Victoire de Trump : un coup dur pour l’establishment !

Victoire de Trump : un coup dur pour l’establishment !

Alors même que son élection semblait pour le moins totalement improbable , les Américains ont fait le choix le 8 novembre dernier de faire de Donald Trump le 45éme Président des Etats-unis. Ainsi en succédant à la surprise générale à Barack Obama, l’homme d’affaires Trump est devenu l’homme d’Etat Trump.

Il est vrai que l’homme est ses excentricités peuvent être une source légitime d’inquiétude et pas seulement pour une partie de l’Amérique , mais ce n’est pas le sujet car le peuple américain a fait un choix souverain et ce choix quoi qu’on en pense doit être respecté. Non le vrai sujet aujourd’hui c’est de parvenir à comprendre comment ce profane de la politique qui de surcroît avait tous l’establishment contre lui est parvenu à remporter cette élection présidentielle.

Pour ma part la réponse est relativement simple.

Cette victoire du candidat est d’abord la manifestation claire , d’une profonde volonté de changement et sonne comme un véritable coup dur pour les tenants de la mondialisation néolibérale.

Le peuple Américain c’est saisi de cette élection pour exprimer sa totale désapprobation envers un système qui creuse continuellement les inégalités. Il a dit stop au nivellement par le bas et à l’appauvrissement généralisés des classes moyennes.

Et puis cette élection c’est aussi le retour de bâton. Le peuple Américains a démontrer à celles et ceux qui l’on cru incapable de décider seul et qui ont eu la prétention de lui dicter sa conduite, qu’il était un peuple non seulement clairvoyant mais libre. Les médias avaient choisit Hillary Clinton est n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire élire leurs championne. Toute leurs bien-pensance n’aura pas suffit, à l’arrivée il se seront fait clouer le bec !

Enfin cette élection de Donald Trump est le signe d’une volonté des peuples d’un meilleur contrôle des flux migratoires.

Cette victoire doit sonner comme un électrochoc pour nous Européen et nous inciter à penser l’avenir, car ne nous y trompons pas , les peuples aspirent tous à reprendre en main leur destin et si celles et ceux qui les gouvernent continent à les priver de liberté et à les faire souffrir alors il se passera demain en France, et ailleurs en Europe, ce qui s’est passé aujourd’hui aux Etats-Unis.

L’Empereur Romain Marc Auréle disait en son temps  » vous pouvez tondre le peuple mais prenez garde à ne pas l’écorcher ». Nos gouvernants devraient méditer ses paroles.

Pensent ils vraiment que les Français accepterons encore longtemps les humiliations que constitue notamment l’augmentations des délocalisations et les injustices comme la directive travailleurs détachés ?

Phillipe Seguin avait pourtant prévenu dés 1992, il ne faut pas abuser de la patience des peuples car : A force de nier les nations, vous allez ressusciter les nationalismes… ».

Partager cette publication

Commentaires (5)

  • Saffroy Michel Répondre

    Un tel article est une insulte à vos lecteurs en raison du grand nombre de fautes qu’il comporte !

    Jugez-en plutôt :

    – l’homme est (et) ses excentricités,
    – tous (tout) l’establishment,
    – le peuple américain c’est (s’est) saisi,
    – appauvrissement généralisés (généralisé),
    – le peuple américains(américain),
    – a démontrer ( démontré),
    – ceux qui l’on (ont) cru,
    – avaient choisit (choisi),
    – est (et) n’ont pas ménagé,
    – leurs (leur) championne,
    – leurs (leur) bien-pensance,
    – n’aura pas suffit (suffi),
    – pour nous européen (européens),
    – pensent ils (pensent-ils)
    – les Français n’accepterons (accepteront) pas,
    – dés ( dès )

    soit un total de SEIZE fautes !

    Votre écrivain est un petit monsieur qui ignore le dictionnaire et le Bescherelle (conjugaison des verbes ).

    Je m’étonne que personne, avant moi, n’ait relevé un niveau aussi consternant qui devrait faire honte à l’auteur de ce texte.

    Que votre publication ne corrige ses textes avant publication relève du mépris pur et simple envers ses lecteurs !

    La décadence de notre cher pays est en effet bien avancée et M. Douthe est bien le pur produit d’une inculture généralisée, fruit de cette Educastration Nationale que j’ai moi-même quittée en 1968 refusant d’enseigner au milieu de tous ces cuistres de gauche qui remettaient sur le tapis le plan communiste de Langevin – Vallon élaboré à la fin de la guerre…

    03/01/2017 à 21 h 39 min
  • BRENUS Répondre

    Dans son discours de fin d’année, MOIJE aurait dit que Trump c’est le Golem et Belzebuth réunis, prédisant la proche apocalypse, pour faire bonne mesure. En voila un qui est de la même trempe que son acteur préféré, le sieur Barack, lequel n’aura de cesse de foutre bien la merde aux US avant de partir.

    03/01/2017 à 19 h 35 min
  • Athanase Répondre

    Partager un sentiment d’inquiétude envers le président Trump, c’est suivre le lavage de cerveau des mainstream médias. J’ai écouté de nombreux discours de Mr Trump en anglais et je n’ai aucune crainte.
    Cordialement

    03/01/2017 à 10 h 52 min
  • betsynette Répondre

    Je ne pense pas qu’il y ait plus de danger avec Trump, qu’il y en aurait eu avec hilari, pour une fois c’est la fin d’un clan, et voir ce que fait obama à sa sortie, on voit la mentalité de ces personnes. .

    03/01/2017 à 8 h 53 min
    • quinctius cincinnatus Répondre

      vous vous attendiez à quoi d’ autre de la part du danseur à claquettes ?

      p.s. sa seule prise de décision intelligente , il est vrai sous la pression intense de se  » militaires « , c’ est de n’ avoir pas bombardé Assad

      03/01/2017 à 9 h 39 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: