Où vont le Moyen Orient et le pétrole qui lui est associé ?

Posté le septembre 05, 2011, 12:00
5 mins

Curieuse époque qui voit à la fois le progrès technique explosé et l’information utiliser les médias pour tenter de résoudre les crises en cours par des incantations lénifiantes célébrant des avancées dites démocratiques.

Dressons un panorama de la situation réelle du Moyen Orient en allant de l’ouest vers l’est.

Commençons par le Maroc : certes la nouvelle constitution massivement adoptée autorise une gouvernance plus occidentalisée, mais elle ne résout pas le dilemme posé à une population de 35 millions d’habitants qui connaît un salaire moyen de 300 euros avec l’arrivée sur le marché du travail de 350 000 jeunes chaque année. Le mirage de la consommation occidentale, s’ajoutant à un chômage endémique, rend la situation sociale très instable.

Ensuite l’Algérie qui doit elle aussi faire vivre 35 millions de nationaux, mais peut s’appuyer sur ses productions de pétrole et de gaz. Ce sont des atouts, mais malheureusement le régime dictatorial en place bloque le développement économique. L’ouverture politique est indispensable, mais est-elle possible sans révolution ?

Plus à l’est, la Tunisie est certes beaucoup plus libéralisée, mais sans manne pétrolière. Elle s’appuie sur le tourisme et la sous-traitance, ne proposant que de petits salaires à une jeunesse avide de consommer. Le renversement du régime Ben Ali ne résout pas la question économique, et les troubles latents actuels ont asséché le tourisme et les investissements. Comment faire admettre à la population une rigueur indispensable ?

Nous arrivons en Libye, où la guerre civile met l’Occident face à une cruelle interrogation : quel régime sera à même de résoudre le chaos actuel ? Il aurait fallu méditer sur l’adage bien connu : « on sait comment débute une guerre, on sait rarement comment elle se termine ». Espérons que nos dirigeants ont une solution.

Mais c’est l’Egypte qui pose à notre sens le plus grave dilemme : 85 millions d’habitants, une démographie toujours explosive, un salaire de 100 euros par mois, des importations alimentaires indispensables, une révolution ayant tari le tourisme et paralysé l’industrie. Qui nourrira la population dans les mois qui viennent ? Voilà la question à résoudre.

Dans notre énumération, viennent ensuite la Syrie, le Yémen, et les pays du Golfe persique. C’est en Syrie et au Yémen que les mouvements révolutionnaires sont les plus inquiétants : ils veulent le changement, mais quel changement ? Protester n’est pas construire et personne ne voit d’issue facile.

Quant au Golfe persique, ses ressources énergétiques sont telles que les gouvernants disposent de temps pour réformer leurs pays. Cela pose d’ailleurs la question des importations pétrolières, car nous dépendons toujours des productions de l’Arabie saoudite pour maintenir un cours raisonnable du baril.

Ce tableau synthétique n’est évidemment pas très optimiste, mais il devrait inciter les gouvernants occidentaux à une lucidité géopolitique trop souvent absente. Nous nous trouvons peut-être à un tournant de civilisation, mais en tout état de cause les USA, l’Europe et la France doivent aborder les mois et les années à venir avec objectivité et détermination. C’est le message que nous devons tous faire passer.

9 réponses à l'article : Où vont le Moyen Orient et le pétrole qui lui est associé ?

  1. Anonyme

    15/09/2011

    " (..) mais cela n’empêche pas que les Perses ont apparemment accepté l’Islam, tout comme le Maghreb chrétien de St Augustin et ses Berberes l’a également accepté"
    –          Les Perses a été sous domination Mongole de 1200 a 1500 grosso modo. Ils avaient ainsi  largement la possibilité de se débarasser de l’Islam de la conquete. Pourquoi l’ont ils ré-adopter au XVIeme siecle en se convertissant au Chiisme? Pour info, cette periode chiite leur a particulierement bien réussi sur le plan économique et sociale, et a perduré jusqu’a Reza Shah. Parlez en a vos amis iraniens.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  2. Anonyme

