Quotas d’immigration : la faillite de l’Europe.

Posté le mai 18, 2015, 5:18
51 secs

migrants
Une nouvelle fois, l’incapacité des autorités européennes à trouver la bonne politique est démontrée.

Il est clair pour tout le monde, en tout cas pour les habitants des pays de l’Union Européenne, que notre continent n’est pas en mesure d’accueillir les migrants venus d’Afrique dans des conditions décentes.

Dès lors, il ne s’agit pas de tenir pour acquise la situation actuelle, qui est gravissime et insupportable.

Le devoir de l’Europe consiste d’abord à trouver tous les moyens d’arrêter sans délai ce flot de migration depuis l’Afrique, et de trouver avec les pays concernés les moyens politiques de stabilité et de développement.

Cette orientation est la seule susceptible de répondre aux aspirations des peuples d’Afrique et à leurs besoins fondamentaux, tout autant qu’à la volonté des peuples européens. Une politique de quotas ne peut se concevoir que dans la mesure où ce préalable de développement équilibré est établi.

En renonçant à suivre la seule politique qui soit à la fois exigeante et juste, l’Union Européenne montre une fois de plus son incapacité à régler les difficultés que rencontrent les peuples européens. Ça n’est pas surprenant, c’est inquiétant.

Jean-Frédéric Poisson,
député des Yvelines,
Vice-Président de la Commission des lois,
Président du Parti Chrétien-Démocrate

30 réponses à l'article : Quotas d’immigration : la faillite de l’Europe.

  1. druant philippe

    19/05/2015

    J’ ai trouvé l’ île sur laquelle parachuter Jaures et ses acolytes associés : Komodo : les lézards géants leur rendraient vite la vie incomodo !
    Ces bestioles sont gloutonnes à souhait et le séjour de notre cher ami serait assez court .

    Répondre
  2. la Yre

    19/05/2015

    Réponse au Joresse : la solution, c’est celle le capitaine du cargo grec, Luc Notaras, dans « Le camp des saints » : conserver le cap du navire , le transmetteur d’ordre sur la position « en avant toute » . Plus de pb , M. Jojo .

    Répondre
  3. druant philippe

    19/05/2015

    Nos crevures politichiennes recherchent surtout la confrontation meurtrière entre les muzz / africains et les FDS en vue dans un 1er temps d’ une forte diminution de population et ensuite d’ une reprise en mains suivie d’ un régime dictatorial : Vallsolini alias el tramblador est prêt pour assurer ce rôle .

    Répondre
  4. druant philippe

    19/05/2015

    Ne pourrait-on trouver une terre isolée où l’ on pourrait abandonner Jaures et sa clique de dégénérés socialistes (pléonasme) sans accès à Internet ?
    Je pense qu’ il suffirait d’ un OU de quelques tirs « dans le paquet » pour décourager ces pseudo réfugiés de venir en Europe mais il est vrai que ce genre d’ actions est antidémocrassique au Poltronistan Européen et plus grave ,
    cela choquerait la belle âme qu’ est Jaures !

    Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    19/05/2015

    TOTALEMENT HORS SUJET ….

    les agences de presse …

     » … un quinquagénaire, MEMBRE du GRAND BANDITISME et EMPLOYE MUNICIPAL, a été abattu mardi matin près du Stade Vélodrome à Marseille ( la ville de …Don Gaudin )

    l’ U.M.P. a bien fait de se débaptiser et de prendre le nom de

     » LES RIPOUXBLICAINS  » ( comme le dit Miège )

    P.S. je n’ imagine pas un seul instant que ce poste municipal ait été obtenu grâce au C.V. … anonyme

    Répondre
  6. 19/05/2015

    On les accueillera, de gré ou de force! N’avez-vous pas lu « le camp des saints » de Jean Raspail? On est en plein dedans.
    La question que je me pose est: « pourquoi ce désir de nos gouvernants de nous infliger le grand remplacement »? Qu’ont-ils à y gagner?

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      19/05/2015

       » qu’ ont ils à gagner ?  » demandez vous … tout simplement

      à être considérés, dans les temps futurs, comme des  » Saints  » !

      Répondre
  7. Michel

    19/05/2015

    Comme les Australiens, nous envoyons notre marine et des remorqueurs dans leurs eaux territoriales et refoulons toutes les embarcations chargées de migrants .point final !! Nous ne voulons plus d’Africains et encore moins musulmans !! Ils ne savent que faire des gosses sans se soucier du lendemain ..
    Quand nous étions en Afrique, ils nous en ont chassés non ? Et maintenant ils veulent venir vivre chez leurs torsionnaires ?? Nos gouvernants aux pantalons baissés veulent-ils la guerre civile ??? Déjà la révolte gronde ! Notre bon coeur a des limites !!!

    Répondre
    • Jaures

      19/05/2015

      Les Australiens les remorquent dans des pays limitrophes qu’ils payent pour cela (650 millions de dollars/an).
      Quels pays proposez-vous pour en faire de même ?
      A quel tarif ?

      Répondre
      • pi31416

        19/05/2015

        Jaures: Les Australiens les remorquent dans des pays limitrophes qu’ils payent pour cela (650 millions de dollars/an)

        Ce qu’il ne faut pas oublier de dire, m’sieur, c’est que depuis la fermeture de l’Australie aux réfugiés bidons pas un bateau n’a débarqué sur les côtes australiennes. Chépa vous, mais moi ça me couperait net l’envie d’aller en Australie pleurnicher ouin oui oin chuis un pôv z’immigré, à vot’ bon coeur m’sieurs-dames!

        Ce qu’il ne faut pas oublier non plus de dire, m’sieur, c’est que, 650 millions par an, ça ne fait que 10 cents par jour par Australien pour garder la racaille hors de chez lui.

        Vous connaissez beaucoup de Français qui ne paieraient pas dix centimes d’euros par jour pour rester maîtres chez eux?

        Répondre
        • Jaures

          19/05/2015

          Je n’ai pas porté de jugement. J’interroge. Admettons que l’on soit prêts à payer pour le stockage des immigrés, à quel pays songez-vous pour accepter ce service rémunéré ?

          Répondre
          • pi31416

            19/05/2015

            « à quel pays songez-vous pour accepter ce service rémunéré ? »

            La Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il y a cent ans j’aurais dit « Fidji » mais ils ont perdu leurs traditions culinaires. En tout cas l’avantage resterait qu’ils nous paieraient pour les fournir en réfugiés.

          • 19/05/2015

            Terre Adélie? ah, non, c’est la France! mais le reste du continent est assez vaste.

          • Jaures

            19/05/2015

            Ah ! C’est ballot ! La Papouasie-Nouvelle-Guinée est déjà prise par l’Australie.
            Je crains de plus que cette destination, avec un remorquage de plusieurs semaines, ne soit pas réaliste.
            Cherchez bien ! Il existe bien une terre plus proche où l’on pourrait entasser des milliers de réfugiés en donnant quelques indemnités à une mafia locale.
            Vous n’êtes guère dégourdi, Pi !

          • quinctius cincinnatus

            19/05/2015

            la Norvège ! elle loue déjà son  » Univers Carcéral  » comme on dit dans la nov’langue … en fait très mauvaise solution puisque cela revient in fine à payer l’ hôtel à vie … par contre il n’ est pas insurmontable pour des forces spéciales bien équipées et spécifiquement formées de détruire les rafiots au mouillage et de faire le  » ménage  » chez les  » affréteurs  » … plus efficace que les drones croyez moi … pour mémoire les Israéliens ont abondamment montré que cela est assez facilement réalisable

          • Jaures

            19/05/2015

            Cher Quinctius, vous regardez trop les blockbusters.

          • quinctius cincinnatus

            19/05/2015

            que connaissez vous de la guerre et de l’ art de la guerre, vous le bureaucrate ?

          • 19/05/2015

            « à quel pays songez-vous pour accepter ce service rémunéré ? »
            Atlantide?

          • pi31416

            20/05/2015

            Jaurès: « Ah ! C’est ballot ! La Papouasie-Nouvelle-Guinée est déjà prise par l’Australie. »

            Ah! C’est jauresque!

            Et d’une, Ducon, la Papouasie-Nouvelle-Guinée n’a JAMAIS été « prise » par l’Australie; l’Australie en a hérité à administrer du Royaume-Uni juste après avoir déclaré sa propre indépendance en 1901. Et de deux, la Papouasie-Nouvelle-Guinée est elle-même indépendante depuis 1975.

            Moi, si j’étais Jaurès, je porterais plainte contre ce collectif de charlie-charlots qui m’envoient au casse-pipe sans préparation et me laissent raconter des conneries et passer pour ce que je suis au premier bottage en touche. Un peu de considération pour le troufion au feu, que diable!

          • Jaures

            20/05/2015

            Cher Pi, ne partez pas dans vos délires !
            Si je dis que la PNG est déjà prise par l’Australie, c’est qu’elle la paye déjà pour y installer les réfugiés (plus précisément sur l’île Manus) qu’elle refoule et que vous devez trouver un autre lieu de stockage.
            Vous répondez aux posts avant de les avoir lus.

      • Bistouille Poirot

        20/05/2015

        @Jaures,
        Le blog s’envole, je prends mes ailes.
        Quel pays dîtes vous et à quel tarif?
        La France a acheté l’Île de Beauté à l’Italie le jour de la naissance de Bonaparte.
        Je lui propose de revendre l’île de Lampeduzza à l’ UE.
        L’UE m’en fait l’héritier pour un Euro symbolique.
        Pour sortir de Shengen, j’en demande l’indépendance contre l’accueil des migrants et une aide annuelle de 650 millions de dollars qui est largement inférieure au coût de l’immigration en Europe. Avec cette aide je peux garantir une surveillance et confier à ma marine une mission à effet diode c.a.d l’autorisation d’entrer et entrer seulement. Pêche et chasse autorisée sur le territoire contre un droit du sel. Chiche ! Bistouille Poirot

        Répondre
  8. LE TENDRE

    19/05/2015

    Oui, il s’agit bien là de la faillite de l’Europe, incapable d’assurer la protection des peuples et leur prospérité;
    Quel avenir pour nos jeunes, pour tous ces chômeurs?
    je ne veux pas de cette Europe là, inféodée aux Etats Unis, et véritable cheval de Troie pour nous imposer un modèle ressemblant de plus en plus à une dictature.
    Réveillons nous, s’il est encore temps!

    Répondre
  9. druant philippe

    19/05/2015

    « REvenir à REcoloniser l’Afrique est la solution pour qu’ils restent chez eux ? puis leur imposer la CONtraception ? »

    Plutôt la stérilisation d’ abord sur une base non coercitive (moyennant espèces sonnantes ou trébuchantes / autres avantages matériels conséquents) puis coercitive s’ ils n’ adhèrent pas au projet .

    Il reste aussi la méthode darwinienne qui consiste à ne plus vacciner ou octroyer d’ aide médicale en laissant dame nature éliminer l’ excédent à sa manière .

    Répondre
  10. 19/05/2015

    REvenir à REcoloniser l’Afrique est la solution pour qu’ils restent chez eux ? puis leur imposer la CONtraception ?

    Répondre
  11. pi31416

    19/05/2015

    « notre continent n’est pas en mesure d’accueillir les migrants »

    Et s’il l’était, pourquoi le devrait-il?

    Répondre
  12. DE SOYER

    18/05/2015

    J’irais plus loin: qu’on puisse les accueillir de façon décente ou pas, je ne souhaite pas les accueillir. Les taux de chômage en Europe sont déjà énormes et le « grand remplacement » n’est que trop engagé.
    Quant à les aider chez eux, OK, mais sur des projets précis financés au fur et à mesure de leur réalisation. Les aides macroéconomiques n’ont eu pour résultat que d’enrichir une petite clique de potentats locaux pourris jusqu’à la moëlle. Je les voyais arriver au Ministère des Finances, rutilants dans leurs costards achetés rue du faubourg Saint Honoré.

    Répondre
    • Jaures

      19/05/2015

      Et s’il n’y avait pas de chômage, seriez-vous prêt à les accueillir ?
      Aider « sur des projets précis » ? Pourtant quand il s’agit de vendre des armes, aujourd’hui comme hier, est-ce sur « des projets précis » ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        19/05/2015

        Vous êtes un …  » Saint  » …. socialiste, laïque et obligatoire ! et offrez vos deux jeunes-filles ( si vous en avez effectivement ) aux  » Peuples de la Mer  » en rémission de nos péchés colonisateurs ! Amen !

        Répondre
        • Jaures

          19/05/2015

          Ah ! Les fantasmes du vieux Quinctius !

          Répondre
      • Bistouille Poirot

        20/05/2015

        @JAURES,
        Ma famille quitta l’Algérie en Juin 1962 avec une valise au bout des doigts qu’elle préféra au cercueil que lui proposaient des faces de craie (je me méfie de « Race blanche »).de culture, de langue et de religion toutes aussi extérieures au continent Africain que les nôtres. Le précédent occupant n’était rien d’autre que l’empire ottoman qui l’exploita et le Bey d’Alger qui la rançonnât. Il faut dire qu’entre deux coups d’éventail appliqués sur la joue d’un représentant du Fabius de l’époque, la France débarqua à Sidi Ferruch sans attendre une quelconque repentance de la part du bédouin local.
        Six mois plus tard mon père homme âgé, repartit en Algérie sans en aviser quiconque, pour fleurir la tombe de mon grand père mort en service commandé et ramener Kazan notre chien, qui dans le premier exode n’avait pu prendre place dans nos bagages. Il s’agit aujourd’hui de renvoyer ceux qui comme nous ne sont pas chez eux et qui ne font rien de ce que nous avions réalisé de l’autre côté.
        « Vous n’êtes pas chez vous », nous disaient ils hier.
        « Vous ne l’êtes pas davantage »… aujourd’hui.
        « Vous les envoyez à la mort » me dira-t-on demain !
        « C’est à voir. Nous avons éliminé Sadam, Khadafi, commençons à réfléchir sur le cas de Bachar el Assad mais par acharnement thérapeutique nous entretenons un futur mais authentique centenaire en la personne de Boutef comme l’appellent les jeunes algériens. Le professeur Israëli s’en occupe à Villejuif même par temps « maussade ».
        Ce retour peut être mis à profit par la prise en compte d’un nouveau challenge, celui de récupérer le Premier PNB du continent détenu par l’Afrique du Sud.
        Les galères sont ancrées quai de la Joliette à Marseille et en repartiront sous l’oeil d’une Bonne Mère dont la garde avait un peu baissé ces dernières années. Je soupçonne quelques animateurs de ce blog de se disputer le tambour qui rythmera le jeu du triple rang d’avirons des trirèmes, tout en gardant le cap au Sud vers le le Camp des Malsains…
        Mais voilà qu’un nouveau sujet vient animer le débat, celui qui contrarie l’entame du manteau de Saint Paul ou le jeu du Saint Bernard. Oui, il était question de savoir si nous étions capables de recevoir de nouveaux migrants pour le cas où le chômage serait vaincu. Non je rêve! Le chômage existera toujours et une fraction résiduelle continuera de sévir même une fois le « Plein Emploi » atteint. Mais ce comportement est intolérable pour ceux qui se trouveraient privés de leur os en exhortant constamment la population à user de la solidarité nationale. Mais bien sûr, c’est à nous d’aspirer dans les pompes quand ceux qui nous les fournissent, invitent leurs flatulences à troubler la soie de leurs sous vêtements! Mais cette dépression accompagnée d’un rictus provocateur tendant à libérer leurs méninges devrait leur faire imaginer qu’une fois atteint le Plein Emploi, il serait impératif de redistribuer une part de leurs dividendes aux cousettes qui les ont créées.
        Vous sortez jeune homme de vos chaussons de laine pour enfiler vos sandalettes quand mes rangers reprendraient bien la place de mes charentaises. Quant aux armes, vous nous proposez de vendre les nôtres ailleurs, quand EUX les importent chez nous! Je rêve une deuxième fois. A vous entendre vous seriez même capable Monsieur de vendre des MISTRAL à un amiral du Golfe. Continuez d’irriter les locataires de ce blog, vous m’amusez…
        Bistouille Poirot

        Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)