Trump sauve l’OTAN

Posté le décembre 10, 2019, 11:32
14 mins

Trump a reçu un legs effroyable sur tous les plans: économie tombant au 2e rang mondial, clivages raciaux et sociaux exacerbés, immigration-invasion, armée dangereusement appauvrie et relations géopolitiques gravement endommagées. Pareillement, il a trouvé l’OTAN en déclin, du fait du mépris affiché par Obama pour ce « club de pays européens, blancs de surcroît».

En trois années, Trump vient de restaurer pleinement le prestige et la force de l’Alliance.

À l’occasion des célébrations du 70e anniversaire de l’union militaire la plus remarquable de tous les temps et à laquelle c’est un honneur d’appartenir, il est bon de rappeler aux parasites et aux nostalgiques de grandeurs passées quelques vérités:

– L’OTAN reste une alliance défensive. Elle nous a sauvés du communisme et ne menace ni les régions voisines ni les nations-membres, encore moins leur souveraineté. Le Royaume-Uni post-Brexit, qui va justement recouvrer sa souveraineté, le comprend si bien que Johnson comme Farage lui ont renouvelé leur soutien indéfectible.

– L’OTAN est même une exception parmi les organisations internationales, peut-être parce qu’elle est la seule à n’être pas corrompue et à avoir prouvé son efficacité, justifiant ainsi pleinement son existence. La fin de la guerre froide n’y a rien changé.

– L’OTAN est de nouveau une alliance dissuasive avec Trump. Sa seule présence suffit à empêcher d’autres empiétements territoriaux en Europe, comme sous Obama. L’OTAN ne s’est pas étendue par désir de puissance, mais parce que les pays européens de la Baltique et de l’Est, libérés du joug soviétique, ont demandé à rejoindre cette alliance prestigieuse, garante de leur intégrité territoriale et des libertés retrouvées.

– L’OTAN, bien que création mul­tilatérale, a toujours besoin d’une puissance principale qui la soutienne. L’Amérique s’impose, par sa vitalité économique et son appareil militaire impressionnants, produits du travail acharné de Trump. Non «pour faire la politique de l’Amérique » (elle assure cela pour elle-même dans le monde), mais pour préserver notre sécurité et notre culture communes, à nous Occidentaux.

– L’OTAN n’est pas «à la recherche d’une mission » ! Celle-ci est toute trouvée dans une Europe émasculée qui s’est volontairement démilitarisée face à des menaces nouvelles extrêmement complexes.

Ces vérités, Trump les a rappelées aux différents membres lors des réunions à Londres. Politesse oblige, Erdogan se montrant poli avec lui, Trump a dû expliquer en privé à la Turquie «jusqu’où elle pouvait aller trop loin» dans sa « désantlatisation-russification », très dommageable car politiquement et technologiquement incompatible avec l’alliance. Dégagé d’un tel impératif vis-à-vis d’un Macron systématiquement déplaisant et insolent, il a cloué le bec du petit coq français en lui rétorquant que c’était la France qui avait le plus besoin de l’OTAN aujourd’hui : les initiés savent que notre Mozart de la finance n’est pas de taille face aux talents financiaro-cybernétiques de la Chine et que nos avoirs nationaux, tout autant que ceux de l’Italie, peuvent être engloutis par des holdings chinoises dans notre dos.

Les 2% du PIB consacrés aux dépenses militaires, engagement signé que seulement 8 membres sur 29 honorent, ne sont que la partie la plus connue de l’équation nouvelle.

Trump a fait rentrer 130 milliards de plus dans l’escarcelle collective et ce sont 400 milliards d’escomptés pour 2024.

L’Amérique assure, à elle seule, 70% du budget de l’alliance et 3,7% de son PIB, sans compter les 2,5 trillions de dollars voués par l’Administration Trump aux équipements militaires et dont l’OTAN bénéficie. Voilà qui met en perspective et les modestes 2% dus et les rêves napoléoniens débiles!

Mais ce qu’il faut retenir, c’est que l’OTAN est l’instrument adéquat pour notre sécurité dans les guerres militaires toujours possibles, mais surtout dans les guerres totales actuelles : hybrides, cybernétiques, commerciales, financières. L’OTAN fut créée comme bloc occidental uni, contre les risques mais pas seulement.

On ne doute pas de Trump. Reste aux Européens à faire le tri entre leur anti-américanisme foncier débilitant, leurs orgueils mal placés, et le constat sans concession de ce qu’ils pèsent vraiment.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Version longue:

Article précédent

Morts pour la France

Article suivant

Privilégiés

13 réponses à l'article : Trump sauve l’OTAN

  1. Gug

    31/12/2019

    OTAN : une alliance défensive. Vous fumez? N’écrivez pas, vous gagnerez du temps.

    Répondre
  2. quinctius cincinnatus

    13/12/2019

     » Trump sauve l’ OTAN  » et … capitule devant Pékin et Kim

    un éléphant de … papier !

    Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    12/12/2019

    heureusement Brenus cette intelligence que toutes les nations nous envient les trouve [ Millière et Joslain ] géniaux

    je pense que les Brenus vont devenir sous peu le fond de lecteurs des  » 4 Vérités  » … anti-bourrage de crâne(s)

    Répondre
  4. BAINVILLE

    12/12/2019

    Les Etats-Unis sont sans une situation critique, à peu près sur tous les plans: leurs usines sont parties en Chine, Boeing est au plus mal, les dettes tant publiques que privées sont colossales, les infrastructures sont en ruines…C’est la grande décadence accélérée…L’effondrement peut se produire à tout instant.
    Pour freiner, voire endiguer ce déclin, les banques , les lobbys, les gouvernants US ont placé dans L’Otan, instrument d’asservissement des valets européens…
    La pauvre E. Joslain est une inféodée à la brutalité US,
    « les gouvernements et institutions européennes des créatures qui sont totalement inféodées aux USA, dont le travail consiste à vider les pays étrangers, – et surtout les européens – de leurs forces vives.
    C’est ainsi que Hollande, puis Macron, formatés , et au service de Rotschild, ont bradé Alcatel, le TGV, Technip, les compteurs électriques français, Alstom, etc, et maintenant Latécoère, en attendant Renault et Safran… »

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      15/12/2019

      c’ est le résultat du capitalisme financier celui des fonds de pension qui vous permettent de jouer au golf en pleins déserts avec des artères en plastic et des prothèses un peu de partout ( ce qui guette Guy Millière )

      Répondre
  5. quinctius cincinnatus

    11/12/2019

    SOYONS CLAIRS : …

    SUR LA GUERRE d’ AFGHANISTAN, BUSH , OBAMA et TRUMP ONT MENTI

    Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    10/12/2019

    les services de renseignements  » occidentaux  » ( en particulier polonais ) et russes affirment que l’ Ukraine , soutenue par ces grands garçons d’ Américains, est devenue une terre d’ asile pour les combattants de l’ E.I. ; ils combattraient les pro-russes dans le Donbass

    Répondre
  7. fournet.arnaud

    10/12/2019

    L’OTAN est une organisation criminelle terroriste:
    – qui a fomenté deux guerres en Serbie et en Ukraine sur le sol européen,
    – qui a créé une base militaire au milieu d’un pseudo-état mafieux, appelé Kossovo,
    – qui a armé et formé DAESH en Syrie dans le but de renverser Bachar-El-Assad, en vain, mais en ravageant le pays,
    – qui occupe illégalement les ressources pétrolières de la Syrie,
    – qui pourrit l’Afghanistan et a relancé la culture du pavot, pour s’auto-financer de façon illégale,
    – qui a détruit l’Iraq et la Libye, provoquant des milliers de morts et encore plus de réfugiés (et de « migrants »).
    Non, je ne crois pas que Trump ait rétabli le prestige et la force de cette organisation terroriste criminelle belligène.
    Cette organisation criminelle doit être abolie de toute urgence,
    à défaut la France doit en sortir, de toute urgence.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10/12/2019

      pour ce qui est de l’ Afghanistan, le  » Washington Post  » publie ces jours dernier une série d’ articles sur les Afghanistan’ s papers  » très instructifs sur le manque d’ Intelligence de l’ intervention américaine ( intelligence au sens d’ Intelligence Service ) : ils ont débarqué là bas sans savoir qui étaient les bons et qui étaient les méchants !

      alors vous pensez bien Joslain Evelyne ça ne peut être que pire : de l’ intoxication la plus grossière

      Répondre
  8. BAINVILLE

    10/12/2019

    L’Otanolâtrie de l’article de E.Joslain est risible.
    Les lecteurs des 4 Vérités méritent d’être mieux considérés.
    Les » bons américains », font un travail de destruction systématique au Proche Orient, au profit d’israël qui les tient par ses lobbies, dont l’AIPAC et l’AID. Les vassaux occidentaux collaborent à cette politique de Gribouille, et le fleuron de l’Otan, la Turquie, par la masse de son armée, se permet la prédation criminelle de la Syrie, et continue l’occupation forcée d’une partie d’un Etat membre, à sa voir Chypre. L’Otan soutient et conforte les valets occidentaux dans leur politique de subversion islamique de leurs peuples, à ce sujet les déclations d’officiels américains ne manquant pas.

    Répondre
    • fournet.arnaud

      10/12/2019

      Je ne suis heureux et honoré de constater que je ne suis pas le seul à penser que Evelyne Joslain est une folle aux services des USA. A mon humble avis, sa propagande sectaire et psychorigide est inepte et contreproductive, pour ses maîtres américains.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        11/12/2019

        cela fait des années que j’ écris sur ce blog que G. Millière et E. Joslain ne sont autres que des MANIPULATEURS d’ opinion pro-Trump et pro-Israël, manipulation des esprits qui se fait au détriment de la France et de l’ Europe

        je suis heureux que certains lecteurs manifestent enfin leur ras le bol envers ces désinformateurs grossiers, surtout lorsqu’ on constate que d’ autres  » journalistes  » ( Rouxel, Lambert etc … ) emboitent les pas de ces deux là

        Répondre
  9. quinctius cincinnatus

    10/12/2019

    petit rappel :

    en 2018 l’ industrie  » militaire  » américaine a encore accentué ses bénéfices et creusé l’ écart avec les autres pays

    l’ OTAN ça sert aussi à ça !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)