Arrestation à Paris d'un recruteur soupçonné d'Al Quaida

Arrestation à Paris d'un recruteur soupçonné d'Al Quaida

 

Ahmed Sahnouni, un
Français d’origine marocaine, pourrait avoir dirigé depuis la France un réseau de 24 islamistes lié à al-Qaida et démantelé par la police marocaine à la
mi-avril. Activement recherché par les autorités marocaines depuis, l’homme a été arrêté vendredi par les enquêteurs de la Direction centrale
du renseignement intérieur et mis en examen hier soir, après quatre jours de garde à vue.


D’après les informations du Parisien, la brigade antiterroriste de Paris enquêtait sur l’homme depuis novembre 2009.
Ahmed Sahnouni aurait été chargé de recruter sur internet des «combattants volontaires» désirant rejoindre les rangs d’al-Qaida en en Afghanistan, en Somalie et en
Irak.
En perquisitionnant le domicile de Shanouni, les policiers auraient découvert des photos d’homme armés, des documents vidéos présentant des jihadistes se revendiquant de la
République islamiste d’Afghanistan, et des documents bancaires compromettants. Un message adressé un haut responsable d’al-Qaida en Iran aurait également été retrouvé dans son
téléphone.


Ahmed Sahnouni aurait
toutefois fermement démenti toute implication, rapporte encore le quotidien. Il aurait admis avoir eu des liens jusqu’en 2001 avec al-Qaida mais se serait éloigné de
l’organisation islamiste après les attentats du 11 septembre, rejetant le terrorisme de masse. Il reconnait avoir effectué des voyages au Moyen-Orient, notamment en 2009, mais assure que ces
derniers n’étaient motivés que par des «raisons religieuses ». L’information judiciaire suit son cours.

 


Partager cette publication


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: