A Mulhouse, un quart de la population est musulmane

Posté le octobre 19, 2010, 10:00
3 mins

Jean-Marie Bockel, ancien membre du PS, est actuellement secrétaire d’État à la Justice, chargé de la réforme pénitentiaire. Au début du quinquennat de Nicolas Sarkozy, il a fait son entrée dans le gouvernement Fillon en qualité de secrétaire d’État chargé de la Coopération et de la Francophonie. Il a également été maire de Mulhouse pendant 21 ans. Il a accordé une interview au Courrier d’Algérie.

” je ne fais jamais un lien entre immigration et délinquance. Si j’établis un lien entre les deux, ce sera la porte ouverte à tous les amalgames qu’utilisent les extrémistes.”

Q. Qu’elle est votre réponse à ceux qui font le lien entre immigration et délinquance?

Une très bonne question. Sur un domaine comme celui-là, étant maire de Mulhouse depuis 21 ans et donc connaissant bien la problématique de l’immigration en France, j’ai un souci direct, absolu, éviter tout amalgame et toute stigmatisation. (…)

Comme je vous l’ai dit tout à l’heure par rapport à la réflexion engagée par un certain nombre de sociologues qui disent au fond ce que je vois depuis vingt ans comme maire. Si on veut apporter des réponses aux problèmes que connaissent certains territoires qui se sont ghettoïsés où le non droit l’emporte sur le droit et où des gamins sont pris dans des réseaux de délinquance suite aux échecs scolaires, il faut qu’on tienne compte de la réalité culturelle de ces personnes.En résumé, il ne faut ni tomber dans l’amalgame facile et faux, ni dans le déni culturel comme l’a bien expliqué dans son livre le sociologue Hugues Lagrange. L’ignorance de la culture des gens qui viennent de certaines contrées ne favorise guère le dialogue. Si on veut progresser, il faut connaître certaines réalités qui sont objectives.

Q. Comment est organisé le culte musulman ici à Mulhouse ?

Vous savez, il y a une importante communauté musulmane, ici à Mulhouse. Nous n’avons pas de statistiques religieuses ou ethniques mais, à mon avis, sur les 112 000 habitants de Mulhouse, la communauté musulmane représente un quart de la population. Nous avons engagé, il y a de cela une douzaine d’années, une démarche de soutien à la construction de lieux de culte.

(via )

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)