Obama ne sera pas le prochain président !

Obama ne sera pas le prochain président !

L’an prochain, les États-Unis auront un nouveau Président. Rudy Giuliani ayant très mal mené sa campagne, et Mitt Romney n’ayant pas su convaincre, il est vraisemblable, désormais, qu’il s’appellera John McCain.

Celui-ci n’avait pas a priori mes préférences mais, si je le compare au candidat démocrate, le choix est très vite fait. Si le candidat démocrate devait s’appeler Hillary Clinton, McCain l’emporterait haut la main. Le candidat s’appellera sans doute Barack Obama : en ce cas, la victoire sera plus serrée, mais je ne puis penser qu’Obama sera élu. Si l’élection avait lieu en Europe, ce serait différent, bien sûr : l’« obamamania » fait l’unanimité ou presque de ce côté de l’Atlantique et a succédé à l’engouement pour Hillary.

En 2004, les scores auraient donné en Europe occidentale un minimum de 85 % pour John Kerry, 10 % pour le gauchiste vert Ralph Nader et, au mieux, 5 % pour George Walker Bush. Dans les pays d’Europe centrale au temps du communisme, il fallait bourrer les urnes pour obtenir ce genre de résultats. En Europe occidentale, ce ne serait même pas la peine. Les idées incarnées par le Parti républicain sont, à Berlin, à Paris ou à Madrid, devenues inintelligibles, et il est très vraisemblable que cela ne s’arrangera pas.

Je dirai qu’en cas de victoire, très hypothétique, d’Obama (les primaires ne sont pas même achevées), l’obamamania retomberait plus vite encore en Europe qu’elle ne retomberait en Amérique, où je m’attends pourtant à ce qu’elle s’affaisse comme un mauvais soufflé. Obama est protectionniste, ce qui n’arrangera pas la situation économique mondiale en général, et européenne en particulier. Il envisage des augmentations d’impôts et de taxes qui ne pourraient, si elles étaient mises en œuvre, que déboucher sur une récession qui, quoi que disent certains, n’est pas là aujourd’hui aux États-Unis. Une récession américaine n’arrangerait pas du tout les affaires économiques du monde.

Par ailleurs, les Européens continuent de rêver d’un monde où tout le monde est beau et gentil, où tout peut se régler par le dialogue et où tous les problèmes planétaires sont dus à l’horrible administration Bush, à Israël et, en gros et sans détails, à l’islam. Si un éventuel Président Obama faisait davantage pression sur Israël, s’il amorçait un retrait d’Irak, s’il faisait montre d’une faiblesse à la Jimmy Carter vis-à-vis de l’islamo-terrorisme, il ne ferait ainsi qu’encourager ce dernier, avec tous les effets de déstabilisation susceptibles de s’ensuivre.

Je suis loin d’être certain que les Européens seraient vraiment heureux d’une Amérique repliée sur elle-même, hésitante et pacifiste. Je pense plutôt qu’ils auraient vite la nostalgie d’une Amérique plus affirmée. Comme les adolescents irresponsables et trop gâtés, les Européens aiment bien cracher au visage de papa, tout en se disant en leur for intérieur qu’ils savent bien quand même que papa les protégera en cas de grosse difficulté. Les Européens ne redécouvriraient pas des vertus au néo-conservatisme, bien sûr. Pour eux, l’Amérique a tort si elle agit, et elle a tort aussi si elle n’agit pas. La meilleure attitude des États-Unis vis-à-vis de l’Europe serait de l’inciter à se débrouiller toute seule et de lui dire qu’il y en a assez de son comportement de sale gosse vieillissant et assisté.
Un éventuel Président Obama ne tiendrait pas ce langage, puisqu’il rêve d’une Amérique aussi « civilisée » et aussi impuissante que l’Europe.

De toute façon, n’en déplaise aux Européens, je ne pense pas qu’Obama, même s’il finit par être le candidat démocrate, sera élu. Il parle comme un prêcheur, mais, sous le vernis, il est trop à gauche pour les États-Unis. John McCain sera vraisemblablement le prochain président. Les Européens décadents pourront pester contre lui, dire que c’est un horrible réactionnaire, il continuera à mener la guerre contre l’islamo-terrorisme, parce qu’elle doit être menée, il continuera à défendre Israël parce qu’il comprend ce qui menace la Civilisation, il continuera à tracer les divisions entre islam radical et islam modéré, et entre démocratie et totalitarisme, car il sait qu’il a la responsabilité de la liberté du monde entre ses mains. Papa jouera son rôle. Les adolescents irresponsables et trop gâtés joueront le leur. Le scénario est déjà quasiment écrit. Les dialogues à venir sont, à quelques détails près, assez prévisibles…

Partager cet article sur Facebook

Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

Partager cette publication

(53) Commentaires

  • grepon le texan Répondre

    Euh, "oliv", Obama va peut-etre gagner la nomination Democratic pour la presidence, mais il est deja bien cuit pour ce qui en est de l’election de Novembre.   Il est anti-americain, raciste, ami de terrroristes, mauvais quand la discussion n’est pas scripte, tres tres gauchiste(il est a gauche des autres 99 senateurs), inexperimente…     Tout ca s’est sorti trop tard(merci au medias tres largement de gauche, et merci a la discrimination positive vers les blacks) pour sauver l’esperance des Democrats pour 2008.   Ils vont avoir un tres mauvais saison politique jusqua la convention, puis trois mauvais options: Hillary, Obama, ou un tiers(genre le ridiculissimme Gore ou Kerry, entres autres).    Dans leur faveur, il n’est pas exagere de dire qu’un bon tiers des republicains leur donneraient McCain volontiers si ils pouvaient avoir un autre candidat republicain.   McCain a ete un tres mauvais compromis que nous avons gange en parti merci a la tendence des Democrates a voter dans les primaires Republicains dans les primaires precoces, dans des etats paumes.    Nous, les republicains de Texas puis de Pennsylvania, leur ont rendu la monnaie en aidant a donner la victoire a Clinton dans leur primaires de fin de course.   Clinton reste dans la course, et les Democrates s’entre dechire comme prevu, revelant de nouveau qui ils sont vraiment .

    24/04/2008 à 12 h 48 min
  • oliv Répondre

    Pour l’instant chez les bookmakers l’enorme favori reste Obama et quand il s’agit de jouer de l’argent les gens sont diablement efficace donc vous avez bien tort Mr…

    24/04/2008 à 6 h 48 min
  • Anonyme Répondre

    [b]Hussein Belles Oreilles est un nazillon noir tout comme Le Pen
    est un nazillon blanc…

    C’est le Mouloud Aounit des États Unis!!!

    Ne riez pas, ça s’en viens.

    Mais son élection serait la fin de la civilisation.

    Et ne levez pas le nez sur le pouvoir de la propagande Islamo-marxiste,
    si il n’est pas élu, ce le sera de très près…

    http://www.darthprophet.com[/b%5D

    19/04/2008 à 2 h 18 min
  • grepon le texan Répondre

    Aie Aie Aie, pour les obamonanistes du forum et du monde entier, tout le monde est d’accord que le debat Clinton / Obama de mercredi a ete tres tres mauvais pour Obama.   Il devient evident que Clinton va rester dans la course jusqua la convention.    Les leaders Democrates comprennent deja que choisir Obama c’est perdre l’election par un marge vraiment sonnant, tellement Obama c’est tires des balles dans ses pieds.   Mais, si ils rejettent Obama pour Clinton(par moyen des "Superdelegates" et autres delegues reguliers  faisant la traitrise), ca va eclater le parti, car ils perdraient leur chasse gardee chez les blacks americains, qui votent mysterieusement(*) pour leur tourmenteurs depuis des decennnies.    Quoiqu’il arrive, les tetes les plus froides chez eux savent qu’ils perdront.    Ils vont peut-etre bien rejeter les deux a la convention d’Aout pour prendre un tierce perdant, pour essayer de limiter des degats dans leur camp.  Al Gore pourrrait perdre donc de facon spectaculaire cette fois.   Pas mal des republicains leur donnerait McCain si on pouvait rechoisir nous meme, tellement McCain est confus et instable dans sa balance droite/gauche….

    (*) Le parti Democrat a ete pendant plus d’une centaine d’annees le parti de d’abord de l’esclavagisme(avant la guerre civil), puis de Jim Crow, de la segregation, du desarmement et desenfrachissment des blacks, du terrorisme anti-blacks(Jim Byrd, Democrat au Senat, a ete un officier du KKK dans sa jeunesse!), et puis cerise sur le gateau: le parti qui s’opposait au Civil Rights.   Et OUI, les republicains ont ete du cote du fin de l’esclavagisme, contre Jim Crow etc, contre le KKK, et jusqua a l’ere du Civil Rights ou ils ont ete  quasiment unanime du cote des blacks.   Va savoir pourquoi…  Peut etre car le Dumbocrats ont ete pour le welfare..".free stuff from the government."    Bref les democrats chez nous sont un peu comme les partis des BDE universitaires:   Ils se concurrencent pour le titre du Parti de la Biere Gratuite et de la Fete Permanant.    Il parait que a un moment cle de l’histoire ca a ete attrayant pour le minorites, et les Democrats ont pris cette baniere et ont couru avec, et les minorites les plus ****** ont suivi criant tue-tete.   Les democrates leur  ont remunere pour leur votes avec des sous orientee de facons a dechirer leurs familles, et leur rendrent encore plus dependants…   Le reveill, si jamais il arrivaient, detruirait pour de bon le parti democrat, car c’est un parti d’origine centre autour des blacks comme esclaves, puis citoyens de deuxieme classe, puis voteurs-dependants chasse-gardee des democrats.   

    ** Curieusement, les tres  successful asiatiques ne sont pas considere des  minorites.   Ni les juifs, quelque soit leur race ou ethnie.   Ni aujourdhui les italiens ou irlandais, malgre des  descriminations et conditions terribles de leur debuts en Amerique.

    18/04/2008 à 18 h 23 min
  • Anonyme Répondre

    C’est magique ! Comment fais-tu Guy pour connaitre l’avenir avant qu’il ne se déroule ? La nuit tu éventres des poulets ?

