USA – France , ainsi vont les démocraties

Posté le novembre 08, 2012, 12:52
2 mins

USA : le président Obama est réélu. Je n’ai aucun avis sur le bénéfice de ce choix pour les Américains et le monde. D’autant que l’exécutif fédéral est en « cohabitation », le congrès étant à majorité républicaine…

La particularité de cette élection fait que si 1% seulement des citoyens-électeurs ont fait pencher la balance pour le président sortant et en dépit d’une majorité d’Etats en faveur de Romney, ce sont les « grands électeurs » qui sont les arbitres de cette démocratie.

Rappelons nous en 2000, le candidat démocrate Al Gore obtint 550 000 voix de plus que son adversaire républicain George Bush au niveau national, mais les 550 voix d’avance recueillies par Bush en Floride lui permirent d’obtenir tous les grands électeurs de cet État et de remporter l’élection au niveau fédéral.

Le même système en France ferait de l’Île-de-France l’arbitre absolu de la désignation du locataire de l’Élysée !

Le cycle de 4 ans fait que le président élu à son premier mandat est à nouveau en campagne au bout de 3 ans. Le coût total de cette campagne de 2012 s’élève à plus de 2 mds $ ! On a vu le président se déplacer dans ce cadre avec « Air Force One » . Imaginons le scandale que produirait de tels écarts chez nous, où le Président élu voyage en TGV…

FRANCE : heureusement, en Europe, la démocratie française ose marquer l’alternance avec vigueur et détermination !

Ce qui paraît judicieux à la quasi moitié du corps électoral peut être démoli en grande partie par le favori de l’autre quasi-moitié, à l’échéance suivante. De sorte que la République est bougonne en majorité, si l’on ajoute les perpétuels mécontents sans autre couleur politique que le rouge syndical ou le vert contestataire.

Mais quand les décisions contredisent les intentions de campagne, le pauvre citoyen est partagé entre désillusion et cocufiage…

Ainsi en est-il de cette célèbre TVA , produit Made in France, largement exporté mais sans perception des droits d’auteur.

Sauf en France !

http://target2007.typepad.fr/hgizardin/

Une réponse à l'article : USA – France , ainsi vont les démocraties

  1. Saint Pierre Roger

    9 novembre 2012

    Mr Gizardin comprend mieux le système électoral américain que la quasi toitalité des médias français qui voyait un scrutin très serré en nombre de voix alors que Obama a finalement été élu avec plus de 300 votes contre seulement 200 à Romney. Mais il a tort quand il écrit que, avec le système américain, l’île de France seule ferait élire notre prédident. En réalité, c’est tout le contraire. La répartition du nombre de grands électeurs aux USA n’est pas directement liée au nombre d’habitants de chaque état mais est justement établie afin de ne pas léser les petits états par rapport aux grands. Ainsi l’Ohio est souvent déterminant.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)