Quelles solutions face à l’hémorragie de la Syrie ?

Posté le septembre 08, 2015, 11:30
2 mins

En réponse à la conférence de presse de François Hollande, aujourd’hui, Hervé Morin, ancien Ministre de la Défense, considère que les survols éventuellement accompagnés de frappes aériennes de la Syrie ne changeront rien dans la mesure ou une coalition internationale conduite pas Etats Unis le fait depuis près de 2 ans.

La seule solution consiste à mettre la Communauté Internationale face à ses responsabilités en réunissant d’urgence le Conseil de Sécurité des Nations Unies afin d’une part, que tous les pays en capacité de le faire puissent participer à l’éventuel accueil de réfugiés et d’autre part, pour construire une réponse politique, diplomatique et militaire.

L’accueil de 24 000 migrants sur 2 ans est une goutte d’eau face à l’océan des candidats au départ dans la mesure où pour la seule Syrie 4 million de réfugiés installés au Liban en Jordanie et en Turquie sont de potentiels candidats au départ.

L’absence d’horizon et de solutions à la crise Syrienne les amènent de plus en plus à vouloir quitter ces camps. C’est pourquoi, pour garantir leur retour, la Communauté Internationale doit installer une force d’interposition terrestre du type Finul, solidement armée, ayant une forte capacité militaire au titre du chapitre 7 des Nations Unies.

Les propositions de François Hollande sont dont un leurre, à l’heure où les migrants, qui sont dans tous les théâtres de crise, représentent des millions de personnes.

Le seul moyen d’éviter la fuite et l’hémorragie de ces pays aujourd’hui et de passer par des solutions beaucoup opérationnelles que de seuls moyens aériens.

Hervé Morin, Député de l’Eure
Ancien Ministre de la Défense

16 réponses à l'article : Quelles solutions face à l’hémorragie de la Syrie ?

  1. Bistouille Poirot

    09/09/2015

    Je vous lis depuis des semaines sinon bientôt un an et me demande quand il vous arrivera de déposer vos cutters au vestiaire pendant que d’autres alignent leurs cibles au laser.
    Je ne vexerai personne en brocardant le général caisse à boulons orné de 2 étoiles et qui emprunta à Chateaubriand la tirade: « j’allais avec des idées simples vers un Orient compliqué « . Le retranché de Londres n’en a retenu que la simplicité qui faisait illusion en omettant le « compliqué » dont s’était déjà inquété notre littéraire. Mais sur le fond rien à dire Qinctius. Pour votre souffre douleurs il en est tout autrement, ses banques de données sont toujours à jour ou tout du moins utilisées à bon escient,(le sien!) mais le temps passant, les erreurs commises par son bord politique ne profitent plus de la couverture dont il les protégeait et ses arguments commencent à pêcher un peu comme les solutions à minima qui sont requises quand les difficultés installent des situations de crises majeures. Voyez vous Quinctius, vous devez pratiquer une apppendicectomie que vous estimerez comme une opération mineure et qui l’est le plus souvent. Le même patient tarde à vous rencontrer mais une péritonite vient compliquer l’appendicite. Vous préfèrerez traiter le premier cas et agirez avec les précautions d’usage. Dans le second cas tout ne se présentera pas de la même manière. Vous traiterez dans l’urgence….comme pour le conflit des taxis, comme pour celui des éleveurs où il est demandé aux transformateurs d’acheter le porc à 1,40 € du kilo mais de maintenir le prix de vente au cours européen. Nous annonçons un jour des vols de reconnaissance sur la Syrie pour cerner les positions de Daesh que Bachar suit au jour le jour mais à qui on ne demande rien quitte à tomber nez à nez avec son aviation ! on lève un embargo contre la Russie sans prendre les dispositions qui conviennent avec les exportateurs français concernés. On prend des commandes pour construire des navires de guerre dont toutes les procédures manoeuvrières et militaires ont été montées à Cherbourg par des personnels de l’arsenal de St Pétersbourg. Toute la documentation est écrite en russe et rédigée pour être comprise par des russes sans pour autant aller jusqu’à utiliser des codes secrets. En gros Quinctius vous êtes à bord d’un A 320 qui fonctionne bien mais les pilotes son out et vous devez agir dans l’urgence comme pour une péritonite! Je vous fais confiance mais vous êtes médecin et vous êtes devant un tableau de bord comme une poule devant un couteau,… comme Hollande, tout dans l’urgence…Les anglais ont entamé des actions comparables à celles de la France(il y a un mois) et après avoir attendu un résultat qui s’est avéré positif, l’annonce aujourd’hui.
    Nous, on fonce dans le brouillard comme à Azincourt… Tout ça finira mal monsieur Jaurès et nous repartirons comme en 14 quand je préfère dire comme à Valmy mais pour cette fois nous serons sans culotte et… sans armes.
    Bonne lecture.

    Répondre
    • Bistouille Poirot

      09/09/2015

      Correction : « l’annonce date d’aujourd’hui ».

      Répondre
  2. DESOYER

    08/09/2015

    Les Russes n’iront sans doute pas seuls. Les Occidentaux, du moins ceux qui prétendent les gouverner, ont diabolisé Bachar el Assad: maintenant on fait quoi?

    Répondre
    • Jaures

      08/09/2015

      Bachar s’est diabolisé tout seul en tirant sur la foule et en libérant les terroristes les plus féroces croyant les contrôler.
      Aujourd’hui il ne règne plus que sur Damas. S’il partait, les choses seraient plus faciles mais ce genre de tyran reste jusqu’au dernier moment au fond de son bunker.

      Répondre
    • quinctius cincinnatus

      09/09/2015

      rien … de décisif ! comme d’ hab !

      Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    08/09/2015

    Comme disait de Gaulle :  » j’ allais vers l’ Orient *** avec des idées simples  » . @Jaurès, lui, y va avec des idées, pas du tout compliquées comme il voudrait nous le faire croire, mais avec des idées  » confuses  » ( comme celles son Menteur ) , les unes ne valant pas mieux que les autres, puisque en Orient la  » trahison  » fait partie de la Culture … Quant à dire que les Russes ( c. à d. Poutine ) ne s’ engagent pas en Syrie @ Jaurès devrait être mieux renseigné par sa cellule d’ arrondissement puisque nos ours d’ une part ont fini d’ installer un camp à proximité de Damas en capacité d’ accueillir 5000 hommes et y ont déployé des missiles, sans compter l’ aide technique ( armes, munitions etc … ) et de renseignement qu’ ils fournissent à Assad qui il est vrai manque d’ hommes . De plus, le Président tchetchène mène, au nom de la République Fédérative des discussions avec Hussein II de Jordanie et … l’ Arabie Saoudite ( ce dernier pays ayant actuellement des intérêts économiques communs, avec la Russie : le pétrole et son prix et la Russie ayant toujours eu une politique iranienne intrusive )

    Notons aussi que les Anglais qui connaissent bien la Région , avec les Russes ( et avant de Gaulle avec les Français ) demandent de  » parler avec Assad  »

    en réalité de l’ Orient il faudrait dire :

     » Je suis allé en Orient armé seulement d’ une longue patience et d’ une grande prudence  »

    Mr Danjean, député L.R. 71 et ancien officier des Services français a bien raison de s’ inquiéter des va t en guerre de son parti … là bas les guerres ne se font que par le truchement d’  » alliés locaux  » et en ce moment uniquement les … Kurdes et les chiites ( » libanais « , iraniens ) … les  » modérés  » du couple Fabius-Hollande ayant disparu, comme prévisible, du paysage guerrier, car ils n’ ont jamais existé sauf dans les désirs de nos deux gugusses !

    *** l’ Orient de de Gaulle c’ était déjà la … Syrie qui fut le théâtre d’ une guerre civile … française

    le bédouin

    Répondre
    • Jaures

      08/09/2015

      Nous sommes aussi bien renseignés l’un que l’autre, Quinctius: la Russie a des armes en Syrie mais ne les engage pas. Elle y a des hommes mais ne les engage pas. Elle y a des avions mais ne les engage pas.
      Aucune action militaire n’a été engagée en Syrie durant le conflit.
      Donc, comme je l’écris: « la Russie soutient Bachar mais ne s’engage pas contre l’EI ».

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        08/09/2015

        l ‘ ours attend ! quant à dire que vous êtes aussi bien  » renseigné  » que moi, voyez vous j’ ai des doutes !

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          09/09/2015

          ça y est les soldats russes sont engagés sur le terrain !

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            09/09/2015

            ça y est aussi, l’ armée turque du président islamiste Ergodan est entrée en … Irak pour combattre les terroristes … Kurdes de l’ A.K.P. … à quand l’ entrée de tsahal dans ce conflit …  » régional  » ?

          • Jaures

            09/09/2015

            Tiens ! Dans votre post précédent vous disiez qu’ils étaient déjà engagés !
            Mais sans doute Poutine attendait votre feu vert.

          • quinctius cincinnatus

            09/09/2015

            Quelle interprétation typiquement mensongère @jaurassienne ! mon dernier message dit on ne peut plus clairement
             » CA Y EST les soldats russes sont engagés SUR LE TERRAIN  »

            Jamais je n’ avais dit cette chose auparavant … c. à d. et je souligne  » SUR LE TERRAIN  » et là est toute la différence

            @ Jaurès vous êtes un  » minus  » qui n’ existe intellectuellement qu’ en  » trafiquant  » les faits et les textes … bref vous incarnez du moins à mes yeux LE socialiste français type !

          • Jaures

            09/09/2015

            Ah oui ! Pardon !
            Hier ils étaient engagés, maintenant ils sont engagés « sur le terrain ».
            Peut-être demain seront-ils engagés « dans le combat ».
            Tenez-nous au courant puisque vos renseignements sont fiables et précis.

        • Bistouille Poirot

          09/09/2015

          Les russes arriveront pour la curée et tirer les marrons du feu. C’est leur revanche sur les américains pour le sort qu’ils ont subi en Afghanistan. Tous les vétos des russes sont là pour le rappeler. Daesh est un cancer LOCALISE avec au nord une Turquie otanisée, à l’est un Iran chiite travaillé par les américains au sud un Irak aidé par ces mêmes américains, au sud ouest Bagdad avec des armes sophistiquées non encore utilisées, à l’ouest les russes avec le port militaire de Latakié sur la Méditerranée, cédé par Bachar est qui est à la Syrie ce que Gibraltar est à l’Espagne.Autour de ce port toute la communauté Alaouite dont Bachar est issu et armée jusqu’aux dents. Pas un alaouite ne figure encore parmi les réfugiés. En l’air, l’aviation syrienne, française, anglaise et bientôt russe + un petit con qui propose d’intervenir au sol. Devinez sa nationalité. Pour s’évader Daesh ne peut plus compter que …sur sa marine, probablement constituée par le croiseur Jean Bart que le Raïs égyptien avait dit capturé pendant la campagne franco anglaise. Ce cancer se traite. Ce sont les métastases des Boko Aram et autre AQMI dont il faut se méfier le plus et qui risquent de GENERALISER UN CANCER INGUERISSABLE …..

          Répondre
  4. Jaures

    08/09/2015

    Où est le leurre ? Proposer une solution immédiate pour des populations en détresse ou attendre un consensus international aboutissant au déploiement de forces sur le terrain ?
    On sait qu’en Syrie tous les intérêts les plus contradictoires se livrent bataille: l’Iran soutien Bachar mais l’A.Saoudite est contre l’Iran, les Kurdes combattent l’EI mais sont combattus par la Turquie qui lutte contre Bachar. La coalition frappe l’EI mais refuse Bachar et ne soutient pas les milices chiites qui sur le terrain n’ont pas meilleure réputation que l’EI. La Russie soutient Bachar mais ne s’engage pas contre l’EI. En Syrie, une demi douzaine de factions se livrent bataille dans chaque ville.
    Si on attend que tout cela s’organise pour s’occuper des réfugiés…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)