Syrie, Iran, bientôt Russie : l’occident croisé est en pleine forme !

Syrie, Iran, bientôt Russie : l’occident croisé est en pleine forme !

Nous allons vous faire aimer la fin du monde.
Les médias

Certains se plaignent du déclin de l’occident, ou du fait que la race blanche soit minoritaire maintenant en Amérique du Nord, ou que la France ait revoté à gauche, mais je rassure tout le monde : l’occident croisé est en pleine forme. Bardé de ses certitudes millénaristes, eschatologiques et autres, il est prêt à déclencher l’Apocalypse le plus vite possible et tous les drones de drames possibles.

On se croirait effectivement revenu au moyen âge, quand il s’agissait pour les barons bien motivés de saccager Jérusalem et sa population hérétique, ou pour Venise et ses banques de passer au fil de l’épée la population orthodoxe de Constantinople (en 1204 pour les intimes). La population orthodoxe syrienne attendra comme la population chrétienne irakienne pour être exterminée que les alliés aient fini d’arriver avec leurs butors salafistes armés et financés par Riyad et Doha !

On dirait que les cent mille milliards de dettes des uns et des autres ne dérangent personne ! Ils auraient même un effet inverse, poussant les banques centrales à faire bonne impression, inspirant aussi l’aventurisme militant et militaire à la sauce BHL. Après avoir passé à tabac pour rien la Libye livrée aux hordes de l’or noir, après avoir éliminé des tyrans impuissants grâce aux agences et aux réseaux sociaux (Facebook vaut bien sa centaine de milliards, et même plus, allons donc, on lui en doit des printemps !), après avoir déchiqueté les uns et les autres, on découvre que l’on n’est qu’au commencement. Comme me disait mon ami Jean Parvulesco, auteur d’un très beau livre hélas démenti sur Vladimir Poutine et l’Eurasie, une semaine avant sa mort, « vous n’avez rien vu ».

On n’a rien vu en effet mais on est en droit comme le chien Rantanplan de « sentir confusément quelque chose ». Parmi ce quelque chose, on peut souligner ceci :

  • Tous les médias pleurnichent le sort d’un obscur (mais aveugle !) opposant chinois que l’on laisse sortir de l’empire du milieu (preuve que la Chine est pire qu’au temps de Mao !), mais en même temps, Albion extrade le martyr Julian Assange vers la Suède féministe, moins neutre que jamais, qui s’empressera de le remettre aux sbires d’Hilary Clinton pour prendre ses 250 ans de prison. Tout le monde trouve cela normal. On ne blague pas avec la démocratie. Comme disait Woodrow Wilson, premier vrai dictateur de l’époque contemporaine selon Mumford, nous allons faire du monde un lieu sûr pour la démocratie. Gare au reste.

  • Tout le monde trouve normal aussi d’attribuer chaque mort de la Syrie à son gouvernement. Ce dernier étant fascisé et ne passant plus à la télé, il peut être effacé de la face de la terre, avec les chrétiens qu’il protégeait. Chaque mort filmé est attribué sans preuve à l’armée syrienne. Et Katyn ?

  • Tout le monde trouve aussi normal les deux millions de morts en Assyrie, les prisons irakiennes et leurs tortures si médiatiques, tout le monde trouve aussi normal les bavures de l’OTAN en Afghanistan ou ailleurs, tout le monde trouve normal d’atomiser l’Iran au motif que peut-être… Que peut-être quoi, d’ailleurs ?

  • Enfin tout le monde se monte contre la Russie, redevenue l’empire du mal, Mitt Romney le premier. A ce propos, je tiens à pronostiquer une possible victoire de ce dernier : il veut en effet plus la guerre avec la Russie que Barack Obama. Il a donc de fortes chances de l’emporter. On comptera les morts, sauf que les morts ce sera nous. Mais tout le monde trouve ça normal.

La tonalité ésotérique et antique des guerres occidentales

Il est étonnant de penser aussi que la guerre d’Irak avait aussi la même tonalité ésotérique que celles qui se déroulent ou se préparent : la Syrie est redoutée à Rome ; la Syrie c’est la décadence romaine avec sa divinité isiaque (relisez Apulée…). L’Iran c’est Darius, l’Irak c’était Babylone (et à la Maison blanche on avait fêté la chute du babylonien Saddam !), et Nabuchodonosor. La Perse, c’est aussi l’ennemi juré d’Alexandre le Grand, dont on sait qu’il inspire les plus initiées de nos élites. Nabuchodonosor, encore lui, c’est aussi le nom du projet de gazoduc occidental pour contrer, assiéger et menacer les Russes en Asie continentale. Le 22 juin prochain, jour anniversaire de Barbarossa, l’Europe occidentale doit se réunir pour décider de son futur économique. On verra à quelle sauce elle voudra être bombardée, histoire de faire plaisir à ses maîtres atlantidéens et à sa conception magicienne de la démocratie.

Je répète que le conflit actuel, au-delà de son maquillage démocratique (ou à cause de) a une vraie dimension eschatologique : la Libye est omniprésente chez Tacite ou Virgile, la Perse chez Eschyle (*). La haine antirusse devenue folle aussi depuis la chute du si lugubre Gorbatchev, a une dimension hautement teutonique qui rappelait à certains crétins les heures les plus sombres de notre histoire, si Jupiter n’avait voulu les perdre… Mais la jouissance exterminatrice ne fait que commencer, la joie du meurtre moralisateur et dominateur de l’ère libéral-libertaire et trans-humaine.

Mais j’arrête. Je me mets à relire Eschyle ; c’est plus beau que du BHL. Il sera toujours temps de compter les bombes, de respirer leur bon air. En attendant, je n’envie ni Assange, ni les futurs lynchés et les populations déplacées de l’ordre nouveau démocratique. Que ce dernier soit mué en allié et le « videur » des intégristes saoudiens et autres dont il a fait élire partout les députés, ne frappe aussi personne. Comme aurait dit Audiard (**), les islamistes dans le camp occidental, c’est le Coran alternatif !

Vous n’imaginez pas ce que la démocratie peut faire pour vous.

L’occident

(*) Leur beauté était sans tache ; c’étaient deux filles de la même race, c’étaient deux sœurs (Les Perses, v. 184).

(**) Le jeu de mots est dans le Guignolo, je crois.

Partager cette publication

(9) Commentaires

  • Daniel Répondre

    quinctius  "votre agressivité est elle satisfaite ? … ou bien sortirez vous votre revolver lorsqu’on parlera de " culture " ?
    je demande avec insistance au modérateur de bien vouloir publier ma réponse à ce Monsieur

    Le monsieur vous dit merci pour votre excellente et riche réponse qu’il apprécie et que le modérateur a du publier avec plaisir…. pourtant!!!
    Dommage que votre religion vous empêche de "comprendre" avec votre sens critique et votre intelligence, j’ajoute  "de coeur",   que l’agressivité en question n’est pas là où vous la situez.
    Et si vous m’expliquez aussi bien que vous venez de le faire pour la culture qu’on peut à la fois:
      être intelligent (posséder des connaissances raisonnées),
      et être rémunéré par la collectivité pour cette supposée intelligence sans avoir choisi la responsabilité personnelle des conséquences de ses choix sur autrui tout en se cachant derrière un statut garantissant la sécurité à vie, pendant que ses concitoyens sont eux mêmes en insécurité , privés de ces droits protecteurs, et ce au pays de l’égalité de droits garantie par la Constitution, et ce sans pratiquer la discrimination … (ceci résumant quelques uns des mensonges et  contradictions de ceux qui mesurent l’intelligence des autres sans démontrer la leur ) ,

    je vous reconnaitrai comme effectivement cohérent et intelligent sur cette démonstration  et  je reconnaitrai que mes propos étaient agressifs dans ce contexte.
    Sinon, vous aurez la possibilité d’entrevoir que vous n’êtes pas celui que vous croyez être,  qu’il vous reste des facettes de l’intelligence à observer et , ceci découlant de cela, surtout:   vous participez à une violence aux conséquences graves que vous êtes loin d’imaginer!  pire, une violence que vous n’avez même pas désirée.   

     Et si le débat sur le sujet  vous intéresse, je suis partant. 

    05/06/2012 à 22 h 37 min
  • xanpur Répondre

    Tres bonne analyse que je partage largement En ce qui concerne les actions au moyen orient, une fois de plus nous servons de valet aux intérêts de certains milieux US et de leurs copains d’arabie saoudite

    04/06/2012 à 22 h 25 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @  Daniel

    La " CULTURE " c’est , par définition , la " CONNAISSANCE " la plus ETENDUE que vous puissiez avoir sur un SUJET PRECIS ; on parle , par exemple de connaissance musicale , médicale etc … ces CONNAISSANCES "  " doivent être passée au crible de  l’ESPRIT CRITIQUE " c’est ce qu’on nomme " l’INTELLIGENCE " …  comme par exemple : " l’Intelligence Service  de l’U.K. " , "l’ Intelligence Economique des pays développés "  etc …

    l’ INTELLIGENCE ce sont  in fine les CONNAISSANCES RAISONNEES…

    prenons l’exemple de la phrase d’Alain Juppé :
     
    " Laurent Fabius a curieusement ( ? ? ? ) une approche identique à la notre ( celle d’Alain Juppé ) pour ce qui concerne le problème syrien "

    ces deux ex-premiers ministres et ancien ministre pour l’un des affaires étrangères et pour l’autre ministre en exercice de ce même ministère sont CERTAINEMENT compétents en droit administratif ( où ils ont tous deux complexifié les choses ! ) et en finances publiques ( qu’ils ont tous deux plombé) mais n’ont CERTAINEMENT pas une CONNAISSANCE SUFFISANTE du MONDE MOYEN ORIENTAL

    Si les Anglais sont si efficaces dans cette poudrière c’est JUSTEMENT parce que leurs diplomates ( et leurs " agents " ) sont issus pour le plus grand nombre d’Oxford et de Cambridge véritables pouponnières  de CONNAISSEURS du MONDE grec , turc , iranien , arabe , indien , pakistanais , chinois etc  …  ce que n’est CERTAINEMENT  pas l’E.N.A. ni davantage Science – Po ( avant on recrutait les diplomates affectés à ces régions à l’Ecole des Langues Orientales ! )

    N.B. 1  :" l’aube aux doigts de rose " est une expression qu’on trouve parfois chez Homère , elle était juste là , pour évoquer " Aube Dorée " l’UN des partis nationalistes grecs

    N.B. 2 :  l’inculture est donc a contrario la MECONNAISSANCE et l’absence d’ESPRIT CRITIQUE

    votre agressivité est elle satisfaite ? … ou bien sortirez vous votre revolver lorsqu’on parlera de " culture " ?

    je demande avec insistance au modérateur de bien vouloir publier ma réponse à ce Monsieur

    04/06/2012 à 9 h 36 min
  • Anonyme Répondre

    Il est vrai que la plupart des gens ont une courte vue entretenue par les médias qui leur interdisent, l’inculture aidant, d’avoir une vue d’ensemble sur le monde. D’autant que les Français s’imaginent à l’abri de tout, et que toutes les horreurs du monde se passent loin, là-bas, quelque part… ou dans les films. L’histoire se répétant souvent, quoi qu’on en disent ou bien qu’on veuille croire le contraire, on peut de mieux en mieux voir les USA comme l’ancien empire romain dans son déclin. Quant à la Syrie, en effet, qui dit que tous les civils tués le sont du fait de l’armée ? Or on sait que les musulmans, entre eux, entre factions diverses du même bord, s’entretuent fréquemment et allègrement. On sait aussi que la guerre du Kosovo, commençant par Sarajevo, a été déclenché par les musulmans qui ont bombardé au mortier de 120 un marché bourré de musulmans pour mettre ça sur le dos des chrétiens car une égémonie dans une région du globe vaut bien le sacrifice de quelques uns des leurs. Tous les militaires français qui ont été missionnés là-bas le savent désormais. Une chose est clair : malgré toutes les solutions économiques et financières pour relancer la croissance de l’économie mondiale, cette relance se traîne lamentablement. Donc, nous revivons un peu les années 30 ; la solution qui arrive est donc militaire dans un bon vieux conflit mondial… Il n’y a que ça pour repartir à zéro, redistribuer les cartes et revoir une croissance franche et active, hélas. Comme dirait un ami voyant les nuages noirs s’ammonceler : « ça menace, ça menace ».

    04/06/2012 à 9 h 01 min
  • Daniel Répondre

    Quinctius:

    Rassurez moi : c’est quoi la culture des énarques? et les super diplômes imaginés par l’Education Nationale pour séparer le bon grain de l’ivraie?
    Nos super dépenses pour le premier poste du budget national ayant pour objectif  de fabriquer l’élite d’aujourdhui, demain et aprés demain cacheraient elles une dictature de la "pensée" qui aurait l’arrière pensée d’une culture de mort programmée, organisée en toute lucidité et qu’on nous désigne seulement côté banques alors que ce sont les mêmes des 2 côtés?
     A moins que cette "culture" de référence hier et aujourdhui  fondée sur le principe raciste de l’irresponsabilité,  crime légalisé au profit de " l’élite" , ne soit ne soit qu’une forme primaire et instinctive  de la bêtise et de la malhonnêteté d’individus qui se croient cultivés parce qu’ils ont enregistré les informations qu’on leur a donné comme bonnes,  mais refusent un statut où ils apparaitraient comme responsable de leurs pensée et de leurs choix?

    A quoi sert de connaitre un langage codé selon un bagage  "culturel" tel "une aube aux doigts de rose", si l’on participe à une stupidité telle qu’elle organise une élimination physique des personnes que cette "culture" prétend protéger et éduquer? 
    Alors c’est quoi la culture et l’inculture?

    03/06/2012 à 12 h 41 min
  • HOMERE Répondre

    Vous y comprenez quelque chose vous ?

    Le Tartarin Euuuuh !! veut se barrer de l’Afghanistan et s’engager en Syrie !!!!

    C’est en cohérence avec sa ligne déontologique marxiste et révolutionnaire ?

    Mon Dieu revenez nous vite pour punir les vélléitaires……Euuuuuuuh !!!

    03/06/2012 à 10 h 25 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    le meilleur article de Nicolas Bonnal et qui a le mérite de montrer que l’inculture " moderne " de nos " dirigeants " nous conduit  d’une façon aussi sûre qu’inéluctable  vers une  " aube aux doigts de rose "

                                                                         voilà l’article de la semaine

    02/06/2012 à 20 h 06 min
  • IOSA Répondre

    TRES BON ARTICLE !

    Mais il manque quelques informations….à savoir qu’il a déjà belle lurette que les troupes françaises basées en Afghanistan ne sortent plus de leur base et que de fait, il n’y a plus rien sous contrôle dans ce territoire ( source d’un militaire basé la-bas).

    Et oui, avec notre ex-président, on peut dire que l’avancée de l’islamiste notoire n’a trouvé aucun problème….à croire que tout celà est voulu.

    IOSA

    01/06/2012 à 23 h 42 min
  • ozone Répondre

    "Chaque mort filmé est attribué sans preuve à l’armée syrienne. Et Katyn ?

    Ou Timisoara?

    01/06/2012 à 21 h 49 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: