Tour d’horizon planétaire

Posté le janvier 30, 2008, 12:00
7 mins

Comme chaque année, je ferai ici un tour d’horizon de la situation planétaire.

Les États-Unis sont fort loin de se porter aussi mal que leurs ennemis et faux amis se plaisent à le dire : la croissance fléchira peut-être un peu, mais il n’y aura vraisemblablement pas de « krach », juste une correction boursière.

L’année 2008 y sera une année électorale importante puisque le premier mardi de novembre se trouvera élu le successeur de George Walker Bush. Contrairement à ce que d’aucuns disaient et disent encore, rien n’est joué. Hillary Clinton, côté démocrate, ne semble plus incarner un élan irrésistible, et Barack Obama est parvenu à déstabiliser la machine de son adversaire. Du côté républicain, c’est plus serré encore : l’avance dont Giuliani jouissait s’est effondrée. Le courant conservateur religieux se porte vers Mike Huckabee. Mitt Romney semble en difficulté, John McCain reprend des allures de favori, mais nous ne serons fixés que le 5 février.

Il est passionnant de voir une vraie démocratie fonctionner et donner à chacun sa chance de se faire entendre. Comme en 2006, je pense que si les Républicains perdent, c’est qu’ils auront laissé échapper la victoire, car leurs adversaires ne sont pas délivrés de la dérive bobo qui leur a fait tant de tort au cours des récentes décennies.

En Amérique latine, la vague gauchiste semble s’essouffler, ce qui est une excellente nouvelle, même si la région reste en proie à une confiance délétère en des solutions étatistes qui la condamnent à un moindre développement. Le « chavisme », semble, en tout cas, appartenir au passé bien davantage qu’au futur.

Comme l’illustre la situation au Kenya, peu d’espoirs se dessinent du côté de l’Afrique subsaharienne qui continuera à être un lieu dont on extrait des matières premières et d’où les habitants s’enfuient.

Il n’y a pas de sauveur

En Asie orientale, la Chine va continuer à croître et se présenter bien aux Jeux Olympiques, mais derrière le masque, les problèmes d’environnement s’accentueront, les effets d’une fuite en avant qui fait l’impasse sur la vie de centaines de millions de gens se feront davantage sentir. Toutes les aventures sont possibles pour les années à venir, et je fais partie de ceux qui, comme Thierry Wolton dans son livre « Le grand bluff chinois », pensent que cela ne se passera pas bien, et que l’euphorie laissera place à la douleur. La stratégie la plus sage restera celle de l’endiguement pratiquée par les États-Unis, et qui consiste à s’appuyer sur l’Inde et le Japon. La ligne à ne pas franchir restera le détroit de Taïwan.

La Russie poursuivra une dérive autocratique qui pourra s’appuyer sur les revenus du gaz et du pétrole, mais qui ne pourra remédier à l’effondrement démographique et sanitaire du pays.

Reste le Moyen-Orient. Le seul point positif, là, est la stabilisation de l’Irak où l’après-guerre est en voie d’être gagné. Un rapport très politisé des agences de renseignement américaines est venu donner des arguments aux adversaires d’une action contre le régime des mollahs qui restera, donc, très vraisemblablement en place. Malgré la situation positive en Irak, les dictatures de la région sont parvenues à éviter ce qui, pour elle, aurait été le pire : une démocratisation qui ferait tache d’huile. Le retour au statu quo n’annoncera là rien de fécond. Israël devra se battre dos au mur, et se retrouvera dans une situation pas très différente de celle qui prévalait avant Bush.

L’Europe, continuera à vivre sur son passé. L’économie de la connaissance, huit ans après Lisbonne, reste enlisée sous trop de rigidités étatiques. L’Allemagne survit en faisant de la sous-traitance en Europe centrale. Londres est, avec New York, la place financière primordiale. Il reste de la richesse, mais les peuples vieillissent, comme en Russie.
Des changements de population s’opèrent. Le capital intellectuel s’en va doucement. Le déclin se poursuit à un rythme qui reste, semble-t-il, tolérable pour les populations.

La France ? Elle ressemble à l’Europe : comme l’a noté Hubert Védrine dans son rapport aseptisé sur la mondialisation (remis au président de la République le 4 octobre), le futur y fait peur. On a rêvé d’un sauveur. On risque de découvrir qu’il n’existe pas.

51 réponses à l'article : Tour d’horizon planétaire

  1. VITRUVE

    28/02/2008

    AVE

    Pire, en France aussi , un gus marchant sur le boulevard périphérique  a une espérance de vie de 23 minutes!
    preuve que c’est l’enfer chez les fromages qui puent!

    contrôlez vos affirmations les gars! On est pas au Washigton times!

    VALE

    Répondre
  2. grepon le texan

    28/02/2008

    "La duree de vie moyenne en russie, pour les hommes, est pire qu’au Tchad."

    Ouf, il parait que vous avez raison, ce n’etait pas le Chad, mais une question maintenant:    

    59 ans, c’est tres bien donc, comme esperance de vie pour les hommes(c.a.d. males humain)????

    La Russie batte le Ghana a peine.   Elle est juste derriere le Cambodge.    Pour ce qui en est de la fertilite, le taux de remplacement est de 2 naissances par femmes(et des poussieres).   La Russie n’arrive pas ce niveau depuis 20ans d’affile.   Aujourdhui c’est en dessous de 1.2 apparrament.  La civilisation de remplacement, par contre, est en explosion demographique sur la peripherie de la Russie.    La russie ne sera plus elle meme dans 20 a 30 ans.  C’est ineluctable deja, de par sa demographie.    Ajouter a cela un refroidissement globale qui s’annonce peut-etre(le soleil ne reprend pas son cycle de sunspots depuis plus d’un an) et ca n’annonce rien qu’un mort terrible pour les reves russes, ou de ce qui en reste de ces reves.

    Répondre
  3. Robert

    28/02/2008

    "La duree de vie moyenne en russie, pour les hommes, est pire qu’au Tchad."

     

    Mais c´est archi-faux !

    Répondre
  4. grepon le texan

    25/02/2008

    "L’Europe a surpassé les États-Unis, au milieu des années 90, en devenant le plus grand producteur de littérature scientifique [6]."

    Ecrire, ce n’est pas difficile.   Etre concis, c’est autre chose.   Surtout quand on est oblige a ecrire dans une langue etrangere.   Bwhahahahahhaaa.   (c.a.d.  LOL, mais de facon d’un mechant dans un film de James Bond)

    Répondre
  5. grepon le texan

    25/02/2008

    "On estime que 3 à 7 millions de ménages américains devraient perdre leur logement dans les 2 ans. 1 millions de procédures de saisies ont été déclanchées en 2007."

    Caveat emptor… ce n’est pas le Latin ca?

    Cheers, grepon

    Répondre
  6. grepon le texan

    24/02/2008

    "Suivons les russes et les nations émergentes qui ont l’heur de ne pas s’inscrire pour l’instant, dans ces vieilles lunes cauchemardesques."

    Sorry to burst your bubble:   La Russie n’a pas plus de futur qu’elle n’a d’enfants, et elle est bien en dessous d’un niveau catastrpohique.   La duree de vie moyenne en russie, pour les hommes, est pire qu’au Tchad.  Une dictature kleptocratique reigne sur un terre qui vient depopule de russes, mais pas aussi rapidement qu’elle devient re-popule de peuples du peripherie de l’ancien URSS.

    Pour ce qui en est des Saud, et combien ils tient de l’economie americaine, les roles sont plutot inverse.   Ils sont faiblissime.   Le petrole va en declinant comme cle de l’economie americaine de facon continue depuis plusieurs decennies.   Derniere "crise" de ce type?   1973?

    Répondre
  7. VITRUVE

    23/02/2008

    AVE
    encore un chiffre qui sera contré par certain:
    les Saoudiens ont entre leurs mains 23% de l’économie américaine…
    ceci pourrait expliquer ce grand écart permanent qui, un jour finira par un claquage…

    La corde, que les théoriciens communistes prévoyaient comme d’abord vendue par ceux qui y seront pendus ensuite, a été tressée, on le sait  maintenant dans les sables d’Arabie et du Néguev, bref dans tous ces pays que les british ont tracé à la chaîne d’arpenteur et au théodolite.

    Tout ceci, concocté dans des cabinets d’Oxford et de Cambridge, sous la reine Victoria, sent le naphte et le sionisme.
    Aucune chance que cela s’arrange avec la donne politique et économique actuelle.
    Suivons les russes et les nations émergentes qui ont l’heur de ne pas s’inscrire pour l’instant, dans ces vieilles lunes cauchemardesques.

    VALE

    Répondre
  8. grepon le texan

    15/02/2008

    "Vous ne pouvez savoir le temps qu´il fera dans 30 jours ni où seront les bidasses américains dans 50 ans…"

    Et vous ne savez pas mieux si le renversement de Saddam et la democratisation/deratisation en cours sont une erreur non plus.  Ce qui est quasiment certain, c’est que dans 50 ans nous aurons suffisamment de recul et de documents pour juger.    Tout comme l’operation au Vietnam, aujourdhui il est compris que l’erreur a ete d’arreter notre support pour le Vietnam du Sud apres avoir gagne la guerre militairement(et oui..nous avion deja parti le moment ou ce pays est tombe sous le long nuit sanguinaire du joug communiste).   Le reste de l’operation..il parait a juger a partir des documents disponible et avec recul du temps…a ete reelement efficace a contrecarrer les sovietiques et communistes chinois dans leur aspirations d’hegemonie totalitaire.    Pour l’Iraq, comme j’ai explique, il va falloir un passage de temps pour savoir.  Les exemples de ce genre "besoin de recul" pour juger une decision militaire sont legion.  Voyons…les deux bombes sur japon.  Tout analyse serieux des preparations et attitudes des japonais vers la fin de la guerre ont conclu qu’ils etait prets a engager dans une bataille feroce pour defendre leur propre pays.  Les bombes ont sauver des centaines de milliers de vies des deux cotes, et voila le japon a pu se remettre bien plus rapidement, que avec le cas sans bombe atomiques.   Sinon, le japon aurait ete feu et sang d’ujn bout a l’autre. 

    Si vouis voulez d’autre exemples ou, avec recul, nous savons que l’Amerique a eu raison, je suis de votre service.   Il y avait des erreurs aussi, evidemment.   Yalta par exemple.   Le "Bay of Pigs".   Jimmy Carter et le Shah d’Iran.  Notre deal sous FDR avec les Saud….     Un peu d’imperialisme dans ce cas precis aourait ete bon pour tous concerne, la famille des saud et les wahabites prise a part.

    Répondre
  9. Robert

    14/02/2008

    "Comme j’ai dit plus haut, nous allons rester 50ans au moins. "

     

    Méthode Coué ?

    Vous ne pouvez savoir le temps qu´il fera dans 30 jours ni où seront les bidasses américains dans 50 ans…

    Répondre
  10. Anonyme

    14/02/2008

    Roert : " Je me contente de citer des faits précis. Je me suis relu à l´instant : je n´y vois pas de haine ou de médiocrité"

    Je sais que vous ne le voyez pas.

    Mancney

    Répondre
  11. grepon le texan

    13/02/2008

    "…C´est ce qu´a appris Bush lors de son aventure irakienne commencée 5 ans en arrière et loin d´être finie…….Bref : humilité…."

    Comme j’ai dit plus haut, nous allons rester 50ans au moins.   Ca va prendre du temps.   Nous le savons.  Nous avons l’habitude de ce genre de boulot.   Voyez, nous sommes toujours installe en Allemagne, Koree du Sud, Japon.   Peu-etre a tort dans certains cas, car ils sont devenus dependants.   L’effort qu’ils n’ont pas mis dans leur propre defense ou a la defense de la liberte du reste du monde, ils ont pu mettre dans des programmes de welfare qui ont reussi a infantiliser leur populations au meme temps qu’ils ont seme les grains de leur implosions economiques actuellement en cours.

    Répondre
  12. Jean-C

    11/02/2008

    "Ne prenez pas vos desirs pour des realites tout de meme."

    C´est ce qu´a appris Bush lors de son aventure irakienne commencée 5 ans en arrière et loin d´être finie.

    Faire des coups d´états dans des pays du monde où vos alliés improbables ne sont en fait que les ennemis jurés de l´homme fort renversé comporte pas mal d´inconvénients : par exemple, que lesdits "alliés" de circonstances soient membres du Conseil Chiite pour la Révolution Islamique en Irak et que ces braves barbus rêvent seulement d´interdire les boutiques d´alcool,  empêcher les femmes de sortir non voilées, faire fuir les derniers chrétiens et faire copain-cochon (pas de volonté d´insulter l´Islam ici) avec les iraniens…

    Bref : humilité.

    Construire des chateaux de sable loin de Washington n´est pas facile.

    Et le "blabla" des non-américains a été assez attourdissant : cf article du NY Times d´hier.

     

     

    Répondre
  13. Robert

    11/02/2008

    "Merci de m’avoir fourni un bon exemple, de haine et de médiocrité,"

    Je me contente de citer des faits précis. Je me suis relu à l´instant : je n´y vois pas de haine ou de médiocrité (SIC).

    Dire que les USA soutiennent Arabie Séoudite, Koweit ou Jordanie… n´a rien à voir avec un message de haine (SIC) ou de médiocrité (re-SIC) : Bush est bien d´accord avec moi, lui qui a assuré les dirigeants de ces pays de son "amitié" à maintes reprises. 

    Euh… Votre discours… vacuité plutôt que médiocrité ?

     

     

    Répondre
  14. Anonyme

    09/02/2008

    Robert, comme vous l’avez relevé, en parlant des Anti-Americains, j’écrivais plus haut : " croyez bien que leur haine, qui véhicule leur médiocrité (…) "
    Merci de m’avoir fourni un bon exemple, de haine et de m
    édiocrité, je n’en demandais pas tant.

    Mancney

    Répondre
  15. Robert

    08/02/2008

    "Sans l’Amérique, croyez bien que leur haine, qui véhicule leur médiocrité, serait tournée vers n’importe quelle autre cible, pourvu qu’elle represente une réussite qu’ils abhorent."

    Sans blague ? Le Japon a réussi et personne ne les hait pour les raisons (jalousie?) évoquées par vous. Les chinois leur en valent un max pour d´autres raisons.

    Et il y a plein d´autres pays aussi prospères que les USA que personne ne hait : Suisse, Canada, Australie, Norvège, Suède….

    En gros l´antiaméricanisme actuel est plus lié à ce que FONT les américains plutôt qu´à ce qu´ils SONT… Il suffit de voir les sondages traitant ce phénomène…

     

     

    Répondre
  16. Robert

    08/02/2008

    "les Etats-Unis sont les seuls à avoir le courage de lutter contre les dictatures"

    Remarque savoureuse.  Euh, …sauf au Pakistan, en Egypte, Jordanie, en Arabie Séoudite, aux Koweit, etc…  Bref, les USA s´accomodent  fort bien des dictateurs "amis".

    En Palestine et en Iran, ils votent mais ils votent "mal". C´est con…

     

    "Préfèreriez-vous que le monde soit dominé par les fanatiques ? "

    Pardon, mais je rejette le choix "eux ou nous" proféré par Bush. Pourquoi devrais-je choisir entre la peste et le choléra. Il y a des projets acceptables chez Ben Laden (par exemple renverser le régime dictatorial d´Arabie Séoudite…)  

     

    "Préfèreriez-vous voir le monde dominé par Al-Qaida, nouvel Hitler du XXIème siècle ? "

    Hitler était le chef d´un des 5 états les plus riches du monde. Une puissance économique, militaire, culturelle… Rien à voir avec Ben Laden et ses va-nu-pieds… Gardez la mesure dans vos comparaisons sinon on vous dira que Bush est plus proche de Hitler que Ben Laden ne l´est ! Et on vous le prouvera : évitez donc les comparaisons inutiles autant que fausses et laissez Hitler tranquille.

     

    "Nous avons nous aussi besoin de pétrole. "

    Je suis bien d´accord. Mais en France on consomme quand même per capita la moitié de la conso américaine…

     

     

    Répondre
  17. grepon le texan

    06/02/2008

    Blah blah blah

    La guerre a eu lieu.   C’est fait.  Aucune utilite a pleurnicher ou s’enrager ou de s’auto- dinguer autour de ca.   L’Amerique va continuer a etre americain quoi vous dites, c.a.d.  que nous allons policer le monde pour le securiser d’un bout a l’autre pour le commerce libre de services et biens et dans un moindre mesure, les individus.   Pour ce qui en est de l’Iraq, il y aura tres probablement des bases americains en Iraq ou au pire dans le voisinage proche, pour une bonne cinquantaine d’annees, en depit de votre opinion ou vouloirs.  Ne prennez pas vos desirs pour des realites tout de meme.  Essayez de vous calmez suffisamment pour que vous pouvez "reprendre une activite normale" ou alternativement, je sais pas, essayez de pousser une paire et allez vous faire tue a cote des Assholes pour Allah.  Pleurnicher ne vous avance en rien, vers aucun but.   Revendiquer ici que vous connaissez les verites cachees, vous, que les autres ne savent pas, ne vous avance en rien, vers aucun but.   Lead, follow, or get out of the way.  Make your self useful.  

    -No charge for that, this time

    Répondre
  18. Anonyme

    06/02/2008

    Lisa : " il faut être vraiment aveugle ou bien de la pire des mauvaises fois, pour ne pas voir que les Etats-Unis sont les seuls à avoir le courage de lutter contre les dictatures"

    Oui, Lisa, et ces ingrats sont au départ des petits ratés et des frustrés. Dommage pour eux. Sans l’Amérique, croyez bien que leur haine, qui véhicule leur médiocrité, serait tournée vers n’importe quelle autre cible, pourvu qu’elle represente une réussite qu’ils abhorent. C’est exactement le meme sentiment que les Palestiniens, logés et nourris par les organismes internationaux, ressentent pour les Israeliens, qui bossent et gagnent leur argent.
    Gardez bien votre foi en l’Amerique, qui par ailleurs n’est pas supposée etre parfaite, et laissez aboyer ces loosers. Who cares?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  19. Anonyme

    06/02/2008

    Jean Claude C. : " il est clair que pour tous -en Irak, en Europe ou en Amérique- ce sont bien les USA qui ont attaqué le pays."

    Merci d’avoir lu mon précédent commentaire et de l’avoir compris, et presque approuvé, mais je demeure sans voix, enfin sans écrire devant votre réponse. Vraiment, je ne mérite pas l’honneur de vous informer, de vous contredire, ni meme de vous répondre d’avantage, donc je m’abstiens et je vous félicite, cher Jean Claude, pour votre discernement.
    Dans le meme temps je crois avoir trouv
    é la suite de votre nom qui commence par "C".

    Best,

    Mancney

    Répondre
  20. Robert

    05/02/2008

    L’antiaméricanisme se porte à merveille

    Le phénomème a explosé -sans jeu de mots- sous la présidence de ce brave George W. même en Angleterre ou en Australie dont les gouvernements sont très proches des USA en général (sans parler de la proximité culturelle…).

    Comme le note tristement un chroniqueur connu du NY Times : "Bush est radio-actif partout dans le monde". Même le jour où il va dire "le ciel est bleu" les gens vont lui tomber dessus…

    Faut dire que les guerres en Irak et Afghanistan n´ont pas été acceptées en Occident (ailleurs non plus remarquez) et ce constat va au-delà des débats sur le nombre de morts réel.

     

     

     

    Répondre
  21. Anonyme

    05/02/2008

    "… si les Républicains perdent, c’est qu’ils auront laissé échapper la victoire …"
    Il fallait oser l’écrire !
    Oh!!!  Insondables profondeurs des visions planétaires !!!

    Guy Millière, si le Canard tombe la-dessus, vous n’y coupez pas.

    Répondre
  22. sas

    05/02/2008

    A jaures……c’est plutot : "…..oup’s….gaffe merde t’en a encore buter 9….pouvez pas vous barrer de devant mes pelosses….?????"

    ……sas dit que les amérixcain ne sont pas près de digérer ce qu’il font en IRAK de même…..que le vietnam a été un tournant et un enfer pour la société de l oncle sam.

    sas

    Répondre
  23. LISA

    05/02/2008

    Quand les antiaméricains, ancrés dans leurs préjugés, aveugles face à la réalité, comprendront-ils enfin qu’on a besoin des Etats-Unis, que le monde a besoin d’eux ?…

    Aux anti américains que je peux lire : Préfèreriez-vous que le monde soit dominé par les fanatiques ? Préfèreriez-vous voir le monde dominé par Al-Qaida, nouvel Hitler du XXIème siècle ? A suivre votre pensée, on dirait que le WTC, comme les attentats autour du monde qui font des milliers de morts, ne sont pas un risque majeur pour notre planète. A vous suivre, le vrai danger, ce serait les Etats-Unis et non pas Al Qaida ; pour vous, le vrai danger, ce serait ceux qui se battent pour la Liberté, ceux qui se battent contre ces fous furieux qui perpétuent les attentats les plus meurtriers dans le monde. Vous faudrait-il que l’un de vos proches périsse dans un attentat signé Al Qaida ou des fanatique du genre pour vous ouvrir les yeux ?

    Franchement, il faut être vraiment aveugle ou bien de la pire des mauvaises fois, pour ne pas voir que les Etats-Unis sont les seuls à avoir le courage de lutter contre les dictatures et les ravages de la folie des hommes. Quand cesserons-nous enfin d’être des planqués ?

    Les Etats-Unis, des"va-t-en-guerre" ? oui, il font la guerre. Parce que la guerre est un recours diplomatique. Le dernier recours lorsqu’il est impossible de négocier. La guerre, dans le paysage géopolitique, a toujours existé, et ce n’est pas demain la veille que ça changera. La guerre a ses conséquences, mais elle permet aussi de défendre des valeurs et les intérêts fondamentaux des hommes. Concernant les USA, elle permet de défendre la Liberté.

    Quant au pétrole, cessons cette pathétique hypocrisie ! Nous avons nous aussi besoin de pétrole. Nous vivons nous aussi grâce au pétrole. Plutôt que de cracher sur une toute-puissance américaine autour du pétrole, comprenons enfin que si les planqués que nous sommes n’avons pas besoin de défendre notre accès au pétrole, c’est grâce aux américains, qui le font pour nous ! Autant dire que sans eux, on serait mal.

    Et puis, de façon générale, quelle lâcheté envers ceux qui nous ont libéré! Mais quelle étrange tolérance envers la dictature chinoise, quelle étrange tolérance vis-à-vis des intégristes islamistes assoiffés de sang et de violence !!

    J’ai tendance à penser que les nouveaux collabos, finalement, c’est vous, les anti-américains.

     

    Répondre
  24. Jaures

    05/02/2008

    A R.ed: 3 millions de morts ces quinze derniers jours ? C’est sans doute exagéré. Mais Bush a dit que les E.Unis devraient rester 10 ans en Irak. On refera les calculs à ce moment et je crains que vous ne soyez loin du compte. Ainsi, durant cette semaine où l’article de Millière proclamant la victoire de "l’après guerre" est paru, près de 150 civils ont été tués et plus de 400 blessés recensés.

    Saddam fut la cause de centaines de milliers de morts en Irak. les E.Unis et al qaïda ont pris le relai.

    Qui, ensuite, prendra en charge le martyr irakiens ?

    Répondre
  25. VITRUVE

    04/02/2008

    AVE

    j’aimais mieux quand c’était Germaine Soleil ou la copine de tonton, la belle Elisabeth Tessier , les platitudes étaient  plus folkloriques!
    VALE

    Répondre
  26. D.J

    04/02/2008

    je vois que les américains ont une fois de plus tort sur toute la ligne. Pilleurs de technologie, alliénation des immigrés, assassins des civils irakiens, etc.etc… L’antiaméricanisme se porte à merveille, heureusement qu’il y a encore les Grepons le texan, des Grandspas, des Mancnay pour relever le niveau.

    D.J

          

    Répondre
  27. Jaures

    04/02/2008

    L’armée américaine annonce avoir tué accidentellement 9 civils irakiens dont un enfant."Pardon aux familles, tout ça…"

    Répondre
  28. R. Ed.

    04/02/2008

    Je vais en faire jouïr quelques – Huns sur ce site.

    Il paraît, il paraît très, que la guerre en Iraq aurait déjà fait trois millions de morts ces derniers quinze derniers jours.(1)

     

    (1) sources : o }    Le petit syndicaliste illustré.

    Répondre
  29. naif et travelo sur les bords

    04/02/2008

    à DJ et consort          :  Quand la vérité vous dérange . falsifiez la !

    a Millière et consort :   Quand la vérité vous dérange .censurez la ¨

    ABE

    Répondre
  30. Jean-Paul C.

    04/02/2008

    Simplement parce que vous etes des millions a avoir prédit (et certains salopards ont meme souhaité) une défaite, un retrait, un abandon des USA, une humiliation de l’Ouest.

    "Humiliation de l´Ouest" comme vous y allez ! Malgré la coalition assemblée à grand peine par Bush pour donner une coloration internationale à son coup d´état en Irak, il est clair que pour tous -en Irak, en Europe ou en Amérique- ce sont bien les USA qui ont attaqué le pays.

    Quant à "abandonner", on en est loin puisqu´on en était encore il y a peu à un record de soldats US en Irak.

     

    PS pas de modération (=censure) ici. Bravo !

     

    Répondre
  31. Superdupont

    03/02/2008

    @ Jordan

    Les immigres aux USA servent surtout de reservoir de troupes a l’armee ou la pietaille se recrute du Mexique , colombie, ,honduras , phillipines , Kenya et meme Senegal !   Apres avoir epuisee la filiere afro-americaine bien sur……….

    Remarquez c’est peut-etre moins dangereux que d’aller faire ses courses au Wallmart du coin ou encore a l’ecole…………….

    Répondre
  32. Jaures

    03/02/2008

    Eh oui, cher D.J, quand une guerre continue, le nombre de morts s’accroît. Quand les études se succèdent, l’évaluation se précise. Nous n’avons pas, je crains, terminé d’en savoir plus sur ce qui s’est passé et continue d’avoir lieu en Irak. Contrairement à ce que vous dîtes, 2007 fut l’année la plus meurtrière de la guerre. Le nombre de mort sne faiblit que depuis 3 mois. Il faut préciser que 40% de la population de Bagdad a eu au moins 1 mort dans sa famille et que 2,5 millions d’Irakiens ont fui leur pays.
    Peut-être qu’avec 50 000 soldats de plus et 5 millions d’exilés, le nombre de morts sera enfin stablilisé. Quelle victoire!

    Répondre
  33. sas

    03/02/2008

    A DJ……as tu simplement 1 fois dans ta vie déposé un brevet….????? en france …. as tu simplement déjà été en contact avec l INPI ????? sas lui si….en france rien n’est fait pour rendre l economie privée florissante…..et nombre de brevets amérivains sont en fait des "pillages" de procédés et brevets gaulois…..dj  il ne faut raconter n importe quoi sur ce site….

    INFO: le brevet déposé par le speudo docteur vendeur de potion PIMBERTON…..pour la boisson à base de cociane et noix de colas alias le COCA COLA……a été largement pompé sur le produit français appela" le vin de mariani" développé et consommé dans le sud de la france depuis fort longtemp…..

    la société américaine est le temple de l entreprise privé….ca c’est bien, car les politiques yankees ont de suite compris que lorsque des privés s’enrichissaient :l’état touchait aussi…..la france de yalta est communiste d’esprit……est noyauté et asservie par des puissances etrangères ….donc dui font ce qu’il y a à faire pour que l on ne reste jamais longtemps leader d’un secteur porteur….

    cqdf

    sas

    Répondre
  34. D.J

    02/02/2008

    A Jaurès,

    il y a une année environ les chiffres des morts en Irak dû à la guerre selon les ONG sur place se situe entre 50’000 et 70’000 morts. Il y a également une année une étude de LANCET nous pondait le chiffre de 600’000 morts en 4 ans. Seul chiffre retenu par nos médias. Maintenant, un institut de sondage britannique nous pond le chiffre de 1 million de morts entre 2003 et 2007. Malgré la baisse significative des attentats et des morts civils depuis 1 année le chiffre des morts a presque doublé, d’ici la fin 2008 il y aura certainement un con qui va nous sortir le chiffre de 3 millions, chiffre évidemment qui sera retenu partout les médias les antiguerre et les gens de mauvaise foi qui nient sur les améliorations de l’Irak notamment grâce à la nouvelle stratégie du général Pétrus qui a su rallié une bonne partie des insurgés anti US avec l’armée américaine pour combattre Al-Qaïda.

    D.J

            

    Répondre
  35. D.J

    02/02/2008

    Naïf a oublié le chiffre des 1 million d’immigrés illégaux qui rentrent chaque année aux USA qui ont tendance à gonfler les chiffres de la pauvreté, de l’analphabétisation, etc,etc…

    Il oublie aussi que les américains rafflent chaque année quasiment tous les prix nobels scientifiques. Il oublie aussi que 90 % des brevets déposés dans le monde sont américains et cela grâce à leurs universités que Naïf a oublié de dire qu’elles étaient les meilleurs du monde, notamment dûes à leurs collaborations avec des entreprises privées.

    Il oublie aussi que la croissance économique est presque chaque année supérieure à celle de l’Europe, avec un taux de chômage presque moins de la moitié.

    Il oublie aussi que 40 % des pauvres aux USA sont propriétaires de leurs maisons. Trouvez un pays d’Europe ayant le même score.

    Il oublie que c’est grâce à ces performances économiques que les USA ont une armée qui est la plus puissante du monde, présente partout dans le monde qui garanti la liberté notamment en Corée du Sud contre le Nord et Taïwan contre la Chine, ainsi que l’Europe  puisse aussi dormir sur ces deux oreilles.

    D.J  

     

      

        

    Répondre
  36. Jaures

    02/02/2008

    " Les Etats-Unis sont fort loin de se porter aussi mal que leurs ennemis et faux amis se plaisent à le dire" écrit l’ineffable Millière.

    " Le monde doit se préparer à la recession aux Etats Unis" (Financial Time). "Il y a certainement des risques inquiètants, des signes sérieux que l’économie s’affaiblit" (G.Bush). Ah ! Ces ennemis et ces faux amis des Etats Unis, quand les fera-t-on taire !

    En Amérique latine, la vague gauchiste semble s’essouffler, même si la région reste en proie à une confiance délétère en des solutions étatistes qui la condamne à un moindre développement" assure le président du célèbre et influent Institut Turgot.

     Or, quel était l’état du Vénézuela avant que Chavez y soit élu avec plus de 56% des voix: 25% de chômeurs, 200 000 enfants mendiants, 80% d’analphabètes malgré une rente pétrolière évluée à 300 milliards de dollars. C’est sans doute pour restaurer cette situation édenique que les Etats Unis et le FMI ont soutenu et reconnu les putshistes de 2002 qui ont tenté de renverser par les armes un président contestable, certes, mais élu.

    "Reste le Moyen-Orient. Le seul point positif,là, est la stabilisation de l’Irak où l’après guerre est en voie d’être gagnée" s’entète Millière malgré près de 5 années de prévisions éronnées (voir mon post plus haut ou mieux, ses oeuvres complètes dans les archives des 4V).

    " Attentats à Bagdad: 99 morts et 121 blessés" (Reuter le 01/02/2008). Par ailleurs, l’ORB, société de sondage britannique a évalué à plus d’un million de morts Irakiens victimes de la guerre entre mars 2003 et Août 2007, soit près d’un Irakien sur 5 ! Bilan auquel il convient d’ajouter près de 4000 soldats américains tués, 122 journalistes abattus, 2,5 millions d’Irakiens exilés et les 500 à 1000 milliards (selon les estimations) de dollars qu’a déjà coûté le conflit. On sait par ailleurs que le PAM (Programme alimentaire mondial) dispose de moins de 4 milliards pour nourrir 110 millions de personnes.

    Merci monsieur Millière de vos commentaires éclairés qui nous réconcilient avec les élites universitaires.

     

    Répondre
  37. Anonyme

    02/02/2008

    Jean Claude Thialet : " Pour ne pas avoir à ressasser sur la situation en IRAK"

    Mouais, tu parles que vous ne voulez pas en parler, de l’Iraq! Ne vous bilez pas, on a bien remarqué le silence radio sur la question!
    Simplement parce que vous etes des millions a avoir pr
    édit (et certains salopards ont meme souhaité) une défaite, un retrait, un abandon des USA, une humiliation de l’Ouest.
    Vous vous etes plant
    é et seuls les gens courageux et honnetes le reconnaitront… Pas marrant, hein, de dire, "ok, j’ai eu tort", et tout le monde n’a pas la force de reconnaitre.  Well, Gentlemen, on vous attend!

    Best,

    Mancney

    Répondre
  38. Frank

    02/02/2008

    Ses positions géo-politiques sont effroyablement malsaines, meurtrières et dangereuses et annulent le bien des autres.

    Ah bon et en quoi?

    Répondre
  39. Anonyme

    01/02/2008

    naif : " oui , on peut le dire : rester chez lui ."

    Bravo, vous portez bien votre pseudonyme, car cette remarque est d’une grande naiveté.
    Merci en tout cas pour votre excellent inventaire, auquel il manque juste une paire de ratons-laveurs, et bravo pour vos conseils : vous avez la stature et la r
    éflexion d’un homme d’état! Enfin presque. Guy Milliere, qui a lu votre post, va le transmettre a ses amis Américains influents qui, eux, vont le transmettre au Président Bush.
    Juste un d
    étail : A quoi donc correspondent les numéros a la fin des paragraphes de votre post? Je sais bien que ce n’est pas le cas mais cela pourrait faire penser que votre commentaire ne serait qu’un copié-collé d’un autre article plagié.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  40. Anonyme

    01/02/2008

    01/02/08    – "Les-4-Vérités"

    Sauf le respect que l’on doit tout naturellement à un éminent universitaire, doublé du président d’un Institut tout aussi éminent, je me permettrai de trouver qu’l y a assurément, dans ce "tour d’horizon planétaire" (pas moinsss !!!) de Guy MILLIERE, du "DISCOURS de L’UNION (normal, pour un thériféraire de George W. BUSH !), du Geviève TABOUIS ("Attendez-vous à …"), du Joseph PRUDHOMME et de la méthode COUé. Mais on y retrouve surtout le Guy MILLIERE pour qui, tout ce qui procède de George W. BUSH et de ses néoconss ne peut être que bon pour les ETATS-UNIS et pour tous les pays qui veulent bien suivre la voie qui leur est tracée depuis la MAISON-BLANCHE. Comme pour d’autres, tout procède du Père est bon, et, hors de Sa Loi,  point de salut.

    Je crains malheureusement que, pour m’en tenir aux seuls ETATS-UNIS, en dehors de l’information selon laquelle "l’année 2008 sera une année électorale importante" (qui en doutait ?), Guy MILLIERE   – en évoquant les batailles électorales à venir – ne nous montre que la partie visible de l’icebeg. Que n’at-il la lucidité ou le courage, à travers les duels des primaires, ne nous montrer que le véritable enjeu ne devrait pas être l’accession à la Maison BLANCHE d’une Hillary, d’un Barack, d’un John, d’un Mitt ou de quelques autres candidats à la candidature moins bien pacés, mais bien plutôt de savoir quel sera le meilleur pour résoudre les difficiles dossiers que laissera "GWB" à la MAISON BLANCHE en matière économique et financière comme en matière de politique extérieure. Particulièrement au MOYEN-ORIENT que la politique aventureuse de l »actuel président a transformé en véritable poudrière …

    Pour ne pas avoir à ressasser sur la situation en IRAK (1), je me bornerai à évoquer la crise des "SUBPRIMES" qui "plombe" un pays qui, le 26 novembre 2004 (date de la réélection de GWB), avait une dette de 7.500 milliards de dollars (toutre proportions restituées, la FRANCE ne fait pas mieux, et ferait même plutôt pire !), "boulet auquel il convenait d’ajouter plus d’un nouveau milliard d’emprunts CHAQUE JOUR". Ron PAUL (le candidat républicain que tout le monde fait semblant d’ignorer) n’a pas hésité à évoquer le "spectre de 1929" en écrivant que "tous les mécanismes sont en train de craquer". Ce qui se traduit, n’en déplaise aux "autruches" par une population en voie de paupérisation, comme l’ont montré les images tournées lors des catastrophiques inondations de Lousiane et, plus récemment, avec l’affaire des "subprimes". N’en déplaise à ceux qui se refusent à voir les dures réalités, comme ceux qui préfèraient danser le ragtime à bord du "Titanic", la crise qui ne fait que commencer n’est pas conjoncturelle. Je crains que, comme des experts compétents dont on néglige les avis l’affirment, cette CRISE ("pourtant parfaitement prévisible") NE SOIT STRUCTURELLE.

    Outre que les ennuis de nos amis sont aussi nos ennuis, sachant que les ETATS-UNIS (entraînés par la machine à fabriquer les "billets verts") sont en même temps que le moteur de la consommation, celui de l’économie mondiale; sachant aussi qu’il y a une  "interractivité" quasi-planétaire entre les économies et les finances mondailes, il est à craindre que la crise qui, assurément menace de façon imminente les ETATS-UNIS ne s’étende au monde entier. Du moins au monde "économiquement développé".

    Conclusion : quel(le) qu’il(elle) soit, le successeur de George W. BUSH aura une lourde charge, d’écrasantes responsabilités. Celle, notamment, de mettre fin à la "sale" guerre d’IRAK. N’en déplaise à tous les va-t’en-guerre qui se voient déjà déverser des tonnes de bombes sur l’IRAN ! Celle aussi   – charité bien ordonné commence par soi-même – de remettre de l’ordre dans les finances publiques, et dans la production américaine mise à mal par les importations chinoises, de ralentir, sinon de cesser, une politique impérialiste qui coûte fort cher à la bannière étoilée, pas seulement en milliards de dollars ! etc.etc. Bref, il devra éviter de faire tout ce que Nicolas SARKÖZY est en train de faire en FRANCE. Une France où, certes "LE FUTUR Y FAIT PEUR", comme le note judicieusement Guy MILLIERE, tout en oubliant d’étendre son avis aix ETATS-UNIS, et même aux reste du monde, en commençant par les pays qu’il passe en revue dans son "tour du monde planétaire" !

              Cordialement, Jean-Claude THIALET 

    P.S. Comment ne pas sourire de l’angélisme de Guy MILLIERE quand il écrit : "Il est passionnant de voir une vraie démocratie fonctionner et donner à chacun sa chance de se faire entendre" ? Sans retirer le mot passionnant (pourquoi, effectivement, ne pas trouver ces "primaires" passionnantesà quand on connaît le nombre respectable de millions de dolars "investis" par les principaux candidats, quand on voit le silence médiatique qui s’est installé sur les candidats" jugés "petits", il est permis de se demander où est la "vraie démocratie", dans tout cela, et comment on peut considérer que "chacun (a) sa chance de se faire entendre" ? Sinon des quelques milliers de personnes qui assistent à leur réunion. Il est vrai que, en FRANCE, la "démocratie" fonctionne aussi comme cela… 

    (1) faut-il croire absolument G.M.lorsqu’il écrit "Le seul (2) point positif la stabilisation stabilisation de l’iRAK où l’après-guerre (3) est en voie d’être gagnée" ?

    (2) le mot "SEUL" indiquerait que, partout ailleurs dans le MOYEN-ORIENT, tous les autres points seraient NEGATIFS !

    (3) comment parler d’ "APRES GUERRE" tant que la paix ne s’est pas installée dans un pays où les G.I.’s continuent ^à s’y faire tuer ? Où les attentats n’ont pas été arrêtés ? Et où aussi bien les militaires que les civils ne sortent que la peur au ventre ?

    Répondre
  41. Jean

    01/02/2008

    De Naïf: "- Il peut aussi lancer des recherches sur les energie alternatives , genre fusion froide , Tesla et autre ."

    Et comment pourrait-il le faire ? Puisque qu’ils sont bêtes, idiots, sales et méchants !! Puisque vous venez de passer beaucoup de temps à décrire leur indigence telle que vous aimez à le croire. Je ne chercherais pas à vous convaincre du contraire.

    Rassurez vous, personne ne vous oblige à visiter les USA. Et ils n’ont pas besoin de vous !

    Cuba par contre…

    Et vous lisant j’éprouve un attendrissement désolé. De vous il me vient une image pathétique. Celle d’un homme qui doute profondément de lui. Celle d’un travelo qui hésiterait encore sur sa véritable nature, et contemplant sur la place, au petit matin, la statue de marbre millénaire et sereine d’Apollon, de rage et de dépit lui balancerait de grands coups de sac à main…. dans la solitude et dans l’ignorance totale de ses pairs.

    Répondre
  42. jacques

    31/01/2008

    Les positions économiques de Guy Millières sont saines

    Ses positions géo-politiques sont effroyablement malsaines, meurtrières et dangereuses et annulent le bien des autres.

    Je ne sais pas pour qui Guy Millière travaille vraiment mais j’ai mes doutes. Je crois qu’au terme d’une analyse rigoureuse et exhaustive on arriverait probablement à établir que Guy Millière ne travaille pas pour les services de propagande de l’actuel président iranien!

    Il faut toutefois reconnaître que Guy Millière a une qualité importante et très rare de nos jours (dans quelques pays que ce soit): celle d’être capable de maintenir et de défendre des idées impopulaires contre vents et marées lorsqu’il croit à leur justesse (à supposer que ce soit le cas, ce qui n’est pas si sûr). En cela, c’est un exemple à suivre.

    Répondre
  43. Jean

    31/01/2008
    "- Depuis des décennies, les experts ont prévu le crash du dollar. Maintenant ceux qui disaient que ce crash était fatal prédisent un déclin économique majeur du pays. Certains prévisionnistes ont même émis un soupir de soulagement lorsqu’ils se sont dits que le futur sombre qu’ils prévoyaient survenait enfin. "

    Quand la bêtise et la jalousie cesseront, nous auront fait un gros progrès !

    Prédire et rabacher les bobards du déclin américain avec un taux de croissance situé entre 4.5 à 5.5 l’an depuis des décennies…
    Y a comme un défaut !!

    Il n’y aura pas de récession US

    Il y a une totale dé-corrélation des variations boursières avec l’activité économique réelle.

    La Coface, spécialiste en assurance-crédit de quelques 50 millions d’entreprises dans le monde, 450 milliards d’euros de transactions garanties. 
    C’est dire si ses indicateurs sont fiables et reconnus. 
    La Coface n’a pas constaté d’envolée de défauts de paiements des entreprises comme au deuxième semestre 2000.

    Celà lui permet d’être dans la certitude qu’il n’y aura pas de récession américaine en 2008.
    Tout au plus un ralentissement de croissance. 
    Mais croissance tout de même !

    Répondre
  44. naif

    31/01/2008

    Ok. Le président Bush n’a pas non plus amélioré la situation du Mozambique.  Anyway, vous pouvez nous dire ce qu’il aurait du faire

    oui , on peut le dire : rester chez lui . Il a assez de boulot. Pour le petrole on peut traiter même avec des états dont on partage pas les points de vues. L’argent est toujours le bienvenu , pas les canons. Avec les centaines de milliards perdus en bombes a uranium et fusées à laser ,il pourrait restaurer le reseau routier , la Nlle Orlean ,par exemple améliorer un peu ce sombre tableau

     
       Les États-Unis se situent à la 49ème place mondiale en termes d’aphabétisation [1].

       Les États-Unis occupent la 28ème place en termes d’alphabétisation mathématique, dans un classement comprenant 40 pays [2].

       20% des États-uniens pensent que le soleil tourne autour de la Terre. Par ailleurs, 17% d’entre eux croient que la Terre effectue une rotation autour du soleil une fois par jour [3].

       L’Enquête internationale sur l’alphabétisation des adultes (EIAA) a révélé que le nombre d’États-uniens ayant bénéficié de moins de neuf ans de scolarité fait figurer les États-unis parmi les plus mauvais élèves des pays développés [4].

       Nos travailleurs sont si ignorants et manquent tellement des compétences de base, que les entreprises états-uniennes dépensent 30 milliards de dollars par an en formation pour combler les lacunes.

       L’Union européenne devance les États-Unis dans les domaines suivants : le nombre de scientifiques et ingénieurs diplômés, l’investissement public en recherche et développement (I+D) et le nouveau capital productif [5].

       L’Europe a surpassé les États-Unis, au milieu des années 90, en devenant le plus grand producteur de littérature scientifique [6].

       Pourtant, le Congrès états-unien a diminué les crédits de la National Science Foundation. L’agence va octroyer, cette année, 1000 bourses de recherche en moins [7]. Les demandes d’étrangers pour assister à des cours universitaires ont baissé de 28% l’année passée. Les inscriptions d’étudiants étrangers ont baissé pour la première fois en trois décennies, mais ont nettement augmenté en Europe et en Chine. L’année dernière, le nombre de diplômés chinois aux États-Unis a baissé de 56%, les Indiens de 51%, les sud-Coréens de 28%. Les États-Unis ne sont dorénavant plus le pays où tout le monde souhaite vivre.

       L’Organisation mondiale de la santé (OMS) « positionne les pays en fonction de leur attitude globale en matière de santé, et les États-Unis se situent en 37ème position ». Pour être précis, en matière de soins de santé à proprement dit, nous nous situons en réalité à la 54ème place. « L’ironie est que les États-Unis dépensent davantage en soins de santé, par tête d’habitant, que toute autre nation dans le monde. » [8]. On paye ainsi davantage pour obtenir moins.

       Les États-Unis et l’Afrique du Sud sont les seuls pays développés au monde qui n’assurent pas les soins de santé à tous leurs citoyens [9]. Pardon, mais depuis quand l’Afrique du sud est-elle un « pays développé » ? C’est en tous cas la compagnie que nous méritons, dans ce domaine.

       Le manque de couverture santé provoque 18 000 morts états-uniennes par an (cela équivaut à 6 fois le nombre de personnes assassinées lors du 11 septembre 2001) [10].

       « L’indice de pauvreté infantile place les États-Unis en 22ème position, c’est-à-dire en avant-dernier, parmi les pays développés. Seul Mexico arrive ensuite. » [11]. Avez-vous été à Mexico récemment ? Ce pays vous paraît-il « développé » ? Quoi qu’il en soit, c’est le seul pays « développé » qui se situe en-deçà de nous, concernant la pauvreté infantile.

       Deux millions de familles états-uniennes (plus de 10% des couples aux États-Unis) « mènent un combat quotidien, pas toujours victorieux, pour s’alimenter ». Les familles dans lesquelles, de fait, « figurait l’année dernière un individu souffrant de sous-nutrition à un degré ou à un autre », se comptent au nombre de 3,9 millions [12].

       Les États-Unis se situent au 41ème rang mondial concernant la mortalité infantile. Cuba affiche de meilleurs résultats [13].

       Les femmes états-uniennes ont, par rapport aux femmes européennes, 70% de chances de plus de mourir lors de l’accouchement [14].

       La cause principale de mortalité chez les femmes enceintes, dans ce pays, est l’assassinat [15].

       Des 20 pays les plus développés au monde, les États-Unis occupaient la dernière position pour la progression de l’indice moyen de rémunération totale de la force de travail durant les années 80. Dans les années 90, la moyenne de l’indice de rémunération totale a augmenté d’à peine 0,1 % par an [16]. Néanmoins, les salariés états-uniens ont travaillé davantage d’heures par an que dans n’importe quel autre pays industrialisé, et ont moins de jours de vacances.

     du même coup il en ferait un pays où il fait bon vivre et envié des états terroristes qui auront plus de raison de lui nuire puisqu’il leur fout la paix.  Il peut aussi lancer des recherches sur les energie alternatives , genre fusion froide , Tesla et autre . J’arrete, les idées ne manquent pas

    Dominer est une maladie infantile de l’ègo.

    Répondre
  45. Anonyme

    31/01/2008

    John Friedman : " Oui Mr Bush n’aura pas amélioré le sort d’Israel, c’était un faux-ami…"

    Ok. Le président Bush n’a pas non plus amélioré la situation du Mozambique.  Anyway, vous pouvez nous dire ce qu’il aurait du faire?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  46. Jaures

    30/01/2008

    Notre Paco Rabanne de la géopolitique nous gratifie une fois encore de ses analyses éclairées. Celles-ci nous sont délivrées sur un ton si péremptoire, si peu ouverts au doute, qu’il me parait intéressant de les confronter à celles déjà exposées sur ce même site ces dernières années.

    "Israël se retrouvera dans une situation pas très différente de celle qui prévalait avant Bush". Pourtant dans son article du 05/07/2003, il écrivait sans nuances:"La recomposition du Moyen-Orient est en marche. La paix est proche en Israël". On sait ce qu’il est advenu depuis.

    "Le seul point positif est, là, la stabilisation de l’Irak où l’après-guerre est en voie d’être gagnée". On connait ce vieux leit-motiv millièresque rabaché depuis des années. Des exemples ? le 22/11/03: "l’Irak s’assainit et se stabilise". Le 22/01/2006: "Le terrorisme reflue en Irak. La stabilisation d’un Irak démocratique devrait se poursuivre." Mieux, le 19/04/2003 Millière exulte devant ce qu’il pense être une victoire totale et définitive de l’armée américaine:" Enlisement disaient les uns. Un nouveau viet-nam se délectaient les autres (…) La guerre allait durer, c’est sur ! Et puis les forces armées américaines n’étaient pas assez nombreuses, les attentats suicides allaient se multiplier (…). Il ne reste rien de tout cela, strictement rien".     Sans commentaire.

    Alors doit-on prendre au sérieux un Millière affirmant: "La croissance fléchira peut-être un peu mais il n’y aura vraisemblablement pas de "krach", juste une correction boursière". Vision un peu étroite de la situation économique, laquelle ne se limite pas à la bourse.

    On estime que 3 à 7 millions de ménages américains devraient perdre leur logement dans les 2 ans. 1 millions de procédures de saisies ont été déclanchées en 2007. A Claveland, on est passé de 120 saisies en 2002 à 70 000 en 2007! (La Tribune).

    Cela ne semble guère intéresser Guy Millière. De toute façon, qui intèresse-t-il, lui même, aujourd’hui ? En 2003 et 2004, ses articles suscitaient parfois près de 200 commentaires. Ils doivent maintenant affronter une indifférence polie.

    Répondre
  47. John Friedman

    30/01/2008

    "Israël devra se battre dos au mur, et se retrouvera dans une situation pas très différente de celle qui prévalait avant Bush."

    Enfin un aveu. Oui Mr Bush n’aura pas amélioré le sort d’Israel, c’était un faux-ami…

    Répondre
  48. Anonyme

    30/01/2008

    Chatborgne : " Michael Moore ment, et il sait qu’il ment. C’est en tout cas ce que clame Guy Millière’

    Parce que vous n’aviez pas remarqué que Michael Moore travesti la vérité en pratiquant l’information partielle et partiale?
    Borgne ou bien aveugle et idiot, votre chat?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  49. Sauveur !

    30/01/2008

    " Il n’y a pas de sauveur. "

    Ah bon ?

    Répondre
  50. Chatborgne

    29/01/2008

    Michael Moore Au delà du miroir, un livre de Guy Millière

    Michael Moore ment, et il sait qu’il ment. C’est en tout cas ce que clame Guy Millière dans son dernier pamphlet « Michael Moore – Au-delà du miroir » paru aux éditions du Rocher en janvier 2008.

    La suite de la fiche de lecture du dernier Millière sur : http://chatborgne.canalblog.com/archives/2008/01/26/7708555.html

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)