Autorisation du port de la burqa dans la rue (Belgique)

Posté le janvier 29, 2011, 2:00
15 secs

Le tribunal de police de Bruxelles valide le port de la burqa. Dans un jugement rendu ce vendredi, la Justice a donné raison à une citoyenne qui avait été sanctionnée par une amende administrative, par la police d’Etterbeek, pour port du voile intégral (un niqab, en l’occurrence) dans l’espace public.

La commune d’Etterbeek dispose d’un règlement de police qui sanctionne le port du voile intégral… Un règlement illégal, selon le tribunal de police de Bruxelles, qui a examiné l’affaire en appel. Le jugement qu’il a rendu, ce vendredi, est clair : l’interdiction, par une autorité communale, en tout temps, de la burqa en rue ou dans les lieux publics est une restriction disproportionnée… En clair, l’impératif de sécurité publique n’autorise pas la commune à restreindre à ce point la liberté individuelle des citoyens. […]

(via )

?

7 réponses à l'article : Autorisation du port de la burqa dans la rue (Belgique)

  1. DUBOS Jean Pierre

    31/01/2011

    autres pays mais juges toujours aussi CONS!!!!!!!!!!!

    Répondre
  2. Béru 45

    30/01/2011

    Cela ne m’étonne pas Bruxelles s’islamise à grands pas.Ce sera bientôt la même chose chez nous!

    Répondre
  3. miane

    30/01/2011

    nos amis belges n’ont-ils toujours pas compris?…Qu’ils aillent faire un tour dans des immenses villes musulmanes comme Singapour par exemple, ils n’y verront ni burqua ni niqab…ce qui prouve bien la notion prosélythique de cet article d’importation islamiste.

    Répondre
  4. MOI !

    30/01/2011

    Déjà 40 % d’arabes à Bruxelles, et voilà que maintenant les juges ignorent la Loi et donne raison aux islamistes. Nous sommes fichus !

    Répondre
  5. jayjay

    30/01/2011

    D’après de nombreux Bruxellois c’en est fini de cette bonne vieille identité typiquement bruxelloise.Que constate-t-on dans certains quartiers de Bruxelles ?
    Une atmosphère étouffante, des injures visant les femmes qui ne portent pas le voile, disparition des bistrots où il faisait bon jadis s’arrêter pour consommer une savoureuse bière belge avec des saucisses pur porc. Disparition de tout commerce vendant de l’alcool, du porc et tout ce qui est « haram ».
    Dans les écoles « sensibles », la majorité aujourd’hui, les enseignants ne peuvent plus parler de Darwin, des croisades, ou de la shoa.
    Et les juges dhimmis donnent raison aux adorateurs d’Allah, comme chez nous à Lille dans l’affaire des obsèques d’Amar Bergham , comme à Epinal dans l’affaire Truchelut.
    Et après cela on nous raconte que nos soldats meurent en Afganistan pour que les femmes de là bas n’aient plus à porter la burqa. Quelle foutaise!
    Peuples d’Europe réveillez vous ou dans 20 ans vos filles porteront le voile !

    Répondre
  6. R. Ed.

    30/01/2011

    La question est : comment en est-on arrivé à ce point là.

    Répondre
  7. R. Ed.

    30/01/2011

    A Bruxelles, sur 23 échevins (en France, à part quelques fois dans le Nord, on dit  » conseiller communal) 17, oui, dix-sept sont «  » » d’origine étrangère «  » »). Cela veut tout dire, ils sont la majorité. Ce qui est étonnant, c’est que ce soit encore un vrai belge – Philippe Moureaux qui en est le bourgmestre (en France on dit «  » » le maire «  » »). Le dernier à l’être, sans doute, le prochain sera Marocain ou Turc.
    55 % d’étrangers à BXL, dont 30 % de muzz.
    La capitale d’Europistan.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)