Où sont les défenseurs des chrétiens massacrés ?

Posté le août 13, 2014, 9:52
5 mins

Les réactions en Europe ces dernières semaines à l’action militaire menée par Israël contre le Hamas m’ont conduit plusieurs fois à me demander si nous n’étions pas revenus en 1938.

Des manifestations ouvertement antisémites, où l’on criait « Mort aux Juifs », ont eu lieu. Des actions aux allures de pogrom sont survenues. La parole antisémite s’est libérée, à droite, mais aussi, sous le masque commode de l’« anti-sionisme », à gauche et à l’extrême gauche.

Au fil du temps, j’ai pensé plutôt que nous étions dans un monde orwellien, tant la désinformation s’est emparée de quasiment tous les médias. Tout comme, dans la novlangue décrite dans 1984, « la vérité, c’est le mensonge », on a pu entendre des propos parlant d’« agression » d’Israël contre Gaza, de « massacres commis » par l’armée israélienne, que sais-je encore. Ce qui n’a quasiment jamais été dit est que le Hamas est une organisation aux buts explicitement génocidaires. Que le Hamas cherche à faire tuer un maximum de membres de la population arabe pour exhiber ensuite de manière obscène les cadavres devant les caméras et tue lui-même, si besoin est, ceux dont il exhibe les cadavres.

La quasi-totalité des journalistes présents à Gaza sont, en réalité, des otages du Hamas transformés en porte-voix de celui-ci : ce qui a pour résultat de transformer la plupart des médias en organes de propagande du Hamas. Dès lors que l’Europe est un continent sur lequel l’amitié envers les Juifs n’est pas une qualité essentielle, cela ne suscite guère l’indignation.

La complaisance complice en­vers une organisation abjecte n’est pas simplement une complaisance anti-juive : c’est aussi une complaisance envers une organisation anti-arabe. Que pas un seul dirigeant occidental, hormis Stephen Harper au Canada, n’ait osé dire que la population arabe de Gaza devait être délivrée du Hamas qui la condamne à une vie (et parfois à une mort) atroce est un signe sombre posé sur ce temps où nous vivons. Où sont les défenseurs des droits de l’homme ? Du côté de ceux qui disent « Hamas vaincra » ? Allons donc.

La complaisance complice en­vers une organisation abjecte fait oublier aussi une dimension essentielle des choses : les idées effroyables du Hamas sont les mêmes que celles qui imprègnent l’État islamique qui est en train d’exterminer les chrétiens en Syrie et en Irak, les mêmes que celles qui imprègnent Boko Haram, al Qaïda et toutes les organisations islamistes.

Au sein de celles-ci, il se dit souvent « après le samedi, le dimanche ». Les Juifs sont l’ennemi des islamistes, mais les chrétiens sont leurs ennemis aussi. Et, au-delà du Hamas rêvant d’exterminer les Juifs, c’est une épuration religieuse anti-chrétienne qui se mène présentement dans tout le monde musulman.

Où sont ceux qui se lèvent pour défendre les chrétiens massacrés ? Pas du côté de ceux qui défendent la « résistance » à Gaza et qui défendent un mouvement islamiste exterminationniste qui entend détruire Israël parce que ce n’est pas un pays islamiquement pur. Pas du côté de ceux qui s’acharnent à ne pas voir que le combat du Hamas, celui de l’État islamique, celui de Boko Haram, celui d’al Qaïda est fondamentalement identique. Pas du côté des dirigeants européens et de l’administration Obama apportant une aide « humanitaire » aux chrétiens du Nord de l’Irak sans attaquer l’État Islamique autrement que par quelques minuscules opérations aériennes – et après l’avoir soigneusement laissé grandir. Pas du côté de ceux qui ont abandonné l’Irak à son sort en retirant toutes les troupes étrangères fin 2011.

Une guerre est déclenchée par l’islam radical contre tout ce qui n’est pas lui. Et parce que le monde occidental est gouverné par des carpettes pusillanimes ou des complices du pire, l’islam radical avance et assassine. À Gaza. En Israël. En Syrie. En Irak. Au Nigeria. Ailleurs parfois. 

Guy Millière

57 réponses à l'article : Où sont les défenseurs des chrétiens massacrés ?

  1. richenretraite

    17/08/2014

    @ Guy Milliere :
    Avec beaucoup de modestie, puis-je vous suggèrer d’apporter systématiquement la réponse suivante aux déblatérations du soit-disant jaurès : »vas te faire mettre par tes amis islamiques ». Pourquoi perdre votre temps et votre énergie avec ce déchet?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/08/2014

      vous avez toute votre place à l’ Assemblée Nationale !

      Répondre
      • Jaures

        18/08/2014

        Laissez-le donc ! Si se défouler ainsi permet qu’il épargne ses chiens…

        Répondre
  2. tuladenlos

    16/08/2014

    AH! si tu pouvais fermer ta gueule, ça nous ferait des vacances;
    faux-jaurès

    Répondre
  3. druant philippe

    14/08/2014

    « 19 siècles ? Vous appelez cela « assez vite » ? »

    je commence à comprendre la haine de Frédéric Bastiat à
    votre égard et le mépris affiché à votre endroit par GM !
    Rarement vu pareil casse c… sur un site !

    Répondre
    • Jaures

      14/08/2014

      Pourquoi s’énerver ? Expliquez simplement ce que vous entendez par « assez vite ».

      Répondre
  4. JEAN SANS PEUR

    14/08/2014

    Bien dit Guy, ces commentaires d’imbéciles commençaient à me donner des boutons.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/08/2014

      avec Guy Millière comme mentor ( ou comme … menteur ) la civilisation occidentale est sauvée … devrait faire une retraite contemplative l ‘ énergumène … ou bien alors se soigner … le problème étant que les lecteurs de  » 4 V²  » sont assez ignares et primaires ( sauf Magne ) sur la question et qu’ils prennent pour monnaie du Pape ce pauvre délire … devraient s’ instruire aux meilleurs sources les pôvres !

      Répondre
      • Oxydent75

        18/08/2014

        Le degré d’ignorance des lecteurs de 4V ainsi que leur indigent niveau d’évolution ( tels que que vous les avez définis du haut de votre incommensurable érudition de type « Jauressien » soutenue par une inégalable intelligence ) ne les privent cependant pas d’être unis (en dépit de leurs pôvres sources) autour de certaines idées force dont l’aversion pour le terrorisme islamique mondial constitue le pilier et ue M. Millière définit parfaitement dans son article : « …La complaisance complice en­vers une organisation abjecte fait oublier aussi une dimension essentielle des choses : les idées effroyables du Hamas sont les mêmes que celles qui imprègnent l’État islamique qui est en train d’exterminer les chrétiens en Syrie et en Irak, les mêmes que celles qui imprègnent Boko Haram, al Qaïda et toutes les organisations islamistes »… Toutes les autres idées essentiellement exprimées par soucis de brillance intellectuelle (!) de parades exégètes à la Jaurès, de cynisme, de pédanterie et de rhétorique creuse ou vaseuse sont consubstantielles de convictions mitigées, hésitantes, gauchisantes (même inconscientes). Elles tournicotent sur elles-mêmes et pourraient parfaitement s’inscrire au rang des techniques d’enfumage caractéristiques de la stérilité d’action au profit du verbe pompeux que nous offrent les politiques invertébrées qui font le lit de la chute occidentale et de la propagation incendiaire d’une idéologie barbare.
        Un pôvre lecteur de 4 V

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          18/08/2014

           » ce qui est simple * est faux, ce qui est compliqué ** est irréalisable  » … ( Paul Valéry )

          * * les délires verbaux neo-cons de Millière

          ** les élucubrations éthérées et socialos de @ Jaurès

          il convient donc de ré-flé-chir !

          Répondre
  5. Jaures

    14/08/2014

    Cher Guy, votre diatribe pourrait se résumer à la phrase centrale qui la compose: »Je n’entame là aucun dialogue ». Il faudrait pour cela que vous soyez un homme d’idées enclin à l’échange. Or, plutôt que de réfléchir sur des idées et les remettre constamment en cause, vous avez préféré choisir un camp.
    Votre rhétorique est donc chaque fois la même. Vous commencez par insulter votre interlocuteur (ici « imbécile », « ignorant », « âne », ailleurs « crétin », « cuistre », « cerveau ravagé »,…). Ensuite vous affirmez que celui-ci ne connait rien et vous citez de multiples livres et auteurs dont la lecture devrait forcément, puisque les opinions développées sont les vôtres, convaincre tout individu au QI moyen.
    Cela doit certainement suffire au cénacle de vos amis et courtisans mais demeure un peu court pour ceux qui ne sont pas prisonniers de votre idéologie étriquée.
    Pour que votre connaissance globale du monde que vous prétendez détenir soit avérée, il vous faudrait donner la preuve de votre clairvoyance. Qui aujourd’hui soutient que la guerre de Bush en Irak était pertinente ? Pourtant vous n’avez pas manqué à l’époque de délivrer des communiqués de victoire. Le peuple irakien en liesse pour accueillir les GI ! L’économie qui repart en flèche ! La démocratie qui s’installe ! Que reste t-il de tout ça ? Sont-ce les montagnes de livres que vous lisez qui vous ont amené en avril 2007 à affirmer que les Etats-Unis n’étaient pas en crise mais connaissaient seulement une légère baisse de la croissance ? Sont-ce les sommités que vous fréquentez qui vous ont convaincu en septembre de la même année d’écrire qu’Obama ne serait jamais élu et les mêmes qui vous ont fait écrire quelques semaines avant sa réélection que son sort était scellé, traitant allègrement de tous les noms ceux qui osaient émettre un avis plus nuancé ?
    Le discernement ne se mesure pas qu’au nombre de livres lu ou écrits. Dans les années trente, des prix Nobel et des philosophes comme Heidegger choisissaient Hitler quand des ouvriers et des paysans prenaient le maquis.
    Vous lisez beaucoup, certes, mais toujours les mêmes auteurs, tel Don Quichotte les livres de chevalerie qui le faisaient prendre un vasque de barbier pour un heaume et des moulins à vent pour des géants, ce qui lui valut de se retrouver dans la boue.
    Quelques conseils donc, et qui valent pour vos étudiants. Ne choisissez pas uniquement les lectures qui confortent vos opinions. Relisez les auteurs qui érigent le doute comme gardien de leur pensée (Montaigne, Alain,…) et imprégnez-vous de leur méthode. Et ne vous fiez pas à ceux qui écrivent sur un texte mais au texte lui-même en le resituant dans son contexte. Ceci pour ce que j’ai écrit sur l’ article de Marx.
    J’espère ainsi vous amener à moins de prétention et de discours péremptoires et à vous rendre plus enclin au dialogue.

    Répondre
    • vozuti

      14/08/2014

      jaurès,ce qui frappe c’est la faiblesse de vos arguments.lorsque par exemple, pour nier le soutien militaire français aux génocidaires hutus vous expliquez que l’armée gouvernementale hutu et l’armée tutsi du FPR s’affrontaient à coup de gourdin,vous perdez toute crédibilité.

      Répondre
      • Jaures

        14/08/2014

        Le génocide rwandais n’était pas un simple combat entre deux armées. Cela eût été un conflit classique. Le massacre a été accompli par des milices et effectivement, je sais que c’est pénible à croire, pour l’essentiel à la machette. Tous les témoignages concordent, il n’est jamais question d’armes lourdes ou d’artillerie.
        On sait que parfois la folie humaine conduit à l’indicible. En lisant les témoignages du génocide, on repense aux écrits de Las Casas sur le génocide des amérindiens. Là non plus il n’y avait pas d’armes lourdes mais en quelques années, par les massacres de masse, la déportation et son corollaire la maladie et l’esclavage, ce sont des dizaines de millions de personnes qui ont disparues.

        Répondre
    • Guy Millière

      17/08/2014

      Vous ne répondez ici à aucun des points qui avaient fait l’objet de ma réponse, et qui concernaient essentiellement les conflits au Proche-Orient, l’histoire d’Israël, celle des « Palestiniens », etc. Tout comme bous ne répondez pas concernant l’influence de Marx sur Hitler (et, d’ailleurs, Goebbels). Pour ce qui concerne la guerre en Irak, les choses sont plus complexes que vous le dites: cette guerre s’inscrivait dans la perspective de la transformation du Grand moyen Orient, et de la nécessité de faire refluer le terrorisme islamique. Elle n’a pu être menée de façon optimale, car l’alliance Chirac Schroder Poutine a soutenu Saddam jusqu’au bout et fait pression sur la Turquie pour que l’offensive ne puisse se faire aussi depuis le Nord. La guerre a été vite gagnée, comme c’était prévisible. La paix a mis cinq ans à être établie. Malgré ses cinq ans, marqués par un acharnement djihadiste sanglant, l’Irak s’est redressé économiquement et a retrouvé le pluralisme. Al Qaida et ses financiers (Russie, Iran, Qatar) ont tout fait pour que la stabilité ne vienne pas en Irak, et ont eu recours au terrorisme le plus atroce, mais le terrorisme était vaincu en 2008. Cinq ans pour gagner la paix, ce n’est pas énorme. L »Irak stabilisé n’en restait pas moins dans une région très troublée, et la présence à moyen terme de troupes américaines était indispensable (il y a des troupes américaines en Corée du Sud ou en Allemagne jusqu’à ce jour), Obama, en retirant toutes les troupes américaines, a livré l’Irak au chaos et aux massacres qui ont lieu aujourd’hui. Oui, la guerre en Irak était pertinente. Oui, elle a été gagnée. Oui, il a fallu cinq ans pour que la paix soit gagnée. Oui, Obama s’est conduit ensuite de manière criminelle: le gouvernement Maliki dès le départ des Etats Unis s’est tourné vers l’Iran et a commencé à défaire ce que Bush avait fait. Il a dissous l’alliance avec les sunnites en purgeant l’armée et l’administration, ce qui a incité les sunnites à accueillir positivement l’Etat Islamique. Oui, Obama a une lourde responsabilité dans l’existence même de l’Etat Islamique: tous ses dirigeants étaient en prison en 2009. Obama a décidé par executive order de les faire libérer, à commencer par Abou Bakr al Bagdadi. Pour ce qui concerne Obama, j’ai sous estimé le basculement permis par la contre culture dans la jeunesse américaine: dans les Etats Unis, jusqu’en 2008, un homme qui avait passé vingt ans auprès d’un pasteur antisémite, Jeremiah Wright, et autant de temps à travailler avec un terroriste gauchiste, Bill Ayers, un homme qui avait fait essentiellement une carrière d’agitateur social, n’aurait jamais pu être élu. Si j’ai sous estimé ce basculement, je ne me suis pas trompé sur ce que serait le désastre Obama, et celui-ci se poursuit présentement. En 2012, la réélection d’Obama s’est jouée dans les derniers jours de la campagne, comme le montrent les sondages: ont joué la contre performance de Romney dans le dernier débat, le rapprochement de Chris Christie avec Obama deux jours avant le vote. J’ai pensé, comme nombre d’analystes américains, qu’Obama pouvait perdre. Je me suis laissé convaincre qu’il allait perdre, un mois avant l’élection, et un retournement a eu lieu. J’ai vécu avec tristesse la réélection d’Obama, car je savais ce qui allait suivre. Je consacrerai un livre au bilan des années Obama, il sera très documenté, comme tous mes livres. Mes articles ne peuvent contenir de références, car ce ne sont que des articles. Les livres auxquels je me réfère sont des livres qui relèvent de la connaissance, pas d’un dogme. Les livres de Robert Wistrich que je vous conseillais sont des livres de connaissance: Robert Wistrich est le plus grand historien contemporain de l’antisémitisme. Ses travaux sont aussi importants que ceux de Leon Poliakov. Aucun livre sérieux n’a été publié en France sur la doctrine Bush, en dehors de ceux que j’ai publié. Mais il n’y a pas que sur ce sujet que la France manque de livres sérieux: très souvent, les références précises manquent. J’ai consacré un livre entier à démonter les films de Michael Moore. Si je devais démonter tous les livres ineptes parus sur les années Bush, cela deviendrait davantage qu’un travail à plein temps, mais ce serait, hélas, très facile à faire.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        17/08/2014

        dire  » qu’ Obama a une lourde responsabilité etc  » … est un acharnement historique ( de l’ Histoire revisitée ) ! …. et en voici la preuve :

        entrevue de Zbigniew Brzezinski ( Nouvel ‘Obs 15 janvier 1998 )

         » oui selon la version officielle de l’ Histoire, l’ aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980 c’est à dire après que l’ armée soviétique eut envahi l ‘ Afghanistan , le 24 décembre 1979. Mais la réalité est toute autre; c’est en effet le 3 juillet 1979 que le Président Carter a signé la première directive sur l’ assistance clandestine aux opposants du régime pro-soviétique de Kaboul …  »

        heureusement que je ne vous ai pas eu comme prof ( d’ ailleurs je suis probablement votre ainé de 20 ans ! )

        le bédouin

        Répondre
        • Guy Millière

          18/08/2014

          Ce que vous dites ne contredit en rien ce que j’écris. Je connais les positions de Brzezinski. Je sais quel a été son rôle dans l’aide aux islamistes afghans, comme dans le renversement du shah d’Iran. Brzezinski est d’ailleurs l’un des conseillers de l’ombre d’Obama et fait partie de ceux qui ont poussé Obama à chercher des « talibans modérés » , à se rapprocher des Frères Musulmans et à tendre la main à l’Iran des mollahs.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            18/08/2014

            le problème restant la quadrature du cercle de la politique étrangère américaine puisque qu’ils soient Républicains ou Démocrates les Présidents ont la même façon de  » penser  » la politique étrangère de Johnson au Vietnam à Bush Père en Irak en passant par Carter en Afghanistan … et un manque évident et identique de plasticité cérébrale … il faut être un peu  » oriental « , comme je le suis, pour mieux ( je ne dis pas bien ) comprendre où et qui sont nos véritables soutiens *** !

            *** j’ai été le premier à parler des …Kurdes ( par ailleurs … Musulmans et …  » marxistes  » ! ) sur ce blog

            P.S. Obama fait ce qu’il peut pour résoudre cette quadrature du cercle … que l’ on sait ne pouvoir être résolue !

      • Jaures

        18/08/2014

        Cher M Millière, je ne vous ai pas répondu attendu que la phrase clef de votre post était  » je n’entame là aucun dialogue ». Je ne sais même que répondre à celui-ci qui ne fait qu’énumérer ce que, d’après vous, je ne connais pas.
        Pour ce qui concerne votre post du 17/08, je ne vois là qu’une manière de reconstruire l’Histoire qui ne convainc plus personne. « Gagner la paix » ne veut rien dire. Une guerre est gagnée ou ne l’est pas. Vaincre une armée n’est pas gagner une guerre. Les Etats-Unis ont écrasé l’armée irakienne en quelques jours pour affronter ensuite l’hostilité croissante d’une population qui, si elle haïssait pour une bonne part Saddam, n’avait jamais demandé une telle intervention qui en quelques mois a causée des dizaines, peut-être des centaines, de milliers de morts et des millions de réfugiés. La démocratie instaurée à la hussarde n’a fait que mettre au jour les disparités religieuses et ethniques d’un pays à l’Histoire tumultueuse. Je vous incite à lire mes commentaires à vos articles criant victoire à l’issue de chaque élection d’alors. Une élection est la confrontation de projets politiques, pas un recensement qui permet d’évaluer combien de sunnites, de chiites, de Kurdes, de chrétiens, de yazidis, de différentes tribus nomades,…coexistent sur un même territoire. L’armée américaine en 2007, cloîtrée dans sa « zone verte » ne servait plus à grand chose: elle connaissait plus de pertes encore qu’en 2004 et le nombre de morts par attentats ne baissait pas. La guerre de Bush est la cause principale qui a permis à un jeune Noir prénommé Hussein qui avait voté contre l’intervention de prendre le dessus sur un héros de l’armée américaine.
        Je vous trouve par ailleurs bien complaisant avec vous même sur votre erreur d’analyse qui vous a amené à prétendre qu’Obama ne serait jamais élu. C’est en effet toute votre conception de la société américaine qui s’est dés lors effondrée:  » des Américains de l’Amérique profonde en savent souvent davantage sur les conflits cruciaux qui touchent la planète que nombre de gens qu’il m’arrive de croiser dans l’université française. » écriviez-vous en septembre 2008, pour fustiger quelques mois plus tard cette même Amérique profonde qui se serait laissée abuser. Je pourrais ainsi passer en revue tous vos écrits, notamment économiques.
        Entendons-nous bien, M Millière, il n’est pas question pour moi de vous reprocher de vous tromper. Il en est ainsi de tout le monde de façon plus ou moins récurrente. Ce qui m’a toujours surpris, c’est votre ton péremptoire dans votre expression, la façon définitive de balayer ceux qui souhaiteraient émettre un avis au moins nuancé sur vos propos et immédiatement ravalés au rang de « crétins », « ignorants »,…
        Le monde est d’une complexité infinie. Vous lisez beaucoup, j’en suis convaincu, mais à chaque livre d’un éminent spécialiste que vous citerez, j’en pourrai opposer un autre d’un auteur tout aussi bardé de diplômes, tenant un discours opposé. De même, vous ne savez ce qui se passe réellement que par le biais de journalistes ou d’acteurs de l’actualité et cette réalité vous, nous, échappe. Il nous appartient donc d’être humble « ne jamais croire et examiner toujours » (Alain). Kostas Axelos que vous dîtes avoir connu répondait lors d’une de ses conférences à une question d’un auditeur sur cette impossibilité de penser le monde dans un tel chaos d’où nous proviennent que quelques bribes, qu’il nous fallait dans ce trouble méditer sur des choses simples: un simple crayon, un arbre, une pierre.
        Même si je ne conçois pas la vie sans engagement, ne serait-ce que quand on ne peut supporter la souffrance qui nous entoure, il nous faut accepter avec humilité que notre esprit ne pourra appréhender globalement le Monde tel qu’il advient. Les kilomètres de lecture que vous avez accumulés ne devraient donc pas vous amener à plus de certitudes mais, au contraire, à une certaine modestie et à un accueil bienveillant des avis divergents en retenant la leçon d’Axelos sur les limites de notre pensée.

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      17/08/2014

      à chacun ses lectures ! ou, pour dire autrement, le hasard fait les bonnes et les mauvaises choses ( pour Millière Le Colérique comme pour vous @ Jaurès Le Pacifique  » ravi  » )
      Ainsi, si Ignace De Loyola après avoir épuisé les romans de Chevalerie de la bibliothèque de son beau-frère ne s’était pas vu proposé  » La Vie des Saints et  » Les Actes des Apôtres  » par sa très dévote soeur , mais plutôt les auteurs grecs et latins ou …. arabes …. il n’ aurait pas fondé la Compagnie de Jésus avec ses petits copains de la Sorbonne !

      Répondre
  6. druant philippe

    14/08/2014

    Qu’ il leur faille encore 120000 ans ou 120 ans pour y arriver , m’ importe peu : je vois ce qui se passe hic et nunc et je vois des masses fanatisées prêtes à mettre le monde à feu et à sang au nom de leur dieu .
    Cette masse dite minoritaire mais fort agissante et déterminée aura raison des démocrassouilles occidentales et des petromonarchies Qatar et seoudiennes si on ne leur oppose pas le fer et le feu .
    Ne nous ressortez pas votre antienne usée jusqu’ à la corde où le christianisme aurait connu la même flambée
    dans les siècles passés : ces 2 religions sont peu comparables dans la mesure où l’ une a évolué assez vite et l’ autre stagne depuis des siècles .? qu’ on se ledise!

    Signé : P. druant antimuzz déclaré !

    Répondre
    • Jaures

      14/08/2014

       » je vois des masses fanatisées prêtes à mettre le monde à feu et à sang au nom de leur dieu . »
      En voyant cela, vous voyez l’Histoire du Monde.
      « l’ une a évolué assez vite et l’ autre stagne depuis des siècles . »
      19 siècles ? Vous appelez cela « assez vite » ?

      Répondre
  7. Magne

    14/08/2014

    Jaurès les « nektlu nsaara » ( tuez les nazaaréens ) qui retentissent de nos jours , présentent un réel danger , car les guerres ne se font plus à coups de gourdins , ni avec des épées .Tout homme un peu doué peut se fabriquer une ou des bombes dévastatrices .
    De plus vous semblez penser et dire que l’Islam présente un déficit ( précisez SVP , un déficit de maturation ? ) et qu’un jour l’Islam rattraperait son retard pour arriver enfin à l’époque des Lumières .

    L’Islam ne pense pas être en retard et connait parfaitement les Lumières . L’Islam a son propre Droit , qui est aussi élaboré que notre droit romaniste , des tribunaux de Chari’ah , des juges ( cadis ) , connait le Droit romaniste et considère que c’est nous ( vous ) qui êtes en retard et vous invite , comme à Mossoul , soit à embrasser l’Islam , soit à se soumettre  » à la religion la plus haute  » et payer l’impôt que doivent payer les sujets soumis à la dhimitude , soit mourir .

