10 millions d’immigrés d’ici à 2040 nécessaires pour l’économie française ?

10 millions d’immigrés d’ici à 2040 nécessaires pour l’économie française ?

Selon une étude révélée mardi 15 mars par le quotidien économique La Tribune, l’économie française a besoin de 10 millions d’immigrés d’ici à 2040.

Cette étude fait de l’immigration « la planche de salut » de la France

Réalisée par les économistes Karine Berger et Valérie Rabault, cette étude fait de l’immigration « la planche de salut » de la France, confirmant une enquête réalisée par des chercheurs de l’université de Lille en 2009 dans laquelle on estime les bénéfices de l’immigration à 12 milliards d’euros par an pour l’Etat.

« Selon nos calculs basés sur des projections de l’Insee (Institut national français de la statistique et des études économiques), 26% des Français auront plus de 65 ans en 2040 si on ne modifie pas notre politique d’immigration », prévient Karine Berger.

Avec un peu plus de deux enfants par femme, la France est certes la championne d’Europe de la fécondité, mais « cette performance » permet seulement de « retarder le vieillissement de la population », selon Mme Berger.

Officiellement, 100 000 personnes arrivent chaque année en France, « beaucoup plus si on prend en compte les clandestins », estime Valérie Rabault. « L’idée est d’envisager plutôt un flux de 300 000 immigrés par an, soit 10 millions de personnes d’ici 2040 qui, selon nous, sont indispensables pour régénérer la population, permettre à notre économie de conserver sa capacité d’innovation et pérenniser notre système de protection sociale », explique-t-elle.

Face aux craintes de flux d’immigrés, l’enquête estime qu’un des moyens les plus efficaces pour intégrer ces immigrés est de « mettre à bas la ghettoïsation ». Selon une étude réalisée par des chercheurs américains, le coût de la ghettoïsation représente 3,8% du PIB des États-Unis. « Rapporté au PIB français, toutes choses égales par ailleurs, on frôle les 80 milliards d’euros. On pourrait faire beaucoup de choses pour stopper ce phénomène », conclut ces économistes.

(via )

Partager cette publication

(11) Commentaires

  • Pierre-Paul SALEZ Répondre

    Les fous sont toujours au pouvoir dans notre pauvre pays.
    A quand le grand coup de balai?

    20/03/2011 à 17 h 06 min
  • Mikel Répondre

    Sans doute des chercheurs proches du PS. Quid de mesures incitatrices pour les chômeurs a prendre du travail quitte a les former et a les aider a la mobilité . si je retiens les chiffres il est possible de faire beaucoup sur ce terrain avec 80 milliards mais la encore il faut modifier le système enprofondeur tant au niveau des chômeurs qu au niveau desadministrations .Mais foncièrement qui y a intérêt ?? pase politiques qui se partage le gateau mais incapables de régler quoique ce soit et dont la stategie consiste a distribuer des aides les hauts fonctionnaires qui verraient leurs emplois et avantages mis encause et surtout perdraient un jouet. En fait un changent profond est nécessaire mais commence par la rise en cause des institutions actuelles.

    20/03/2011 à 8 h 55 min
  • R. Ed. Répondre

    Non seulement la surpopulation, mais la population tout court.

    19/03/2011 à 23 h 48 min
  • R. Ed. Répondre

    Nous savons tous que pour maintenir l’harmonie parmi la population animale de nos forêts il faut éviter «  » » le surpeuplement «  » », tâche à laquelle se livrent nos chasseurs chaque année.
    Ce n’est qu’un exemple.
    Par contre, pour la race humaine, on prône exactement l’inverse, nous ne sommes jamais assez nombreux.
    Plus nous sommes nombreux, plus il faudra de la nourriture, plus d’eau, plus d’énergie etc…
    On se comporte comme si la Terre était expensible à l’infini, et comme ce n’est pas le cas, on fonce dans le mur, sauf que la nature a horreur du vide et remet chaque fois les choses en ordre, cataclisme, catastrophe naturelle, épidémie, «  » » guerre «  » » et bien sûr le nucléaire, on en a les prémices actuellement, avec le Japon et les conflits arabes qui peuvent dégénérer, avec l’Iran en première ligne.
    Un conflit général atomique résoudrait d’un coup la surpopulation.
    Prenons garde, du moins ceux qui ont pouvoir de décision.

    19/03/2011 à 23 h 47 min
  • miane Répondre

    il y a une autre solution à laquelle les technocrates ne pensent pas:
    Encourager la natalité chez les français, d’origine européenne en proposant:
    – un salaire pour la mère au foyer d’au moins trois enfants.
    – un relèvement des allocations familiales et la prolongation des allocations tant que les enfants poursuivent leurs études.
    – la réduction des encouragements à l’avortement.

    cela donnera aux familles l’envie de s’élargir et sera un contrepoids à l’invasion des immigrés aculturés.

    19/03/2011 à 14 h 36 min
  • ahje Répondre

    C’est clair, avec 4 millions de chômeurs, on accepte 300 000 immigrés et ce jour même et ils nous sauvent. Il ne faut pas nous prendre pour des idiots.
    Quant à la ghettoïsation, (barbarisme), ce ne sont pas les français qui ont créé les zones de non droit appelées ghettos mais ces « malheureux en BMW »qui interdisent l’accès aux représentants de la république.
    Les deux « économistes » devraient plutôt pro^poser des solutions pour faire baisser la fiscalité SS.

    19/03/2011 à 12 h 24 min
  • R. Ed. Répondre

    Et si on laissait aux Français et Françaises  » de souche  » l’occasion de faire eux-mêmes des enfants, ne serait-ce pas beaucoup plus facile ?

    Cela éviterait déjà de devoir construire des mosquées, une piscine au lieu de deux, cela simplifierait le travail du cuisinier des cantines scolaires et autres, et aussi que nos enfants soient effrayés de voir déambuler des fantômes et des Belphégor dans les rues de nos quartiers.
    Les pompiers, les poulets, les facteurs, les conducteurs de bus, de trams, de trains et tout le reste se rendraient à leur boulot comme autrefois, sans craindre un passage pour une durée indéterminée à l’hôpital.

    19/03/2011 à 11 h 29 min
  • STERIBUS Répondre

    On a déjà vu où mènent toutes les élucubrations de ces tordus ! Renvoyons tous ces étrangers chez eux et on fera une économie de 80 milliards d’euros en plus de la suppression de la menace d’islamisation qu’ils font peser sur notre pays.

    19/03/2011 à 10 h 46 min
  • DUBOS Jean Pierre Répondre

    Et bien je comptes bien , que nous nous passeront d’eux , et de leurs habitudes de merde

    19/03/2011 à 9 h 58 min
  • MOI ! Répondre

    Que des conneries !
    Les Français travailleront plus pour les immigrés. On va continuer à leur payer les soins médicaux, le chômage, les allocations familiales, les mosquées ….
    La France s’est faite sans les arabes, pour quelle raison seraient-ils maintenant nécessaires à la France ? Oui, ce ne sont que des conneries !!!

    19/03/2011 à 8 h 46 min
  • Simplet Répondre

    Encore faudrait il créer des emplois pour ces 10 millions d’immigrés ! Beau défi pour un état avec 10% de chômeurs et qui est incapable de le résorber depuis bientôt 40 ans !
    Un chômeur jeté de son entreprise parce qu’il avait 55 ans .

    18/03/2011 à 23 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *