USA: vers une fraude électorale massive?

Posté le septembre 08, 2020, 10:21
9 mins

Version classique

La funeste année 2020 avait pourtant bien commencé pour Trump: économie triomphante, victoire sur les démocrates qui voulaient le destituer, succès divers dans les négociations commerciales et en politique étrangère.

En face de lui, un adverse pitoyable sur tous les plans: Joe Biden qui, après 47 ans de vie politique, au Sénat puis comme Vice-Président d’Obama, ne compte aucun succès personnel mais est illustre pour ses gaffes, son opportunisme, son népotisme et sa corruption.

Biden, sous-doué mais achetable, docile et sans principes se retrouva, par défaut, le choix des démocrates. Présenté comme «centriste», imposé par le Parti car jugé «plus rassurant» que Sanders, le socialiste déclaré, vainqueur des primaires, Biden est aujourd’hui allié à cette gauche marxiste radicale qui veut transformer la première démocratie du monde en paradis socialo-communiste vert. Son «programme», délirant, lui est dicté par Sanders et autres extrémistes qui se sont déjà taillé des postes dans sa future administration.

Quant à sa co-équipière, Kamala Harris, elle n’a également aucun talent prouvé et son «intersectionnalité» est frauduleuse: elle n’est ni noire, ni victime et, en plus, probablement pas éligible. Elle compense par le vice dans la méchanceté que le public a pu apprécier lors du procès en sorcellerie fait au Juge Kavanaugh en 2018. Biden est gravement atteint de sénilité cliniquement certifiée. En cas de victoire, il serait rapidement écarté au profit de Harris qui serait « la première femme président et noire».

La gauche déjantée n’avait donc ni programme ni personne de crédible à opposer à Trump, le fringant gouverneur de Californie, Gavin Newsom, pas fou, se réservant pour 2024.

Survint la pandémie dont on sait aujourd’hui qu’elle fut outrageusement surexploitée.

Puis, à partir du 25 mai, jour du décès du malfrat George Floyd, dont on sait à présent qu’il est mort d’un arrêt cardiaque dû à une overdose, éclatèrent des émeutes racialistes quotidiennes dans les municipalités démocrates.

Le seul espoir est que les électeurs de Trump, la majorité silencieuse, grossie par les démocrates respectables, trouve le courage physique d’aller aux urnes, le jour même et en personne, là où, peut-être, des tueurs les guettent.

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

7 réponses à l'article : USA: vers une fraude électorale massive?

  1. quinctius cincinnatus

    10/09/2020

    et si c’ est Trump qui l’ emporte est ce que ce sera du aussi à une fraude électorale massive ?

    rappelons que Trump a invité ses partisans à voter deux fois par correspondance

    le  » rêve  » américain part en fumée comme ses hectares de la côte ouest et  » Les 4 Vérités  » s’ obstinent dans le complotisme con d’ une seconde plume ( comme on dit second couteau ) lamentable

    Répondre
  2. ELEVENTH

    09/09/2020

    Regarder le sieur Joe Robinette Biden ( c’est son nom complet) est d’un grand réconfort pour moi, qui parfois me désole des attaques de l’âge.
    Et m’amène à remercier le ciel d’être encore ce que je suis.
    Pour reprendre la vieille formule, c’est : quand je me vois je me désole, mais quand je me compare je me console.
    Avec Biden, je suis bien consolé. Dieu merci.
    Si les US héritent de ce débile il ne restera plus aux Américains qu’à mettre, non pas un mais, les deux genoux à terre en demandant pardon à Dieu.

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10/09/2020

      c’ est vrai ça ! si vous preniez la succession de Donald les Ricains n’ y verraient aucune différence : aussi con , caractériel et parano *** l’ un que l’ autre !

      *** quel triptyque !

      Répondre
      • ELEVENTH

        11/09/2020

        Merci de votre compliment.
        Et je vous demande pardon pour l’ offence, car j’ignorais que vous ressembliez à Biden.
        Vous êtes déjà taré au plan mental, mais avec la tronche de Biden, vous atteignez le sommet.
        Ca vous chatouille ou ça vous grattouille, pseudo docteur maboule ?
        Méditez cela (si vous en êtes capable) « quos vult perdere jupiter dementat »

        P.S. Mes respect à Josselain pour ne serait ce qu’être de retour… et bien vous emmerder.

        Répondre
        • quinctius cincinnatus

          14/09/2020

          cher Monsieur

          vous êtes le parangon de la connerie et de l’ incultures satisfaites d’ elle mêmes
          s
          bref un clone d’ Omerdouille et qui pour l’ instant évite la scatologie bien que cela doit lui coûter puisque c’ est ainsi que se manifestait l’ essence même de son esprit

          Répondre
  3. quinctius cincinnatus

    08/09/2020

    les fonds de la campagne présidentielle de Donald Trump sont au plus bas et Trump le  » populiste  » fait discrètement appel aux milliardaires pour se renflouer ; pour un homme d’ affaire roi du deal qui a fait de nombreuse faillites ou causé des faillites à ses franchisés ( Vancouver ) cela est dans la logique des choses : un parano ne voit jamais assez grand

    Répondre
    • quinctius cincinnatus

      10/09/2020

      Donald se dit prêt à engager sa fortune personnelle ! que va devenir Melania après son divorce ?

      Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)