’est à classer dans la provocation (verbale, à ce niveau). « avec les 7.62 de métal… qui pourront servir de suppositoires … » , non ce n’est pas de la provocation? Moi qui croyait que ça cachait une grande gueule au cœur généreux!. Non. C’est bien une menace de mort; Pourquoi reprochez vous à customer/ Suisse de ne pas apporter d’analyse (« site de criminels… » que je n‘ai pas apprécié) quand il ne fait que mettre le mot correspondant à la définition que vous posez et revendiquez?

    « suppositoires à tous ceux qui manifestent des velléités pacifistes un peu trop prononcées » : admettons que le pacifisme peut aussi cacher bien des mensonges, dont celui, grave, qui favorise la voie à un Islam conquérant. Mais à celui qui revendique le pacifisme et qui ferait erreur sur la manière d’y parvenir, il est possible d’argumenter et de lui démontrer en quoi il est en désaccord avec la philosophie qui lui est chère. Selon votre philosophie, c’est avec un tank et après quelques gros suppositoires qu’il faut régler les différents avec vous. Où sont le courage ou la lâcheté? : c’est selon la place morale qu’on accorde à la force. Il faudra bien arriver à tirer l’Islam (malgré nous…) hors de sa culture du néant par l’attrait de l’intelligence (clin d’œil à Florin) plus que par la contrainte de la force.

    Excellents vers de La Fontaine à ce sujet rappelés par P.Lance :

    « Tout vainqueur insolent à sa perte travaille.

    Défions nous du sort et prenons garde à nous »

    J’éviterai de parler des points de vue différents comme étant des « idioties que vous épanchez sur le forum », mais parmi eux, il reste encore une petite affirmation de vous, étonnante à mes yeux mais qui peut être le socle de façons différentes d’analyser les choix politiques pour l’avenir:

    «Pour qui se prennent ces gens qui voudraient nous faire croire à un monde parfait et sans violence? Qui voudraient nous faire espérer un monde totalement déséquilibré? … sans la haine, l’amour n’existerait pas » … .

    « un monde parfait » non: un monde meilleur dés lors que la violence recule (encore faut-il définir les facettes invisibles de la violence).

    « un monde totalement déséquilibré » ah! parce qu’actuellement le monde est équilibré grâce à la violence et ceux qui la subissent doivent se taire, ce serait la règle naturelle et définitive?. 

    « sans la haine l’amour n’existerait pas » : parlez pour vous, selon ce que vous avez choisi de faire ou ne pas faire de votre vie. Vous parlez certainement d’un amour possessif, restrictif, le juste inverse de l’Amour qui, lui, vous amènerait à changer toute votre philosophie de vie. Vous trouveriez alors que vous étiez nécessairement bien fragile pour devoir être rassuré par la présence d’une Kalach… pour garder quoi? sinon un vide que vos raisonnements n‘ont pas comblé.

    Vos positions ont tout de même le mérite d’être claires et je suis d’accord avec l’essentiel des arguments que vous développez, surtout quand vous ne vous croyez pas obligé d’en diminuer le sens par un peu de cynisme.

    Répondre
  32. Anonyme

    15/08/2008

    Mancney, j’ai payé mon obole et j’ai quand même eu droit à la censure, en ce bas monde rien n’est simple que la vérité . Encore faut-il la désirer .
    Ce qui se passe c’est que de temps en temps le modérateur trouve ma prose tellement belle qu’il préfère se la garder pour lui tout seul. Vous voyez à quel point je suis flatté, pas de soucis pour moi. Je ne veux pas croire qu’il applique la doctrine Mancney de cacher quelque chose à ses lecteurs "pour leur bien".
    Cette doctrine ne mène d’ailleurs nulle part, aujourd’hui déjà la moitié des américains ne croient plus la version Bush du 11 septembre.
    Je m’inquiète plus pour ces soldats américains qui meurent et ceux encore plus nombreux qui se suicident après avoir vu et commis tant d’atrocités. Et ces Irakiens qui sont tués par centaines de milliers. Alors comme Obama est décidé à mettre une limite à la chose, on est mieux parti avec lui.
    Pour le reste, plaie d’argent n’est pas mortelle.
    Ce que Guy Millière ne sait pas, c’est qu’à Dieu rien d’impossible. Le pauvre homme.

    Répondre
  33. Anonyme

    15/08/2008

    LA FORCE CA CONSISTE A MAITRISER LA SIENNE…   "
     genial , parfaitement juste !  traduit dans la vie cela veut dire que le droit prime sur la force

     Le mensonge n’est qu’une réalité de ce monde et non un bien.
    le monde n’est que le reflet de notre monde intérieur . Nos pensées créent le monde . Eh oui , dur à avaler. les pensées sont de boomerangs . Donc si c’est une réalité ,c’est que vous la voulez

     rien n’est gratuit dans notre société vile et corrompue…
    si l’essentiel dans la vie EST GRATUIT . Combien vous avez payé pour être en vie ? tout se resume chez vous au fric . Voila la source des problèmes . L’argent est une energie comme une autre .Elle est nécessaire dans le jeu de la vie ,mais pas le but de la vie.

     

    L’ARGENT

    Il peut acheter une maison

    Mais pas un foyer

     

    Il peut acheter un lit

    Mais pas le sommeil

     

    Il peut acheter une horloge

    Mais pas le temps

     

    Il peut acheter un livre

    Mais pas la connaissance

     

    Il peut acheter une position

    Mais pas le respect

     

    Il peut payer le médecin

    Mais pas la santé.

     

    Il peut acheter du sang

    Mais pas la vie

     

    Il peut acheter du sexe

    Mais pas de l’amour

     

    J’ajoute que, contrairement à l’argent, l’amour, lui, permet d’obtenir tout ce qui est essentiel

    (foyer, sommeil, temps, connaissance, respect, santé, vie et …).

     

     

    Répondre
  34. Anonyme

    15/08/2008

    Jojo cite : "  Mancney : "le palestinien dans son ghetto, choisi et entretenu…" et écrit : " je ne souhaite pas entrer dans une discussion sur les goûts et les couleurs (c’est le cas de le dire), mais n’écrivons pas n’importe quoi.

    –    Ok, cet exemple peut ne pas etre parfaitement clair pour quelqu’un qui refuse d’en comprendre le sens souhaité. Le contexte était de confirmer les propos de Frank qui relevait les "complexes" que ressentait une bonne partie du Monde arabe (encore une fois, avec ce que les arabes ont apporté a l’humanité depuis 5 siecles, on comprend qu’ils se sentent un peu légers..). Voila ce que j’écrivais :
    Mancney : " (..) mais, en général, c’est effectivement : "je suis frustré, tu es frustré, il est frustré, on est tous fustrés, on est tous envieux, on est tous jaloux…".  Et oui, vous avez raison, c’est exactement comme le palestinien dans son ghetto, choisi et entretenu, qui ne supporte pas l’Israélien dans sa villa-piscine-bord de mer."
    Il fallait comprendre que le décalage de genre de vie, de moeurs, de vie quotidienne, de "way of life", est un facteur de frustration pour certains arabes. Vous voyez vous vraiment pianoter sur votre iPhone en vivant dans la casbah? Pensez-vous qu’utiliser la technologie de l’Ouest tout en lui crachant a la gueule soit facteur d’équilibre?
    Pour mon exemple, que vous avez bien voulu relever parmi les milles bétises que j’écrit, vous pouvez remplacer "palestinien" par "arabe" et "ghetto" par "casbah" "gourbi" ou whatever de représentatif. Vous noterez que les émirs, dans leurs palais, sans en etre complétement dépourvu, ressentent bien moins les effets de frustration; ou différemment anyway.  Mais je suis heureux que, au dela des mots, vous n’avez pas critiqué le fond. Thanks.
    Merci de surveiller avec attention mes propos.

    Arthur Gohin : " Pour ce qui est d’être fragile, demandez donc à Celui qui me porte s’Il est fragile."
    –    C’est ca, vous avez besoin d’etre porté….  Vous ne pouvez pas simplement etre croyant sans demander quelque chose a Dieu par le biais de religions fabriquées. Well, have it your way.
    Arthur Gohin : " Vous semblez persuadé que "sans la haine l’amour n’existerait pas""
    –    Arthur, Arthur, Arthur, quand avez vous écouté parler une femme la derniere fois?
    Arthur Gohin : " Ceci dit, Obama me paraît avoir une foi plus personnelle que Mac Cain."
    –    Ben voyons.

    Allez, je vais aller me bricoler un peu ma petite Cad rouge.  Ciao, have a nice day.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  35. HansImSchnoggeLoch

    15/08/2008

    Il existe sur ce site pas mal de détracteurs des USA. En France c’est le sport national par excellence, soit!

    Si Obama pouvait lire les inepties racontées par certains sur son pays je ne doute pas un seul instant que le candidat démocrate les remettrait en place.

    Les Français devraient d’abord nettoyer devant leur porte, qui est bien encombrée, avant de se mêler des affaires des autres. Il est notoire de chercher noise ailleurs quand on n’arrive pas à maîtriser ses propres problèmes.

    Répondre
  36. Anonyme

    15/08/2008

    @ Jojo

    Voici ce que j’ ai trouvé sur un dictionnaire qui n’ était pas encore contaminé par le politiquement correct de gauche.

    J’ai eu recours à mon cher dictionnaire français-arabe qui m’accompagne depuis si longtemps. Il faut vous dire que ce dico a été rédigé par le révérend Père Jean Baptiste Belot et édité par l’Imprimerie Catholique de Beyrouth en 1930 (ça, c’est pour vous planter le décor, l’ambiance que vous imaginez…) Je n’ai rien trouvé à Addax, par contre, au hasard des pages feuilletées, page 529, je lis ; Philistins et traduction arabe, Falestinioune !!! (Nom auto attribué par les voisins à leur prétendu « peuple » palestinien…) Logiquement, je suis allé alors chercher Palestine (page 495, pour ceux qui auraient le Belot… rêve ! Rêve !) Et la, surprise, je lis : Voir Judée Docile, et de plus de plus intrigué, je vais à Judée et je lis, Bilad El Ihoudia ! Traduction : le Pays des Juifs !!!! Prodigieux !!! Des générations d’Arabes ont travaillé avec ce dico et ont donc appris que la Palestine est la Judée et que, c’est le pays des Juifs. Mais, comme ils n’ont aucune mémoire et bien… Ils l’ont oublié. Aux Juifs de le leur rappeler sans cesse. Ça finira bien par rentrer… comme la supercherie du « Palestinien ».

     

     

     

     

     

     

     

    Donc cher Jojo , vos palestiniens sont une pure invention des personnes aux idées anti-semites vois de nos jours anti-sionistes.

    Répondre
  37. Anonyme

    14/08/2008

    Arthur Gohin : " J’ai dit quelque chose non pas identique à ce que dit le suisse, mais qui provient du même monde. (…)  La censure a estimé que ce n’était pas utile au débat."

    –   Ah! Nom d’un chien : Le monde ne saura jamais ce qu’il a perdu en meme temps que votre prose. Mon pauvre Arthur, vous avez en plus le modérateur contre vous. Quel monde cruel, vraiment!
    Mais, est-ce que vous le payez r
    égulierement? Parce que vous n’ignorez pas que, pour ne pas etre censuré, nous lui versons notre obole. J’espere pour vous que vous faites de meme… Enfin, vous le savez bien quand meme, et ce n’est pas nouveau : rien n’est gratuit dans notre société vile et corrompue…

    All the best,

    Mancney

    Répondre
  38. Anonyme

    14/08/2008

    Mancney vous ouvrez une porte remarquable: Le mensonge n’est qu’une réalité de ce monde et non un bien.
    Non je n’espère pas que ce monde qui passe soit sans mensonge et sans violence; la personne humaine peut changer vite et profondément, la société c’est autre chose. En ce sens je ne suis pas décalé. Là où j’accepte votre jugement c’est dans le sens de l’Evangile: "Le monde vous haïra parce que vous ne lui appartenez pas".
    Pour ce qui est d’être fragile, demandez donc à Celui qui me porte s’Il est fragile.
    Vous semblez persuadé que "sans la haine l’amour n’existerait pas". Mais le créateur du monde n’est qu’amour et vérité, et Il est l’existence en personne.
    Quelque soit l’issue du vote, le monde et les USA en particulier vont sortir lentement de leurs illusions.
    Ceci dit, Obama me paraît avoir une foi plus personnelle que Mac Cain. Ce dernier ne paraît être que la voix de son maître: les néo cons et Israël.
    Bien cordialement

    Répondre
  39. jojo

    14/08/2008

    Mancney : "le palestinien dans son ghetto, choisi et entretenu…"

    Au cas où vous l’ignoreriez, la palestine est un pays occupé, comme l’était une partie de l’Europe en 40. Je ne veux pas faire de manichéisme et je ne souhaite pas entrer dans une discussion sur les goûts et les couleurs (c’est le cas de le dire), mais n’écrivons pas n’importe quoi.

    Répondre
  40. Anonyme

    14/08/2008

    Arthur Gohin : " Mancey nous prêche que mentir au petit peuple c’est bon pour lui"
    Eiff : " En réalité, ce que nous révèle Mancney, c’est que les USA ne valent pas mieux que la défunte union soviètique, les mensonges d’Etat et les arrangements entre cooptés sont la règle."

    –     Well, Arthur et Eiff, vous montrez a tout le forum que vous n’etes pas honnetes, car tout le monde a pu voir que je n’ai jamais tenu les propos que vous me prétez. Votre crédibilité va en prendre un sacré coup, tandis que la mienne est sans tache.
    Alors, encore une fois, et dit différemment, je pense que le "petit peuple" dont parle Arthur, et dont nous faisons partie, a le droit de lire entre les lignes, a le devoir de réfléchir un peu, a le droit de comprendre que tout ne peut pas etre dis publiquement, a le devoir de ne pas etre un "primaire".    Tous ces droits et devoirs parce que la non-réflexion, la connerie et l’émotivité sont les ennemis basiques de la démocratie, et que, contrairement a ce que vous pensez, ce n’est pas Mancney, mais vous meme, qui etes un danger pour les libertés, car vous ne semblez pas assez malins ni astucieux pour les défendre, car vous etes des appats pour dictateur en goguette.

    Arthur Gohin : " Ensuite il se réfère à un physicien dont juste deux pelés et trois tondus sur terre comprennent le savoir (…) Moi j’ai une citation d’Adolf Hitler (…)  "
    –     C’est vrai, Arthur, je n’aurais peut etre pas du rendre hommage a ce pauvre Stephen dans sa chaise roulante en le citant, j’aurais sans doute du choisir Adolphe Hitler, mais j’ai préféré vous le laisser…. Dites moi, Arthur, entre nous, vous n’en avez pas marre de vous planter a chaques phrases? Vous ne craignez pas de passer pour un clown? Comment? Vous avez l’habitude? Ah bon.

    Eiff : " (…) que par le sort de millions d’Irakiens qu’ils (les Ricains) bombardent à longueur de journée."
    –      Well, les dernieres nouvelles de Bagdad étaient au sujet d’une paire de Tigres du Bengale qui avaient rejoint le Zoo de Bagdad, offerts par le North Carolina-based Conservators’ Center.  Pas d’inquiétude, les tigres ont bien supporté le voyage ($66,000.00 payés par les contribuables Américains) et les Iraquiens sont ravis, comme en témoigne, sous les bombes Eiff-Américaines, Adel Salman Mousa  :  "This is a good day for the tigers, the zoo and the people of Iraq," zoo director Adel Salman Mousa said at a news conference at the park in central Baghdad."    Choukrane, Adel Salman, chouffe bien tes gros chats, ok?

    Eiff : " (…)  déjà le continent américain dérive, coupé du monde, paranoïaque, la population encore sous hypnose (..) "
    –      Je ne suis pas sur que cela soit représentatif de la réalité, mais le style de l’écriture n’est pas mal, n’est ce pas? Baudelaire? Hugo, peut-etre? :  "Lorsque avec ses Paranos vétus de peaux d’Hypnose, échevelée, livide, et coupée de la Planete, l’Amérique se voit dériver de devant Eiff, comme le soir tombait… "

    Thanks, Arthur et Eiff, de me faire bien marrer.

    Daniel : " Fallait pas dormir au fond de la classe pendant les leçons de morale. Maintenant vous êtes obligé de faire de la provocation…"
    –    Thanks, Daniel, mais c’est essentiellement pendant les cours d’Anglais et de Latin que je dormais. Too bad.  Mais quand vous aurez un moment, please, soulignez moi un exemple de "provocation" que j’aurais faite, a moins que de relever les idioties que vous épanchez soigneusement sur le forum ne soit considéré comme de la provoc.
    Tenez, vous réalisez quand meme que vous avez écrit sérieusement cette phrase  :  " Heureusement, la guerre n’est pas la seule réponse à un désaccord ou la seule solution à un problème tel Sadam."
    Non, parce que vous nous faites tous du mal, la, en écrivant cela…. vous en etes conscient?

    Daniel : " Bush a-t-il vraiment envisagé une autre solution que la démonstration de force facile"
    –     Non, Daniel, bien sur que non. Le président Bush me l’a dit lui-meme : aucune autre solution n’a été envisagée.
    Je disais plus haut que le "petit peuple" avait le droit de réfléchir…. Mais il est clair que des dispenses peuvent etre accordées.

    Daniel : " Mancney, une leçon de morale du cours élémentaire: LA FORCE CA CONSISTE A MAITRISER LA SIENNE…   "
    –      Impressionnant… a un détail pres, que vous allez pouvoir nous expliquer : "La Force consiste a maitriser la sienne"…    La "sienne" de force? Ok. Celle qui est maitrisée?  Bon parce que si elle est déja maitrisée, hein, on ne va pas la re-maitriser a nouveau, n’est-ce-pas?…  Par contre si elle n’est PAS maitrisée, alors, selon votre définition, elle n’est PAS la force (puis que la force ca consiste a maitriser…). 
    Voila, amusez vous bien pendant que de mon coté je prépare ma Kalachnikov, excellent outil pour maitriser toute sorte de force, et dont les 7.62 mm de metal dynamiquement propulsés pourront certainement servir de suppositoires a tous ceux qui manifestent des veilléites pacifistes un peu trop prononcées.

    All the best, gentlemen, un vrai plaisir de dialoguer avec vous.

    Mancney

    Répondre
  41. Daniel

    13/08/2008

    Grépon

    Vos développements sont particulièrement savoureux. Daccord ou non, ils sont éclairants comme peu de journalistes Français sauraient le faire.

    "La désintégration chez nous est dépassée constament par la création" … C’est une observation qui résume bien l’Amérique. . Mais pour en situer le sens et la portée, il faut avoir soi même pris des risques importants, avoir frôlé l’échec et trouvé cependant les ressources intimes pour espérer et rebondir plutôt que de sombrer.    Mais quand un pays se socialise et qu’il prétend apporter la sécurité matérielle des citoyens à leur place, qu’il achète et endort les consciences avec des subventions et des petits droits, le ressort vital individuel se casse.       La tentation du ramollissement est-il un phénomène montant en Amérique qui renforce la montée d’Obama? 

     

    Pour ce qui est des va t-en guerre en Irak, leur courage est surtout verbal… comme toujours. Les plus motivés sont généralement ceux qui décident d’y envoyer les autres. Plus quelques autres qui,  gonflés par les justifications (justes ou fausses, le mensonge est effectivement nécessaire pour "tromper") des décideurs, "croient" qu’ils vont écraser facilement quiconque ne pense pas comme eux.

    Heureusement, la guerre n’est pas la seule réponse à un désaccord ou la seule solution à un problème tel Sadam.  

    Et on peut légitimement se poser la question sans être antiaméricain: Bush a-t-il vraiment envisagé une autre solution que la démonstration de force facile qui devait durer le temps d’un claquement de doigt?. Guerre éclair, guerre "propre"!. Si c’était à refaire, lui même procéderait-il de la même manière?

    Si une puissance montante telle la Chine, estime que la France est un  pays dangereux avec ses droits de l’Homme,  elle devra  donc selon Florin recourir à  tous les mensonges qui lui sembleront nécessaires pour  justifier toute violence. Mais j’oubliai que compte tenu de la démonstration de force et de virilité qu’a donné  Florin la Chine ne va pas s’y frotter.

    A propos de CM2, Mancney, une leçon de morale du cours élémentaire:

    LA FORCE CA CONSISTE A MAITRISER LA SIENNE…  

    Fallait pas dormir au fond de la classe pendant les leçons de morale. Maintenant vous êtes obligé de faire de la provocation…  

    Répondre
  42. EIFF

    13/08/2008

    En réalité, ce que nous révèle Mancney, c’est que les USA ne valent pas mieux que la défunte union soviètique, les mensonges d’Etat et les arrangements entre cooptés sont la règle. La chambre des représentants et le public américain sont plus obnibulés par les histoires de fesses (la petite culotte de Monica Lewinsky par exemple) ,et les idioties de ce genre, que par le sort de millions d’Irakiens qu’ils bombardent à longueur de journée.

    L’administration busho-bolchevique s’est imaginée qu’en utilisant la force, celle-ci allait devenir automatiquement légitime. Grossière erreur d’une nation sans expérience et en déclin avancé. Tout cela va leur coûter trés chers à tous les niveaux, déjà le continent américain dérive, coupé du monde, paranoïaque, la population encore sous hypnose n’est pas tranquille, les citoyens sont quadrillés, les libertés fliquées.

    Idée fausse, les USA ne sont pas plus libéral ni plus démocratique que n’importe quel pays de l’UE, ils sont plus patriotiques et plus protectionnistes, nuance.

    Economie, les bons du trésor US détenus par les Japonais et les Chinois limitent les dégâts et permettent de survivre au jour le jour. Société, à 5h de l’après-midi les gens ont fini de travailler depuis longtemps et s’installent devant la télé. Enseignement, les formations sont en général assez médiocres et superficielles, la plupart des ingénieurs et des chercheurs sont importés d’Asie et ‘Europe. Armée, les soldats sont en grande majorité des Latinos ou des droits communs des guettos, les Wasp préfèrent les jeux vidéos …. Elle a fière allure l’Amérique des arrivistes et des irresponsables ….

    Répondre
  43. Anonyme

    13/08/2008

    Concourt de citation.
    Vous avez raison, Tobor 24, la petite citation de la fin est d’un comique achevé: Mancey nous prêche que mentir au petit peuple c’est bon pour lui, autrement dit il faut le mettre dans l’illusion du savoir. Ensuite il se réfère à un physicien dont juste deux pelés et trois tondus sur terre comprennent le savoir, et surtout pas Mancey, pour nous déclarer que l’illusion du savoir est l’ennemi du savoir.
    Moi j’ai une citation d’Adolf Hitler qui conclut bien la chose: "C’est incroyable ce qu’il faut mentir à un peuple pour le gouverner".
    Mais Mancey est tellement drôle qu’il ne doit pas être bien méchant.

    Répondre
  44. Anonyme

    13/08/2008

    Arthur Gohin : " A partir du moment où vous vantez les mérites du mensonge,(…)"

    –  Ecoutez bien, Arthur, je ne vente pas les mérites du monsonge, j’ouvre simplement les yeux et j’observe que le mensonge, l’homicide, le viol, la guerre, et les milles péchés capitaux, font partie du Monde des Humains. C’est tout.
    Et je dis que le pire de tous ces défauts est celui de vouloir CHANGER les hommes, au lieu de les laisser s’auto-améliorer, lentement et modestement, comme cela se fait depuis des siecles.
    Pour qui se prennent ces gens qui voudraient changer notre héritage humain? Qui voudraient nous faire croire a un Monde parfait et sans violence? Qui voudraient nous faire souhaiter et espérer un monde totalement déséquilibré?
    N’avez-vous pas compris que, sans la haine l’amour n’existerait pas?
    By the way, ne vous en faites pas trop pour mon existence, car je suis bien installé dans ce monde que j’aime, avec les hommes comme ils sont, mes amis et mes ennemis; préoccupez vous de votre existence, car vous etes décalé et fragile.

    –  Tobor24, merci pour votre encouragement; ca change un peu des sornettes qu’on lit ici parfois. Thanks, Ben.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  45. tobor24

    13/08/2008

    merci Mancney pour tous vos excellents commentaires et la bonne petite citation de la fin, ça fait du bien. Au plaisir de vous relire, Ben

    Répondre
  46. Anonyme

    11/08/2008

    J’ai dit quelque chose non pas identique à ce que dit le suisse, mais qui provient du même monde. Et en termes polis et rationnels. La censure a estimé que ce n’était pas utile au débat.
    A partir du moment où vous vantez les mérites du mensonge, bonne chance dans l’éternité Mancney, moi je ne tiens pas à savoir si vous existez.
    De plus les gens qui s’estiment mieux connaître le monde que les autres, au point de juger à leur place qu’il faut leur faire faire telle ou telle guerre… ça sent le soufre.

    Répondre
  47. Florin

    11/08/2008

    à l’anonyme mécontent (machinchose.ch) : Je comprends que le sort des 1,5 millions de morts de Saddam vous indiffère … (sûrement à cause du fait qu’ils ne sont pas assez blancs de peau à votre goût).

    Et je parie encore que vous faites partie de ceux qui ont manifesté tous les jours contre un Pinochet  et ses 3000 morts à lui.

    Deux poids deux mesures. Dictateur, pourquoi pas, assassin, passe encore,  mais aux yeux de certains, seuls les dictateurs de droite sont à punir. Les autres, pas vu, pas pris, et pas touche. On peut leur envoyer une ch’tite lettre pour dire que "c’est pas bien", mais pas question de les chasser du pouvoir.

    Munich, vous connaissez ? La lâcheté et l’enculade en tant que programme politique, ça vous plaît ?
    Alors, je vous laisse dans votre paradis …

    Répondre
  48. Anonyme

    11/08/2008

    customers.tvtnet.ch : " ici c’est un site de crimnels stupides et psychopathes ."

    –  Well, on n’en attendait pas moins. Merci de confirmer la qualité de votre reflexion et de vos analyses. Vraiment, c’est sympas de nous offrir un exemple, un exemple Suisse, en plus! 
    Apres ca, on s’etonnera que certains ne croient pas vraiment en la d
    émocratie….

    Tenez, petite citation cadeau pour vous :  "The greatest enemy of knowledge is not ignorance, it is the illusion of knowledge." – Stephen Hawking

    Best,

    Mancney

    Répondre
  49. Anonyme

    10/08/2008

    Florin : " LE MENSONGE a été nécessaire, PARCE QUE, aux USA comme en Europe et ailleurs, IL Y A des gens COMME VOUS, prêts, à la rigueur, à défendre leur peau (et encore …) mais incapables d’aller plus loin que le bout de leur lorgnette, quand ce n’est pas le trou de la serrure."

    –  Pas mal dit, Florin, simplement et clairement, et certains vont peut etre comprendre la justesse de votre explication.

    ici c’est un site de crimnels stupides et psychopathes . Les choses s’accelerent .quelle que soit l’issue , je suis heureux  de ne plus voir des gens sataniques comme vous

     

    Répondre
  50. Anonyme

    09/08/2008

    Florin : " LE MENSONGE a été nécessaire, PARCE QUE, aux USA comme en Europe et ailleurs, IL Y A des gens COMME VOUS, prêts, à la rigueur, à défendre leur peau (et encore …) mais incapables d’aller plus loin que le bout de leur lorgnette, quand ce n’est pas le trou de la serrure."

    –  Pas mal dit, Florin, simplement et clairement, et certains vont peut etre comprendre la justesse de votre explication.
    Oui, les gouvernements, et depuis le tout début des Hommes, ont acces a des infos que le public ne possede pas, et, simplement pour cette raison, ils peuvent agir différemment de ce que pense "le public", partiellement sous-informé : il est fort probable que, si le public pouvait disposer de ces infos, il agirait comme le gouvernement ; pourquoi lui cache-t-on ces infos? Pour de multiples raisons, parmi lesquelles pour éviter d’amplifier tel ou tel phénomene, par "diplomatie", pour ne pas étaler au grand jour telle ou telle … "imperfection".  C’est un peu évident.   Si TF1 avait décrit la personnalité de Saddam Hussein de la maniere dont elle était connue par les médecins francais du C.E.A. qui ont travaillé a Osirak, celui-ci aurait eu bien moins de sympathisants dans les rues de Paris, et dans le meme temps, la France n’aurait pas eu les mirobolants contrats Iraquiens et du pétrole Iraquien bon marché : on a eu tout ca parce qu’on a pas dit a Saddam ce que l’on pensait de lui (je rappellerai qu’on n’a pas hésité a donner aux Israéliens les plans d’Osirak avant le bombardement de Juin 1981; cela non plus, on ne l’a pas dit a Saddam. Ok, il s’en est bien douté).  Les musulmans "soi-disant-modérés" qui vivent parmi vous et qui prénomment leurs momes Rachid et Mohhamed, sont aussi de parfaits exemples pour la pratique du mensonge a l’encontre de l’infidele que vous etes; Ils ont raison, et cela est de bonne guerre, et si vous ne comprenez pas, vous etes foutu, et cela aussi est dans l’ordre des choses. C’est pigé? Good.
    Et donc il serait childish et irresponsable de souhaiter une transparence totale des informations, (Ouiiiiiiinnnn, maman! "Il" a menti!!), il serait meme grave que tout soit mis sur la place publique, car l’ommission et le mensonge font partie de la vie, les non-dits et les oublis, nous les pratiquons tous les jours, heureusement, et je suis bien certain que bon nombre d’entre nous "mentent" bien plus au quotidien, que le Président Bush ou Madame Condolezza Rice.
    Evidemment, nous savons tous que l’ommission et le mensonge diplomatique sont normals pour nous, et qu’ils ne deviennent repréhensibles que chez le président Bush.

    Egalement, ce qui est surprenant, et Florin le voit bien, c’est que "les gens comme vous" comme il l’écrit a Gohin, sont simplement INCAPABLES de réaliser une seconde qu’ils n’ont PAS toutes les infos a leur dispositions, et donc que leurs avis et opinons, qu’ils affirment avec force et passion, ont été construits sur des énoncés incomplets. Je répete : leur opinions sont construites a partir d’énoncés INCOMPLETS.
    Well, il semblerait pourtant de bon sens, d’abord d’etre conscient de ses propres limitations", ensuite d’en tenir compte, et enfin de faire des efforts personnels de réflexion pour tacher de trouver au moins qqs pieces du puzzle, quelques pieces manquantes, de lire entre les lignes… pour comprendre mieux.  On voit tres vite, en lisant les commentaires du forum, ceux qui ont fait ces efforts et qui nous apportent des connaissances, et les autres paresseux qui ne font qu’aboyer les émotions intestinales qu’ils croient etre des idées, et nous offrent ainsi, a tous et pour toujours, l’image de leur paresse, de leur immaturité et de leur prétention….
    Allez, ce n’est pas grave, ceux-la ne sont pas si nombreux, et puis nous avons fait notre B.A., nous avons tenté de leur expliquer un peu ce qui est assez évident pour d’autres, n’est ce pas Florin? On se croirait parfois au CM2.

    Have a nice week end.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  51. Florin

    09/08/2008

    Je suis stupéfait de lire ici, de manière récurrente, à tort et à travers, c’est à dire hors sujet, des élucubrations sur l’Irak.

    Arthur Gohin : "l’Irak: une guerre partie sur un mensonge, supposément payable par le pétrole" …

    LE MENSONGE a été nécessaire, PARCE QUE, aux USA comme en Europe et ailleurs, IL Y A des gens COMME VOUS, prêts, à la rigueur, à défendre leur peau (et encore …) mais incapables d’aller plus loin que le bout de leur lorgnette, quand ce n’est pas le trou de la serrure.

    Les USA ne seraient pas intervenus dans la deuxième guerre mondiale sans Pearl-Harbour … L’oncle Adolf serait mort dans les années ’70, dans son lit, à la tête d’un empire allant de Biarritz à Vladivostok. Le monde tel que nous le connaissons n’existerait pas.

    En absence d’un Pearl-Harbour irakien, il fallait en créer un de toutes pièces. Toute tête qui dépasse, on la coupe (à commencer par la vôtre, lorsque vous roulez à 131 km/h sur autoroute). Un mec qui est responsable de la mort de 1,5 millions de personnes, n’a rien à faire au pouvoir. Entre les Kurdes, les chiites et les Iraniens, le camarade Saddam avait des citernes de sang sur les mains. ON NE POUVAIT PAS LE LAISSER FAIRE, il aurait déstabilisé toute la région. N’oublions pas que le brave gars avait commencé à attaquer allègrement ses voisins, du plus petit (Koweit) au plus gros (Iran).

    Des gens comme vous s’accommodent très bien d’un monde laissé à la discrétion de fous sanguinaires, aussi longtemps qu’on les laisse pousser leur chariot au supermarché et boire leur verre de pinard devant la téloche. Vous voulez les avantages – sans les inconvénients.  Vous aimeriez une fiche de paie, mais sans bosser pour l’avoir.

    Malheureusement, le monde ne fonctionne pas comme cela. Et lorsque votre appart ‘ devient un dépotoir, vous avez intérêt à faire le ménage.

    Si un jour notre pays venait à tomber sous une dictature (rouge, brune ou verte, peu importe) ou dans les griffes d’un voisin gourmand, on serait tous très contents d’appeler les GI’s à la rescousse. Après tout, ils connaissent le chemin maintenant …

    Répondre
  52. grepon le texan

    08/08/2008

    " Il ne veut pas que les USA se vident de leur dernières forces économiques et morales au moyen orient. Il faut qu’il en reste un tout petit peu pour repartir… en queue du peloton."

    Pfft, les depense dans le petit affaire d’Iraq, combine a Afghanistan, ne representent meme pas un dixieme de nos depenses au Vietnam, ce qui etait une guerre relativement limitee, qui se passaient lors de la guerre froide, qui nous a coute beaucoup beaucoup beaucoup plus meme que la petite affaire de Vietnam.   Mais, c’est curieux, je me souviens pas que l’Amerique est sorti de ca en "queue de peloton".   Au contraire.

    Vraiement, par rapport au PNB americain, Iraq n’est pas rien, mais c’est presque rien.   Alors, ne prennez pas trop vos reves pour des realites.    Nous sommes capitalistes.  Notre civilisation se basent sur la liberte individuelle et l’action privee.   Les forces se decouplent.    Chez les socialistes et autres regime autoritaire, ils bouffent leur capitaux humaine et physique.   Ils finissent en queue de peloton regulierement.

    Répondre
  53. Anonyme

    08/08/2008

    Grepon le Texan : " Tout les deux ont été des loosers, reveurs, inefficaces, avec tetes bourrées de théories de complots absurdes, avides de révolutions impossible."

    –  Belle phrase de Grepon, et combien juste…
    " (…)
    théories de complots absurdes, (…) " ? On croirait presque que cela s’adresse a Eiff et au brillant Arthur Gohin, qui ont tout compris.
    Pauvre Coq Gaulois… pas que les pieds dans la merde, hein? Le cerveau aussi.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  54. Anonyme

    08/08/2008

    Puma, des gens grossiers et fiers de l’être, c’est cela la dernière lumière sortie pour éclairer les USA?
    Les forces créatrices sur lesquelles repose la confiance de Grepon restent à sortir de l’imaginaire.

    120.000$ par habitant de dette extérieure, un tissu industriel défait au profit de la Chine et autres pays pragmatiques, cela ne se résout pas dans une fuite en avant comme celle de l’Irak: une guerre partie sur un mensonge, supposément payable par le pétrole c’est à dire en pillant le pays, finalement faite à crédit sur le dos des générations futures.

    Grepon confond le libéralisme économique et la politique impérialiste du style empire romain… ou soviétique!

    Répondre
  55. Anonyme

    07/08/2008

    Eiff. D’accord ils ont fait tous deux allégeance aux forces mondialistes. Mais Obama est quand même moins cinglé que l’autre. Il ne veut pas que les USA se vident de leur dernières forces économiques et morales au moyen orient. Il faut qu’il en reste un tout petit peu pour repartir… en queue du peloton.

    Répondre
  56. Anonyme

    07/08/2008

    french puma : " Il y a actuellement aux Etats-Unis un mouvement d’opinion dont la presse française ne parle absolument pas, et qui est pourtant en train de prendre de l’ampleur : il s’agit d’un courant anti-Obama, représenté notamment par les Pumas (Party Unity My Ass : « l’unité du Parti, mon c… »)".

    –   Have fun :
    http://www.youtube.com/watch?v=o9IkEoce3xY&feature=related
    Mancney

    Répondre
  57. grepon le texan

    07/08/2008

    …3/4 de la planète ont d’autres préoccupations que le sort de ce pays qui se désintègre sous nos yeux."

    Effectivement, comme expliquait Schumpeter(si je ne me trompe pas), la creation destructive est une phenomene impressionnante dans les civilisations capitalistes.  La desintegration chex nous est depassee par la creation constamment.  C’est le pourquoi de la montee des EUA qui continuent depuis plus de deux siecles.  Tout pays qui veut peut faire de meme.   Mais chez vous les gouvernments interviennen tropt, et c’est la ou on voit que la destruction depasse la creation, comme aujoudhui en Europe.  Europe bouffe sa capital actuellement, et depuis quelques decennies.

    Répondre
  58. grepon le texan

    07/08/2008

    "Do you think the people want a president running away from difficulties?  Not really the American way, isn’t it?"

    Effectivement.  Pour donner un exemple recent, le public a trouve tres, tres faible, les tentatives de Kerry a esquiver non-seulement des questions donne en terme de scenario "What-if" lors de la campagne 2004, mais aussi des questions du genre, "concretely, what is your plan for."   Il a dit bien trop souvent qu’il repondrait a la realite telle qu’il voyerait a son arrivee a la maison blanche, et pas du tou avant!  Les americains ont trouve ca tres elitiste, l’idee que Le Grand John Kerry(qui a donne tout l’aire d’etre un politicien francais d’aillieur) n’avait pas a repondre a des questions sur comment il se comporterait.  Il etait John Kerry!  Il a servi au Vietnam!  (ou il a fabrique de toute pieces des histoires heroiques dans un temps record de trois mois au total, avant de revenir faire l’hero anti-guerre..en fabriquant de toutes pieces ses histoires).

    Obama, c’est un peu pareil avec le refus de Kerry a expliquer ce qu’il ferait bien a la Maison Blanche, car Obama propose des programmes titanesques et miraculeux sans annoncer un plan credible pour pouvoir les financer, ou un plan sur comment il peut convaincre l’opposition a accepter ses plans.  Obamba esquive ce genre de question en passant son temps a faire des show style rock star, et a limiter ses interviews a une presse vendue a son image de sauveur ame et corps.    Aussi, il est similaire a Kerry avec son auto-intevention comme fugure heroique.   Obama n’a accompli presque rien dans tout ses travaux, mais l’image qu’ils s’est construit est proprement grandiose.

    Sur cela:  Sans blague, la campagne Obama a adopte une imagerie public pour lui, et des meme des phrases, tire du droit du film "The Matrix" et tout particulierement du charactere messianique "Neo".    Malheureusement, exactement comme Neo dans le film, Obama n’avait rien accompli avant son arrive au centre de tout.  Tout les deux ont ete des loosers, reveurs, inefficaces, avec tetes bourre de theories de complots absurde, avides de revolutions impossible.   Dans le film tout etait possible, pour Neo, meme stopper des balles, bien sur.  Mais dans le reelle, Obama va perdre par une marge penible en November, pour continuer sa carriere si on peut l’appeller comme ca, a rien faire d’efficace dans le Senat, pour un jour  peut-etre revenir a Illinois rejoindre la politique sale de Chicago. 

    Apres avoir perdu en Novembre, les Democrates ne risqueront pas de lui renominer.  Qui vont ils mettre en 2012?    Si on fait une projection a partir des trois derniers candidats presidentiels democrate, la qualite va en baissant.  Ce qui laisse des candidats aussi faibles que McCain ou Bush les battre, a peine.   Tout ce passe comme si les republicains essaient de presenter des candidats qui peuvent battter le Democrate que a peine, au lieux de mettre quelqun qui pourrait leur battre facilement.   C’est presque incomprehensible. 

    Répondre
  59. Anonyme

    06/08/2008

    Grepon : " Il (Barack Hussein) est intelligent quand il refuse d’engager le public et ses questions a travers de l’Amerique, surtout a cote de McCain (..)"

    Probably, but, on the other side, American voters SEE that he is ducking from Mccain, et je ne suis pas sur que ce soit bien percu. What say you, Grepon? Do you think the people want a president running away from difficulties?  Not really the American way, isn’t it?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  60. EIFF

    06/08/2008

    A part peut-être à Saint-Germain-des-près et à Bruxelles, je ne crois pas que le show TV McCain-Obama intéresse grand monde en France et en Europe, ils ont faits tout les 2 allégeance aux forces mondialistes et les 3/4 de la planète ont d’autres préoccupations que le sort de ce pays qui se désintègre sous nos yeux.

    Répondre
  61. Anonyme

    06/08/2008

    Curieux de voir que la Presse, même Française, ne parle pas de la famille de Mc Cain.  Sacrée famille !

    Une mère, Cindy, super femme d’affaire efficace (et très jolie) et qui fait plus pour le tiers monde que n’a fait la regrettée Lady Di.  J’ai lu un article sur elle over sea.

    Elle est plus remarquable parce son palmarès que Obama et Hilary réunis.

    Trois fils sous les drapeaux : 1 pilote dans la Navy, 1 élève officier Naval, et un Marines actif en Irak.   Et Obama ?

    Comme diraient nos frères Québécois, les McCain, c’est loin d’être une famille de trous d’cul. 

    Obama pour l’instant est une girouette amnésique et un roi de la débine.  Et on veut en faire un président ?!!!!  Pas besoin de commenter à l’infini.

    Répondre
  62. grepon le texan

    05/08/2008

    Barack fait de son mieu pour l’instant.   

    Son "campaign manager" et lui evitent surtout de debattre John McCain.  Ils viennent de refuser de participer a cote de lui dans une serie de "townhall meetings".  Enocre un flip-flop:   Obama avait promis de participer dans une serie de townhall debates avec McCain apres sa nomination.  Maintenenant il refuse, pour limiter les dommages aux debats auxquels il ne peut pas echapper avant l’election.  

    Il est intelligent quand il refuse d’engager le public et ses questions a travers de l’Amerique, surtout a cote de McCain.   Il serait plus intelligent encore si il pouvait trouver des excuses pour ne pas debattre a la tele cet autumn.  C’est le moment ou bien d’americains vont commencer a regarder de pres le sauveur que les medias nous presentent jusquici. 

    Beaucoup trop d’americains vont finir par choisir quelqun qui propose plus ou moins "business as usual"..c.a.d. un president pro-americain et un gouvernment federale limite.    Obama propose de faire intervenir le gouvernement partout, hausser les impots partout, nationaliser un pan entier de l’economie(le meillieur industrie de "healthcare" au monde), et reguler des tas d’autres activites priver jusqua leur inexistence.  Mais le truc qui le tue, c’est son degout evident avec l’Amerique tel qu’elle est.   C’est encore pire chez sa femme, mais les deux sont remarqablement negative sur l’Amerique, qui est plein d’electeurs, euhhh, Americains, qui misent ensemble sont l’Amerique("We the People" et tout ca)..   Obama va perdre l’election par une marge importante.   C’est aussi simple que ca.

    Répondre
  63. Anonyme

    04/08/2008

    Extrait du dernier discours de Barack Hussein Obama, ce lundi, a Lansing, Michigan : "“We meet at a moment when this country is facing a set of challenges greater than any that we have seen in generations. … And for too long, our leaders in Washington have been unable or unwilling to do anything about it,”

    –   Well, cela ne veut pas dire grand chose, n’est ce pas, si ce n’est que le charismatique Barack se sent lui-meme largement dépassé par les événements ("challenges greater than any that (..)" ..), qu’il se sent dépassé par la tache a venir, et je ne suis pas sur que les Ricains apprécient ce genre de blabla…
    Bon, ce n’est pas grave, car pour 80% des Francais, ce qu’il dit est parole d’évangile, alors, on est sauvé.

    De plus, comme tout le monde a le droit de changer d’avis (surtout les nanas, en fait : "car souvent femme varie…") et bien ce pauvre Barack re-flip-flop un coup, a propos de Petrole, le sujet qui fache, en annoncant, cette fois, qu’il est Ok pour "creuser" au Texas et en Louisiane, ce qu’il a quoi il s’était opposé jusqu’ici… Pas facile, tout ca, hein?!

    En attendant, dans les sondages les candidats sont ex-aequo.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  64. anonyme

    04/08/2008

    Laudance,

    LE COMMENTAIRE à retenir et que j’ai photocopié pour les intéressés(es)!

    Répondre
  65. Anonyme

    04/08/2008

    Salut Vitruve. Thanks pour avoir relevé les "unes" de 2029.  J’ai ajouté une paire d’explications pour les spécificités US (NBA, IRS, etc..). Le reste est de l’anglais facile, scolaire. Et comme j’ai passé ma scolarité au fond de la classe, au chaud pres du radiateur, je suppose que les lecteurs des 4V sont forcément plus cultivés que moi et donc peuvent comprendre l’Americain simple…. surtout ceux qui nous "expliquent" l’Amerique" n’est ce pas?
    Mais je ne suis pas surpris que vous-meme ayez apprécié. Malheureusement, le manque d’humour est une indication du moral des citoyens. Vous avez vu; moi aussi.

    Grepon : " Obama manque totalement de reférences culturelle (…)  C’est une personnnage que la majorite des americains ne peuvent pas "respecter", pour ne pas parler de lui mettre le boulot de Commander in Chief. Il est deja cuit. End of story."
    –    Cuit?  John Hussein?  Too bad!  I see… c’est Barack au Barbacue…   (no offense intended, hein?)
    M..de alors, moi qui croyait qu’on allait se refaire un Mitterrand Americain… Un vrai bon Socialo qui ouvrirait bien grand les portes du pays a tous les troudhuks errants, parce que il n’y a pas de raison que ca n’arrive qu’a la France, n’est ce pas? Je me disais aussi, et des millions de Muslims avec moi, que si les Ricains commencent a offrir la sécu et le chomage, on va pouvoir penser sérieusement a émigrer… Ca, c’est de l’amélioration!

    "Change? No! Improve? Yes!"

    Quelqu’un veut-il acheter mes Bumpers stickers? Garantis originaux. $3.99 each. (Pour la photo dédicacée de Mancney en maillot de bain, please, ajouter $100.00)

    Best,

    Mancney

    Répondre
  66. grepon le texan

    03/08/2008

    Euh, comme j’ai explique plus haut, Obama ne sera pas elu, car il ne sait pas parler sans teleprompteur (prouve a maintes occases), et il n’echappera pas a debats face a face avec McCain, qui, lui ressemble culturellement aux americains, et qui sait parler(25 ans au senat, republicain favori des medias sur une bonne decennie, etc). 

    Obama, ne ressemble pas du tout, culturellement, aux americains.  Ses copains de toute sa courte vie (sans accomplissements concrets) ont ete des communistes, terroristes domestiques, fous furieux du "black liberation theology", corrompus de la politique style Chicago, financiers et "fixers" plus que douteux, figures etranger aux connections execrables  Puis, il y a son choix le plus important de sa vie, en termes de relations personelle.    Sa femme, c’est une vraie "peace of work" elle aussi.   Une femme qui raccolte $500K par ans dans un boulot incomprehensible ne peut pas se plaindre du cout des lecons de piano pour les enfants avec serieux, mais voila qu’elle continue comme si rien n’etait.   Elle veut faire croire que l’Amerique est un galere, mais que Obama va renverser tout ca, sauver l’Amerique perdu.    Obama manque de jugement, tres clairement, a choisir ses proches.

    Alors, je repete encore pour les demeures qui croient ferment que Obama a deja gagne:    Obama manque totalement de references culturelle pour comprendre comment parler aux americains productifs, non-criminel, et patriotique.  C’est une personnnage que la majorite des americains ne peuvent pas =respecter=, pour ne pas parler de lui mettre le boulot de Commander in Chief.     Il est deja cuit.   End of story.

    Répondre
  67. VITRUVE

    03/08/2008

    AVE
    Dear Mancney
    refaites-nous le plaisir des "unes " de 2029  ( en français cette fois pour les anti-yanks) et qui semblent être passées inaperçues sur le site
    dommage
    manque d’humour des lecteurs?
    VALE

    Répondre
  68. Anonyme

    02/08/2008

    Frank : " pour compenser leur pathétique besoin d’écraser les autres pour ne plus se sentir inférieur."
    –    Oui, Frank, il y a de ca. Bon, je ne viserai pas Eiff en particulier, mais, en général, c’est effectivement : "je suis frustré, tu es frustré, il est frustré, on est tous fustrés, on est tous envieux, on est tous jaloux…".  Et oui, vous avez raison, c’est exactement comme le palestinien dans son ghetto, choisi et entretenu, qui ne supporte pas l’Israélien dans sa villa-piscine-bord de mer.
    C’est toujours la meme chose, et cela ne changera jamais : le clivage entre ceux qui travaillent et se construisent, et ceux qui discutaillent et ont besoin de l’état, c-a-d des autres, pour vivre, et qui pillent "légalement" ceux qui travaillent et qui risquent, espérant trouver dans le vol, une gloire psycho-réparatrice.

    –   En attendant, le pere Barack Hussein Obama, je ne sais pas si ca va etre un cadeau pour lui d’etre élu président des Etats Unis d’Amerique….. Cela pourrait bien etre un enfer, et notre ami un peu reveur et mythomane pourrait bien avoir un drole d’atterrissage. Juste a thought.
    Tenez, récemment, avec l’air tout content du mec qui raconte une bonne blague, il prévenait ses fans que McCain, enfin ce que l’on appelle la "campagne" de McCain (son staff électoral), allait appeller a se moquer de lui (de lui Barack) parce qu’il a des noms bizarres…. Well, il fait bien de soulever la question car les noms et prénoms sont des parametres importants de culture et de civilisation (si vous ne comprenez pas pourquoi, vous n’avez qu’a voir comment les muslims baptisent leurs momes en Europe et dans le Monde). 
    Ne pensez vous pas qu’un candidat a la présidence des USA pourraient avoir au moins UN seul de ses noms ou prénoms qui soit "américain"? Juste UN seul? Comme "Barack Bill Obama", par exemple, ou bien "John Hussein Obama"? 
    Pas mal, "John Hussein", hein?…Ca ferait tres branché, tres mélangé, tres world-wide président… 

    Best,

    Mancney

    Répondre
  69. EIFF

    02/08/2008

    "Les fascistes français sont hystériques car la démocratie capitaliste et libérale anglo-saxone … blablabla"    les anglo-saxons sont de fins usurpateurs, mais même le libéralisme et le protestantisme sont d’origine française. Et si les politiciens américains continuent à faire les fanfarons, ils devront laisser la place à d’autres pour insufler le souffle dont l’humanité a besoin, car on ne mérite pas de "diriger" la planète lorsque qu’on s’agenouille en permanence devant toutes sortes de lobbies et qu’on pratique un bellicisme manichéen à la sauce Mickey à géométrie variable.

    Répondre
  70. colson

    02/08/2008
    Depuis quand la couleur de peau d’un homme ou d’une femme constitue-t-elle une vertu politique ? Le piquant, c’est que pareil argument est avancé par ceux qui n’ont pas de mots assez durs pour hurler au fascisme quand il est question de distinguer Blancs et Noirs. Le programme de M.OBAMA doit être lu, compris et analysé comme tel. Ce que notre Président, en veine d’effets d’annonces -je le dis d’autant plus amèrement qu’il a mes suffrages sur de nombreux points-, n’est lui même pas parvenu à faire (cf. le "OBAMA", c’est mon copain" d’il y a peu : passons sur la forme, indigne d’un Président de la république quel qu’il soit ; sur le fond, il est permis de douter qu’il n’ait eu en l’espèce d’aucune importance…pourvu que les media les aient montrés l’un avec l’autre…).
    Répondre
  71. Frank

    02/08/2008

    réalisez-vous le paquet de "haine"

    Mancney, c’est effectivement de la haine pure. Les fascistes français sont hystériques car la démocratie capitaliste et libérale anglo-saxone a détruit pour toujours leur rêve d’instaurer leur répugnant projet d’asservir les hommes libres et leur fantasme de domination totale sur les autres pour compenser leur pathétique besoin d’écraser les autres pour ne plus se sentir inférieur.

    Ils sont comme les islamistes, ils n’ont rien à proposer à part la haine et le fanatisme et ils ont les mêmes motivations: complexe d’infériorité, jalousie et envie de détruire.

    Répondre
  72. Fred Rabeman

    02/08/2008

    Je suis un Reaganien, un Bushiste et si j’étais citoyen Américain, je voterais Mc Cain tout comme d’ailleurs mon choix s’était porté sur Bob Dole face à Clinton en 1996. Mais en tant qu’observateur et analyste lucide des élections Américaines, j’affirme qu’Obama sera élu, et que le calendrier des circonstances fera de lui un très grand Président, si du moins il se place dans le sillage de Roosevelt et Clinton pour éviter les fautes de Carter. J’invite mes amis de la Droite Libérale à voir les choses en face : l’actualité, c’est la déconfiture de la confiance économique sous le deuxième mandat de Bush, et le recours à l’accroissement de l’Etat. Il faut savoir en tirer les conséquences. Malheureusement, ce n’est pas de bon augure pour la position du Monde Libre face à l’enrichissement de la Chine, de la Russie et du Golfe Persique. Les dictatures deviennent plus attrayantes aux décideurs de ce monde. Mais il n’en reste pas moins que l’Amérique restera le phare du Monde Libre. L’élection d’Obama n’arrêtera pas l’anti-américanisme. Fred Rabeman

    Répondre
  73. Annika

    01/08/2008

      Obama idolâtré par DES FRANÇAIS ? De quoi donner envie de vomir aux américains, et de quoi les aider à voir clair.  "Le Messie" est un faux, et l’Amérique se réveille de sa torpeur. http://www.johnmccain.com/videolanding/theone.htm  (great vidéo !)

    Répondre
  74. french puma

    01/08/2008
    Aujourd’hui, un sondage Gallup, qui donne quotidiennement la tendance du duel Obama/McCain, place pour la première fois les deux hommes à quasi-égalité. Cela montre que la grande tournée de Obama au Moyen-Orient et en Europe ne lui a pas permis de rassurer un électorat toujours très méfiant à son sujet.
    Il y a actuellement aux Etats-Unis un mouvement d’opinion dont la presse française ne parle absolument pas, et qui est pourtant en train de prendre de l’ampleur : il s’agit d’un courant anti-Obama, représenté notamment par les Pumas (Party Unity My Ass : « l’unité du Parti, mon c… »). Ce sont des électeurs Démocrates qui sont à l’origine de ce mouvement et qui ne sont absolument pas satisfaits du choix de leur Parti. Ils estiment que Hillary Clinton n’a pas perdu les primaires, car elle a obtenu autant, sinon plus de voix que Obama, et veulent que les délégués du Parti aient la possibilité de voter pour elle lors de la Convention de Denver. Selon eux, on n’est pas à l’abri d’une surprise fin août. Les délégués pourraient se rendre compte que finalement, Hillary Clinton est peut-être un meilleur choix contre McCain.
    Pour plus de détails et d’explications, vous pouvez consulter ce site bilingue : http://hillary.meilleur.choix.qu-obama.over-blog.com/
    Répondre
  75. Nicolas

    01/08/2008

    On dira ce qu’on voudra  mais la couleur de peau d’OBAMA est un évènement historique. Tout noir ou métissé, voir "non-blanc" du monde, vous le confirmera. Il est de bon ton de dire qu’il est raciste de pointer ce détail car comme chacun sait : "peu importe la couleur de peau, l’important est la valeur de l’individu et de son projet". Foutaises ! car le niveau de conscience de l’humain de base n’a pas atteint cette hauteur de vue. La couleur de peau est un déterminant puissant dans le devenir d’un individu aux USA et ailleurs. Pour cette raison, OBAMA est un évènement et il n’est pas improbable qu’il annonce les bouleversement ethniques à venir. Son  programme n’est peut-être pas l’idéal mais il est choisi pour attirer un électorat potentiel qui n’est pas celui de Mac Cain. Je crois de plus que sa popularité internationale prend racine dans l’impopularité de Bush qui est probablement, selon moi, le plus grand con du monde. OBAMA est un homme de son temps qui pourrait certainement réconcilier les USA avec le monde. Question d’image mais aussi, sans doute de politique. La communauté humaine internationale ne fonctionne pas que par des rapports de forces militaires et économiques. Pourquoi les USA, qui représentent moins de 5% de la population mondiale doivent-ils avoir un budget militaire de 50 % du total des budgets des autres pays ? Quelle conception du monde cela cache-t-il alors que personne n’est en mesure de menacer les intérêts vitaux de ce grand pays continent ? La lutte contre le terrorisme est surtout une affaire de renseignement et de coopération internationale. Un homme dont la grand mère vit encore dans une case d’un village africain ne vit pas dans le même univers qu’un autre issu d’une richissime caste politico-pétrolière bien introduite dans les rouages administratifs du plus puissant pays du monde. Le grand art des politiciens est celui de faire rêver les foules pour ensuite les mobiliser et il est clair qu’OBAMA est dans cette dynamique. OBAMA fera renaître le rêve américain, celui du pays des libertés ou le mérite individuel est une valeur fondamentale et où donc, chacun peut se faire une place au soleil.

    Répondre
  76. Anonyme

    01/08/2008

    Pourquoi tant d’anti-américanisme? Il devrait au moins être plus modéré en ce moment. Quel dirigeant du monde reçoit le dalaï-lama, reçoit les dissidents chinois, fait des athlètes américains des athlètes de liberté, ira à la messe en Chine et fera un discours sur les libertés en Chine? Je vous le donne en mille : George Walker Bush. Si il était si mauvais qu’on le dit, l’aurait-il fait? Non. Je suis le premier à critiquer son action quand il le faut mais je sais ne jamais tomber dans l’anti-américanisme. Pendant ce temps, que fait Sarkozy? Il courbe l’échine devant la Chine. Juste pour des contrats par dessus le marché. Il  ne recevra même probablement pas le dalaï-lama pour faire plaisir à la Chine. Voilà qui montre la lâcheté en plus de la faiblesse des dirigeants français. Pourtant, les Chinois manifestent juste leur mécontentement mais ne se permettent pas de menacer l’économie américaine de mesures de rétention. Alors, avant de vouloir donner des leçons aux autres, balayez d’abord chez vous.

     

    De plus, voilà ce que disent des spécialistes hors Etats-Unis (ceux des Etats-Unis étant dans le pessimisme ambiant) : "Ainsi, mesurée hors stocks, ces derniers constituant une variable d’ajustement, la progression annualisée du PIB américain a été de 3,8 % au cours du deuxième trimestre. En effet, au cours de ce dernier, le niveau de déstockage a atteint un plus bas depuis le quatrième trimestre 2001. Dans la mesure où ce mouvement de déstockage dure depuis trois trimestres et atteint aujourd’hui des proportions pléthoriques, un mouvement de correction devrait s’observer dès le troisième trimestre 2008. Cela signifie donc que la croissance américaine « en a encore sous le pied ». Et ce d’autant que les carnets de commandes ont retrouvé le chemin de la hausse ces derniers mois, annonçant que l’investissement des entreprises va gagner en vigueur dans les trimestres à venir. De même, la consommation n’ayant augmenté que de 1,5 % au deuxième trimestre, cela signifie que les ménages américains n’ont pas utilisé la totalité de leur chèque fiscal, mais plutôt la moitié. De quoi donc soutenir encore la consommation au second semestre. Et ce d’autant que le cours du baril s’est replié en juillet et que la confiance des ménages a retrouvé quelques couleurs. Autrement dit, la déception de la croissance américaine du deuxième trimestre est très relative. D’ailleurs, il faut souligner qu’à la fin de ce dernier, le PIB de l’Oncle Sam affiche un acquis de croissance de 1,4 %. Dire qu’il y a encore quelques mois, le FMI annonçait une croissance annuelle américaine de 0,5 % pour 2008… En ce qui nous concerne, nous maintenons notre prévision d’une augmentation annuelle du PIB américain de 1,9 % cette année, sachant que ce niveau pourrait être aisément amélioré si la formation de stocks se reprend. Pour être encore plus précis et en supposant que les stocks restent à leur niveau abyssal du deuxième trimestre (hypothèse très pessimiste) et que l’investissement des entreprises et la consommation augmentent au même rythme qu’au deuxième trimestre (hypothèse prudente), la croissance annualisée du PIB devrait atteindre 3 % au troisième trimestre 2008. La récession ne sera donc toujours pas à l’ordre du jour outre-Atlantique. Comme le montre le graphique ci-dessus (je ne le donne pas car difficile à comprendre pour certains), il faut simplement attendre que la baisse des taux de la Fed produise ses effets sur le PIB…"

    Voilà une analyse précise objective. Compte-tenu de toutes ces données, la récession devrait être éviter à au moins 80%… Tout n’est pas rose, bien sûr. Mais les choses ne sont pas aussi mauvaises qu’on le dit aux Etats-Unis. Les économistes là-bas ne sont pas objectifs, ils s’attendaient à la récession alors ils ont encore du mal à se faire à la croissance. La dernière phrase de ma citation est révélatrice : "Comme le montre le graphique ci-dessus (je ne le donne pas car difficile à comprendre pour certains), il faut simplement attendre que la baisse des taux de la Fed produise ses effets sur le PIB…" Il faut six à huit mois pour que l’action de la Fed agisse. Les mesures d’aides ne sont pas non plus pleinement entrées en vigueur. Alors wait & see.

    Toutefois, je ne vois toujours pas là la chute "annoncée " des Etats-Unis. Pire (pour les anti-américains), cette situation économique ne peut que favoriser le pouvoir en place : les Républicains. Personne ne dit que Obama ne sera pas élu (car il peut l’être) mais, dans les pays démocratique, c’est pratiquement toujours l’économie qui fait ou défait les dirigeants. Avantage donc McCain.

    Répondre
  77. Anonyme

    01/08/2008

    Laudance : " Disons plutôt que j’en ai assez du manichéisme européen (surtout français) avec, d’un côté, les méchants républicains et, de l’autre côté, les gentils démocrates lesquels s’entendent sur différents dossiers et sont assez proches sur maints sujets. Et j’en ai surtout marre de la rétention d’informations dans les médias du Vieux Continent et davantage encore de leur diffusion arrangée en fonction de la propagande confiée à des gens qui, dès le matin, ne cessent de rêver au grand soir."
    –   Et on comprend ca.  Well, sympas vos explications et analyse, Laudance, et elles sont claires et honnetes. Attendez vous quand meme, a lires qqs incantations éructées par les frustrés bilieux du forum, parce que, il n’y a rien a faire, vous pouvez leur afficher sur panneau géant la réalité devant les yeux, ils ne la verront jamais tant ils sont aveuglés par les idées malsaines qui les habitent.
    Thanks, Laudance, God bless you

    Mancney

    Répondre
  78. Laudance

    31/07/2008

    Coucou, le revoilà ! Qui ça ? Eh bien, le candidat Obama dont je viens d’évoquer le nom vénéré dans mon précédent courrier. Mais comme je le surveille autant qu’une casserole de lait sur le feu, je vais en rajouter une louche à l’heure où il vient de terminer sa tournée des popotes en Europe, car depuis le temps où il croisait le fer avec Hillary Clinton, le discours de Barack, qui prétend faire de la politique autrement, a bien changé. En effet, du plus à gauche tenu par un présidentiable en mesure de l’emporter, il a sensiblement évolué vers le centre, car on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre.

    En ce qui me concerne, par contre, je n’ai pas changé mon point de vue à son sujet. Je répète donc que, si tel était le choix des Américains, je lui accorderais tout le respect que je dois au président des U.S.A. et, aussi, le bénéfice du doute en attendant de le voir à l’œuvre, car il faut donner sa chance au coureur. Pourtant, plus que jamais, je suis sceptique quant à sa sincérité et la politique qu’il va mener. Sera-ce celle de la campagne à l’investiture démocrate ? Celle de l’actuelle campagne présidentielle ? Celle présentée aux Américains ? Ou celle vendue à l’étranger ?

    A l’heure actuelle, il est impossible de se prononcer, car elle est tellement à géométrie variable qu’elle offre un éventail bien plus large que la fenêtre ouverte par son rival. On ne sait donc pas à quoi s’en tenir alors qu’il lui faudra quand même choisir. Or, plus un candidat fait le grand écart plus il risque de décevoir. C’est d’ailleurs ce qui pend au nez des Européens lesquels devront, par exemple, bourse délier pour soutenir la future politique étrangère de leur favori, ce qui va à l’encontre de leurs confortables habitudes en matière de défense.

    Mais je ne vais pas plaindre ces derniers pour cela, ni même essayer de leur ôter leurs illusions, étant donné qu’ils sont tellement sous le charme auquel ils ont été si bien conditionnés. Tempérer cet optimisme béat me ferait passer pour un rabat-joie. Alors, je vais me contenter de vous livrer ma plus grande crainte par rapport à Obama, celle d’un Européen devenu Nord-Américain. Il s’agit de l’attente de l’Europe à son égard, une attente à laquelle, s’il lui advenait d’y répondre, serait… inquiétante.

    En effet, je considère l’Europe comme capitularde et je crois que ses élites espèrent trouver en lui un président sorti du même tonneau, qui hisserait plus facilement le drapeau blanc (n’y voyez aucune allusion à la couleur de sa peau). D’où le risque de déception dont je parlais plus haut. Vue d’ici, celle-ci me réjouirait plutôt, tandis qu’une satisfaction donnée aux rêveurs du Vieux Continent accélèrerait sa soumission à ceux envers lesquels Obama est censé se montrer plus conciliant que McCain.

    Sur ce, puisque je m’adresse à vous du Canada et « pratique » couramment les U.S.A., je ne résiste pas au plaisir d’effectuer un bref retour en arrière, afin de compléter le portrait du président déjà élu par les Européens mais pas encore par les Américains. Il est vrai qu’on ne peut pas se fier à ces derniers capables d’élire quelqu’un sans tenir compte des signes envoyés par le phare de l’humanité. Des cow-boys en vérité ! Rien à voir avec les « zélites » et les dhimmis de l’Hexagone.

    Beaucoup de choses sont dites aux U.S.A. dont il n’est pas fait état dans les médias étrangers, car il est évidemment impossible de tout relater, surtout dans ceux dont la mission est de trier. C’est ainsi que, le mardi 3 juin dernier, j’ai entendu sur une chaîne américaine le discours prononcé par Barack Obama le jour où sa victoire sur Hillary Clinton fut officieusement acquise (elle ne devint officielle qu’au moment où cette dernière a reconnu sa défaite).

    Ce discours devant une assemblée de partisans euphoriques m’a permis de mieux cerner le personnage. En effet, comme il n’y avait pas d’intermédiaires entre lui, l’orateur, et moi le téléspectateur, les propos du candidat démocrate à l’élection présidentielle ont eu d’autant plus de poids et d’impact que je les ai entendus en direct. Je n’ai donc pas dû me fier à une traduction ou à une éventuelle interprétation.

    A la fin de son envolée lyrique, au moment où sa voix était au plus haut perchée et que ses auditeurs, éblouis par la forme, n’étaient plus en état de réfléchir au contenu, il a notamment déclaré ceci « en toute modestie » (sic) à savoir « que plus tard les Américains se souviendraient de ce jour-là comme étant celui où l’Amérique avait commencé à s’occuper de ses malades et à donner du travail aux plus démunis ».

    Rien que cela, ce n’est déjà pas mal, car tout le monde sait qu’aux Etats-Unis personne ne s’est jamais occupé des malades et qu’il n’y a pas de travail pour les gens n’ayant pas de formation particulière. Mais que dire alors de la suite quand Obama, sur sa lancée, a ajouté, toujours à propos de ce jour-là, « qu’on s’en souviendrait aussi comme étant celui où l’eau a cessé de monter dans les océans » et a annoncé, en guise de conclusion, qu’il allait « sauver la planète ».

    Alors-là, chapeau bas, car s’il est de notoriété publique que les hommes politiques cèdent facilement à la tentation du populisme, je n’avais jamais entendu un candidat atteindre un tel sommet dans un pays démocratique, seuls les dictateurs n’ayant pas peur de dépasser toutes les bornes en matière de mise en valeur de leur personne.

    Comme un commentateur l’a fait remarquer dès le lendemain, « il est heureux qu’Obama ait déclaré cela en toute modestie, car que sera-ce le jour où il se départira de celle-ci ? ». Même en Iran, Ahmadinejad n’a pas poussé le bouchon aussi loin, lui qui attend la venue du treizième imam, c’est-à-dire de quelqu’un d’autre, car il n’a pas la prétention d’être celui-là. Par contre, Obama n’hésite pas à se prendre pour le messie devant ses supporters ravis !

    Il sera donc difficile à battre, sur ce terrain-là en tout cas, étant donné qu’au-dessus du messie il ne reste plus que Dieu. Or, ce dernier n’a toujours pas postulé à la présidence des U.S.A., ce qui me fait craindre qu’un autre jour viendra où un candidat se prendra carrément pour Lui. Toujours est-il que même sans Dieu, notre avenir s’annonce désormais radieux grâce à Obama qui guérira tous les maux de la terre.

    L’ennui, en ce qui me concerne, c’est que j’ai les pieds sur cette dernière et pas la tête dans les nuages, et que je me méfie des gens qui confondent le rêve et la réalité, un programme politique et une liste de prophéties. Et j’enrage quand je constate que des intellectuels ou prétendus tels avalent, sans réagir, ce genre de couleuvres aussi grosses que des boas. Il est vrai qu’ils sont là pour ça, contrairement aux classes laborieuses moins faciles à berner.

    En effet, ce ne sont pas celles-ci qui soutiennent le plus le nouveau messie. Outre les Noirs pour une question de race et non de classe, ce sont surtout les jeunes universitaires et diplômés, et les gens des milieux aisés, ceux qui ont le plus bénéficié d’un enseignement prolongé et sont, en théorie, les mieux éduqués.

    Comme le scientifique qui a soulevé ce problème devant moi cette semaine, je finirai donc par me demander si, oui ou non, l’instruction nuit à l’esprit et anesthésie l’intelligence. « Ce sujet, disait-il, constituerait une excellente thèse de doctorat ». A défaut d’en arriver là, il me semble que l’Obamania frappe surtout les personnes censées être les mieux armées pour y résister, pour ne pas confondre l’emballage et le contenu.

    Malheureusement, selon les derniers commentaires que j’ai lus, cette étrange maladie alimentée par un engouement disproportionné s’est transformée en épidémie. Tout l’Occident est contaminé de Montréal à Paris où LE candidat a été qualifié de superstar. J’ai écrit LE, car il est devenu unique par rapport à « l’autre » qui, hors des U.S.A., n’existe même pas. Etrange phénomène de société auquel il m’est impossible d’adhérer à l’heure où le monde n’a pas besoin de rock stars et/ou de gourous, mais d’hommes d’état.

     

    Répondre
  79. D.J

    31/07/2008

    Les européens qui sont en grande majorité derrière Obama,seront par la suite certainement déçus en cas de victoire ,en s’appercevent Qu’Obama lui,n’est pas européens.

    Du reste il deçois de plus en plus sa base la plus à gauche en ayant des discours plus à droite et centriste.

    D.J

     

    Répondre
  80. EIFF

    31/07/2008

    A Mancney et Grepon, je crois que le rêve américain est dorénavant derrière nous, l’Amérique d’aujourd’hui c’est du kitch décrépi, des pornos-stars lobotomisées, de mauvais acteurs qui soulagent leur bonne conscience à 2 balles au travers des spectacles de charité et des millions d’automates damnés avachis devant la télé.

    La promenade en Irak ressemble aux dernières convulsions d’un empire qui s’écroule, les banques s’en remettent à l’Etat et le travailleur-citoyen américain va morfler.

    Bush a l’air malin coincé entre l’Aipac et les princes saoudiens, incapable de mettre fin aux réseaux qui financent l’islamisme, le waahabisme, le salafisme. Bush l’otage, qui n’a pas eu le courage de mettre les bédouins d’Arabie au pas alors que c’est bien le royaume d’Arabie l’épicentre de l’islamisme mondial.

    Plutôt que de se faire peur avec l’Iran et d’entretenir des fantasmes stériles, j’ai deux suggestions à faire pour que la gloire de la puissance US rayonne à nouveau :

    1/ se débarasser des petits marchands d’Arabie qui injectent des milliards pour islamiser l’Occident et la planète. 

    2/ récupérer le Sinaï, vaste plateau entre le Moyen-Orient et l’Afrique, pour en faire une base stratégique militaire occidentale, un centre de recherche scientifique-technologique et un refuge pour les chrétiens persécutés.

     

    Répondre
  81. Anonyme

    31/07/2008

    Pour changer un peu des propos intéressants de nicolas bonnal qui affirme, avec in rare discernement que : " les Blancs en plus sont en chute libre,(..) Ils veulent être dominés-", voici qqs infos priviligiées sur la situation des US demain.

    HEADLINES FROM THE YEAR 2029

    Ozone created by electric cars now killing millions in the seventh largest country in the world, Mexifornia, formerly known as California .
    White minorities still trying to have English recognized as Mexifornia’s third language.
    Baby conceived naturally! Scientists stumped.
    Couple petitions court to reinstate heterosexual marriage.
    Iran still closed off; physicists estimate it will take at least 10 more years before radioactivity decreases to safe levels.
    France pleads for global help after being taken over by Jamaica. No other country comes forward to help the beleaguered nation!
    Castro finally dies at age 112; Cuban cigars can now be imported legally, but President Chelsea Clinton has banned all smoking.
    George Z. Bush says he will run for President in 2036.
    Postal Service raises price of first class stamp to $17.89 and reduces mail delivery to Wednesdays only.
    85-year and $75.8 billion study: Diet and exercise are the keys to weight loss.
    Average weight of Americans drops to 250 lbs.
    Global cooling blamed for citrus crop failure for third consecutive year in Mexifornia and Floruba.
    Abortion clinics now available in every High School in United States.
    Floruba voters still having trouble with voting machines.
    Democratic Senate still blocking drilling in ANWR even though gas is selling for 4532 Pesos per liter and gas stations are only open on Tuesdays and Fridays.
    Average height of NBA (Basket-ball, that is)  players is now nine feet, seven inches.
    New federal law requires that all nail clippers, screwdrivers, fly swatters and rolled-up newspapers must be registered by January 2030.
    IRS (Internal Revenue Service) sets lowest tax rate at 75 percent.
    Massachusetts executes last remaining conservative.
    Supreme Court rules punishment of criminals violates their civil rights.

    Please, ne pas trop diffuser, c’est confidentiel.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  82. HansImSchnoggeLoch

    31/07/2008

    Eh oui Eiff, la roue tourne. Et elle tourne pour tout le monde, France comprise!

    Il n’est malheureusement pas sûr que si les USA perdaient le leadership des affaires du "monde"  que le monde s’en porterait mieux. Et la France si prompte à critiquer les USA à tout bout de champ n’aurait alors plus de bouc émisssaire à accabler. Ce serait un grand malheur pour la gôôche, les bobos et la bien-pensance. Sniff, sniff …

    NB: en Obama les USA auront un Zorro qui va les tirer du boubier, n’est ce pas?

    Répondre
  83. nicolas bonnal

    31/07/2008

    je suis d’accord avec guy millière, sauf que la dégénérescence américaine passe par l’élection d’Obama. Mc Cain est trop vieux, et on nous refait le coup de Bob Dole en 96. les Blancs en plus sont en chute libre,et pas seulement là-bas. Ils veulent être dominés-

    Répondre
  84. Laudance

    31/07/2008

    Certes, le chouchou des médias est un personnage sympathique, voire charismatique. Bien plus en tout cas qu’une Hillary Clinton, par exemple, et il bénéficie aussi de l’attrait de la nouveauté, ce qui lui a valu pendant plusieurs mois un traitement de faveur dans la presse américaine. Une disproportion s’était même installée dans le nombre des articles consacrés à lui par rapport à ceux réservés à ses adversaires. Même chose en ce qui concerne la plupart des chaînes de télévision qui lui ont réservé un accueil très conciliant, si l’on se base sur les critères habituels aux U.S.A., et ont largement contribué à l’accroissement de sa popularité.

    Mais les Etats-Unis ne sont pas l’Europe (la réélection facile de George W. Bush en 2000 l’a encore prouvé) et il ne faut pas confondre la course à la Maison Blanche avec Love Story. C’est ainsi que, depuis quelques mois, un rééquilibrage s’est opéré et que plusieurs journalistes américains ont commencé à se poser des questions sur le contenu des discours tenus par celui qui est devenu une sorte de rock star de la politique aux pieds duquel des midinettes tombent en pâmoison.

    Et qu’ont-ils relevé au-delà de l’impact des envolées d’un brillant orateur ? Des généralités qui font plaisir à entendre et même à écouter, comme l’idée d’une Amérique réconciliée, d’une nouvelle façon de faire de la politique, etc, ce qui a suffi à faire de lui le candidat de l’espoir, de l’audace et de la franchise, le chevalier blanc (n’y voyez aucune allusion à la couleur de sa peau) dont les Américains ont besoin.

    Mais après avoir gratté le vernis de l’apparence, plusieurs éditorialistes, qui ne sont pas forcément des partisans républicains, n’ont découvert que très peu de substance. Certains n’hésitent même pas à parler de vide total que la rhétorique parvient encore à dissimuler. Il est vrai que son camp attribue à Obama des tas de vertus qui le démarqueraient de tous ses adversaires, même démocrates. Ceci dit, que savent-ils vraiment de lui en dehors de l’image qu’il projette ?

    Sa sincérité ? Elle a déjà été soumise à rude épreuve l’année passée. En effet, alors qu’il n’avait cessé de clamer son intention de remettre en question les accords commerciaux signés par Bill Clinton entre les U.S.A., le Mexique et le Canada, l’un de ses principaux conseillers s’empressait d’aller rassurer Ottawa, en expliquant au gouvernement canadien « que tout cela n’irait pas au-delà de la campagne électorale ».

    Il n’empêche qu’une fuite s’est produite et que la réplique de Stephen Harper fut vive, tout comme celle des milieux économiques américains et chez certains démocrates proches des grands syndicats. Le résultat se fit d’ailleurs fait ressentir dans l’Ohio, un état particulièrement concerné par le libre échange avec le Canada. Il s’agissait, en tout cas, d’une curieuse façon d’illustrer la nouvelle politique annoncée !

    Mais que dire alors de certaines relations de ce sénateur dont la réputation est, paraît-il, au-dessus de tout soupçon, car il est encore innocent. Qui est donc Toine Rezko qui a financé Obama pendant vingt ans ? Un mafieux de Chicago lui-même en affaire avec Nadhmi Auchi, ce milliardaire irakien installé en Angleterre et condamné avec sursis en France dans l’affaire Elf. Ce M. Auchi était l’un des bailleurs de fonds de Saddam Hussein.

    Et puisque l’on parle de Chicago, la ville du candidat, sachez que le Parti démocrate y est aux mains de la famille Daley qui s’y trouve mêlée aux combines les plus louches (trafic d’influence, racket, etc). Certes, le sénateur de l’Illinois a rendu une partie des contributions électorales de Toine Rezko (campagne oblige), mais il fait toujours partie de la famille Daley. Etre « candide » à ce point, c’est peut-être pousser le bouchon un peu loin.

    Barack Obama est aussi membre, depuis 20 ans, de l’église Black Nationalist du pasteur Wright lequel est proche du sulfureux Louis Farrakhan, un nazi noir et antisémite notoire de Nation of islam. Quant à l’épouse de Barack, elle a un jour déclaré que « la candidature de son mari la rendait fière d’être américaine pour la première fois de sa vie d’adulte ». Merci Madame pour l’amour que vous portez au pays dont votre époux sera peut-être le président dans moins d’un an !

    Donc, un merci ironique à cette mère largement quadragénaire qui, depuis sa naissance, n’a rien trouvé de positif dans une grande démocratie. Par contre, un bravo sincère au journaliste d’une petite chaîne de télévision qui a posé à son invité la question que voici : « Pouvez-vous citer une loi promulguée à l’initiative de Barack Obama depuis son élection au sénat ? » L’invité a hésité, a bafouillé et s’est montré incapable de répondre. Or, il ne s’agissait pas de n’importe quel invité, mais d’un élu démocrate… partisan d’Obama. Embarrassant, n’est-ce pas ?

    Mais pourquoi ce déballage ? Pour vous inciter à penser que le chevalier blanc n’est, en réalité, qu’un mouton noir contrairement à ses adversaires qui seraient des saints ? Je n’en ai nullement l’intention, d’autant moins qu’il n’existe, heureusement, aucun saint dans ce milieu où tous les coups sont permis et qu’en cas d’élection de Barack Obama, je saluerai comme il se doit le nouveau président des U.S.A., selon le choix des Américains.

    Disons plutôt que j’en ai assez du manichéisme européen (surtout français) avec, d’un côté, les méchants républicains et, de l’autre côté, les gentils démocrates lesquels s’entendent sur différents dossiers et sont assez proches sur maints sujets. Et j’en ai surtout marre de la rétention d’informations dans les médias du Vieux Continent et davantage encore de leur diffusion arrangée en fonction de la propagande confiée à des gens qui, dès le matin, ne cessent de rêver au grand soir.

    Alors Obama président ? C’est possible, mais gare aux illusions et attention aux scores « poutiniens » qu’il réalise au sein de la communauté noire, car ils pourraient à la longue radicaliser celle des blancs. D’ailleurs, rien ne dit que son élection serait tout profit pour celle dont il est issu, car il y aura une fameuse dette à régler pour les soutiens obtenus à l’extérieur.

    Enfin, il ne faut pas négliger la tension de plus en plus vive, surtout dans le sud et l’ouest, entre les Noirs et les Hispaniques dont le nombre a dépassé celui des premiers et qui, en matière d’emplois, leur taillent des croupières. Ces deux communautés ne s’apprécient guère (c’est un euphémisme) et le racisme n’est jamais loin quand les uns évoquent les autres et vice-versa.

    Compliqué tout cela ? Pas vraiment, quand on se donne la peine de découvrir les Etats-Unis dans leur réalité et non dans leur image complètement déformée en France par une presse spécialisée dans le dénigrement de nos cousins. Celle-ci va d’ailleurs regretter le départ de George Bush, car il sera plus difficile à justifier. Et puis qui va-t-elle rendre responsable de tout ce qui va mal ? Tout dépendra de l’homme qui se trouvera derrière le bureau ovale.

    Si c’est John McCain que j’apprécie à sa juste valeur, il n’y a pas à hésiter. Il est déjà tout désigné. Mais si c’est Barack Obama, ce sera plus difficile, dans un premier temps, étant donné le soutien dont il aura bénéficié dans l’Hexagone. Mais dans ce domaine-là (c’est le seul), je fais confiance aux médias parisiens. Habitués à se contorsionner, ils trouveront bien un moyen d’expliquer un revirement et pourront toujours compter sur la plus grande faculté de leurs victimes consentantes : celle de l’oubli, sans… oublier l’antiaméricanisme latent à force d’avoir été entretenu trop longtemps.

     

     

     

    Répondre
  85. grepon le texan

    31/07/2008

    "Les américains peuvent dire merci aux centaines de milliers de morts Irakiens, mères et enfants, bombardés qui ont donné aux States un sursis"

    Effectivement, on aurait du deposer Saddam et installer un regime moderne en Iraq  a la sortie du 1ier guerre du golfe, au lieu de laisser tous ces gens souffir et mourrir sous ce tyran pour une bonne decennie supplementaire.

    "On sait que les US et les agents de la Couronne sont partenaires avec les réseaux saoudiens, les kosovars, les algériens ..etc…pour alimenter l’islamisme dans le monde. "

    Ce n’est pas des "agents" qui alimentent le terrorisme.  C’est d’abord l’argent du petrole paye par les pays non-infectes par l’islam, qui permet aux tyrans et leur familles de s’enrcihir, et de donner ensuite de l’argent aux madrassas et imams radicaux chez eux et partout.   Les "agents" c’est le quidamme de l’ouest, et leur gouvernments vendu a l’idee de souverainete comme principale sacree de toute relation internationale.   Tous ces royaumes et dictatures sont aussi faibles qu’ils sont corrompu.   Les "agents" que nous devrions envoyer dans leurs pays pour en finir avec leur camps d’entrainement pour terroristes, leur usines a IED, etc, sont nos soldats.     Des qu’un regime soit tyrannique, dans un monde sense, on fous eperdument de la souverainete d’un regime tyrannique, car il est illegitime:   We hold these truths to be self evident…etc.   Nous croyons dans la liberte des individus, du monde entier, et ils vont l’avoir.  Ca devient une question de securite national pour toutes les democraties et etats de droit.   Nous sommes donc partis a regler ca, etat voyous par etat voyous.   Thank you for your attention to this announcement!

    Répondre
  86. Anonyme

    31/07/2008

    Eiff : " Mais la crise arrive … la patrie du "bolcho-libéralisme" s’éffrite, l’Etat est obligé de nationaliser les banques (…) "

    –   Thanks pour la caricature Eiff, mais zéro pour la crédibilité : réalisez-vous le paquet de "haine" que contient votre post? Avez-vous de la bave aux levres? J’essaie d’imaginer la gueule que peut avoir un mec devant son écran en train d’écrire ce genre de truc : ca ne doit pas vraiment etre l’image du bonheur, non?
    Allez, respirez un bon coup, ca vous passera…. Dommage que vous ne soyez pas ici, je vous aurais emmener en vir
    ée dans ma belle Cad … Américaine.

    Take care,

    Mancney

    Répondre
  87. VITRUVE

    31/07/2008

    AVE

    EIFF Bravo pour votre lucidité, votre vision globale et le refus de complicité ambiant qu’affichent beaucoup d’habitués des 4V ( faiblesse ou moment d’inattention du modérateur ?)
    A ce propos 4 censures successives pour VITRUVE  sur une prise de position concernant les "terroristes " palestiniens, cela commence à bien faire et se poser des questions sur la mise au point de Mr Thieulloy concernant la censure sur ce site…
    France, pays des libertés…
    VALE

    Répondre
  88. EIFF

    31/07/2008

    "Une des grandes forces de l’Amerique est qu’elle peut fonctionner tres bien quelque soit son président." Ah quelle bonne blague ! ! ! Les américains peuvent dire merci aux centaines de milliers de morts Irakiens, mères et enfants, bombardés qui ont donné aux States un sursis. Mais la crise arrive … la patrie du "bolcho-libéralisme" s’éffrite, l’Etat est obligé de nationaliser les banques, la dette est offerte en héritage aux ménages subrepticement, les "alliances" se dénouent, gavée de pornographie, de cocaïne, de sodas, de matières grasses et de jeux vidéos, la société américaine est obligé de faire appel aux latinos et aux droits communs pour aller faire sa "guerre au terrorisme". Guerre au terrorisme la belle affaire ! ! ! On sait que les US et les agents de la Couronne sont partenaires avec les réseaux saoudiens, les kosovars, les algériens ..etc…pour alimenter l’islamisme dans le monde. D’ores et déjà on peut dire que les USA vont perdre le leadership des affaires du "monde" prochainement. La roue tourne.

    Répondre
  89. Aregundis

    31/07/2008

     

    Bonjour à tous,

    Un comité de soutien de plus ou de moins, à gauche…  Le 13 mars 2007, quelques 170 intellos, et « artistes », et quelques spécimens connus de la jaquette parisienne, ont signé dans le Nouvel Obs un appel en faveur de Ségolène Royal. Pour la belle ce fut plutôt comme le pavé de l’ours sur la tête du meunier !
    Sur le sujet d’Obama, j’ai déjà donné mon point de vue suite à un article de Christian Lambert, le 20 juin. Comme j’ai eu aussi plusieurs fois l’occasion de répondre à Bernard-Henry Lévi dans sa chronique hebdomadaire du Point. Non parce qu’il est favorable à son élection prochaine – ce qui ne fait plus guère de doute vu l’apathie de l’électorat républicain – mais du fait qu’à deux reprises au moins il brodait sur la couleur de peau du candidat démocrate d’une façon qui me parut plus proche d’un réflexe conditionné d’intello que de la pensée rationnelle. Un appui qui a tous les relents d’un tiers-mondisme qu’on croyait dépassé, mais que les circonstances politiques semblent remettre à la mode.
    En tout cas, rien de sensé n’explique l’obamania qui a saisi chez nous les gens de gauche – dans le contexte médiato-culturel négrophile favorable qui promeut « l’ethnique » en tête de gondole de la pensée correcte. Une « pensée » éructée avec toute la grossièreté populacière de Canaille Plus pour son public de beaufs. Avec plus d’intelligence sournoise par Arte en direction de son ghetto cultivé : la gauche branchée est contente que Barack Obama ait la quantité requise de mélanine. Pour la rive gauche, c’est la condition nécessaire ; c’est aussi la condition suffisante.

    La question mérite donc d’être posée. Est-ce que le fait d’être un descendant d’esclave, et d’en avoir peu ou prou hérité le teint, confère des qualités – quasiment transcendantales – que n’aurait pas le candidat républicain ? Pour répondre à cette question, il faut, là encore, se référer à l’histoire. En d’autres termes, y a-t-il eu dans le passé – et y a-t-il aujourd’hui des situations dans lesquelles un dirigeant noir se montrerait particulièrement avisé et apte à gouverner un pays sans le soutien – il faut insister là-dessus – à la fois politique, financier et technique, d’une ou des nations « ex-colonialistes », et surtout sans être corrompu jusqu’à l’os ? La réponse est loin d’être évidente.

    D’abord sur la quarantaine de pays du continent africain ayant accédé à l’indépendance politique dans les années 60 tous, à quelques exceptions près (Côte d’Ivoire, Gabon, Cameroun, Maroc), sombrèrent aussitôt dans « le camp socialiste ». C’est-à-dire dans la dictature, la pauvreté, la liquidation immédiate des opposants. Pour d’autres, ce fut le retour dans l’enfer des guerres tribales précoloniales. J’étais à Bamako en 1961. Il m’a été donné de voir de près ce qu’était un régime de dictature prosoviétique.  
    On objectera que 50 années, c’est peu à l’échelle de l’Histoire pour accéder à l’état de droit et à la démocratie. Oui, mais durant toute cette période la pluie continue de l’aide occidentale (pratiquement à fonds perdus) ne s’est jamais interrompue, et se perpétue de nos jours alors qu’a disparue sa cause initiale : la guerre froide. L’Afrique noire s’est habituée à l’assistanat permanent et ne peux plus vivre sans. Mais on connaît deux pays dont la souveraineté est deux fois séculaire. C’est plus de temps qu’il en aura fallu à une poignée d’émigrés européens et à leur descendance pour fonder les États-Unis et l’Australie, et à la Chine pour se hisser au rang de puissance mondiale.  Ces deux pays sont Haïti et le Liberia (et le Sierra Leone).

    Haïti. Depuis l’insurrection générale des nègres de la colonie française de Saint-Domingue, en août 1791, cette moitié d’île de l’ancienne Hispaniola n’a jamais cessé d’être sous la coupe de petits tyrans. Le culte à Toussaint Louverture dans les Caraïbes et tout aussi dépourvu de sens des réalités que celui d’Aimé Césaire en Martinique.

    Liberia. C’est aux États-Unis que naquit l’idée s’inspirant d’un antécédent britannique : la création en 1787 par la Grande-Bretagne en Sierra Leone d’un foyer d’accueil pour les esclaves noirs affranchis. Entre 1822 et 1892, plus de seize mille esclaves affranchis furent ainsi ramenés des États-Unis et quelques six mille esclaves saisis sur les bateaux négriers arraisonnés après l’abolition. En vérité, ces Nègres libres ne se comportèrent pas autrement avec les « natives » que ceux-ci s’étaient comportés lors de la traite en approvisionnant les navires négriers de captifs qu’ils allaient eux-mêmes razzier à l’intérieur des terres ; des aspects de l’histoire africaine que la pensée négrophile préfère ignorer.
    En fait, le Liberia n’était guère connu que pour son pavillon de complaisance jusqu’à la prise de pouvoir de Charles Taylor, en 1990, lui-même de descendance noire américaine par son père. Comme Obama. On sait la suite : massacres de civils et atrocités. Charles Taylor devrait normalement être passible de la Cour de la Haye sur plainte de Monrovia pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
    En 1992, alors que Monrovia est sous les bombardements de factions rivales,  la Communauté européenne débloque une aide de 100 millions de dollars destinée à financer la reconstruction du pays ! Ça n’en finira jamais.
    Quant à l’Afrique du sud… Rien ne sert de cirer les pompes de Nelson Mandela quand la communauté blanche – qui continuer d’assurer la continuité économique du pays – se voit contrainte de vivre en état de siège permanent dans des quartiers hyper-sécurisés en n’en sort qu’escortée de malabars armés jusqu’aux dents.  Le pays est un immense coupe-gorge.

    Je ne dis pas ici que Barack Obama est – a priori – incapable de gouverner les États-Unis. Je dis : primo, que la couleur de peau ne confère aucune compétence particulière, ni ne garantit à la population noire des États-Unis qu’elle sera mieux traitée qu’auparavant ; secundo que les précédents historiques esquissés ci-dessus n’incitent pas à se montrer optimiste.  Avec Mc-Cain, c’est l’Amérique traditionnelle, capitaliste, libérale, défenderesse de la liberté. On sait où on va. Avec Barack Obama, les Américains – et nous avec eux – faisons un saut dans l’inconnu.

    Répondre
  90. mag

    30/07/2008

    bien sur qu’il ne sera pas élu ! quel bon article M.Millière !

    Répondre
  91. Florin

    30/07/2008

    Guy Millière est très optimiste. La réalité, il faut la regarder dans la durée, et là, on s’aperçoit que, aussi bien aux USA qu’en France et ailleurs, on trouve toujours suffisamment de cons pour voter pour la mauvaise personne (mais qui le rassure sur leurs propres faiblesses, réelles ou supposées, avouées ou inavouables).

    Quand on pense qu’un gars comme Carter a bel et bien été président … on se dit que malheureusement le kamarade Barack a toutes ses chances … Gageons que, si jamais il est élu, le facteur de Neuilly va demander une Green Card (et la carte du Parti, bien entendu).

    Répondre
  92. ben

    30/07/2008
    N’y a t’il pas un racisme caché à vouloir la victoire d’Obama juste parce qu’il est considéré comme noir? Trouver quelqu’un de sympathique juste à la couleur de son épiderme, n’est-ce pas faire du paternalisme et au fond, n’est-ce pas le sommet du mépris et du racisme? Si les Américains préfèrent Obama pour ses idées et ses compétences, qu’ils votent pour lui mais certainement pas pour prouver leur soi-disant grandeur d’esprit non raciste!
    Répondre
  93. Anonyme

    30/07/2008

    Guy Milliere : " Barack Obama, c’est bien davantage que de l’inexpérience, c’est du vide."

        En tout cas, c’est ce que pense Grepon, et c’est ce que l’on ressent en observant (TV) avec attention le candidat; oui, on a une impression de "faux", de superficiel, de démagogie extreme : "Je vous dis n’importe quoi pourvu que vous votiez pour moi".  Et je pense que le peuple Americain le voit bien.
    Egalement, pour un Francais, enfin pour quelques-uns d’entre eux, ce truc de "Change", qui ne veut absolument rien dire, ne prend pas vraiment, nous qui avons voté pour le "Changement" a chaque élections depuis 1969. On a vu.   "Change" en Amerique?  Si vous etes black, allez faire un tour a Conakry ou a Maputo, dites a un mec dans la rue, que, vous etes americains et que vous voulez un "Change" pour le plus formidable pays au Monde. Vous verrez la gueule que va vous faire le type. Il va plutot vous répondre, "Touche a rien, couillon, et donne moi une Green card."
    On ne change PAS le meilleur pays au monde, on "l’améliore" :   "Change? No! Improve? Yes!"   (slogan déposé Mancney)
     
    Cependant, il semblerait qu’il circule en ce moment, autour des urnes, des sentiments un peu bizarres; d’abord, cette espece de culpabilité envers les Blacks pour raison d’esclavage, en jugeant l’esclavage avec des standards modernes, et en oubliant que celui ci a été "ok" et a fait partie de nos moeurs, partout, pendant 10 000 ans +, qu’il a contribué a construire les civilisations, et, d’autre part, en associant directement "esclave" a "noir", ce qui est totalement faux, car probablement chacun d’entre nous, 99.9% des humains, a du sang d’esclave dans ses veines. Bien sur, cette "sympathie" pour la victime et cette culpabilité ressentie a tort, apportent des voix a notre ami Barack.
    Egalement il existe probablement un facteur "sensuel", particulierement chez les femmes, enfin certaines femmes, et chacun sait que, quand on aime, on ne compte pas. Guy Milliere écrit : " Et puisqu’il est beau ! C’est ce que précise, extatique, la rédactrice en chef d’un magazine féminin."  Il a raison. Ce genre de remarque de la nana redac-chef n’est pas gratuite, et elle vient d’en bas, vous voyez ce que je veux dire.  Et bien sur, ceci n’a rien de "politique", ceci n’a rien de raisonné, mais va egalement apporter des voix a Barack Hussein, comme l’avait fait la coupe de cheveux de Kennedy, et plus que l’on pourrait penser, plus que personne ne l’avouera jamais.

    En tout cas, en marge des élections US, et pour notre bien a tous, il serait souhaitable que des auteurs remettent l’esclavage a sa réel place, fassent cesser ces associations a but partisan, rappellent qu’il n’est la propriété d’aucun peuple, (je vais demander des excuses aux Romains, moi, non mais!) et fassent ainsi cesser cette gravissime culpabilité occidentale. Je dis gravissime culpabilité. Si j’étais un auteur, je considérerais de mon devoir de traiter ce sujet aujourd’hui. Quelle plus noble tache que de dire la vérité au peuple? Et puis ca les reposera (les auteurs, that is) de vouloir inscrire Blanche Neige dans le Coran, ca les reposera de vouloir changer l’Islam.
     
    Pour en revenir a notre candidat, comme je l’ai déja écrit, Barak Hussein Obama, lui-meme, limité mais conscient, ne voterait certainement pas pour lui-meme. Et on ne parlera pas de l’influence de cette chere Michelle….

    Une des grandes forces de l’Amerique est qu’elle peut fonctionner tres bien quelque soit son président.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  94. grepon le texan

    30/07/2008

    J’ai compte au moins quatre verites dans cet article, alors que j’attendais lire que quatre parmi tout les articles du site. 

    Obama parle d’etre un citoyen du monde, ce qui ne veut rien dire, car il n y a pas un gouvernment mondiale.  (..a moins qu’il veut dire l’ONU, sorte de club a parler tres poseur pour employer les copains des branches executives des =tres= divers gouvernements du monde.)

    C’etait une bourde parmi tant d’autres qui lui coule deja devant un electorat qui voudrait bien pouvoir voter pour un leader vrai qui remettrait certaines choses dans l’ordre:  Le Congress des Etats Unis est approuve par le public americain que a 9%, alors que Bush est approuve encore a 28%(ce qui est tres respectable pour un president dans son huitieme annee).   Le Congres d’ailieurs et sous controle Democrate, et passe son temps dans des irrelevances de poseurs typique du parti Democrate.   Ils bloquent par exemple l’ouverture des vastes champs de petroleum sur nos cotes, dans l’Alaska, et dans le "shale" sous les rocheuses, alors que les pauvres qu’ils disent represente paient une fortune pour l’essence et le chauffage.   Au lieu de faire quelque chose de pertinent ils maintiennent leur couteux programme de ethanol tire du maize qui font flamber les impots et le prix de l’alimentation et de l’engrais, et ils mettent en dessus des lois contre le marche meme du petrole, comme si ca n’irait tout simplement off-shore, d’un coup, et pour de bon.   Ils sont corrompu aussi jusquau nez par les lobbyistes de Fannie Mae et Freddie Mac, qu’ils redonne maintenant vie avec l’argent de nos poches. 

    Franchement, les americains voudraient un leader pret a tirer dans ce tas.

    Ils ne vont pas avoir un pour quatre ans au moins.   Comme explique M. Milliere, il est quasiment evident que McCain va gagner.  McCain est un candidat faible, encore plus faible que Bush l’a ete.  Mais Obama est encore moins tenable devant McCain que Kerry ou Gore ont ete face a Bush, tellement Obama est eloigne des valeurs americains et surtout de l’experience des americains.  Ils n’ont pas besoin d’un "community organiser" a l’instinct socialiste, et ils ne veulent pas un.  Pas encore du moins.  La majorite des americains veulent toujours "that the goverment leave them alone."    C’est quand meme sense etre le pays des libres.

    McCain va avoir des difficultes a etre efficace devant le Congres, le judiciaire, et une bureacratie permanente.  Donc il va mettre ses energies dans des affaires etrangere, si vous voyez ce que je veut dire.   C’est la seule domaine de competences et de pouvoirs reserve au president, ou le congres, les bureacrates, et le judiciaire ne sont pas etranglant.

    Répondre
  95. Anonyme

    30/07/2008

    Je ne dirai pas que Obama ne peut pas être élu. Tout peut toujours arrivé, d’autant que l’élection aura lieu… en novembre.

    Toutefois, je dirai que ça lui sera très difficile. Tout simplement parce que, probablement, l’économie ne jouera pas en sa faveur. Car si il y a un fort ralentissement en ce moment aux Etats-Unis, on oublie vite qu’il faut 6 à 8 mois pour que les mesures de la Fed fasse pleinement effet. Or, elles ont été prises en février… Elles se feront donc voir au pire en octobre. Mais connaissant les Etats-Unis, cela commencera pleinement à se voir dès à présent. Ensuite, il y a le plan d’aide voté par le Congrès, lui aussi en février. Il y a le plan d’aide pour les faillites des organismes spécialisés dans l’assurance, les faillites…

    Ce seront plusieurs centaines de milliards de dollars qui seront ainsi injectés dans l’économie américaine. Le chômage devrait ainsi repartir à la baisse… Sachant que l’économie est prioritaire actuellement aux Etats-Unis, McCain ne pourra être que favorisé grandement par cela.

    Alors les choses peuvent toujours mal se passer. Obama peut-être élu. À titre personnel, je suis contre. Je ne suis nullement raciste car je fréquente tous les jours des Noirs, je suis ami avec certains… Je n’ai rien contre eux. Je parle simplement du programme, que je n’aime pas. Je ne trouve pas non plus qu’Obama ait la tête pour le job. Mais bon, si il est élu, c’est que le peuple l’aura choisi alors il faudra respecter ce choix.

    Alors, que le meilleur gagne. Toutefois, McCain part quand même favori. Pour le reste, wait & see!

    Répondre
  96. N A L T E E

    30/07/2008

    comme on dit en auvergne : inch allah ….

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)