    L’envie de Califat ( le Calife est un homme d’état ( et ne venez pas me parler du Vatican , et du Pontifex qui relie la terre au ciel ) , un véritable homme d’Etat , qui répudie les frontières et applique la Chari’ah ) , l’idée de Califat ( successeur du Rasoul , le Messager Mahomet QSSSL ) existe partout en France ( cf l’Imam de la grande Mosquée de Bordeaux ) .

    Je n’ai pas les mêmes attentes , désolé Jaurès .

    Répondre
  8. zézé

    14/08/2014

    oups ! Mes prières vous accompagneNT.

    Répondre
  9. Boutté

    14/08/2014

    Les manifestations anti-sionistes que j’ai vues à Paris dernièrement étaient menées par l’extrême gauche dont les Verts et non par des partis de droite .

    Répondre
  10. druant philippe

    14/08/2014

    Le chef relativiste, morpion du site, nous dit qu’ il suffit de patienter et la muzzerie va s’ évaporer pour faire face à la laicité : cela fait maintenant 13 siècles que cette religion / système civil reste marquéE par son immobilisme et son obscurantisme .
    Au moins le christianisme a permis à des esprits brillants de diffuser leur message même si cela a été parfois pénible (inquisition,…)
    En Muzzland , rien de pareil , la société corsetée par excellence .

    Répondre
    • Jaures

      14/08/2014

      Pour que la religion chrétienne accepte la laïcité il a fallu attendre 19 siècles ! Et même aujourd’hui, cette religion n’est en rien une garantie contre le pire (voir l’IRA, le génocide rwandais ou le conflit en Ukraine).
      13 siècles pour les musulmans ? Il leur en faudra peut-être 15,18,20 pour accéder à la laïcité. Peut-être moins. Peut-être plus.
      Qui pouvait dire en 1940 que 17 ans plus tard la France signerait le Traité de Rome avec l’Allemagne ? Alors comment pouvez-vous anticiper sur ce qu’il en sera dans un siècle ou deux ?

      Répondre
      • Guy Millière

        18/08/2014

        La laïcité est matriciellement inscrite dans le christianisme: dans trois évangiles sur quatre, on trouve la formule « rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui appartient à Dieu ». Qu’elle n’ait pas toujours été respectée est un fait, mais elle est là. Dans l’islam, César est Dieu. Outre les Evangiles, je vous conseille de lireBernard Lewis qui a beaucoup traité de ce sujet.

        Répondre
        • Jaures

          18/08/2014

          La laïcité n’a vu le jour que quand elle a été imposée. Les écrits religieux peuvent être brandis pour légitimer toutes les exactions.
          Si les pays musulmans deviennent laïcs, ce sera parce qu’elle sera imposée, non parce qu’elle figure sous forme de parabole dans telle ou telle sourate.

          Répondre
      • quinctius cincinnatus

        18/08/2014

        les exemples que vous citez sont des exemples d’ identités raciales ( ne vous en déplaise ) ou ethniques si vous préférez, culturelles ou même historiques , la  » greffe  » religieuse leur donnant plus de … consistance si je puis dire … d’ autre part le Socialisme est vécu par bien, pour ne pas dire par la majorité, de ses  » adeptes  » et j ‘en connais de la  » base  » jusqu’au  » sommet  » comme un Religion avec … les avantages qu’on peut  » tirer  » d’une Structure  » solidement constituée c’ est à dire bien hiérarchisée ! … la preuve historique étant que chaque Religion fabrique ses propres ploutocrates et ses propres oligarques !

        Répondre
  11. Magne

    13/08/2014

    Il faudrait peut -être se pencher sur ce que pensent les musulmans français ou autres .L’appel des Mosquées .
    « Les bombardements opérés le jour de la fête religieuse de l’islam célébrant la fin du mois du ramadan [l’Aïd el-Fitr lundi, NDLR] sont d’autant plus insupportables et cruels au regard de la sacralité universelle des rites cultuels et des lieux de culte détruits sans discernement », écrit le CFCM, créé en 2003 pour fédérer la première communauté musulmane d’Europe (3,5 à 5 millions de membres) mais affaibli par des querelles internes et des oppositions externes.
    Le Conseil « appelle instamment les plus hautes autorités de l’Etat à mettre en oeuvre tous les moyens politiques et diplomatiques afin que cesse sans délai ni condition la mort de populations civiles innocentes » et pour obtenir « la levée du blocus infernal dans lequel vit depuis de nombreuses années la population de Gaza ».
    Il invite enfin « toutes les mosquées de France » (2.300 à 3.000 lieux de culte, y compris les salles de prière) à dire vendredi, lors de la grande prière hebdomadaire, la traditionnelle « prière de l’absent » pour les morts, « à la mémoire des victimes innocentes » du conflit.
    Je précise avant tout que mon premier souci est la France .
    Je me permets de rappeler que je Djihad est le sixième pilier de l’islam , et qu’il n’est pas facultatif , mais obigatoire pour tous les musulmans pubères .
    Quant au califat , c’est une obligation ( cf Tareq Oubrou ) Recteur de la grande Mosquée de Bordeaux .

    Répondre
  12. Frédéric Bastiat

    13/08/2014

    « les masses arabes humiliées sont les alliées naturelles du prolétariat » Nathalie Ménigon. Action Directe.

    Inutile de chercher plus loin la cause de l’implication du parti communiste dans les manifestations pro Gaza.

    Abattre ce qu’il reste du communisme c’est ouvrir la porte à l’éradication de l’islam et de son cortège d’assassinat.

    Mais chacun sait bien que le Gros mollahsson d’Hollande n’aurait pas été élu sans le soutien des mosquées.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      18/08/2014

      Note : Nathalie Ménigon n’ appartenait pas au P.C.F. … elle le méprisait même comme étant un Parti de Compromission

      Répondre
  13. vozuti

    13/08/2014

    Tout cela est classique;il y a ceux qui ont droit à des condamnations quoiqu’ils fassent et inversement ceux qui ont droit à des excuses éternelles.
    Le hamas fait partie des excusés qui ont le droit d’assassiner autant qu’ils le peuvent,tandis qu’Israël fait partie des condamnés même lorsqu’il est en légitime défense.
    De même bush a droit à une condamnation sans fin pour son « échec » en irak tandis qu’obama est excusé d’avance pour ses échecs multiples et répétés.
    De même lepen est unanimement condamné pour avoir été le seul à dire certaines vérités alors que nos dirigeants umps sont excusés à vie pour leurs multiples mensonges,crimes et trahisons.
    il n’y a aucune raison de s’étonner…business as usual.

    Répondre
    • Jaures

      13/08/2014

      « De même lepen est unanimement condamné pour avoir été le seul à dire certaines vérités ». Lesquelles ? Que « les chambres à gaz sont un détail de l’Histoire » ? Que « Mgr Ebola peut régler en 3 mois l’explosion démographique » ? Ce sont des vérités que je vous laisse avec d’autres.
      Que le hamas soit un groupe terroriste ne donne pas droit à Israël de faire n’importe quoi. Qu’auriez-vous dit si en raison des attentats de l’IRA l’Angleterre avait bombardé Dublin ?

      Répondre
      • vozuti

        13/08/2014

        @jaurès, lepen n’est pas impliqué dans un génocide contrairement à vos amis excusés du ps et de l’ump qui sont impliqués dans le génocide du Rwanda. Mais pour vous, le génocide du Rwanda est un détail sans importance.

        Répondre
        • Jaures

          13/08/2014

          Mais oui, Vozuti ! Hollande et Fabius sont allés massacrer des Tutsis à la machette !
          Quand on manque d’arguments on se réfugie dans l’outrance.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            13/08/2014

            Fabius un des responsable sans être coupable du sang contaminé.
            Pire que meutres à la tronçonneuse, pardon à la machette.

            L’outrance c’est le socialisme qui se cherche des excuses.

          • vozuti

            14/08/2014

            jaurès,vous confondez les tutsis avec les hémophiles.Mais c’est vrai que vu le nombre de massacres commis par vos amis,il y a de quoi s’y perdre.Pour les tutsis ce n’est pas fabius, c’est mitterand et juppé (entre autres) qui ont fourni des armes aux génocidaires, puis qui les ont évacués vers le congo lorsqu’ils ont été vaincu par l’armée tutsi du FPR.Sans ce soutient militaire de vos amis,les exécutants auraient été vaincu très rapidement et ils n’auraient pas pu massacrer 800000 personnes en 100 jours.8000 par jour !
            Comme dit hans,l’outrance c’est de vous chercher des excuses.

          • Jaures

            14/08/2014

            Cher Vozuti, vous êtes en plein délire ! On sait que les massacres au Rwanda n’ont pas été accomplis à l’arme lourde mais avec des machettes, des gourdins cloutés et du matériel agricole. C’est là les « livraisons d’armes » dont vous parlez ?
            Comme vous le dîtes, le génocide a été accompli en moins de 4 mois. Quelle intervention extérieure aurait pu l’éviter en un tel délai ? Qui aurait accepté de s’interposer ?
            Les accusations de Kagame auxquelles vous vous ralliez sont un exutoire. La folie qui prend les peuples à certains moments de l’Histoire, les exemples pullulent, demande toujours du temps à ces peuples pour les assumer.

          • vozuti

            14/08/2014

            « Hommes et subsides, la manne militaire française se déversera au moins jusqu’à fin mai 1994. Pis encore, «du 19 avril au 28 juillet 1994, le contact – rwandais – du général Huchon (responsable de la mission militaire française) a organisé, grâce à deux sociétés – Dyl-Invest(France) et Mil-tec corporation (Grande-Bretagne)-, six livraisons d’armes pour un montant de 5 454395 dollars». Une manière d’entretenir l’amitié avec le général rwandais Théoneste Bagosora, formé en France et aujourd’hui détenu dans la prison du Tribunal pénal international sur le Rwanda où il est considéré comme le cerveau du génocide. »

            jaurès, 5 millions de dollards pour des gourdins ?
            Mais inutile de discuter avec un révisionniste.

          • Jaures

            14/08/2014

            Cher Vozuti, merci de donner les références quand vous citez des articles ou travaux (Jacques Morel ?)
            Tout d’abord, ne vous laissez pas impressionner par les montants. Avec 5 millions de dollars vous achetez un char Leclerc et quelques munitions. Ce n’est pas avec cela qu’on réalise un génocide dans un pays comme le Rwanda mais avec une population nombreuse et déterminée. Tous les témoignages publiés concordent: les exactions ont été commises par des gens armés pour l’essentiel de machettes et gourdins, parfois de fusils ou revolvers, pas par armes de guerre. La France avait livré au Rwanda des armes avant le génocide, comme à nombre de pays africains. Etes-vous pour que la France cesse tout commerce d’armes ? Ce n’est pas moi qu’il faudra convaincre mais M Dassault !
            Je ne suis pas révisionniste. Si la preuve était donnée que la France a participé au génocide ou l’a encouragé, je le dénoncerais immédiatement sans réserve. Je n’ai la dessus aucune mauvaise pudeur. Que la France aurait pu mieux faire, sans doute. Aurait-elle pu, seule, éviter le génocide ? Aurait-elle dû tout simplement être absente d’Afrique ?

  14. JEAN SANS PEUR

    13/08/2014

    Mon pauvre Jaurès, le socialo communisme vous aveugle, vous avez sans doute voté avec plusieurs cartes d’identité et votre endoctrinement est grave… Voyez la réalité, cet article est parfaitement clair et juste…

    Répondre
    • Jaures

      13/08/2014

      « clair et juste » parce que vous partagez ses opinions.
      Permettez-moi simplement d’exprimer les miennes auxquelles vous n’êtes pas obligé d’adhérer.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        13/08/2014

        Jaures, vos opinions sont décalées dans l’espace et le temps. Chaque intervenant de ce site les connait par coeur.

        Mettez vous donc en sourdine, ce site vous en sera reconnaissant et cela nous rappellera les 10 jours où vous étiez en congé.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/08/2014

        heureusement !

        Répondre
  15. zézé

    13/08/2014

    Ahhhh! revoilà @Jaurès….Avez-vous tout compris ? heueummm j’en doute ! Merci M. Millière pour votre intervention pertinente comme d’habitude.

    Répondre
  16. Jaures

    13/08/2014

    Millière, comme d’habitude, essaie de nous entrainer dans un double piège intellectuel.
    Le premier serait que toute condamnation des agissements de l’Etat d’Israël serait une parole antisémite. C’est d’autant plus faux que nombre de juifs expriment leur désaccord sur l’intervention sanglante à Gaza. Le discours de Millière assurant que tous les journalistes présents seraient « des porte voix du Hamas » ne tient pas. Millière s’est-il rendu à Gaza ? A-t-il constaté de visu que les palestiniens tuaient leurs enfants pour exhiber leurs cadavres devant les cameras ?
    Le Hamas et l’extrême-droite israélienne se tiennent par la barbichette. Le premier sait qu’avec un status quo sous le blocus, il est condamné à végéter. Avec quelques provocations il sait que Netanyahu réagira avec sa finesse habituelle: bombardements à l’aveugle et massacres sanglants. Autant de victimes dont les proches deviendront des militants déterminés et qui conduiront vaille que vaille Israël à négocier .
    Le second sait qu’en cas de conflit les Israéliens se serrent les coudes autour de leur armée et que l’allié américain rembourse chaque munition jusqu’à la moindre cartouche.
    La guerre actuelle renforce dans les deux camps les plus belliqueux.
    Le second piège est de mélanger à l’envi tous les conflits locaux. Celui entre Israéliens et Palestiniens dure depuis plus de 40 ans quand Al Qaïda n’existait pas et que l’occident vendait des armes à Saddam.
    Millière oublie allègrement de dire combien l’intervention américaine en Irak qu’il a soutenue, basée sur des mensonges, une méconnaissance totale de la réalité du pays, des dégâts humains considérables en morts et en exilés, a ouvert la boîte de Pandore des conflits religieux et ethniques. Aujourd’hui, ceux qui défendent les chrétiens d’Irak sont les musulmans kurdes. Si Obama est si réticent à intervenir, c’est que la guerre de Bush a refroidi pour longtemps les Américains. Avant 2003, il y avait près d’un million de chrétiens en Irak. Les deux tiers sont partis durant la guerre de Bush. Les djihadistes de l’EIIL ne font pas la guerre aux chrétiens mais à tout le monde: chrétiens, yézidis, Kurdes, chiites, sunnites modérés,… C’est une horde colonisatrice opportuniste comme l’Histoire en compte de nombreux et funestes exemples.
    Non, Millière ne nous convaincra pas que les bombardements de civils à Gaza aident à combattre les fous criminels de l’EIIL. Bien au contraire, ils les renforcent idéologiquement et chaque cadavre d’un enfant palestinien crée 10 nouvelles vocations de djihadistes.

    Répondre
    • Oxydent75

      13/08/2014

      « …tous les journalistes présents seraient « des porte voix du Hamas ne tient pas… » écrivez-vous.
      Sans donner dans l’amplification des phénomènes que dicte une légitime conviction (la vôtre ou celle de Millières) vous ne pourrez pas nier que les chaînes et autres médias ont très largement privilégié les images certes inacceptables de familles filmées devant leurs maisons détruites et d’enfants blessés ou extraits des décombres. A aucun moment ou très évasivement il n’a été proposé quelque documentaire, débat, reportage ou informations objectives
      – Sur le financement du Hamas (Iran puis Qatar)

      – Sur l’édification par le Hamas d’un véritable labyrinthe souterrain de plusieurs milliers de kilomètres, destiné non plus à la simple contrebande d’armes et de produits, mais à mener des attaques d’envergures à l’intérieur d’Israël, à organiser des enlèvements, à stocker des armes, des munitions, des uniformes et même des motos, à servir de rampes de lancement des roquettes,

      – Sur ces tunnels situés à dessein sous des habitations, des mosquées, des écoles y compris de l’ONU, des hôpitaux, afin soit de dissuader l’ennemi de frapper, soit d’utiliser cyniquement les civils pour la propagande, comme boucliers humains,

      – Sur la nature même du Hamas, reconnu internationalement comme un mouvement terroriste, c’est-à-dire ciblant délibérant des civils et organisant des enlèvements afin de faire régner la terreur,

      – Sur le fait que la construction de ces tunnels a coûté la vie à 160 enfants palestiniens, transformés en esclaves, pour la seule année 2012,

      – Sur la provenance du béton de ces tunnels (ONU)

      – Sur la destruction pure et simple de l’Etat d’Israël prônée dans la Charte du Hamas, selon laquelle chaque musulman doit tuer son juif

      – Sur le fait que ce projet d’anéantissement vise un pays

      – Sur le fait que le massacre devait commencer, si l’armée israélienne n’était pas intervenue à temps, le jour de Rosh Hachana, c’est-à-dire le nouvel an juif en septembre 2014

      – Sur le fait qu’on oublie d’effectuer la distinction parmi les victimes palestiniennes, entre les civils et les centaines de combattants armés,

      – Sur le fait qu’on évite de parler de l’hôpital de campagne mis en place par Israël pour accueillir les blessés palestiniens,

      – Sur le fait qu’Israël lutte donc pour sa survie,

      – Sur le fait qu’il s’agit d’une guerre juste contre le terrorisme, l’obscurantisme et pour la liberté…

      Autant d’informations qui n’auraient pas manqué de forger une autre opinion, plus éclairée, au lieu de celle uniquement basée sur cette « émotion » que recherchent avant tout les médias.
      Par ailleurs le Hamas a entrepris une guerre et ses soutiens (dont certains nervis et élus de la Gauche) ont brandi le drapeau du Djihad et hurlé ses slogans fanatiques… les mêmes que ceux entendus en Irak, en Syrie et partout où s’exerce la barbarie que nous vomissons et souhaitons voir disparaître.
      Il est normal, logique et recommandé d’amalgamer, redouter et combattre une idéologie (très composite c’est vrai) nocive qui perturbe le monde libre.

      Répondre
      • Jaures

        13/08/2014

        Je vous rejoins sur l’aspect superficiel de l’information télévisuelle. C’est incontestable. Ce n’est pas ce qu’écrit Millière qui affirme que les journalistes sont partie prenante dans le conflit.
        Pour le reste, vous alternez des évidences factuelles et des opinions contestables.
        Tout d’abord, qu’attend Israël des Palestiniens ? On sait que la doctrine que défend Millière et d’autres est que le peuple palestinien n’existe pas. Quand on veut se débarrasser d’un ennemi, on commence par nier son existence, voire son appartenance à l’espèce humaine. Si le peuple palestinien n’existe pas, il n’y a pas de colonisation, pas de guerre, pas de négociation à entreprendre. Quelle serait votre réaction si on niait votre existence, donc vos droits élémentaires ? La résistance des Palestiniens est donc légitime. Cependant, il est vrai que l’intransigeance israélienne et sa puissance militaire invraisemblable pousse nombre de jeunes Palestiniens dans les bras des terroristes qui nient à Israël le droit à l’existence. Les deux camps belliqueux se nourrissent réciproquement.
        Il est aisé pour Israël de frapper au hasard, de détruire des maisons et écoles en disant que tout est de la faute du Hamas. La disproportion des forces donne à Israël, équipée par la 1ère puissance militaire du monde, des devoirs et responsabilités. Qu’attend-on du Hamas ? Que ses combattants se dressent en plein désert et se laissent massacrer à coup de bombes à fléchettes ?
        La seule solution au conflit est que deux Etats coexistent et, en transition, il faudrait revenir aux accords d’Oslo. Ceux-ci ont été sabotés par les extrémistes des deux bords (assassinat de Rabin d’un côté, attentats islamistes de l’autre).
        Il ne s’agit pas « d’une guerre juste contre le terrorisme » mais d’une situation d’occupation contre laquelle la résistance a dégénéré. Israël gagne non parce que la justice est de son côté, mais parce qu’elle possède plus de force brutale que son adversaire. Pas de quoi être fier ni rassuré car le conflit ne peut ainsi que perdurer et Israël n’est pas à l’abri d’une faille dans son « dôme d’acier » ou de fissures dans son enceinte.
        Du mur d’Hadrien à la ligne Maginot, en passant par la muraille de Chine, aucune défense artificielle n’a tenu éternellement.

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          14/08/2014

          La seule muraille impassable Jaures, est celle de votre connerie. On peut se demander quelle est sa hauteur car on n’en aperçoit pas la cime.

          Votre argumentation éculée se résume à quelques clichés qui reviennent à tout bout de champ.
          Je pourrais en faire une application informatique qui avec une bonne base de données répondrait exactement comme vous.

          Avez-vous encore des neurones ou travaillez-vous uniquement à partir d’une ROM?

          Répondre
        • pi31416

          19/08/2014

          « Quand on veut se débarrasser d’un ennemi, on commence par nier son existence ». C’est bien ce que répétait Caton: « Carthage n’existe pas. »

          « Du mur d’Hadrien à la ligne Maginot, en passant par la muraille de Chine, aucune défense artificielle n’a tenu éternellement. »

          Lapalissade: on peut en dire autant des défenses naturelles.

          Bilan: une assertion fausse, une autre vide de sens.

          Répondre
          • pi31416

            19/08/2014

            De même, en 14, les boches n’existaient pas. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a construit la ligne Maginot.

          • pi31416

            20/08/2014

            Jaurès: « Les écrits religieux peuvent être brandis pour légitimer toutes les exactions. »

            « Religieux » est de trop. Reste: « Les écrits peuvent être brandis pour légitimer toutes les exactions. »

            « Ecrits » est de trop.

            Reste: tout peut être brandi pour légitimer toutes les exactions.

            Vous carburez à la Lapalissade, Jaurès.

    • Guy Millière

      13/08/2014

      Ecrire autant d’imbécillités en aussi peu de mot est une prouesse rare et consternante. Vous ignorez tout de ce dont vous parlez, et vous devriez commencer par lire un peu. Vous ne connaissez visiblement rien à l’histoire du Proche-Orient, rien à l’histoire du Hamas et aux buts que le Hamas affiche lui-même dans sa charte, rien à l’histoire de l’islam radical, qui commence bien avant même la fondation d’Israël et le démembrement de l’empire ottoman, puisqu’elle remonte à la fin du dix-huitième siècle. Vous ne connaissez rien à la généalogie de l’OLP et à l’histoire de l’invention du peuple palestinien et de la « lutte de libération nationale » qui l’accompagne. Vous ne connaissez rien à l’histoire d’Israël, rien non plus à la géopolitique régionale, à l’histoire du parti Baas, au règne de Saddam Hussein, aux complexités ethniques régionales, aux alliances qui peuvent relier les divers acteurs. Votre ignorance est encyclopédique. Je n’entame là aucun dialogue, car je n’ai rien à dire à un ignorant. Je peux lui donner une bibliographie pour qu’il commence à apprendre, et je peux lui conseiller de parler de ce qu’il connait. Mais si vous deviez parler seulement de ce que vous connaissez, vous seriez d’ores et déjà réduit au silence. Puisque vous dites ailleurs, je crois que l’antisémitisme d’Hitler n’a rien à voir avec Marx, je vous recommanderai néanmoins la lecture de deux livres de mon ami Robert Wistrich, A Lethal Obsession et From Ambivalence to Betrayal. Cela vous fera deux mille pages de lecture de texte et de document. Au bout de ces deux mille pages, vous aurez moins l’air d’un ane. Par ailleurs, oui, il y a des juifs de gauche, des juifs anti-israéliens, il y a meme des juifs cons. Aucun peuple n’est homogène. Et oui, aussi, il y a des Arabes heureux de transformer leurs enfants en bombes humaines, et il y en a d’autres qui envoient leurs enfants faire des études. Vous devriez lire des gens comme deux autres de mes amis, Mudar Zahran et Khaled Abou Toameh. Qui sait, cela pourrait vous rendre intelligent.

      Répondre
      • zézé

        14/08/2014

        Ouf M. Millière, c’est bien dit comme d’habitude ! Soyez remercié d’avoir répondu à ce blanc-bec ! m’énerve à la fin il raconte tout et n’importe quoi et prétend clouer le bec avec des phrases mises bout à bout prises au hasard dans des bouquins ou sur le net peut-être ? quand on ne sait pas quoi dire on n’a qu’à fermer sa g…. bon je reste calme. Bonne Journée à tous on ne sait pas si ce ne sera pas la dernière !!!!! Mes prières vous accompagne afin que nous puissions tous résister à l’Ennemi.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        18/08/2014

        il est tout aussi intéressant de lire du même Karl Marx …  » La Question Juive  » où l’on voit qu’on peut être tout à la fois Juif et … , partiellement, par  » clichés logiques  » , Anti-Sémite … personnellement aussi invraisemblable que cela puisse paraître après La Shoah, j’ en ai connu … une ( par ailleurs scientifique et … agnostique )

        Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/08/2014

      un Juste néerlandais a même renvoyé sa médaille à Israël ! environ ( et seulement ) 13 % des Israéliens sont hostiles à cette  » intervention  » qui a été  » justifiée  » par l’ enlèvement et l’ assassinat de trois adolescents Juifs …. enlèvement attribué au Hamas ( qui l’ a toujours démenti ) et dont  » CURIEUSEMENT  » plus personne ne parle ni ici ni en Israël puisque d’ après ce que je sais il s’ agirait d’ un acte crapuleux  » interne  » … ainsi va la désinformation

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)