Attentats de Moscou : la piste islamiste

Attentats de Moscou : la piste islamiste


« 
Deux femmes se sont fait exploser
dans deux stations du métro, lundi matin, à l’heure de pointe, dans le centre-ville de Moscou. Le dernier bilan est de 37 morts et des dizaines de blessés. Il s’agit de l’attentat le plus
meurtrier de ce type depuis 2004.

Les combattants annonçaient le jihad en Russie depuis fin décembre », explique Alexeï Malachenko, de la Fondation Carnegie. Deux de leurs chefs ont été récemment tués et ils voulaient « venger ces
morts ». « Une nouvelle génération de combattants a poussé dans le Caucase où deux nouvelles écoles de kamikazes ont été récemment ouvertes ».

Pour le centre américain d’analyse IntelCenter, « la version la plus probable est que le groupe derrière le double attentat suicide dans le métro de Moscou est l’Emirat du Caucase dirigé par Dokou
Oumarov ». Oumarov, un ex-président indépendantiste tchétchène s’est proclamé Emir et chef de tous les mouvements rebelles actifs dans le Caucase russe. » lu ici

Partager cette publication