Benoît XVI appelle à soutenir les catholiques du Proche-Orient

Benoît XVI appelle à soutenir les catholiques du Proche-Orient

A l’audience générale tenue Place St.
Pierre
, Benoît XVI est revenu sur son récent voyage à Chypre, rappelant que, pour la première
fois, un Evêque de Rome avait visité cette île « bénie par l’oeuvre apostolique de Paul et Barnabé et considérée comme partie de la Terre Sainte« . Il a rappelé que lors de la rencontre
avec les corps constitués et le corps diplomatique, il a 

« redit l’importance fondamentale de la loi sur les principes éthiques de la loi naturelle, en vue de
développer la morale publique
. Cet appel à la raison…constitue une exigence dans notre société qui souvent oublie sa propre tradition culturelle ».

Il a ensuite évoqué la messe en la paroisse Ste.Croix, d’où il a lancé

« un appel à tous les catholique du Proche Orient afin que, malgré les difficultés et les
grandes épreuves qu’ils traversent, ils ne cèdent pas à la tentation d’émigrer. Leur présence régionale constitue une signe irremplaçable d’espérance. Je les ai assuré
notamment les prêtres et les religieux, de l’intense solidarité de l’Eglise universelle, comme de la prière qui demande au Seigneur de les aider à rester une présence vitale et
pacificatrice ».

Puis Benoît XVI a dit que le Synode spécial d’octobre doit être

« soutenu par la prière de l’Eglise toute entière. Le Proche Orient y occupe une place
particulière car c’est là que Dieu s’est manifesté à nos pères dans la foi. Cette assemblée devra attirer l’attention aussi des divers acteurs internationaux et des organisations engagées dans
la recherche d’une solution aux douloureux conflits de la région en vue d’y établir la justice et la paix ». Lu ici

Partager cette publication