Al Quaida : "les insurrections arabes servent notre combat"

Posté le avril 09, 2011, 12:05
4 mins

 Dans le numéro 5  de sa revue publiée en anglais « Inspire »  (Al Malahem ),  Al Qaeda Peninsula Arabia -AQPA-  juge, sous  le titre général « le tsunami du changement »,  les mouvements insurrectionnels qui secouent les pays arabes .
 
 Le vent de l’histoire, selon les dirigeants de AQPA,  souffle dans le sens de  leur conception guerrière de la politique : « les revendications et les révoltes qui se développent dans le monde arabe sont favorables à  Al Qaeda   .Dans ce contexte d’affrontements, l’organisation intégriste trouve   une justification à   la doctrine de  violence qui est son signe distinctif. Si Al Qaeda accueille positivement  « les changement  de régime qu’entrainent les mouvements populaires » , elle  rejette d’idée que ces évolutions progressistes doivent s’opérer « uniquement par des moyens  pacifiques , excluant l’usage de la force ».
 
 
·         Radicalisation accrue
Eloge  , donc,  de « la révolution qui fait trembler le trône des dictateurs » . AQPA accorde une signification  emblématique au renversement de Hosni Moubarak.
 
L’élimination du dictateur égyptien libère le discours de l’extrémisme théocratique. « Maintenant  que Hosni a été chassé du pouvoir, se répand la parole de l’imam qui ,  lors de la prière du vendredi, supplie Allah de permettre aux musulmans de se réunir à la mosquée d’Al Aqsa de  Jerusalem » : le combat total pour la Palestine s’inscrit de nouveau au cœur de  la communauté  musulmane. Al Qaeda croit  à une intensification de la lutte politico- religieuse :  « A présent, les masses ont parlé ; le destin de la Palestine est  de nouveau  au coeur de la conscience musulmane».
 
·         Une capacité d’action étendue
AQPA aperçoit , dans le « tsunami du changement » , des opportunités d’action pour les combattants de la guerre sainte. « L’agitation dans les nations arabes »  est l’allié des mouvements intégristes armés.
 
D’après  les analyses et prévisions de « Inspire/ Al-Malahem», les régimes issus de la révolution  se montreront « moins oppressifs que les Etats antérieurs à l’égard des acteurs du jihad et de leurs partisans ». Al Qaeda est convaincu que grâce aux révolutions, les jihadistes vont avoir les moyens d’« agir de manière relativement plus libre ».  
 
Quel sens a le  message d’Al Qaeda ?
 
Pour nous Occidentaux , c’est  une mise en garde contre la  vision optimiste nourrie d’européocentrisme qui assimile les révolutions arabes au printemps de la démocratie. Sans trouver un écho suffisant dans l’opinion internationale, les Coptes d’Egypte répètent que l’après Moubarak ouvre la voie à l’hyper islamisation du pays. « Allah bénit les insurgés » :  à la montée générale de l’islamisme dans les nations  arabes, prédit Al Qaeda Peninsula Arabia,  s’ajoutera celle du jihadisme.
 
(Source : Middle East Media Research Institute , 30 mars  2011)      

prochainement, un article sur les cibles préconisées en Occident et les conseils pratiques et tactiques aux futurs jihadistes

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)