Situation des prisons françaises

Posté le 23 janvier , 2018, 2:53
3 mins

Le discours de fermeté du Président Macron sur la sécurité et son appui aux forces de l’ordre aurait gagné en crédibilité s’il avait, dans le même temps, annoncé la construction du nombre de prisons nécessaires pour que tous les condamnés par la justice puissent être incarcérés et purger leur peine.

Mais, pour pouvoir le faire, il faudrait en posséder suffisamment réunissant des conditions matérielles dignes d’un grand pays comme le nôtre.

Les gardiens de prisons y gagneraient en sécurité dans l’exercice de leur délicat métier et les prisonniers, quel qu’ait été le motif de leur condamnation, un hébergement temporaire digne de ce l’on peut y attendre.

La sécurité des Français et de ceux qui se trouvent en prison (détenus comme gardiens) en dépend.

Il est avéré en effet, par ailleurs, que, dans l’état actuel de nos équipements pénitenciers, un très grand nombre de condamnés restent en liberté dite « surveillée », avec bracelet électronique ou pas, et que, dans leur fonctionnement actuel, nos prisons deviennent souvent des lieux où des incarcérés sont endoctrinés par des criminels (de droit commun ou politiques) qui les conduisent à passer à l’action, une fois libérés, ce qui met en danger la sécurité, et souvent la vie, de toute la population.

La majorité des détenus viennent, ne l’oublions pas, de pays où la justice et la police obtiennent ou rétablissent l’ordre par des moyens violents, et même extrêmes. Par conséquent, nos textes de lois ne peuvent suffire à leur faire entendre raison.
Avec la guerre que nous a déclarée l’État islamique, différentes affaires nous ont démontré que c’est en ces lieux que se sont préparés des attentats, principalement parce que de nombreux détenus professent une religion qui confond Dieu et César.
Ce problème n’est donc pas seulement matériel et devrait faire partie des urgences de notre temps !

Les retraités qui, comme moi, vont perdre en pouvoir d’achat du fait de l’augmentation de la CSG préféreraient voir l’argent ainsi récupéré par l’État utilisé à la construction du nombre de prisons nécessaires pour que force reste à la loi dans tous les cas de figure, plutôt qu’à toute autre fin. Je suis prêt à parier qu’ils le penseront comme moi.

4 Commentaires sur : Situation des prisons françaises

  1. quinctius cincinnatus

    26 janvier 2018

    les discours sont toujours fermes, c’ est l’ orateur qui est mou

    Répondre
  2. 25 janvier 2018

    Bien daccord avec vous pour envoyer crever en Guyane , la lie de la terre immigrée
    qui engorge nos prisons!
    D’aiileurs sans cette vermine aurions-nous besoin de tant de prisons!
    J’en doute!

    Répondre
  3. HELA PERNOLLET

    24 janvier 2018

    Là encore on voit l’inefficacité de notre Mac1° , il parle et parle…Nous avons des quantités de casernes et bâtiments vides qui pourraient être réhabilités en PRISON pour isoler les ”dangereux” et être plus sévères, redresser tout ce laxisme existant actuellement.
    à crime infect= peine très sévère!

    Répondre
  4. HOMERE

    23 janvier 2018

    Un Gantanamo français à la Guyane pour les plus dangereux gardés par l’armée…voilà une idée quelle est bonne !!

    Répondre

Répondre

  • (pas publié)