Parfois, l’amour, la tolérance et la paix peuvent nuire gravement à la santé

Posté le 13 octobre , 2014, 12:09
2 mins

prière-dans-la-rue

La vague d’émotion suscitée par l’assassinat d’Hervé GOURDEL a servi de marchepied à la caste politico-médiatique pour rajouter une couche de cette supercherie récurrente «pas d’amalgame entre violence et Islam» quant à laquelle elle s’ingénie à brouiller les repères des Français.


D’abord cet amalgame est l’œuvre d’un certain Nicollah, Ministre de l’Intérieur qui à l’occasion des émeutes de l’automne 2005 s’est fait aider par les appels au calme sur les chaînes publiques non pas par le Primat des Gaules mais par le Recteur de la Mosquée de Paris : pas étonnant que dans les années qui ont suivi les défenseurs de racailles aient dû inventer le concept « d’islamophobie ».

Ensuite la classe parlante a pris pour habitude de n’employer le terme « terrorisme » que pour qualifier des attentats ou des prises d’otages alors que des populations « terrorisées », il y en a tous les jours dans les zones dites de non-droit, dont on sait que dans nombre d’entre elles la charia y a pris la place des lois et des coutumes françaises.

Enfin cette même classe parlante s’emploie au mépris des réalités historiques à faire croire que « l’islamisme » serait une interprétation dévoyée de l’Islam, religion qui prônerait quant à elle l’amour, la tolérance et la paix : d’un point de vue strictement « religieux » ce sont pourtant les djihadistes qui se montrent les plus orthodoxes en mettant à exécution les appels à la violence contre les non-musulmans inscrits en toutes lettres dans le Coran.

En conclusion, appliquons les lois françaises sans restriction, sans concessions et sans dérogations et ces cartels de journalistes, de politicards et d’imams n’auront plus à se contorsionner à chaque assassinat pour donner à l’Islam une image qui n’a jamais été la sienne.


Jean-Luc ESCOFFIER

8 Commentaires sur : Parfois, l’amour, la tolérance et la paix peuvent nuire gravement à la santé

  1. frei

    14 octobre 2014

    On doit quand même rappeler que le message du “pas d’amalgame” nous a été servi à toutes les sauces après le 11 Septembre 2001 .Et on ne peut que déplorer que les têtes pensantes de la pseudo religion n’aient pas mis à profit les 13 ans qui nous en séparent pour élaborer une interprétation du livre satanique qui nous conduise aujourd’hui à ne pas faire l’amalgame entre bons musulmans et terroristes .Ces 13 ans perdus ne se rattraperont pas .

    Répondre
    • 14 octobre 2014

      “ne pas faire l’amalgame entre bons musulmans et terroristes ”
      si vous lisez le coran et ses hadiths, le “bon musulman” est le terroriste! lui obéit: il tue les non-musulmans!!!

      Répondre
  2. Magne

    14 octobre 2014

    Vous avez raison , Monsieur , nous sommes en face du véritable Islam , celui du premier siècle .
    Mais que faisait notre malheureux compatriote Hervé Gourdel dans le Dar Al Islam , sans sauf – conduit paraphé soit par le Calife , soit par un de ses représentants . Tous les ouvrages au sujet de l’islam ( Droit musulman ) aborde ce point précis qu’aucun mécréant ( celui qui n’a pas la vraie Foi )issue des gens du Livre Ahl Al Kitab juifs et chrétiens , ne peut sans autorisation se promener librement dans la Maison de l’Islam . Si cette autorisation , ce sauf – conduit n’est pas produit en cas d’interpellation , son sang devient licite ( halal ), pour tout musulman , et il est égorgé au nom de Dieu ( Bismillah ) .

    Répondre
    • 14 octobre 2014

      “on sang devient licite ( halal ), pour tout musulman , et il est égorgé au nom de Dieu ( Bismillah ) .”

      vous vouliez dire “illicite” (haram), je suppose…

      Répondre
  3. 14 octobre 2014

    islamoPHOBE? ça veut dire “peur de l’islam”. je n’en ai pas peur (je devrais?) je ne l’aime pas. je suis donc MISislam.

    Répondre
  4. marco

    14 octobre 2014

    Quelle différence entre Islam et Islamisme ?aucune la seconde est la mise en oeuvre de l’islam,faut être nul ou pervers pour ne pas comprendre ça.

    Répondre
  5. DA85

    13 octobre 2014

    Très brillante analyse comme pour le BAC d’aujourd’hui je donnerais 25 / 20. L’Islamophobie est la fille de Sarkosy c’est un concept qui lui revient.

    Répondre
    • Oeildevraicon

      13 octobre 2014

      Et s’il devait revenir au pouvoir, il nous en remettra une couche!

      Répondre

Répondre

  • (pas publié)