    13/09/2011

    Grepon : " Ainsi l’Amerique a ete culturellement pret pour Jim Jones, L Ron Hubbard, BHO, les Kennedy…   La France, bien sur a ete pret pour l’etatisme comme remplacement de chretienete.   AH!  les perses ont ete bien sur prets a accepter Islam…la conquete n’avait rien a faire avec, leur religion plus que millenaire, et leur culture bien distinct d’arabie, leur ont prepare parfaitement.    La popularite du chretienete dans des endroits extremement diverses du monde s’explique de meme, ils ont ete tous culturellement prets.    Blah blah blah blah blah.    Les indonesiens ont l’air de pratiquer le meme culture qu’en arabie saoudite ou la Turquie?   Hein Mancney?    A part pour les elements prescrits par Islam et le fait qu’il s’agit d’humains, ils n’ont pas tellement en commun.    C’est presque comme si Islam est le point en commun."

    –       Ça vous plait, hein Grepon, de tout mélanger? C’est sur qu’entre Kennedy et Jim Jones, il n’y a pas un cheveu… Anyway, je vais tacher de répondre, encore une fois, entre vos babillages, mais je crois que je vais bientôt vous laisser avec votre conscience. Vous n’avez jamais pu démonter un seul de mes arguments, mais still vous refusez de reconnaitre l’évidence :  Il faut avoir des raisons pour cela, pour refuser ce qui est droit devant soi.

    Grepon : " Ainsi l’Amerique a ete culturellement prete pour Jim Jones, L Ron Hubbard,
    –           Well, c’est bien elle qui les a fabriqués, en tout cas, et oui, of course, il y a toujours une faible partie de bozos qui ont besoin de gurus. Ça existera toujours. Idem pour les drogués et la drogue (On devrait la légaliser et la rendre gratuite…  Vous verrez que la Gauche Caviar n’y résisterait pas!).

     
     Grepon : " BHO, les Kennedy…
    –        Oui, probablement… meme chose, l’Amerique les a fabriqués. Vous pensez qu’ils on été élus par la Christianité?

     Grepon : " La France, bien sur a ete pret pour l’etatisme comme remplacement de chretienete.
    –         Pas comme remplacement de la chrétienté, mais comme remplacement de la Monarchie. Oui, le Franchouille est toujours un "sujet", un être dépendant, si vous voulez, depuis très longtemps et meme today, thanks a l’Education nationale, qui pour ce fait (rendre dépendant) a remplacé le Catholicisme, utilisé avant comme un moyen de contrôle;  Kif kif avec l’Islam aujourd’hui, it’s only un outil.
    Ce n’est pas le bâton qui tue, Grepon, c’est celui qui s’en sert.  Ce n’est jamais les religions, ni les systèmes, qui sont responsables ce sont les hommes qui les utilisent et les hommes qui les suivent par ce qu’ils ou elles leur conviennent. Cela a bien été expliqué a Nuremberg, pourtant, vous avez oublié? Rien a battre du Nazisme, Hitlerisme, Cocuisme, Athekonisme, etc… ce sont bien les généraux qui ont été pendus.

       Grepon : " AH!  les perses ont ete bien sur prets a accepter Islam…la conquete n’avait rien a faire avec, leur religion plus que millenaire, et leur culture bien distinct d’arabie, leur ont prepare parfaitement.
    –         Relisez l’histoire de vos amis Perses. Pour la centième fois – je vous remercie de me faire répéter –  les rapports étroits entre Arabes et Perses Sassanides datent de bien avant l’Islam. Comment cela a-t-il pu arriver cinq siècles avant la naissance de Muhammed?
    Ce sont les Perses qui ont fait appel aux Tribus arabes pour se battre contre Byzance, et ils ont ainsi ouvert les portes de leur Empire aux Arabes – comme vous le faites actuellement – bien avant l’islam. Que par la suite, ils aient été battu par les Arabes apres l’égide, c’est sur, et ça va dans le meme sens – déjà cette petite revanche des Arabes humiliés que vous etes incapable de percevoir – , mais cela n’empêche pas que les Perses ont apparemment accepté l’Islam, tout comme le Maghreb chrétien de St Augustin et ses Berberes l’a également accepté, probablement parce que cela les arrangeait bien. Ils pouvaient vivre en dhimmis, ils ne l’ont pas voulu, et c’est pour des raisons de pouvoir, rien d’autre. Ne me dites pas que si l’Islam était si insupportable aux Perses, Amadjinabab et ses copains ne s’en débarrasseraient pas, rien ne les empeche de revenir a Mazda, Mani ou Zarasoustra. 
    Les religions suivent toujours des orientations politico-culturelles, voir la façon dont Constantin a "fabriqué" le christianisme a Nicée, en tranchant pour le Trinité plutôt que pour l’Arianisme – ce qui fut peut-être une grosse connerie -, et ce pour des raisons politiques et temporelles de l’époque, et non pas faire plaisir au Bon Dieu, ni pour préparer la venue des Mormons a Salt Lake City au XXeme siècle, meme si ceux-ci chantent a perfection The Battle Hymn of the Republic.

    Grepon : " La popularite du chretienete dans des endroits extremement diverses du monde s’explique de meme, ils ont ete tous culturellement prets.
    –         Cette "popularité" s’explique surtout par le fait que nos missionnaires ont parfaitement joué de la carotte et du bâton, et je trouve pour ma part bien dommage qu’un Tahitien ou un Philippin soit chrétien, cela ne correspond pas a leur culture : Si vous ne voulez pas de l’Islam chez vous – a juste titre, d’ailleurs – parce qu’il ne correspond pas a vos valeurs, pourquoi voudriez-vous exporter le christianisme ailleurs, qui ne correspond pas aux valeurs des peuples non-occidentaux?  Vous voyez vraiment un Ceylanais se reconnaitre dans le petit Jesus de la creche? Ridicule. La popularité de la Chrétienté dans ces endroits diverses du Monde a laquelle vous faites allusions, n’est en fait qu’intéressée et politique, elle est fake.  Et bien, Grepon, vous ne voyez pas tout cela, mais eux, ils le voient!

     Grepon : "  A part pour les elements prescrits par Islam et le fait qu’il s’agit d’humains, ils n’ont pas tellement en commun.
    –          Merci de reconnaitre les différences, de reconnaitre le lien Homme/Sol. Je savais que vous y viendrez.   

    Grepon : " C’est presque comme si Islam est le point en commun.
    –     Encore une fois, l’islam semble être un point commun mais il n’est pas relevant : les religions ne sont pas suffisantes pour rassembler si la volonté politique n’y est pas. et cela montre bien que les religions, y compris l’Islam, ne sont que des conséquences et non pas des "moteurs". Attaquez-vous aux hommes, Grepon, a ce qu’ils sont, et non pas a ce qu’ils apportent avec eux, Coran ou Couscous ou Kalachnikov.

    Dites-moi, Grepon, vous y croyez, vous-même, aux conneries que vous écrivez parfois? Considerer l’Islam responsable de l’invasion ethnique actuelle est aussi ridicule que de dire que ce sont les Chrétiens qui ont attaqué la France en Juin 40.   Et comme deja dit, ceux qui détournent la vrai cause vers la religion seule, vers l’Islam, ont bien souvent de bonnes raisons pour le faire dans leur chambre a coucher. Sympa de raisonner avec son cul, hein?

    Cadeau pour vous :
    http://www.youtube.com/watch?v=pmTWVJ_pXBk

    Best,

    Mancney

    Répondre
  3. Jean-Pierre

    07/09/2011

     

    Tout comme le nazisme a rendu mauvais le bon peuple allemand (en un temps trés limité au regard de l’histoire) et le communisme a perverti les russes les chinois les cambodgiens et tant d’autres peuples sur prés d’un siècle, l’islam nuit gravement à l’humanité depuis 14 siècles et est malheureusement actuellement en pleine expansion et sa gangrène infecte toutes les parties du monde (jusqu’au Brésil qui n’a rien à voir avec la culture arabe) mais heureusement semble t’il pas encore la Floride.

    Répondre
  4. Anonyme

    07/09/2011

    Qui tentez-vous de protéger en désignant une autre cible? Qu’avez-vous a gagner en favorisant indirectement l’immigration "non-muslim??

    Je suis pour l’immigration(vers les EUA) de gens qui parlent anglais ou ont demontre capacites a le faire(diplomes en langues), QUI NE SONT PAS PORTEURS D’IDEES TOTALITAIRES(COMMUNISME, ISLAM, RACISMES EXTREMES, ETATISMES TUTTI-FRUTTI), qui sont EN BONNE SANTE(donc pas au dessus de 40 ans sauf profs, pros, capitalistes), qui apporte de l’intelligence utile, qui apporte des capitaux.

    Comme écrit sur un autre post : "Egalement, a propos d’Islam, (..) nul ne peut "fabriquer" une religion si celle-ci n’est pas "compatible" avec la culture du peuple.

    Ainsi l’Amerique a ete culturellement pret pour Jim Jones, L Ron Hubbard, BHO, les Kennedy…   La France, bien sur a ete pret pour l’etatisme comme remplacement de chretienete.   AH!  les perses ont ete bien sur prets a accepter Islam…la conquete n’avait rien a faire avec, leur religion plus que millenaire, et leur culture bien distinct d’arabie, leur ont prepare parfaitement.    La popularite du chretienete dans des endroits extremement diverses du monde s’explique de meme, ils ont ete tous culturellement prets.    Blah blah blah blah blah.    Les indonesiens ont l’air de pratiquer le meme culture qu’en arabie saoudite ou la Turquie?   Hein Mancney?    A part pour les elements prescrits par Islam et le fait qu’il s’agit d’humains, ils n’ont pas tellement en commun.    C’est presque comme si Islam est le point en commun.

    Répondre
  5. Anonyme

    06/09/2011

    Grepon : "  Aucun mention du probleme le plus debilitant, Islam, l’explication  de l’arrieration de ce region."
     –             Vous devez avoir de tres bonnes raison pour tenter de faire croire ces contres-vérités. Comme écrit sur un autre post : "Egalement, a propos d’Islam, (..) nul ne peut "fabriquer" une religion si celle-ci n’est pas "compatible" avec la culture du peuple. (..) il faut faire du marketing! A part UNE idée fondamentale théologique, les religions ne changent pas grand choses dans les moeurs, dans la culture des hommes, au contraire, elles les "englobent" dans leurs Book pour se faire accepter."
    Qui tentez-vous de protéger en désignant une autre cible? Qu’avez-vous a gagner en favorisant indirectement l’immigration "non-muslim??

    Best,

    Mancney

    Répondre
  6. Jean-Pierre

    06/09/2011

     

    Merci grepon de votre remarque.

    En effet c’est ahurissant!  c’est comme oublier de mentionner le nazisme dans la période 33/45 , ou le communisme pour l’urss.

    et ce monsieur nous parle de lucidité??????

    Répondre
  7. grepon

    06/09/2011

    Aucun mention du probleme le plus debilitant, Islam, l’explication  de l’arrieration de ce region.

    Répondre
  8. Arabie Heureuse

    06/09/2011

    Oui  la Tunisie ne fait pas parti du Moyen-Orient et des Pays du Golfe. La Tunisie fait parti du Maghreb, la poubelle du Monde Arabe.

    Le Golfe persique, n’existe pas, c’est le Golfe Arabique. Évitez le jeux  de la propagande iranienne.

    Merci. 

    Répondre
  9. tunisien

    05/09/2011

    Bonjour . Je suis tunisien . La Tunisie ne fait pas partie du Moyen Orient comme vous le dites si débilement . La Tunisie est un pays méditerranéen d’Afrique du Nord . La Tunisie n’a absolument aucun point commun avec le Yémen ou le Golfe Persique . Vous devriez réviser vos cours de géographie et de géopolitique .

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)