On vous l’avait bien dit : l’ONU est inutile quand elle n’est pas néfaste

On vous l’avait bien dit : l’ONU est inutile quand elle n’est pas néfaste

Dans quelques heures, notre gouvernement se joindra à une coalition pour débuter  une guerre. Débuter, car sait-on jamais la fin qu’elle réserve ? « Un amour, une carrière, une révolution, (une guerre) : autant d’entreprises que l’on commence en ignorant leur issue. »

La coalition a décidé de se passer de l’accord de l’ONU, de défier le véto de la Russie et de la Chine. Pas très cohérent eu égard à l’ambition qui a présidé à la naissance de l’ONU, mais parfaitement cohérent eu égard à ce que cette institution est devenue.

Nous ne critiquerons pas, pour le moment, la décision « morale » d’engager notre pays, en regrettant toutefois que cette décision ne soit pas validée par notre assemblée représentative. Notre but est de rappeler dans ces lignes l’inutilité de l’ONU.

Destinée à protéger la paix dans le monde, il y a eu plus de morts depuis sa naissance que les 50 millions de victimes qui ont justifié son organisation après la seconde guerre mondiale. Ce qui se passe en Syrie n’est pas nouveau, des dictateurs ont déjà tué, sans modération, des millions de leurs ressortissants. On n’a pas fait la guerre à Staline, à Mao, à Pol Pot, aux Kim Jong et, on l’a fait tardivement seulement, mais sans la France, à Hussein après qu’il a gazé ses Kurdes. Parfois l’ONU consent à intervenir dans des guerres tribales ou civiles en Afrique en donnant un mandat pour le faire aux parrains occidentaux de ces pays.

Des casques bleus sont dispersés dans les quatre coins du globe. Ils n’ont jamais empêché les affrontements, comme ceux du Rwanda, du Darfour, de la Somalie et du Soudan. La résolution 1701 conçue par la France et soutenue militairement (1 700 hommes) par elle, n’a jamais eu, délibérément, la moindre efficacité à la frontière libanaise. Des Etats autocratiques, et souvent criminels, président des commissions de l’ONU telle que, ironie, celle des droits de l’homme. Des chefs de guerre se présentent à sa tribune, révolver à la ceinture…

Des fonctionnaires, et des diplomates, utilisent des programmes (pétrole contre nourriture), pour s’enrichir. Le coût de fonctionnement est exorbitant (15 milliards de dollars au total prévus pour 2012-2013), la France se classant tantôt troisième tantôt quatrième parmi les contributeurs (plus d’un milliard).

En 2006, nous avions rappelé ses tares sous le titre « Il faut quitter l’ONU », sur le ton du fameux « il faut détruire Carthage » :

«  a) non représentative : des États minuscules, comme Monaco, participent – avec le même poids – à ses décisions alors que les problèmes des grandes nations ne se posent pas pour eux, ou pas de la même manière ;

b) les 2/3 des 191 États représentés n’ont pas de régime démocratique, ne répondent pas aux critères des « nations civilisées », ne respectent ni les droits de l’homme… ni ceux de la femme ;

c) impuissante à prendre des décisions en raison du droit de véto dont dispose deux nations qui n’ont jamais été des modèles de démocratie.

d) livrée à la gabegie (10 000 fonctionnaires), à des dérives financières, voire à de vrais détournements, ce qui rend ses décisions infiniment suspectes.

e) L’ONU ne sert pas la paix dans le monde, elle lui nuit. Les palabres de la SDN avaient permis à Hitler de préparer la guerre. Aujourd’hui les années de palabres permettent à l’Iran d’accéder à l’arme nucléaire et de menacer ses voisins, et à la Corée du Nord de mettre en danger les lointains Etats-Unis. »

 Il faudrait aussi s’interroger sur l’efficacité de l’Union Européenne à qui le traité de Lisbonne, imposé par le précédent président, a confié des pouvoirs (théoriques) en matière de politique étrangère, ainsi qu’une ministre. Puisque ce traité avait pour fondement une Europe à une seule voix, posons-nous la question « l’Europe ? Combien de divisions » nous accompagneront-elles ?

Partager cette publication

(6) Commentaires

  • Claude Roland Répondre

    Il semblerait que les dirigeants de quelques nations sont prêts à nous créer une 3ème guerre mondiale car finalement, c’est ce qui suit les grandes crises comme en 1929…
    Celà dit, il ne manquerait plus que ça que Hollande décide la guerre tout seul !!! je rappelle que les députés sont les REPRESENTANTS DU PEUPLE et qu’ils doivent protéger les intérêts du peuple, pas des dirigeants du pays. Les Anglais ont décidé sagement selon la procédure. Les Américains se sont finalement rappelé qu’il fallait demander aux représentants du peuple ! Et nous, nous sommes en Corée du Nord ou en France ?! Qu’est-ce que irait foutre là bas ? De quoi se mêle-t-on ? Hollande à intérêt à respecter la Constitution.

    Par ailleurs, je rappelle ceci : Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, ou droit à l’autodétermination, est le principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d’un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. L’exercice de ce droit est en général lié à l’existence d’un État spécifique au peuple en question, État dont la pleine souveraineté est souvent envisagée comme la manifestation de la plénitude de ce droit. Il s’agit d’un droit collectif qui ne peut être mis en œuvre qu’au niveau d’un peuple. DONC laissons les Syriens démerder leur foutoir ou nous allons droit à la 3ème guerre mondiale !

    Que s’est-il passé chez nous en 1789 ? Les français se sont jetés dans une guerre civile avec génocide (des Vendéens – 300 000 morts) tandis que les pays limitrophes ont voulu intervenir pour rétablir le Roi et arrêter les massacres de la terreur (1792-1794). Les Français ont-il accepté la détermination internationale des royaumes limitrophes ? NON ! Alors, n’est-ce pas le même ordre d’idée que nous avons refusé nous-mêmes en 1792 ?!!!

    02/09/2013 à 11 h 20 min
  • France Répondre

    Cette génération de politiciens n’a pas fait la guerre. Tout est virtuel , jeux d’écriture et clics de souris !
    Comme tous les enfants pourris-gâté, ils sont très va-t-en guerre !
    Avec leurs inconséquences, ils nous préparent une bonne 3ème guerre mondiale.

    30/08/2013 à 11 h 48 min
    • France Répondre

      Politiciens actuels : multiplication des voyages en grande pompe à l’étranger , aux frais du contribuable ! Ils ignorent le téléphone et la visioconférence.

      30/08/2013 à 12 h 19 min
      • quinctius cincinnatus Répondre

        Dans sa déposition sur sa situation personnelle avant de se présenter à l’élection à la Présidence François Hollande s’était déclaré … célibataire
        Dès son entrée en fonction Valérie Trierweiler obtenait les prérogatives que les lois de la République accordent à l’épouse du Président …
        Xavier Hemelin a donc déposé une plainte contre elle pour abus et détournement d’argent publique
        Mais l’affaire NE DEVRAIT PAS LOGIQUEMENT EN RESTER LA, puisqu’il il est patent que le Président a fait une fausse déclaration et qu’il devrait DONC être traduit devant la cour de justice de la république et être destitué Enfin les choses se passeraient ainsi en Allemagne, en Finlande etc …

        31/08/2013 à 19 h 55 min
        • quinctius cincinnatus Répondre

          argent public !!!

          01/09/2013 à 14 h 17 min
  • Philippe Lemaire Répondre

    Et si les gaz toxiques ont été utilisés par les rebelles, comme c’est fort possible, allons-nous bombarder les rebelles ? Non, bien sûr, occident sunnites même combat… Lamentable.

    30/08/2013 à 9 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: