Syrie : la bataille franco-française

Posté le septembre 06, 2013, 4:28
2 mins

Le Parlement a donc été convoqué pour un débat sans vote concernant l’attitude de la France face au drame syrien.

Le Premier ministre a eu les mots attendus et justifiés sur l’horreur des attaques chimiques*. Comme pour dramatiser par l’actualité ce crime contre l’humanité, la rencontre des présidents allemands et français à Oradour-sur-Glane** dans le même temps et avant la date anniversaire de cet évènement barbare, semblait une coïncidence singulièrement opportune ?

Avec la  réaffirmation d’une action militaire « ferme, limitée et proportionnelle » (à quoi ?) j’ai retenu de la déclaration du chef du gouvernement un objectif paradoxal à l’intervention « punitive et dissuasive ».

Il ne s’agit pas de renverser le régime, mais de provoquer le départ d’El-Assad, tout en le forçant à négocier ? Négocier sa prime de départ volontaire ?…

Cette solution politique, soutenue par une coalition que le président ne va pas manquer d’agréger dans les prochains jours, créera les fondements d’une nouvelle gouvernance sous l’égide du Conseil national syrien (CNS) reconnu par la France.

Ce conseil, dominé par les sunnites, est une entité disparate de 30 groupes ethniques et religieux et comprend près de 400 membres. À n’en pas douter la voie de la démocratie serait ouverte et les débats sûrement plus animés que dans l’hémicycle français un peu atone cet après-midi, nonobstant les envolées de Borloo à la tribune.

La France n’est pas derrière le président pour s’engager dans une aventure au Levant. Mais sans doute Poutine demain, lors du G20, saura-t-il mieux le dissuader qu’un Parlement privé de voix.

Rendez-vous après Saint-Pétersbourg…

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

20 réponses à l'article : Syrie : la bataille franco-française

  1. bluesuedeshoes

    14 septembre 2013

    Voilà ce qu’il faudrait passer au journal de vingt heures…mais ça ne serait pas politiquement correct, et très mal vu par l’ensemble de la classe politique.

    Répondre
    • Jaures

      7 septembre 2013

      Et encore, vous verrez quand ils sortiront le bêtisier de la guerre en Syrie !

      Répondre
  2. maury

    7 septembre 2013

    Syrie : armes chimiques ? A d’autres, par Jean-Louis et Daniel

    victimes-Syrie-chimique.jpg

    Gazés Syriens : je me suis pris le temps d’observer les photos de morts gazés syriens que l’on peut trouver sur le net. Ca sent la mise en scène à plein nez et je m’étonne que des services officiels aient pu accorder le moindre crédit à ces dernières. Mais tout le monde le sait, plus la couleuvre est grosse…
    On y voit un alignement d’hommes allongés sur le sol. Ils semblent bien paisibles et pour la plupart croisent les mains sur la poitrine comme je les croise en m’allongeant pour faire la sieste ! Idem pour les enfants. Avez-vous déjà vu une ou des personnes qui meurent d’étouffement, de manque d’air, de défaillance cardiaque etc et qui sent sa vie le quitter ?
    Ils se crispent, quelquefois se débattent ou convulsent, se raidissent quelquefois dans des positions inhabituelles, cherchent à l’extrême limite de leur pauvres forces un dernier souffle qui pourrait les tenir en vie. Leurs yeux semblent sortir de leurs orbites et leur visage est ravagé d’angoisse et de détresse.
    Aucun de ces signe sur ces paisibles dormeurs.
    Alors dormez en paix, pauvres moutons français, les services de propagande islamiques vous ont encore une fois fait boire la potion soporifique miracle rapidement avalisée par vos propres dirigeants.
    Je n’ai pas de sympathie particulière pour Assad, je me contente d’observer scrupuleusement les photos comme je le fais pour n’importe quelle recherche historique).

    Jean-Louis

    Connaissant un peu les effets desdits « gaz de combat » (j’ai fait un stage « armes NBC » -Nucléaires, Bactériologiques, Chimiques-) pendant mes vacances en Kaki…) je ne peux qu’abonder sur ce que dit Jean Louis. les films d’instruction (plutôt gores, et pas tous made in France !!) étaient assez parlants….le nucléaire depuis Hiroshima-Nagasaki on connaît (cette horreur a été parfaitement documentée, scientifiquement !!) Le bactério (anthrax, toxine botulique qui n’est pas un microbe mais son produit) difficile à mettre en oeuvre sauf à grande distance (effets en retour, tout le « travail » sur ces armes ne consiste pas à les créer mais à inventer des protections pratiques pour ses propres troupes !!! Une saloperie hémorragique particulièrement horrible comme Ebola ou Lassa pourrait dépeupler un continent si on l’utilise à grande échelle . Très facile à produire, en plus !!!
    Quand aux gaz….les vésicants (qui parait-il constituent la majorité des stocks syriens), Ypérite, chlore, arsines chlorées s’attaquent à toutes les muqueuses et font mourir dans d’atroces souffrances, rongés de l’intérieur. Pas vraiment une mort tranquille….les NG (nerve gaz, ou gaz innervants) (sarin, soman, tabun) s’attaquent au système nerveux central, et effectivement leurs victimes meurent dans d’atroces convulsions. (certains mélanges provoquant même une sorte d »Amok », folie meurtrière, avec des effets dévastateurs) Quand aux cyanhydriques (le ziklon B de sinistre mémoire, (mais il est loin d’être le seul) il bloque en prenant sa place l’oxygénation des hématies. les victimes meurent étouffées, asphyxiées car elles ne peuvent plus utiliser l’oxygène. Et la mort par asphyxie est tout sauf agréable, comme l’a décrit Jean Louis. yeux exorbités, cyanose, pétéchies (micro-hémorragies cutanées)convulsions, crispations….
    à noter que le bête et surabondant CO² (dont on a d’ailleurs du mal à se débarrasser, prétexte à taxes diverses !!) est plus lourd que l’air et convient fort bien pour asphyxier en sous sol !! voir « guerre du golfe » mais comme il n’est pas considéré comme « gaz de combat » personne ne l’a jamais reproché aux yankees…ou quand l’hôpital se fout de la charité !!
    Alors ? Tout ceci pour dire que cet enfumage (sans mauvais jeu de mots !!) sent la scénarisation à plein nez (toujours sans jeu de mots) Mais la production du film devait être particulièrement « cheap », ils n’ont même pas pu s’offrir un bon maquilleur !! N’est pas Romero ou Raimi qui veut…..

    Daniel

    Répondre
    • Jaures

      7 septembre 2013

      C’est vrai. L’Histoire du monde est truffée de fausses photos ou films montages. Je ne comprends pas que des gens se soient laissés prendre aux images des kurdes gazés, des charniers du Rwanda, des massacres de Bosniaques,…
      D’ailleurs qui accorde aujourd’hui la moindre crédibilité à “Mourir à Madrid”, “De Nuremberg à Nuremberg” ou “Nuit et brouillard” ?
      Certainement pas Daniel, à qui on ne la fait pas.

      Répondre
      • HansImSchnoggeLoch

        8 septembre 2013

        Bien vu Jean-Louis, Daniel et Maury..
        Jaures comme d’habitude joue le rôle de l’idiot utile. Pourrait-on enfin s’attendre à une réaction sensée de cet intervenant?
        En ce qui me concerne son silence montrerait qu’il est déjà sur la bonne voie.

        Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 septembre 2013

        @ Jaurès dans le rôle qu’il affectionne

        le manipulé manipulateur

        Pour avoir été instructeur N.B.C. je confirme ce que dit ” Daniel ” sur les symptômes observés lors de l’utilisation du gaz sarin … ce qui veut simplement dire que certains clichés sont très vraisemblablement des montages de propagande

        Répondre
    • Roak

      8 septembre 2013

      >Je n’ai pas de sympathie particulière pour Assad, je me >contente d’observer scrupuleusement les photos comme >je le fais pour n’importe quelle recherche historique).

      Ah ces admirables “spécialistes” qui enquêtent d’après photos …

      une recherche historique ne consiste pas a élaborer des hypothèses à partir de photos et de choisir celles qui convient le mieux a ses propres idées.

      >Avez-vous déjà vu une ou des personnes qui meurent >d’étouffement, de manque d’air, de défaillance cardiaque etc >et qui sent sa vie le quitter ?

      Puisque le fait d’avoir fait un stage a l’armée fait soi-disant de vous un spécialiste. Capable d’interpréter une photo sans interroger aucun témoin ni faire aucun prélèvement .. instruisez-nous.

      Le fait de mourir dans d’atroces souffrances veut dire que l’on va mourir figé dans un position grotesque et que personne ne pourra allonger votre cadavre ?

      Avez vous vu une seule fois ne serait-ce que des photos d’un alignement de cadavres présentant que les caractéristiques que vous décrivez ?

      Pouvez vous me citer un médecin légiste qui confirme vos affirmations ? – je ne parle pas d’un “spécialiste” auto-proclamé qui écrit sur un forum ou sur un blog…

      Répondre
  3. Philippe Lemaire

    7 septembre 2013

    Faut-il que l’argent du Qatar et de l’Arabie saoudite soit prioritaire pour qu’on se mette ainsi en Syrie au service des enfants de Ben Laden… Est-on jamais tombé aussi bas ?

    Répondre
    • Jaures

      7 septembre 2013

      Est-il donc si gratifiant de laisser le champ libre à la troïka Assad – Iran- Hezbollah avec la complicité de Poutine ?

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        8 septembre 2013

        allez y ! quittez votre ” travail” ! et lâchez nous !

        Répondre
  4. 6 septembre 2013

    Poutine, c’est bien un affreux dictateur, il ne veut pas entendre parler du mariage entre gays ! Ni de la théorie des genres !
    Où va-t-on ?

    Répondre
    • Philippe Lemaire

      7 septembre 2013

      Poutine est un homme sensé qui défend les minorités d’orient et lutte chez lui contre cette aberration qu’est l’homosexualité reconnue par la société.

      Répondre
    • Jaures

      7 septembre 2013

      Ce n’est pas du mariage gay dont il ne veut pas entendre parler, mais des gay tout court.Mais Poutine est rétif à bien d’autres choses: l’opposition politique, la liberté de la presse, …
      Quant à la “théorie du genre”, outre que j’attends toujours qu’on me dise en quoi elle consiste, je crois bien qu’elle est le cadet de ses soucis.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        7 septembre 2013

        François Hollande a “déploré” la parution dans le journal ” Le Figaro ” des propos échangés entre un journaliste de ce quotidien national et Bachar El-Assad allant Jusqu’à affirmer qu’il était scandaleux qu’on puisse laisser s’exprimer en France un dictateur qui veut liquider son opposition … ce que font Hollande, Taubira, Valls et Peillon et de manière ” perfide” …

        Nous sommes en guerre civile , nous aussi

        N.B.

        par contre il ne trouve pas scandaleux que Jean-Noël Guerini ait été invité à participer à la grand’messe nationale et sécuritaire qui se tient à la Préfecture des B. du R. , alors que cet homme est mis en examen pour … ” association de malfaiteurs “

        Répondre
        • Jaures

          7 septembre 2013

          “Nous sommes en guerre civile , nous aussi ” dit sans rire Quinctius devant son clavier, assis sur son canapé.
          J’espère que vous n’irez pas jusqu’à demander aux Syriens de vous faire parvenir, comme réfugié, une substantielle aide humanitaire.

          Répondre
          • HansImSchnoggeLoch

            8 septembre 2013

            Guérini, les BdR et la guerre civile.
            Nous savons enfin que Jaures est assis sur SON canapé pour taper sur SON clavier de SON PC. De là à déduire que tout le monde pratique la même pose, il y a un grand pas que cet intervenant vient allégrément de franchir.
            Et vivent la guerre civile, la Bataille de Stalingrad et D-Day sur le canapé, façon Jaures.

          • quinctius cincinnatus

            8 septembre 2013

            pourquoi un canapé ? votre ” employeur ” est il à ce point soucieux de votre ” confort ” *** qu’il vous ait octroyé ce type de siège sur votre lieu de ” travail ” ?

            @ Jaurès, vous n’indignez plus personne sur le blog puisque vous êtes la risée de tous; à ce point c’est pur masochisme que de vous y scotcher telle la moule …

            *** rien de plus néfaste pour ” le dos ” que le canapé !

  5. Jaures

    6 septembre 2013

    Il est vrai que Poutine ne risque pas d’être bousculé par une opposition parlementaire ou une presse qui diffuserait l’interview d’un représentant de l’opposition syrienne dans un quotidien russe.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      6 septembre 2013

      il est tout aussi vrai que ce soir zappant d’une chaîne satellitaire l’autre, les ” débats ” avaient pour invités Valls, Ayrault, Hollande … on avait même sorti de son sac de riz l’humaniste de Bonifacio le bon docteur Kouchner !

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)