Pourquoi les démocrates ont-ils choisi Biden?

Pourquoi les démocrates ont-ils choisi Biden?

Les élections les plus frauduleuses que les États-Unis aient subies ont permis d’installer au pouvoir l’homme plus faible qu’on puisse imaginer.

Physiquement et moralement.

Si le 45e président (Donald ­Trump) est un tribun capable de remplir des stades entiers, son successeur, quant à lui, a toutes les peines du monde à réunir plus de cent personnes sur un parking.

Alors pourquoi les démocrates ont-il placé Joe Biden à la Maison blanche (qu’il n’occupe pas en réalité)?

Tout simplement parce qu’il est parfaitement «contrôlable».

Entendez par là qu’on peut lui faire dire et signer n’importe quoi. Et ce, pour deux raisons essentielles:

1) il est hautement compromis (Ukraine, Chine, etc.) et donc totalement soumis à ses maîtres chanteurs qui peuvent le faire incarcérer sur un claquement de doigts;

2) il n’a que peu de morale, peu d’empathie.

Ses 48 ans de carrière politique l’ont maintes fois prouvé.

Le risque d’un sursaut de conscience est donc minimisé.

De fait, les vraies personnes qui détiennent le pouvoir se servent de lui comme d’un écran pour faire passer les lois et ordres exécutifs les plus tordus et les plus impopulaires : Loi HR1 pour légaliser la fraude électorale, interruption du pipeline Keystone (des dizaines de milliers de suppressions d’emploi et une augmentation consécutive de 30 % du prix à la pompe), ouverture diabolique des frontières, etc.

En d’autres termes, il faut détruire les avancées réalisées par l’administration Trump, mais sans se salir les mains. Faire du pays une république socialiste, selon les souhaits de la gauche radicale, tout en restant dans l’ombre.

Avec son sourire commercial et son allure débonnaire de grand-père, Biden n’est finalement qu’une couverture dissimulant les édiles qui dirigent le pays, Obama, Pelosi, Schumer, Harris, etc.

Ceux-là savent très bien que le démantèlement du pays suppose un coût très élevé en termes de popularité et d’estime dans le cœur des Américains. Ils ne semblent pas être disposés à en payer le prix.

Nul doute que Papy Joe sera débarqué assez rapidement quand ils en auront fini avec la sale besogne.

Rien ne sera plus facile: entre ses casseroles judiciaires et ses problèmes de santé, les arguments ne manquent pas pour le renvoyer illico presto dans le sous-sol de son manoir à Greenville dans le Delaware !

Probablement avant la fin de l’année.

Je doute toutefois qu’un édifice bâti sur la duperie et le mensonge puisse tenir très longtemps. On ne gouverne pas durablement contre un peuple épris de liberté. J’ai la conviction que les choses devraient bouger.

Partager cette publication

Comments (8)

  • ELEVENTH Répondre

    Du nouveau, concernant Bidon.
    Hier, sur les principales chaines TV françaises, ce n’était que louanges pour le sénile US (non je ne parle pas de vous Q.Q. votre cas est réglé).
    Grace à Bidon, une ère de prospérité a soudain démarré aux .U.S. et on craint même une période d’activité intense pouvant porter à la « surchauffe » (terme favori des lèche-boules bidenistes).
    Le bon résultat des vaccinations COVID lui est même imputé, faisant fi du fait que c’est Trump qui a mis le paquet pour avoir les vaccins.
    Pas comme nos glandos européo-macronistes. N’en déplaise aux bouffeurs de Trump et sous-marins macroniens (suivez mon regard)
    La planche a billet U.S. n’a jamais atteint de tels niveaux et tous les faux derches anti Trump qui braillaient contre ses mesures les multiplient par 10. Certains diront : pas grave, le $ est la monnaie mondiale et l’économie U.S. va nous porter aux cieux.
    C’est oublier la puissance actuelle et toujours croissante de la Chine qui, d’une façon ou d’une autre, captera la monnaie hélicoptère.
    Les « lendemains qui chantent » ne sont surement pas pour demain et le projet d’annulation des dettes des entreprises française – même des canards boiteux- conduira inévitablement à une spoliation de l’épargne. Elle n’est pas belle la vie ?
    p;s; / VOTEZ TRAORE, pur faire plaisir aux bouffeurs de leucos.

    19/04/2021 à 0 h 36 min
  • Nox Répondre

    Une conséquence de la faiblesse du président qui n’avait pas été prévue par les démocrates est l’effacement, voire l’humiliation des USA sur la scène internationale. Deux exemples :
    – lors du sommet Chine-USA la tentative d’Anthony Blinken de protester contre le sort des Ouighours a entraîné 20 minutes de leçon de morale par la partie chinoise. Jamais les Chinois n’auraient osé faire cela avec Trump…
    – la tentative de relancer la confrontation Ukraine-Russie a provoqué une escalade russe (déploiement militaire sans précédent à la frontière ukrainienne). Il est bien possible que les Russes aient d’autres ambitions territoriales en Ukraine, qui étaient inatteignables du temps d’Obama ou de Trump, présidents forts, mais pour lesquelles une fenêtre d’opportunité s’ouvre avec la faiblesse de Biden…

    10/04/2021 à 23 h 16 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    pourquoi ? parce qu’ ils n’ avaient pas le choix ! tiens !

    les Américains sont aussi pauvres que nous en Hommes Politiques !

    10/04/2021 à 19 h 46 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      … ils n’ ont que des  » professionnels « 

      12/04/2021 à 11 h 32 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Ne cherchons pas trop loin, Bidon était là et les démocrates l’ont pris, l’ essentiel pour eux c’était de vider Trump.
    Ils ont truqué les élections et Trump a été éliminé.
    Sans scrupules ces gens!

    07/04/2021 à 20 h 41 min
  • ELEVENTH Répondre

    Pourquoi….. les démocrates…..
    Parce qu’il leurs ressemble. Aussi vérolés que lui . La dégénérescence cérébrale et physique en plus. Tout, dans son parcours politique le ferait classer en nos pays dans la catégorie des putes opportunistes. Et ça, les DEMS adorent.

    07/04/2021 à 0 h 31 min
  • gellieba Répondre

    En parfait accord avec votre analyse. Le premier revers pour Obaden sera une cuisante defaite aux 2022 Mid-Term elections.
    Justice will prevail

    06/04/2021 à 14 h 18 min
    • ELEVENTH Répondre

      Amen…

      15/04/2021 à 0 h 15 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: