Six mois de guerre contre l’Ukraine

Six mois de guerre contre l’Ukraine

La guerre d’agression menée par la Russie de Vladimir Poutine contre l’Ukraine a atteint une durée de six mois il y a quelques jours.

Elle a conduit à voir le pire : l’armée russe a commis des actes ignobles qu’on aurait pu croire devenus impensables sur le sol européen il y a des décennies.

Des villes ont été rasées et ne sont plus que ruines et décombres.

Des dizaines de milliers de civils ont été tuées parce que le dictateur russe a voulu tuer, pour effrayer, obtenir la soumission, mutiler une population afin de tenter de la faire cesser d’être.

Plus d’un million de civils ont été déportés loin de leur pays et placés dans des camps d’internements.

Des prisonniers de guerre ont été massacrés sauvagement après avoir été torturés.

Des enfants ont été arrachés à leurs parents et placés en orphelinats aux fins d’effacer leur identité.

Ceux qui ne se seraient pas souvenus de l’ignominie barbare dont Vladimir Poutine a pu être capable ont pu la voir au présent.

Elle s’était exercée en Tchétchénie il y a deux décennies et plus récemment en Syrie. Là, elle a déferlé à deux heures d’avion de Paris.

La guerre d’agression menée par la Russie de Vladimir Poutine contre l’Ukraine a aussi conduit à voir le meilleur.

Cinq millions d’Ukrainiens se sont retrouvés soudain à devoir fuir leur pays et ont trouvé refuge dans des pays d’Europe centrale qui, bien que plus pauvres que les pays d’Europe occidentale, ont fait preuve d’une générosité extraordinaire, et, sur ce plan, la Pologne, en particulier, doit être saluée.

Le monde occidental a été traversé par un élan de soutien remarquable envers un peuple martyrisé.

L’armée ukrainienne a su résister avec courage à une armée barbare, l’a placée en échec autour de Kiev et lui a infligé de lourdes pertes en matériel et en hommes.

Le président ukrainien a montré que la détermination face à l’adversité existe encore, et il a su donner de l’espoir à tout un peuple.

Le monde occidental a apporté un soutien militaire décisif à l’Ukraine.

La guerre d’agression menée par la Russie de Vladimir Poutine contre l’Ukraine a aussi montré, hélas, que les moyens de propagande d’un régime dictatorial héritier du totalitarisme soviétique restaient très efficaces et pouvaient compter sur l’existence persistante d’une malléabilité des esprits au sein du monde occidental.

La falsification des faits concernant la situation dans le Donbass depuis 2014 ou concernant ce qui est appelé la révolution du Maïdan, bien que grossière, a circulé largement et en est venue à remplacer parfois la description des faits.

La diffamation concernant le président ukrainien a elle-même été d’une nauséabonde efficacité, et celui-ci a sans cesse été traité de clown parce que le FSB, continuateur du KGB, s’est employé à le salir et à le traîner dans la boue.

La guerre d’agression menée par la Russie de Vladimir Poutine contre l’Ukraine a aussi montré un ébranlement des valeurs éthiques dans certaines franges de la population occidentale.

Une situation qui aurait dû paraître simple à analyser (une dictature agresse un pays démocratique et y commet des actes ignobles) a pu se trouver présentée d’une manière monstrueusement distordue. Les justifications que le dictateur russe s’est données ont été largement entérinées.

La démocratie ukrainienne a été décrite comme n’étant pas une démocratie parce qu’il y existe de la corruption (et ceux qui ont parlé de la corruption en Ukraine ont soigneusement oublié de parler de la corruption en Russie et du système mafieux dont le dictateur russe est le centre).

Les actes ignobles ont été laissés de côté et ont laissé place à des propos parlant de rapports de force et de rien d’autre. La compassion pour les êtres humains a, souvent, été mise sous le boisseau.

Cet ébranlement des valeurs éthiques doit être considéré comme préoccupant. La civilisation occidentale trouve ses fondements les plus essentiels dans les valeurs éthiques judéo-chrétiennes, qui distinguent le bien du mal, le respect pour l’être humain de l’irrespect pour l’être humain.

Si les fondements les plus essentiels de la civilisation occidentale devaient s’effriter et tomber, la civilisation occidentale ne survivrait plus très longtemps et viendrait vite le règne de la barbarie.

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • Gérard Pierre Répondre

    La quasi unanimité de la presse française, écrite et parlée, en faveur de l’Ukraine et de son comédien-président, … (dont la corruption n’est plus à démontrer), … me laisse dubitatif, … et c’est peu dire !

    Nos médias ont, depuis des décennies, dans leur genre, été à leur manière des poissons pilotes en ce sens qu’ils nous ont toujours indiqué sans équivoque, … l’opposé de la direction dans laquelle il convenait que nous nous engagions !

    Qu’il s’agisse de l’immigration, de l’Économie, du Social, de l’Éducation, de la Sécurité Intérieure, de la Souveraineté de la France, des instances européennes, de la Politique au sens le plus noble du terme, de l’écologie, du climat, etc … ils idéologisent tout ce qu’ils traitent au nom d’une vision « planétaire » melliflue, en n’ayant pour tout argument à opposer à leurs contradicteurs que le racisme, la xénophobie, l’islamophobie ou le complotisme, … voire le tout !

    Est-ce à dire que la Russie de Poutine est un idéal de vie ?

    Comment pourrions nous répondre objectivement à cette question en ne disposant que des éléments à charge, soigneusement retraités par nos chères médias à l’aune de leurs grilles de lecture et des éléments de langage élyséens dont il serait imprudent qu’ils s’écartent sous peine de ne plus exister ?

    Alors, si nous en revenons aux principes essentiels qui ont constitué l’ossature de l’Occident Chrétien, posons nous simplement LA question de savoir QUI, de l’Occident dévoyé par ses Élites, ou de la « Russie Éternelle », défend encore l’Essence de ces Principes ?, … sinon dans la forme, … du moins sur le fond ?

    Je crois qu’il y a bien longtemps que ce n’est plus l’Occident !

    Où, quand et par qui avons nous entendu dire un jour que la Russie pourrait être le fouet de l’occident ? … son Knout ?

    Ce Temps serait-il advenu ?

    5 septembre 2022 à 15 h 24 min
  • Hagdik Répondre

    Je n’ai qu’une expression : consternant.

    4 septembre 2022 à 13 h 37 min
    • Gérard Pierre Répondre

      Cher Hagdik.

      Depuis que « l’autre site » sur lequel nous commentions tous deux est devenu à ce point anti russe par réaction pro américaine inconditionnelle je ne me suis pas résigné à verser la « cotisation » réclamée pour commenter ! … et je suis donc devenu tricard sur ce site.

      Je continue néanmoins à le consulter, … tant que la lecture des ses articles ne sera pas réservée à usage interne !

      Guy Millière, pour qui j’ai toujours eu une grande sympathie, est amoureux de l’Amérique, ce que je ne saurais lui reprocher. Moi-même je ne la hait point (litote célèbre) ! … Mais je crains que son amour inconditionnel ne l’aveugle ! … C’est dommage parce qu’il est intelligent.

      Attendons que le temps réalise son œuvre et qu’il réalise que la Belle est effectivement jolie, … mais qu’elle a aussi ses défauts, ses caprices, son égoïsme, son illogisme, … et qu’il l’aime enfin pour ce qu’elle est réellement, et rien de plus !

      5 septembre 2022 à 18 h 59 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Selon le quotidien régional  » il Tirreno « , Volodimir Zelensky aurait loué sa villa à Forte dei Marmi ( Toscane ) dont les plages ont été le décors de nombreux films , à un couple … RUSSE pour 50.000 euros par mois

    Rappelons que le même Zelensky avait exigé du gouvernement italien l’ interdiction d’ entrée sur le territoire italien des touristes … russes !

    2 septembre 2022 à 16 h 22 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    Depuis des années je vous mettais en garde contre Guy Millière sans être beaucoup entendu et parfois même insulté

    LISEZ de NOAM CHOMSKY

     » REQUIEM POUR LE RÊVE AMERICAIN  »

     » les dix principes de concentration de la richesse et du pouvoir  »

    aux éditions CLIMATS

    2 septembre 2022 à 11 h 31 min
  • Sansillusions Répondre

    Si vous voulez vous désintoxiquer des articles devenus grotesques de Millière sur la Russie, je vous invite à voir et écouter le long interview de KATIA KOPYLOVA diplomate russe, parfaitement francophone. En plus de voir une belle jeune femme à l’intelligence exceptionnelle, vous apprendrez beaucoup de vérités que nos média, l’Otan et, hélas – mais cela va avec – les US, masquent ou déforment. L’interview dans lequel on laisse parler cette femme – très rare de nos jours – est mené par le média LIVRE NOIR fonctionnant uniquement sur Youtube. Les gauchiasses reprochent à Livre Noir une proximité avec Zemmour et M. Maréchal, dont Merdapart et Libation, c’est dire, et BHL y est remis a sa place, avec la classe en plus. Pour ceux qui ne pratiquent pas Youtube, mais sont un peu curieux :
    – tapez Youtube sur Google
    – dans la réponse YT , tapez sur ce qui sort
    – dans la fenêtre de demande , tapez Katya, etc.
    Ne manquez pas cette vision et cette clarté d’expression qui, je l’avoue, m’a impressionné. Et dire que les cons décrivent les Russes comme de gros bourins abrutis bourrés en permanence.

    2 septembre 2022 à 0 h 59 min
  • vozuti Répondre

    il y a trop d’incohérences dans le narratif « occidental ».
    si zelensky ne voulait pas la guerre alors pourquoi a t il multiplié les bombardements sur le donbass dès que poutine a annoncé qu’il retirait les troupes russes?
    en ce qui concerne la principale accusation de massacre , à boutcha, pourquoi les cadavres dans les rues n’ont été trouvés que 3 jours après le départ des russes? et pourquoi la procureure qui menait l’enquete a t elle été limogée sous pretexte de trahison?
    en ce qui concerne l’accusation de vouloir provoquer une catastrophe nucléaire, pourquoi les russes bombarderaient une centrale qu’ils contrôlent?
    en ce qui concerne les sanctions, pourquoi les européens se sanctionnent t ils eux memes en se privant de l’énergie dont ils ont un besoin vital?
    personnellement je ne sais pas qui commet le plus de crimes dans cette guerre, mais je remarque que le discours officiel occidental n’a strictement aucun sens et que les américains n’ont jamais essayé de régler le contentieux pacifiquement, ils n’ont fait que jeter de l’huile sur le feu dans une zone qui avait des liens très étroits avec la russie depuis des siècles.
    dire comme seul argument que biden, avec ses électeurs fantômes et sa marionnette en treillis zelensky, représente la démocratie face à la dictature ne peut convaincre que les endormis.

    31 août 2022 à 3 h 03 min
  • Gilberte Répondre

    Monsieur Milliaire subit l’endoctrinement du pays qu’il habite; Il devrait retrouver un peu d’esprit critique-

    30 août 2022 à 22 h 42 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      Il n’ en a jamais eu , c’ est un  » fanatique  » stipendié qui en arrive même à écoeurer ses admirateurs trumpistes !

      31 août 2022 à 14 h 16 min
    • Laure Tograf Répondre

      Autre alternative à l’endoctrinement : la possibilité de la rémunération pour écrire dans le sens que lui dictent ses « clients ». Un peu comme les « commentateurs – trices » et les généraux de l’armée mexicaine qui déblatèrent en compagnie de Rochebin à longueur de journée sur les Russes.

      3 septembre 2022 à 0 h 29 min
  • bernard75 Répondre

    Tout le monde sait qui est M. Millère et quel est son niveau d’analyse politique…Etrange de le voir accepté sur les 4Vérités
    où en général l’information est meilleure et débattue.

    30 août 2022 à 20 h 17 min
  • BAINVILLE Répondre

    Ce monsieur déshonore le journalisme et l’enseignement.
    Plus les mensonges sont éhontés, et plus il en rajoute.
    Oser parler de la « barbarie de Poutine en Syrie », alors que c’est lui, qui appelé par le gouvernement légitime de Damas, a brisé les réseaux de Daech, aidé à la reconquête d’Alep, cela est misérable.
    Ses maîtres des USA ont détruit la Syrie après avoir créé, entraîné, et financé Daech, avec la complicité du MI6, du Mossad, de l’Arabie.
    Les patriarches chrétiens ont bien compris que Bachar el Assad était leur seule chance de rester en Syrie, alors que la majorité des chrétiens d’Irak a été chassée à la suite de l’invasion injustifiée de l’Irak par l’impérialisme US, devenu dément.
    Le vol du pétrole et du blé syrien à un peuple ruiné, crime perpétré par ses amis US est abominable.

    Millière est affolé par l’effondrement prochain de l’Ukraine, pourtant surarmée et entraînée par la CIA, le MI6 et L’Otan depuis 10 ans, les nombreuses terres raflées par les fonds d’investissement US et ses amis Rotschild risquent de retourner à leurs propriétaires légitimes.

    Les 4 vérités n’ont pas à recevoir un tel attentat à l’honnêteté et à l’impartialité, les injures et calomnies sont une atteinte à la simple réalité.

    30 août 2022 à 18 h 10 min
    • Laure Tograf Répondre

      Ce n’est pas mon habitude mais j’approuve entièrement le commentaire de Bainville. Rien à rajouter, sinon que Zelinsky est un des pires corrompus et que certains prétendent qu’il fonctionne à la coke;k alors, admirer un tel clown est une insulte à l’intelligence humaine.

      31 août 2022 à 1 h 32 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *