Vers un ordre mondial régénéré

Posté le juin 04, 2018, 4:30
13 mins

Le 1er juin, peu avant 15 heures., les programmes de télévision s’interrompirent aux États-Unis et le public put assister à l’histoire en marche : Trump prenait congé de la délégation nord-coréenne qu’il venait de recevoir à la Maison Blanche pendant 90 minutes.

Les négociations n’ont, du reste, jamais cessé, même lorsque Trump, en réaction contre des propos insultants pour son Conseiller à la sécurité nationale et pour son Vice-Président de la part de Kim Jong-Un, déclara que la rencontre à Singapour était annulée. Elles ont pu reprendre parce que les Nord-Coréens, demandeurs ne l’oublions pas, sont revenus à de meilleurs sentiments.

Ce que Trump confia à la presse lors de la conférence spontanée nous concerne tous.

Un Trump visiblement de bonne humeur annonça avec humour aux journalistes « qu’ils allaient voyager, la rencontre du 12 juin étant confirmée ». Aux diverses questions, il répondit que personne à ce stade ne pouvait dire comment les choses évolueraient, mais que cette date marquerait au moins le début d’un « processus » et que les États-Unis poseraient sur la table trois questions majeures : dénucléarisation totale, réhabilitation économique de la Corée du Nord, et fin de la guerre de Corée.

Que ces questions soient débattues est capital. Imaginons le délire si Obama avait accompli le 10e de cela !

Il va de soi que, s’il obtient satisfaction, Trump devra assurer au tyran une protection – et cela, quoi qu’on éprouve au regard de ses crimes, car il y a un prix pour tout. (Ainsi, Khadafi avait-il été neutralisé par George Bush, on l’oublie trop souvent. Il se tenait coi et rendait même service, jusqu’à ce qu’Obama, unilatéralement, bouscule les engagements signés, favorisant l’essor de l’État islamique et précipitant le Moyen-Orient dans le chaos.)

Puis Trump, fort des chiffres de l’emploi et des réactions positives des marchés financiers, passa aux questions tarifaires pour annoncer l’application des droits de douane, obligeamment mis en attente depuis mars, aux pays qui n’avaient pas commencé à tenir compte du message, à savoir la Chine bien sûr, mais aussi le Mexique et le Canada auxquels l’ALENA profite scandaleusement plus qu’aux États-Unis.

L’Union européenne, union douanière aux prétentions étatiques de moins en moins supportées par ses ressortissants, figure également parmi les cibles.

Elle pratique d’ailleurs, tout en se disant vertueusement indignée, des droits de douane parfois 5 fois supérieurs à ceux que demandent les États-Unis, comme c’est le cas des voitures allemandes (10% contre 2,5%).

Notons aussi que l’Australie, le Brésil et l’Argentine, mis devant les mêmes demandes, sont parvenus à un accord et s’en trouvent très bien.

Trudeau et ses semblables européens forment un groupe pathétique à s’insurger que Trump osât seulement réclamer son dû. Profiter de l’Amérique, tout en se prétendant supérieurs, c’est le sport favori des Européens. Ils peuvent toujours s’époumoner et geindre, faussement, que « Trump agit en violation des règles commerciales internationales » (en raison de quoi ils vont se plaindre à l’OMC) ; les chiffres sont là. Ces chiffres bafouent le bon sens et les règles du libre marché qui doit d’abord être « équitable et équilibré », avant de se prétendre « libre ».

Une fois encore, alors même qu’elle vient de recevoir une alerte de l’Italie, l’UE se fourvoie. Elle va consacrer beaucoup de temps et d’énergie, avec l’argent de nos impôts, à se battre contre le sens de l’histoire, au lieu de raisonner et d’imaginer des solutions pour épargner aux peuples la crise redoutable qu’elle leur a préparée.

Trump est parfaitement dans son droit national souverain et en conformité avec le droit commercial international.

Depuis 1945, les pays ont évolué, avec des changements malheureux pour beaucoup d’entre eux.
L’heure n’est plus aux traités internationaux puisque ceux-ci ont prouvé leur lourdeur et leur nocivité.

Trump n’a pas amené ces changements : il en prend seulement acte. Il a raison d’envisager des traités bilatéraux et révisables sur la durée, avec chaque puissance civilisée, quelle que soit sa taille, comme ce sera le cas avec le Royaume-Uni post-Brexit et pourquoi pas, un jour, avec une Corée réunifiée.

Il accepte d’assumer la responsabilité d’un certain ordre mondial, mais en clarifiant bien les choses : l’Amérique ne se laissera plus marcher sur les pieds.

Version longue réservée aux abonnés

Pour lire la suite vous devez être abonné au 4 Vérités Hebdo.

Se connecter Inscription

Voir les derniers ouvrages proposés par les4verites-diffusion ici

16 réponses à l'article : Vers un ordre mondial régénéré

  1. HansImSchnoggeLoch

    09/06/2018

    Nous sommes au début du 21ème siècle , cela pourrait tout aussi bien être le 21ème siècle avant JC.

    //Nous vivons dans un monde de plus en plus dangereux ! », « L’humanité court à sa perte ! », « Interdisons ceci ! », « Arrêtons de consommer cela ! »…//

    Et dans tout cela aucune mention du danger beaucoup plus grand de l’Islam.
    Les cinglés font la loi, vraiment ce monde de fous mérite de disparaitre

    Lire l’article complet sur le site « Contrepoints.org.
    Les luttes technophobes, ou les habits neufs de l’anti-capitalisme

    Répondre
  2. HansImSchnoggeLoch

    09/06/2018

    Brennus: Ca y est, j’ai mon VPN et je vous emmerde.

    Excellent, vous pouvez sautez de joie sur votre strapotin comme un cabri. Il est visible que le vrai sens de VPN vous échappe, si le réseau est privé, il l’est seulement de manière virtuelle.
    Chaque fois que vous voulez ouvrir votre groin sur un site comme les 4V vous devez indiquer vos “credentials”.
    Et à ce moment le “cloak of invisibilty” tombe et vous êtes de nouveau nu comme un ver.
    Quiconque s’y connait en protocole internet peut facilement récupérer une trace qui bien travaillée par une équipe forensique arrive à vous localiser.

    Le site des 4V a une porte et comme toutes les portes elle peut aussi bien servir d’entrée que de sortie. Qui vient ou qui va qui va ne dépend pas de l’humeur des autres intervenants mais de celle d’une décision personnelle prise librement.
    If you can’t hack the pace walk off.
    Qui s’exprime sur ce site et comment est encore libre, sinon il faut nous indiquer vos conditions, zu Befehl Herr Brenus.

    Dans “The Muppets show” avec deux “p” il y a bien deux vieillards grincheux mais ils ont plutôt votre profil acariâtre.
    Si ce pays n’avance pas c’est bien à cause d’enclumes comme vous.
    Et si vous vous imaginez que les commentaires des intervenants de ce site ont une influence quelconque sur le cours des évènements de ce monde vous en êtes encore à l’âge boutonneux de la puberté.
    Now shut up, sit down and grow up.

    Répondre
  3. hagdik

    08/06/2018

    C’est extraordinaire, pendant qu’on loue Hollande, le faux mage de l’Elysée, sur toutes les chaînes de désinformation-formatage françaises, on continue à faire passer le président TRUMP pour un crétin, un malade mental ou un psychopathe.
    Même sur les 4 V, où le contributeur moyen se targue de disposer de quelques neurones actifs et entraînés (hormis les trolls parqués en zone de surveillance comme jojo le coco), on conchie allègrement ce pauvre hère de TRUMP.
    L’avenir proche va nous éclairer.
    Quoiqu’on en dise en france (elle a perdu sa majuscule) ou en francarabia ou en frankistan, il vaut mieux suivre Poutine si on est Russe et suivre TRUMP si on est américain. Les pauvres français n’ont qu’un micro-jupiter de bazar comme chef de meute.

    Répondre
  4. HansImSchnoggeLoch

    07/06/2018

    Il est assez amusant de voir les réactions virulentes des dirigeants des pays touchés par l’augmentation des taxes d’importation US.
    Macron celui qui a augmenté froidement les cotisations sociales des retraité(e)s est le plus indigné de tous.

    Les retraité(s) ne devraient-elles / ils pas pouvoir s’indigner de la même façon?
    Malheureusement pour elles / eux il n’y a pas de G7 pour exprimer leur désapprobation

    Répondre
  5. BRENUS

    07/06/2018

    L’absence de « grands anciens » sur les commentaires se fait de plus en plus difficile à supporter et nous prive d’une (vraie) diversité d’opinions au profit de duettistes qui accaparent le crachoir. Reviens JACKY SOCIAL ! Tu nous manques : OUI NIDE IOU….
    Par contre, aucun regret de jojo et autres « alouakbar ».

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      07/06/2018

      Avec « jojo » vous aviez les différences d’opinion que vous vous souhaitez, mais il ne vous convient pas.
      Si vous avez des opinions personnelles sur les articles des 4V exprimez-vous, si possible sans termes scatologiques.
      Personne à part vous ne s’accapare le crachoir, car de crachoir il n’y en a pas.

      La discussion est-elle encore libre?
      Sinon il faut nous le dire.

      Répondre
      • BRENUS

        09/06/2018

        @ HANS
        C’est bien de votre part d’enfourcher le dada QQ et d’en rajouter une louche sur le « scato ». Mais « vous le valez bien »
        Pour ce qui est du « crachoir », il suffit de voir comment vous accaparez les commentaires sur presque tous les sujets, pensant, sans doute que les autres lecteurs ne pourraient pas respirer sans vous.
        Ne vous êtes vous pas posé la question de savoir pourquoi nombre de contributeurs s’étaient tirés? Certain ( comme Paul par exemple) systématiquement poursuivis par la vindicte de ce connard prétentieux de QQ avec lequel vous faites un concours de surenchères dignes d’une cour d’école. A votre âge!
        Peut être avec vous vu il y a quelques décennies une petite série humoristiques anglaise très divertissante du nom de « Mupet show ». Parmi les personnages devenues célèbres (miss Peggy, etc) il y avait toujours, au balcon, deux vieux cons ricaneurs et moqueurs de tout et de tous. C’était déjà un peu vous d’une certaine manière.
        Et pour me la jouer prétencelard comme vous, je vous quitte (définitivement, moi aussi) en vous lançant BONSOIR!
        Amusez vous bien avec votre séide.
        P.S. : Ca y est, j’ai mon VPN et je vous emmerde.

        Répondre
  6. quinctius cincinnatus

    05/06/2018

    une santé mentale qui inquiète …

     » j’ ai le droit absolu de me gracier  » affirme notre SuperMan dans un tweet

    d’ autre part son épouse a disparu des écrans radars officiels ( elle serait hospitalisée dans une clinique spécialisée psy. ) et sa dernière conversation téléphonique avec Macron permet enfin un rapprochement franco-russe

    Donald et Benjamin ? de dangereux psychopathes

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      05/06/2018

      Le petit play boy élyséen a voulu jouer dans la cour des grands.
      Mal lui en a pris, après avoir sermonné Poutine lors de sa visite en Russie, voilà qu’il s’est aussi mis à dos le grand frère US.

      C’est mal barré pour devenir le lider maximal des EU d’Europe.
      Poutine doit bien rigoler dans son coin.
      Si rapprochement avec la Russie il y aura c’est Poutine qui en fixera les règles et non le freluquet.

      Avec une hiérarchie claire le monde fonctionne mieux.

      Répondre
  7. HansImSchnoggeLoch

    04/06/2018

    Selon les news « mainstream » le coup de fil entre Macron et Trump dégénèra.

    Let’s hope Donald Trump did send the son of a bitch to fuck off!

    Répondre
  8. quinctius cincinnatus

    04/06/2018

    avec Donald on se dirige plutôt vers un  » nouvel ordre mondial complètement dégénéré  »

    Trump me rappelle de par les traits de caractère qui font sa personnalité … Jean-Marie Le Pen , aussi coléreux, têtu et impulsif que le Breton , mais totalement … sous-cultivé …

    Répondre
    • HansImSchnoggeLoch

      05/06/2018

      QC,
      Lisez « Art of the deal » et vous verrez que Donald Trump n’est pas aussi dégénéré que vous le décrivez.

      Key Take Away from the book

      • Learn from your past and plan for your future.
      • If you are right you got to take a stand or else people will run all over you
      • Trump didn’t do much of the donkey work. He had delegated most of it to
      people but was in touch with them constantly with all. He always was
      updated about what was done.
      • Remove some time for family.
      • Respect talented people and stick with them.
      • Move quickly and decisively when the time is right.
      • If you are going to be thinking anyways, you might as well thing big.
      • Size people quickly
      • It’s not how many hours you work; it’s about how much work you get
      done while you are working.
      • Next to loyalty, toughness is the most important thing in the world.
      • Always under promise and over deliver

      Cela correspond point par point à ce qu’il fait.
      C’est celle d’un générral sur le champ de bataille.
      Les chichis chachas sont pour une autre fois.
      Tout le contraire de la tactique macronienne.

      Répondre
      • quinctius cincinnatus

        06/06/2018

        il n’ est pas question de cela [ être  » dégénéré  » ou pas ] mais des troubles comportementaux de l’ individu et des effets délétères qu’ ils peuvent causer … ou si vous voulez : comment une situation …  » dégénère  » ?

        Répondre
        • HansImSchnoggeLoch

          06/06/2018

          Il me semble que vous venez de décrire le comportement de Macron.
          Les effets délétères qu’il a produits sont nombreux et en effet la situation de la France dégénère.

          Exemples fiscalité folle, liberté d’expression, aventures militaires externes, zadistes, migrants, black blocs, grèves pour n’en citer que quelques uns qui font l’actualité quotidienne.

          Ce qui se passe aux USA on s’en fout, on vit ici.

          Répondre
          • quinctius cincinnatus

            06/06/2018

            bien sûr que les électeurs français qui ont donné sa chance à Emmanuel Macron sont déçus et cela pour au moins deux raisons :

            – ils n’ont pas mesuré par leur propre jugement la personnalité de Macron qui n’ était pas cependant sans rappeler celle de François ….Mitterrand qui ne devrait être pas pourtant si éloignée des … mémoires

            – leur inculture historique et plus spécifiquement leur désintérêt pour les activités économiques qui a pu leur faire croire qu’ en France l’ argent accordé généreusement aux plus riches profiterait à tous

            pour le reste Benjamin et Donald sont des  » voyous  » internationaux

          • HansImSchnoggeLoch

            06/06/2018

            Macron doit se sentir bien seulet maintenant que ni Donald, ni Vladimir, ni même Angela ne viennent lui gratter le dos.
            Heureusement qu’il a Brigitte, qui viendrait de dépasser Carla en popularité.
            À quand son premier tube?

            PS: laissez vaquer Benjamin et Donald à leur business habituel. Tant que cela ne nous coûte rien, tant mieux.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)