Appel à la haine

Posté le juillet 21, 2011, 5:00
2 mins

L’imâm de la mosquée de Vesoul définitivement grillé

L-imam-de-Vesoul-menace-d-Etat_Abakar-Mahamat-Zene-(au-premier-plan-a-droite)-en-2008.jpg

Lu dans l’ Est républicain du 19 juillet :

« Le premier plaidait pour l’annulation de l’arrêté d’expulsion du ministre de l’Intérieur mis en œuvre le 9 janvier 2008 et le retour en grâce d’Abakar Mahamat Zene. Les seconds estiment que la décision de renvoyer au Tchad, son pays d’origine, l’ancien prêcheur de la mosquée de Vesoul demeure fondée.

Aux yeux de la justice, l’homme, désormais âgé de 53 ans, qui vivait d’un commerce dans le quartier populaire du Montmarin à Vesoul et de l’organisation de pèlerinages en Arabie Saoudite, dont la gestion est mise en cause par les enquêteurs, représenterait bien une menace à la sûreté de l’État. C’est du moins la conclusion à laquelle la direction centrale des renseignements généraux (RG) parvient dans une note datée du 12 décembre 2006.

Appel à la haine

À partir de témoignages rapportant des propos attribués à l’imam en France depuis plus de vingt ans, la synthèse dresse cet inquiétant portrait : « Abakar Mahamat Zene propage une idéologie soutenant le djihad armé et incitant à la haine contre le monde occidental et les juifs, idéologie à laquelle une partie de la jeunesse musulmane de Vesoul se montre très réceptive ». Ainsi, selon les policiers, l’homme dont l’échéance de la carte de résident se profilait en novembre 2011 « contribue ainsi à poser les bases idéologiques nécessaires à la constitution de groupe à potentiel terroriste ».

Une note dite « blanche », puisqu’anonyme, et bannie par Nicolas Sarkozy alors qu’il était locataire place Beauvau, que les juges estiment aujourd’hui « probante ».Lire la suite

(source islamisation.fr)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)