Eric Zemmour ; provocation à la discrimination raciale

Eric Zemmour ; provocation à la discrimination raciale

Le parquet a demandé vendredi au tribunal correctionnel de Paris de condamner le chroniqueur Eric Zemmour pour diffamation à caractère racial et provocation à la discrimination raciale après ses propos controversés sur «les Noirs et les Arabes».

Le procureur de la République, Anne de Fontette, n’a pas précisé la peine qu’elle souhaitait voir prononcée contre le journaliste.

Le tribunal devait mettre sa décision en délibéré à l’issue de la plaidoirie de la défense.

Ouest France

Lors de ses réquisitions, la procureur s’en est pris aux “vieux stéréotype qui assimile la délinquance à l’immigration”, ajoutant que “la discrimination n’est pas un droit, c’est un délit, et c’est un procureur de la République qui vous le dit monsieur Zemmour”.

Le Monde

(via )

Partager cette publication

(13) Commentaires

  • R. Ed. Répondre

    On a pas le droit de discriminer dit le proc, mais on a encore le droit de choisir.

    18 janvier 2011 à 12 h 49 min
  • R. Ed. Répondre

    Discrimination = distinguer…
    C’est un délit ? Un crime peut-être ?

    Employons donc à la place le mot  » choisir « , qui lui n’est pas encore passible du tribunal.
    Exemple : un noir, un maghrébin et un asiatique se présentent pour un emploi.
    Pas de problème, je  » choisis  » le Chinois, et alors, je me retrouve au goulag ?

    18 janvier 2011 à 12 h 46 min
  • miane Répondre

    bien entendu Madame le procureur, la discrimination est un délit, alors à quand la condamnation des initiateurs du CRAN

    18 janvier 2011 à 9 h 48 min
  • LE DAIN Répondre

    L’attitude du parquet et du procureur est révélatrice du « pourissement » de ces institutions et du déni de la réalité.
    Le cas Zemmour , dont il faut admirer le courage, démontre que la liberté de pensée et de parole dans notre pays n’est plus que l’ombre d’elle – même.
    Que peut-on espérer de magistrats à qui ont a inculqué qu’ils n’étaient pas là pour défendre le droit (et les libertés?)mais pourdéfendre le « peuple » ?…

    17 janvier 2011 à 10 h 15 min
  • Pluto 69 Répondre

    Dans ce pays des « libertés », on n’a plus le droit d’appeler un chat, un chat.

    17 janvier 2011 à 0 h 39 min
  • BOUYSSIERE Répondre

    Où est la discrimination ?

    16 janvier 2011 à 12 h 48 min
  • Béru 45 Répondre

    Outre le fait que Eric Zemmour ait amplement raison je comprends que nous n’avons que le droit de se la fermer.Seul nos gouvernants ont le droit de parler de discrimination puisqu’il est souvent question de discrination POSITIVE.Me la procureure est elle aux ordres? La peine à infliger à Eric Zemmour lui sera-t-elle murmurée dans l’oreille?

    16 janvier 2011 à 12 h 08 min
  • cocodu11 Répondre

    de toute facon le proc nallait pas dire autre chose…ils sont tous plus ou moins ilslamophiles. eric zemour est dans son dropit il est journaliste donc meme les procs doivent respecter son droit a lexpression…si ce nest plus le cas nous serons desormais dans une dictature.
    Zemour dit tt haut ce que la grande majorite des FRANCAIS pensent tt bas…alors il faut lempecher de parler par tous les moyens meme les plus malhonnetes .Mais nous nous savons bien ou est la verite.Et un jour…

    16 janvier 2011 à 11 h 46 min
  • ALAMUT Répondre

    Si je vous ai bien compris
    Désormais en France le choix est interdit
    car il est un délit selon la Loi scélérate ,
    inquisitrice et Stalinienne qu’on appelle
    faussement Gayssot .
    Si j’ai bonne mémoire , elle a été votée de
    Nuit à quelques 5 voix contre 4 , les autres Parlementaires cette nuit là , devaient être fort occupés à quoi ?
    là est la question .
    Décidément , le Fascisme rouge impose sa Loi.
    Cela se passait ainsi lors des procès
    Staliniens de Moscou de sinistres mémoires.
    Les Français ont-ils oublié qu’il était interdit d’interdire .

    16 janvier 2011 à 9 h 21 min
  • Jean Répondre

    On n’aurait plus le droit de préciser des faits en France ? Alors nous n’aurons plus le droit de parler car cette interdiction s’étendra à tout. Et imaginons-nous ce qu’est TOUT au sens-propre du terme !…

    16 janvier 2011 à 9 h 01 min
  • quineditmot Répondre

    Tant de temps perdu et d’argent dépensé pour attaqué des paroles qui n’ont fait que refléter la stricte vérité : les vols et agressions sont le fait, à plus de 80 % de ‹‹ jeunes ›› étrangers (noirs, arabes, roms, gens du voyage, etc.) ou d’origine étangère (idem).
    Il y a une grande différence entre le comportement des anciens émigrés (Italiens, Polonais, Russes, Espagnols, Portugais, etc.) qui eux se sont comportés, pour leur majorité, avec courage et loyauté par rapport à leur pays d’accueil. Est-ce un hasard si tous ces anciens étaient de culture chrétienne ?

    16 janvier 2011 à 1 h 32 min
  • LE - ROUX Répondre

    ZEMMOUR esr partout.
    Mais il serait bien qu’il soit condamné pour que la justice prouve qu’elle n’a pas 2 poids 2 mesures.
    Car enfin n’importe quel historien, politiques et n’importe quel citoyen ayant professé ces mêmes paroles seraient depuis bien longtemps jugé et peut-être emprisonné.
    ZEMMOUR le porte voie du FIGARO est protégé
    car il fait une bonne publicité à son journal avec l’aide de certains députés UMP.
    Ensemble ils nous font le coup du
    JE VOUS AI COMPRIS.
    Moi aussi et merci.

    15 janvier 2011 à 20 h 40 min
  • Bernard Répondre

    Le nom des collabos sont affichés c’est très clair . A bientôt

    15 janvier 2011 à 20 h 06 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *