Vers la fin de l’ère Obama ?

Vers la fin de l’ère Obama ?

Je viens d’achever un bref livre qui sortira à la fin du mois d’août. Il portera le titre d’un article que j’ai publié ici au mois d’avril : « La résistible ascension de Barack Obama ».
Il sera, bien sûr, très éloigné de ce qu’on lit dans la quasi-totalité de la piètre presse française concernant le quarante-quatrième Président des États-Unis.

J’y ai joint, en appendice, les textes que j’ai publiés sur l’homme et son œuvre destructrice. J’aurais préféré me tromper. Malheureusement, ce qui se passe est bien pire que ce que j’attendais. Les dégâts économiques et financiers à l’intérieur des États-Unis sont d’ores et déjà dramatiques.

À ces dégâts s’ajoute désormais la gestion délibérément désastreuse de l’accident pétrolier survenu dans le golfe du Mexique : Obama a refusé le recours à quasiment tous les moyens d’endiguer la marée noire et de l’empêcher d’atteindre les rives. Et lorsque je le comparais, voici quelques mois, à l’ouragan Katrina, je ne croyais pas si bien dire : à peine la Louisiane et le Mississipi se sont-ils relevés des ravages de Katrina qu’ils doivent affronter ceux, bien plus délétères encore, infligés par Obama.

S’ajoute encore une politique étrangère qui a vu le basculement de la Turquie, mais aussi le spectre d’une débâcle désormais très probable en Afgha­nistan où un général, Petraeus, a accepté d’en remplacer un autre, McChrystal, après le limogeage du second pour avoir déclaré tout haut ce que l’immense majorité des militaires américains pensent tout bas : qu’Obama est indigne de la fonction de Commandant en chef, qu’il envoie des soldats vers une mort inutile, et qu’il impose à l’armée une stratégie qui renforce les talibans, démoralise les troupes, et contraint le gouvernement de Kaboul à envisager l’étape d’après, où les troupes occidentales auront quitté le pays et où il devra composer avec les islamistes, voire leur céder le pouvoir.

Un nombre chaque jour croissant d’Américains attend avec une impatience non dissimulée les prochaines élections présidentielles, mais aussi une date plus rapprochée, le 2 novembre 2010, jour des élections de mi-mandat, qui verront le renouvellement de l’intégralité de la Chambre des représentants et d’un tiers du Sénat, et qui pourraient marquer la première étape sur le chemin de la délivrance.

Obama et ses complices, Nancy Pelosi et Harry Reid, sachant que le temps presse, vont tenter d’accélérer et de pratiquer une politique de la terre brûlée : tous les mauvais coups, toutes les machinations sont envisageables. Ces gens-là n’ont aucun scrupule et n’hésitent pas devant les méthodes de truands. Ils espèrent pouvoir compter sur les grands médias, mais l’audience et la crédibilité de ceux-ci sont en chute libre parce que des millions de gens estiment, à juste titre, que les grands médias n’ont pas fait leur travail en 2008.

Ils cherchent à diaboliser les « tea parties » et à présenter ce qui est une révolte des classes moyennes au nom des valeurs de la Révolution américaine comme un mouvement pu­tschiste d’extrême-droite, mais la diabolisation ne fonctionne pas, car les gens qui estiment que les grands médias n’ont pas fait leur travail en 2008 se rendent aux « tea parties » et ne se reconnaissent pas dans la caricature grossière qu’on fait d’eux-mêmes.

Rien n’est gagné pour ceux qui espèrent la fin de l’ère Obama. Mais tout est possible. Y compris et surtout la délivrance. Obama et ceux dont il s’est en­touré sont incompétents ; ce n’est pas leur principal défaut.
Ce sont des gauchistes ouverts à l’islamisme ou pratiquant l’aveuglement volontaire devant lui. Ce sont des adeptes de l’écologisme radical prêts à voir les bayous de Louisiane détruits par une marée noire si cela fait avancer leurs projets liberticides. Ce sont des amis des dictateurs considérant que le monde serait plus stable s’il était régi par des ennemis des droits de l’homme.
En préparant mon livre, j’ai acheté un ouvrage accablant dans lequel tout est vrai et vérifiable. Il est signé Aaron Klein et s’intitule « The Manchurian Candidate ». Il est sur les listes des meilleures ventes aux États-Unis. Il ne sera jamais traduit en français. Je m’attends à ce que les obamalâtres boycottent en France mon propre livre, mais peu m’importe. J’aurai dit ce qui doit l’être.

Partager cette publication

(36) Commentaires

  • Anonyme Répondre

    LS : " Qui a rangé la guillotine ? Est-elle bien huilée ?"

    –  En pleine forme, Luc Sembour!

    Best,

    Mancney

    07/07/2010 à 0 h 10 min
  • Anonyme Répondre

    Pour conclure toutes ces très intéressantes interventions ou grepon et d’autres m’ont appris des choses, je m’amuse à constater que  Jaurès est toujours crispé et arcbouté aux commandes de son vaisseau idéologique en perdition dans la Galaxie 4V-2000 de la Guerre des Etoiles.

    Rivé aux manettes, il répète obstinément  ses crédos comme un automate détraqué, y compris les statistiques dont il lui a été démontré qu’elles étaient archi-fausses sans l’ombre d’un doute.  Ainsi il feint toujours de croire aux 140 milliards de BONUS des banquiers US en 2009, alors qu’il sait désormais que cela recouvre en fait la masse salariale totale (taxes plus charges sociales et patronales incluses) d’un million de personnes (emplois du secteur bancaire et financier aux USA), pendant 1 an.

    On doit donc se demander combien de BONUS Jaurès emporte-t-il chez lui chaque mois. Je parierais sur un minimum de 4000 Euros/mois bruts soit  8000 Euros/mois de masse salariale, soit grosso modo  -120 000 USD/an. Un million de Jaurès coutent donc au bas mot 120 milliards de « BONUS » à la France. Quelle horreur ! Quel scandaaaaale ! dirait le regretté Georges Marchais. Qui a rangé la guillotine ? Est-elle bien huilée ? Les traitres en premier.

    06/07/2010 à 0 h 15 min
  • Anonyme Répondre

    Les Américains sont plus que lassés d’Obama Yes We Can? Quelle nouvelle délicieuse! Franchement, il a fallu vraiment du temps pour qu’ils comprennent qu’ils avaient fait confiance à un prestigitateur-vendeur d’illusion-saturé d’égo. Mais je tire mon chapeau pour saluer l’extrême dextérité de son administration qui, pendant plus d’un an, à enfumer le monde entier. On a voulu nous faire avaler que les US et même le monde entier disposaient de l’équipe dirigeante sinon la plus compétente, du moins l’une des aptes de l’histoire politique de ce pays. La débâcle dans la gestion sécuritaire, économique et militaire permet aux gens de bonne foi de se faire un jugement. La marée noire permettra aux aveugles de voir. Quand aux obamaniaques, il est inutile d’espérer qu’ils reviennent à la raison. Jean-François écrivait dans un de ses livres que la bonne foi ne peut rien contre la mauvaise.
    Ces aveugles volontaires pourront toujours tout mettre sur le dos de W. Bush comme sait si bien le faire leur champion Yes We Can. Stupide et pitoyable entreprise! qui ne donnera pas d’insomnie à W. qui s’active discrètement à monter sa bibliothèque et reçoit des brassées de témoignages de gratitude sur son compte facebook. A ce propos, j’en été très surpris…Comme le dit si bien un dicton populaire ivoirien, les jaloux vont maigrir.

    05/07/2010 à 12 h 36 min
  • Anonyme Répondre

    Hello Paul,
    (Suite)

    Paul : "Les antillais et les africains noirs ne s’apprécient pas."
    –    Les dissentiments inter raciaux ou inter clochers ont toujours existés, et l’homme cherchera toujours un bon pretexte pour se battre avec un autre, c’est l’ordre des choses sur cette Planete. Dans votre exemple, de grosses différences séparent ces gens, d’un coté, l’Antillais élevé par la France va regarder de haut l’Africain du Tiers Monde, tandis que ce dernier va regarder l’Antillais comme un descendant d’esclave. Etes-vous surpris que ca ne marche pas bien entre eux? Pour ma part, sur ce forum, je préfere mille fois dialoguer avec un Mohamed, arabe et musulman, qu’avec un Jaures, français, athée et socialiste, qui a probablement la meme culture que la mienne et dont je méprise totalement l’idéologie destructrice.

    Paul : " Vous me parlez du problème "arabe". Je ne vois pas comment le résoudre. "
    –       Moi non plus, bien sur, et comme dirait un brillant président, "It’s above my pay grade".
    Mais, sans être bien malin, et avec juste un peu de bons sens, on peut essayer, primo de définir "le Francais", deuxio de passer a l’option sang pour la nationalité (proposée par Giscard, je crois, apres qu’il ait réalisé sa grosse bourde), têrtio, de supprimer toutes aides et allocations aux étrangers, quatro, d’inciter pécuniairement au départ vers les pays d’origines (les argument existent pour convaincre les pays d’origines, pétrole ou non) et bien sur, d’instaurer, pendant un certain temps, une immigration zéro. A partir de la, on regarde ce qui se passe, et on s’adapte. On peut aussi demander aux Japonais comment ils s’y prennent…
    Mais, en réalité, on n’en est pas la dans l’esprit des Francais, et d’apres ce que je crois, au lieu de "décourager" la présence des étrangers chez nous, il semblerait que beaucoup "encouragent" leur présence… Par exemple, avez-vous connaissance d’une quelconque désaffection pour les commerces tenus par des étrangers? Qui boycotte l’épicier arabe du coin? (Ah, non, pas lui.. je le connais, il est sympa!).
    Merci de comprendre que personne ne parle de zéro étrangers en France, évidemment, mais d’un nombre raisonnable, le nombre auquel pensait le général De Gaulle, qui est tant aimé et respecté sur ce forum, probablement parce qu’il a su éjecter 9 millions d’Arabes de France (avec leur terre, c’est vrai), il a su faire ce qu’une bande de clowns velléitaires avoue d’en être incapable.

     Paul : " Quand je vous dis que 30% seulement des musulmans officiels praiquent leur religion, celà signifie que les deux tiers restant ont accepté notre culture."
    –     Oui, et vous le pensez, et vous vous trompez lourdement, Paul. Ils ont pris uniquement ce qui les arrangent dans la culture de l’Ouest, par exemple, iPhones, Porsches, p’tites nanas sympathisantes, etc… Mais ils ont du sang arabe, ils se sentent arabes, ils sont fiers d’être arabes, ils savent qu’ils sont en train ce conquérir l’Occident, et n’ont surtout pas envie d’être francais, surtout pas, et je les comprends.  Evidemment, ils ne vous le diront pas, et vous n’êtes pas obligé de me croire, mais hélas, cela ne changera rien et la réalité est celle que je vous dépeint.

    Paul : " Si certains jeunes qui ont toujours vécu en France se disent "fiers de l’Algérie", c’est uniquement parce que nos élites crachent sur notre passé."
    –    Les prenez vous pour des imbéciles? Que les propos de nos soi-disantes "élites" ajoutent de l’eau a leur moulin, certes, mais ce n’est qu’un détail.

    Paul : " l’islamophobie (en fait, le rejet des pratiques archaiques importés des pays nord-africains)"
    –      Oui, absolument, l’islamophobie est en réalité culturelle, et Dieu n’a rien a voir la dedans, pas plus que la foi des croyants…. Un peu dur a faire admettre sur ce forum, mais bon.

    Paul : " 90% vous diront qu’ils préfèrent vivre en France "raciste". Le moment venu, ils savent faire leur choix."
    –     Bien sur, ils sont en train de la conquérir, ils gagnent, et ils profitent de tous les avantages offerts par le french passeport. Celui-ci est utilisé comme carte de club qui donne des réductions et des cadeaux, pas du tout pour la nationalité. Pourquoi abandonneraient-ils le "terrain" gagné?  Mais qu’est ce que vous croyez?
    Quelques uns, c’est exact, pour des raisons qui leurs sont propres, ont choisi notre culture… ils sont peu nombreux, et la premiere chose qu’ils font est de donner a leurs enfants des prénoms français. Regardez autour de vous. Les autres mentent, ce qui est normal, et soutiennent une conquête démographique arabe bien avancée, et c’est pourquoi ils préparent leur descendance pour l’Europe arabe de demain. 
    Toute vérité n’est pas bonne a dire, n’est-ce-pas Paul?

    Paul : " le jour où une enquête des RG indiquera un ras-le-bol massif et virulent, les UMP et PS changeront d’opinions en 30 secondes. C’est ça ou risquer de perdre leurs places à 12,000 euros/mois. A votre avis, attendront-ils de redevenir conseiller municipal au SMIC ou changeront-ils de politique ? "
    –      Oui, vous avez absolument raison de souligner cette surprenante "incapabilité" de nos politiques… Et le peuple ne fait rien non plus… Mais je pense que plus l’on attend, plus les choses seront difficiles.

    All the best,

    Mancney

    05/07/2010 à 3 h 51 min
  • Anonyme Répondre

    Hello Paul,

    Vous écrivez : "Je me souviens de certains discours du début du siècle sur les réfugiés italiens et espagnols, plus tard sur les russes et les polonais, qui disaient que ces gens étaient inassimilables et dangereux. (…) Aujourd’hui, ce "péril" fait rigoler."
    –     With all due respect, vous appliquez une formule proche, mais qui n’est pas la bonne pour répondre a cette question. Les réfugiés dont vous parlez étaient d’une "famille" ethnique proche de la notre, venaient de Pays géographiquement situés en Europe, et avaient une réelle et forte motivation a vouloir s’intégrer et ne bénéficiaient pas d’aides sociales. By the way, la France n’a pas hésité a renvoyer de très nombreux Polonais dans leur Pays. Une petite peinture de cet exode se trouve fort bien décrite dans Terre des Hommes, dans les dernières pages du dernier chapitre.
     Je ne pense pas avoir employé une seule fois le mot "péril".  Je crois, par contre, qu’il existe un potentiel de modifications profondes, et probablement irréversibles, des caractères propres des ethnies européennes, dont je ne suis pas sur qu’elles soient demandeuses, de meme qu’une possibilité de modifications substantielles des cultures européennes en Europe, ceci du a un apport massif de population de races étrangères, sans racines sur notre sol, et qui véhiculent bien normalement des cultures étrangères associées.  Je crois, comme deja dit, qu’il y a aussi un risque d’installation d’un ou plusieurs Peuples étrangers sur le sol de France, et je crains que cela ne soit pas vraiment nécessaire.
    Je n’ai pas vu votre réponse sur ces points bien précis, que j’ai déjà évoqués hier. Si vous ne voyez pas au moins un de ces deux "périls" comme vous dites, ou "potentialités" comme je dis, notre discussion s’arrête ici de facto et on va la peche.

    Paul : " Le problème n’est pas la race, mais la culture."..
    –      C’est oublier que races et cultures ont exactement la meme origine, c-a-d l’échange de l’Homme et du Sol en un lieu. C’est pour cela que l’on utilise pour les hommes le mot "racines". Quand il y a une race, il y a une civilisation, quand il y a une ethnie, il y a une culture. Comment peut on seulement songer a les dissocier? Remarquez que ces différentes races et cultures, dans leurs lieux d’origines, sont les vrais richesses de notre Monde, les résultats des échanges séculaires entre l’Homme et le Sol. C’est pourquoi, évidemment, il faut éviter de tout mélanger n’importe quoi, n’importe comment, avec excès et démesure. Simple, non?
    Ceci dit, vous pourrez toujours mettre un Eskimo sur le fleuve Congo pour chasser l’alligator, et il n’y a aucun doute qu’apres un certain apprentissage, il arrivera très bien a saisir sa proie, ou vice-versa, et il parviendra a se nourrir. Il demeure qu’il ne sera pas sur la terre de sa culture, sur la terre de sa race, et cela est un facteur de déséquilibre personnel, c’est planter un bananier en Antartique. 
    Le lien entre les Hommes et le Sol de leur peuple est fondamental, et meme si les bas prix des voyages charters ont permis a chacun d’avoir l’impression d’être un citoyen du Monde, volant boeinguement au dessus des frontières, et que d’autres, Grand Voyageurs devant l’éternelle, en classe babouin de préférence, se sentent un moment libérés des contingences mesquines de leur village ou de leur quartier pluvieux d’origine, il demeure que l’on a tous des racines quelque part, et que celles-ci sont inscrites dans notre sang. Ce n’est pas un scoop, mais on a l’impression que ca s’oublie.
    La part de l’éducation, quelque soit son importance, ne comblera que les cases "réservées" a l’éducation et aucune des cases réservées au sang, du moins avant longtemps.  Il y a des exemples partout, entre autre aux USA, ou cette journaliste Helen Thomas, née dans le Kentucky, de religion orthodoxe grecque, d’éducation US a Chicago, Wayne University, bref complètement formatée américaine, a été pratiquement anti tout ce que faisait les US, anti Israel, pro Palestiniens, pro Talibans, etc.. (Google). Surprenant, n’est-ce-pas?  Jusqu’au jour ou l’on a réalisé que ces parents étaient de race arabe (Syrie/Liban). Le sang a parlé. Pour le docteur Hassan, lui aussi complètement américanisé, c’est kif kif. 
    Alors, race ou éducation? Comme vous le savez, les noirs américains bénéficient aux USA de la stricte meme éducation que les caucasiens ou que les autres races. Meme moule culturelle pour tout le monde. Resultat, aux dernières élections : " Fully 96 percent of black voters supported Obama and constituted 13 percent of the électorale". Meme éducation, hein? Et c’est partout pareil, et cela est l’ordre des choses.

    ****

    05/07/2010 à 3 h 48 min
  • grepon Répondre

    "On ne peut peut prédire précisément une catastrophe naturelle, Grepon, mais il est navrant que lorsque les maisons s’écroulent certains disent qu’ils ne se passe rien pour ensuite affirmer que les coupables sont ceux qui habitaient ces maisons."

    Argument gauchiste typique, Jaures.   Le plus responsable, entre le preteur et celui qui s’engage a repayer un pret, EST CELUI QUI S’EST ENGAGE A REPAYER LE PRET.     Le l’argumentation simpliste ou tout le monde est un victime (sauf pour les malins exploitateurs qu’il faut vilainiser), DERESPONSIBILISE et INFANTILISE l’individu, qui aurait besoin d’apres vous de toujours et encore plus de protections et d’interventions et d’interdictions et subventions et de re-educations.   On vous voit venant, cher genie de l’etatisme primaire.

    05/07/2010 à 0 h 44 min
  • grepon Répondre

    "La presse américaine a été aussi autocensurée et aussi mauvaise que la presse francaise pour explorer le passé et l’univers culturel et intellectuel d’Obama et de ses complices."

    Ca, oui, mais les francais ne sont toujours pas au courant, alors que la majorite d’amercains s’en apercoivent desormais, que la presse dite "mainstream" a ete surnoisement biaise pour l’election historique de ce "noir" reveur, au passee vide, plein de bonnes intentions et paroles demagogique au souhait.    Le discours tres claire et bien documente d’auteurs et commentateurs du genre "The Manchurian President" gagne de la traction tout les jours, au fil et a mesure que les inepties et insultes de l’Administration Obama s’empilent.    Il se peut que le retour du baton soit assez violent, jusqu au point que tel ou tel violation des lois ou la Constitutioon par cette Adminstration resulterait par la designation d’un ou plusieurs "special prosecutors" et une vote pour Impeachment.  

    Bien sur qu’en France, la presse trouvera moyen de minimiser et/ou transformer les faits en autre chose, comme fut le cas de l’Impeachement de Bill Clinton, lui qui fut crediblement accuse de harcelement sexuel, et qui a menti lors du processus a propos de ses relations avec l’obese jeune intern Monica Lewinsky comme exemplaire parmi d’autre de ses violations, forcees ou pas, des droits de femmes travaillant autour et SOUS lui, litteralement.   Dans le cas d’Obama, il ne faudrait pas deviner plus d’un quart de seconde pour comprendre l’angle que la presse etrangere va prendre pour, eux…blanchir…disons, l’accuser.    Ce president a race mixte, eleve par blancs, a moitie descendant premier generation d’africains, eduque dans les plus elites ecoles americaine, vote a l’hauteur de 52% President des Etats Unis, deviendra le nouvel preuve du racisme fondamentale de l’Amerique, alors que le "tipping point" de l’opinion public sur le racisme a eu lieu deja dans les annees 50 (quand l’antiracisme avait toujours pour sa maison politique le parti Republican, ce qui reste le cas depuis Lincoln!).

    04/07/2010 à 19 h 46 min
  • La bête blonde Teuton Répondre 04/07/2010 à 18 h 34 min
  • Frédéric Bastiat Répondre

    L’islamo maxisme quelle imposture ! Aucun parti de la mouvance rose rouge verte n’a présenté une candidate voilée à la dernière consultation électorale. Aucun maire de Paris ne ferme les yeux sur le squat des rues pour la sainte prière. Les droits de la femme s’arrêtent parait-il lorsque commencent ceux de la Burqua! Sacré Jaurès ! Cécité ou roublardise de comptoir? Enfin vous avez trouvé un copain ! Un PACS peut-être?

    Il fut un temps où sur ce site on pouvait lire les statistiques de la CIA, maintenant ceux des renseignements généraux! Quelle qualité de l’information…Plutôt que des chiffres sortez un peu dans la rue…cela vous fera du bien !

    04/07/2010 à 16 h 55 min
  • Frank Répondre

    Obama va faire aux ÉU ce que les communistes ont fait à la France en 1944: il va les pourrir en nommant des incompétents de gauche fidèle à son agenda à tous les postes de responsabilité. Ça se traduira par une lente et irréversible décomposition.

    04/07/2010 à 15 h 46 min
  • bidulon13 Répondre

    Jaurès a dit:

    ["Je les précède: vos statistiques sont faux car fournis par des organismes d’état à la solde des islamo-marxistes et relayés par les medias gauchistes. En fait, il y a 30 à 35 millions de musulmans en France dont la moitié d’intégristes et l’autre composée de décérébrés qui les suivront sans état d’âme au soir de l’assaut final."]

    Vous voyez, mon cher Jaurès, vous commencez a prendre du plomb dans la cervelle. Vous arrivez presque a raisonner correctement, à présent. Bientôt, vous atteindrez le niveau de croisière pour rejoindre la résistance libérale et conservatrice…

    Continuez et avce tous mes encouragements, vous êtes sur la bonne voie!

    04/07/2010 à 13 h 24 min
  • Paul Répondre

    A Macney:

    M’ayant répondu deux fois, je suis moralement contraint de vous répondre à mon tour.

    Je me souviens de certains discours du début du siècle sur les réfugiés italiens et espagnols, plus tard sur les russes et les polonais, qui disaient que ces gens étaient inassimilables et dangereux. Ils étaient trop chrétiens (italiens) ou pas assez, avaient des cuisines bizzares, se regroupaient entre eux en parlant leur langue au lieu de s’intégrer à la République. Un péril, vous dis-je.

    Aujourd’hui, ce "péril" fait rigoler.

    Certes me direz-vous, mais ces réfugiés étaient chrétiens, européens et blancs. Ils s’intégraient facilement. Je vous répondrai qu’ils étaient quand même jugé dangereux, ces ritals, portos, espingouins, polaks et ruskofs…

    Le problème n’est pas la race, mais la culture. Les antillais et les africains noirs ne s’apprécient pas. Pourtant, ils sont noirs et ils ont les mêmes ancêtres. La différence tient à l’éducation. A part quelques excités (on a bien une extrême droite nous aussi !), les antillais ont été élevés dans le culte de la république et de la France. D’où des comportement très différents de ceux d’un noir africain fraichement débarqué en France !

    Le problème est éducatifs. En crachant sur son passé pour flatter le monde africain, un monde qui a du pétrole, de l’uranium et une main d’oeuvre docile et pas cher, nos dirigeants (droite et gauche) ont laissé monter le racisme anti-français, anti-blanc et anti-chrétien. Il suffirait de censurer les films masochistes comme "Indigènes" ou "Hors la loi", de retrouver l’école de la troisième république, de laisser la police agir comme dans les années 60 (pas de flash-ball, le 9mm directement) et de construire de nouvelles prisons (on a des zones désertifiées en France, autant qu’elles servent !) pour que le problème culturel anti-français dsparaisse.

    Hier, les "jeunes" qui avaient tiré sur des policier à Villiers-le-Bel ont été condamné. De 15 à 7 ans de prison. Cela fait réfléchir dans certains zones !

    Vous me parlez du problème "arabe". Je ne vois pas comment le résoudre. Voulez-vous expulser 6 millions de personnes ? Qui va le faire ? Comment ? Qui va les recevoir ? Leurs pays d’origine ont du pétrole, ils achètent nos armes. lls sont en position de force pour dire "non".

    Quand je vous dis que 30% seulement des musulmans officiels praiquent leur religion, celà signifie que les deux tiers restant ont accepté notre culture. Si certains jeunes qui ont toujours vécu en France se disent "fiers de l’Algérie", c’est uniquement parce que nos élites crachent sur notre passé. Je sais qu’il sera difficile de mettre au pas 1 million de profs, mais il est possible de les forcer à enseigner la fierté nationale. Une loi suffit. Ceux qui refusent commettent une faute lourde et sont licenciés (on peut licencier un fonctionnaire pour faute lourde). Il suffit d’une volonté potitique, rien de plus. Hélas, je ne vois cette volonté nulle part…

    Pourtant, elle viendra. Le MRAP enrage en voyant que l’islamophobie (en fait, le rejet des pratiques archaiques importés des pays nord-africains) progresse sans cesse. On trouve même des populations issues de l’immigration parmi ces "racistes". Rien d’étonnant, ils n’ont aucune envie de vivre en France comme au "bled". Fier d’être marocain oui, mais un Maroc mytifié, sans chômage, sans oppression. Un peu comme certains juifs qui clament "vivre Israel", mais n’oseront jamais s’y installer pour ne pas faire leur service militaire ou risquer de prendre une roquette sur la tête.  Demandez donc à tous ceux qui clament "moi j’chuis fier d’être algérien" s’ils sont prêts à aller y vivre… 90% vous diront qu’ils préfèrent vivre en France "raciste". Le moment venu, ils savent faire leur choix.

    Les racistes anti-français sont tellement revendicatifs qu’ils finissent par indisposer leur propre "frères" en France. Il y a 4 ans, les sociologues de bac à sable (de télé, si vous voulez) étaient attérés d’apprendre que "des arabes de troisième génération votent Le Pen". Ben oui, ils ne manifestent pas dans la rue, mais ils ralent dans les urnes. Je ne crois pas au FN, mais le jour où une enquête des RG indiquera un ras-le-bol massif et virulent, les UMP et PS changeront d’opinions en 30 secondes. C’est ça ou risquer de perdre leurs places à 12,000 euros/mois. A votre avis, attendront-ils de redevenir conseiller municipal au SMIC ou changeront-ils de politique ?

    Attendons.

    04/07/2010 à 10 h 49 min
  • Jaures Répondre

    Juste un point (je laisserai le reste de côté) : relisez "Revenir au capitalisme" de Pascal Salin, sorti en Avril 2008 et comparez avec l’argumentaire de Millière. C’est du copier-coller.

    Un exemple ?

    « Le Community Reinvestment Act de 1977, voté sous la présidence de Jimmy Carter, a imposé une prise en compte des minorités ethniques ou défavorisées dans l’attribution de crédit. (..) Le département de la Justice a, pour sa part, poursuivi pour discrimination des organismes de crédit qui avaient refusé d’accorder des crédits » à des membres de minorités ethniques. (..) « Countrywide qui a particulièrement pratiqué »la politique de non discrimination est passée d’un montant de 1 milliard de dollars de prêts subprimes en 1992 à 80 milliards en 1999 et 600 milliards en 2003. Cet organisme a fait faillite ultérieurement. (Pascal Salin, ouvrage cité)

    "Où se trouvent les racines du problème ? Dans une bulle immobilière américaine gonflée par une accumulation de prêts accordés à des gens dont la solvabilité n’était pas assurée. Pourquoi ces prêts ont-ils été accordés ? Parce que des directives gouvernementales qui remontent aux années Carter (le Community Reinvestment Act de 1977), qui ont trouvé leur prolongement sous Bill Clinton, et que nul n’a osé remettre en cause ensuite, ont, fortement, « incité » à ce que les prêts soient accordés" (G.Millière, Les 4V du 01/10/2008)

    "La 7ème dimension" est paru en Octobre 2009.

    Le reste est à l’avenant. Millière n’a fait que transcrire en son patois, quelques mois plus tard, l’argumentaire de P.Salin.
    Vous serez bien en peine de trouver d’ailleurs chez le gourou et son disciple le moindre article mettant en garde contre ce système. Bien au contraire.

    Enfin, Grepon, la crise économique n’est pas un phénomène naturel. Des économistes avaient mis en garde dans l’indifférence général (Nouriel Roubini, par exemple).

    Le 02/04/2008, alors que Guy Millière dans un article intitulé "Non, l’économie américaine ne s’effondre pas" minimisait les conséquences de la crise, un commentateur nommé Jaures publiait le commentaire suivant:
     " La stratégies des spéculateurs était simple: pousser les emprunteurs à la ruine pour s’approprier leur bien et le revendre en empochant une confortable plus-value grâce à la flambée de l’immobilier. Le hic est que ça a trop bien et trop vite marché et l’immobilier s’est effondré. Pas grave: l’argent public ré-alimentera les banques qui pourront recommencer ce petit jeu sans risque (pour elles). Les "plus riches des pauvres" n’ont guère à attendre mieux de la part des plus riches des riches."

    On ne peut peut prédire précisément une catastrophe naturelle, Grepon, mais il est navrant que lorsque les maisons s’écroulent certains disent qu’ils ne se passe rien pour ensuite affirmer que les coupables sont ceux qui habitaient ces maisons.

    04/07/2010 à 10 h 40 min
  • Anonyme Répondre

    Le livre cité par Guy Milliere est en fait "The Manchurian President" ISBN 978-1-935071-87-7.

    C’est effectivement un ouvrage remarquable, très sérieusement documenté. Je l’ai avec moi. Le chapitre 5 revient sur l’éligibilité du candidat Obama, laquelle est fortement douteuse en l’état, vu la nationalité de son père (Keynian) et son absence totale de mariage documenté avec sa mère. Mais les 13 autres chapitres sont encore plus intéressants.

    La presse américaine a été aussi autocensurée et aussi mauvaise que la presse francaise pour explorer le passé et l’univers culturel et intellectuel d’Obama et de ses complices.

    Il est évident à la lecture de cet ouvrage que l’Amérique aura du mal à se remettre du sabotage de la clique Obama.

    04/07/2010 à 3 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    Paul, voulez vous prendre la peine de copier/coller ce lien et de jeter un oeil sur l’article?
    C’est ici :
    http://librepaix.over-blog.net/article-dijon-21-des-meres-meritantes-medaillees-51684482.html

    Il s’agit simplement d’une remise de médailles a des mamans méritantes, par Francoise Tennenbaum, le Samedi 50 Juin dernier, a Dijon.   Extrait du texte :
     "Samedi après-midi, Françoise Tenenbaum, adjointe déléguée à la Solidarité et à la Santé, a procédé à la remise des médailles de la Famille française, salle de Flore.
    Créée en 1920 par décret, modifié le 28 octobre 1982, la médaille de la Famille française est « une distinction honorifique décernée aux personnes qui élèvent ou ont élevé dignement de nombreux enfants, afin de rendre hommage à leurs mérites et de leur témoigner la reconnaissance de la Nation ».
    C’est donc une façon de récompenser ces mères méritantes qui, par leur dévouement et leur abnégation, ont su assumer leur rôle, même si ces mères, quant à elles, pensent qu’il n’y a là aucun mérite.
    L’instruction des demandes est réalisée par l’UDAF qui diligente les enquêtes. Les médailles sont attribuées par décision du préfet, l’avis du sénateur-maire ayant été préalablement requis.
    C’est ainsi que vingt et une mères, devant toutes les familles réunies, ont reçu leur médaille.
    Huit médailles d’argent (six ou sept enfants) : Fatiha Benhalima,  Fouzia Amezane,  Fatima Boularess,  Aïcha Hadj-Abderrahmane,  Mama Lefdou,  Fatima Loubbi,  Rosaria Rutigliano,  Aïcha Tasry.
    Treize médailles de bronze (quatre ou cinq enfants) : Saadia Ayar née Ayar,  Saadia Ayar née Jabir,  Medhia Bargaoui,  Fatima Batta,  Diane Brenot,  Saâdia Brouzi,  Fatima Et-Tellah,  Nacéra Farsi,  Fatima Haddache,  Nathalie Lerbet,  Zineb Oussghir,  Stella-Cora Robert,  Latifa Sabik."

    Cela va bien dans le sens de l’avertissement du President Boumedienne, n’est-ce-pas? : " (…). Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire"
    Vous allez probablement me dire que si ces femmes reçoivent une médailles, c’est parce que le fait n’est pas si courant. Well, je ne sais pas, et je ne pense pas que toutes les villes remettent pas de médailles, mais l’encouragement medaillé, pour que les filles fassent aussi bien que les mamans, me parait être intéressant a relever.

    All the best, Paul

    Mancney

    04/07/2010 à 1 h 28 min
  • grepon Répondre

    "Quant à la crise, je rappelle qu’avant l’élection d’Obama, vous pouvez vérifier, pas un éditorialiste des 4V et encore moins un de ses éminents commentateur n’a ne serait-ce que cité les funestes Freddie  et Fannie."

    Et puis quoi?   Je n’ai pas lu ici, non plus, qu’il n y avait pas un systeme pour alerter la populace contre un tsunami dans le coin de l’indonesie recemment non plus.   Pourtant un tel systeme existe bel et bien pour la Pacifique depuis un sacre moment, gere par vous savez qui, paye par mes impots.  Mais Milliere n’en a pas pipe mot avant ce catastrophe.  Comme il sait tout, il devriez savoir pour ce manque inacceptable de precautions de base dans ce coin du monde menace par seismes gigantesques.

    Pour ce qui en est B. Jindal, il serait utlile que vous vous relisez.  L’histoire des faits retiendra que Jindal a pousse, entre autres solutions recommande par les experts, dont il y en a plein, pour une activite de creation de barrieres de sable par dredging.     L’autorite federale, par Barack Obama lui meme, a refuse a passer a l’action, preferant envoyer l’idee a une etude bureacratique, c.a.d. attendre a ce que le petrole arrive pour faire des degats pittoresques, pour ainsi pouvoir pousser pour la legislation Cap and Trade, et pou pouvoir diaboliser BP.   Rappelons tout de meme que c’etait l’ifameuse Army Corp of Engineers, le responsable des digues de Nouvelle Orleans, mis responsable pour l’etude de faisabilite.    B Jindal voulait action, dans l’immediat, Barack Obama a eleve delais de toute sortes, surtout contre offres de materiel et methodes reconnu efficace, avec divers excuses surtout bureaucratique ou encore politique(respect du Jones Act, une des loi favorite des syndicats que Obama a refuse de metttre en veillieuse le temps de cette crise).    C’etait une connerie de leur part, car l’opinion a retenu que l’Administration a etait non seulement incompetent mais carrement insouciant lors de l’arrivee de petrole au large.  Les Obama savent faire de la fete a la maison blanche, mais ne se soucient pas de faire leur boulot, ne sachant meme pas comment.

    Pour ce qui en est des Africains, quel est votre point?    Imaginez vous que les africains ont etait angeliques et donc desarmes avant l’arrive d’etrangers d’outre mer?   Ils n’ont pas pu inventer la corruption ou les armes, ou l’esclavagisme, ou la guerre, ou la tyrannie, sans influences exterieures?

     

    03/07/2010 à 22 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    Grepon : " Well, birth will do it (that Constitution thingy), but blood is irrelevant to the question.   Again that Constitution thingy.     I don’t know what you are getting at, Mancney."

    –    I guess I don’t know either.. Just questionning. Is the Constitution, more than perfect in 1776, supposed to be always perfect and inchangeable like Islam? Why amendments are made for? Is what was good for yesterday still good for today? Is the world, the planet, the space, still?
    Jus trying to figure out if the birth strategy is still the best. I would think it would be the best IF there were NOT immigration issues…
    Giscard d’Estaing, after his big immigration mistake in 74, finally realized, too late when he was no more president of France and he went back to the blood stuff. If he had that blood Bill passed, how many less "foreigners" would be in France today? What would be the future of France?

    Happy fourth, Grepon.

    I’ve got a great "Don’t tread on me" yellow Hat!!

    Best,

    Mancney

    03/07/2010 à 22 h 14 min
  • Anonyme Répondre

    Paul : " Ne vous laissez pas influencer par les messages du type "l’Europe sera musulmane un jour" que certains provocateurs délivrent. J’entends ces vantardises depuis 30 ans !"

    –    Merci beaucoup, Paul, pour votre intervention et pour les chiffres intéressants que vous avez fournis.
     Je regrette que vous n’ayez pas lu mes posts précédents, dans lesquels, je tente d’expliquer, avec un très mauvais résultat de persuasion, que ce n’est pas l’Europe musulmane qui est a craindre, mais l’Europe Arabe et l’Europe Africaine et l’Europe Asiatique, bref, l’Europe, plus particulièrement la France, partiellement envahie par des étrangers qui n’y ont pas leurs racines, qui ne sont pas de nos races ou ethnies europénnes, qui n’ont pas nos cultures, et, éventuellement, en dernier recours, qui élèveraient des mosquées partout, parce que l’Islam fait partie du package.
    Mon souci n’est absolument pas l’Islam, qui, meme si elle n’est la mienne, est une religion ancienne que je respecte, et qui est un outil très pratique dans les mains d’Arabes intelligents et conquérants, mon soucis est, a terme, soit la batardisation prochaine des peuples européens (mixage), pour laquelle je ne vois pas vraiment l’intérêt et personne ne me l’a vraiment montré, OU bien, l’installation quasi permanente de peuples étrangers sur notre sol (non mixage), et donc la présence en France de deux ou plusieurs races, ce dont je ne vois pas non plus l’intérêt, hormis celui de montrer au Monde et a nous-mêmes que nous ne sommes pas capables de contenir une invasion et aussi l’intérêt de laisser s’installer sous nos yeux une belle pétaudière pour nos enfants.
    Deux peuples, aussi différents qu’Arabes et Francais, avec 2000 ans d’histoire conflictuelle, avec un passé de colonisation, et les comptes a régler que cela implique, pourraient vivre happy together et vivre en harmonie en un seul "lieu"? Interrogez n’importe quel ethnologue. Au fait, il n’y aurait pas deja eu une petite tentative de 130 ans en Algérie?
    Les 6 millions de musulmans que vous citez sont pour moi 6 millions d’Arabes et d’Alliés, et 10 % est définitivement au dela des normes acceptables pour l’accueils d’étrangers. La réalité est devant vos yeux, si vous les ouvrez : quand vous voyez qu’un boucher arabe, a Nantes, a, pour le moment, quatre femmes pondeuses et quinze enfants et ce n’est pas fini, vous pouvez facilement vous faire une idée des chiffres de demain (vous remarquerez que je n’ai pas parlé de burqa). Non, le cas du boucher n’est pas rare ni isolé. Quand a-t-on demandé au Peuple de France si il souhaitait inviter 10%, demain 20% , puis encore plus, d’étrangers sur son sol?

    Ainsi vous comprenez que mon problème n’est pas l’Islam, dont j’apprécie meme certains cotés religieux, comparé au christianisme maladroit et déclinant et bien moins adapté aux hommes, mon problème est plutôt ceux qui trimballent l’Islam dans leur valises, principalement les Arabes et leurs Alliés, qui font leurs gosses chez nous, et qui ainsi, avec ou sans l’Islam, prendront dans trente ans, démographiquement et démocratiquement, le pouvoir politique en France. Ce n’est pas pour ce résultat que mes ancêtres se sont battus.

    D’autres explications, de qualité très moyenne, mais qui tentent de démonter la confusion Arabe et Islam, c-a-d Hommes et Religion, se trouvent dans les archives 4 V sous mon pseudonyme.
    By the way, je manque beaucoup trop d’humilité pour être "influençable’, comme vous dites, par des conneries au premier degré, surtout anti-religion, mais je vous remercie de m’avoir mis en garde.

    All the best,

    Mancney

    03/07/2010 à 21 h 20 min
  • guy milliere Répondre

    Juste un point (je laisserai le reste de côté): j’ai de l’estime et de l’amitié pour Pascal Salin, mais je n’ai pas attendu qu’il parle pour analyser les causes de la crise des subprime. J’en traite de manière détaillée dans e chapitre sur la finance de mon livre « La septieme dimension ».

    03/07/2010 à 20 h 43 min
  • Jaures Répondre

    Paul ! Je vous en supplie ! Ne ruinez pas le fonds de commerce de ce site !

    Je les précède: vos statistiques sont faux car fournis par des organismes d’état à la solde des islamo-marxistes et relayés par les medias gauchistes. En fait, il y a 30 à 35 millions de musulmans en France dont la moitié d’intégristes et l’autre composée de décérébrés qui les suivront sans état d’âme au soir de l’assaut final.
    Et il en entre 500 000 par an clandestinement et 500 000 en toute légalité.

    Voilà , chers intervenants, Paul en a eu pour son grade, passons à autre chose.

    03/07/2010 à 19 h 31 min
  • Jaures Répondre

    Cher Grepon, de tout votre discours, je retiens une juste chose: BP n’est effectivement pas QUE Britannique.

    Pour le reste, si le génial B.Jindal sait comment arrêter une marée noire, je suis preneur. Cela est déjà arrivé en France et cela arrivera probablement à nouveau, alors, puisque vous êtes dans les petits papiers de ce génie, expliquez-moi comment cela est-il possible.

    Il est vrai que les gouvernants Africains sont, pour beaucoup, corrompus.
    Mais corrompus par qui ? Armés par qui ?

    Quant à la crise, je rappelle qu’avant l’élection d’Obama, vous pouvez vérifier, pas un éditorialiste des 4V et encore moins un de ses éminents commentateur n’a ne serait-ce que cité les funestes Freddie  et Fannie.
    Le libéraux français, Millière entre autres, ont attendu que leur gourou, Pascal Salin, s’exprime pour enfin tenir un discours sur la crise.

    Facile: il existe toujours pour les libéraux intégristes, même dans le pays le plus libéral, un petit chouilla d’état à qui faire porter le chapeau.

    03/07/2010 à 13 h 42 min
  • Paul Répondre

    A Macney:

    Ne vous laissez pas influencer par les messages du type "l’Europe sera musulmane un jour" que certains provocateurs délivrent. J’entends ces vantardises depuis 30 ans ! C’est comme avec Israel qui va disparaître "bientôt"… depuis 60 ans.

    Les statistiques religieuses sont interdites en France, mais les Renseignements Généraux laissent filtrer quelques chiffres dans des émissions de radio sérieuses. En France, cela donne :

    Population : 65 millions (en gros)

    Musulmans officiels : 5 à 6 millions (ce sont des gens ayant un prénom arabisant ou enfants de musulmans présumés)

    Pratiquants occasionels (ramadan et Aid) : 2 millions

    Pratiquants réguliers : 500 000

    Pratiquants stricts (burqa et soutien aux mouvements islamistes) : moins de 30 000

    La "menace culturelle" représente donc 0.5/65 = 0.7% de la population, la "menace politique" 0.05%.

    Vous n’avez donc aucun risque pour l’Europe, car ces chiffres sont stables. La menace evoquée par la presse est juste un rideau de fumée pour détourner la colère du peuple envers ses dirigeants pour raison économique vers un danger immaginaire. Un contre-feu pour les élites.

    Amicalement,

    Paul.

    03/07/2010 à 8 h 32 min
  • grepon Répondre

    "President Barack Hussein Obama said Thursday that being American “is not a matter of blood or birth,”
    "

    Well, birth will do it (that Constitution thingy), but blood is irrelevant to the question.   Again that Constitution thingy.     I don’t know what you are getting at Mancney.   The United States is made of humans from all over the planet.

    03/07/2010 à 2 h 49 min
  • Anonyme Répondre

    President Barack Hussein Obama said Thursday that being American “is not a matter of blood or birth,”

    –    Isn’t that what you’re saying, Grepon?

    http://www.nypost.com/p/news/national/obama_being_american_is_not_matter_GNtpkvIMqG8AEztZLtl0aK?CMP=OTC-rss&FEEDNAME=#ixzz0sYOaDzd1

    Great, then, we are all Americans! You’ve just won 6.5 billions of Citizens! Don’t worry, they’ll come over.

    Mancney

    02/07/2010 à 21 h 15 min
  • Anonyme Répondre

    Mohamed : " Bientôt la paix et la sérénité pour TOUS dans l’Islam…"

    –  Hello Abdel Mohamed… notre Extincteur a Petrole favori…
    Mais a part ca, vu qu’il est quand meme un peu contraignant, ce cher Islam, enfin sa partie opérative et non religieuse, et que tout le monde ne comprend pas toujours l’interet de prendre la hard way plutot que la easy way, et bien il risque fort d’etre attaqué de l’intérieur.
    La est la danger, pour l’islam, et non pas les vociférations du fameux et reconnu président de l’Amicale des Descendants des Ancien Ediles de Paris et de ses copains hurlo-gesticulateurs (mais dangereux pour nous, par contre, car leur objectif masque le vrai danger de l’invasion démographique et tend a accepter sur notre sol l’étranger qui se dit "non muslim".).
    Et oui, Mohamed, les Arabes n’ont pas encore gagné que deja leur arme essentielle est en danger. A cause des milles et une nuits occidentales?

    Best,

    Mancney

    02/07/2010 à 16 h 12 min
  • MOHAMED Répondre

    Très intéressant d’observer les préoccupations essentielles de l’occident… : $$$ – guerres – $$$ – guerres – $$$ – "pacification" des contrées "barbares" – $$$… Ventes d’armes – guerres – pétrole – $$$…

    Révélateur…

    Bientôt la paix et la sérénité pour TOUS dans l’Islam…

    Abdel MOHAMED

    02/07/2010 à 1 h 19 min
  • grepon Répondre

    "Cher Grepon, si Obama n’est pas à l’origine de la marée noire, je vous rappelle qu’il y a quelques mois vous avez émis l’hypothèse que des agents fédéraux auraient pu saboter la plateforme pétrolière."

    Effectivement, le jour d’avant le Earth Day etait le bon timing pour les fanatiques de l’arrieration ecologiste de provoquer ce genre de catastrophe sur d’etre surmediatise.    Par la suite il semble que le MMS, un des maintes bureaucraties federaux reponsables de nous proteger de tout se passe son temps a visionner pornos sur l’internet, au lieu de reglementer.   Plus sur le sujet de bureaucraties plus bas.

    "Quels moyens pour lutter contre la marée noire ? On sait que les techniques genre dispersant ou mise à feu du pétrole sont souvent contre-productifs et créent d’autres pollutions."

    Vous ecrivez "On sait."   C’est une mauvaise blague.   Des specialistes savent.   Vous n’en sait rien, et le President Obama non plus, ni les retardes de bureacrats federaux qui ont bloque, et continue de bloquer, l’action efficace, sur ordres de Barack Obama.   Un bon executif (et de ca, j’en sais quelque chose) saurait decouper et debloquer voir rayer les effets devastateur pour l’action efficace de bureaucraties dans un temps utile.   Alors soit Obama est un tres mauvais Executif, soit il a fait expres de laisser trainer la chose, le temps d’assurer que la catastrophe deviens franchement pittoresque.   Ca a pris un bon moment d’inaction pour permettre le petrole d’arriver sur les rivage, la ou les cameras pouvait faire de ca un spectacle.   Le spectacle, va vend de la pub, et combien!

    "Seule la construction d’îles artificielles peuvent, en certaines circonstances, protéger les côtes, elles ne s’installent pas en deux jours et nécessitent une météo clémente. Obama a donné son feu vert après l’avis du corps du génie il y a plus d’un mois. "

    Pffft.   Vous parlez du meme Corp of Engineers responsable des digues de New Orleans depuis toujours.    Tout le monde ici sait a peu pret ce que ca veut dire de donner une investigation de moyens et d’actions a ce servive la:   DELAIS.   Obama a obtenu delais, alors que les specialistes de problematique savait deja qui faire, et avait deja mis les dispositives en place pour passer a l’action.   Remarquons aussi que, la requette du gouverneur geniale de Louisiane, le Republican Bobby Jindal, candidat presidentiel possible pour 2012 ou 16, a ete rejete d’un revers de main.    Le petrole mediatique n’etait pas encore arrive, et il ne faillait pas laisser ce bonne crise etre perdu.   Il y avait de la multinationale a diaboliser, une industrie a supprimer, et des lois tyrannique dans la balance!

    "Quoi qu’il en soit, il n’existe pas de solution miraculeuse. Cela se saurait. Seul le colmatage de la fuite peut permettre le traitement efficace de la marée noire et malgré les solutions gags mises en place par BP pour amuser la galerie, il faudra encore patienter quelques semaines."

    Quioque, moment amusant et revelateur, quand ils semblait possible que le procedure "top kill" allait fonctionner, Obama, sous pression meme de son parti, a declare que tout le long BP ne pouvait rien faire, mais rien, sans l’accord de la maison blanche, que absolumment tout a etait gere par son administration.   Quand ca n’a pas marche, ils ont continue de blamer BP.  ET souvenons nous que leur "talking points" demandaient toujours de dire "British Petroleum" alors que cette boite est a moitie americaine, et ne s’appelle plus comme ca depuis un long moment, suite a la fusion avec geante americaine, et le rebranding mettant l’emphase sur…wait for it…Beyond Petroleum, alors que c’est une boite petroliere.    La meme maladie de la tete molle s’est installe chez le Mineral Management Service depuis l’installation d’Obama et son non-sense sur l’energie renouvellable.   Instantanement le truc a faire pour tout carrieriste du MMS est devenu affaires de "wind farms" au large, ce qui a mis tout le talent et tout le focus la dessus, laissant les amateurs de pornos sur internet du service s’occuper des choses comme "blowout preventers" et puits qui "kick" et le type de cements, mud, et procedures pour a un mile sous la surface de la mer

    Car n’oublions pas que le coupable dans cette affaire est la multinationale qui, pour optimiser ses profits, n’a pas respecté les normes de sécurité élémentaires. "

    Vous et Obama et le media sous ordres sont sur la meme page, Jaures, ca je vous le donne.  Mais, n’empeche que BP et plein d’autres boites font leur trous ajourdhui a cette profondeur merci aux stupides ecologistes qui leur ont empecher de chercher le petrole aillieurs, plus pret dans des eaux moins profondes, ou par terre ou il y a reserves prouves mais mis hors d’exploitation.    Souvenons nous aussi que la reglementation federale est reponsable d’avoir installe un "cap" sur les dommages payables par les boites petrolieres, par accident, de seulement 75 millions de dollars.    Sans cette reglementation stupide avec son cap si bas, obtenu a nos systematiquement corrompus membres du Congress, BP et les autres boites aurait mis plus de moyens de securite.   Le risque, c’est quelque chose qui se gere financierement.    Si le gouvernement n’aurait pas emis cette reglementation, il n y aurait pas eu cette catastrophe, tres probablement.   De meme si le boites petroliere pouvait exploiter d’autres gisements plus accessible, ils aurait laisse la formation Macondo rester jusqua ce que son acces devien economique.     Sachez que, sous un perspective libertairien (et vous etes sur un site qui respecte ce point de vue) le gouvernment n’aurait pas deresponsibilise BP a ce point avant l’arrivee de l’accident.   Ce qui est arrive apres, c’est tres evidemment une tentative rate de recuperation de la catastrophe, qui pour l’instant plome le parti Democrat et ce President horrible chez le public qui vote.

    "Je rappelle que ces normes sont totalement bafouées en Afrique où les marées noires ne sont même pas traitées. Mais quand cela touche le mode de vie américain, alors là, on s’alarme !"

    Et les gouvernements en Afriques sont fameusement corrompus, cher etatiste.    D’aillieurs, merci de m’avoir rappeler une autre raison pour laquelle je ne compte jamais mettre mes pieds sur la plupart de ce continent systematiquement ruine.

    01/07/2010 à 15 h 17 min
  • grepon Répondre

    "François, je vous rassure, ce n’est pas dans un but social que les subprimes ont été mis en place. Des milliards de profits ont été généré aux dépends de ménages modestes "

    Bon, ce n’etait pas l’avis de Barney Frank, puissant Member of the House of Representatives sur le Committee concernant la reglementation de Fannie et Freddie.    Il est immortalise a plusieurs reprises expliquant que sur les cas Fannie et Freddie, le pays etait moralement oblige de continuer a "rouler les des" avec leur stratageme d »instrumentaliser Fannie et Freddie pour donner prets aux insolvables.    Et ce Barney Frank, on ne peut pas l’accuser de ne pas etre un convaincu de principes gauchistes a la Robin des Bois.   De l’autre cote, pour le Senateur responsables des meme fonctions au Senat, si!    Chris Dodd est dans la poche des banques aui ont fait benefices enormes par ce business de vente de prets et/ou securitisation a outrance de prets immobiliere lors de la bulle.   Alors, sur ce que vous raconter a Francois, vous n’avais que la moitier raison, au grand maximum.    Pour savoir, il faudrer investiguer les attitudes des autres Democrats, et la poigner de Republicans, qui ont ete pour ce abus terrible pour lequelle le Congress est le plus responsable.

    01/07/2010 à 14 h 23 min
  • françois Répondre

      Non, non, Jaures, Greenspan , que vous mêmes avez cité à la barre est formel! Relisez  l’extrait de ses déclarations dont vous nous avez gratifiés. Quand on apporte un élément, on prend TOUT ou RIEN, mais on ne choisit pas QUE ce qui vous arrange…

    01/07/2010 à 14 h 21 min
  • Jaures Répondre

    Cher Grepon, si Obama n’est pas à l’origine de la marée noire, je vous rappelle qu’il y a quelques mois vous avez émis l’hypothèse que des agents fédéraux auraient pu saboter la plateforme pétrolière.

    Quels moyens pour lutter contre la marée noire ? On sait que les techniques genre dispersant ou mise à feu du pétrole sont souvent contre-productifs et créent d’autres pollutions.
    Seule la construction d’îles artificielles peuvent, en certaines circonstances, protéger les côtes, elles ne s’installent pas en deux jours et nécessitent une météo clémente. Obama a donné son feu vert après l’avis du corps du génie il y a plus d’un mois.

    Quoi qu’il en soit, il n’existe pas de solution miraculeuse. Cela se saurait. Seul le colmatage de la fuite peut permettre le traitement efficace de la marée noire et malgré les solutions gags mises en place par BP pour amuser la galerie, il faudra encore patienter quelques semaines.

    Car n’oublions pas que le coupable dans cette affaire est la multinationale qui, pour optimiser ses profits, n’a pas respecté les normes de sécurité élémentaires. Je rappelle que ces normes sont totalement bafouées en Afrique où les marées noires ne sont même pas traitées. Mais quand cela touche le mode de vie américain, alors là, on s’alarme !

    François, je vous rassure, ce n’est pas dans un but social que les subprimes ont été mis en place. Des milliards de profits ont été généré aux dépends de ménages modestes qui, ne pouvant plus faire face aux mensualités, ont laissé leur bien aux banques qui le revendaient avec une forte plus-value grâce à l’inflation immobilière. Ceux qui réussissaient à payer pensaient naïvement s’enrichir, voyant leur bien prendre de la valeur.
    Jusqu’à ce que les cours s’effondrent.

    Enfin, Mancney, une fois de plus, si Bush et ses conseillers étaient conscients des risques que faisaient courir ces prêts, que ne les ont-ils supprimés alors qu’ils disposaient des pleins pouvoirs durant plusieurs années ? Cette analyse, encore une fois, n’est pas crédible.

    01/07/2010 à 9 h 57 min
  • Anonyme Répondre

    Si vous voulez connaitre la vérité dans cette crise des subprimes, déclenchée comme chacun sait par des prêts "bidons" acceptés sans réel garanties par les Banques, uniquement parce qu’elles pouvaient ensuite refiler ces prêts a Freddie et Fannie qui les acceptaient quels qu’ils soient sans sourciller, voici une video ( TV Canada) qui résume bien les positions de l’administration Bush, et celle des Democrates :
    http://www.youtube.com/watch?v=cMnSp4qEXNM&NR=1

    En Avril 2001, deja, les premiers Red Flag viennent de la Bush Administration, (sur la video a 0′ 37") .
    Puis, en Mars 2004, bien avant la crise de 2007, écoutez John Snow, Treasury Secretary de l’Administration Bush, demander plus de control (sur la video a 1′ 13") : " we need a strong world class regulatory agency to oversee the financial operation of the GSE (Government Sponsored Entreprises, c-a-d Freddie et Fannie) and the safety and the soundness of their financial activities"
    Ecoutez, a la suite, la réponse de Barney Franck, Democrat congressman, Chairman of the House Financial Committee (qui supervise Freddie et Fannie) (video a 1′ 30") :  " (..) Fanny Mae and Freddie Mac are not in a crisis."  
    Ecoutez aussi Barney Frank en 2003 (video a 1′ 54"): " more people, in my opinion, exaggerate a threat of the safety and soundness (…) "
    Puis, en Fevrier 2005, l’ami Greenspan, qui a finit par comprendre aussi et se reveille, et prévient que augmenter la "taille" deja gigantesque des deux institutions (en augmentant encore les prêts) met le "total financial système of the future at a substantiel financial risk"(video a 2′ 21").
    Et en Avril 2005, Greenspan redemande une régulation. Et le Senateur Démocrat Charles Schummer répond, le lendemain 6 Avril, que Fannie et Freddie ont fait un "incredibly good job" (video a 2′ 51").
    Apres, en May 2006,  Mac Cain pousse aussi pour "réguler" les deux géants, (comprenez vérifier que les prêts accordés ou garantis le soient correctement)… "The GSE need to be reformed without delay" (video a 3′ 15"), mais la Bill a été bloqué a la House (Chambre des Deputés) par les Democrates, et n’est meme pas arrivée au Senat.

    Maintenant, la partie fun : Pour ceux qui aiment lire entre les lignes, revoyez bien a 2’08", Barney Frank, qui, apres avoir dit que tout va bien, dit tres rapidement :" (..) and even if they were problems, the government would bail them out.." .  Ouch! Ca, c’est interessant et très révélateur, et cela tendrait a montrer que Barney Frank SAVAIT très bien, a cette époque, qu’il y avait des problèmes a venir, ce qui n’est pas étonnant vu sa fonction de Chairman du House Financial Commitee; et comme il savait aussi qu’une "crise" faciliterait l’élection d’un président Democrate, alors, qu’auriez vous fait a sa place?

    La video youtube est la :
    http://www.youtube.com/watch?v=cMnSp4qEXNM&NR=1

    Comme ca, vous avez les mots exacts dans la bouche des intéressés. Peut-être pouvez vous vous faire une opinion "valable" maintenant?

    Sorry pour mon post encore une fois trop long…

    Best,

    Mancney

    01/07/2010 à 5 h 45 min
  • grepon Répondre

    "Mais oui ! C’est ça ! Obama a provoqué la marée noire ! "

    Bien sur que ce n’etait pas le propos de Milliere.   Ce qui est veridique, c’est que la Maison Blanche a empecher le deploiment de plusieurs technologies et moyens efficaces et OFFERT qui aurait pu eviter que le petrole, ou autant de petrole, n’arrive sur les rives.   Aussi, par la suite des premieres photos d’oiseaux mort etc, il a essayer de recuper l’evenement pour pousser l’impopulaire et economiquement suicidaire programme qui s’appelle "Cap and Trade", stopper TOUT exploration petroliere en cours, et diaboliser au maximum divers boites petrolieres.    Obama VOULAIT recuper le catastrophe.  Ca c’est evident.   Ce la maison blanche d’Obama qui a exprime ouvertement qu’il ne faut jamais laisser passer l’opportunite de recuperer une bonne crise, car "allows doing things you didn’t think were possible before."   Pour l’instant, le refus par la maison blanche de permettre l’utlitisation de divers technologies et moyens RESTE INEXPLICABLE autrement que par la these que Milliere avance:   Obama voulait que le petrole arrive aux rives pour que ca se mediatise au maximum.   Mais il a pris un rateau, car le public, y compris de gauche, ont compris combien la maison blanche s’est montre incapable et presque desinteressee par l’arrive tres lente du petrole vers les rives.  La tentative de recuperer la crise pour avancer "Cap and Trade" s’est planter grievement, tout en mettant les motivations de Barack Obama en profile.

    "Il envoie également les militaires à une mort inutile, alors que Bush les avaient envoyés à une mort indispensable en Irak  où règne aujourd’hui  la paix et la prospérité."

    En annoncant dates certaines pour la retraite des forces americaines, Obama a effectivement guaranti que tant de morts aurait etait sinon inutile, du moins bien moins utile.    Il est une evidence pour tout etre quelque peu intelligent que annoncer a son ennemi que ses forces seraient parti avant telle date permet a l’ennemi de simplement attendre et planifier autour de cette date.   C’est un plan pour laisser gagner les forces du mal sur le terrain continuer leurs affaires a partir de la date fixe.

    "Quant à la crise économique, il n’avait pas mis un pied à la Maison Blanche qu’on la lui mettait sur le dos alors qu’elle était reconnue par Bush lui-même depuis de longs mois. La responsabilité de l’administration Bush est d’ailleurs reconnue par Alan Greenspan (ciel ! encore un islamo-marxiste !):"L’impulsion globale de ce gouvernement était de développer la propriété immobilière, en particulier dans les groupes à revenus faibles et moyens", a rappelé M. Greenspan devant une commission indépendante mise en place pour enquêter sur la crise."

    Il n y a personne independante de cette crise, Jaures.   Ca a touche tout le monde.    Greenspan lui meme a bien plus de responsibilite que l’Administration Bush, bien sur, car il a ete Chairman de la Fed lors du gonflage de la bulle immobiliere…bulle qui ne se limitait pas du tout au "sub primes."   Pour ce qui en est de l’Administration Bush, Bush a parle d’un program qu’il a appele "Ownership Society" ce qui est une notion capitaliste et libertarien.   Mais lui et la majorite de Republicans(mais pas tous) se sont oppose aux pratiques de Fannie et Freddie qui ont encourager les banques a faire les prets abusives au insolvables, par leur activite de guarantis et securitisation a outrance pour ces prets.   C’etait dangereux, et ca c’etait, a plusieurs reprises, l’argument de l’Adminstration Bush sur ce sujet.  Il ont perdu leur cause de justesse a plusieurs reprise, car leur marge manoeuvre a etait tres mince.  D’aillieurs, tout ca a commencer sour Carter formellement, s’est endormi sous Reagan et Bush pere, et s’est eveiller par l’Administration Clinton, avec l’aide d’organisations activiste comme ACORN, au sein duquel le jeune lawyer Obama s’est fait un nom forcant banques a faire des prets aux insolvable, sous peine de punitions criminelle.  C’etait marcher ou crever.   Plus tard, par moyen de Freddie et Fannie, les Democrats au Congress ont reussi a incentiviser les banques a faire lesdites prets stupides, avec pour resultat le catastrophe que l’on sait.

    "Mais pour les néo-conservateurs, Obama est une aubaine. On a vu que l’on a pas hésité à dire que Jimmy Carter était le responsable de la crise. Avec Obama, ils sont tranquilles pour 30 ans ! Au moindre problème, on pourra évoquer le "lourd bilan"."

    Le bilan est deja lourd, oui.   La destruction de richesse et de libertes suite aux lois qu’il a signe jusquici va etre immense, si le Cour Supreme ne les supprime pas, et si le prochaines Congress n’arrivent pas a les renverser tres largement.   Mais, la dessus, il aurait mis deja deux justices qui se foutent de la Constitution comme reference pour leur decisions(oui Kagan sera admis dans le Cour par le Senat, malgre son inexperience et biais anti-Constitutionel evidents).   Pour l’instant il n’a que reussi a remplacer Justices qui se porte de gauche etatiste, mais si il y aura un seule Justice du cote d’orginalisme qui quite le Cours lors de l’Administation Obama, cela pourrait etre le cloche de la fin de l’experiment en liberte que a ete les Etats-Unis d’Amerique, et le commencement d’expansion de la tyrannie a travers le monde, y compris chez vous, cher marxiste.

    "Par contre, pour les hautes sphères financières, tout cela relève d’une agitation futile: les profits et bonus se sont encore distribués par milliards. " Le chiffre qui circule ce matin à New York est que le total des bonus de Wall Street atteindrait le chiffre record de $ 140 milliards. Le total l’an dernier a été de $ 117 milliards. Goldman Sachs signale aux intéressés qu’elle ne paie pas 49% de ses revenus a ses employés, mais 46.7%…excusez du peu. Le niveau moyen serait pour cette firme en hausse de 25% par rapport à 2007 et le double de 2008. " (Le Monde du 15/10/2009)"

    Ce que vos lecteurs franchouilles ne savent pas, c’est que Obama a etait le deuxieme politicien le plus remunere des Etats-Unis par boites de Wall Street sur les dernier 10ans, au moment de son election, ce qui est tres impressionnant pour un junior senateur elu a peine depuis 4 ans dans une office d’envergure nationale.   Sur les premiers dix ans en question, il a etait un politicien locale du fameusement corrompu recoin de Chicago, sans liens ou interets concernant Wall Street.   
    Business as usual.

    "L’ hystérie anti-Obama me paraît aussi ridicule que l’Obamalâtrie quasi mystique de ses débuts."

    Effectivement, Obama est nefaste, mais il n’est pas le seule, et loin de la.   Sachez, encore, que son election permet ce que fait le Congress depuis presque deux ans, du fait qu’il signe n’importe quelle horreur que Harry Reid et Nancy Pelosi lui envoient.   L’implosion des Etats-Unis mettra l’Europe a nu, Jaures.   Il y une raison pour laquelle l’Europe a pu etre si pacifiste et pacifique depuis tant de decennies, et cette raison, c’etait la richesse et l’engagement des Etats-Unis.   Apres les Etats-Unis, cher socialiste dans votre paradis protege, c’est le deluge.

    01/07/2010 à 4 h 58 min
  • grepon Répondre

    "Obama et ses complices, Nancy Pelosi et Harry Reid, sachant que le temps presse, vont tenter d’accélérer et de pratiquer une politique de la terre brûlée : tous les mauvais coups, toutes les machinations sont envisageables. "

    Pelosi et Reid sont au travail depuis tres bientot 4ans, et notons que Obama ne fait que parler et signer les  bouses que leurs sbires, avec l’aide de lobbyistes et autre experts anonoyme pondent.    Obama n’a pas en realite que tres peu d’influence sur le contenu des lois.   Jusquici, cote lois, Obama a laisse faire Congress sans s’emiscer des contenus des lois.   Notons aussi qu Pelosi et Reid ne sont pas eux memes la source des textes de lois qu’ils passent!   Pelosi/Reid et leur colleagues Democrat au Congress votent sans meme avoir lu lois pesant milliers de pages de charabia illisible, souvent vers minuit, la veille de vacances ou dimanches, les votes ayant lieu le plus souvent que quelques heures apres avoir ete fourni aux elus.     C’est ce qui se passe au Congress, et Obama est responsable que dans le sens qu’il signe ce qui sort de ce…… et bien…..ce bordel, sans piper mot sur l’ahurrissant irresponsibilte de comment ces lois absurdes viennent en existance, et bien sur sans les lire non plus.  

    Comme a explique Milliere, la perte de la majorite Democrat dans le chambre des represantants en Novembre aidera(je n’utilise pas le conditionnel la dessus) beaucoup a ralentir les degats.   Mais nuance, d’ici la, les Democrats ont decide de mettre plusieurs de leur pires projets de lois sur glace pour quelques mois, pour les passer apres avoir perdu leur majorite.  Voyez, les nouveaux elus ne prennent pas siege qu’en 2011, ce qui laisse aux Democrats quelques mois ==apres les elections== pour passer des lois encore plus horrible.   Ils preparent ce programme en secret pour le sortir le jour apres les elections, quoi qu’on disent les electeurs, et Obama sera la pour signer. 

    Qu’esce qu’il est brilliant ce jeune president, ce doue du teleprompteur, pour signer son nom!

    Comme j’explique assez souvent ici, son nocivite particuliere sort des ses responsibilites "Executive", ou il a une influence plus directe.   Cote legislative, tout ce qu’il fait c’est permettre la nocivite du Congress de Pelosi et Reid d’etre exprimee.     Les deux dernieres annees du mandat de Bush, ils ne pouvait pas faire tant de choses en face d’un veto quasi assuree, mais ils ont tout de meme reussi a stopper pour de bon les tentatives des Republicans et de l’Administration Bush de stopper les activites les plus nocives de Fannie et Freddie, la source la plus directe de la crise financiere actuelle.    Er sur ce dossier, la nouvelle administration Obama et Congress ont amplifier les distortions qui ont menee a la catastrophe.    L’Amerique va souffir de ca sur une decennie environs, au mieu, mais l’Europe est desormais perdu.   Un nouveau isolationisme americain va prendre, et l’Europe sera A NU.

     

    30/06/2010 à 23 h 09 min
  • La bête blonde Teuton Répondre

    Vers la fin de l’ère Obama ? D’accord. Et après ?

    « Nous avons béni le terrain où la commune de Padoue veut transférer la mosquée » du centre-ville, a déclaré Mariella Mazzetto, responsable de la Ligue du Nord à Padoue, qui a promené son cochon en laisse en compagnie d’une dizaine de militants du parti.

    « On t’appelle mon singe, fou écumant : mais je t’appelle mon porc grognant — ton grognement finira par me gâter mon éloge de la folie. Qu’était-ce donc qui te fit grogner ainsi ? Personne ne te flattait assez : — c’est pourquoi tu t’es assis à côté de ces ordures, afin d’avoir des raisons pour grogner, — afin d’avoir de nombreuses raisons de vengeance ! Car la vengeance, fou vaniteux, c’est toute ton écume, je t’ai bien deviné ! Mais ta parole de fou est nuisible pour moi, même lorsque tu as raison. » (Nietzsche)

    TOUT EST BON DANS LE COCHON !

    30/06/2010 à 16 h 52 min
  • françois Répondre

      Si on en croit M. Greenspan, la crise des subprimes a donc été provoquée par la volonté de Bush de faire du social en faisant accéder les personnes à faibles revenus à la propriété . C’est  curieux, mais cela contredit la doxa socialisante qui l’attribue aux  "salauds de riches" et aux méchants banquiers ( grâce à Bush, bien sûr)…
      Concernant la marée noire, je n’ai pas lu que M. Milliere accusait Obama de l’avoir provoquée, mais d’avoir fait  preuve d’incompétence en refusant des moyens dont il disposait pour luter contre elle, ce qui n’est pas la même chose mais est tout aussi criminel…
      Pour l’Afghanistan, les morts quand on a l’ambition de la victoire et que l’on fait tout pour l’obtenir sont regrettables mais pas inutiles. Les morts quand on a décidé de s’en aller la queue entre les jambes quoiqu’il arrive et de laisser la place à l’ennemi quelque soit le sort des armes sont des morts inutiles…

    30/06/2010 à 16 h 22 min
  • Jaures Répondre

    Mais oui ! C’est ça ! Obama a provoqué la marée noire !

    Sans doute at-il également provoqué celles qui se succèdent au Nigéria depuis des décennies ("Selon l’ONU, plus de 6 800 fuites entre 1976 et 2001 ont déversé environ 3 millions de tonnes de pétrole, ruinant l’écosystème et les 31 millions d’habitants de la région." Le Figaro 16/06/2010).

    Il envoie également les militaires à une mort inutile, alors que Bush les avaient envoyés à une mort indispensable en Irak  où règne aujourd’hui  la paix et la prospérité.

    Quant à la crise économique, il n’avait pas mis un pied à la Maison Blanche qu’on la lui mettait sur le dos alors qu’elle était reconnue par Bush lui-même depuis de longs mois. La responsabilité de l’administration Bush est d’ailleurs reconnue par Alan Greenspan (ciel ! encore un islamo-marxiste !):"L’impulsion globale de ce gouvernement était de développer la propriété immobilière, en particulier dans les groupes à revenus faibles et moyens", a rappelé M. Greenspan devant une commission indépendante mise en place pour enquêter sur la crise.

    Mais pour les néo-conservateurs, Obama est une aubaine. On a vu que l’on a pas hésité à dire que Jimmy Carter était le responsable de la crise. Avec Obama, ils sont tranquilles pour 30 ans ! Au moindre problème, on pourra évoquer le "lourd bilan".

    Par contre, pour les hautes sphères financières, tout cela relève d’une agitation futile: les profits et bonus se sont encore distribués par milliards. " Le chiffre qui circule ce matin à New York est que le total des bonus de Wall Street atteindrait le chiffre record de $ 140 milliards. Le total l’an dernier a été de $ 117 milliards. Goldman Sachs signale aux intéressés qu’elle ne paie pas 49% de ses revenus a ses employés, mais 46.7%…excusez du peu. Le niveau moyen serait pour cette firme en hausse de 25% par rapport à 2007 et le double de 2008. " (Le Monde du 15/10/2009)
    Business as usual.

    L’ hystérie anti-Obama me paraît aussi ridicule que l’Obamalâtrie quasi mystique de ses débuts.

    30/06/2010 à 13 h 46 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: