Obama : retour au réel

Obama : retour au réel

Aura-t-on assez entendu pendant des mois toute la presse occidentale nous chanter le « rêve américain », incarné par Obama ? Depuis l’élection, en revanche, les médias sont d’une discrétion de rosière sur le retour à la réalité.
Oh! certes, nous n’en sommes pas à constater qu’Obama risque de décevoir les attentes messianiques que des foules fascinées ont placées en lui.
Mais, en attendant l’arrivée aux affaires, l’équipe démocrate révèle chaque jour un peu plus à quel point elle est éloignée des fantasmes projetés sur elle.

J’avais déjà signalé peu après l’élection que des fraudes électorales, notamment en matière de financement de la campagne, avaient été dénoncées dans l’indifférence générale.
L’Heritage Foundation, navire amiral du combat culturel conservateur, a même cité des noms de personnes ayant enfreint les lois fédérales, sans obtenir de réaction à ma connaissance.

Mais, la cerise sur le gâteau pour ceux qui, comme la plupart des lecteurs des « 4 Vérités », sans être nécessairement des admirateurs de McCain (ce n’était pas vraiment mon candidat préféré pour les primaires), sont restés éloignés de l’obamania, ce sont les affaires de corruption qui éclatent les unes après les autres ces dernières semaines.

Nous avons eu d’abord l’affaire du gouverneur de l’Illinois. Une loi américaine curieuse confère au gouverneur d’un État dont un sénateur quitte sa fonction en cours de mandat le pouvoir de désigner le successeur au sénat.

Le gouverneur démocrate de l’Illinois, Rod Blagojevich, s’est donc trouvé pourvu de ce pouvoir extraordinaire de décider du nom du remplaçant d’Obama. Or, il semble que Blagojevich ait décidé de donner le siège au plus offrant. Obama, l’homme fort du parti démocrate en Illinois, était-il ou non au courant ? L’enquête le déterminera (du moins si les juges sont effectivement indépendants du pouvoir politique…).

Il reste qu’Axelrod, le mentor d’Obama, a déclaré, avant de se rétracter, que la succession de son poulain avait été évoquée avec le poulain lui-même… En tout cas, cela fait mauvais genre pour l’entourage du héros !

Et, tout récemment, Bill Richardson vient de renoncer à son poste de futur secrétaire d’État au commerce du fait de son implication dans une autre affaire de corruption.
Nous ne savons pas grand-chose de la politique d’Obama, mais nous savons déjà que son entourage, lui, ne rêve pas et s’occupe de ses intérêts… Bref, en attendant l’arrivée aux affaires, les affaires continuent !

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • Ben Répondre

    Obamarx

    11/01/2009 à 23 h 06 min
  • david Répondre

    Obama est prêt à dialoguer avec le Hamas !! On l’a dit avant l’élection, on nous a traité de parano, on avait raison.

    10/01/2009 à 18 h 45 min
  • sas Répondre

    Et vive le retour au reel et la délation en ligne….

    Décidément . les enclumes qui nous dirigent sont prêt a tout pour avilir et rendre méprisable le peuple franaçais…..l aligner sur le peuple yankee celui qui est passé directement de la préhistoire à la décadence sans passer par la civilisation …..celon Einstein….

    donc on revient aux glorieuse année……après la faillite et la ruine……l insécurité et l invasion……le rationement et l inflation……revoilà la collaboration et la délation…

    anonyme s entend…… la gôôo^che vaut décidément bien la droite…..c’est bien la même abjection

    sas qui prend congé

    10/01/2009 à 12 h 58 min
  • dbp Répondre

    soixa  j espere que la Halde ne surveille pas ce site : dire de quelqu un qu il fut 
     """ blanchi"""" c est limite  depassement de ligne jaune et tribunal correctionnel,

    la corruption aux usa c est pas nouveau Heureusement que chez nous cela n existe pas

    09/01/2009 à 9 h 43 min
  • Soixa Répondre

    Si vous venez de publiée cette article aujourd’hui, c’est que vous êtes en retard, du moins à propos de l’affaire Blagojevich. 

    L’enquete mené sur Obama ainsi que son équipe ont révélé qu’il n’y aurait eu aucun contact avec le gouverneur de l’illinois a propos du siege vacant. Depuis, ils ont était ainsi blanchi dans cette affaire.

    07/01/2009 à 15 h 47 min
  • sas Répondre

    Il n y a rien a attendre de bon du messie jocker obama…..mais si mais si…..

    Dis moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es…..

    …..l’après bush sera pire que l avant obama….

    on gagne du temps , on p^rend les même et on continu …..de plus belle

    SAS

    nb) et comme c’est une excellente mauvaise idée……elle sera vite reprise en france…..à cour de diversions.

    07/01/2009 à 12 h 40 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: