Un parti pris en faveur du pire

Posté le mai 22, 2004, 12:00
7 mins

Dans l’article que j’ai écrit la semaine dernière, tout en condamnant les actes répréhensibles de quelques soldats américains à la prison d’Abu Ghraïb à Bagdad, je soulignais que la diffusion planétaire de photographies d’Irakiens humiliés par leurs geôliers aurait de graves conséquences. Il n’a pas fallu longtemps pour que cela se vérifie : les barbares qui ont assassiné Nick Berg auraient vraisemblablement tué celui-ci de toute façon, mais les photographies d’Abu Ghraïb ont sans aucun doute attisé leur cruauté et leur ont, selon toute apparence, donné l’idée de procéder à la réalisation d’un film vidéo macabre et bestial.
Je ne peux m’empêcher de remarquer en ce contexte que les journalistes qui ne cessent depuis des jours et des jours de diffuser exactement les mêmes photographies, comme pour être sûrs de susciter un réflexe de haine anti-américaine viscérale, se sont montrés remarquablement « discrets » dans leur utilisation du film vidéo d’Al Qaida. Je ne peux m’empêcher de noter aussi que si les commentaires accompagnant les photographies d’Abu Ghraïb ne reculaient devant aucun abus de langage, parlaient de tortures ignobles, de pratiques dignes du temps de Saddam, et n’hésitaient pas à salir l’armée américaine tout entière, les commentaires concernant le film vidéo d’Al Qaida ont été pour le moins « pudiques » : comme souvent en pareil cas, un assassinat est devenu une « exécution ». Il a été question de ne pas « ajouter d’horreur à l’horreur », et le silence s’est fait.
Je dois, dès lors, le dire : je vois là un parti pris, en faveur du pire et du plus ignoble. Grossir démesurément les bavures de quelques soldats américains n’est qu’un élément de plus dans la grande opération de propagande visant à faire croire au public français et à d’autres occidentaux que tout se passe effroyablement mal en Irak, que la situation était meilleure sous Saddam, que les Américains jouent le rôle exécrable du nazi nouveau style face auquel de braves irakiens seraient des « résistants ». Occulter la bestialité d’Al Qaida est aussi un élément de plus dans le pendant symétrique de l’opération de propagande anti-américaine : il ne faut surtout pas insister sur les détails qui peuvent fâcher. Le sort de Nick Berg doit surtout ne pas apparaître comme plus horrible que celui d’Irakiens humiliés, et ses assassins ne doivent pas apparaître comme plus abjects que les soldats américains d’Abu Ghraïb.
Moi qui n’ai jamais pris le parti du pire et du plus ignoble, j’affirme que par leur parti pris, les journalistes français en leur quasi-totalité, et nombre de journalistes occidentaux avec eux, prolongent les souffrances du peuple irakien et provoquent des morts supplémentaires par centaines. J’affirme qu’en ne disant pas de quoi sont accusés les prisonniers d’Abu Ghraïb, en n’insistant pas sur ce qui sépare les terroristes des membres d’une armée régulière et en affublant d’ex-baasistes et des islamo-terroristes du titre de « résistants », ces mêmes journalistes se placent au côté des criminels et de ceux qui ont fait souffrir et font souffrir encore le peuple irakien. J’affirme que ces journalistes ont une responsabilité grave dans l‘atroce mort de Nick Berg. J’affirme enfin qu’en ne diffusant pas le film vidéo réalisé par Al Qaida, ils rendent service à Al Qaida. Si les téléspectateurs français voyaient l’intégralité de ce film de six minutes, s’ils voyaient que le geste employé pour égorger Nick Berg au couteau serait taxé de cruauté s’il était appliqué à un animal, s’ils voyaient que le boucher doit s’y prendre à plusieurs reprises et achève son travail en brandissant la tête dégoulinante de sang, s’ils entendaient les cris atroces poussés par Nick Berg pendant qu’on l’égorge, s’ils discernaient que Nick Berg a été assassiné sauvagement parce qu’il était américain et juif, ils comprendraient exactement à qui les Américains et l’Occident tout entier se trouvent confrontés. Ils comprendraient qu’il s’agit d’une guerre entre la civilisation et ce qui la nie absolument. Ils comprendraient que la guerre doit être menée et que, si on devait reprocher quelque chose à l’armée américaine, ce serait de mener la guerre avec trop de retenue. Ils comprendraient que si on doit humilier un prisonnier pour le faire parler et éviter d’autres égorgements et d’autres mutilations, l’humiliation est bien peu de chose. Ils se demanderaient ce que souhaitent les journalistes qui se font propagandistes : un échec de l’Amérique et une victoire de l’islam militant le plus barbare ? Croient-ils encore qu’en jouant l’apaisement avec des gens que le fanatisme a relégué plus bas que l’animal, ils peuvent gagner quelque chose ? Détestent-ils tellement l’Occident qu’ils sont prêts eux-mêmes à mourir vilement pourvu que tous les autres Occidentaux meurent avec eux ? Je m’interroge…

34 réponses à l'article : Un parti pris en faveur du pire

  1. J'me marre...

    28/08/2004

     » J’affirme enfin qu’en ne diffusant pas le film vidéo réalisé par Al Qaida, ils rendent service à Al Qaida. » Et vous le diffusez où, vous, ce film ? Non content d’un ridicule suivisme vis-à-vis de cet abruti de Bush (puisse-t-il être élu – cette fois – et finir de ruiner son pays) vous vous accusez vous-même de rendre service à el Qaïda (c’est en anglais qu’on écrit « Al »… mais le français doit vous importer à peu près autant que la France…) Pour voir la video (beurk !), allez sur un site qui n’aime ni Bush ni ben Laden mais la France et la Liberté : http://vigirak.com

    Répondre
  2. Sébastien D.F

    28/05/2004

    Après tous ces riches écrits, revenons à notre sujet : les U.S.A et plus exactement quelle position nous devons adopter vis-à-vis d’eux. Dans la situation ou l’Occident est, il n’y a pas de demi-mesure, devons-nous être pour ou contre ? Devons nous accepter ou refuser leur politique mondiale ? Une chose est certaine : la guerre en irak est une agression pure et simple. Elle est illégitime et chacun l’a perçu dès le premier instant. Aucune « nouveauté » : ils veulent le pétrole et c’est stratégiquement compréhensible, la crise énergetique sera la crise majeur du XXIeme siècle. Mais l’Histoire se chargera de rendre justice et de condamner cet acte. Ceçi établi, qu’elle est la situation présente ? Quelle est Notre situation ? Depuis le 11 septembre la guerre est déclarée entre monde occidentale et monde islamique. La guerre d’Irak et ses conséquences s’y inscrivent. Le monde islamique déchainé plus que jamais n’est plus seulement en guerre avec les U.S.A mais aussi avec les autres dont la France en qui elle n’a aucune confiance. Et la triste vérités est que la France (occdtl est engagée malgré elle dans ce conflit mondial qui ne cessent de s’intensifier : regardons donc le nombre et la diversité des attentat islamique à travers le monde perpétrés depuis 15 ans. Et maintenant que nous sommes engagés dans cette guerre, où se situe l’intérêt général de notre nation ? D’un côté nous avons le monde islamique, de l’autre le monde occidental. A qui apporter notre soutien ? A l’occident. Si les américains ne se battent pas pour nous, ils se battent contre le même enemis que nous. Et l’ont ne peut dire qu’une chose : attaquer de quelque manière que ce soit l’amérique dans sa politique exterieur ne peut profiter qu’aux islamistes. C’est pourquoi dans l’interêt national, il faut nous que soutenions les U.S.A. Et comment les soutenir ? Non pas seulement militairement mais surtout politiquement. Et dans notre société, la politique d’un Etat se fonde sur la diplomatie et les médias. Et pour nous, individus de la société civile, c’est à travers nos opinions que se construit celle des médias ; en outre nous sommes les médias. Ainsi, dans l’intérêt générale de notre Etat, nous devons aujourd’hui soutenir les U.S.A. Et nous, autant journalistes que lecteurs, nous devons les soutenir. Et ceçi commence par faire cesser l’anti-américanisme primaire qui s’insinue partout ; ce contre quoi s’élève Mr.Millière. Enfin, à ceux qui voudraient me dire que la France n’est en rien menacé par « l’islamisme », je repondrait que notre pays compte 8 millions de musulmans et qu’il n’existe aucune différence entre islam et islamisme. La raison est que là où il y a de l’islam, il y a de l’islamisme : plus de la moitié des fanatiques religieux sont paradoxalement issus de familles dites « modérées » du Maghreb, du Moyen-Orient ou d’ailleurs (Cf j.t). Qu’attendre alors de nos 8 millions de musulmans modérés ?…

    Répondre
  3. Isabelle

    28/05/2004

    Boubakar: Vous avez mis le doigt sur le point le plus important (en anglais: « you hit the nail on the head »). En effet, dans la plupart des conflits jusque recemment, on pouvait toujours compter sur le desir de survivre des societes meme si elles avaient des philosophies diammetricalement opposees (URSS-USA par exemple). Ayant la certitude de pouvoir se detruire mutuellement par les armes, celles-ci se sont efforcees a coexister pacifiquement pour eviter un cataclysme. Ce qui est effrayant avec des fous comme Saddam, Ben Laden, etc., est qu’ils sont prets a declancher un cataclysme meme si cela detruit tout le monde. Il est donc maintenant imperatif pour l’avenir de toute la planete de detruire ces fous avant qu’ils ne nous detruisent tous. Desolee pour vos conditions de vie Boubakar. Contrairement a la gauche caviar qui croient que la democratie n’appartient qu’aux peuples occidentaux et que tous les autres ne sont que des barbares qui en sont incapables, nous sommes nombreux a droite a croire que tous les peuples ont droit a la democratie. Cela a du vous degouter de voir tous ces occidentaux ayant la chance de vivre en liberte participer a des manifestations indecentes l’annee derniere pour garder Saddam au pouvoir coute que coute. Ce sont ces manifestants/idiots utiles qui sont les vrais racistes.

    Répondre
  4. christophoros

    27/05/2004

    Tous les déserteurs qui peuvent quitter leur Patrie ( concept démodé précédé du mot »amour » et de l’adjectif « sacré » dans la « Marseillaise » ) me font penser à ce texte écrit pendant l’occupation et chanté par Charles Trenet « revoir Paris, un petit séjour d’un mois, revoir Paris et me remener chez moi, seul sous la pluie parmi la foule des Grands Boulevards, quelle joie inouie d’aller ainsi au hasard… ». C’est bête, rien que d’y penser j’en pleure…

    Répondre
  5. Isabelle

    27/05/2004

    Merci Aude et bonne chance pour votre these et votre depart. En effet, il est malheureux que ceux qui y voient encore clair en arrivent a ne plus supporter de vivre en France et c’est elle qui perd certains de ses meilleurs elements. Car, bien sur, je ne critique pas ceux qui restent que ce soit pour des raisons familiales ou autres, je les trouve en fait bien courageux.

    Répondre
  6. Boubakar3

    27/05/2004

    Je remercie tous les internautes pour ces bonnes paroles.Il y a beaucoup de musulmans qui pensent comme moi mais ne peuvent rien dire car nous risquons gros ,trés gros.Je rappelle que je profite d’un voyage dans votre beau pays ,pour combien de temps,pour pouvoir respirer intellectuellement.Nous sommes devenus tellement « paranos » qu’un simple échange de courriels serait un véritable cauchemar dans mon pays ,je sursauterai au mondre coup de sonnette à ma porte.Vous ne pouvez pas seulemnt imaginez.Un dernier mot,il m’en coute je peux vous l’assurer.Vous ètes vous ,je m’adresse surtout aux gauchistes,vous ètes vous donc demandez pourquoi notre terre existe encore malgré les millions de tonnes de bombes atomiques ,à hydrogéne à fragmentations ,aux gaz etc..?Simplement parce que les possesseurs de ces engins ,russo-soviétiques,américaino-occidentaux et asiatiques,ont toujours estimé qu’il restait une possibilité de dialogue,quelques puissent ètre la gravité de la situation.Le fait de savoir que votre adversaire raisonne suivant une logique de bonheur pour son peuple,quelque soit le fossé vous sépare de lui,vous laissera toujours l’espoir qu’il n’osera pas accomplir le geste fatal qui vous aneantira,mais pas assez vite pour vous empecher de réagir et de le détruire.Ne perdez jamais de vue cette position.Nous en avons la preuve malgré la crise coréenne,l’affaire de Cuba,l’affaire de Suez etc. Maintenant la réflection qui m’en coute:lors de la guerre Irak-Iran,initiéé par Saddam Hussein,l’usage d’armes non conventionnelles ,gaz entre autres,a été très courant. Imaginez seulement ce fou de Saddam Hussein avec la bombe atomique qu’il était sur le point de posséder avec l’aide de la France ,ne l’oublions pas.Essayez de relire l’histoie récente en introduisant ce parametre.Qui aurait oser aller libérez le Koweit?Qui aurait osez empecher Saddam de s’en prendre à la Turquie et de se rapprocher de l’europe?Q’en aurait il de la guerre avec l’Iran? et qui l’aurait empéché de s’en prendre à l’Arabie Saoudite,devenant ainsi le maitre du pérole mondial?que se serait il passer s’il s’en était pris à Israel ,posseseur de bombes nucleaires,comme il l’a fait en 1991 avec ses SCUDS.Cauchemars,cauchemars.Il m’en coute de l’écrire mais peut ètre que le bombardement d’Osirak(le reacteur nucléaire que certains appelaient OCHIRAK))par Israel,nous a laissé un sursis pour essayer de trouver une solution politique à tous les problemes,voeux pieux peut ètre,mais je vous assure qu’il m’en coute d’en arriver à ce constat. Merci encore pour vos encouragements il y en a beaucoup comme moi qui aimeraient s’exprimer mais ne le peuvent,pensez à ce qu’ils ont fait aux harkis ,à Pearl et à Nick Berg!!

    Répondre
  7. Aude

    26/05/2004

    Avant que le conflit en Irak ne démarre la France avait une position très claire : soutenir Saddam Hussein. Le vieil adage si vous n’êtes pas avec nous alors vous êtes contre nous est si vrai. N’oublions pas que ce régime devait de l’argent à la France et que Chirac savait très bien que s’il n’y avait plus de Saddam on n’avait plus aucune chance de revoir cet argent. Tiens, ça rappelle les fameux emprunts russes ça… Arrêtez d’être de mauvaise foi Aristote, s’il y avait eu une véritable coalition internationale occidentale contre l’Irak, Saddam serait parti la queue entre les jambes. Mais au contraire, les belles paroles de pays comme la France, la Russie ou l’Allemagne l’ont incité à rester. Ces discours ont duré des mois avec propositions à l’ONU et bla bla bla. C’est bizarre et si pendant ce temps ça avait donné le temps à Saddam de cacher certains armes… Stéphanie et Isabelle vous avez eu raison de quitter notre beau pays qu’est la France. Mon père l’a fait il y a 25ans et moi je compte le faire à la fin de ma thèse. C’est triste mais c’est comme ça. Quant à vous Boubakar je vous félicite. Votre position m’a redonné un peu de confiance en les arabes. God bless America.

    Répondre
  8. jacques furlainac

    26/05/2004

    « Qu’attendez-vous pour quitter la France? » Moi, c’est plutôt le contraire qu’il faut me demander. « Qu’attendez-vous pour aller vivre dans le sud de la France? » Ma réponse est simple: j’attends qu’on enlève l’ISF. Et j’attends depuis longtemps… Peut-être que certains ici pourraient m’éclairer. Dans pratiquement tous les pays les personnes haut placées et au pouvoir sont considérablement plus riches que leur concitoyens et ont généralement écrit des échappatoires aux lois qui leur permettent de conserver leurs biens. Il doit donc y avoir un moyen tout-à-fait légal de contourner l’ISF, moyen que je soupçonne être utilisé par toute la classe dirigeante et pdg de grandes entreprises. Quel est-il? Permet-on les « trusts » style anglais / américains pour contourner l’ISF ? Où plus simplement les dirigeants ont-ils plutôt « camouflé » leur richesse en valeur nette de pensions futures astronomiques? J’aimerais bien le savoir car moi-aussi j’aimerais profiter du beau climat et des gens sympathiques (et cultivés) français.

    Répondre
  9. Isabelle

    26/05/2004

    Aristote: Vous confondez l’opinion publique americaine et les medias americains quand vous dites que les opinions des « pro-Bush » de ce forum sont minoritaires aux USA. En effet, beaucoup de media americains ont choisi de s’acharner sur le « scandale » d’Abu Graib plutot que sur l’egorgement du Pauvre Nick Berg ou le vrai scandale lui du « petrole pour nourriture » de l’ONU. Mais ca ne fait que confirmer que les media partout sont elitistes et que meme aux Etats-Unis il est de bon ton pour les journalistes de prendre des positions de gauche et « to blame America first ». Neanmoins, contrairement a la situation en France, les media aux USA sont completement « out of touch » avec la population en general ce qui explique bien la desaffection des media traditionnels en faveur justement des chaines de cable comme Foxnews qui ne sont pas ultra conservatrices comme vous dites mais offrent une alternative raffraichissante face aux propagandes elitistes de ABC, CBS, NBC, CNN, etc. En plus, Aristote, je vous parie, qu’en France, les positions d’intervenants de ce forum ne sont peut etre pas si minoritaires que cela, mais vous et votre clique a la Pol Pot, etc., avez reussi a creer un tel climat politiquement correcte qu’il est fort possible que les intervenants de ce forum disent simplement tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Encore heureux que, aux USA, nous pouvons encore penser tout haut malgre le fait, qu’en effet, beaucoup de nos journalistes ne valent pas bien mieux que les votres. A propos de « quitter la france », comme Stephane, moi aussi je l’ai deja fait depuis longtemps et n’ai jamais regrette. Boubakar: Bienvenue dans la libre pensee. Vous avez beaucoup a enseigner a cette gauche caviar francaise qui ne sait rien d’un vrai combat pour la liberte.

    Répondre
  10. T.LARGER

    25/05/2004

    Mr aristote fait certainement partie de ces individus qui pensent pour nous, et ne supportent pas qu’on ait un avis différent du sien; oui cher mr aristote j’en ai marre de faire partie des incultes qu’on tond pour payer des « intelligents » subventionnés grace à l’argent de notre sueur(intelligents, mais paresseux et médiocres,qui plébicitent des documentaires sur des sujets politiques en lieu et place de films de création artistique), oui je suis ulcéré de cet islam qu’on nous a imposé à coups d’immigration incontrolée et de manifestations de potes qui nous ont privés d’un vrai débat démocratique sur le sujet; vous défendez des spoliateurs, et des ennemis de la démocratie qui ne supportent pas les opinions minoritaires et qui pour vivre ont besoin de spolier les véritables actifs;(tiens d’ailleurs, pourquoi vos petits amis ne laisseraint pas les gens choisir le système économique dans lequel ils veulent produire: capitaliste ou collectiviste, en laissant les deux systèmes cohabiter, nous aurions un test grandeur nature ). Alors écoutez bien Mr aristote il vous faudra me chasser manu militari de mon pays . Mes ancetres sont des immigrés de l’intérieur qui ont choisi de quitter leur région d’origine en 1873 afin de garder la nationalité française pour cause d’invasion allemande. Et si on remonte un peu plus, on trouve un tas de raisons pour lesquelles ils auraient pu fuire ce beau pays. Je suis peut etre minoritaire, mais ça ne prouve pas que j’ai systématiquement tort. Et je vous préviens, c’est dans nos milieu qu’on trouve la plus forte natalité chez les français d’origine européenne, donc si on reste entre nous, vous n’etes pas sur d’avoir raison sur le long terme. Je souhaiterais m’adresser à mr boubakar et lui exprimer toute ma sympathie, car sa position est bien plus courageuse que les notres, étant donné les pressions incessantes qu’il peut subir de la part de son entourage. Toutefois et j’espère que mes propos ne vont pas trop le heurter, je pense que les racines du mal sont dans le coran et la vision du monde et de la morale qui en découlent. Allah, qui demande la soumission et domine les hommes, avec mahomet qui plutot qu’une exigence morale transmet un mode d’emploi à travers les hadiths et tout le fatras de la juridiction musulmane (jusqu’à nous prescrire comment faire ses besoins). Nous avons la chance avec notre religion chrétienne d’avoir un dieu bon et aimant, avec un prophète qui prêche la paix et met tous les hommes au même niveau, mais exige de soumettre tous ses actes à un examen de conscience afin de vérifier qu’au moins on ne fait pas mal. Lisez les 2 textes fondateurs et comparez, vous aurez l’explication des différences culturelles et d’évolution entre les 2 civilisations. J’aimerais tellement qu’on entende plus souvent des personnes de culture musulmanes aussi ouvertes que vous…

    Répondre
  11. Florent Morlan

    25/05/2004

    Allons donc Stéphane, vous qui ne jurez que par les amerlocs vous dites qu’avec une plus grande coalition internationale ils auraient vaincu. Ce peuple d’élite aurait donc besoin d’aide malgré sa supériorité si écrasante sur nos pauvres nations décadentes ? Vous qui avez quitté la France pour un pays que vous pensez supérieur, il faudra bien un jour vous avouer que la tentative d’occupation americaine de l’Irak restera dans l’histoire comme un fiasco majeur de ce pays, et marque sans doute le commencement de la fin de son hégémonie sur le monde.

    Répondre
  12. Didier

    25/05/2004

    Cher Aristote, je m’empresse de venir à votre rescousse et vous soutenir malgré l’affreux penchant dévoyé de libéral qui est le mien. Lorsque vous vous exclamez avec force autorité : – « ceux qui ne sont pas d’accord avec notre système de rêve, dehors ! » Je tiens à vous rassurer, c’est précisément ce qu’ils font, petit à petit et sans bruit. En six ans, deux millions de Français (chiffres officiels, plus sans doute…) ont quitté notre magnifique société. Jamais, dans notre histoire, autant de Français n’ont émigré en temps de paix. Regardons autour de nous, tous ces gens « dont on a plus entendu parlé »… Les médecins qui, il y a quinze ans étaient en surnombre, et manquent tant aujourd’hui. Sachant que c’est l’une des professions partant le plus tard en retraite, ils ne se sont pas évaporés… J’en ai retrouvé aux USA, en Espagne, en Argentine… Ces artisans, ces commerçants qui naguère employaient de nombreux salariés, cotisaient un maximum ; ils se barrent ! Ces petits industriels avec certains de leurs employés, ils se barrent. Oh, pas seulement des gens riches, ces techniciens avec leur familles, ces agriculteurs avec enfants, petits enfants, gendres et belle filles, ils se barrent. Le prof de musique de ma fille, et son épouse prof de biologie partis en Nouvelle Zélande. Ces jeunes ouvriers bloqués dans leur ambition, ils se barrent. Et même des fonctionnaires territoriaux écoeurés par l’ennui de ce système, comme celui-ci naguère chargé uniquement des élections dans une préfecture, parti monter sa propre affaire en Espagne, ils se barrent tous… Ces Arabes marocains d’origine, qualifiés, à qui » nos barbus préférés » font très peur, parce qu’ils les connaissent bien, ils sont en Floride, et au Québec. Et moi-même je ne vais pas tarder à rejoindre mes copains ! A terme en France, il ne restera que des Arabes non intégrés, là uniquement pour prendre votre fric, de vieux révolutionnaires soixante huitards encroûtés dans la fonction publique et résignés dans l’attente de leur modeste pécule qui leur tiendra lieu de retraite, de plus en plus de vieux, tellement vulnérables qu’ils n’imaginent même pas autre chose que le peu qu’on leur montre et qui, passivement reconduisent la même majorité UMPS à chaque élection. Là, soyez heureux, la majorité sera de plus en plus de votre coté !!

    Répondre
  13. Stephane

    25/05/2004

    « Qu’attendez-vous pour quitter la France? » Pour moi c’est fait! Et je ne risque pas de revenir par Roissy CDG! Encore un reve de grandeur française qui s’écroule! Avant de vouloir donner des leçons aux Américains, il faudrait savoir balayer devant sa porte. A moins que l’anti-americanisme ne serve justement de distraction des problemes qui nous affligent (etatisme, dette, chomage, delinquance, etc.) On dirait que la France essaie d’entrainer l’Occident dans sa chute. Elle a tout fait pour que les Américains ne rassemblent pas de grande coalition internationale dans sa campagne irakienne. Or, il est clair qu’avec plus de troupes internationales sur le terrain, les insurgés (islamistes, saddamites ou autres) n’auraient pas resisté aussi longtemps.

    Répondre
  14. Aristote

    25/05/2004

    Mise au point : Je ne suggérais de partir de la France qu’à ceux qui trouvent le climat étouffant et gangrené par les « socialo communistes ». Si vous vous pensez que vous serez mieux ailleurs, allez-y et on ne vous regrettera pas. Concernant l’Amérique, je n’ai jamais considéré qu’il ne s’agissait pas d’une démocratie (imparfaite comme toute démocratie). La liberté d’expression existe, bien sur, aux Etats-Unis, même si on y trouve une certaine forme d’autocensure (voir le refus de diffusion du film de Mike Moore par Disney, film dont la palme d’or a été accordée à Canne, rappelons le, par un jury constitué dans sa majorité, d’Anglo-Saxons et d’un seul français). (Je ne partage pas, loin s’en faut, les idées de M. Moore, que je considère comme très excessif). Seulement, par le désordre semé en Irak, les tortures et les tueries de civils, la démocratie américaine s’est décrédibilisée aux yeux du monde, et a décrédibilisé les autres démocraties occidentales avec elle. Comment dès lors, peut-elle prétendre s’ériger modèle? Par la spirale terrorisme répression, elle tend à créer en Irak un scénario à l’algérienne, et légitimer les frange les plus extrémistes du pays (pendant la guerre d’Algérie, la répression croissante et aveugle contre les attentats du FLN a contribué à légitimer l’organisation au sein de la population). Ceci dit, je n’ai jamais considéré les pays du proche et du moyen orient comme des modèles de démocratie, mais, faut-il le rappeller, les bombes ne sont pas une bonnes méthode pour les inciter à libéraliser leurs régimes.

    Répondre
  15. A

    25/05/2004

    « Qu’attendez-vous pour quitter la France? » Non, nous sommes chez nous. Mais pour vous la porte est ouverte. « La quasi totalité de la presse et des télévisions américaines également. » Tiens, je croyais que les médias Américains étaient aux ordres ? Ca aurait donc changé, où on nous à raconté n’importe quoi ?  » Il se trouve, chose étonante, que la démocratie ne se propage pas par des bombes, et encore moins par des tortures.  » Aller donc dire cela aux Allemands et aux Japonais. Par ailleurs démocratie ou pas, Saddam était une menace potentiel qui devait être éliminé pour notre séurité.

    Répondre
  16. boubakar2

    24/05/2004

    Aristote, pourquoi utiliser cette méthode fasciste et vouloir expulser ceux qui ne sont pas de votre avis. Ce que vous ne voyez pas, car sous votre nez,c’est cette liberté d’expression dont vous abusez ainsi que ceux que vous vous vantez d’avoir pour amis.Ce que j’ai éssayé de dire dans ma précédente intervention c’est la chance que vous avez c’est de pouvoir « l’ouvrir » sans penser un seul instant que quelqu’un puisse un jour vous arréter dans la rue et vous embarquer vers une destination dont vous ne reviendrez jamais.ça s’appelle un delit d’opinion ici là bas un crime contre l’autorité,donc couic.. Connaissez vous la vieille histoire des 3 chiens un russe,un polonais un américain à l’epoque de la guerre froide,il n’y a pas si longtemps,hier. Le chien américain dit »c’est invraisemblable,j’ai été obligé d’aboyer pour avoir ma viande »,le chien polonais dit « la viande?c’est quoi ça? » le chien russe de rajouter « et aboyer,c’est quoi? »,et bien Monsieur Aristote pour nous arabes actuellement la situation est la meme que celle des chiens russe et polonais ,ils eux la chance d’avoir changer de situation.Et si on est dans cette merde c’est entre autre gràce à des »amis » comme vous qui trouvent d’excellentes raisons à nos despotes de ne surtout rien changer puisque certains en occident les comprennent et les appuient.

    Répondre
  17. Florent Morlan

    24/05/2004

    Pour clore le débat, saluons la salutaire remarque de Hypnos qui incite à ne pas confondre arabe et islamiste. A trop vouloir encenser leur Dieu oncle Sam, certains en viennent à créer un démon islamiste digne des représentations les plus outrancières et les plus racistes. Au 19e S., lorsque les américains incitaient les habitants des villages indiens à sortir de leurs tentes pour leur présenter une distraction nommée « mitraillette » et qu’ils massacraient joyeusement à l’aide de celle-ci les indigènes curieux, femmes et enfants compris, qui s’en approchaient ingénument ;lorsque ces mêmes glorieux colons laissaient crever de maladie et d’alcoolisme, parqués dans d’infames camp de concentration, les quelques survivants de leurs massacres, ils n’avaient rien à envier aux fous d’Allah ou aux Waffen-SS. On aurait pu faire de la prose à la Guy Millière sur ces sanglants épisodes historiques, on a préféré les glorifier dans les westerns. Nous avons tous eu notre période de barbarie et aucune n’est plus à déplorer qu’une autre. Le nazisme avait inventé la hiérarchie des races. Le pensée unique occidentale du politiquement correct a inventé la hiérarchie des massacres. Plus subtile que son homologue germanique, elle suit cependant exactement la même logique. Les massacres commis par les puissances dominantes actuelles, qu’il s’agisse du génocide amérindien, des bombes atomiques sur Nagasaki et Hiroshima ou du génocide palestinien sont considérés comme de peu d’importance. Le massacre qui a frappé ces puissances dominantes durant la seconde guerre mondiale est considéré comme le summum de la barbarie. De ce classement des massacres est induit la nouvelle hiérarchie des peuples. Le bien et le mal sont en chacun de nous, en chaque homme quelque soit sa race ou religion et il incombe à chacun de nous de faire triompher en lui sa propension à faire le bien. Penser cela c’est être humaniste. Le bien, pas plus que le mal, n’est l’apanage d’un peuple en particulier. Celui qui penserait cela serait fasciste et serait raciste.

    Répondre
  18. SERTORIUS

    24/05/2004

    Les communistes ont torturé à la Libération. Les barbouzes gaullistes ont torturé des partisans de L’Algérie française.Alors les Français devraient balayer devant leur porte.Mais comme tout le monde le sait « la torture en Algérie » « la torture au Chili  » et « la « torture »en Iraq » sont les seules dignes d’interêt.Ces bonnes âmes de « Libération  » du »Monde « de « Marianne  » de « France Inter  » ont des préoccuptions tres tres éloignés de la dignité humaine.

    Répondre
  19. Aristote

    24/05/2004

    A tous les suppots de Bush. Qu’attendez-vous pour quitter la France? Si ce pays est « gangrené par les socialo communistes », et dans une situation de « décadence » qu’est-ce que vous fichez encore ici? Partez vite, et allez habiter dans ce pays « si libre »? Dans tous vos discours dénigrant le soit-disant « mensonge » des médias français qui seraient, selon vous complètement biaisés, vous faites quelques omissions majeures. Tout d’abord, les médias français ne sont pas les seuls à s’indigner fortement des méthodes des soldats américains. La quasi totalité de la presse et des télévisions américaines également. Et ce, des plus libéraux (au sens anglo-saxon) aux plus conservateurs (si l’on fait exception des ultra conservateurs Fox News ou Weekly Standard). Pour s’en convaincre, il n’est qu’à lire des médias majeurs tels le Wall Street Journal, USA Today, The New Republic, The Economist et j’en passe, tous à l’origine favorable à Bush. Vos opinions sont donc non seulement ultra minoritaires en France, mais elles le sont également aux Etats-Unis. Vous oubliez ensuite que les américains se sont lancés dans cette guerre pour « convertir le monde arabe à la démocratie ». La guerre en Irak était pour beaucoup de ses partisans (néoconservateurs) « the battle of hearts and minds », destinée à conquérir les coeurs et les esprits. Il semble donc parfaitement justifiable de critiquer l’irresponsabilité coupable voire même criminelle avec laquelle cette guerre a été organisée. Tout a été fait pour s’aliéner un maximum les pays arabo-musulmans, alors que le but aficher était de les enrôler en montrant l’exemple. Les irresponsables qui ont décidé de faire la guerre n’ont pas le moins du monde songé au moyen de gagner la paix, une fois Bagdad conquis. Il se trouve, chose étonante, que la démocratie ne se propage pas par des bombes, et encore moins par des tortures. La plupart de mes amis américains, plutôt favorables à la guerre au début du conflit, m’avouent aujourd’hui avoir honte de leur pays.

    Répondre
  20. HyPNOS

    24/05/2004

    La reflexion de boubakar est importante car elle doit nous rappeler sans cesse de ne pas confondre arabe et islamisme. Maghrébin laïques et salafistes. La tentation du racisme est grande et devons rester vigilants aux dérapages verbaux. Les premières victimes de l’islam sont en tout premier lieu les arabes eux-mêmes. F. Morlan suggère de les laisser s’entre-tuer (voir mon post / article christian lambert) par un raisonnement étato-gauchiste déplorable, mais certainement adopté par nos gouvernants. Ces conflits sont récupérés car ils servent la lutte anti-capitaliste que livre la gauche aux états-unis. Toutes les alliances et les moyens sont bons pour critiquer le modèle libéral américain. La guerre en Irak n’est qu’un prétexte parmi tant d’autres. Il y a peu, un socialiste me disait que l’effet de serre et le réchauffement climatique était dû à la politique de Bush. Voilà pourquoi, il est parfois inutile d’argumenter, vu que nous sommes dans une mauvaise foi totale.

    Répondre
  21. boubakar

    24/05/2004

    à la lecture des différentes réactions formulées par vos lecteurs,je suis étonné de voir les positions que peuvent prendre certains ant-américains.Je suis tunisien de passage en France et je profite de l’ordinateur d’un ami ,chez qui nous parlions de politique et qui m’a fait découvrir certains des sites qui lui permettent de s’informer ,sans passer obligatoirement par les médias conventionnels.Ceci étant dit afin de vous permettre de comprendre mon point de vue. Sous commandant Marco écrit dans son commentaire que l’on ne peut comparer les différentes situations,décapitation de Berg et 40 morts irakiens,les morts de Falloujah et les 4 morts américains massacrés etc…,.Soit . La différence fondamentale est que d’un coté on dépece ,on humilie on réduit en charpie un ètre humain ou pire un cadavre sans personne pour s’élever et s’indigner ,coté, arabe devant ces pratiques barbares(la mise en scene de la décapitation aurait put postuler pour le prix du court métrage à Cannes) et de l’autre nous avons la certitude d’une réaction,coté occidental,bonne ou mauvaise.Cette situation représente pour moi arabe une humiliation.Comme s’il ne fallait rien attendre des mes « congéneres » décervelés Le probléme majeur est que la principale humiliation des arabes vient des arabes eux meme qui sont incapables d’assumer une indépendance et de penser D’ABORD à construire leur pays en investissant les revenus de leurs matières premieres et élever le niveau de vie de leur concitoyens avant de se tourner vers la NATION ARABE.Cette vision de grandeur cache toutes les miseres que font subir des chefs despotiques en place depuis des années sans espoir de le voir changer .Ou est passé l’argent du pétrole ,du gaz.Quelle fondations scientifiques ces despotes ont ils mis en place pour l’avancée de la science afin de soulager leurs « frères » et ne pas toujours s’en remettre aux puissances étrangeres,occidentales ou soviétiques à l’époque pour les soigner . Les investissements immenses ont été fait pour créer des armes de déstructions massives.Les peuples ne sont pas aveugles mais malheureusement il est plus facile de faire porter la responsabilté de son propre malheur sur le dos de l’étranger plutot que reconnaitre celle de son propre frère.Tout l’argent est parti chez les occidentaux ,les russo-sovietiques et les asiatico-communistes. Quant à Florent Morlan qui suggère de s’ouvrir aux cultures étrangeres,il me semble que sa vision trés humaniste au demeurant,pèche par son coté unilatéral.Ces photos,les vraies et les fausses,ont le mérite d’ètre visibles,pourquoi ne voit jamais de documents sur les massacres en Algérie ,au Soudan ,sur les prisons syriennes ,sur le massacre des frères musulmans en syrie’15000 morts à El Hamma).Un mort arabe tué par son corréliegionnaire ne compte pas ,seul compte celui tué par un occidental,il a plus de valeur encore si c’est un Juif qui le tue.Que pense Florent du procés des homosexuels egyptiens ,mis en cage,par les autorités.Vous ètes vous posez la question sur l’évolution de l’émigration des pays nord africain et arabes par rapport à celle du début du 20 eme siécle ,celle ci portugaise,italienne, espagnole est europenne.Dans un cas un cas l’amélioration de la situation interne des pays arabes et africains ne donne pas à penser qu’un retour voir une diminution de cette émigration serait en voie de diminution ,ces populations déplacées ne voyant pas le début de raisons de rentrer construire des pays dont la corruption de dirigeants ne cesse d’augmenter,et dans l’autre le transfert d’individus se fait d’égal à égal,un européen « s’éxilera » en sachant que par le jeu des vases communicants le niveau de vie des démocraties ne peut aller qu’en s’améliorant,donc son pays en profitera.Si lui a quitter son foyer ,il travaillerara pour que les générations suivantes n’aient pas à le faire. Nous arabo-musulmans avont,malheureusement pour nous,des dirigeants qui n’ont retenu de l’histoire que les mauvais cotés.L’art de camoufler ses fautes ,de les faire endosser par d’autres et surtout ,grace à nos « grands freres » gauchistes et soviétiques la manipulation médiatique,ce qui est la preuve que l’intelligence et les moyens pléthoriques ne sont pas tournés vers ceux que cela pourrait aider c’est à dire leur propre peuple. Qu’ Allah fasse qu’ils ne remportent jamais le victoire sans quoi la simple utilisation de cet outil de communication ne serait meme pas envisageable,voyez la SYRIE. Je suis désolé de mon style touffu et difficile à lire ,mais étant de passage à Paris,cette bouffée de liberté,sans etre obligé de surveiller mes arriéres m’étourdit et m’ennivre.Messieurs allez donc faire un tour dans nos beaux pays et ne rester pas ,confinés dans les hotels de luxe,aller parler dans les cafés et sur les marchés avec les populations locales,je ne vous garantie pas des réponses et je pense que vous risquez de revenir plus vite que prévu,….si vous revenez!

    Répondre
  22. R. Ed.

    24/05/2004

    L’Islamiste barbare et inculte (la plupart d’entre eux) choisira la décapitation, bien sûr puisque son martyr lui permettra au paradis de Mahomet (qu’Il nous fiche la paix)d’humiler et de battre en permanence 72 vierges à la merci de tous ses caprices .

    Répondre
  23. Aude

    24/05/2004

    Comprendre et s’ouvrir aux autres cultures ? Mais bien sur. Et pour aller plus loin, je vais me couvrir d’une burkha, rester enfermée chez moi, obéir à un mari totalitaire, ne pas me défendre lorsqu’il me frappera pour désobéissance (après tout je l’aurais cherché) etc…

    Répondre
  24. mariuzzo sylviane

    24/05/2004

    Un très bel article Monsieur Guy Millière et très courageux ; il est vrai qu’à la fin de votre article je me dis que tout celà ne peut que mal finir pour nous qui sommes pour l’instant privilégiés mais jusqu’à quand ? Ces journalistes qui se prennent pour les élites de la France, mais qui en définitive pour moi ne sont que des « ratés » se prennent tout à tour pour des Juges, Gendarmes, Politiques et donnent des leçons mais sans apporter de solution ;

    Répondre
  25. A

    24/05/2004

    Je suis surpris qu’on soit surpris. Est-ce qu’en 40 les résistants français aussi ne faisaient pas parler ? Qu’est-ce qu’on s’imagine que c’est la guerre ? Disneyland ? Il faudrait peut être arreter l’hypocrisie, d’autant plus que la France est en pleine déconfiture économique, politique et morale… Je supposes que si les américains se barrent d’Irak, les européens épouvantés seront furieux contre eux. Et que s’ils restent, les européens les traiteront de colonisateur et autre croisés Juifs. Heureusement que l’opnion des Européens compte de moins en moins.

    Répondre
  26. t.Larger

    23/05/2004

    D’un point de vue strictement visuel, les 2 images prisonniers irakiens humiliés, et citoyen américain égorgé sont assez claires: d’un côté une image rappelant vaguement un bizuthage de grande école, dans un tout autre contexte psychologique, bien sûr; et de l’autre côté la mise en scène de l’égorgement d’un homme au nom d’un dieu qui apparait pour le fait avide de sang et de vengeance, en deux mots un véritable « sacrifice humain », comme ils sacrifient le mouton à l’aîd el kébir pour commémorer le geste d’abraham qui avait substitué cet animal à son propre fils.Je n’ai pas eu le courage de visualiser cette vidéo, mais j’ai déjà assisté à des sacrifices rituels d’animaux, j’ai déjà procédé à des décapitations d’animaux à des fins scientifiques, et j’ai également déjà été bizuthé ( et bizutheur…); ça me suffit largement pour me faire une idée assez précise des choses et de leurs conséquences. Quand on sait que dans le coran il est écrit qu’il est plus grave d’opprimer un musulman que de tuer un incroyant, on comprend bien mieux le message. Même si l’intervention américaine en Irak parait etre un abus de pouvoir, la géopolitique (géoreligion?) nous impose de rester solidaire de ce pays souvent maladroit, mais qui n’a pas perdu son instinct de conservation.

    Répondre
  27. Florent Morlan

    23/05/2004

    Le problème c’est que les américains se sont posés en chevaliers blancs, en redresseurs de torts, qui allaient mettre fin à l’affreux régime de Saddam. Ils n’avaient pas droit à la moindre erreur. Ce qu’ils ont fait vous apparait moins grave que les actes de certains islamistes ? Mais tout d’abord, avons-nous connaissance de tout ce qu’ils ont fait ? Les photos de sévices à l’égard de prisonniers ont été prises dans le cadre d’actions psychologiques dont le but était d’humilier les irakiens par leur diffusion. Si les américains ont été capable de ça, peut-être ont-ils étaient capable de bien pire dans le secret des cellules (quelqu’un sait-il ce qui se passe à Guantanamo par exemple ?). Mais au fait, qu’est-ce qui est pire ? Dans nos conception d’occidental frileux et veule, nous ne tenons à rien plus qu’à notre misérable peau. En d’autres temps, l’honneur avait tout autant, sinon plus d’importance. La décapitation était la peine réservée aux nobles et on n’hésitait pas à se transpercer la bedaine pour la plus petite insulte. Allez demander à un musulman s’il préfère se faire couper la tête ou bien etre trainer en laisse par une femme et subir toutes sortes d’outrages à connotation sexuelle ? La réponse ne sera pas forcémment celle que vous croyez. Essayez de vous ouvrir un peu aux autres cultures et de comprendre que le pire chez nous, n’est peut-être pas le pire chez les autres. Les américains eux, ont compris cela. Ils savaient parfaitement que pour anéantir un musulman il vaut mieux l’humilier sexuellement que le tuer, le torturer physiquement et en faire ainsi un martyr.

    Répondre
  28. RESISTANCE

    23/05/2004

    L’hystérie anti-américaine, durant les années sombres que nous vivons actuellement en France, mériterait une analyse approfondie et sans soute une thèse de doctorat. Quelques faits : « Je souhaite la victoire de Saddam » (de Villiers en mars 2003). Ca ne vous rappelle rien ? « Je souhaite la victoire de l’Allemagne » de Laval en 1942). Sur France Info, le 22 mai 2004 (après les représailles israéliennes à Gaza)  » MEME les Etats-Unis ont été obligés de condamner » (en ne faisant pas usage de leur veto à une enième proposition de résolution des dictatures arabes condamnant Israel). Imagine-t-on un journaliste, après une atrocité palestinienne contre des femmes et des enfants israéliens, dire « MEME la France a été obligée de condamner » ? Ne serait-il pas remercié sur l’heure ? Le résultat du palmares du festival de Cannes, où on n’hésite pas à couronner un simple documentaire (au demeurant médiocre, mais là n’est pas le problème, évidemment) pourvu qu’il soit anti-Bush. On comprend pourquoi les intermittents ont éparné ce festival. Et toujours la même France info qui regrette que « Carnets de voyage » film à la dévotion du Che (assassin d’enfant, comme le rappelle G. COURTOIS dans son livre sur les 100 millions de morts du communisme) n’ait pas été distingué. Pauvre France.

    Répondre
  29. jaegger

    23/05/2004

    Même analyse que « observateur ».Je souhaiterais comme l’indique GM que nos donneurs de leçons en voie de sous-developpement accéléré nous face part clairement de leurs « solutions » aux problèmes du monde pour changer de leur critique systématique des USA. Je soupçonne surtout un sentiment de jalousie face à ceux qui « veulent réussir » mais je suis certainement malveillant. Nous attendons leur prochaine « feuille de route » avec intérêt, nul doute qu’ils soient incapables d’en établir ne serait-ce qu’un plan car n’en ayant ni la volonté ni la compétence.Aucune proposition constructive n’a jusqu’à présent été proposé par les « anti-BUSH » si ce n’est des compromissions et des reculades honteuses face aux dictateurs et terroristes. Je suis extrêmement pessimiste pour le futur de ce pays .Je souhaite pour l’europe qu’elle cesse de se construire autour des métastases soocialo-communistes franco-allemandes de la social démocratie.

    Répondre
  30. Observateur

    23/05/2004

    Les commentaires anti-Américain et pro Saddam Hussein de nombreuses personnes ici montrent le niveau de décadence moral atteint par une grande partie des Français, incapables de juger avec un sens critique, et qui ne font que répéter machinalement la pensée unique déversée en continue par nos médias socialo-marxistes, comme s’ils avaient renoncé à tout jamais à penser avec objectivité, courage et lucidité. Cette France déclinante, pour ne pas dire décadente, à tous les niveaux économiques, incapable de se réformer, dernier pays développé (on pourra peut-être dire, dans l’avenir, ex-développé) dans le monde à n’être toujours pas sorti de la crise de 1973, trouve encore le moyen de donner des leçons de bonne conduite au monde entier. Il y a-t-il seulement dans le monde un pays qui soit descendu aussi bas ? Comment peut-on critiquer en permanence le seul pays, les USA, dans le monde qui a eu le courage de tenter de remettre de l’ordre dans ce moyen orient gangrèné par le terrorisme islamisme, où n’existent que des dictatures, à part Israël que les mêmes ne cessent de critiquer par ailleurs. Comment peut-on s’offusquer de la tentative des Américains de créer des démocraties au moyen orient, en mettant fin à une des dictatures les plus impitoyable dans le monde, où le dictateur Saddam Hussein a fait tuer au moins un million d’habitants, où tous les experts reconnaissant qu’elle avait probablement des armes chimiques et biologique (Même le monde l’a admis dans un article du 2 avril 2004, en page 32 ! ), une dictature qui n’avait appliqué aucune des résolutions que l’ONU lui avait imposé (ce seul critère étant déjà un motif de guerre valable) ? Comment peut-on s’opposer à la tentative des Américains de mettre fin aux crimes provoqués par le terrorisme islamiste qui touche tous ces pays et qui menace toute l’Europe dont la France. Comment enfin peut-on refuser aux Etats-Unis de répondre à la guerre qui lui a été déclarée par les Islamistes, le 11 septembre 2002 (3000 morts). De grâce, un peu de décence, à défaut de courage et de lucidité !

    Répondre
  31. Sous-Commandant Marco

    22/05/2004

    Il est effectivement assez ridicule, comme les autorités et média américains et français le font depuis des semaines, de se polariser sur les exactions commises contre les prisonniers irakiens, alors que dans le même temps, des centaines de soldats américains et des milliers de civils irakiens ont été et sont encore les victimes de la croisade intégriste chrétienne menée par George W. Bush. Sans doute les Etats-Unis sont-ils dans un tel état de confusion que des humiliations à caractère sexuel leur semblent plus graves que la mort de milliers de personnes. Toute proportion gardée, c’est un peu comme si on reprochait à Milosevic les milliers de viols subis par les femmes bosniaques, en oubliant le nettoyage ethnique auquel il se livrait en parallèle. Les Américains disent « two wrongs do not make one right ». En quoi ce qui se passe au Soudan, en Tchéchénie ou ailleurs devrait-il excuser ce que les Américains font en Irak? Comme le rappelle justement Millière, on ne peut pas pas mettre sur un pied d’égalité les humiliations subies par les prisonniers Irakiens et les massacres commis à grande échelle par Saddam (même si, et cela Millière « oublie » de le rappeler, il était soutenu par les néo-conservateurs américains de l’époque). Mais on ne peut pas non plus comparer l’assassinat de Nicholas Berg et la mort de 45 Irakiens (dont 10 enfants) lors d’un mariage. On ne peut pas comparer la mort, si horrible fut-elle, de 4 « consultants en sécurité » américains et les représailles qui ont suivi à Falloujah, causant la mort de dizaines de civils. On ne peut pas comparer le 11 septembre 2001 (3000 morts américains) avec la guerre en Irak, qui a déjà provoqué la mort de largement plus de 5 000 civils. Si vous arrigez le droit de faire de telles comparaisons, alors je vous répondrai que les Nazis étaient dans leur bon droit quand ils fusillaient 10 otages pour chaque officier allemand tués par les « terroristes » (pardon, je veux dire les « résistants »). On reconnait une démocratie à ce que sa réponse à un crime est proportionnée à la gravité de ce crime. En démocratie, même la légitime défense est sévèrement encadrée. On peut donc penser que Israel et les Etats-Unis, sous les leaderships respectifs de Charogne et de Bush-rit, ont vu s’effondrer la qualité de leur démocratie. Il y a effectivement de quoi s’inquiéter.

    Répondre
  32. R. Ed.

    22/05/2004

    Un bon article, Monsieur Millière .Attendons maintenant les réactions négatives de tous ces êtres bien pensants qui diront de nouveau que vous êtes un suppôt des Américains.

    Répondre
  33. Henri Cohen

    22/05/2004

    vous pouvez rajouter l’exécution à bout portant, voire bout touchant,de cette mère de famille enceinte et de ses 4 enfants ,de 1ans à 12 ans par un palestinien.Il est étonnant que ,lors de tractations ,pour échange de prisonniers ,entre Israel et les arabes,pratiquement toujours c’est un échange de cadavres israeliens,vivants lors de leur capture contre des arabes vivants ,soignés et bien nourris,rappellez vous Cheikh Yassine et Nasrallah du hezbollah.Le débat qui a animé la société isrealienne après l’affaire de Jénine portait sur la non utilisation massive de bombardements aeriens pour raser les quartiers ou s’étaient retranchés les terroristes,plutot qu’envoyer des troupes au sol afin de les déloger,ce qui a occasionné de nombreux morts parmi Tsahal,tout ceci pour eviter les victimes civiles. Je rappelle une affaire qui a concerné deux trés grands présidents,De Gaulle et Bourguiba, l’affaire de Bizerte. Bourguiba a utilisé les civils pour protéger ses militaires qui tiraient sur les appelés non préparés à ce type de situation .De Gaulle les a remplacé par les paras et la légion, avec pour conséquence un nombre de victimes trés importants.Qui en parle ,personne,et les harkis ,égorgés par milliers aprés les « accords d’Evian » ,et le Sahara espagnol et le Polisario, et le Soudan et le massacre des Chrétiens ,et l’exil des arabes chrétiens suite à la montée islamique dans les territoires palestiniens,La Tchétchénie,le Tibet,les Touaregs,Les Kabyles NON BASTA!!! Il n’y a de crimes et de sévices « intérréssants » que ceux commis par Les Etats Unis et Israel.Pour finir il est bizarre de voir Monsieur Dieudonne participer aux élections européennes sur une liste censer défendre ceux qui organisaient les razzias en Afrique noire pour fournir de la « marchandise » aux exclavagistes,c’est à dire les Arabes.Bizarre non?

    Répondre
  34. chevalier de la Liberté

    22/05/2004

    Guy Millière, gouverneur de Californie pour gagner de la popularité parmi les Français, puis candidat à la présidence d’une France au bord d’un gouffre sans fond en 2012. Ce serait pas mal…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)