    15/04/2008 à 16 h 31 min
  • grepon le texan Répondre

    David792:

    Le probleme d’Obama est qu’il est concretement, par ses votes au congres, et dans le legislature de son etat avant ca, et par ses dires hier et aujourhui, et par ses alliances, le senateur le plus gauchiste des 100.  Dire ca, c’est dire quelque chose.   Kerry et Kennedy et Hillary sont bien a son droit.  Eux, ils arrivent a faire la plupart du temps comme si ils n’etaient pas des anti-americains primaires.   Obama n’est pas "Crypto" du tout.   C’est un communiste.   C’est un raciste.    Le moment ou il ne recite pas ses lignes avec teleprompteur, il sort une belle combinaison de conneries insultantes quand ils ne sont pas carrement grotesque, un peu comme le fait sa femme plusieurs fois par semaine.    Le medias cachent ca et/ou evitent d’en parler pour le moment, mais des que Obama doit se debattre avec le candidat americain pour le presidence, il sera cuite en 60 secondes.    Il ne perdra peut etre pas comme Mondale a perdu a Reagan, car certains des "blue states" sont vraisembablement perdu a la republique pour une generation au moins, et parceque McCain est loin d’etre aussi geniale, mais ca ne sera meme pas proche.

    14/04/2008 à 3 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    Personne ne dit qu’Obama ne gagnerait pas. C’est déjà très bien qu’un Noir puisse ne serait-ce qu’être candidat… Alors il peut gagner.

    Simplement, je ne le crois pas. Obama n’a pas le profit. Il est trop doux. Je ne sais pas mais je n’imagine pas Obama à la Maison-Blanche, même si c’est possible.

    Toujours est-il que la situation des Etats-Unis ne l’avantage pas vraiment. Certes, il y a les graves difficultés économiques. Mais la grande majorité des experts s’accordent  dire que les Etats-Unis redressernt la tête pour le seconde semestre de 2008 avec des créactions d’emplois notamment… De plus, du moment que le chômage est contenu et reste à 5%, les électeurs risquent bien de donner crédit au pouvoir en place d’avoir su contrôler et surmonter la crise.

    Et puis, il y  a le vice-Président que choisira McCain qui pourrait bien être une excellente surprise…

    Et puis, il y a la lutte fratricide démocrate. Le candidat ne sera pas connu avant la convention démocrate et les électeurs "spéciaux". Voilà une situation dramatique pour les démocrates. Car ce ne seront finalement pas les électeurs qui choisiront, contrairement aux Républicains… Pire, il faudra après réunifier le parti dans une mission quasi impossible…

    Bref, je ne dis pas qu’Obama ne gagnera pas mais que cela lui sera simplement très difficile face à McCain.

    13/04/2008 à 16 h 27 min
  • sas Répondre

    Pourquoi le balancier politique droite ,gauche…..et le choix alternatif des français

    simple: la raison du peuple français incite à une gestion droitière du pays basé sur le liberalisme,la morale chrétiene et les lois du marché……mais la représentation faisandée de la droite matuvu blingbling est mafieuse…..alors les citoyens retournent penauds et honteux en traînant les pieds : aux conceptions utopiques et marxistes ,égalitaires et assistées de la gauche bobo,nantie ,déviante ,jouisseuseset rêveuses…à la LANG…….et mettent 5 ans pour voir que ce sont des  branleurs inaptes aux commandement…..

    Bien sur l inaptitude au commandement concerne aussi cette droite qui roule pour les riches , les affairistes et les clans de tous poil……

    comme c’est la seule alternative….le pays est foutu et le choix n’existe pas …ou plutôt n’existe plus.

    SAS

    13/04/2008 à 13 h 57 min
  • JL Répondre

    Comme dirait Michael O’Leary, l’Europe est un repaire de communistes.

    03/04/2008 à 16 h 55 min
  • JL Répondre

    Ma préférence allait à Ron Paul, mais ne rêvons pas…
    Je vois également mal les Américains voter massivement pour Obama.

    03/04/2008 à 14 h 16 min
  • grepon le texan Répondre

    "Français qui ne sont pas fichus de stabiliser leur politique depuis des années (un coup à gauche, un coup à droite, un coup à gauche, etc.) et qui, manifestement, ne savent pas ce qu’ils veulent."

    Curieux, votre constat.  Vu d’ici tout vos candidats et gouvernments ont ete de la gauche de notre parti de gauche.   C.a.d. qu’il n y a pas d’alternance du tout en France.  Vos plusieurs partis de taille sont tous de gauche.  Le resultat est de gauche.   Le gouvernment, organisme qui consomme plus de la moitier du PIB, et qui vote pro-gouvernement, c.a.d. pro-fonctionnaires, pro-rentes-permanantes-pour-les-employees-a-vie-du-gouvernment, est comment dire, fortement de gauche.   Ceux vous decrivez comme etant de votre extreme droite, sont des socialistes aussi, des protectionnistes, des amateurs de reglementation et tout le reste.   Seul chose qui leur met non seulement a droite, mais a "l’extreme" droite, c’est leur racisme/preferences ethniques/nationalisme.    Partout aillieurs ils sont des gauchistes.    Ou du moins, je ne voit aucun parti sur la droite en France, pour ne pas parler du centre, qui a l’aire vide aussi.

    02/04/2008 à 16 h 55 min
  • ozone Répondre

    Comment s’étonner que le nombre d’insolvables soit en augmentation aux States depuis des années avec l’enorme progression de la précarité laboral,d’ailleurs,vous accuser l’état de s’en méler,mais non,c’est simplement le fait que l’accés MASSIF au credit permet de masquer le fait du transfert de plus en plus grand de parts de la richesse vers un nombre limité de citoyens,sans cet endéttement généraliser la conssommation et donc la croissance serait a zero,le tout grace au laxisme de l’état.

    En Angleterre c’est sous Tatcher que les dépenses sociales ont connus une forte croissance

    Pourquoi??

    01/04/2008 à 22 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    Je ne veux pas dire mais….

    Je ne vois pas les Américains élire un président noir pour l’instant.

    Quant à McCain, il serait intéressant de faire un zoom sur le vice-président qu’il prévoit d’avoir à ses côtés.

    Maintenant, lire des Français qui critiquent tout mais ne connaissent rien de la vie Américaine et des Américains (sauf quelques uns) est vraiment risible ; Français qui ne sont pas fichus de stabiliser leur politique depuis des années (un coup à gauche, un coup à droite, un coup à gauche, etc.) et qui, manifestement, ne savent pas ce qu’ils veulent.  Depuis des décennies, on en est réduit à élire le moins mauvais au lieu du meilleur.  Donc les Français n’ont pas de quoi pavoiser et la ramener avec leurs jugements à priori traditionnels mais généralement merdiques.

    Celà dit, Mr Millière a probablement raison.

    01/04/2008 à 21 h 29 min
  • grepon le texan Répondre

    Aye aye aye,

    Le le truc, M. THIALET(3)(7)*, est que le fascisme italien, est le nazi-ism, ont ete tout les deux des mouvements qui sortait de la gauche.   Ils ont gagne dans la lutte du simple le fait, a mon avis, que l’instinct tribale/national/ou raciste si vous voulez, a ete bien plus fort que la jalousie de classe.  Les marxistes insistaient sur l’internationalisme…la lutte des ouvriers de partout dans le monde etc.   Les fascisti et les  nazis, sur la lutte des races etc.   Mais a part ca, leurs programmes visant le controle de l’industrie ont etaient les memes.   Teddy ROOSEVELT, puis Wilson, et le mouvement progressive aux etats unis, fortement etatiste et nationaliste, ont ete des inspirations outre mer sur ce qui pouvait marcher politiquement dans un but de prise de pouvoir.   Au moins, la chronologie est correcte, et les citations de Wilson et ROOSEVELT comme influences sur les  nazis et les fascisti existent.  

    Pour ce qui en est de pleurer la perte d’industries etc etc:  Mais bon sang.   Le but du travail n’est pas de faire persister le travail lui meme, mais quand meme pour en finir avec le travail, pour pouvoir passer a quelque chose de bien mieux/de plus productif!    Vouloir faire persister des industries strictement comme employeurs, quand leur produit n’est plus interessant pour les =clients= c’est mettre la carte devant les chevaux:   L’industrie n’est pas la pour produire des boulots, des salaires, des status sociales pour les employes, dans un but purement politique.   Toute au contraire elle et la pour produire des services, produits, voire des idees(medias,marques)…que veulent acheter des demandeurs de ses trucs la, au benefice ponctuelle, transaction par transaction, ET des proprietaires de l’industrie ET des acheteurs, ET les individus(employes) qui vendent leurs services aux boites dans ce marche.   Ceux qui essaient de faire persister artificiellement leur activite, par moyen de reglementations, strikes, se leurrent le plus souvent.    Je sais que c’est difficile a comprendre pour les francais, qui haissent le changement, qui veulent geler les choses en sorte de retirer pour toujours une rente stable, sans hics.   Mais ce modele de la realite n’est base sur la causalite.   Ca se plante sous nos yeux.

    01/04/2008 à 18 h 22 min
  • grepon le texan Répondre

    ".  Il a tres literalement ecrit le texte fondateur dessus.  "

    Oof, excusez moi, a partir de la c’etait US Prez Wilson, qui a "literalement ecrit le texte fondateur dessus."   Mais tout les deux ont ete des Progressives, des etatistes, nationaliste dans le cas de Teddy.   Wilson a ete bien pire, mais on ne sait pas ce qui aurait pu arriver avec la continuation de la presidence de Teddy.

    01/04/2008 à 15 h 46 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    01/04/08    – "Les 4-Vérités"

    GREPON LE TEXAN. Pardonnez-moi tout d’abord d’avoir oublié, dans un précédent "post" (pas encore publié) le renvoi (1). Je voulais, dans ce "renvoi", préciser ce que j’entendais par "Grand ROOSEVELT". Sans me prendre pour Victor HUGO qui, en coquetterie avec Napoléon III qui lui avait refusé un poste de ministre, avait baptisé cet empereur "Napoléon-le-Petit" pour le distinguer de Napoléon Ier que son propre père avait servi comme général, j’ai voulu moi-même, avec ce "Grand ROOSVELT", distinguer Théodore de Franklin dont vous ne pouvez ignorer les accointances (euphémisme) avec la finance qui l’ayant tiré d’une situation financière désastreuse, en avait fait sa créature…

    Je ne sais pas si HITLER avait eu de l‘admiration pour Théodore ROOSEVELT (NB. CHURCHILL en avait bien pour HITLER, lui !), ou même s’il l’avait lu et s’en était inspiré. Sur les deux premiers points, (ceux que j’ai soulignés) je me garderai bien de me prononcer. Quand à s’en être inspiré, je me bornerai à vous rappeler que les circonstances ont été différentes pour ses deux hommes aux origines et à l’histoire fort différentes. Hitler a pris le pouvoir dans une Allemagne en proie au chaos financier, économique et humain. Loin de "détruire" des industries à l’image de ce qu’aurait fait selon vous Théodore ROOSEVELT, il a été obligé d’en reconstruire ou d’en construire ! Théodore ROOSEVELT (homme riche, mais qui s’était aussi conduit en héros à la guerre, pas celle de 14/18, je le précise !) (2) dont le mode de gouvernement se résumait à la formule "Parlez doucement et avoir un gros bâton" (je préfère la formule : une main de fer dans un gant de velours !) s’est attaqué aux Trusts ( une sorte de "trust buster" !), notamment à celui de je ne sais plus quel compagnie de chemin de fer. Il aurait fort à faire aujourd’hui avec les multinationales  et les requins de la Finance apatride auprès desquels les trusts de l’âge héroïque de l’industrialisation américaine étaient des nains doublés de naïfs. Il considérait sa fonction de président comme un "arbitrage entre le capital et le travail" qui devait garantir la justice à chaque citoyen et une juste répartion des profits générés oar le travail des salariés. S’il a inspiré le fascisme et le nazisme, et même, le "capital/travail" gaulliste, pourquoi pas ? Il faudrait peut-être que George W. BUSH, John Mc CAIN, Barak OBAMA, Hillary CLINTON, ou même Nicolas SARKÖZY et François FILLON lisent ses oeuvres et s’en inspirent … Mais vous allez peut-être me dire que le "nazi" (à moins que ce ne soit le "faciste") Ron PAUL l’a déjà fait dans son programme que les prétendus "grands médias" occultent !

                                        Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (2) nota : je n’en ai pas pour autant fait mon héros !

    01/04/2008 à 13 h 31 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    01/03/08    – "Les 4-Vérités"  –

    GREPON LE TEXAN. N’était le fait que je lis votre "post" le 1er Avril" (le "Poisson d’Avril", en France !), je croirais que vous vous moquez du monde en voulant faire croire à vos lecteurs (dont je suis)  que celui que j’ai appelé le "grand Roosevelt" (Thérodore ROOSEVELT) (1) "a été une inspiration pour MUSSOLINI et plus tard les nazis" (fin de citation). Vous vous moquez du monde !

    De même, je ne comprends rien à votre gallimatias lorsque vous affirmez que ce même Théodore Roosevelt (dont je me garderai bien de faire un "héros" comme vous l’affirmez à ma place) aurait "choisi quelles industries allaient être mises au pas ou détruites, ou réglementées" comme devaient le faire plus tard, si je vous comprends bien les … Nazis. Encore eux.

    Pour ce qui est de "détruire des industries", les successeurs de Théodore ROOSEVELT, mais aussi d’ailleurs de Franklin D. ROOSEVELT s’en sont, eux, largement chargés. Grâce au "mondialisme" dont ils sont sinon les inspirateurs, du moins les fidèles  – et même zélés –  serviteurs, des pans entiers de l’industrie américaine ont été ainsi détruits ou mis à mal. Et, vous le savez mieux que moi, le processus n’est pas terminé. Alors, le "dirigisme" de Théodore ROOSEVELT, si dirigisme il y a eu, avait du bon… So long !

                    Cordialement à vous et à tous les autres, Jean-Claude THIALET

    01/04/2008 à 11 h 47 min
  • grepon le texan Répondre

    "Pour les éternels sceptiques, ou "gogos", je rappellerai cette phrase du Théodore ROOSEVELT (le "grand ROOSEVELT !) lors de son programme électoral…"

    La reference, "l’appel a l’autorite" est un choix  interessante.   CE "grand" ROOSEVELT a ete une inspiration pour Mussolini et plus tard les nazis.   Le mouvement progressive a ete un mouvement pre-fascist.   Sous "Teddy" il y avait une expansion du gouvernment tres, tres zele quand meme.   Tout comme les nazis plus tard, il choissisait quelles industries allait etre mis au pas, ou detruit, ou reglemente etc au gres de son avis de ce que pouvait arranger le sacre Etat.   C’etait un etatiste pure et dure.  Il a tres literalement ecrit le texte fondateur dessus.   Avec la constitution, il disait ouvertement que c’etait un machin contraproductf (pour l’etat), revolu, insouhaitable, a dispenser avec au plus vite.   Sous lui, il y avait un mouvement de chemise brune, des emprissonments massive a travers tout les etats-unis pour la sedition, c.a.d. toute critique des programmes de l’etat, meme au sein de discussions familiale, a la maison.   Tres beau model, votre "grand" ROOSEVELT.  

    Perso, je n’ai rien a faire avec le IIieme ROOSEVELT non plus, lequel qui a fait traine les Etats Unis et le monde avec pendant une douzaine d’annees dans ce qu’on appelle "The Great Depression", ce qui a ete un des causes de la deuxieme guerre mondiale, de par le fait que ca a durement frappe le perdant du Iere guerre mondiale, blessant le fierte des allemands, et les desouvrants…

    Bref, attention qui vous voulez presenter comme heros.

     

    31/03/2008 à 23 h 48 min
  • grepon le texan Répondre

    "Et quand on connaît les sommes astronomiques dépensées, particulièrement aux ETATS-UNIS, il faut vraîment être innocent pour croire qu’elles sortent de la poche de simples citoyens …"

    Mais si.   Les consommateurs paient pour le tout.   Les impots sur les revenus, d’abord.   Puis impots sur la consommation.   Surtout, c’est eux qui paient les impots impose aux boites.   Les boites repondent qux hausses d’impots avec des hausses sur les prix.   L’ultime payeur est toujours le consommateur, le simple citoyen.   Je suppose donc que ca me rend hyper-innocent de croire en cela.   Franchement, si je ne suis pas Candide lui meme, du coup….

    Pour revenir au serieux, il faut jamais faire l’apologie des gouvernants qui veulent s’occuper encore plus du secteur prive, alors que c’est plus souvent eux la source des "dereglements" ou encore plus souvent que les "dereglements" n’en sont en rien du tout mauvais.    L’offre et la demande viennent rapidement en equilibre par moyen des prix, et les prix baissent (normalement) par moyen de la competition et les avances technique ou application de capitale.   Les gouvernments sont tres tres cons a ce jeux la.

     

    Pour les Bilderbergs et Trilaterales et supposes les juifs ou macons ou autres gouvernments caches…ca devrait se passer sans commentaires dans une discussion quelque peut serieuse.    Les ficelles visibles sont suffisant pour toute expliquer:   Les dettes de Saddam envers la France et les contrats promis aux boites francaises.   Le petrole contre nourriture et les agissements de l’ONU.   Les contributions bien documente de George Soros a MoveOn.org, Media Matters et plein d’autres groupes du meme acabit.  Les contributions des la famille Saud et autres Saudis a tout plein de politiciens, academiques, genres d’affaire etc etc, dans tout l’occident, y compris bien sur aux states.   Les contributions du Lippo groupe d’indonesie et la declaration des charbons "clean burning" sous l’Utah comme ressource intouchables sous les Clintons.   La vente de nuits d’hotels dans la suite Lincoln du maison blanche sous les Clintons a des chinois bien connecte a l’armee chinoise.    Tout ca c’est du fait avere.    La trilaterale, les macons, les bilderberg, pfffft.   Ce qui est observable dans ce bas monde est plus utile a expliquer le monde tel qu’il est que toutes les theories trop compliquee issu des marees enfievrer des lunatiques typiques du genre "c’est un complot".

     

     

    31/03/2008 à 23 h 28 min
  • Jea-Claude THIALET Répondre

    31/03/08    – "Les 4-Vétrités"

    GREPON-LE-TEXAN, FRANK… Vous m’avez sinon mal lu, du moins mal compris. Je n’ai pas souhaité que les Gouvernants  – des deux côtés de l’Atlantique – s’occupent d’Economie, mais comme depuis des temps immémoriaux ils s’en occupent, il me semble nécessaire qu’ils aient un minimum de compétence dans ce domaine. Ou alors, s’agissant des ETATS-UNIS (et pas seulement d’eux, bien sûr), il faudrait commencer par ajouter un article à la Constitution qui interdirait au Président, à tous les Ministres, mais aussi aux Représentants et aux Sénateurs de se mêler d’économie et même, pourquoi pas … de finances. Mais quand on connaît les interférences (euphémisme !) entre les policitiens et les financiers, il ne faut pas rêver. D’autant que l’économie est de plus en plus dirigée par des financiers … internationaux qui pèsent de plus en plus, dans les coulisses, sur les … politiques. Et quand on connaît les sommes astronomiques dépensées, particulièrement aux ETATS-UNIS, il faut vraîment être innocent pour croire qu’elles sortent de la poche de simples citoyens …

             Bonne semaine à toutes et à tous, cordialement, Jean-Claude THIALET

    P.S. Pour les éternels sceptiques, ou "gogos", je rappellerai cette phrase du Théodore ROOSEVELT (le "grand ROOSEVELT !) lors de son programme électoral de 1912 : "DERRIERE LE GOUVERNEMENT VISIBLE SIEGE UN GOUVERNEMENT INVISIBLE QUI NE DOIT PAS FIDELITE AU PEUPLE ET NE SE RECONNAÎT AUCUNE RSPONSABILITE. ANEANTIR CE GOUVERNEMENT, DETRUIRE LE LIEN IMPIE QUI RELIE LES AFFAIRES CORROMPUES AVEC LA POLITIQUE ELLE-¨MÊME CORROMPUE, TEL EST LE DEVOIR DE L’HOMME D’ETAT." (fin de citation). Remarque personnelle. Je crains que ce "programme" rooseveltien n’ait été que le chant du cygne de l’indépendance de la Politique par rapport à la Finance. Et ce n’est pas l’autre ROOSEVELT, Franklin D. ROOSEVELT celui-là,  dont on sait qu’il était l’otage des financiers qui l’avaient sauvé du crack financier de septembre noir, qui me démentirait. Pas plus que les apôtres du Mondialisme, notamment les gens du Bilderberg et autre "chevaliers financiers" de la "TABLE RONDE", de la Trilatérale où se côtoient les soi-disantes "élites" de la Politique, de la Finance et des Médias et qui, en réalité, gouvernent le monde. A commencer par les STATES !

    31/03/2008 à 17 h 13 min
  • jew avec moi Répondre

    Mr Millière, vous êtes bon, mais il faut soigner votre look.

    Cheveux gras + gingivite ça n’est pas l’idéal pour véhiculer des messages rebelles quand on n’est pas marxiste !

    31/03/2008 à 17 h 11 min
  • grepon le texan Répondre

    "…la litanie est toujours la méme "il n’y avait pas suffisamment de liberalisme"…."

    Mwais, en reaction des cris massifs demagogiques des politiciens et medias se plaignant qu’il n y avait pas assez de reglementation, ou qu’il y avait trop de reglementation, ou une absence de reglementation.   Lors de ses moment, les savants de l’economie (c.a.d. economistes vrai..pas les marxistes et autres non-scientifiques) trouvent, effectivement, que les ficelles reglementaires ont ete soit insuffisants(ou contra-productif), au point de permettre (ou etre la cause automatique) de la "crise" tant decriee.   C’est certainment le cas dans la "crise" des "sub-primes".    C’est dans la definition meme:   Il s’agit de prets fait a des gens qui n’avait pas l’histoire ou les preuves de capacite a payer, mais qui ont recu les prets tout de meme, des "sub-primes."   D’un cote c’etait caveat emptor:  L’acheteur a signe un contrat librement en pleine connaissance de cause.  De l’autre cote, le banquier avait des quotas de prets a faire a des gens de couleur, des gens de "gender," pour des actifs en zones de ville trouble(ou les valeurs ne montent pas, ou toute au contraire).  Ajouter a ca la frenesie d’une bulle speculative, et une HISTOIRE de bailouts dans plein d’autres industries, et vous avez le coctail standardise de reglementations stupides rencontrant des humains normalement avides.

    31/03/2008 à 15 h 44 min
  • jacques Répondre

    Thialet se surpasse encore! Applaudissement. On ne peut mieux écrire.

    31/03/2008 à 8 h 58 min
  • ozone Répondre

    Ce qui me plait c’est comment les liberaux reagissent aprés que les etats periodiquement sauvent le systéme de la faiilite aprés les derives et abus des "operateurs",la litanie est toujours la méme "il n’y avait pas suffisamment de liberalisme".

    Avant que cette crise touche le fond on peut preparer la suivante.

    Par ici la monnaie

    31/03/2008 à 0 h 00 min
  • Daniel Répondre

    Grepon Le texan, votre dernier post, à propos de l’Etat qui se mêle d’économie : 

      je ne sais si vous avez raison à 100% , mais il est vrai que la politique Francaise socialisée jusqu’à droite a pour habitude de croire (une de ses multiples croyances devenues culturelles)  que son rôle est de prendre tout pouvoir en tous domaines. Elle fait du citoyen un mouton qu’elle peut tondre en tous sens, à gauche puis à droite.   Hélas le mouton  est tellement apeuré devant  les difficultés pour assumer les risques de sa liberté qu’il recule devant les obstacles artificiellement créés à cet effet.

    Ainsi les moutons sont majoritairement consentants et soulagés qu’un papa pense à leur place (article G.M.) et leur dise ce qui est bien ou mal, ceci au moyen  d’un système de droits incohérent, mais exploitable  par des spécialistes pour lui faire dire une chose ou son contraire.

    Il suffit généralement  que l’Etat mette ses pattes sales d’irresponsable dans un domaine pour que les coùts s’envolent. C’est aussi l’occasion de légaliser toutes les  formes de  violence: une violence légale, (cest à dire la quasi totalité des violences) organisé froidement au nom de la démocratie,  a l’immense avantage de décrédibiliser les victimes, tout en élevant les agresseurs au rang de l’élite! qui seront rémunérés à vie, c’est à dire remerciés et honorés à vie.

    Comment un appareil d’Etat qui ne sait qu’appeler des fonds pour satisfaire un budjet déficitaire chronique pourrait comprendre l’extrême efficacité nécessaire pour se maintenir dans un univers de compétition permanente étendue au monde?, un univers en évolution permanente? .

    L’appareil d’Etat  est passif; il adapte son comportement à la situation constatée, alors même que diriger c’est prévoir.  Confort de non pensée.

    Les entreprises ne survivent que si leurs prévisions s’avèrent justes. C’est ce qui développe le sens de

    la responsabilité personnelle, indissociable de l’intelligence…

     

     

    30/03/2008 à 22 h 29 min
  • grepon le texan Répondre

    Effectivement Frank, il n y a pas beaucoup de differences entre l’extreme droite et la gauche de la gauche.   Dans les cas des fascismes de Hitler et Mussolini, a part le nationalisme chez les fascisti, et en plus de ca le racisme/preference ethnique chez les nazis, leurs programmes ne differaient guere de ceux des communistes et autres socialistes de type internationalistes qu’ils ont cotoye dans les debuts.    Meme le URSS sovietique avait un centre nationaliste, la Russie.    L’authoritairisme socialiste, que ce soit de droite(c.a.d. nationaliste ou socialiste) ou de gauche(internationaliste) est un horreur.  

    En plus de ca il y a bien sur le totalitarisme islamique, avec son programme socialiste authoritaire a base de lois religieuse arrierere, ET IL Y AVAIT le feudalisme…et votre l’ancien regime etc.   Mais il ne reste plus rien de tout ca.   Je ne voit pas comment ca peut etre assimile a "l’extreme droite" sauf pour les nostalgiques de la revolution francaise, qui date de plus de deux siecles quand meme….

    30/03/2008 à 21 h 02 min
  • Frank Répondre

    Mais NON, M. THIALET(7), le gouvernment devrait se retirer de toute instinct de "gouverner" l’economie.   

    …..

    L’extrême-droite a toujours été autoriste et elle ne changera jamais. Son projet est de reconstruire la société d’ancien régime avec un état autoritaire voire dictatorial qui régit la vie des citoyens.

    Ils sont contre toute liberté des citoyens y compris économique. Il n’y a rien à attendre de ces gens qui ont tout fait pour détruire l’évolution vers la démocratie libérale, y compris en aidant à la destruction de leur propre pays.

    30/03/2008 à 18 h 40 min
  • grepon le texan Répondre

    Voila encore une autre:

    THIALET    "Mais quand on a la prétention de gouverner un pays, on doit aussi en avoir la capacité, sinon dans tus les domaines, du moins dans le principaux. Notamment, vu la situation, dans le domaine financier et économique. "

    Mais NON, M. THIALET(7), le gouvernment devrait se retirer de toute instinct de "gouverner" l’economie.    Les gouvernments sont universellement mauvais dans ce domaine.    Par exemple:   Regardons un peu la source le plus important du "crise" des sub-primes:   Le gouvernment, par moyen de reglementations, on mis pressure sur les banques, de donner plus facilement du credit a des gens a fort risque de ne pas pouvoir repayer…au nom de l’ingenieurie sociale (encore une domaine ou les gouvernments devraient se mefier de trop jouer).  Maintenant que la bulle en cours c’est eclate, les meme idiots au congres qui ont milite, qui ont propose, qui ont vote ce genre de reglementations veulent reglementer l’industrie encore plus, et/ou leur faire un sauvetage(paye par les imposes)

    =Votre= instinct, que vous partager avec tant d’europeens, que c’est le gouvernment qui doit tout gerer de l’economie, est un =erreur= de votre civilisation associe de pret a sa chute/remplacement actuellement en cours.   A relire:  Adam Smith.    Le gouvernment agit le plus souvent comme le "Dead Hand" dans l’economie de marche.    Voyons un peu les polities de FDR, qui ont ete la cause de penuries de toute sortes, et une continuation sans fin du "Great Depression".  Seule l’effort demande par la lutte existentielle de WW II, l’economie de guerre, a pu remettre les USA au travail.    Sinon, tout les programmes socialiste, tout les reglementations centralisee n’aurait pas pu remettre la machine en route.   La planification centrale, la gerence centralise d’une economie, sont toujours desastreuse.   Dans un systeme de marche, les decisions sont mieux prises par les gens en contacte directe avec les questions  et infos concernant les decisions, et qui ont la responsabilite directe du resultat, qui est dans leur propre interet.   Des technocrates loins de tout ca, et toujours irresponsables du resultat, sont toujours moins efficaces.  Toujours.

    30/03/2008 à 4 h 11 min
  • grepon le texan Répondre

    D’hab’ je ne lis pas les contributions processives de "JC THIALET(3)", mais il ne fallait pas aller tres loin pour renconter une belle grosse bouse sur le sujet de cette semaine.  Le voila:

    THIALET:   "L’électorat américain, quoiqu’on dise, quoiqu’on pense, n’est pas mûr pour accepter de porter à la présidence une femme ou un noire."

    Euh, non.  Le probleme avec Obama qui l’a deja coule, c’est qu’il s’est revele, LUI-MEME, etre un raciste primaire.    Il s’est cotoye pendant 20 ans un precheur haineu du "black liberation theology" remplis d’iditoties raciales et bigotrie sur les blancs, les juifs, etc.  C’etait un choix a lui de rejeter son identite blanc.   Il s’est gravite vers le "reverend" Wright.    Il n’est donc pas le candidat post raciale.   Tout au contraire.  C’est un candidat raciste .  Du cote Hillary, elle democrate.   C’est le parti raciste, le parti des "identity politics" aux Etats-Unis depuis plus de 150 ans.

    Pour ce qui en est du mot "mure" rappellons tout de meme que notre constitution est plus vieille que les gouvernments des plus gros etats europeens ajoute les uns aux autres.   Alors, un peu de reserve sur les insultes de ce genre.

    30/03/2008 à 3 h 42 min
  • grepon le texan Répondre

    "Quels sont les deux derniers à rester dans cette situation honteuse?"

    Les figures sont malheureusement tres exageres   Le CA par exemple, a une lois permettant le concealed carry depuis longtemps.   Mais les entites responsables de donnes les permets les donnent tres capricieusement.   Il faut etre quelqun, en bon rapports avec le maire de son compte, si j’ai bien compris la situation.   Pour la quidamme les lois sont tellement restrictive que c’est clairement en violation du deuxieme amendement.    Les lois concernant les regles sur le stockage des armes et la proximite des cartouches avec les armes etc etc sont, d’apres ce que j’ai compris, pas compatible avec l’auto-defense pratique dans sa propre maison.    Il y a plein d’autres  etat ou le concealed carry est tellement reglemente que c’est pas vraiment la meme chose qu’au Texas ou en Floride.  Prennons le cas Heller au court supreme actuellement.    Lui, il a le droit de porter pour son job, mais n’a pas le droit d’avoir ca au maison, dans un quartier tres dangereux, de Washington D.C.  Le Court Supreme va tres probablement supporter la decision du court federale inferieure que c’est anti constitionnelle, et ca, AVANT L’ELECTION DE NOVEMBRE.    Ceci est a l’avantage de Hillary et / Obama, car leur record sur le sujet est franchement anti-americain.  Si le Court Supreme enleve ce sujet du debat, ca enleve les objections d’une bonne fraction des americains contre ces deux cryptomarxistes que McCain aurait pu exploite.    Ou bien je le vois comme ca.    Tout de meme il ya aura une discussion tres fercoce sur qui va nominer les plusieurs juges du Court Supreme qui vont probablement prendre la retraite ou crever pendant le prochain mandat presidentielle.   La constitution ici, et son interpretation =originelle= est existentielle.   Notre constitution est le plus successful des recettes de gouvernment respectant la tradion occidentale, et les gauchistes, depuis toujours, voudrait voir ca reduite en tracte socialiste pro-gouvernment.

    29/03/2008 à 18 h 11 min
  • grepon le texan Répondre

    ." le portrait du candidat d’union : un ancien vice-président , mondialement connu pour son action écologique, Prix Nobel de la Paix. Tous ont reconnu Al Gore……………Les Américains accueillent la nouvelle avec enthousiasme. Il est facilement élu en novembre…"

    Pffft!    Al Gore est mondialement reconnu pour avoir perdu (ou avoir gagner, suivant les rapports des uns et des autres avec la realite) QUE DE JUSTESSE contre…George Bush quand meme.    Bush a ete un candidat faiblissime, pas du tout le bon vaissaux pour les idees republicains, mais il a battu Gore tout de meme.  Tout le monde a l’epoch voyait l’election de 2000 comme celui de Gore quand meme, et pour avoir perdu avec le parti derriere lui, devant le diabolique George Bush, j’ai du mal a croire qu’ils lui feront confiance a essayez ca une fois de plus contre un candidat bien moins polarisant, comme McCain.  Depuis cette election gagne ou perdu que de justesse contre un candidat faible, Gore est devenu non pas plus elisible, mais de plus en plus objectionnable dans la vue du public.   A part les croyants vrais dans son histoire de global warming…excusez moi..plutot "climate change"…pour nous autres  c’est un figure ridicule, facile a tourner en derision, tellement c’est un "bore" pretentieux.    Il y a pour des decennies de matieres sur video a miner pour des sketch de Saturday Night Live, ou de points d’argument pour McCain lors des debats televise, ou le figure "wooden" (comme bois) et pretentieux et tartuffesque de Gore serait cuit vivant, live sur le petit ecran.   Les editorialistes aurait beaucoup de matieres eux aussi, comme l’enorme baraque du messie de la planete, ses "carbon offsets" achete a lui meme, ses deplacements en jet, ses motorcades, meme le pourquoi du comment il n’a pas recu son prix nobel par teleconference, au lieux de se deplacer et faire deplacer tant de gens.  

    Ne me fait pas commencer sur son concert pour sauver la planete, et les couts enormes de ca.   Puis, il y a le fond de son argument, sa graphique de correlation entre temperature et CO2.  Probleme:  le temperature historiquement commence a augmenter quelques centaines d’annees avant le CO2, suggerant tres fortement que l’augmentation de CO2 et CAUSE par l’augmention de la temperature, ou par une tierce cause peut-etre meme extra-terrestre.   Je ne sais pas ce qu’ils enseignent dans les ecoles aujourdhui, mais il fu un long epoch ou la theorie dominant etait que c’est le soleil qui rechauffe la planete.   Nous savons precisement aussi que le dernier Little Ice Age a ete parafaitement correle avec une baisse du nombre de sunspots compte par les observateurs serieuses a travers tout l’evenement.   Il y a un theorie causale pour ca qui semble tenir.   Non, les americains majoritairement ont deja des croyances religieux qu’ils ne remplaceront pas avec la culte de Gaia, ou la culte de l’Etat, de si bientot, surtout donne la manque criante de credibilite des cassandre du climat, du corrompu IPCC de l’ONU, et des figures comme Al Gore comme poster-boys.

    29/03/2008 à 17 h 57 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    29/03/08    -"Les 4-Vérités" –

    Le hasard, on le sait, outre qu’il n’existe pas (comme l’avaient dit bien avant moi Bouddha et le Christ) fait, aussi, bien les choses. Je venais à peine de lire l’article ô combien "pythonissien" de Guy MILLIERE que me parvient, avec la livraison de "RIVAROL" (1) un article qui remet dans leur véritable contexte les propos d’un homme qui se permet, parce qu’il connaît mieux les Etats-Unis que la quasi-totalité de ses lecteurs, de nous livrer son propre éclairage sur les électtions américaines, et de nous donner ses leçons, en laissant dans l’ombre tout ce qui pourrait ternir l’image idyllique de "démocratie" que nous pourrions nous faire du pays de l’Oncle SAM.

    Certes, Guy MILLIERE a probablement raison de pronostiquer, pour l’automne prochain, un duel entre Jonh Mc CAIN et Barak OBAMA, même si, connaissant le punch d’Hillary CLINTON qui, jusqu’au dernier instant, refusera de s’avouer battue, il y a encore une légère incertitude sur l’identité du représentant du Parti de l’Âne (2). L’électorat américain, quoiqu’on dise, quoiqu’on pense, n’est pas mûr pour accepter de porter à la présidence une femme ou un noire. Ce qui ne veut pas dire qu’il n’y aura pas un jour, à la tête des ETATS-UNIS, une … noire !

    Ceci étant dit, au lieu de nous bassiner avec ce que des élections américaines auraient pu donner … en Europe, et particulièrement en France, d’évoquer les "bourrages" d’urnes du temps des communistes (comme si, en UNION SOVIETIQUE, pour arriver à des élections triomphales, on avait besoin de ces manoeuvres réservées aux "démocraties" !), ou d’ironiser sur les "Européens (qui) continuent à rêver d’un monde où tout le monde est beau est gentil" (sic) (3), pourquoi, de nous déverser ses dénigrements habituels contre les Européens et les Français, pouquoi ce soi-disant grand connaisseur des ETATS-UNIS qu’est assurément Guy MILLIERE ne nous livre-t-il pas certains "dessous"   –  pas forcément "ragoûtants" j’en conviens –   de la "démocratie" américaine telle qu’elle est pratiquée aux ETATS-UNIS lors des présidentielles (4)

    Qui sait, des deux côtés de l’ATLANTIQUE, que Mc CAIN est un "faux héros du Vietnam" (5) ? Qui sait aussi que, comme l’indique le titre de l’excellent article de Jim REEVES paru dans "RIVAROL",  "dans le camp des Républicains, la résistance anti-Mc CAIN s’organise’" ? Qui sait que Mc CAIN avait été impliqué dans "l’énorme scandale des "KEATING FIVE" ? Que son épouse est l’héritière d’une fortune "faite dans la prohibution à l’ombre des bootleggers du clan BRONFMAN" ? Qui sait que Mc CAIN a déclaré, hilare, "NE RIEN COMPRENDRE A L’ECONOMIE" ? Et ce, alors que les finances américaines (dont Guy MILLIERE se garde bien de nous parler, comme s’il n’y a avait que les nôtres qui soient au plus mal !) "sont en perdition" avec "11 milliards de dollars engloutis chaque mois en IRAK et en AFGHANISTAN) (6).  Que l’économie américaine "est en miettes", le dollar (merci la planche à billets !) "en lambeaux". Que le déficit budgétaire américain fait pâlir d’envie le nôtre. Que la dette extérieure – avec plus de dix-mille milliards de dollars – explose. Et que les Etats-Unis sont à la merci de la CHINE qui dispose de 840 millions de dollars d’actifs américains ?

    Certes, on pourrait dire que Mc CAIN n’est pas directement responsable de cette situation, sinon par son appartenance au GREAT OLLD PARTY qui gouverne son pays depuis bientôt huit ans. Mais quand on a la prétention de gouverner un pays, on doit aussi en avoir la capacité, sinon dans tus les domaines, du moins dans le principaux. Notamment, vu la situation, dans le domaine financier et économique. On doit aussi avoir le courage de ne pas s’entêter à poursuivre de l’autre côté des océeans une guerre aussi absurde et meutrière (plus de 750 mille morts côté irakien, plus de 4000 morts, côté américain) que ruineuse. On doit avoir celui d’annoncer "ça suffit  !". Et non se livrer à tous les néo-conSS (les deux "s", je le rappelle, ne sont là que pour la prononciation !) qui ont conduit "GWB" et les ETATS-UNIS à la situation désastreuse que l’on connaît.

    Les thuriféraires de l’Amérique (il n’en manque pas dans notre pays, malgré toutes les déclamations de Guy MILLIERE qui ne cesse de fustiger l’anti-américanisme primaire de la presse française, ce en quoi il n’a pas complètement tort), les thriféraires de l’Amérique pourraient dire que, si les ETATS-UNIS en sont là, c’est pour avoir voulu défendre ce que l’on appelait naguère (pour se donner bonne conscience ? ou pour donner plus d’ardeur aux soldats qu’on envoyait au casse-pipe ?) "le Monde libre", et que l’on appelle aujourd’hui la "démocratie". Mais qu’est-ce qu’une démocratie que l’on veut imposer sous les bombes à des pays qui ne sont pas mûrs pour l’accueillir, et pour lesquels, compte-tenu de leur religion, elle n’a aucune sugbnification, n’offre aucune perspective. ?

    Oui mais voilà, quand on veut donner des leçons de démocratie au reste du monde, il faudrait commencer par la respecter chez soi. Et, en matière d’élections, particulièrement. Ce qui est loin d’être le cas aux ETATS-UNIS où plus encore qu’en FRANCE si j’ose le dire, le pouvoir de l’argent, des médias, et des lobbies fait barrage à tous ceux qui n’appartiennent pas à "l’ETABLISHMENT", et particulièrement à ceux qui dénoncent les tares et la pourriture qui règne dans leur pays, et à tous les sommets de l’Etat particulièrement.  En France, on a ainsi ostracisé Jean-Marie LE PEN en le cataloguant "extrême-droite" (sous-entendu  "extrémiste de droite"). Aux ETATS-UNIS, comme le fait Guy MILLIERE dans son "papier", on a ostracisé le "gauchiste vert" (sic)  Ralph NADER qui aura du mal à refaire surface. Et, aujourd’hui, le parti de l’Eléphant, avec la complicité des médias et des puissances fnancières fait tout pour mettre sous le boisseau (faute de pouvoir le démolir carrément en lui attribuant une étiquette "extrémiste") Ron PAUL. Notamment  en ayant fait courir le bruit qu’il avait renoncé à la course à la présidence, ce qui a brutalement tari les sources de financement de sa campagne, particulièrement auprès des particuliers. Progressivement, on l’a fait "disparaître des tableaux de CNN, des comptes-rendus de YAHOO ou de MSNNBC", là où précisément ce "petit candidat" avait réussi à percer. Mieux (ou pire) alors qu’il avait décidé de se représenter (pour la dixième fois consécutive ! ) dans son fief qu’est la 14ème circonscription du TEXAS, on a suscité contre lui la candidature Chris PEDEN, "un compable qui, depuis des années, militait en sa faveur". Ce qui ne l’a pas empêché, malgré des sondages qui le donnait largement battu, ainsi d’ailleurs que la presse texane, de triompher haut la main, avec 70,48% des voix, le 4 mars …

    Sans doute écoeurés par toutes ces manoeuvres, des membres du Parti républicain, parce qu’ils sont, eux, de véritables conservateurs, ont organisé une résistance anti-Mc Cain. Lui reprochant notamment d’avoir voté l’embargo contre l’AFRIQUE DU SUD BLANCHE (pourquoi Mc CAIN ne prendrait-il pas la tête d’une demande d’embargo contre la CHINE qui ne respecte pas plus les droits de l’homme que les lois sociales ou judiciaires qui ont cours en Occident ?), mais aussi ses amitiés "troubles" avec un Ted KENNEDY, une Diane FEINSTEIN, ou un Russ FEINGOLG, tous "démocrates d’extrême gauche" ! Ces réfactaires ont conçu un site internet "DumpJohnMcCain.com" ("Débarque John McCain" !!!). Et, un peu partout, des gens se manifestent contre celui que l’on considère (prématurément ?) comme le candidat désigné pour porter en novembre prochain les couleurs du GREAT OLD PARTY. A Minneapolis, des pancartes ont fleuri avec le "Débarque Mc Cain", plus nombreuses que des pancartes "Vote for Mc Cain". Dans l’Arkansas, le responsable du Paryti républicain a déclaré publiquement "’Il (Jophn Mc Cain) n’a rien à voir avec les républicains"". Un autre dirigeant républicain, l’avocat Rob HANEY qualifie ce même Mc CAIN, de "méprisable, malhonnête et faux"…. On ne saurait mieux dire !  "Plus grave encore, des éditorialistes de droite aussi célèbres que Ann COULTER et Rush LIMBAUGH, ont fait savoir que si le sénateur de l’ARIZONA (John Mc CAIN, toujours) devait être le canddat des républicains, il se transformeraient en "électeurs kamikazes" et voteraient pour le/la Démocrate".

    Mc CAIN, le président que, manifestement, Guy MILLIERE souhaite pour ses "chers" ETATS-UNIS sans doute parce qu’il sera le digne continuateur de George W. BUSH à la Maison Blanche. . Il est vrai que ce sera pour suivre le seul programme  qui plaise au chroniqueur des "4-Vérités" :  continuer "à mener la guerre contre l’islamo terrorisme…. à défendre Israël …comprendre "ce qui menace la Civilisation (7)" , continuer "à tracer les divisiobns entre islam radical et islam modéré (8), et entre démocratie et totalitarisme, etc". Bref à jouer au "papa" (le mot est de G.M. !) parce qu’ "il sait qu’il a la responsabilité de la liberté du monde" (on y revient !) pendant que les "adolescents irresponsables et trop gâtés (que nous sommes assurément. NDRL) joueront le leur…" (fin de citations). Pendant ausi, oserai-je ajouter que l’économie américaine continuera à s’effondrer, la misère s’installer dans le pays "le plus riche du monde", pendant que la CHINE continuera à s’implanter partout en Occident (avec, notamment, l’argent des consommateurs occidentaux), pendant aussi que l’Islam continuera, lui,  à s’implanter de manière rampante partoit dans l’UNION EUROPENNE, avec tous les immigrés sous la bénédiction des ETATS-UNIS et d’ ISRAËL qui ont "programmé, via l’ONU, un plan à cet effet !

         Bon dimanche de réfklexions à toutes et à tous, Jean-Claude THIALET

    P.S. Encore une fois, merci à Jim REEVES et à "RIVAROL" dont je ne cesserai de recommander la lecture à toutes celles et à tous ceux qui veulent connaître les ETATS-UNIS autrement que par des descriptions milliéresques. Non pour se mettre à détester les Américains (comment ne pas les aimer ?). Mais pour les plaindre d’être aussi mal gouvernés, aussi mal "barrés" que nous. On n’aime bien que ceux que l’on connaît parfaitement bien !  

    (1) < http://www.rivarol.com >

    (2) ce mot me rappelle qu’en Béarnais, "Bayrou" veut dire "âne rouge" !

    (3) comme si les Américains ne s’imaginaient pas eux-mêmes qu’avec la d"mocratie, tout le monde il devient beau et gentil !

    (4) je conviens par avance que, en FRANCE, toutes proportions gardées, dès lors qu’il faut éliminer les "petits candidats", ou les empêcher de s’exprimer dans les médias, on n’a pas de leçons de démocatie à donner à nos "amis" américains !

    (5) ce qui avait ans doute donné à Hillary CLINTON de vouloir faire croire qu’elle avait entendu plus que siffler les balles sur elle en BOSNIE !

    (6) où Nicolas SARKÖZY qui est devenu le vassal de George W. BUSH et de Gordon BROWN vient de décider d’envoyer mille soldats français de plus SANS CONSULTER LE PARLEMENT ! Tout comme, sachant combien les ETATS-UNIS et l’ISRAËL souhaitent l’entrée de la TURQUIE MUSULMANE (oui, je sais, Guy MILLIERE va nous faire croire qu’il s’agit là d’un islam modéré !) dans l’UNION EUROPENNE, ce même Nicolas SARKÖZY vient d’annoncer la prochaine convocation du PARLEMENT à Versailles, aux fin de décider une (xième) modification de la CONSTITUTION. Cette "modification" ayant pour but de supprimer le referendum prévu pour l’entrée d’un nouveau pays dans l’UNION. En l’occurence, CELLE DE LA TURQUIE ! Voilà ce que l’on appelle la "démocratie" chez nous ! Ailleurs aussi hélas ! On le sait, seuls nos dirigeants savent ce qui est bon pour …le "Peuple", comme ils disent.

    (7) il y a un fléau qui menace la Civilisation, davantage encore que l’Islamisme : la drogue ! Pourquoi Guy MILLIERE ne nous en parle-t-il jamais ? Parce qu’il sait qu’une partie des fonds utilisés par la CIA (une CIA que Ron PAUL veut d’aillers dissoudre !) proviennent de l’argent de la drogue, celle de l’AFGHANISTAN en particulier ? Parce qu’il sait très bien que, depuis qu’on a chassé (façon de parler) les Taliban du pouvoir, les champs de pavot n’ont cessé de se multiplier en Afghanistan sans d’ailleurs que l’Islam radical y soit véritablement éradiqué ?

    (8) pourquoi continuer à entretenir cette double fiction d’un "’Islam modéré" et d’un "islam radical" comme si le CORAN (dont un "bon musulman" ne doit pas s’écarter) n’était pas le même pour tous les croyants ? Et, en admettant que ce soit vrai, Guy MILLIERE s’imagine-t-il que Mc CAIN va embrasser l’Islam, coiffer le turban et chausser des babouches pour séparer le bon grain (l’Islam modéré) de l’ivraie (l’Islam radical)/  Si l’Islam se "modère", ce sera de l’intérieur, en commençant par expurger – censurer – le CORAN de toutes les violences qu’il enseigne, qu’il justifie ! Et non par la force des armes comme en IRAK et en Afganistan où l’on en voit les piètres résultats ! Avec des Chiites et des Sunnites qui s’entretuent. Et même des Chiites qui, naguère brimés et tenus à l’écart par Saddam HUSSEIN qui favorisait le sunnisme, ont pris aujourd’hui les armes contre leurs "libérateurs" américains …

    29/03/2008 à 14 h 51 min
  • grutjack Répondre

      Intéressant, ce commentaire de Christian. Un peu trop catastrophique, quand même. A supposer qu’il le veuille vraiment, Bush ne disposerait pas des appuis nécessaires, notamment de l’Armée, pour violer la Constitution. Un Coup d’Etat, non, mais je n’exclus pas un coup de théâtre. Les trois candidats restant en lice nagent dans l’ambiguité. Hillary serait la première femme Présidente, mais elle est surtout la femme d’un ancien Président, qui ne la lâche pas d’une semelle et qui brûle de se réinstaller à la Maison-Blanche. Obama promet de réconcilier tous les Américains, mais son passé le situe plutôt du côté de l’activisme noir. McCain a longtemps incarné la gauche du parti républicain, mais il s’est tellement rapproché de Bush qu’on ne sait plus très bien dans quel sens il gouvernerait. D’autre part, il est bien vieux et surtout sérieusement malade, ce qui risque de donner une importance démesurée à son choix comme vice-président. On referait aux Américains le coup de 1944 : ils croyaient avoir voté pour Roosevelt et ils avaient en réalité élu Truman. Alors, situation sans espoir ? Je crois que les Démocrates peuvent facilement l’emporter. Comment ça, me direz-vous ? Comme prévu, Hillary et Obama poursuivent leur rivalité jusqu’à la Convention de Denver. Le premier tour ne parvient pas à les départager. C’est alors qu’un délégué d’un petit Etat demande la parole. Il n’est pas trop tard, dit-il, pour sauver le Parti. Il dresse le portrait du candidat d’union : un ancien vice-président , mondialement connu pour son action écologique, Prix Nobel de la Paix. Tous ont reconnu Al Gore. Mais qu’en pense le principal intéressé ? Il réaffirme qu’il n’est pas candidat, mais qu’en cas d’absolue nécessité,  il ne résisterait pas à un appel franc et massif de la Convention. Après avoir un peu hésité, certains délégués commencent à changer leur vote. Bientôt, c’est l’avalanche. Al Gore est désigné à l’unanimité. Les Américains accueillent la nouvelle avec enthousiasme. Il est facilement élu en novembre…

    28/03/2008 à 17 h 10 min
  • grepon le texan Répondre

    Paul, regardons un peu aussi les stats des intentions de vote chez les democrates.   Les supporteurs  d’Obama disent massivement qu’ils voteraient MCain avant Hillary dans l’election generale.   Les supporteurs d’Hillary disent qu’ils voteront plutot McCain que Obama dans la generale.  

    Ce que les europeens comprennent pas du parti Democrate, que c’est le parti des divisions.   Leur ideologie divise les gens politiquement par race, classe, ethnie, age, nationalite, religion, status SIDA-postive ou non, handicappe oui ou non, veteran mal soigne oui ou non, abuse sexuellment par  le passe oui ou non, et bien sur il y a la division sexe/"gender" etc etc, ad infinitum.    C’est ce qu’on appele "identity politics."    La solution des democrates au status de victime de presque tout le monde est toujours et encore plus de gouvernment, seul force capable de mettre une couverture super confortable autour des  victimes, et de stopper  les plans des dominateurs  et autres  non-victimes d’etre injustement trop  bien.   

    Le truc, c’est que les americains comprennent ou ca mene, un status speciale pour tout le monde, et un gouvernment sur-regulatrice, des impots jusqau nez….   Les democrate ont ete au debut le parti du racisme.  Ils etaient encore a l’epoch du "civil rights" quand les republicain ont vote massivement pour, contre les  democrates toujours largement sudistes.   Apres les democrates ont ajoute sexisme et plein d »autres ismes  a leur actifs(voir ma liste plus haut), au point ou ils sont reuni aujourdhui par deux points seulement:  le desir de pouvoir illimite d’imposer leur prejuges sur le reste du monde, ET la division des gens dans groupes de victimes ayant des droits et revendications speciales.     Ils sont donc divise, et le public se mefie d’eux par peur de le desir de pouvoir.  

    A cote de ca, le sagesse et l’aire raisonnable d’un figure un peu grandpa, de quelq’un qui a vecu, de hero -reelle- et non pas invente(comme chez  obama et hillary) va gagner.  Ca va pas etre un deroute aussi terrible que pour Reagan contre Carter, mais ca va etre une deroute.   En plus, nombre de d’electeurs vont tirer pour la categorie "republicain" sur toute les elections de ce jour, ce qui risque a faire tomber pas mal de democrates au congres.   Suite a ca, McCain va choisir des juges pour le court supreme.  Ca va mettre un balle d’argent dans plusieurs tentatives qui sont en cours pour limiter les droits incarne dans notre constitution.   Au moins  les americains vrais de vrais, comme votre humble correspondant grepon le texan, l’esperent bien.

    28/03/2008 à 15 h 30 min
  • Ben Répondre

    Grepon le Texan, tu dis : "Nous ne voulons pas finir comme l’Europe, avec plusieurs partis de gauche et aucun pour les gens matures et responsables". Je vis en Belgique, un des pays d’Europe de l’Ouest les moins matures et les moins responsables. Je ne veux pas que l’Amérique finisse comme nous, sinon qui restera pour donner l’exemple? Guy Millière a bien choisi sa comparaison entre les gauchistes et les ados pourris gâtés : en cas de problème qui les dépasse, ils font appel au "papa" qu’ils ont insulté. Qui est président des USA ne devrait pas compter, car quel qu’il soit, son serment l’oblige à respecter la Constitution US. L’électorat et les élus oublient trop souvent ceci, ce qui fait que la plupart des politiciens sont des parjures qui négligent leur serment. En attendant de revenir au constitutionnalisme juste, MacCain me semble acceptable.

    J’ai lu dans le site de Thunder Ranch, l’école de tir défensif de Clint Smith, que 48 états sur 50 autorisent le "concealed carry", le port d’arme dissimulée pour les citoyens. La dernière fois que j’avais lu à ce sujet, en 1999, c’étaient seulement 31 états sur 50. C’est un beau progrès. Quels sont les deux derniers à rester dans cette situation honteuse?

    Kerry aurait été élu par 85% des Européens? Il faut sérieusement que j’envisage de quitter l’Europe. Elle n’est pas compatible avec moi.

    28/03/2008 à 13 h 31 min
  • François Répondre

    A Paul,

    "Un américain ne pense pas comme un européen, et surtout pas comme in français. Si nos élites vénèrent Obama et Clinton, leur défaite est certaine !"

    De grâce, n’assimilez pas tous les français à l’abjecte élite gauchiste et immigrationiste qui maleureusement domine l’opinion publique, il reste encore de nombreux français libres et résistants.

    Cordialement,

    28/03/2008 à 10 h 08 min
  • Paul Répondre

    Il est assez facile de prévoir la victoire de McCain.

    C’est un vétéran blessé du Viet-Nam, ce qui lui assure le soutien de l’aile droite des républicains. Son programme économique est plus "centriste" que celui de GW Bush, ce qui lui donnera une bonne partie des non inscrits. Enfin, les évangélistes ne vont surement pas voter pour Clinton ou Obama ! Il devrait donc gagner assez nettement, avec 55-60% des voix.

    Enfin, preuve ultime si nécessaires, les français avaient soutenu le gauchiste Edwards avant de se rabattre à 90% sur Kerry en 2004. Ils avaient soutenu Al Gore en l’an 2000. Aujourd’hui, ils se pâment sur Obama (il est noir, c’est branché) et Clinton (c’est une femme, donc génial). On connait les résultats de 2000 et 2004. Un américain ne pense pas comme un européen, et surtout pas comme in français. Si nos élites vénèrent Obama et Clinton, leur défaite est certaine !

    27/03/2008 à 22 h 52 min
  • EIFF Répondre

    "il continuera à tracer les divisions entre islam radical et islam modéré" dit monsieur Millière, que faut-il comprendre ? Que les miliciens de l’UCK, que les wahabbites de la péninsule arabique, que la Turquie islamiste et négationiste, et que les séparatistes djihadistes du Caucase, tous liés de prés ou de loin avec les intérêts US font partie des modérés ?

    27/03/2008 à 16 h 37 min
  • Anonyme Répondre

      Il est vrai que les finances des Etats-Unis ne se portent pas bien. Mais elles restent supérieures à la majorité des pays démocratiques de ce monde. Les Etats Unis sont un pays continent. Ils disposent, à l’intérieur de leurs frontières, d’un marché gigantesque. Ils peuvent vivre en autarcie et de ce fait, même avec des difficultés, ils se sortiront de cette crise. Pour illustrer ce propos, notons que les Etats-Unis sont devenus, après seulement deux siècles d’existence le pays le plus puissant du monde. 

    Si le capitalisme est capable d’apporter tant d’inconvénients (crises…), il peut aussi apporter richesse puissance. Il suffit de bien le gérer.

    La crise a eu peu d’impact sur les autres économies? Très bien, ce n’est pas grave alors cessez donc de critiquer Bush!

    Les Etats-Unis connaîtront la guerre civile? Tiens donc, j’aurais hâte de voir ça! Après la dernière guerre civile, croyez moi qu’on y reviendra pas de sitôt.

    Enfin, par qui est véhiculé ce déficit de "confiance" dont on nous parle? Par les pires ennemis du libéralisme et de la démocratie. Pouvons nous leur faire confiance?

    27/03/2008 à 14 h 22 min
  • Bob Sweijd Répondre

    C’est impressionnant que lorsqu’on demande à faire un choix entre différents candidats (même à l’intérieur d’un parti) que cela finisse toujours par des coups bas et des injures. Ce serait plutôt intéressant de savoir quels seront les compositions des équipes choisies à gouverner ce grand pays au lieu de se perdre dans des discussions du genre si le cancer de la bouche de l’un pourrait être plus nuisible que les capacités « limousine-liberals » des autres.

    27/03/2008 à 13 h 10 min
  • Anne Répondre

    Bravo pour votre prestation télévisée mardi soir sur france 3 Mr Millière! Visiblement Taddéi commence à vous apprécier, vous êtes invités souvent, espérons que ça continue. Seul bémol, il faudrait revoir votre "look", le côté veste en cuir / chemise / cravate dépareillée ne vous sied guère!

    27/03/2008 à 10 h 48 min
  • soleil Répondre

    Vous n’avez   qu’a chercher une maison de retraite pour Monsieur frite. (McCain)

    27/03/2008 à 6 h 59 min
  • Christian Répondre

    Ces élections présidentielles sont encore si loin, si loin …

    Il va se passer tellement de choses avant. L’économie la plus endettée du monde fonce à plein tube droit dans le mur. Cette année encore aura lieu, non pas une récession, mais bien un effondrement total de cette économie parasitaire dont je rappelle que 60 % des performances est basée sur les activités militaires.

    Tout va aller très vite. La "confiance" qui avait jusqu’ici motivé les grands argentiers du monde à donner quelque crédit à la capacité de rebondir pour cette économie, cette confiance va cesser brutalement. Le Pays n’a plus aucune perspective crédible de pouvoir un jour résorber cette dette de 10.000 milliards de dollars et les citoyens US, écrasés sous leurs propres dettes n’ont plus les moyens d’alimenter une machine qui a à tout prix besoin de la consommation pour établir cette croissance indispensable pour simplement se maintenir virtuellement à flot et garder cette capacité de continuer à vivre à crédit.   

    Curieusement, cet effondrement complet n’aura qu’un impact minime pour les autres économies qui ont persité à fonctionner de manière correcte et orthodoxe.  

    Dans quelques mois donc, il est a craindre des soulèvements de très grande ampleur aus USA et l’administration Bush envisage avec la FEMA la possibilité de devoir "gérer" une véritable guerre civile.

    Il est possible également que, dans une fuite en avant, Bush décide de déclencher une guerre nucléaire globale à partir d’une attaque "surprise" contre l’Iran. Perdu pour perdu … Autant lancer la chaos intégral non ?

    En fait il n’y aura ni Mc Cain, Ni Clinton, ni Obama.  Je mets ma main à couper qu’il y aura pour longtemps Bush-Cheney sous le couvert de la loi martiale. 

    26/03/2008 à 21 h 41 min
  • ozone Répondre

    "dans un tel contexte de difficultés géopolitiques."

    Mais non,mais non,tout s’arrange;;;;;;;;

    Non??

    26/03/2008 à 21 h 28 min
  • kate Répondre

    bravo pour votre excellente analyse M.Millière , je pense aussi que Mac-Cain sera élu. quand à ceux qui semble si sur qu’Obama sera élu , et bien l’espoir fait vivre …

    26/03/2008 à 19 h 59 min
  • ravaud Répondre

    votre article est un tissu de conneries complètement réducteur!combien le terrorisme américain fait-il de morts en irak et ailleurs? vous faites partie de ces gens complètement bouchés allant toujours au raisonnement le plus simple et qui empêchent les choses d’évoluer(certainement avec un fond de racisme non avoué)  il est honteux que des gens comme vous ai tribune dans la presse..il suffirait que nous discutions cinq minutes pour que tous vos arguments s’effondrent..faite un effort!! travaillez votre sens critique . et  tentez de regarder le monde  en ne pensant pas que vous en êtes forcement le centre merci.claude

    26/03/2008 à 19 h 34 min
  • Anonyme Répondre

    Le vilain mot est sorti du bois, si Obama n’est pas élu,la réponse est toute trouvée c’est parce qu’ ils sont racistes, beaufs, crétins etc………………

    Comme d’ habitude,les arguments usés de la gauche pleurnichardes,ils ne leurs viendraient pas à l’ esprit que le siuer Obama pourrait être un nul qui se permet de critiquer ouvertment sa grand mére (coté blanc) sur son attitude quand elle voit un homme noir dans la rue, l’ autre est parfaite,la grand mére kényanne est parfaite.

    Je suis idiot seuls les blancs sont racistes,esclavagistes ect……………

    Si le bel Obama n’est pas élu ,c’est qu’ il pourrait être un nain parmis les geants.

    26/03/2008 à 18 h 44 min
  • grepon le texan Répondre

    Le probleme des deux democrates en offre c’est qu’ils cachent tres mals qui ils sont.   Ils essaient de se cacher derriere des propos raissonables, d’une facon de parler, des paroles ecrits par professionels etc, mais ca ne marche pas.  Ils sont tous les deux "limousine liberals", c.a.d. des gauchistes riches, se croyant superieure aux americains dont ils ont largement honte.  Ils sont epris de leur pouvoir, de leur propre voix, de leur image d’eux meme, de leur histoire plus ou moins fabrique.   Le fond de leur pensees ideologique date de l’epoch de leur radicalisation socialiste/marxiste lors de leur jeunesse et aux universites, ou il cotoyait des figures tres sombre.    Ils ne font aujoudhui aucune apologie pour ca, et tout ca sortira.  La corruption dans leur passees est connu et indepssable.   Leur hypocrisie saute aux yeux. Barack en particulier c’est tire une balle -plutot deux barils de chevrotines de type buckshot- le weekend dernier avec son desastreux addresse sur la question de ses relations tres proches et personnelle, sur plus de 20ans, et qui continuent, avec un precheur de l’ecole de black "liberation theology".    Ce precheur est un enrage paranoique qui diabolisent systematiquement l’Amerique, les blancs, la classe moyenne(bonjour le marxisme).  Lui et son eglisent croient que le gouvernemt des USA a developpe lors des annees 70 le virus du sida pour tuer les blacks.  Il a des croyance pas tres beau sur les juifs..tres important groupe d’electeurs traditionnellement democrate.   Il y a du materiel comme ca pour 20 ans de serments.    Barack cotoie ce precheur et l’a nomme un de ses confidents les plus importants tant de fois que ca va lui couler, surtout apres son refus de se distancer de ce poison, son apologie de tout ce rage de parano se croyant victimise.  

    Barack Obama ne sera donc pas President des Etats Unis.   Les insiders Democrats…les superdelegates… le savent tres bien.   Barack  n’est simplement pas elisible dans l’election generale, mais les democrates se feront beaucoup de mal s’ils le larguent a la convention en faveur de Hillary.   Ils savent que Hillary a beaucoup plus de chances de gagner,  mais elle ne gagnera pas non plus, merci a ses baggages a elle    Si ils donnent la nomination a Hillary, ils perdront des blacks pour les elections suivantes, car ils commenceront a comprendre que la parti raciste en Amerique, c’est toujours le meme qu’avant la guerre civile:  le parti democrat.    Le meltdown en cours chez eux, c’est le resultat guaranti de leur ideologie de "identity politics" qui voit chaque individu dans un groupe raciale, ethnique, d’age, de classe, ou de "gender"(identite sexuelle) etc etc etc.     Ce "train wreck" en cours est le resultat naturelle de leur ideologies grotesques.    Les americain normaux s’en rejouissent de les voir s’entre dechirer.   Nous ne voulons pas finir comme l’Europe, avec plusieurs parti de gauche et aucun parti pour gens matures et responsables.

    Tout ceci dit, ne me demandez pas de dire du bien de McCain, ou pas encore.

    Ce n’est pas "talk softly and carry a big stick", c’est "Speak clearly and maintain a site picture"

    "Talk clearly

    26/03/2008 à 18 h 27 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Au lieu de vous exciter pour l’un pu l’autre des candidats, laissez les citoyens US décider d’eux-mêmes. Ils n’ont pas besoin des Européens et surtout pas des Français pour leur suggérer leur choix.

     

    26/03/2008 à 18 h 08 min
  • nicolas bonnal Répondre

    mccain est vieux et gravement malade : il a un cancer de la joue. Je doute qu’il termine son mandat s’il est élu. En outre il est hai par l’aile droite de son parti et pour Buchanan il est plus dangereux que Chenet sur le plan belliqueux.

    26/03/2008 à 18 h 01 min
  • Isidore Kashiba Répondre

    J’ose croire que ces genres de commentaires proviennent  des fanatiques qui ne jurent que par la victoire.
    Une chose est vraie. Le vote entre McCain et Obama sera seré mais ça sera l’évenement Obamania.
    Je prie de vous préparer déjà psychologiquement sur la défaite probable macCain.

    26/03/2008 à 17 h 28 min
  • JON Répondre

    juste vous dire, vous etes loin de connaitre l’AMERIQUE, moi je suis americain ,je sais pas qui vous êtes mais le candidat ideal  c’est OBAMA en personne , qui, le pus juste et encore il a compri que le monde a evoluer contraire à hylari et MCcain ………les avantages l’AFRIQUE sera ouvert à l’AMERIQUE  la france a peur juste car c’est un metis,plus approché aux noir donc ici il y’a beaucoups d’hipocrite qui disent qu’ils preferent OBAMA alors que c’est le contraire et encore les fachos se cahe tous simplement il veule pas de OBAMA  car il est noir c’est tout    bye! bye! raconte pasn’importe quoi

    26/03/2008 à 15 h 42 min
  • Anonyme Répondre

    Pour le moment, les sondages semblent vous donner raison, Mr Millière: Le dernier, de l’institut Zogby, donne McCain gagnant face aux deux démocrates! Mais les sondages sont changeant et evolueront au fur et à mesure.Je ne veux pas donner l’impression d’accorder aux sondages l’importace qu’ils n’ont pas, cependant il permettent de donner une idée globale de la situation. 

    Aussi, il est vrai que tout le monde voyait Kerry victorieux contre Bush. Ce "tout le monde" (Europe…) ne sait pas qu’aux Etats-Unis, ce ne sont pas les citoyens qui décident mais les Grands-Electeurs.

    Aussi, je commence à partager votre optimisme concernant l’éléction de John McCain. Ce serait dramatique si un démocrate accédait à la Maison Blanche, dans un tel contexte de difficultés géopolitiques.

    On nous présente encore McCain comme un ignorant extrémiste et Obama comme seul avenir possible et souhaitable. C’est triste de voir ou nous en sommes arrivés: à cracher sur tout ce qui peut s’apparenter à du libéralisme, à rejetter toute idée de débat impartial…

    Nous attendons avec impatience, ma famille et moi même, la publication de vos prochains ouvrages et vous souhaitons bon courage à vous et aux 4 Vérités.

    26/03/2008 à 13 h 20 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: