Poutine, tsar d’un empire déchu

Poutine, tsar d’un empire déchu

Vladimir Poutine a été réélu Président de Russie. Cela n’a pas été une surprise. Les urnes ont été bourrées. Des électeurs ont voté dans de multiples endroits successivement, amenés par autocar de bureau de vote en bureau de vote. L’ensemble de l’appareil d’État a œuvré dans une seule direction.

Depuis l’effondrement de l’Union Soviétique, la Russie n’est plus un pays totalitaire, mais elle n’est pas une démocratie, moins encore un État de droit. Elle est un régime autoritaire où on tue les journalistes qui pensent mal, où on organise de faux attentats, où la vie humaine a peu de prix, et où les opposants politiques peuvent finir tragiquement ou se trouver condamnés à de lourdes peines de prison.

Pour préserver une apparence de pluralisme, Poutine s’est réservé les deux tiers des voix, mais pas 99,9 % comme au temps de Brejnev.
Lorsqu’il est arrivé au pouvoir, après les années Eltsine, il incarnait pour la population une forme d’espoir de retour à l’ordre et à la stabilité dans le pays. L’espoir, depuis, s’est assez largement dissipé. Il n’en est pas moins difficile de voir ce que pourrait être une alternative.
Les Occidentaux de passage à Moscou peuvent avoir l’illusion que s’est développée une classe moyenne, mais il suffit de s’éloigner de la capitale pour que l’illusion se dissipe.

Il y a une classe moyenne, oui, mais assez faible en nombre. Entre une poignée de gens richissimes, qui vivent de trafics divers, de collusions avec le régime, de la vente des matières premières, et le petit peuple, il n’y a quasiment personne et, pour le petit peuple, l‘existence est rude et brève.

L’espérance de vie atteint des niveaux qu’on ne rencontre que dans les pays sous-développés, et les chiffres de la criminalité sont à peine meilleurs que dans les États défaillants.

L’armée et les services de sécurité sont omniprésents. La natalité est en chute libre. Les conditions sanitaires sont très dégradées. Les aspirations démocratiques sont très limitées et rencontrent peu d’adhésion, quand bien même elles suscitent des manifestations de rue. Le nationalisme autoritaire poutinien trouve des opposants surtout parmi les nostalgiques de la sécurité médiocre et liberticide qu’apportait le communisme, et parmi des ultra-nationalistes aux inclinations fascistes.

Poutine a pu régner sans troubles majeurs, en tant que Prési­dent, puis en tant que Premier ministre, essentiellement parce qu’il y avait l’argent du pétrole et du gaz. Mais la Russie continue à ne pas avoir d’industries dignes de ce nom. Sachant qu’il dépend d’un prix élevé du gaz et du pétrole, Poutine a tout intérêt à maintenir des foyers de tension là où il le peut dans le monde, et particulièrement au Proche-Orient.
Il a pu régner en tenant aussi un discours résolument hostile au monde occidental, et en insistant sur la force. Ses alliances le portent donc logiquement vers la Chine, la Corée du Nord, l’Iran, le Venezuela. Sa relation à l’Europe consiste à œuvrer pour qu’existe une dépendance énergétique de celle-ci, qui lui permette de peser dans les décisions prises à Berlin, Bruxelles, ou Paris.

La Russie est un facteur de déstabilisation, à même de créer les conflits ou de les faire durer. Ceux qui s’imagineraient qu’elle va devenir un pays de type occidental doivent se préparer à être déçus.

L’idée que la Russie est un empire déchu reste puissante. Parce qu’il connaît la situation de son propre pays, Poutine peut être tenté par la fuite en avant, tant qu’elle est encore possible. Une chute du prix de l’énergie renforcerait encore la tentation.
La Russie est l’exemple tragique d’un pays passé de la monarchie absolue tsariste à la dictature absolue léniniste. Sept décennies de dictature léniniste ont laissé des traces qui semblent indélébiles. Les populations placées si longtemps dans la servitude en gardent des séquelles.

La démocratie, le droit, ne pourraient s‘implanter sans une véritable mutation culturelle : la Russie, malgré internet, malgré la pénétration de quelques moyens d’information un peu plus libres, reste loin de cette mutation. Les journalistes qui se sont fait des illusions sur le « printemps arabe » sont souvent ceux qui croient aujourd’hui en la possibilité d‘un « printemps russe ». À croire que rien, nulle part, ne leur sert jamais de leçon…

Partager cette publication

(22) Commentaires

  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ jaurès

    tout ce qui "macère" finit par se décomposer !
    tout ce qui murit ( trop ) finit par devenir blette !
    quand cela ne se dessèche pas !
    l’Histoire n’échappe pas à cette règle naturelle  …
    P.S. : veuillez me pardonner mais vous n’êtes pas de mes auteurs favoris !

    20/03/2012 à 9 h 34 min
  • Jaures Répondre

    Quinctius, ce n’est pas la première fois que j’approuve les propos de Millière (relisez les commentaires de son article sur le film "la rafle").
    Je n’ai par ailleurs jamais dit que je regrette l’URSS, j’ai même écrit le contraire, relisez-moi. Mais l’abandon du système soviétique n’a évidemment pas plus abouti à un développement de la liberté et de la prospérité que la Révolution Française n’a enterré définitivement la monarchie et les privilèges. L’Histoire doit macérer longtemps avant de prendre un nouveau chemin. Et en plus, ce n’est pas souvent le bon.

    19/03/2012 à 17 h 33 min
  • francois Répondre

    jean fourche,

    votre constat sur l’extreme droite française est juste votre analyse est nulle(comme l’ensemble du contenu de votre article….):vous constatez que le programme du FN est communiste et vous en déduisez que ce n’est pas une veritable extreme droite….. gag .vous n’avez pas la moindre connaissance historique des mouvements extremes en général et du FN en particulier.en effet,un minimum de savoir fait constater que le FN a toujours eu un programme etatiste à l’extreme .c’est constant ds ces mouvements ds lesquelles vous ne trouvez jamais de liberaux.et pour cause;ils ont un  point commun avec vous,ils detestent la liberté !!!

    le parti le plus "connu" comme extremiste ne s’appelait-il pas le NATIONAL SOCIALISME????

    milliere et nous n’avons jamais dit que les usa etaient parfaits car la perfection n’est pas de ce monde(mis à part poutine bien sur…..)mais entre vivre aux usa (meme sous obama) et vivre en russie sous poutine….il me semble que les usa sont toujours la premiere destination au monde en cas d’exil …..cela doit vous paraitre terrible non mais cela doit venir que les gens ne connaissent pas la russie si douce de poutine.ils pourront ,je l’espere compter su vous pour les inciter à se detourner de cette abominable destination que sont les usa…..

    ce beau pays ds lequel qd vous etes opposant anonyme ,on vous retrouve une balle ds la tete et on ne retrouve jamais les coupables malgre l’excellent travail de la police independante……

    meme kasparov a été agressé ….c’est qd meme dommage qu’il ait été champion du monde d’echecs sinon une bonne petite balle de 9millimetres ….. et hop mais vous vous ne nous faites pas rire….mais pas du tout !!!!

    19/03/2012 à 16 h 39 min
  • Jean Fouche Répondre

    Francois Pierre, je n’accuse pas Guy Milliere de mentir, je l’accuse d’etre hypocrite: Qu’il ose dire une fois clairement ce qu’il pense, a savoir que selon lui, les USA (sauf sous Obama bien sur) et Israel ont toujours raison, et qu’en consequence tous ceux qui osent aller contre leur politique, ont tort. Cela aura au moins le merite d’etre clair 🙂

    Je le laisse, tout comem VOUS, continuer a croire ce que bon lui/vous semble au sujet de la Russie, je me contenterai d’un bon vieux proverbe que vous devez connaitre:

    "Les chiens aboient, la caravane passe!

    Les chiens ce sont vous, Milliere, le conseil de l’Europe, etc etc Aboyez, les roquets, hurlez votre fiel contre Poutine!

    La caravane c’est simplement la Russie dont le peuple a porte Poutine au pouvoir pour a 3-eme fois malgre les jeremiades, les insultes memes, des politiquement corrects que sont les chiens cites ci-dessus. Nous nous contrefichons de savoir ce que l’Europe et les USA pensent de nous, car NOUS voyons le resultat de la politique menee par Poutine et Medvedev depuis une dizaine d’annees! Nous en voyons le resultat jour apres jour dans notre pays.

    Et nous voyons aussi le chemin suivi par les donneurs de lecons que sont les USA et l’Europe, qui s’enfoncent dans un goufre sans fin, qui donnent des zones entieres a des bandes armees que la police n’ose meme plus mettre au pas, dont les peuples n’ont plus confiance en personne ni meme en eux-memes, qui n’ont plus aucune morale!

    Bien sur vous pouvez soutenir l’opposition, ultra-minoritaire, a Poutine! Gaspillez votre argent, vous etes libres! faites nous RIRE avec vos lecons de morale a 2 balles, ne vous en privez pas! J’avoue me delecter en lisant les articles des media europeens et americains sur ce sujet 🙂

    Pour en terminer, l’auteur de ce pamphlet ridicule me fait pitie! Qu’attend t-il pour emigrer en Israel, puisque meme les USA sont maintenant un pays decadent pour lui 🙂
    Puis il parle de l’extreme droite, mais dois-je me classer dans cette extreme-droite, moi un citoyen russe qui soutient Poutine? L’extreme droite en Russie ce serait plutot Navalny (le neo nazi qui recoit des fonds du Departement d’Etat americain). Alors cher Guy, qui visez-vous? LOL!

    J’avoue par contre avoir ete tres positivement etonne que "les 4 verites" ne censurent pas mon message (celui-ci passera-t-il?), peut-etre la redaction sent-elle aussi que les analyses de Milliere ne sont pas si pertinentes aujourd’hui qu’elles le furent il y a quelques annees?

    Jean Fouche
    http://vpered.blog.com

    19/03/2012 à 11 h 36 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    je ne sais si tout un chacun s’est rendu compte qu’un miracle s’est produit sur ce blog et cela sous nos yeux ébahis , incrédules , stupéfaits  :
    Jaurès et  Millière ont , enfin , un point  commun : la détestation, pour ne pas dire la haine , de la Russie ou plus exactement de la nouvelle Russie
    le premier parce qu’elle n’est plus marxiste , le second parce qu’elle nationaliste !
    avec de pareils mammouths intellectuels l’avenir semble devoir s’écrire en rose

    19/03/2012 à 9 h 42 min
  • francois Répondre

      à marcel picard,

     

    cher marcel ,celui qui se veut objectif;le bateau costa croisière c’est pas la faute des usa par hasard?????

    19/03/2012 à 8 h 30 min
  • Emeric Répondre

    D’accord avec Grepon, Jaurès et Millière, auteur et commentateur. La Russie de Poutine ne combine rien de bon, ni pour son peuple (admirable d’abnégation), ni dans la géopolitique mondiale. Ce pays est hélas bien davantage part du problème que de la solution.

    19/03/2012 à 7 h 55 min
  • Marcel Picard Répondre

    Monsieur Millière,
    Votre réponse est dans l’ensemble assez désespérante, et votre conclusion carrément lamentable. Je n’entends point vous répondre au nom des autres, ils ont leurs idées, ce ne sont pas forcément les miennes, loin s’en faut.
    D’abord votre outrecuidance : quiconque ne partage point votre point de vue est un imbécile, ou un sous développé, à la rigueur, un anti-américain (aujourd’hui, vous nous faîtes grâce de "primaire"). Bon, je veux bien, vous êtes universitaire, moi je suis bac moins dix, je ne fais pas le poids… Cela dit, des enseignants, j’en ai côtoyé pas mal, permettez-moi de vous dire que, au niveau des âneries, ils atteignent parfois des sommets : d’une part parce qu’ils sont déconnectés de la vraie vie, d’autre part, parce qu’ils se considèrent au-dessus de la mêlée… Grand bien leur fasse, j’essaie d’avoir un peu plus d’humilité (sans être bien certain d’y arriver…).
    En vérité, votre amour exacerbé des Etats-Unis devient franchement lassant. Je sais bien que l’objet aimé devient paré de toutes les vertus, et qu’il est dans ce cas difficile de raison garder.
    Vos arguments que je reprends : ""l’extrême droit française continue à se vautrer dans des obsessions anti-américaines et antisémites, anti-capitalistes et hostiles à la liberté politique, économique et culturelle"". Vous rigolez ?..
    L’extrême-droite ne m’attire guère, d’ailleurs, c’est quoi ? Le FN ? Je vous fais remarquer que le FN propose un programme essentiellement communiste !… Alors, si c’est ça l’extrême droite pour vous… Alors qui ? Je n’en connais pas, renseignez-moi, ça m’aidera à comprendre…
    Antisémites : relisez les commentaires, je n’en vois guère suite à cet article, ni même dans les commentaires des 4V en général… Vous divaguez mon cher.
    Anti-capitalistes et hostiles à la liberté politique, économique et culturelle : J’ose croire que vous n’avez pas bien lu…
    Bon, l’Amérique suprême et au-dessus de tout : parlons-en…
    Qui a mis les islamistes au pouvoir depuis le Maroc  jusqu’à l’Iran ?… Les US… Qui tente de mettre les islamistes au pouvoir en Syrie ? Les US. Qui a poussé à faire l’union européenne, et qui commande ladite union ? Les US. Qui veut totalement islamiser l’Europe, en voulant faire entrer la Turquie dans l’union ? Les US. Qui soudoie les banlieues françaises pour imposer l’islam en France ? Les US. Qui continue de faire alliance avec un pays qui a pourtant concocté le plus grand attentat jamais réalisé sur son sol ? Les US. Qui se tait lorsque l’autorité suprême islamiste déclare qu’il faut détruire toutes les églises chrétiennes ? Les US. Qui a aidé ou fait aider Al-Qaïda pour s’imposer en Lybie ? Les US. Qui attend bien gentiment que l’Iran ait sa bombe ? Les US. Qui "pousse Israel sous le bus" ? Les US. Qui a forcé la Serbie et établi un Kosovo islamiste ? Les US…
    Maintenant, qui essaie de déstabiliser la Russie, alors qu’elle fait tout pour se relever après son cauchemar ? Les US..
    Ah, au fait, c’est qui qui a élu l’actuel président des US ? Les chinois ?..
    Bon, j’arrête, d’autant que vous allez me ressortir 1945… A quoi je vous répondrai de regarder ce qui se passait à l’est et là, vous, comprendrez pourquoi les US sont intervenus… D’autant qu’ils n’ont pas perdu au change, cela leur a permis de garder la main mise sur l’Europe.
    Voilà, on pourrait en dire des kilomètres, les US ne sont certainement pas tout blanc, n’oubliez quand même pas que la dette et la crise actuelle partent quand même des US. Alors, et si vous le voulez bien monsieur Millière, un peu de retenue, vous avez vos arguments – et surtout vos convictions – je ne sais pas si c’est une raison suffisante pour vous prévaloir de "maître à penser". Essayez de donner vos avis et vos points de vue de manière rationnelle, concrète et impartiale, sans à priori, et si vous y arrivez, vous aurez déjà rendu grands services à l’humanité.
    Bien cordialement,
    Marcel

    18/03/2012 à 18 h 29 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    je constate que le discours de Monsieur Milliere gagne en clarté … il devient de plus en plus paranoïde !
    P.S.  il nous avait juré il y a peu de ne plus répondre à des " minus " de la politique tels que nous !

    18/03/2012 à 14 h 45 min
  • Jaures Répondre

    Ce que dit Millière de la Russie actuelle est juste. L’état de sa société et de son économie est affligeant.
    Ceux qui, il y a quelques années voyaient avec la chute du mur la fin de l’Histoire en célébrant celui qui en était l’instigateur, selon son idéologie: Reagan, Walesa, J.Paul II, Gorbatchev,…, en sont aujourd’hui pour leurs frais. La chute de l’URSS avait avant tout des causes internes: les jeunes apparatchiks n’étaient plus tentés par les dachas sur la mer Noire mais beaucoup plus par les villas sur la Côte d’Azur, les clubs de foot anglais ou les juteux placements en Suisse.
    Pour le reste, rien n’a vraiment changé: la presse est muselée, l’opposition contrôlée, l’économie centralisée, les élections truquées. Et la population russe vit toujours une situation accablante avec un taux de pauvreté insupportable et une situation sanitaire déplorable.
    Bien entendu, il ne faut pas regretter l’URSS, ne serait-ce que pour les Etats européens qui ont pu rejoindre la démocratie, mais restons lucide: la Russie aura encore un long chemin à accomplir ne serait-ce que pour s’en approcher.

    18/03/2012 à 12 h 33 min
  • francois Répondre

    jean fouche,

    vous accusez milliere de mentir et vous declarez:non,nous la russie ne vous laisserons pas continuer votre politique criminelle ds le monde……

    et vous osez traiter les autres de clowns et de menteurs……

    allez vive la russie pour dicter les droits de l’homme et le droit international !!!!!!

    svp vos commentaires sont au dessus du moindre soupçon de mensonge et de clownerie(mais cela peut rimer avec co–erie……)

    17/03/2012 à 9 h 13 min
  • Marcel Picard Répondre

    @ quinctius cincinnatus :

    Ne soyez pas désolé : mon commentaire élogieux à l’endroit de Mr Millière n’est pas passé non plus…

    Vous pouvez retrouver monsieur Millière régulièrement encensé sur
    http://www.dreuz.info/
    http://www.menapress.org/
    Lè pas de soucis, il n’a que des amis…

    17/03/2012 à 9 h 11 min
  • guy milliere Répondre

    Décidément, le club des admirateurs de Poutine s’est donné rendez-vous dans les commentaires. On cite même des articles de la presse russe. Les statistiques russes d’aujourd’hui valent ce que valaient les statistiques soviétiques, selon lesquelles la croissance sous Brejnev était si forte que le PIB par tête de l’URSS devait rattraper celui des Etats-Unis vers 1980, puis s’envoler vers des sommets inégalés. Il n’y a, présentement, pas d’alternative à Poutine: c’est ce que j’écris. Mais les destructions infligées à la Russie par sept décennies de communisme ont laissé des traces profondes. Et je vois que l’extrême droit française continue à se vautrer dans des obsessions anti-américaines et antisémites, anti-capitalistes et hostiles à la liberté politique, économique et culturelle. Je sens dans l’extrême droite française beaucoup de ressentiment: le ressentiment ne rend pas heureux et semble rendre myope.

    17/03/2012 à 3 h 38 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ Jean Fouché

    merci d’avoir pris "ma" suite …
    mon commentaire assassin sur le sieur Millière n’ayant pas passé l’obstacle du modérateur , sans doute pour des raisons " ethnologiques " , mais le fond en était en tous points identique …
    tant que la droite aura de pareils amis , elle n’aura pas besoin d’ennemis !

    16/03/2012 à 9 h 33 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    <<Jean Fouche>>
    Entièrement d’accord avec vous, Poutine n’est certainement pas le diable que l’on décrit à l’Ouest. Sa réélection était assurée malgré les allégations de fraude électorale des baveux et bien-pensants de l’Ouest et c’est tant mieux pour la Russie.
    Par contre les USA sont loin d’être un pays en voie de disparition. Ci-joint un petit échantillon de leur soi-disante "décadence".

    <<Researchers from the University of Rochester and North Carolina State University have communicated a message through 240 meters of stone (780 feet) using a beam of neutrinos for the very first time, a press release from the University of Rochester reveals. Neutrinos are nearly massless particles that travel close to the speed of light. When the neutrinos were beamed through the 780 feet of stone, the message on the other side said, “Neutrino.” The research group has sent its findings to the journal Modern Physics Letters A.>>

    16/03/2012 à 9 h 14 min
  • grepon Répondre

    La Russie ne peut pas rester russe, faute d’une natalite digne d’une civilisation digne du nom depuis tant de decennies.   Effectivement 7 decennies de planification centralisee totalitaire a detruit ce peuple.   Mais elle a toujours des ogives nucleaires et les moyens de les livrer, bien que sans fiabilite impressionnant.   Ca ne pourrait pas surprendre si ca se trouvait que enormement de plutonium et plans et composants de bombes H sovietiques ainsi que missiles sont deja parti sur le marche noir.    C’est la faiblesse terrible de la Russie qui fait peur, pourtant.   

    16/03/2012 à 7 h 20 min
  • Jean Fouche Répondre

    Guy Milliere, si j’avais une relative admiration pour vous il y a une dizaine d’annees (vous vous rappellez notre rencontre, je pense…), je vous considere aujourd’hui comme un clown. Pitoyable clown qui appellait a voter Sarkozy lors de la derniere election presidentielle francaise, pitoyable clown qui ne sait plus comment montrer son allegence a la politique globale americaine et bien sur, la Russie ca vous fait mal. Tres mal, car elle a re-elu Poutine avec une forte majorite, ce Poutine qui est une immense epine dans le pied des americains!

    Repetez a l’infini les mensonges des ONG financees par les USA, en Russie on en rigole! QUe vous financiez cette opposition de pacotille, nous en rions! Que vous financiez un neo-nazi (Navalny) car tout est bon pourvu que ce soit CONTRE Poutine, nous en rions, car vous ne vous rendez pas compte que vous perdez votre temps, et votre argent. Et que vos miserables manipulations ressoudent en fait les russes derriere Poutine!

    OUI il y a eu des cas de trucages en Russie, il n’y a pas qu’en Corse que les morts votent, apres tout! Mais meme si 3 ou 4% des votes avaient ete manipules, le resultat final n’en changerait pas, et il n’y a qu’un pitre comme vous qui puissiez pretendre le contraire, aujourd’hui meme l’opposition russe que vos amis americains financent pathetiquement, le reconnait.

    Votre pays de cocagne, l’Amerique, est en voie de disparition! Que ce soit avec Obama, avec l’un de ses predecesseurs ou l’un de ses successeurs, rien n’y changera: Vous etes comdamnes a n’etre qu’une puissance de seconde zone. Et OUI, la Russie et Poutine vont vous mettre des bons coups de pied ou je pense! NON nous, la Russie, ne vous laisserons pas continuer votre politique criminelle, ni en Syrir ni en Iran, ni nulle part ailleurs!

    Ah oui, cela vous fait mal, tres mal. Mais mentir comme vous le faites sur la situation en Russie ne changera RIEN, si ce n’est de monter les gens qui reflechissent encore un peu plus contre ceux que vous idolatrez!

    Bonne continuation!

    Jean Fouche
    http://rusinfo.blog.com
    http://vpered.blog.com

    15/03/2012 à 20 h 21 min
  • Marcel Picard Répondre

    Une video à ne pas manquer sur F.desouche : Poutine face aux dirigeants de Lejaby (à moins que je ne me trompe, ce n’est peut-être pas Lejaby…)
    Bon, je n’entends point le russe, mais la traduction vaut le détour…
    Un mec comme ça aux présidentielles françaises, il a mon bulletin illico….

    15/03/2012 à 16 h 53 min
  • Marie01 Répondre

    Merci de ce rappel Monsieur Millière.
    Trop de Français croient encore que la Russie soit capable d’autre chose que de tirer profit de désordres mondiaux. Navrant!

    15/03/2012 à 15 h 03 min
  • Anonyme Répondre

    *** Guy Millière se trompe par passion partisane *** On l’aime bien, il suffit de savoir qu’Israël apprécie médiocrement les vetos russes et chinois sur les affaires Syriennes et Iraniennes, pour comprendre le ton de son article en direction de la Russie. l’adorateur d’Israël fait son boulot, son ire ne peut que réjouir ceux qui sont soucieux d’équilibre. « La natalité est en chute libre » 13:22 22/12/2011 MOSCOU, 22 décembre – RIA Novosti Le nombre d’enfants nés en Russie ces quatre dernières années a dépassé six millions, un chiffre inégalé depuis vingt ans, a déclaré jeudi le président russe Dmitri Medvedev dans son message annuel au parlement. « Nous avons assuré la mise en œuvre des programmes démographiques, cela a permis de stabiliser la population. En quatre ans, plus de 6 millions d’enfants est né dans notre pays, c’est un chiffre très agréable, un record depuis vingt ans », a indiqué M.Medvedev. L’espérance de vie a augmenté de presque trois ans en Russie pour atteindre 69 ans. Mais les femmes, qui s’occupent mieux de leur santé, vivent plus longtemps que les hommes, presque 75 ans, a précisé M.Medvedev. M.Medvedev a rappelé qu’il avait mis l’accent sur le règlement des problèmes démographiques dans son message présidentiel de l’an dernier. En un an, dix centres périnataux ont ouvert leurs portes en Russie. Les autorités russes ont dépensé des sommes importantes pour le développement du service pédiatrique, selon lui. En 2011, la Russie a adopté une loi permettant aux familles de financer la construction d’un logement grâce au « capital maternel » (allocation octroyée aux familles à la naissance du deuxième ou troisième enfant), a rappelé le président. Les régions russes ont reçu le droit d’accorder aux familles nombreuses des terrains appartenant à l’Etat et aux municipalités. Toutes les régions russes ont des délégués aux droits de l’enfant. « Des conseils de surveillance sont mis en place auprès des établissements qui s’occupent des enfants abandonnés. Cela permet de régler les problèmes de ces enfants plus rapidement », a conclu le président. J’aime Guy Millière il donne la météo de Tel Aviv. Cordialement Troubadour

    15/03/2012 à 12 h 42 min
  • François Répondre

      Monsieur Millière, pour une fois, je suis en désaccord avec vous.
         – Il y a eu des fraudes dans l’élection Russe? C’est certain. Mais ce qu’il y a d’aussi certain, c’est que Poutine aurait été malgré tout élu sans ces fraudes.
         – Poutine a su, après la catastrophique ère Eltsine qui suivait la non moins catastrophique ère communiste, redresser en moins de 10 ans un pays qui était devenu quantité négligeable. Aujourd’hui, il a su redonner aux Russe leur fierté et il faut à nouveau compter avec eux.
     Bien sûr, tout n’est pas rose au niveau individuel, mais l’Histoire ( la vraie, dans quelques siècles, pas celle de la gôche journalistique française ) retiendra qu’il a sauvé la Russie du désastre dans lequel elle se noyait.
     J’aimerais bien avoit un Poutine en France. Et si en plus il pouvait être mâtiné d’un peu de Thatcher et d’un trait de Reagan,  ce n’en serait que mieux.
     

    15/03/2012 à 10 h 42 min
  • Fredo Répondre

    Il est vrai que là, la manipulation américaine a nettement moins bien marché que sur les rives de la Méditerranée, ou encore dans les banlieues françaises.
    Que la Russie fasse contrepoids à l’Amérique ne peut être que bénéfique.

    14/03/2012 à 21 h 20 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: