Algérie, Tunisie et banlieues françaises, même combat ?

Algérie, Tunisie et banlieues françaises, même combat ?

Le site Oumma.com fait un rapprochement entre la situation en Algérie, en Tunisie et les émeutes de 2005 en France.

Des deux côtés de la Méditerranée s’offre aux Maghrébins le même scénario. Il n’y a aucune différence philosophique entre l’embrasement des banlieues en France en 2005 et les émeutes en Algérie.

Dans les deux cas, les deux jeunesses vivent un déficit de citoyenneté. Dans les deux cas, la seule réponse qui leur a été donnée est la répression policière. En 2005, en France, face à la rhétorique de l’égalité théorique de la République, le manifeste des Indigènes de la République a vu le jour.

La situation de l’indigénat continue à sévir sur les deux rives de la Méditerranée. Une grande responsabilité incombe aux indigènes de la République qui on pris conscience de leur devoir de contribuer à libérer l’autre rive en faisant corps avec les revendications de cette jeunesse et les porter haut et fort à la conscience de la société française pour dévoiler les contradictions de la France officielle. La société française a tout à gagner en étant en véritable adéquation entre ses principes et sa politique extérieure.

(via )

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Hélène Répondre

    Il y a quand même quelques petites différences : les allocations familiales, la sécurité sociale, les assedic….. qui existent en France pour survivre, et pas en Tunisie et en Algérie (du moins je pense).

    02/03/2011 à 12 h 41 min
  • Jean Répondre

    Algérie, Tunisie et banlieues françaises, même combat. Et nous, français, nous trinquons !…

    18/01/2011 à 8 h 50 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: