Arrestations d'islamistes en France

Posté le octobre 05, 2010, 4:41
3 mins

Les services antiterroristes ont procédé mardi, dans deux dossiers distincts, à douze interpellations dans la mouvance islamiste dans le sud de la France : trois pour des liens présumés avec un islamiste arrêté en Italie et neuf dans une enquête en cours menée par un juge antiterroriste parisien.

Filières afghanes. Près de Bordeaux et à Marseille, trois hommes ont été interpellés après la découverte de leurs coordonnées dans les affaires de l’islamiste arrêté samedi en Italie et dont l’extradition est demandée par Paris, selon des sources proches de l’enquête, confirmant une information de LCI. Ils ont été arrêtés par les hommes de la direction centrale du renseignement intérieur. Ils sont soupçonnés d’appartenir à une filière fournissant des faux-papiers à d’anciens djihadistes afghans.

Leurs coordonnées avaient été retrouvées au moment de l’interpellation de Ryad Hannouni, 28 ans, à Naples, alors qu’il était en possession d’un kit de fabrication d’explosifs. De retour des zones tribales de la frontière pakistano-afghane où il aurait combattu, Hannouni a été repéré par la police italienne. La justice souhaite l’interroger sur les « filières afghanes », ces combattants dont certains auraient entrepris de rentrer en Europe occidentale. Ce ressortissant français soupçonné d’appartenir à Al-Qaida a été arrêté en septembre à Naples. Son arrestation n’a été rendue publique que dimanche.

« Association de malfaiteurs ». Les neuf autres personnes arrêtées l’ont été à Marseille et sa région, ainsi qu’à Avignon, dans le cadre d’une enquête pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste ». « Quelques armes, dont une kalachnikov et un fusil à pompe, ainsi que plusieurs munitions » ont été saisies. Cette deuxième opération a été menée sur commission rogatoire d’un juge antiterroriste parisien par les hommes de la sous-direction antiterroriste de la direction centrale de la police judiciaire, avec l’appui de la police judiciaire marseillaise.

La simultanéité des deux opérations relève d’un « hasard de calendrier », a assuré une source proche de l’enquête. Les autorités françaises avaient évoqué le mois dernier un risque d’attentat kamikaze en France avant de reconnaître que le renseignement à l’origine de l’information apparaissait finalement comme peu crédible.

Une réponse à l'article : Arrestations d'islamistes en France

  1. jayjay

    06/10/2010

    Dans un récent éditorial vidéo, Christophe Barbier directeur de publication de l’express, disait qu’Al Qaida était déjà dans les banlieues.
    Selon Eric Dénécé spécialiste français du renseignement, des fondamentalistes radicaux étaient prêts à passer à l’action contre l’occident. Cependant ils avaient la conviction qu’ils pouvaient changer la société française de l’intérieur, ils retenaient donc leurs activistes car il pensaient qu’ils étaient sur le point de réussir, et qu’un attentat irait à l’encontre de leurs intérêts.
    Tant qu’on tergiversait sur le voile, qu’on leur accordait l’abattage hallal et qu’on facilitait leur actions sectaires en favorisant le communautarisme, ils ne sentaient pas leur entreprise menacée.
    Mais voilà, l’Europe est en train d’émerger d’une longue léthargie. Le Dansk Folkeparti au Dannemark gagne des voix, le parti des démocrates de Suède a fait son entrée au parlement, Geert Wilders est devenu incontournable aux Pays Bas. En Allemagne le livre de Thilo Sarrazin fait un tabac. En France malgré un gouvernement français qui tente encore l’enfumage en nous répétant que l’islam a toute sa place chez nous, malgré les chaînes officielles qui nous abreuvent des propos du mondialiste utopiste Attali pour qui l’islam est une composante historique de l’Europe et une chance pour la France, des voix s’élèvent de plus en plus fort pour faire connaître à tous la réalité de l’islam. On voit apparaître de nouveaux groupes politiques dont l’objectif affiché est de se débarrasser de la tutelle contraignante de l’Europe afin que charbonnier reste maître chez lui. Un rédacteur de 4 vérités lance une pétition pour éxiger un référendum sur l’immigration. Et Marine Le Pen engrange les intentions de vote au fil des semaines qui passent.
    Les plans des islamistes sont bouleversés. Comme le suggère le coran, ils ont essayé la persuasion, puis la ruse et le mensonge (taqya). Maintenant ils en sont à l’intimidation. Malheureusement pour la France et par la faute de dirigeants indignes qui nous ont conduit là depuis 30 ans, leur cinquième colonne étant déjà structurée, nous risquons des larmes et du sang, mais nous savons ce qu’abdiquer  signifierait pour nos enfants. Alors qu’allons nous faire?

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)